Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Aux soins d'un malade solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Lun 2 Juin - 22:54

*Ryoko fit une petite moue, que Deokin ne pouvait pas voir à cause du masque. Il était bien normal qu'il ne comprenne rien, en fait. Elle le regarda se délier les jambes et se sentit un peu plus à l'aise. Après tout, n'était-ce pas une preuve non-verbale qu'il s'ouvrait et avait envie de discuter? En écoutant ses paroles, elle se sentit bien contente, puis la mention des oreilles de Prishe l'amusa. Finalement, elle réalisa que Deokin n'avait pas capté la connotation de ce qu'elle impliquait et rougit un peu à l'idée qu'il n'y avait qu'elle pour penser à ce genre de choses. Elle secoua un peu la tête d'un côté et de l'autre.*

Mmm pas tout à fait. J'vais essayer d'être plus claire.

*Se mettant un peu plus confortable aussi, Ryoko se sentait quand même à l'aise de parler avec Deokin. Elle venait, après tout, d'entrer dans son secret.*

J'aime passer du temps avec toi. J'aime ça te taquiner ou essayer de t'faire rire. J'aime ça quand tu m'protèges et que tu veilles sur moi. J'aime ça quand tu souris, avec tes lèvres mais aussi avec tes yeux. Mais... j'arrive pas à m'imaginer être avec toi, t'sais, comme dans un couple genre. Je.. j'suis pas capable d'imaginer t'embrasser ... a-alors encore moins "d'autre chose" de plus intime. ... est-ce que c'est plus clair? Bref, j'pense que c'que j'essaie d'dire, c'est que j't'aime beaucoup, mais j'ai pas d'attirance physique? En tout cas, c'est la déduction logique.. j'veux dire, quand j'pense à des trucs plus osés, c'est pas avec toi que j'les imagine, tu comprends? ...

*Cette fois, Ryoko était incapable de garder son regard fixe sur Deokin. C'était un sujet qui la tourmentait beaucoup, mais le fait d'en parler à Deokin la soulageait. C'était comme si elle voulait son approbation que c'était ok si elle n'était pas attirée envers lui.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Lun 2 Juin - 23:01

Ok... et pourquoi ca te tourmente autant? C'est pas ça la définition d'un ami? Je sais que dans ta famille t'as peut-être appris qu'il faut avoir envie de coucher avec tous ses amis, mais c'est juste les Hikaru qui pensent comme ca ¬¬

* Deokin posa une main sur son front découragé. Clairement, il ne comprenait pas pourquoi Ryoko se sentait aussi mal d'avoir envie de lui comme ami plutot que comme intérêt sexuel. Lui, il était plutôt content car il ressentait la même chose. Une autre situation aurait été embêtante. En fait, c'était bien idéal ainsi, non? Deokin ne voyait aucun problème à cette situation. *

Je ne vois pas pourquoi tu te sens aussi mal de ne pas être attirée par moi. C'est correct, tu sais. Et en plus maintenant, crois-moi je n'attirerai plus personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 9:39

*Partagée entre rire et être découragée, Ryoko fit un peu des deux. Il était vrai qu'au fond, c'était bien ça la définition d'un ami. C'était à la fois un soulagement de savoir que c'était parfait ainsi, et en même temps, troublant lorsqu'elle pensait aux filles dans sa vie. Ne voyant pas que Deokin apportait une main à son front, elle fit le même geste sur le sien. Avant qu'elle ne puisse se tourmenter davantage, le jeune homme montra signe de sensibilité en parlant du fait que maintenant qu'il était malade et dans un mauvais état, il n'allait plus attirer personne. Était-ce pour ça qu'il se cachait de Setsuna et ne voulait absolument pas que celui-ci le sache? Surement en partie du moins.*

... t'sais, ya vraiment pas juste ça dans la vie. J'veux dire, t'es malade... c'est ben plus important ta santé que si t'attire quelqu'un ou pas. Ton énergie doit aller ailleurs que là. Et puis l'attirance, c'est pas juste physique. J'veux dire, c'est pas juste l'apparence qui compte.

*Ryoko déposa une main sur l'une de celles de Deokin. Elle avait lavé ses mains et n'avait touché qu'à ce qui se trouvait dans la pièce. C'était surement correct de poser sa main sur la sienne. Elle était bien consciente que pour des gens superficiels comme son frère, l'apparence, le physique et l'attirance jouaient pour beaucoup. Mais une relation était basée sur d'autres critères et aspects que seulement ceux-ci, sinon ce n'était pas vraiment une relation, non?*

Aimer une personne, c'est ben plus que la trouver attirante. T'sais, si j'étais aveugle, j't'aimerais autant que j't'aime avec ma vision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 19:31

* Deokin n'était pas du genre à se plaindre afin d'être rassuré. Il regarda la main de RYoko sur la sienne, l'y laissa quelques secondes, puiscroisa les bras et rompit ainsi le contact. Il avait capté ses tendres paroles, mais Eiki lui tenait un discours similaire depuis le début, et il n'avait pas besoin de l'entendre. Il savait qu'il nÉ'tait plus ce qu'il avait été, mais surtout, qu'il ne pouvait pas revenir en arrière. Certaines choses étaient parties et mortes. *

Maintenant que tu as établi ton état d'attirance pour moi, m'en parles-tu parce que par hasard je fais partie de ceux qui savent que tu as des envies pour d'autres filles?

* Malheureusement, Deokin n'Était pas un bon exemple pour Ryoko. Elle n'apprendrait pas grand chose sur les relations avec lui. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 20:00

*Se disant que ce n'était pas trop le genre de Deokin d'être sentimental ou physiquement affectueux, Ryoko n'était pas surprise. Elle se disait que surement celui était plus à l'aise à changer de sujet, alors elle le laissa faire... et resta figée en entendant les paroles du malade à côté d'elle. Ryoko fit un visage étrange et regarda sur le côté de façon maladroite.*

Pourquoi c'est aussi évident pour certains et aussi impossible selon d'autres >.> .

*Ryoko secoua doucement la tête d'un côté et de l'autre à la négative, puis soupira. Elle leva finalement les yeux sur Deokin, avec un air semi-coupable sur son visage. Elle ne savait pas quoi penser, ni de ce qu'elle ressentait ni de ce que les autres pensaient d'elle.*

En fait, j't'en parlais parce que t'étais visé, à la base. Mais ya pas longtemps, c'était mon bal de débutante. T'sais, le truc super plate et sexiste que doivent faire les filles là? J'pensais que j'allais haïr ça pour mourir, que ca allait être plate et humiliant.... pis la première chose que j'ai réalisé, c'était qu'yavait plein d'filles autour d'moi. Des cute, des belles, des sexy ... et ca m'a effrayé. J'veux pas être comme les autres Hikaru T_T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 20:06

* Deokin trouvait amusant comment Ryoko ne démentissait pas ses affirmations. Il se souvenait fort bien de ce moment ou il l'avait prise en flagrant délit a l'halloween. Néanmoins il écouta ce qu'elle disait, trouvant cela intéressant, puis eut un petit rire qui le fit un peu tousser, quand elle mentionna sa crainte d'être comme les autres HIkaru. *

Tu commences déjà avec la bonne différence d'être une fille. C'est au moins ça. Mais c'est sur que si tu t'avères incapable de résister a quelqun qui te convoite, que tu deviens menteuse, que tu deviens manipulatrice et que tu voudras coucher avec plus de monde que tu ne sauras en compter, alors tu seras réellement, exactement comme les autres HIkaru ¬¬

Ouais faut s'avouer qu'avec Set comme exemple...

* Deokin secoua la tête. Il ne croyait pas que Ryoko agirait de la sorte. Il avait confiane qu'elle serait au moins pendant quelques années un peu différente. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 20:18

*Ryoko eut un petit rire avec Deokin, puis encore un peu avec les faits énoncés par Deokin. Il y avait quelque chose de relaxant à parler avec quelqu'un comme lui. Il était direct et perspicace, oui, mais il ne jugeait pas et amenait un point de vue bien différent. Avec lui, elle pouvait définitivement parler des ressemblances entre Hikaru.*

Merci, j'imagine ^^' J'ai vraiment pas envie d'être une menteuse, manipulatrice, mais... j'peux pas démentir que j'me sens vraiment coupable de trouver autant d'filles sexy T_T J'essayais d'me dire qu'ca passerait, mais ca reste. Ca reste et ca d'vient plus évident. J'veux dire, au bal là, mon cavalier a voulu m'embrasser et moi j'l'ai r'poussé poliment, mais j'ai pas hésité une seconde. Ca c'est fait tout seul. Et... mes rêves, la nuit, sont d'pire en pire. Mais t'sais, j'ai pas envie d'penser juste à ça T_T C'est vraiment embêtant... Dis, Deokin, c'est parce que t'aimes écouter que tu ramènes toujours la discussion sur la personne avec qui tu parles, ou c'est parce que t'es habitué de côtoyer des gens qui arrêtent pas d'parler T_T ?

*La jeune Hikaru ne voulait pas être une pie accaparante et narcissique qui ne parlait que d'elle, mais il téait vrai que Deokin semblait ramener la discussion sur elle. Peut-être par mécanisme échappatoire, peut-être par automatisme. Ryoko inclina un peu la tête et regarda Deokin avec un air questionneur.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 20:27

Je parle des sujets que j'aime. J'aime parler de Papa par exemple. Et vu que malgré moi j'ai une faiblesse pour les Hikaru, alors j'aime parler d'eux. Tu en fais partie.

* Deokin haussa les épaules. C'Était évident, et pourquoi, personne ne comprenait son raisonnement. Il aimait parler de ceux qu'il aimait. Il ne s'aimait pas lui, et il vivait déja sa vie, pas besoin de la conter. Et pourtant en ce moment, c'était peut-être d'une part la solitude qui le faisait parler ainsi, ou la nostalgie, le regret, l'envie d'avoir des nouvelles, lui avait si longtemps obsessivement tout su sur chaque HIkaru à qui il tenait. Maintenant c'était le vide. il ne savait plus rien. Et c'Était ce manque de contrôle qui le rendait complèetement malade. Il préférait ne pas y penser. *

Déjà si tu as repoussé ce gars, tu détonnes du reste de ta famille. Je suis impressionné. Tu as du culot. C'est bien. Je déteste les filles qui agissent comme des victimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 20:38

Eh? ^^' M-merci! T'es drôle Deokin ^^ Merci d'me rappeler pourquoi j't'aime autant.

*Ryoko fit un sourire sincère, mais il y avait encore ce masque. Toutefois, il était évident par son regard et le reste de ses réactions qu'elle souriait. Elle secoua un peu la tête et accepta de poursuivre. Peut-être qu'une partie d'elle commençait à comprendre un peu mieux le ténébreux. Et il était bien vrai qu'elle aimait sa franchise. Si elle ressemblait aux autres Hikaru, il n'aruait surement pas hésité à lui dire alors c'était rassurant.*

Moi aussi j'les déteste, ces filles-là, en même temps, j'aimerais ça les sortir d'leur mauvais pas, mais d'habitude c'est l'genre qui sont pas r'connaissantes. ... au bal-là, j'ai rencontré une fille vraiment spéciale. Elle parlait de façon pas habituelle, un peu robotique, pas vraiment d'émotions. Sa mère m'disait qu'elle se faisait pas d'amis à cause d'ça. Moi j'l'aimais bien, en plus c'est une gamer. Sa mère, Youko, va être la nouvelle directrice d'Sakuraba, alors j'vais voir Ayane-chan à l'école ^^' ...

*Sans encore oser mettre de nom de famille aux deux femmes, Ryoko abordait tranquillement le sujet qui la chicotait. Elle était infiniment curieuse sur cette histoire. Même si Eiki avait évité de répondre à Ryoko à cause de ça, elle, elle avait cru que c'était pour éviter la confrontation sur l'histoire de Deokin. Elle se demandait si le lien mère-fille avec les prénoms allait lui évoquer quelque chose.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 20:49

Je pense que c'est une bonne chose que tu te fasses des amis en dehors de la famille Hikaru et Kazutaka. Tu vas voir que pas tout le monde est autant détraqué.

* Deokin trouvait plutot amusant que Ryoko disait détester les filles victimisantes. Sojih était l'exemple parfait pourtant, et RYoko s'y collait autant qu'elle le pouvait. Peut-être était-ce juste parce qu'elle était la seule que RYoko connaissait? Deokin préférait qu'elle s'associe à Rei, la meilleure amie de Setsuna. Celle-ci provenait de pères homosexuels des plus aodrables qui soit, et formait une relation stable. C'Était mieux que Sojih, 100x, 1000x mieux. Deokin bougea un peu les jambes. *

As-tu toujours un froid avec la petite joueuse de tennis? A l'Halloween vous étiez plutôt en opposition. Elle prend bien ca, le fait que tu regardes pour de nouvelles filles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 20:56

*Habillement déstabilisée, Ryoko fit un étrange visage, puis baissa les yeux. Elle secoua doucement la tête à la négative. Sa voix allait surement montrer aussi la déception qu'elle ressentait face à cette situation complexe.*

Non, pas du tout en fait. C'est... A Halloween, j'ai essayé d'lui faire comprendre que j'avais d'l'intérêt pour les filles. Elle l'a pas pris du tout, ca lui a fait beaucoup d'peine. On s'est pas trop trop reparlé. Et puis au bal, elle arrêtait pas d'insister pour que j'sorte avec mon cavalier. J'comprends qu'ca la dérange, mais j'sais pas si j'devrais juste ignorer son comportement ou lui dire que c'est pas vraiment mon amie si elle m'aime pu à cause d'ça... mais c'est difficile pour moi, parce que.. ben.. j'aime beaucoup Akusa... ah oui, elle sort avec mon cousin d'loin, Saionji, il portait Zidane >.>

*Poussant un grand soupire, Ryoko releva les yeux sur Deokin et tenta de reprendre le dessus. Elle avait quand même l'impression que ca pouvait aller mieux avec Akusa, surtout maintenant qu'elle comprenait un peu mieux ce qu'elle ressentait et ce qu'elle ne ressentait pas pour elle.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 21:03

C'est compliqué ton histoire. En tout cas, sort pas avec un gars que t'aimes pas à cause d'une Kazutaka, parce que tu vas le regretter c'est certain!!

* Deokin secoua la tête, puis adressa un petit regard relativement doux a Ryoko, avant de se glisser doucement avec ses mains jusqu'au bord du lit. Il le fit lentement. Une fois au bord, il laissa pendre ses pieds dans le vide avec un sentiment de bien-être. Cela lui fit énormément de bien que de laisser la gravité lui remplir les veines un peu. Il posa ses mains sur ses genoux. Il était plus prèes de Ryoko, mais toujours bien caché sous son hoodie. *

Et Set lui... il sort avec quelqun? Ca lui a pris combien de temps avant de sauter dans un autre lit? Il me déteste?

Qui es allé à ton bal? J'étais invité, je m'excuse si mon absence t'as fait de la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 21:13

Aaah il veut savoir, ne? J'sais pas, j'osais pas lui parler d'Set ou d'Sojih... mais il a envie d'savoir. Avant, Deokin savait tout. Mais là.. il est pris ici, ne? Alors j'vais lui répondre.

Ben oui mais là, t'avais une très bonne raison de pas être là! De toute façon, j'pensais que ca s'rait juste de la shnout cette soirée-là, alors j'étais contente pour toi d'pas y être T_T

*Ryoko regarda Deokin s'approcher et se mettre plus à l'aise. Déjà, elle se sentiat comme une personne plus importante à ses yeux et cela lui faisait bien plaisir. Même s'il veillait sur elle et voulait la protéger, Deokin avait toujours été plus respectueux avec elle. Il ne la traitait pas comme une enfant.*

Yavait plein d'monde. Ma mère, Torii, Sojih, Korin, Harumi, Akusa, mon cousin Saionji avec Akusa >.>, Yagihara qui était mon cavalier, Mayu, Kahori la weirdo et son mari poilu, ARK!, mon père, Mineko-san, mon frère, les grands-parents, Ayane-chan, sa mère Youko ..

*Comme Deokin n'avait pas semblé réagir la première fois, Ryoko avait décidé de se ré-essayer en parlant à nouveau de Ayane et Youko. Toutefois, il était bien prévisible que Deokin cesse d'écouter après la mention de Setsuna. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 21:22

Ah, de toute facon tu ne le dirais pas alors a quoi bon?

* Deokin écouta les phrases de Ryoko et se dit que ca en faisait tout un paquet de monde. Il grinça les dents. Les Nigoa. Ce qu'il ne pouvait pas les sentir! Ce n'était pas à cause du fait qu'il avait été impliqué dans les problèemes face à Jinei, mais seulement parce que c'Était des personnes horribles. Il secoua la tête. *

C'était en effet un bien large groupe. Tu n'as pas du t'ennuyer, ca c'est certain. Yagihara c'est le gars qui voulait t'embrasser? Si jamais il t'embête tu me le dis. Il ne te causera plus jamais de trouble, c'est certain. Donnes jamais une ouverture a ce genre de gars. Tu lui donnes un peu, il prend beaucoup, tu comprends? Restes sur tes gardes.

* Faisant son protecteur à nouveau, Deokin oubliait un peu son état. Il faisait figure de père qui détruirait tout garcon s'approchant de sa fille. Plutôt, il le faisait en tant que beau-frère. En fait, il avait toujours pris son rôle de protecteur au sérieux. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 21:32

*Ryoko eut un petit rire, puis acquiesca. Elle fit un poing d'un main et le frappa quelques fois dans son autre main, pour montrer qu'elle n'hésiterait pas.*

C'est sur! J'sais m'défendre, mais j'aime mieux pas avoir à m'rendre jusque là ! Merci d'veiller sur moi, Deokin ^^

*Étrangement, il n'avait pas posé de questions sur Setsuna, et n'avait pas réagi aux deux autres Anahiki. Ryoko poursuivit alors dans la même optique d'idées.*

... Set était seul. Il était une peste, mais il était seul. Il voulait tellement que j'sorte avec Yagihara. T'sais qu'il fallait monter un numéro de talent? J'avais oublié. J'ai d'mandé à Set de m'apporter des trucs d'la maison pour que j'm'improvise de quoi. Il m'a donné des poèmes d'amour, clairement pour un homme. C'était beau, mais j'allais quand même pas m'servir des poèmes de quelqu'un d'autre! Franchement! C'est pour ça que j'suis frue après lui. Il veut toujours que tout l'monde autour d'lui agisse comme lui il le voit, ou comme il a l'goût qu'on agisse. Et puis tu sais c'que j'ai appris quand ils ont annoncé le numéro de Ayane-chan? Sa mère, elle s'appelle Youko... Anahiki Youko. Tu... tu les connais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 21:45

Youko? ... Youko.... attends..

* Deokin se tourna vers Ryoko et fronça les sourcils, dans un mélange de surprise, de désarroi et de curiosité. Il sembla réfléchir, apportant une main à son menton. Il pencha ensuite la tête, se forcant a trouver dans sa mémoire ce que ce nom lui rappelait. Il y avait un vague souvenir, mais il n'arrivait pas à mettre la main dessus. *

Je ne l'ai jamais rencontrée mais j'ai déjà entendu son nom quelque part... mais pas Ayane par contre... ahh tous ces médicaements ont complèetement endommagé mon cerveau.. mm.. Youko.. youko...

* Ryoko avait tot fait de changer le sujet, mais avant qu'elle n'intrigue Deokin au plus haut point, il avait capté que Setsuna avait été au bal seul. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 21:55

*Rusée, Ryoko n'avait pas voulu parler de Setsuna et risquer de blesser DEokin ou de le forcer à poser des questions ou s'inquiéter. En parlant ainsi du mystère de ces deux Anahiki, elle croyait permettre à Deokin de lui en parler sans qu'il ne s'y attarde. Ryoko observa sa curiosité et sa recherhce de souvenirs. Elle s'en voulut un peu car cela lui rappelait qu'avec les médicaments, il n'avait plus autant de mémoire que souhaité.*

Mmm elle est grande, mince, très classe, cheveux longs et d'un bleu éclatant, ils étaient remontés aussi. Des petites mains, des grandes jambes, un bonnet C j'dirais. Vraiment sexy pour son âge, même si j'sais pas c'est quoi son âge ^^' C'est une directrice d'école, sa fille avait à peu près mon âge j'pense...

*Bien que le nom de famille de Ayane, et donc du père, était surement un meilleur indice pour aider Deokin, Ryoko n'y pensa pas. Elle revoyait plutôt l'image de la trop canon future directrice, avec un petit sourire en coin camouflé par son masque. Elle espérait tout de même que ces informations allaient aider Deokin à se rappeler de quelque chose.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 22:05

Bonnet C ?! Ca veut dire quoi?

* Deokin regarda Ryoko d'un air incrédule, car sa description semblait plutôt d'une future conquête et non pas d'une future directrice d'école! De plus, il n'avait pas l'impression que ca l'aidait vraiment, car tel que mentionné, il était convaincu de ne jamais l'avoir rencontrée. Puis, il sembla finalement cliquer, et se redressa raidement. Il claqua des mains ensemble, puis ferma les yeux et fit un petit sourire. *

Oui bien sur, c'est la que j'ai vu ce nom, les journaux de mon père! J'avoue qu'il y a tant de choses là-dedans que j'en avais oublié. Anahiki Youko, ce doit être la cousine de mon père. Or je crois que dans sa dernière mention d'elle, elle était partie étudier à l'étranger. Journal 25 ou 26... elle est un peu plus jeune que mon père je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 22:39

*Ryoko cligna des yeux quelques fois à l'idée que Deokin ne savait pas ce qu'étaient des bonnets de brassière. A bien y penser, il n'y avait pas vraiment eu de femmes dans sa vie alors C'était normal. Tout de même, cela lui avait fait réalisé ce qu'elle avait donné comme informations à Deokin pour décrire Youko n'était peut-être pas approprié! Puis soudaienment, le malade se rappela d'où il avait vu ce nom. Ryoko acquiesca plusieurs fois, ca faisait du sens. C'était rassurant de savoir que Youko était plus jeune que Eiki...et donc de son père à elle aussi, mais en même temps, elle ne s'était pas attendue à ce qu'elle soit vraiment plus jeune.*

Dans les journaux de ton père? Journaux comme...journal intime? Cool! C'est donc vrai qu'tu les as tous lus, ne? Et wow, on dirait que tu t'en souviens par coeur T_T ! Pour un gars qui disait qu'il avait pu d'mémoire, j'tengag'rais pour mes examens!!

*La jeune Hikaru laissa entendre un petit rire. Le mystère n'était toujours pas résolu, car Deokin ne la connaissait pas vraiment. Toutefois, l'identité semblait bien être celle de la femme aux cheveux bleu. C'était donc une cousine éloignée, et donc entre Deokin et Ayane, C'était environ le meme lien qu'entre elle et Saionji.*

Merci pour l'info ^^ C'est ca qu'elle avait dit aussi, que c'était la cousine d'ton père, mais j'voulais pas lui faire vriament confiance tant que j'avais pas vérifié. Comme tu m'as souvent dit, on peut pas faire confiance à c'que les gens nous disent. Il faut s'fier aux gestes, au concret. Les paroles, tout l'monde peut les dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mar 3 Juin - 22:51

Ca alors, et elle devait revenir au pays, probablement, c'est pourquoi on a pas entendu parler d'elle. Elle devait croire que Papa était encore mort.. ce qui est normal.

* Deokin se demanda silencieusement si son père l'avait déjà mentionnée durant son enfance, mais n'arrivait pas à savoir si l'information qu'il avait, qu'elle avait étudié à l'étranger, provenait des paroles ou des journaux de Eiki. Toutefois il se souvenait fort bien d'un passa à son sujet dans le journal 20, maintenant qu'il y pensait. Il choisit de ne pas en parler à Ryoko, et chercha plutot si son oncle l'avait déjà mentionnée. *

Lui as-tu dit qu'il était vivant? Il faudrait vraiment en parler avec Papa. Ils ont déjà été proches avant son voyage, je crois bien. Elle est restée partie longtemps je crois, car je ne me souviens pas avoir lu le nom Ayane. Au fait, le père était présent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mer 4 Juin - 12:06

*Il était évident que Deokin n'avait pas de souvenirs de Youko alors soit elle était partie quand il était très jeune, soit il ne l'avait jamais réellement rencontré. Ca voulait donc dire que la directrice avait quitté le pays bien longtemps. Lorsque Deokin la questionna sur ce qu'elle avait dit, Ryoko fit un petit sourire et secoua la tête. La jeune Hikaru n'avait pas voulu en parler avec Youko, justement parce qu'elle n'avait pas établi si celle-ci était réellement de confiance ou pas. Après les événements qu'elle avait vécu avec Oseki, Matsuyo, et même Setsuna, Ryoko était un peu plus craintive, et n'accepterait pas de mettre des gens qu'elle aimait en danger.*

Non, yavait pas d'père, mais il s'appelle Kumagai. Je sais pas s'il est mort ou absent, mais il est pas venu avec eux. Hey, maintenant que j'y pense, y m'semble qu'elle avait dit qu'elle avait deux filles...Fu... mmm Fuya? En tout cas, elle était vraiment contente d'rencontrer des Hikaru, vu que Eiki en parlait tout l'temps. Elle disait que Eiki était son cousin préféré, y m'semble. non... j'lui ai pas dit qu'Eiki était vivant. J'voulais pas prendre d'chances. Tout d'un coup que c'était une fake ou une personne qu'Eiki aimait pas? J'pouvais pas prendre de chances. Et avec c'qui est arrivé entre ton père et l'mien, j'sais pas, peut-être qu'il veut oublier certaines relations dans l'passé et juste pas les réanimer. J'pourrais comprendre... en douze ans, yen a des choses et des gens qui changent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mer 4 Juin - 20:49

Mm, je trouve ça bizarre. Ce n'est pas le genre de Papa d'oublier de me parler de quelqu'un ou quelque chose.

* Deokin haussa les épaules. Alors il s'agissait d'une cousine de son pèere, bien éduquée, qui avait 2 filles, mais pas de mari à l'horizon.Une de ces filles avait l'âge de Ryoko, et était plutôt spéciale, mentalement. Bah, ca ne ferait pas changement de la plupart des Anahiki. Deokin posa sesmains sur le rebord du lit et se poussa tranquillement jusqu'à la station debout, en gardant les yeux fermés. Une fois debout, il respira quelques secondes, puis ouvrit les yeux et offrit un regard bienveillant à Ryoko. *

Allons lui demander, ok?

Papa... cette histoire ne te ressemble pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mer 4 Juin - 20:58

*Ryoko regarda Deokin qui tranquillement voulait se lever. Elle n'était pas trop sur de ce qu'il pouvait faire et ce qu'il ne pouvait pas faire. Elle veilla tout de même à ce qu'il se lève correctement et sans tomber. Elle voulait bien acquiescer, mais doutait que Deokin puisse bien marcher, dans son état.*

H-hai ^^' Rien d'mieux qu'un peu d'mystère, ne? ^^' Mais ... Deokin? As-tu quelque chose pour t'aider à marcher? Veux-tu que j'te soutienne? Fais juste m'dire quoi faire ok?

*La jeune Hikaru lui fit un doux sourire. A chaque fois, elle ne pensait plus au fait qu'elle portait un masque et que Deokin ne pouvait pas la voir et dès qu'elle y repensait (en souriant), elle avait envie d'enlever le masque pour qu'il puisse voir ses émotions. Toutefois, elle savaitque c'était une question de santé et de sécurité, alors elle ne devait pas le faire. Ryoko ne savait pas si elle deviat être contente de mettre un peu de piquant dans la vie du Deokin malade, ou s'en vouloir de déranger ainsi leur famille. Après tout, Deokin avait l'air troublé que son père ne lui en ait pas parlé. Elle ne voulait pas causer de problèmes ou de chicanes.*

T'sais, après toutes ces années d'absence, ton père, il a peut-être pas pensé à tout. J'veux dire, tu avais dis qu'elle étiat à l'étranger depuis longtemps. Il avait surement même pas d'moyens pour la contacter. Mais ca m'intrigue tout ça ^^ J'me d'mande pourquoi elle revient, soudainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mer 4 Juin - 21:07

Non. J'ai le cancer. Je ne suis pas handicapé.

* Deokin ne rajouta rien. Il se sentait un peu mieux, et n'avait pas présentement envie de vomir. Il toussait encore un peu, mais c'Était supportable. Caché dans son hoddie et son pyjama, peu des autres effets de sa maladie, ou de sa chimithérapie étaient visibles. Il fit quelques pas dans la direction du corridor qui menait à la section de Oseki, puis se retourna vers Ryoko, comme pour lui démontrer que c'était correct. Il ne marchait pas rapidement, et n'avait pas l'air très solide, mais du moins, il n'avait pas l'air entrain de tomber. Peut-être était-ce simplement de l'orgueil? Non. C'était l'effet des phases de la chimiothérapie. Chaque chimio le mettait à terre et pour en recevoir une prochaine, il devait récupérer des forces. C'Était d'ailleurs la raison pour laquelle il avait recu le neupogène. Cela lui occasionnait de vive douleurs aux hanches, et diffusément dans les os, et pourtant, cela n'était pas tant ce qui le maintenait au lit. Ce qui l'Épuisait davantage c'Était les nausées et les vomissements post-chimio, c'Était bien pire que la douleur. Deokin n'avait jamais été malade auparavant. Il n'attrapait pas même de rhumes. Et maintenant, il avait fait le triple d'infections en un mois qu'il en avait fait dans toute sa vie. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mer 4 Juin - 21:15

*Deokin avait toujours été une personne très directe et claire, ce qui était un point commun avec la jeune Ayane que Ryoko avait rencontré récemment. Mais sur ce coup-là, elle n'avait vraiment pas prévue la réponse crue de Deokin. Ryoko resta momentanément bouche-bée. Le malade fit quelques pas et se retourna, l'air de lui dire qu'il était capable. La jeune Hikaru reprit alors son aplomb et le rejoignit en moins de deux. Étrangement, le fait qu'il marche lentement faisait en sorte qu'elle marchait plus lentement, mais elle était tout de même plus rapide alors elle fit attention de ne pas avoir l'air trop pressée. Elle ressentait une certaine douleur de savoir que ce uqe Deokin avait, c'était un cancer. Ce n'était pas rien. Bien sur avec toutes l'installation et les machines et Eiki qui lui avait dit que Deokin était gravement malade, elle aurait dû comprendre. Mais Ryoko fonçait tête première et ne réfléchissait pas beaucoup. Elle savait que si elle s'arrêtait pour y penser, elle ne pourrait pas continuer à agir normalement et être forte pour Deokin.*

Ne, Deokin, qu'est-ce que tu trouves le plus dur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux soins d'un malade solitaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» mais il est malade !!
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Les demeures :: Villa de Serre d'Hikaru Oseki-
Sauter vers: