Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La nuit du bal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mer 22 Jan - 20:47

*Ryoko remarqua bien évidemment que Sojih était un peu surprise et incapable de vraiment répondre à cette question. C'était normal. Et en même temps, peut-être uqe la jeune Hikaru avait cherché à faire réfléchir la plus âgée. Elle fit un doux sourire et posa une main sur le bras supérieur de Sojih.*

Je pense que si on change volontairement, parce que ca nous plait, je pense que c'est ca le vrai amour. ... mais c'est pas comme si j'savais vraiment ^^'

*Malgré son élan de sérieux, Ryoko ne pouvait rester ainsi sans retrouver un éclat de comique ou de bonne humeur naive. Il lui étiat impossible de rester trop sérieuse avec Sojih, car elle avait toujours envie de lui apporter un rayon de soleil. Et pourtant, parler d'amour ainsi, et voir sa onee-sama qui semblait perturbée, Ryoko ne put s'empêcher de parler de ce que Mineko lui avait dit.*

... En tout cas, s'il te contacte, ignore-le. C'est pas parce qu'il a rompu avec sa bitch que ca veut dire qu'il peut s'approcher d'toi comme il veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mer 22 Jan - 21:00

* Sojih tressaillit à entendre Ryoko. Comment avait-elle su elle aussi? Elle fronça les sourcils, et se sentit plus mal à l'aise. Elle se mit donc à plat ventre et passa ses bras alentours de son oreiller pour la serrer. Puis elle regarda Ryoko en faisant un mince sourire. *

C'est un salaud je le sais fort bien. Mais on ne parlait pas de moi, on parlait de toi...

* Sojih secoua la tête, comme pour dire à Ryoko que ce n'était pas vraiment le moment de lui ramener cela en figure. C'était évident qu'elle n'avait pas le goût d'en entendre parler. *

Tu me disais que c'était plus une question de filles que d'Akusa... qu'est-ce qui te fait croire cela?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mer 22 Jan - 21:15

*Ryoko se sentit un peu mal à l'aise. Elle avait voulu s'offrir comme confidente car Sojih avait l'air un peu troublé, mais finalement ca s'était avéré être une bien mauvaise décision. Elle voulut se rattraper, mais déjà Sojih préférait simplement la ramener à parler d'elle-même. Au moins, elle ne semblait pas trop lui en vouloir.*

Gomen... mmm regarder plein d'autres filles, Trouver des filles sexy ou mignonnes, assister à des parties de soccer masculin parce qu'eux ils ont des cheerleaders, faire des rêves érotiques avec d'autres filles, vraiment pas avoir envie d'embrasser un type bien parce que t'as envie que ton premier baiser soit avec une fille.... j'peux pas trop passer à côté....

*La jeune Hikaru espérait que sa réponse à la fois honnête et farfelue allait ramener un peu plus de bonne humeur chez Sojih, et qu,elle n'allait pas lui en vouloir trop longtemps. Ryoko regarda Sojih qui était étendue sur le ventre en tenant son oreiller et ne put s'empêhcer de sourire. C'était une position qui semblait trop confortable, alors forcément que même si l'idée dep arler de Jiyu était embêtante, Sojih était confortable avec elle. Rassurée, Ryoko se laissa retomber sur le dos, à côté de Sojih.*

Des fois j'me d'mande pourquoi tout doit être aussi compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mer 22 Jan - 21:23

J'avoue que tu me convainc facilement!

* Sojih eut un petit regard amusé. Elle ne s'attendait pas à ce que Ryoko aie une réponse aussi claire et surtout, qu'elle se soit déjà autant investie dans le sujet. *

Tu vas réellement aux parties de soccer des gars pour les cheerleaders? Oh, je ne crois pas que Yagihara apprécierait!

* Sojih passa une main dans ses cheveux et eut un petit rire discret, presque silencieux.. Elle ne cessa de regarder Ryoko, se disant que celle-ci tenait vraiment de son frère à quelque part! Était-ce possible que Akusa lui aie permit de réaliser son orientation, mais qu'après s'être permise de regarder toutes les filles elle avait perdu intérêt pour elle? Sojih s'en voulait de trouver cela comique. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mer 22 Jan - 21:35

*Ryoko eut un petit rire alors que Sojih semblait s'illuminer un peu. Il était vrai que ses arguments étaient plutôt convaincants, mais elle-même ne s'en était pas aperçue avant de devoir les mentionner ainsi. Elle eut même un deuxième rire alors que Sojih se moquait d'elle.*

Tss il n'a pas remarqué ^^' Au début, j'voulais juste lui parler d'soccer. Pis après, ca faisait quelques parties que j'venais alors j'ai fini par l'inviter au bal, mais c'était pas vraiment lui que j'venais voir ^^'' ... quoi? Qu'est-ce qui t'amuse autant? T'as un regard tanant ^^

*La jeune Hikaru n'avait pas entendu Sojih rire, mais elle voyait que celle-ci avait l'air de trouver quelque chose plutôt comique. Ryoko se roula sur le côté pour mieux regarder Sojih et la poka afin de lui soutirer dse informations. C'était bien mieux si elles pouvaient rire ensemble. Même si elle ne voulait pas s'étiqueter ou s'engager dans quoique ce soit, c'était agréable de pouvoir en parler, et de savoir que l'information resterait juste entre elles deux, et ce genre de situation favorisait le gain de confiance entre les deux personnes.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mer 22 Jan - 21:57

C'Est que... tu as vraiment agis comme si tu le voulais lui, c'est à s'y méprendre complètement... mais ah s'il savait la vérité !

* Sojih réagit peu au poke, et eut à nouveau un léger rire, mais il était tout aussi discret que le premier. Il ne dura pas très longtemps mais elle garda un air amusé au visage. Elle dut libérer une main pour attraper celle de Ryoko qui la pokait afin de s'en protéger. Il fallait admettre qu'elle avait un peu de peine pour le pauvre garçon qui avait quand même eut raison de se faire des idées. Heureusement, avec le refus du baiser, c'était assez clair qu'elle n'avait pas envie de lui, non? *

Au fond en refusant son baiser je crois que tu lui as fait comprendre la vérité. C'est mieux ainsi, il ne faudrait pas lui mentir pour ne pas lui faire de la peine. As-tu un oeil sur l'une des cheerleader? Ou bien réservais-tu ce premier baiser pour Akusa justement... ou une fille-chat?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Mer 22 Jan - 22:09

*Bien qu'elle n'avait pas réalisé comment la situation pouvait sembler pour son cavalier, Ryoko comprenait pourquoi celui-ci avait pu s'y méprendre. Elle se sentit un peu mal à l'aise, mais comme Sojih semblait amusée, elle ne parvenait pas à être très désemparée. Finalement, celle-ci lui attrapa la main pour bloquer ses attaques. Lorsque Sojih la questionna, Ryoko rougit et secoua un peu la tête.*

Heyy tu ris d'moi ^^''' Non... la sexy fille-chat était en couple, et Akusa aussi, mais Akusa c'est.. mmm comment dire... disons que mon imagination est plutôt platonique avec Akusa.

*Bien qu'elle n'avait pas plus un oeil sur une cheerleader en particulier, il était vrai qu'elles étaient intéressantes à observer. Ryoko hésitait à se compromettre davantage, car elle savait bien que rien n'était certain avec elle-même en ce moment, alors elle devait esquiver quelques questions. Mais pour l'instant, elle n'avait rien caché.*

Peut-être que j'serais juste mieux d'm'endormir? Comme ca j'aurais pas à répondre ni à mentir? Bon, c'est pas grave. Elle va surement pas poser ses autres questions là-d'ssus alors c'est ok. Anyway ca voulait suremnet rien dire, ne? C'est parce que c,est Sojih qui m'a apprise ces valeurs-là, la fidélité et l'implication et attendre la bonne personne, faire ces trucs-là pour les bonnes raisons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Ven 7 Fév - 19:27

Finalement je crois que la soirée te fait réaliser plus de choses que tu ne l'aurais cru au départ...

* Sojih finit par relâcher Ryoko et lui offrit un regard tendre, se tournant un peu vers elle, mais posant sa tête sur l'oreiller ce coup-ci, repliant un peu les jambes. Elle l'observa silencieusement quelques instants en réfléchissant à la situation. Dans ces moments, elle avait l'impression d'avoir vécu une vie entière de plus que Ryoko. Les souvenirs n'étaient pas nécessairement bons, mais se succédaient à une vitesse folle. Après tout elle n'Avait jamais vriament eu la chance de demeurer stable longtemps, alors sa situation changeait constamment, alors elle en avait vécu, des histoires. *

Assures-toi seulement de faire attention. Il y a des gars qui ne tolèrent pas les filles qui les refusent. Reste prudente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Sam 8 Fév - 13:51

*Sojih avait raison sur ce point, il était vrai que la soirée lui en avait fait apprendre bien plus qu'elle ne l'aurait cru. Ca en était particulièrement épuisant. Le regard tendre de la plus âgée apaisait beaucoup Ryoko qui lui sourit doucement. Même si l'idée qu'elle soit plus âgée et qu'elle soit sa "demie-soeur" rendait ses potentiels sentiments beaucoup trop complexes, Ryoko se trouvait confortable dans ce type de relation avec elle alors il était probable qu'indirectement, elle favorise ce genre de sentiments chez Sojih. En entendant celle-ci s'inquiéter pour elle, la jeune Hikaru ferma doucement les yeux. Il était difficile de ne pas se sentir aimé quand on se faisait autant protéger.*

C'est sur!! J'fais attention. Arigato, Sojih, de toujours veiller sur moi comme ça. Avec toi, j'me sens toujours bien, libre et en sécurité, et j'sens à quel point tu tiens à moi... ca fait beaucoup d'bien. J'espère que tu sais aussi à quel point j'tiens à toi, et si j'pouvais, j'serais tout l'temps en train d'veiller sur toi!

*Paisible, Ryoko se sentait emportée par le sommeil et sa voix était un peu plus molasse, plus lente, trahissant sa fatigue. Elle parvint tout de même à poser une main sur le bras de Sojih.*

J'étais vraiment vraiment contente que tu sois là.... et le bouquet... c'était l'meilleur moment d'la soirée. Merci encore Sojih... 'scuse moi... j'm'endors j'pense...

*Comme si ce n'était pas évident, Ryoko mentionna sa perte d'état d'éveil et sa main sur le bras de Sojih tomba légèrement et fut plutôt accueillie par la taille de celle-ci qui était juste en dessous. Elle s'en voulait de s'endormir, et en même temps, elle était tellement épuisée que c'était agréable de se libérer de cette journée éprouvante.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La nuit du bal   Dim 9 Fév - 22:39

J'étais heureuse d'être là pour toi, Ryko... reposes-toi bien.. laisses-toi t'endormir et faire de beaux rêves maintenant... à demain...

* Sojih regarda Ryoko vasciller vers le sommeil. L'on pouvait distinguer clairement toute la chambre étant donné la forte luminosité de la lune, à l'extérieur. Sojih trouvait trouvait la jeune Hikaru beaucoup trop mignonne d'ainsi lutter contre le sommeile t légèrement déparler, et à nouveau tenter de lui dire qu'elle était contente de sa présence. Sojih était incertaine, mais il semblait que le bouquet avait été fortement apprécié, elle ne pouvait pas le nier. Sojih était tplutôt touchée que Ryoko tente d'établir un contact physique pour s'expliquer, car cela était une preuve qu'elle désirait vriament faire passer son message. Sojih tendit la main pour caresser les cheveux blonds de la plus jeune, avant de poser sa main sur son oreiller et de fermer les yeux aussi, réfléchissant à cette soirée où il y avait eu plus de peur que de mal, où Mineko avait semblé vivre de fortes émotions, et où elle avait finalement fini par ne pas faire si mauvaise impression. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit du bal   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit du bal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Les demeures :: Cottage de Kazutaka Torii-
Sauter vers: