Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La nuit du bal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: La nuit du bal   Lun 20 Jan - 22:06

* Bien que Mineko n'avait pas pris de détour pour ramener Ryoko chez les Kazutaka, ceux-ci étaient tout de même rentrés en premier. Sojih avait monté à sa chambre après avoir dit bonne nuit à son père et à Juri sans plus de formalités. Sa chambre, située au-dessus du garage, était asscessible par un escalier près de celui-ci, et donc, à part des autres chmabres de la maison. De plus, pour se rendre à la chambre de sojih, il fallait franchir une salle de bains, la porte se trrouvant au fond de celle-ci.

Incertaine de si Ryoko viendrait réellement la rejoindre, Sojih avait décidé d'agir comme d'habitude afin de ne pas être déçue. Elle avait détaché ses longs cheveux blonds, les avaient brossés, car elle s'était lavée juste avvant le bal, s'était brossé les dents, et puis finalemnt avait enlevé sa robe pour enfiler une robe de nuit. Elle avait choisi l'une de ses favorites, qui était en dentelle noire, avec des bretelles tressées mauves. Il y avait un élastique plissé au niveau de la poitrine, et un lacé mauve sur le devant, qui ne laissait pas voir de peau. Bien que le modèle faisait beaucoup plus robe de nuit que déshabillé, elle n'était pas nécessairement longue pour autant. Sojih soupira en s'asseyant sur le lit. Elle repensa à la soirée, se disant que le bal n'avait pas été si mal. Ryoko avait semblé heureuse, mais elle avait agi de manière très étrange. Setsuna était encore plus étrange. Et même, Tsubasa et Mineko étaient étranges. De plus, elle avait appris que JIyu avait rompu avec Tamafune. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1048
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Lun 20 Jan - 22:16

*Ryoko monta les escaliers. Elle connaissait le chemin, mais n'allait dans la chambre de Sojih que lorsuqe celle-ci y était. Même si, techniquement, elle pouvait y aller comme elle le voulait, elle n'aurait jamais osé. La jeune Hikaru passa par la salle de bain. Comme elle portait encore ses talons pas trop hauts, il était évident qu'elle devait faire du bruit avec sa démarche peu exemplaire. Ryoko avait enlevé le jupon de sa robe car sinon celle-ci était beaucoup trop bouffante pour entrer dans le véhicule de Mineko, et elle était bien contente de ne pas être autant encombrante! Sans le jupon, la robe était tout de même très belle et faisait quelques plis dans le bas. La jeune fille cogna deux coups sur la porte de la chambre de la plus âgée.*

Sojih? Est-ce que... j'peux entrer?

*Bien qu'elle l'avait invité plus tôt, Ryoko voulait vérifier si Sojih n'vait pas changé d'avis. Aussi, elle ne voulait pas la surprendre ou briser son intimité. Techniquement, ca ne faisait pas trop longtemps qu'elle était arrivée alors elle ne devait pas dormir. Ryoko s'en voulait un peu de forcer Sojih à rester éveillée encore, mais elle se disait que demain était dimanche alors elle aurait encore le temps d'étudier...ne? Depuis que Mineko lui avait parlé de la rupture de Jiyu et Tamafune, Ryoko était intriguée de savoir si Sojih allait lui en parler, et si oui, de quelle façon exactement. Bien que tout le monde lui souhaitait de reprendre avec Jiyu, Sojih avait toujours dit non et son coeur le lui refusait. Est-ce que cette rupture allait tout faire changer?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Lun 20 Jan - 22:31

Mmh? Oui, Ryko, entres!

* Bien qu'elle s'était promise de ne pas attendre, Sojih avait fini par espérer. Elle espéreait presque ne pas espérer. Et finalement, en entendant Ryoko arriver, son coeur s'était serré, elle était réellement venue! Elle s'assit mollement sur ses genoux dans le lit en attendant de la voir entrer. La chambre avait un petit feeling inhabité car ce n'était plus la résidence principale de Sojih sauf l'été. Toutefois, tout ce qui était personnel était présent, bien plus qu'à Sakuraba. Son lit était bourgogne foncé. Les draps avaient de petites lignes blanches sur le rebord pour décorer. La couverture était très épaisse et moelleuse, comme si elle était neuve. *

Je suis désolée, j'étais fatiguée alors je n'ai pas rangé, je me suis simplement mise au lit.

* En effet, les émotions de la soirée avaient épuisé Sojih, et elle en avait oublié qu'en se mettant ainsi en pyjama, elle dévoilait plus facilement les marques récentes et anciennes sur sa peau. D'ailleurs on voyait clairement les résultats du massacre de la soirée d'halloween qui avaient excorié sur son bras gauche. Cela en masquait les cicatrices d'exérèse de tatouage comme sur l'autre bras. Avec attention, on pouvait même distinguer les cicatrices ancienne de phlébotomie sur ses poignets. Similairement, sous ses cheveux, on voyait fort bien le tatouage sur son omoplate droite avec cet ensemble. Tout de même, comparé à lorsqu'elle avait connu Reijiro, elle était beaucoup moins maganée et beaucoup plus en état.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1048
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 12:21

*La jeune Hikaru était bien contente de se faire inviter à entrer et elle poussa la porte doucement, et la referma derrière elle. Alors que Ryoko se demandait où elle allait déposer le bouquet, elle aperçut Sojih sur le lit et son regard était hypnotisé sur la gymnaste. En l'observant avec trop d'attention, Ryoko faillit échapper son bouquet et dû faire quelques mouvements peu coordonés afin de ne pas l'échapper.*

Ne sois pas désolée ^^' c'est normal. C'est pas comme si ca avait besoin d'être rangé.

*Ryoko alla déposer son bouquet en toute sécurité un peu plus loin. Elle sourit en le regardant et se retourna pour donner son attention à Sojih qui l'attendait sur le lit. Avec ce que la plus âgée portait, sa position, et comment elle l'attendait, Ryoko ne pouvait empêcher son coeur de battre bien vite. Elle sourit et s'approcha du lit. Comme elle portait davantage son regard sur le visage de Sojih, Ryoko n'aperçut pas tout de suite les bras de l'autre femme. Elle remarqua plutôt son tatouage et délicatement, elle y posa sa main. Elle en traça lentement et doucement le contour, comme si elle avait peur qu'un contact plus ferme ne lui apporte de la douleur.*

Ca t'as fait mal? J'trouve ca beau, comme ça, sur ton épaule.

Aaah Mineko-san, t'as raison. C'est plus difficile que j'pensais, être sage, ne? C'est sa faute, d'se mettre aussi sexy quand c'est moi qu'elle reçoit >.< !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 18:40

Mmh? Celui-là... oui. Oui, mais après tout c'est ça que je désirais.

* Sojih ferma nostalgiquement les yeux, car c'était le tatouage qui témoignait de sa relation d'avec Reijiro. Il était très important pour elle et l'avait fait dessiner avec la thématique de leur rupture et de ce qui les avaient unis. L'arche de ronces montait jusqu'à sa nuque et l'autre pointe, un peu comme une demie-lune, se terminait au niveau de D7. Il n'avait pas de couleurs. Elle n'avait pas réalisé que Ryoko ne l'avait sûrement pas encore vu car elle était souvent en habit de gym lorsqu'elles se voyaient, ou à dos couvert. Elle releva et tassa ses cheveux d'une main, et se tourna un peu mieux dos à elle pour davantage et mieux le lui montrer. *

Je suis contente qu'il te plaise, j'en suis très fière... Il m'a permit de faire la paix en quelque sorte avec ma situation parce que la douleur l'exprimait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1048
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 18:58

*Comme Ryoko ne pouvait pas savoir ce que chacun des tatouages de Sojih signifiait, elle n'avait aucune idée qu'il était associé à sa relation, et sa rupture, d'avec Jiyu. La jeune Hikaru comprenait le principe d'extérioriser sa douleur, même si elle ne pouvait s'imaginer faire une telle chose. Sojih se mit un peu plus dos à elle et écarta sa chevelure afin de bien lui montrer le tatouage en entier. Ryoko termina d'en tracer le contour, puis doucement elle retira sa main. Pour elle, il y avait quelque chose de très sensuel dans ce tatouage, peut-être était-ce dans la façon dont il était courbé, ou comment il délimitait son omoplate. *

Il est vraiment...très beau. Tu dis que t'en est fière.. c'est toi qui l'a dessiné?

*La jeune Hikaru était un peu hypnotisée par les contacts que Sojih lui permettaient, ou comment elle n'avait aucune gêne à se dénuder partiellement devant elle. Ce n'était pas seulement ce soir, les autres fois aussi Sojih n'avait pas particulièrement de retenue devant Ryoko, surement car elle ne pensait pas que la jeune fille pouvait y voir une limite, ou plutôt une absence de. L'angle de son cou ainsi à découvert était plutôt invitant et la jeune Hikaru ne cessait d'observer le dos de sa onee-sama. Même si elle ne traçait plus son tatouage, Ryoko n'avait pas reculé ou changé d'angles. Elle hésitait à remettre sa main sur l'omoplate de Sojih.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 19:08

Non! Non non non... je ne fais que des gribouillis! Mais le tatoueur qui l'a dessiné pour moi a su représenter exactement ce que je désirais. Ce sont des artistes, après tout.

* Sojih laissa Ryoko l'observer encore un peu, puis laissa retomber ses cheveux. Elle ne réalisait nullement que ses actions pouvaient être interprétées comme sensuelles. Elle agissait en fait comme étant son naturel avec quelqu'un qu'elle aimait beaucoup. Peut-être était-ce la raison pour laquelle elle avait eu davantage d'amants potentiels que d'amis... Et pourtant, peut-être était-ce une défense pour attirer les autres à elle. Elle se retourna doucement vers Ryoko et lui offrit un regard tendre, levant les yeux vers elle. *

Avec le métier que je veux faire, je n'ai pas eu le choix de commencer à faire enlever ceux sur mes bras. C'est dommage, ils vont me manquer. Au moins je me dis qu'il me reste mon favori. Tu n'as vu des tatouages souvent, ne? Comme tu le constates, la peau n'est pas différente au touché...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1048
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 19:33

*Ryoko eut un léger rire alors que Sojih affirmait qu'elle ne faisait pas du tout de dessins. Bien sur, elle savait que les tatoueurs étaient des artistes, mais peut-être que Sojih avait fait un premier modèle. En voyant la plus âgée qui se retourna pour la regarder, avec un air tendre, Ryoko ne put s'empêcher de lui faire un petit sourire complètement attendri. Elle secoua doucement la tête négativement, mais garda les yeux rivés dans ceux de Sojih.*

Non c'est vrai... j'en ai pas vu souvent. C'est vrai que j'sentais ta peau aussi douce, sous mes doigts, mais toi...est-ce que c'est la même sensation? J'veux dire, c'est plus sensible, moins sensible?

*La jeune Hikaru s'installa doucement sur le lit, à côté de Sojih, du côté de son tatouage. Elle s'assied à genoux, un peu comme Sojih elle-même, repliant ses jambes sur le côté opposé. Ryoko n'avait pas eu la chance de questionner Sojih à ce sujet durant la soirée alors elle était contente de pouvoir le faire maintenant. Il était vrai qu'il se dégageait d'elle facilement une aura sensuelle, probablement due à son côté mystérieux et sombre. Heureusement pour elle, la jeunesse de Ryoko faisait en sorte que même si elle captait certains gestes comme étnat sensuels, elle n'agissait pas vraiment de la même manière en retour, ne sachant pas comment, et se trouvant plutôt interdite à l'idée de penser ou d'agir ainsi. Il y avait toutefois bien clairement de la curiosité dans son regard, autant qu'il y avait cette tendresse qu'elle éprouvait pour Sojih, qui d'ailleurs était la source de sa curoisité à son égard.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 19:39

Hmm je sais pas trop, ca chatouille un peu, comme lorsque tu l'as touché tantôt. Mais avec le linge c'est pareil.

* Sojih ne savait pas vraiment car elle n'Avait eu que peu de contact depuis qu'elle l'Avait. Elle observa Ryoko qui s'asseyait et se demandait pourquoi celle-ci était arrivée directement avec son bouquet. si elle voulait venir pour la nuit, elle aurait amené un pyjama non? Elle s'abstint de poser la question, craignant trop la réponse. Elle hocha doucement la tête, l'observant avec un regard perçant. *

Est-ce que tu as apprécié ta soirée? Tu avais l'air heureuse.

C'est mieux de ne pas parler trop de moi, tu vas t'ennuyer et t'en aller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1048
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 19:51

*La réponse de Sojih étant plutôt claire et courte, suivie d'une question pour changer de sujets, Ryoko décida de ne pas insister. Peut-être que c'était en lien avec le "sombre secret" de Sojih. La jeune Hikaru fit un petit sourire et acquiesca doucement, incapable de se défaire du regard de la plus âgée.*

Oui, plus que j'aurais cru. J'étais contente d'voir que ca rendait fiers mes parents d'me voir de même, même si j'pense pas que ca prenne une grosse robe et du maquillage pour voir que j'ai vieilli. Mais surtout j'étais vraiment contente que tu sois là, que j'te rende fière. J'ai eu l'impression d'franchir une nouvelle étape. T'sais, j'ai toujours voulu être proche de toi mais j'étais toujours trop jeune. J'sais que j'le suis encore, mais c'est d'moins en moins flagrant, ne? C'est important pour moi, la façon que tu m'vois.

C'est vrai dans l'fond. Quand j'pense aux bons points d'la soirée, yen a beaucoup d'associés à toi, ne? J'm'en fou d'savoir c'que c'est exactement... j'aime ça être avec toi, c'est tout.

Merci d'être venue, Sojih. Ca avait beaucoup de valeur pour moi, que tu sois là, et que tu m'donnes un superbe bouquet en plus... =^-^=

*Ryoko rougit légèrement et fit un petit sourire timide. Elle fixait toujours Sojih, comme si le fait de laisser son regard dans le sien l'apaisait grandement, et pourtant, ça la rendait plutôt nerveuse en fait. Mais en se concentrant sur le regard de Sojih, elle n'avait pas à regarder ou à penser à la ravissante robe de nuit que celle-ci portait.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 20:08

Peut-être que Set avait raison finalement..

* Sojih était émue par les paroles de Ryoko. Tellement qu'elle s'en sentit toute drôle. Elle referma un bras sur elle-même, l'autre soutenant son poids sur son lit. Ce geste, visait à contrôler un peu sa timidité. Elle baissa les yeux et fit un doux sourire. *

A-arigato de m'avoir invitée, je suis contente que ca t'aie tant fait plaisir. Tu as raison, nous étions tous fiers de toi. C'est quand même un choc de réaliser que tu es plus âgée maintenant... je suppose que c'est mal de ma part de penser être là pour te protéger, alors que c'était pour t'accompagner... tu n'as plus besoin qu'on veille sur toi comme ça. Tu peux agir librement, t'exprimer de manière brillante. En fait je suis un peu mal à l'aise.. peut-être que je te traite encore trop comme une enfant moi aussi?

* Sojih serra ses doigts sur elle-même, baissant le regard jusqu'à ce que celui-ci soit couvert par ses cheveux. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1048
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 20:19

*Ryoko observa les réactions de Sojih, ne sachant pas trop comment les interpréter. Le fait qu'elle baisse la tête et sourit semblait lui montrer qu'elle était timide et la jeune Hikaru sourit à son tour à cette idée. Même, lorsqu'elle eut terminée de parler, Sojih se cacha avec ses cheveux tant elle avait baissé le regard. Ryoko s'approcha et posa une main dnas le haut du dos de la plus âgée, la caressant légèrement. Puis, elle déposa un baiser sur le top de sa tête avant de coller sa tête contre la sienne doucement. Ryoko lui parla d'une voix plus légère, un sourire se traçant sur ses lèvres.*

Il n'y a rien d'mal là-d'dans, Sojih. Même si j'vieillis, c'est bon d'savoir qu'ya toujours quelqu'un qui veille sur moi, ne? ... J'aime ça, que tu cherches à m'protéger.

Quand c'est toi, c'est mignon... comme quand t'es gênée comme ça... peut-être que c'est m'traiter comme une enfant, peut-être. Mais ca prouve que tu tiens fort à moi, ne? Avec qui est-ce que t'agis comme ça, à part moi?

*La jeune Hikaru sentait son coeur battre bien vite, mais elle se sentait quand même calme. Auprès de Sojih, elle se sentait bien. Et en ce moment, n'était-elle pas en train de rassurer sa onee-sama? Elle sourit tendrement. Il y avait quelque chose de très agréable dans ce sentiment.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 20:31

* Sojih tressaillit à l'approche de Ryoko, mais ne sembla pas vraiment changer de position. Elle la laissa faire, s'en sentant un peu apaisée, mais à la fois, remplie de questions. Quand Ryoko était petite, elle ne craignait pas que celle-ci vieillisse pour la juger. Maintenant, à vrai dire, peut-être avait-elle une peur bleue d'elle. Peur qu'elle la juge, la renie, l'humilie. Peut-être était-ce mieux d'être à l'Écart pour éviter le risque? Sojih ne connaissait pas la réponse. *

Tout le monde dit que je suis une mauvaise influence pour toi.. j'essaie de faire de mon mieux pour être adéquate... Je veux te faire plaisir, je veux que tu continues à vouloir être avec moi. Mais si jamais je te fais du mal, je ne me le pardonnerais jamais.. tu comprends?

* Sojih releva finalement les yeux, très doucement, et sourit avec un peu d'embaras. *

Alors c'est possible que je te surprotège...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1048
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 20:50

*Même si Ryoko ne connaissait pas toute la noirceur de la vie de Sojih, celle-ci lui expliquait en une phrase pourquoi elle voulait autant la protéger. Ryoko sourit tendrement à cette vue beaucoup trop adorable. Juste le fait qu'elle soit autant honnête avec elle lui faisait se sentir privilégiée, et l'idée que Sojih ne veule pas la perdre était vraiment adorable. Elle resserra légèrement son étreinte avec sa main dans le dos de la plus âgée, lui montrant qu'elle voulait garder cette tendresse entre elles, et tentant de rassurer Sojih face à ses craintes.*

Surprotège-moi autant que tu veux, Sojih... et peu importe c'que les autres disent, moi j'ai envie d'être avec toi. Et... moi non plus, j'me l'pardonnerais pas si j'te faisais du mal. Alors... il faut que tu m'le dises, si j'fais quelque chose qui t'embête.

C'est pour ça que tu n'veux pas m'parler trop d'ton passé, ne? Ou du fameux "sombre secret", ne? J'veux juste pas que tu t'forces à être quelqu'un que t'es pas, juste pour m'faire plaisir... peut-être que, tranquillement, tu vas apprendre à m'faire confiance...ne? Et moi, j'dois t'montrer que j'mérite ta confiance, que j'tiens vraiment à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 20:58

Mais tu ne m'embêtes jamais, Ryko!

* Sojih secoua la tête, acceptant l'étreinte qui se resserrait de la plus jeune. Elle sembla légèrement apaisée par les paroles de la plus jeune, mais ne pouvait l'être à 100%. Heureusement maintenant, elle était plus calme. Elle posa une main sur l'épaule de la plus jeune et la regarda dans les yeux avec douceur. *

Tu peux rester ici tout la nuit, me parler de tout ce dont tu en as envie. Tu peux me raconter comment ça s'est passé avec Akusa, avec ton cavalier, avec Mineko, avec les poèmes... ou simplement se reposer jusqu'à demain... et.. et ne te sens pas obligée de rester avec moi ici si tu ne veux pas, je comprendrais.. vu que tu es encore en robe de bal..

* Sojih la regarda de haut en bas, s'apercevant que la robe n'Avait pas son jupon. C'Était classe pour quM'elle soit encore aussi belle malgré l'absence de celui-ci. Toutefois c'était bien peu pratique pour dormir. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1048
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 21:16

Eh? Oh ^^' J'ai pas été m'changer, c'est vrai ^^' J'avais trop hâte de v'nir te voir alors j'ai oublié ^^''

*Ryoko eut un petit rire nerveux, puis passa une main dans sa propre chevelure. L'idée qu'elle n'avait pas de pyjama lui rappelait encore plus le soir d'Halloween et cela la fit rougir légèrement. Après tout, Sojih lui avait passé quelque chose ce soir-là. Les yeux de Ryoko se posèrent doucement sur le regard de Sojih.*

J'me sens obligée de rien, avec toi. J'peux être juste moi, et c'est correct, j'ai pas à m'en faire. C'est une des raisons pourquoi j'aime ça avec être toi, Sojih. Un jour j'espère que tu t'sentiras pareil à l'idée d'être avec moi ^^'

*La jeune Hikaru posa sa main sur celle de Sojih qui était sur son épaule à elle et elle lui fit un petit sourire. Il faudrait bien qu'elle aille chercher son pyjama tôt ou tard, si elle voulait passer la veillée avec Sojih. Ryoko trouvait quand même vraiment gentil que Sojih lui dise qu'elle ne l'embêtait jamais, même si elle savait que c'était faux. Plus tôt, Sojih avait eu de la peine et Ryoko pensait que c'était à cause d'elle mais ne pouvait pas trop s'expliquer pourquoi. Elle entendait encore la voix de Mineko qui lui disait qu'elle ne pouvait pas sauver Sojih. Tant qu'elle ne savait pas pourquoi, Ryoko ne pouvait pas s'attarder à cette phrase.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 21:29

* Sojih se demanda pourquoi Ryoko lui sortait une telle phrase et parut un peu surprise. Elle bougea un peu sur le lit et étendit finalement ses jambes sur le côté car elle commençait à ankyloser. Elle pointa le garde-robe à Ryoko. *

Si tu veux tu peux m'emprunter un pyjama, ils sont dans le tirroir à droite. La dernière fois tu as semblé aimer en porter un. Je pourrais t'aider à défaire ta robe.

* D'un certain sens, Sojih était assez excitée que Ryoko soit avec elle. C'était rare qu'une personne désirait passer du temps avec elle, sauf peut-être pour une aventure d'un soir (ce qui ne la dérangeait pas plus qui faut). elle désirait se faire bonne hôte, et craignait que si Ryoko partait se changer, qu'elle ne revienne pas. Ryoko pouvait aussi emprunter sa salle de bains. Après tout personne ne l'utilisait, et c'était spacieux et propre. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1048
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 22:11

!! Aahh non j'peux pas ... mais si j'dis non, elle va penser que j'l'aime pas ou quelque chose du genre, ne? Ok. Ok j'suis capable d'pas trop réagir. Anyway c'est pas comme si ca voulait dire quoique ce soit ...

*Ryoko fit un petit sourire à la mention de lui emprunter un pyjama, et se pinça les lèvres alors qu'elle hésitait à accepter l'offre de Sojih. Elle aussi ne voulait pas partir, alors c'était une situation gagnante pour les deux. N'ayant pas encore cessé de regarder Sojih, Ryoko commença à délier ses jambes et se relever. La jeune femme se dirigea vers le garde-robe et ouvrit le tirroir.*

N'importe lequel? J'trouve ça spécial de porter tes pyjamas. J'réalise que j'flotte pas vraiment dedans, et j'ai l'impression d'être plus proche de toi.

*La jeune Hikaru voulut prendre un pyjama qui n'était pas trop sexy, mais en même temps, pas quelque chose qui ne l'était pas du tout. DE toute façon, elle doutait qu'un pyjama pas sexy du tout existait parmi les choses de Sojih. Elle prit un deux pièces avec une camisole et un petit boxer, qui devait dater de quelques années. Ryoko retourna auprès de son hôtesse. Elle ne voulait pas lui demander de l'aider, mais celle-ci l'avait proposé plus tôt, et il était vrai que ce serait beaucoup plus facile si Sojih l'aidait, au moins`a détacher la robe à l'arrière. Ryoko se placa un peu plus loin devant Sojih, de dos, et d'une main elle écarta sa chevelure blonde sur le côté.*

Tu.. veux bien m'donner un coup d'main, onegai?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 22:25

Oui bien sûr! Je me doutais bien que tu choisirais ce pyjama... c'est presque le frère de celui du party d'halloween..

* Sojih parut toute amusée au choix de Ryoko et plutôt satisfaite que celle-ci accepte son offre. Elle s'approcha naturellement et dézippa sa robe jusqu'en bas, l'ouvrant un peu au niveau des épaules. Elle s'était dressée à genoux sur le lit pour ce faire, car elle était assez grande pour ne pas avoir à se lever. *

Voilà! C'est vraiment une superbe robe. Je vais préparer ta place maintenant.. la droite c'est bon?

* Sojih la laissa tranquille après quelques secondes, se dirigeant à 4 pattes vers les draps et allant tapoter un oreiller sur la droite du lit pour Ryoko, et puis un à gauche pour elle-même. Elle ouvrit ensuite la couverture et la replia devant elle, s'installant sur le drap. Celui-ci était peu usé et était très soyeux. Sojih sourit un moment à le retrouver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1048
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 22:34

*Ryoko était plutôt soulagée que Sojih ne soit pas trop près ou qu'elle ne reste pas juste à côté. Elle fit un petit sourire et acquiesca, soutenant la robe contre elle et s'écartant de quelques pas pour pouvoir la retirer.*

Oui c'est parfait ^^'

*Comme elle se rappelait que Sojih avait laissé la porte de la salle de bain ouverte le soir d'Hallowee, elle se doutait que celle-ci n'était pas trop intimidée par la vue de quelqu'un qui se changeait. Ryoko retira la robe et alla ensuite dans la salle de bain pour enfiler le pyjama. Même si ca ne dérangeait peut-être pas Sojih, elle voulait garder un peu de pudeur. En sortant, elle s'empressa d'aller rejoindre Sojih dans le lit avec un grand sourire. Mais dès que le confort s'installa, quelques inquiétudes refirent alors surface.*

Ca fait vraiment longtemps qu'on n'a pas été ici ensemble, ne? ... Tu sais, Sojih, juste avant d'partir tantôt, il a essayé de m'embrasser. Plus la soirée passait et plus j'me disais que c'était peut-être pas une mauvaise idée, au moins comme ça j'passerais du temps avec Akusa, à faire des double-dates. Mais quand il est arrivé pour m'embrasser, j'ai pas pu. S'il faut que j'me mente pour passer du temps avec mon amie, alors...c'est peut-être pas autant mon amie que j'pensais... ne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 22:41

* Sojih fut un peu surprise que Ryoko se confie aussi rapidement, mais était plutôt contente qu'elle le fasse. Elle l'Écouta en se laissant coucher sur le côté, relevant sa tête sur un poignet, repliant un genou devant elle. *

Je ne suis pas certaine de bien comprendre Ryko.. plus la soirée passait, plus tu avais envie de l'embrasser, mais lorsque le moment est arrivé tu n'en avais plus envie? à ton avis tu faisais cela seulement pour plaire à Akusa?

* Sojih n'était pas surprise que Ryoko aie de la difficulté à savoir comment se sentir, mais un peu de voir qu'elle avait tout de même considéré embrasser le jeune homme puis avait changé d'idée. Elle gardait en tête tout ce qu'elle lui avait dit à Halloween afin de la conseiller pour le mieux mais elle n'avait pas vraiment de bonne réponse à lui offrir. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1048
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mar 21 Jan - 22:56

Non.. oui .. J'veux dire, non, j'voulais pas l'embrasser. Mais oui, j'considérais peut-être le faire pour faire plaisir à Akusa ... mais quand l'moment est arrivé, j'savais que j'pouvais pas.

*Ryoko n'était pas du genre à passer par 36 chemins et préférait aller droit au but. Si elle ne savait pas la réponse, c'était qu'elle ne la savait pas. Ce n'était pas une façon subtile de faire chercher l'autre. Elle fixa le plafond, car l'idée de se retourner et de regarder Sojih pendant qu'elle se confiait la mettait un peu mal à l'aise.*

Même si j'voulais plaire à Akusa, ca march'rait pas. J'ai déjà essayé. Et dès que j'fais quelque chose pour lui faire plaisir, elle le prend pour acquis. C'est normal, j'veux dire, elle aurait pas pu comprendre que c'était parce que j'pensais l'aimer plus que juste en amies. Mais voir tous ces gens à Halloween, être éloignée d'Akusa pendant 1 mois, la voir agir avec Saionji, trouver d'autres filles cute, ca m'a fait réalisé que peut-être j'suis pas juste en train d'aimer trop ma meilleure amie. Peut-être que c'est plus une question d'fille qu'une question d'Akusa.

Peut-être que c'est ca que vous appelez "passer à autre chose" ? J'sais pas trop. J'ai l'impression de découvrir une autre Akusa, depuis Halloween. Pas juste à cause de ce que je lui ai dis sur moi, mais aussi à cause de comment elle est avec Saionji, comment elle agit. Peut-être que j'la voyais mieux qu'elle est, ou peut-être qu'elle a changé. J'sais pas. Peut-être que c'est juste moi qui change, dans l'fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mer 22 Jan - 20:03

C'est possible... après tout tu semblais avoir envie de t'éloigner un peu pour réfléchir à tout cela avant Halloween...

* Sojih voulait conseiller Ryoko pour le mieux. Toutefois ce n'était pas ce qui avait de plus facile à faire quand on n'avait jamais été vraiment aux prises entre l'amitié et l'amour. Mais il y avait un des 2 aspects qu'elle connaissait très bien et qu'elle pouvait donc répondre adéquatement. Elle regardait toujours Ryoko même si celle-ci ne la regardait pas. *

Les gens changent toujours lorsqu'ils se mettent en couple ou lorsqu'ils aiment quelqu'un. On tente de devenir la personne que l'on croit qui plaira le plus à l'être bien-aimé. Certaines personnes changent plus que d'autres. Peut-être que c'est un reflet que la quantité d'amour qu'ils ressentent, peut-être pas. Je pense que si l'on partage notre vie avec quelqu'un, c'est normal de commencer à partager des aspects de nous-même. Et donc pour les autres, pas dans le couple, c'est un gros changement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1048
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mer 22 Jan - 20:20

*La jeune Hikaru écouta les paroles de sa onee-sama en se disant que même si Sojih reniait parfois ses expériences, elles n'en restaient pas moins des expériences, qui l'Avaient fait grandir. Ryoko comprenait ce que Sojih lui disait, et d'un certain sens, ce n'était pas la première fois qu'on lui disait de telles paroles, mais de le vivre était une autre histoire. La plus jeune soupira, puis haussa les épaules et tourna la tête vers Sojih. Elle remarqua alors la position de celle-ci et essaya de ne pas battre des yeux vers le bas car elle savait ce qu'elle allait y trouver. Ryoko fit un petit sourire timide et tenta de garder son regard fixe dans celui de Sojih.*

J'imagine... J'peux comprendre. Même avant d'être en couple, ou quand c'est impossible qu'ca arrive, on essaie d'se mettre en valeur ou d'changer un peu pour plaire à l'autre... mais quand ca marche plus, qu'est-ce qui arrivent de ces changements?

Ils restent... comme des tatoutages? Une addition, une trace de l'autre sur nous. Mais peut-être que c'Est ça qu'il faut, pour plaire. Accepter et savoir comment se changer pour être dans les goûts de l'autre. C'est sur qu'on peut pas changer d'sexe, mais le reste...

Mais dans l'fond, au début, quand on flirte et qu'on "change" un peu pour plaire à l'autre, on n'est pas en train d'mentir? J'veux dire, on prétend être quelqu'un qu'on n'est pas vraiment, mais qu'on voudrait bien devenir pour avoir cette personne-là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mer 22 Jan - 20:35

euh... oui, sûrement...

* Sojih était un peu prise de court par cette question. Elle avait tant de vrai, mais en même temps, la personnalité de Sojih ne donnait pas toujours place à des réponses rationnelles. Sojih posa sa main libre contre sa poitrine et baissa un peu les yeux, haussant un peu l'Épaule. *

Si c'est vrai... alors pour ne pas se mentir il faudrait quelqu'un qui ne nous force pas à changer. Mais Ryko... changer pour plaire à quelqu'un, on le fait parfois volontairement, moi ca me rend heureuse de devenir plus comme la personne aimée le souhaite... je ne sais pas si c'est ainsi pour tout le monde... je ne sais pas.. parfois c'est se mentir, mais parfois on change volontairement et cela nous plaît.

Je me demande combien j'ai changé pour Reijiro. Lui.. lui il avait changé pour moi. Mais il s'est rapidement reconverti... et puis il s'est changé à nouveau pour plaire à Momiya.. puis à Tamafune... peut-être que certaines personnes changent continuellement... peut-être que c'est juste une façade...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit du bal   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit du bal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Les demeures :: Cottage de Kazutaka Torii-
Sauter vers: