Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Serment d'Hippocrate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 14:23

*Bien qu'il n'aimait pas lire sur ce copain que Sojih s'était fait, Jiyu était juste content qu'elle ait mieux. Il était aussi malgré lui bien content de lire qu'elle n'était pas amoureuse de lui, que "ca viendrait". Il voyait que Sojih allait passablement bien, du moins qu'lle était dans un état "ok" à ce moment-là, mais pas nécessairement bien. Jiyu se sentait coupable de faire sentir Sojih uassi de par sa relation avec Tamafune.*

Tu vas toujours mieux lorsqu'il y a quelqu'un dans ta vie, ne? Que ce soit moi, Momiya, Masashi, Kiba... Il te faut quelqu'un de stable, quelqu'un de sérieux, quelqu'un qui t'aime et que tu aimeras aussi, quelqu'un en qui tu as confiance. Ces gens-là sont rares... Ca ne peut pas être moi, tu n'as pas confiance en moi. Ca ne peut pas être personne d'autre que moi, tu n'aimerais jamais personne ocmme tu m'aimes, ne? Quand... je t'ai embrassé à Halloween, as-tu eu l'impression que tout ce cercle allait recommencer? La tentative d'une autre chance, la douleur du double abandon, la peine, les visites chez le psychiatre, les médicaments, les crises, le désir d'automutilation? J'espère que non.. j'espère... ne pas t'avoir troublé autant, encore. Sojih si seulement je pouvais être le bon pour toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 14:34


CETR
2 Septembre 2013

La pte semble de bonne humeur. Elle raconte avoir beaucoup d'Énergie, qu'elle a gagné plusieurs compétitions, qu'elle se sent d'attaque pour une nouvelle année en kinésiologie. Elle raconte que son copain Kiba et elle vont très bien. Qu'ils passent toutes leurs soirées ensemble, que Kiba l'accompagne durant ses entraînements. Elle se dit si bien, et amoureuse qu'elle croit qu'elle n'aura enfin plus besoin de psychiatre. Elle me dit que je suis un excellent docteur (ce qui contraste avec la dernière visite) et que je dois aider d'autres patientes comme elle. Elle nie toute idée suicidaire et même de mort passive. Elle jure ne pas avoir touché à l'alcool ou aux drogues. Elle a l'impression que sa vie a finalement du bon sens et elle ne se sent plus aussi vide. Elle me fait remarquer qu'elle va maintenant tellement mieux qu'elle ne code plus pour tous les critères de TPL.

Devant ce tableau, je la met en garde contre une rechute et elle se choque après moi. Elle me trouve hypocrite de lui «souhaiter» de la peine alors qu'elle me dit qu'elle va bien pour une fois. Elle dit qu'elle ne comprend pas les psychiatres et qu'elle est satisfaite de ne plus en avoir de besoin. Elle part en colère. J'avise de ne pas fermer son dossier et je fais une note pour l'urgence car je me doute de la revoir bientôt en crise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 14:44

*Jiyu ne sait plus par quelle émotion passer. Il sait que Kiba va partir, et que surement Dr.Usagi avait raison, qu'elle allait surement faire uen crise. Toutefois, il est content de voir uqe Sojih était aussi herueuse avec lui. Plus heureuse encore que lorsqu'elle était avec lui. Il était content mais en même temps, il était frustré. Sojih était plus heureuse avec ce Kiba qu'avec lui. Au fond, ce n'était suremnet pas lui qui était le bon pour elle. Le 2 septembre. A peine deux mois avant le party d'Halloween, encore moins avant le fameux party SM. Surement que cette soirée avait été en réaction à la perte de Kiba. Voilà qui en expliquait beaucoup. Jiyu était enivré de lire la suite. Il voulait comprendre Sojih, et voir comment elle avait géré cette nouvelle perte. Elle était plus mature, mieux équipée, et pourtant, plus ce type de peine s'accumulait et plus cela ne faisait qu'accentuer la douleur, la peine, et le TPL. Jiyu tourna la page rapidement, voulant lire la suite.*

As-tu été autant détruite par son départ? Si non, on pourrait dire que tu vas mieux, que tu étais plus mature. On pourrait aussi dire que tu l'aimais moins que tu m'aimais moi, ne? Je suis sur que c'était moi que tu aimais le plus. En même temps...peut-être que ce serait mieux pour toi d'en aimer un autre, ou une autre, plus que moi. Tu mérites beaucoup mieux que moi. Je n'ai fait que te faire souffrir, en fait, ne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 15:19


CETR
12 septembre 2013

La pte m'a appelé pour avoir un nouveau rendez-vous. Elle s'est excusée plusieurs fois de sa colère de la dernière fois, mais qu'elle a besoin de moi. Elle dit qu'elle a peur de faire une crise. Je lui donne un rendez-vous le 14 septembre.

14 septembre 2013

La pte arrive en trombes à la clinique. Elle s'assure 3 fois que la porte est fermée, n'arrive pas à s'asseoir. Elle marche de long en large dans le bureau, puis fnit par poser ses mains sur son visage et éclater en sanglots. Je lui demande si Kiba est parti, et elle me demande avec stupeur comment j'ai fait pour savoir? Elle me demande si c'était aussi évident qu'elle allait être rejetée encore une fois. Je lui explique que c'est sa maladie, le TPL, qui rend les choses prévisibles. Elle me dit que si c'est une maladie, pourquoi est-ce que je ne la guéris pas?

Elle accepte de me raconter un peu ce qui s'est passé. Elle dit qu'elle n'en veut pas à Kiba, qu'il a dû partir s'occuper de sa mère et qu'ils ont pris la décision ensemble de se séparer. Elle croyait être capable de gérer la douleur, car ca ne faisait que 2 mois qu'ils étaient ensemble. elle avait tenté de vivre normalement, de se dire que c'était la meilleure des solutions. Et puis elle a assisté à une soirée «SM». Elle s'est dit que ca changerait ses idées, et elle y a fait du bénévolat. Mlahreusuement elle y a rencontré son ex, le fameux Reijiro. Il ne pouvait pas y amener sa copine parce que c'est une mineure. Elle dit qu'il lui a demandé comment elle allait, et elle a tenté d'avoir l'air forte et en contrôle. «Je ne veux pas qu'il pense que je ne vais pas bien. Il pense que je fais plein de choses pour attirer son attention. Que tout est à cause de lui.» Je lui demande si c'Est ce que elle, elle pense. Elle dit que non, que c'est Reijiro qui pense ainsi. Utilisation de l'identification projective +.

Elle raconte qu'elle était tellement à l'envers qu'elle en a parlé avec Masashi qui lui a proposé du crystal meth. Elle aurait sniffé une forte dose et se serait ramassée à deux doigts d'Avoir une relation sexuelle avec lui. Elle raconte que c'est le père de Masashi qui les a séparés dans le feu de l'action. Elle regrette car elle sait que Masashi a un copain et elle n'a jamais voulu lui faire trahir celui-ci. Elle se remet à pleurer. Elle dit qu'elle a oublié de me dire que quelqu'un avait drogué son ex et qu'elle a dû aller l'aider parce qu'il n'allait pas bien. Que c'est peut-être ça qui l'a poussée dans les bras de Masashi. Et le malheur c'Est qu'elle s'est éveillée à côté de son ex, qui a été relativement distant. Elle dit qu'il avait hâte de retrouver sa copine, que c'était évident qu'il ne s'ennuyait plus d'elle. Elle dit qu'elle ne sait pas quoi faire, quoi penser. Elle me montre ses bras couverts de coupures. Elle n'a pas commis de tentative, elle est trop effrayée. Elle tremble et pleure davantage.

Je décide de l'hospitaliser une soirée pour m'assurer qu'elle ne commette aucun geste. Elle accepte. Je la reverrai demain matin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 15:28

*Jiyu est soulagé de savoir que Sojih est allée chercher de l'aide, c'est la preuve qu'elle ne veut pas être ainsi, qu'elle ne veut pas vraiment mourir. Il comprend pourquoi c'était prévisible, mais il n'en est que plus atristé. A ce moment-là, Jiyu ne savait pas que Sojih n'était plus avec Kiba. Il croyait qu'elle était encore avec lui, avec ce sosi de lui-même. Jiyu avait tant pensé à cette "aventure" de Sojih et Masashi qu'il en avait oublié ce qui lui était arrivé, ce soir-là. Il était quand même troublé par cette pensée de "faire plein de choses pour attirer son attention" et nota qu'il deviat chercher ce que c'était l'identification projective, car il ne s'en rappelait plus. Il secoua la tête, se disant que c'était lui qui faisait n'importe quoi pour attirer l'attention de Sojih. Parfois ca fonctionnait, parfois non. Plus il lisait et plus il se demandait s'il n'avait pas ce trouble-là lui aussi, finalement. De voir son nom ainsi écrit dans le dossier de Sojih le rendait inquiet, aussi, car il était presque convaincu que le Dr.Usagi savait que c'était lui. Jiyu ne se souvient pas vraiment du lendemain du party SM, et ne se rappelle pas d'avoir été distant. Il a beau cherché dans sa mémoire, tout lui semble flou.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 15:57

* Malgré le fait que sojih n.Était pas une menteuse, elle racontait tout de même les evenements selon son point de vue alors c'était possiblement différent de celui de Jiyu. *


15 septembre 2013
Congé
Pte a dormi 6h avec Seroquel 50mg, elle ne présente pas d'idées suicidaires actives.

3 octobre 2013
J'appelle la pte pour m'assurer qu'elle va adéquatement car elle ne se présente pas au rendez-vous. Elle dit être ralentie, effrayée de tout, mais qu'en général elle n'est pas suicidaire. Elle s'excuse que je m,inquiète pour elle. Elle ne voulait pas causer de trouble, elle a simplement oublié le rendez-vous.

6 novembre 2013
La pte semble être redevenue stable. Je lui demande si elle est toujours célibataire, elle répond que oui, qu'elle n'a plus de nouvelles de Kiba et que c'est mieux ainsi, ca fait moins mal que de tourner le fer dans la plaie. Elle dit avoir revu Masashi, qu'il ne lui en veut pas. Il est confus. Elle raconte qu'ils se sont dit mutuellement qu'ils n'étaient pas amoureux l'un de l'autre, que c'était seulement une impulsion et la drogue. Ils restent en de bons termes, et sont allés prendre un verre ensemble. Cela l'aurait apaisée.

Elle explique qu'elle tente de se changer les idées, elle a accepté d'aller à un party d'halloween.Elle m'explique qu'elle a encore eu des déboires avec son ex Reijiro là-bas. Ils auraient passé une partie de la soirée ensemble pour faire plaisir à un ami d'enfance. Elle raconte que Reijiro a des attitudes de «jeune bitch» qu'il a dû prendre de sa jeune copine avec laquelle il est toujours. Elle raconte qu'il l'a narguée, puis confrontée à plusieurs reprises. Et pourtant elle dit se sentir confuse car il a toutefois défendu son honneur, et l'a protégée à quelques reprises. Elle explique qu'il lui a encore fait un speech d'amour, et qu'il l'a embrassée. Elle se lève dans l'entrevue, serre les mains, marche dans la pièce. Elle dit qu'elle ne voulait pas l'embrasser et ne voulait pas le repousser tout à la fois. Elle dit que peut-être elle voulait de l'affection, ou peut-être qu'elle voulait vraiment qu'il trompe son autre copine comme il l'a trompée. Elle se sent coupable de penser ainsi. Elle veut qu'il soit heureux avec elle, et elle désire qu'il soit malheureux. Elle raconte qu'un homme l'a courtisée pour se moquer d'elle, durant la soirée, et que son ex l'a narguée à ce sujet. Elle dit s'être sentie mal et abandonnée.

Elle explique aussi avoir passé du temps avec une jeune fille qu'elle connait depuis très longtemps. Elle raconte qu'elle tentait de lui donner une meilleure image d'elle-même, qu'elle voulait l'impressionner. Lorsque la jeune fille l'a laissée seule et a changé ses plans plutôt que d'être avec elle, elle s'est à nouveau sentie abandonnée et n'a pas pu résister à se mutiler gravement un bras. Elle dit qu'elle a finalement eut besoin de points pour deux coupures. Elle a essayé de ne pas penser au suicide alors elle a plutôt choisi d'avoir une aventure avec une femme. Elle ne sait pas si c'était une bonne idée car c'Était une «collectionneuse de femmes» qui lui a menti.

Elle demande des solutions car ell a l'impression qu'elle repart dans un tourbillon de problèmes. Elle demande si tout cela va cesser, si les TPL deviennent stables un jour, si certaines sont heureuses. Elle laisse tomber quelques larmes quand elle se rend compte du pronostic. Elle accepte de revenir la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 16:20

*Jiyu continua de lire et ne porta pas particulièrment attention aux dates. Il savait environ où c'était dans le temps à cause des différents événements. Il rit alors que Sojih mentionnait qu'il avait des attitudes de "jeune bitch" et étrangement, il savait à quoi elle faisait référence. Aussi, il était content de savoir qu'il avait défendu son honneur. Jiyu savait qu'il avait beaucoup insisté ce soir-là, malgré le fait qu'il était encore avec Tamafune. Il ne se souvient pas d'avoir dit quelque chose pour la narguer face à Akio, mais se souvient de ne pas l'avoir aimé. C'était interprétable. Jiyu sourit en lisant la mention de Ryoko, car il avait bien vu qu'elle faisait du bien à Sojih. De lire que celle-ci voulait l'impressionner le troublait un peu, car il avait l'impression que la jeune l'admirait déjà beaucoup. Il était désolé de savoir que Sojih s'était quand même coupée, par la suite. Et ce, avant d'avoir finalement sa nuit avec Fenrir. Lorsque Jiyu remarqua que c'était la dernière page, il retourna regarder la date. 6 novembre. Il regarda sa montre. 7 novembre. Il referma rapidement le dossier et cacha son visage dans ses mains.*

Aaaahh! Son dernier rendez-vous c'était hier! Elle lui a parlé du party d'Halloween et de moi. C'est sur que Dr. Usagi sait que c'est moi! T_T Comment vais-je pouvoir être attentif ? Il va me juger, m'observer, il va peut-être en parler avec Sojih la semaine prochaine. Et lui dire que j'ai fouillé dans son dossier? Sojih... Tu es toujours dans les mêmes patterns, je dois te sortir de là. Je le dois.

*Jiyu prit le dossier et alla le ranger alors que l'heure filait. Midi trente. Il devait manger en vitesse pour être prêt à 13h et rencontrer plein d'autres personnes TPL, comme Sojih... au moins, Sojih ne passait que la semaine prochaine alors il était certain de ne pas la voir aujourd'hui! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 16:30

- Bonjour Mme Sayaguchi.

Sec: Bonjour Mlle Kazutaka, comment allez-vous et qu'est-ce que vous faites là?

Hier j'ai oublié mon manteau de pluie, l'auriez-vous vu, il est noir avec une large ceinture à la taille....

Sec: Oh c'est à vous? Oui je sais où il est! Je dois vous dire que j'ai eu envie de le garder pour moi! Attendez-moi quelques secondes.

* La secrétaire se leva de son siège et quitta la pièce. D'où Sojih était, elle ne pouvait pas voir Jiyu, caché derrière une armoire. Toutefois, celui-ci pouvait clairement entendre sa voix. Elle attendit nerveusement devenant le bureau, tête basse, regardant les piles de dossiers sur le bureau de la secrétaire. Elle était habillée d'une camisole noire et mauve en dentelle avec un pantalon noir peu détaillé. Sa ceinture était faite de quelques chaînes, mais elle ne portait presque pas d'artifices. Elle avait un jacket rouge vin et les cheveux lousses. Elle était venue après ses cours avant de retourner chez elle dîner. Elle soupira, car elle aurait préféré pouvoir éviter l'hôpital autant qu'elle le pourrait. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 16:39

*Jiyu venait à peine de déposer le dossier de Sojih à sa place qu'il faillit faire une crise cardiaque en entendant la voix de celle-ci. Il resta figé, accroupi devant l'armoire. Il savait qu'il se levait, surement que celle-ci le verrait et il ne voulait pas causer toute cette confusion. Il ne se sentait définitivement pas prêt, et voulait encore moins qu'elle sache qu'il pouvait potentiellement lire son dossier...ce qu'il venait de faire. L'externe avait surement l'air bien idiot, accroupi et immobile ainsi, mais il était complètemnet figé. Son coeur battait à toute vitesse et ses mains étaient moites. Heureusemnet, il avait eu le temps de remettre le dossier en place. *

Eeehhh!! Non mais c'est pas sérieux ça?!? Ne bouge pas, ne bouge surtout pas. Mieux vaut qu'lle ne sache rien, qu'elle ne le sache pas, pas encore, pas tout de suite, pas par ma présence T_T .... mais si je ne bouge pas, la secrétaire va me trouver bizarre... je suis pris T_T . Vite, trouvez son manteau et surtout pas un mot sur mon identité T_T Appelez-moi l'externe au pire, on s'en fou! Pas de Jiyu >.< ! C'est tellement un retour de karma! Ca m'apprendra à fouiller dans les dossiers!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 16:54

* Sojih attendait sagement. Comme jiyu ne faisait aucun bruit, elle n'était pas tentée de regarder de ce côté là. Elle poussa un autre soupir et croisa ses bras. La secrétaire revint les bras vide et fit un sourire gêné à Sojih. *

Sec: Finalement je l'avais mis en arrière! Pardonnez-moi mon délai!

Ne vous en faites pas, Mme Sayaguchi.

* La secrétaire ne vit pas jiyu et se dirigea vers l'arrière de son bureau. Elle se heurta contre Jiyu accroupit et dû se retenir contre l'armoire pour ne pas tomber en pleine face. *

Sec: Mais qu'est-ce que tu fous là, l'externe!!

Sayaguchi-san est-ce que ça va?

* Sojih fit un pas dans la direction de la secrétaire, mais s'arrêta lorsque celle-ci sermonna Jiyu. De sa place, elle ne voyait qu'une personne accroupie et ne pouvait pas discerner c'Était qui. Elle sembla amusée par le fait qu'il y aie un étudiant timide sur le plancher. Peut-être avait-il peur des patients psychiatriques? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 17:06

*Jiyu sentit la collision de la secrétaire et ce n'était pas particulièrement agréable mais il ne dit pas un mot. Lorsque celle-ci le sermonna, il était bien content qu'elle ne mentionne pas son nom! Heureuseuemnt qu'elle ne le connaissait surement pas encore assez pour le savoir! Maintenant Sojih savait qu'il y avait un externe accroupi, dans le chemin. Avec sa curiosité légendaire, surement qu'elle regardait ce qui se passait. Jiyu resta de dos et se releva légèrment, mais pas totalement car il avait peur que sa grandeur aide à trahir qui il était. Il prit une grosse voix afin de ne pas sonner comme lui-même.*

Sumi masen!

*Il s'éloigna vers la pièce où il était plus tôt en ne tournant pas la tête vesr Sojih ou la secrétaire. Jiyu espérait que les deux femmes ne poseraient pas de questions et que Sojih ne l'avait pas reconnu. Il ne pourrait pas manger et surement qu'il n'aurait plus le temps après, mais au moins s'il pouvait éviter que Sojih apprenne sa présence en tant qu'externe ici...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 17:21

* La secrétaire trouva l'externe encore plus bizarre et fronça les sourcils. Elle le regarda du coin de l'oeil puis haussa les épaules. en psychiatrie, tout le monde était bizarre. Elle trouva le manteau de Sojih et le ramena à la jeune femme. Sojih la remercia. Elle n'avait pas reconnu Reijiro. *

Merci, Sayaguchi-san, à dans un mois !

Sec: Bonsoir, Mlle Kazutaka.

* Alors que Sojih sortait du bureau, elle croisa le docteur Usagi qui lui demanda ce qu'elle faisait de retour, si elle allait bien. Sojih acquiesça doucement et lui expliqua pour le manteau. *

Dr: Au fait, Miss Kazutaka, je voulais vous faire savoir que je crois avoir rencontré votre ex-copain, tel que vous me l'avez mentionné, il fait son stage de psychiatrie ici.

Ahh! Je me doutais bien que ce moment arriverait... Il va sûrement vous sembler être un excellent étudiant. Sa famille a un lourd passé psychiatrique, il risque de se passionner pour votre spécialité.

Dr: Oui, j'ai connu son cousin, son oncle et son père. J'aurais cru que vous me demanderiez d'être sévère avec lui, ^^'

* Sojih se laissa sourire et baissa les yeux. Elle aurait pu clairement faire cela, en effet. *

Non, ce sera déjà assez éprouvant pour lui comme ça. Ne lui dites pas que vous êtes mon psychiatre, d'accord? Il n'a jamais su que je venais ici alors je préfèrais que ca reste secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 17:32

*Jiyu figea encore plus en entendant le Dr.Usagi. D'où il était, il ne pouvait ni se sauver ni ne pas entendre la discussion. Il n'était pas surpris d'entendre son nouveau patron dire qu'il le connaissait. Jiyu s'adoucit alors que Sojih disait qu'il risquait de se passionner pour la psychiatrie. Elle le connaissait toujours aussi bien. Puis, il se sentit encore plus petit lorsque le médecin répondit qu'il avait suivi son père, son oncle et son cousin. Misère. Comment avait-il pu choisir cet hopital pour son stage??! Encore une fois, Sojih le surprit en étant aussi douce envers lui. Elle veillait sur lui? Il fit un petit sourire, mais le perdit alors que Sojih demandait que ca reste secret que le Dr. Usagi, son patron, soit aussi son psychiatre. Et lui qui venait de lire son dossier, quel mal poli! Jiyu se sentait attaqué de culpabilité et ne pouvait pas croire que le Dr. Usagi n'avait pas fait exprès. C'était surement un coup monté pour le piéger. Ca ne pouvait être que ça, et ca avait fonctionné. Jiyu s'arrachait presque les cheveux tellement il était nerveux. Il s'arrêta un instant et prit une grande inspiration pour essayer de se détendre. Il ne pouvait pas tout perdre d'un seul coup, en une seule journée, aussi rapidement. Il devait au moins avoir un peu d'honneur. Il se redressa, restant toujours dos à la porte, et essaya de replacer ses cheveux.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 17:45

Dr: Je veux bien essayer, Miss Kazutaka, mais vous savez ce que c'est, il est possible qu'il l'apprenne tout de même. Comment vous sentiriez-vous face à cela?

Troublée.. mais dans le fond.... s'il y a quelqu'un qui connait réellement ce que c'est, mon trouble borderline, c'Est bien lui.

Dr: Croyez-vous toujours qu'il est comme vous?

Non. Il est bien plus fort que moi. Il a tenté de faire un peu comme moi, mais jamais il n'a abandonné. Alors que moi j'ai abandonné plusieurs fois.

Dr: Vous êtes encore ici, non? alors vous n'avez pas complètement abandonné.

Prenez soin de lui, Dr Usagi. Je suis certaine qu'il va vous impressionner. Vous me conterez ça, la semaine prochine, ne? Bonne après-midi.

Dr: Bonne après-midi, Miss Kazutaka.

* Sojih lui fit un petit signe de la main, puis quitta le bureau de la secrétaire et descendit vers le rez de chaussée. Le Dr s'avança vers Mme sayaguchi. *

Dr: Avez-vous vu mon externe?

Sec: Oui, il est à terre en arrière, entrain de vous espionner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 17:55

*Jiyu admirait déjà le professionnalisme de son patron et réalisa que lorsque celui-ci lui avait posé des questions plus tôt sur le trouble borderline, c'était parce qu'il l'avait reconnu, déjà. Et parce qu'il avait examiné son cas à distance et l'avait possiblement cru TPL lui aussi. Jiyu était ému d'entendre Sojih le valoriser ainsi. Il était vrai que Sojih n'avait pas abandonnée, puisqu'elle venait voir un psychiatre. Jiyu sourit. Il était fier d'elle et aurait voulu lui dire, mais pour plusieurs raisons, il ne pouvait pas. Lorsque la secrétaire mentionna où et ce que faisait Jiyu, celui-ci ressentit une vague de nervosité le prendre d'assault et il ne savait pas comment s,expliquer à son patron. S'il niait, il aurait l'air d'un menteur qui voulait sauver sa peau. Il se retourna et fit un signe de main au médecin. Puis il s'inclina légèrement devant lui.*

Excusez-moi, Dr. Usagi, j'étais en train de replacer les dossiers et ... je ne voulais pas vous espionner.

Quelle terrible première impression. En plus, dans le fond, il me connaît déjà. Il m'a déjà psychanalysé à distance. Il me teste, il me juge. Je me sens si petit T_T j'ai l'impression d'être un livre ouvert, que chaque fait et geste me trahi!! Je ne veux pas qu'il croit que je suis TPL. Suis-je TPL? Aaah j'ai fouillé dans le dossier de mon ex >.<!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 18:08

Dr: C'est une petite ville, M. Jiyu. J'en conviens que vous connaissez déjà l'une de mes patientes, ne?

* Dr Usagi sourit à son externe en s'avançant vers lui. Il était difficile d'Établir ce qu'il pensait. Il reprit les dossiers des patientes à voir et les plaça sur la table, regardant les prescriptions, les dates, puis releva ses yeux sur Jiyu. *

Dr: Les personnes vivant avec un ou une TPL courrent un grave risque de dépression et d'anxiété. Nous devons toujours nous inquiéter pour ceux-ci. Dans ma carrière on m'a demandé pourquoi, à maintes reprises, je désirais travailler avec les borderlines. Elles nous injurent, nous détestent, nous aiment. Leurs émotions sont plus intenses que les autres. Je me suis aussi intéressé aux partenaires des borderlines. Un peu comme les femmes souffrant de TPD, les partenaires des borderlines quittent une TPL pour en trouver une autre. Je suis un peu comme eux. Je recherche des borderlines avec qui travailler. J'avais de fortes raisons de croire qu'il vous serait bénéfique de vous en apprendre davantage sur ce trouble, M.Jiyu. Qu'en dites-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 18:36

*Jiyu trouvait que ce médecin était un vrai mur. On dirait qu'il pouvait lire à travers lui mais qu'il était impossible de savoir ce qui se passait dans la tête de celui-ci. Il écouta son patron avec beaucoup de respect. L'idée d'être à la fois un partenaire de borderline ET une personne avec des traits dépendants l'affectait dans sa perception de lui-même. Pourquoi le Dr. Usagi mentionnait-il les "femmes" souffrnat de TPD? Il y avait surement aussi des hommes qui en souffraient, non? Il fit un petit sourire un peu nerveux et maladroit à son patron, acquiescant timidement.*

H-hai. Je pense que c'est tout à fait vrai, Dr. Usagi. Merci de me faire cet honneur. J'en conclus que vous en connaissez déjà sur moi, en plus de pouvoir m'analyser avec toutes vos capacités de psychiatre ^^' J'ai lu les dossiers que vous m'aviez demandé. Est-ce que ce sont les patientes que nous allons voir aujourd'hui, Docteur?

Je me demande si lui aussi, il est parteniare d'un ou d'une borderline? Ou peut-être qu'il a perdu cette personne? Après tout, les TPL ont tendance à se suicider, ne? Ce qu'il dit est quand même vrai... si je pense aux critères et à ce que j'ai lu...en quoi Momiya est-elle différente? Je crois qu'elle aussi pourrait être une TPL. Et Tamafune? ... Errr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 18:45

Dr: Oui. Vous allez observer les entrevues et voir comment elles agissent.

* Le Dr Usagi regarda ailleurs quelques instants, puis dévisagea son externe sans démontrer beaucoup d'expression. Il sourit tout de même paisiblement. *

Dr: Vous connaissez déjà une borderline, je n'irai pas plus loin dans votre privée. Il sera important que vous appreniez comment gérer les patients avec ce trouble, et ne pas vous laisser affecter comme il le serait facile dans votre vie personnelle. Les psychaitres tolèrent très mal les TPL. Ils les banalisent, et les renvoient à la maison dès qu'elles arrivent à l'urgence. Ce sont des gens qui attirent l'attention, pas sérieux, selon eux. M.Jiyu, à votre avis, une borderline est-elle plus ou moins à risque de mourir qu'un autre patient psychiatrique, sachant que les TPL font des tentatives de suicide chronqiuement?

* Alors que le Dr Usagi questionnait son externe, Sojih réfléchissait, en quittant l'hôpital, au fait que Jiyu allait étudier d'autres patientes comme elle. Intérieurement elle avait peur qu'il s'attache à elles, ou bien qu'il ne la voit plus comme ayant été différente des autres. Elle ne sera plus qu'une borderline pour lui. Elle ne sera plus l'impulsive Sojih. Étrangement, Sojih en était venue à croire que son trouble était l'essence même de sa personne (ie trouble de personnalité voir définition!!!). Elle se sentait souvent diminuée par le fait que ce qui ressortait le plus de sa personnalité était une maladie que d'autres patients partageaient. Ses douleurs, ses peurs, ses tentatives... étaient justes des douleurs, des peurs, des tentatives de borderline. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 18:57

*Jiyu ne savait pas à quel point il était prêt après tout ceci. Mais le Dr. Usagi était rassurant, malgré son air mystérieux. Il secoua la tête lorsque celui-ci mentionnait que les psychiatres toleraient mal les TPL en les banalisant. Pour lui, ce serait surement l'inverse. Il allait surement s'attacher et donner trop d'attention à ces patientes, car il y verait le reflet de Sojih. *

Je pense... qu'on ne peut pas juger du risque de mort d'un ou d'une patiente sans l'avoir évalué adéquatement. TPL, TPD, dépression, tout le monde peut avoir des envies suicidaires. Ce n'est pas parce que les TPL font des tentatives chroniques qu'elles sont à prendre à la légère pour autant.

*Jiyu ne voulait pas se faire piéger, mais il voulait aussi répondre ce qu'il croyait honnêtement. Il ne voulait pas qu'on regarde des gens TPL ou TPD ou n'importe quoi d'autre simplement par leur pathologie. Ils étaient un être vivant avant d'être une pathologie. Ayant lui-même été qualifié de "fou" et autres mots lorsqu'il était plusjeune ou manifestait son trouble de dédoublement de la personnalité, Jiyu comprenait. Il ne pouvait pas arrêter de penser à Sojih. Certes, toutes les TPL n'étaient pas les mêmes, mais il souhaitait se servir de son expérience pour mieux gérer celle qu'il connaissait dans savie, celle qu'il voulait protéger et aider.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 19:12

Dr: En effet M.Jiyu. 20% des TPLs finissent par mourir de leur tentatives. Et donc, nous perdrons 20% de nos patientes... 1 TPL sur 5. Et cela sans compter celles qui se mutileront grandement et resteront infirmes. Je vous donne l'exemple d'une TPL qui a tenté de se phlébotomiser les poignets devant son mari sur une scie ronde.... Pas besoin d'en dire davantage.

* En gros, Dr Usagi faisait subtilement comprendre à son externe qu'il ne fallait pas jouer avec les coeurs des TPLs. Il fallait les chérir, et être prêt à en endurer beaucoup. Pas tous étaient timides et avec un bon jugement comme Sojih, qui désiraient de l'aide et venait la chercher. Maintenant qu'il avait exposé à Jiyu sont point de vue, il se demandait si celui-ci allait ré-apparaître dans les discours de sa pte Kazutaka. Il se demandait ce que réservait le destin pour ces deux-là. Il acquiesça. *

Dr: Allez vous chercher de quoi vous mettre sous la dent à la cafétéria et rejoignez-moi par la suite. Nous commencerons vers 13h15.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 428
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 19:24

H-hai!

*Jiyu acquiesca et partit rapidement à la cafétéria pour manger en vitesse et se dépêcher d'être à l'heure pour 13h15. Ce docteur était très gentil et très compréhensif. Il passait des messages et des leçons à Jiyu alors que lui avait abusé de son hospitalité pour fouiller dans le dossier de sa patiente. En route et alors qu'il mangeait, l'externe ne cessait de penser à tout ceci.*

Une sur cinq. Sojih... en plus, toi tu es venue chercher de l'aide. Je suis sur que la majorité ne le font pas ou sont apportées par force. Toi tu es venue parce que tu voulais aller mieux. Aujourdh'ui, je vais en apprendre plus sur ce trouble. J'espère en apprendre beaucoup, aujourd'hui, demain, tout au long de mon stage. Et me servir de mes connaissances pour déterminer si je dois entrer dans ta vie avec conviction, ou en sortir définitivement. Ca ne peut pas être dans le milieu, c'est trop difficile pour toi et je peux comprendre.

*Après avoir payé son wrap et l'avoir englouti en marchant, Jiyu alla à la salle de bain se rafrâichir le visage et s'assurer qu'il avait un look acceptable. Il respira plusieurs fois. Il deviat être prêt à ce qui l'attendait: plein de TPL. Il deviat être prêt à résister à leur demande d'attention, prêt à les écouter. Heureusement, bien qu'il ne le savait pas, il n'aurait rien à dire ou faire. Juste de l'écoute, juste une présence. Il revint rapidement au bureau du Dr. Usagi et semblait dans un meilleur état. Il acquiesca.*

Je suis prêt, Dr. Usagi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 19:39

Dr: Bien, M. Jiyu. Allons-y.

* Ce fut ainsi que Jiyu fut initié au monde des borderlines, de l'autre côté du bureau. Il connaissait l'aspect émotif, affectif de son ancienne amoureuse, et maintenant il allait apprendre ce qui était propre à elle, et propre à son trouble. Le Dr Usagi n'avait pas fini de lui en montrer, et les patients, encore moins. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Serment d'Hippocrate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le serment d'Hippocrate
» Le Serment d'Hippocrate (PV)
» Le serment de Persée
» Le serment d'Aldburg
» Ceux qui prêtent serment [PV Evynne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Centre-Ville :: Hôpital-
Sauter vers: