Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Aux soins d'un malade solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 784
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mer 4 Juin - 21:21

* Deokin s'arrêta de marcher avant de franchir la porte du corridor en serre. Il posa une main sur le cadrage de la porte et regarda par la fenêtre d'un air un peu distrait. Il n'avait pas de raisons de ne pas répondre à la jeune fille. Il y avait beaucoup de choses de difficile, mais certianes qu'il ne réalisait pas trop. La souffrance, la douleur, il tolérait bien, enfin, il le croyait. Cela faisait partie de son rôle de mâle dominant, fort, et mystérieux. Il posa son autre main dans sa poch de hoodie, tirant un peu vers le bas, et poussa un soupir. *

La mutilation de mon corps. Pardon, les chirurgies.

Si ca avait été n'importe ou ailleurs, ca aurait été différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mer 4 Juin - 21:30

*Ryoko savait que c'était un sujet difficile et surement trop abordé, mais elle ne pouvait pas rester indifférente devant les aveux de Deokin sur sa condition. Elle ne savait pas d'où le cancer originait, s'il avait des métastases. En fait, elle ne savait pas vraiment ce qu'était des métastases de toute façon. Elle regarda comment il mettait une main dans sa poche de hoodie et tirait un peu vers le bas. Au début elle croyait que c'était une gestuelle nerveuse, mais lorsque Deokin mentionna que son corps avait été mutilé, ou plutôt, opéré, Ryoko se demanda qu'est-ce qui avait pu être aussi terrible pour attérer autant l'invincible Deokin. Elle releva les yeux sur lui. C'était bien logique, finalement. Ce n,était pas tant qu'il ne pouvait pas tolérer que Setsuna le voit malade, c'était l'idée qu'il ne pourrait plus lui offrir la seule chose qui semblait être importante pour son frère uke. Ryoko se sentait partagée entre ressentir de la compassion fortement pour Deokin, et mépriser son frère d'être une personne aussi peu évoluée.*

... Vas-tu en avoir d'autres ?

J'aimerais ça pouvoir t'aider, Deokin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 784
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mer 4 Juin - 21:37

Je sais pas. Je vais passer une imagerie spéciale après le premier cycle de chimio pour voir si ca répond bien et s'ils doivent en enlever d'autres.

* Deokin n'avait aucune idée de ce que Ryoko déduisait ou ne déduisait pas. Il ne croyait pas vraiment qu'elle pouvait s'imaginer réellement ce qu'il avait comme cancer, et les chirurgies qui avaient été faites. Si elle voulait savoir, elle n'avait qu'à poser la question. Sinon, son imagination se chargerait du reste. Deokin baissa les yeux, puis se décida de secouer la tête. Il posa ses deux mains sur la porte pour l'ouvrir, et entra dans le corridor de serre. Il prit son temps pour regarder à l'extérieur. Il regarda le ciel, et les milles et unes plantes et fleurs de Oseki qui faisait en sorte que le terrain était magnifique. *

Je ne m'attendais pas à ça. Je ne sais pas à quoi je m'attendais. Je l'ai mérité. Voilà tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mer 4 Juin - 21:47

*Ryoko fit un petit air compatissant. Elle avait envie de coller Deokin, de lui faire un câlin, de lui donner un bisou. N'importe quoi pour le rassurer, pour lui montrer qu'elle tenait à lui, qu'il n'était pas seul. Mais elle savait qu'il n'était pas particulièrement intéressé et touché par de telles démonstrations. Elle ne pouvait faire qu'une chose, alors elle tenta de bien le faire.*

Ca va bien répondre. J'veux dire, j't'ai jamais vu être malade, ne? J'sais que t'es capable de répondre à ça. J'sais que ton corps est capable. Il faut juste que j'm'assure que ton coeur est capable aussi, ne? ^^ Viens, allons en apprendre sur cette cousine

*Elle ne pouvait pas lui offrir la santé, elle ne pouvait pas lui offrir Set. Elle ne pouvait qu'être une parcelle du rayon de soleil qu'il était dans la vie de Deokin. Mais si elle pouvait au moins lui offrir ça, c'était déjà un bon début. Ryoko regarda Deokin avec un regard tendre et curieux, comme s'ils partaient à l'aventure ensemble. Le corridor de serre était toujours aussi agréable que dans ses souvenirs et Ryoko prenait un petit plaisir à voir Deokin qui regardait l'extérieur. Elle espérait que ca lui faisait du bien, et que cette histoire avec Youko serait positive.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 784
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mer 4 Juin - 21:55

* Deokin regarda Ryoko lui faire autant de tendresse et la trouva mignonne. Il n'Était pas certain que c'était la bonne chose à faire, que de lui dire ainsi un peu de la vérité, mais en voyant son air jovial, il en concluait qu'elle était trop jeune pour comprendre la gravité de la situation, et que c'Était en fait bien mieux ainsi. Il se remit donc en marche, et ensemble ils parcouruent le chemin qui reliait a la section d'Oseki. Il prit une autre pause une fois entré dans leur building, car il n'entendait aucun bruit, aucune voix et donc aucun indice sur leur location. Toutefois la cuisine était un bon guess à l'heure du souper... Deokin se pencha un peu vers Ryoko. *

J'ai toujours peur de tomber sur Oseki qui s'en permet avec mon père et de ne pas pouvoir le remettre à sa place.

En vérité, j'ai beaucoup à remercier Oseki pour tout ce qu'il a fait pour Papa et pour moi. Mais ca veut pas dire que mon remerciement c'est de lui livrer mon père sur un plateau d'argent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mer 4 Juin - 22:08

*Ryoko ne put s'empêcher de rire, mais essaya de le faire de manière subtile. Il était évident que Deokin était partagé face à Oseki. Il lui en voulait, mais en même temps, il lui faisait confiance et lui en devait, car c'était lui qui les hébergeait. La jeune Hikaru s'approcha aussi un peu afin de lui murmurer sa réponse.*

J'peux comprendre. T'sais, j'ai encore d'la misère avec Oseki moi aussi. Y fait des choses bien mais .. j'sais pas, j'le trust pas quand même. Si tu veux, j'essaie d'garder un oeil sur lui et j'te donne du feedback ?

*En fait, Ryoko voulait se sentir utile et faire n'importe quel service que Deokin lui demanderait. Et elle ne faisait pas confiance à Oseki elle-même, alors ca pouvait être une situation gagnant-gagnant. L'aspect silencieux la troublait elle aussi, mais elle ne savait pas quoi penser de Eiki et Oseki ensemble. Elle ne savait pas plus quoi penser de son père qui se tapait les amis de son frère, mais étrangement, ça l'amusait beaucoup.*

... Comment ca s'fait qu'ils font autant pas d'bruits? .. tu penses qu'ils sont partis quelque part?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 784
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Mer 4 Juin - 22:14

Non. C'est surement qu'ils ne parlent pas.

* Deokin finit par hausser les épaules, et commenca a marcher vers la cuisine. Il connaissait maintenant la maison d'Oseki très bien. Il avait beaucoup de chance d'être ainsi aussi bien hébergé. Il n'aimait pas devoir quelque chose à Oseki, mais celui-ci avait semblé plutôt soulagé de lui offrir de l'aide. Peut-êre un certain moment de compenser pour la perte de Matsuyo et ainsi se sentir moins coupable. Ou bien il était juste content d'avoir Eiki prèes de lui. *

A cette heure-ci, Papa prépare le repas. Ca ne devrait pas être difficile de le questionner sur sa cousine.

* Bientôt, ils arrivaient à l'embouchure de la cuisine. ON pouvait entendre de l'eau qui bouillait, et de la viande qui frétillait. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Jeu 5 Juin - 9:44

*Ryoko regarda le malade faire en le suivant. Même si elle n'allait pas l'avouer, elle avait encore un peu peur de Oseki. Elle n'avait toujours pas digéré comment lui et Matsuyo avaient agi pour obtenir ce qu'ils voulaient, même si leurs buts étaient opposés. Au final, Deokin, Eiki, Set et elle-même avaient été mis en danger. Ryoko baissa les yeux sur sa jambe qui avait reçu l'impact de la voiture il y avait un an. En entendant les sons de cuisine et en respirant la douce odeur de nourriture, Ryoko releva la tête et en oublia ses souvenirs. Elle ne voyait qu'Eiki dans la cuisine et cela la rassurait.*

Mmm ca sent bon, Eiki-san ^^

*Un peu plus loin dans la pièce adjacente, Oseki était assis tranquille. En fait, il était impossible de déterminer s'il était éveillé ou s'il dormait, ainsi installé dans sa causeuse. Bien malgré lui, il avait dû quitter les côtés de Eiki par fatigue, il y avait quelques minutes seulement.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 784
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Jeu 12 Juin - 18:23

Papa j'avais une..

Eiki: Deokintsu!

* Eiki s'était tourné en entendant Ryoko mais ne s'était pas attendu à voir Deokin debout à ses côtés. Il sourit et joignit les mains, les rejoignant rapidement. Il les regarda tour à tour, comme satisfait que Deokin aie enfin de la visite. D'ailleurs il en avait profité pour faire une recette des plus délicieuses pour souligner l'occasion. *

Eiki: Merci, Ryoko-chan. J'espère que tu trouveras cela aussi bon que l'odeur ^_^

Papa, pardon mais Ryoko se posait des questions au sujet de ta cousine Youko.

* Alors que Eiki faisait un grand sourire, il figea un moment, comme glacé sur place. Puis il se débloqua et passa une main dans ses cheveux et eut un petit rire nerveux. *

Eiki: Aah.. ah Y-Youko?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Jeu 12 Juin - 18:39

*Bien que Ryoko ne connaissait pas vraiment Eiki, on lui avait dit qu'il ressemblait un peu à son frère, mais sans le côté manipulateur diabolique. Ainsi, la jeune Hikaru s'était toujours imaginé qu'il était quelqu'un de doux et qui n'avait aucune malice: ce qu'Eiki était réellement. Le malaise que celui-ci ressentait était palpable, Ryoko reconnaissant les signes dans son geste nerveux et sa manière peu affirmée face à l'affirmation apportée par Deokin. Se sentant un peu trop curieuse, Ryoko apporta à son tour une main dans sa chevelure et fit un signe à Eiki avec l'autre, comme quoi de ne pas s'en faire.*

Aahhh ^^' Gomen, Eiki-san. J'veux pas vous mettre dans une situation embêtante... c'est juste que j'ai rencontré une Youko, Anahiki Youko, et j'savais pas trop c'que j'devais lui dire ou pas lui dire, ou si c'était une vraie Anahiki ou une arnaque... vous comprenez? Avec les histoires de fou que j'ai appris, j'me d'mandais si c'était vraiment un hasard qu'une Anahiki s'pointe l'bout du nez et qu'elle devienne directrice du lycée Sakuraba. Si.. si c'est pas d'mes affaires, c'est correct, j'veux dire, c'est vrai dans l'fond que c'est pas mes affaires ^^''' en tout cas, j'lui ai dit que j'connaissais Deokin quand elle me l'a demandé, mais c'est tout.

*A bien y penser maintenant, peut-être que Eiki avait cessé de lui répondre à ses textos pour cette raison, plus que parce qu'elle était trop curieuse sur ce qui arrivait avec Deokin. C'était vraiment étrange. Et même si Ryoko ne voulait pas se mêler de ce qui ne la regardait pas, elle était encore plus curieuse au sujet de Youko et Ayane, maintenant qu'elle voyait que Deokin ne les connaissait pas et que Eiki semblait mal à l'aise.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Jeu 12 Juin - 18:50

Aahhh ahh ne t'en fais pas Ryoko-chan...

* Alors que Eiki semblait avoir un énorme sweat drop et secouait les mains, il avait fort évidemment bien assimilé les informations qu'elle lui avait donné. Deokin avait froncé les sourcils devant ce malaise beaucoup trop évident. Son père agissait très rarement ainsi. Il croisa les bras, faisant un visage un peu sévère. Eiki choisit de ne pas le regarder, et retourna plutôt s'assurer que rien ne brûle ou colle sur la cuisinière. *

Moui Anahiki Youko est en effet ma cousine. Je me sens très mal, depuis mon retour je n'ai pas pensé à elle. Quelle honte j'aurais dû tenter de la contacter.

Deokin: Je ne me souviens pas l'avoir rencontrée.

Je ne pense pas que tu l'aies déjà vue. Elle étudiait en amérique quand tu étais jeune. Elle a beaucoup voyagé. Avant qu'elle ne commence l'université, elle et moi étions très proches. Après que mes parents soient décédés, elle était toujours rendue chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Jeu 12 Juin - 19:03

*La jeune blonde regarda le père et le fils interagir. Même si Eiki avait semblé très mal à l'aise, peut-être que c'était une sorte de culpabilité à l'idée de ne pas avoir voulu contacter sa cousine. Peut-être qu'il avait voulu se sauver de son ancienne vie et que c'était plus facile d'éviter les autres personnes, tous ceux qu'il avait connu avant. Après tout, Ryoko savait que la rupture avec Tsubasa avait été quand même difficile, même si elle ne savait pas tous les détails, ou même presque rien. voulant rendre l'atmosphère plus positive, elle préféra agir en toute innocence et focuser sur son propre but.*

Alors... c'est une personne de confiance? J'veux dire, j'peux la croire et être amie avec sa fille, ne? J'pense pas que c'est grave si vous l'aviez pas contacté avant. C'est quand même normal... j'veux dire, c'est pas tout l'monde qui vit quelque chose d'aussi spécial dans sa vie. Ca doit vraiment pas être évident de s'adapter! En tout cas, moi j'vous respecte beaucoup, Eiki-san.

En plus, vous êtes toujours super fin avec moi, même si j'vous rappelle tout l'temps Tsubasa. Deokin aussi il est fin, même si j'lui rappelle Set. Moi, j'sais pas si j'serais capable d'être fine avec l'enfant d'la personne qui m'a brisé l'coeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Jeu 12 Juin - 19:16

Voyons bien sur ^_^ Youko est une excellente personne. Sa fille.. oui... ahh tu as bien raison elle doit bien avoir ton âge, Ayane-chan, ne?

Youko est une excellente personne... oui. Trop même.


* Eiki remuait toujours la nourriture, puis s'était tourné pour faire un sourire affectueux à Ryoko. Durant ce temps, Deokin s'était assis sur un tabouret et s'était appuyé sur le comptoir pour écouter la conversation. Eiki fit un petit signe avec la cuiller de bois et regarda à nouveau Ryoko. Il avait les joues complètement rouges et ne semblait pas parfaitement à l'aise, mais cela n'entravait pas la sincérité de son sourire. Il parut un peu anxieux sur sa dernière phrase. *

Je suis bien fier de savoir qu'elle est maintenant diretrice de ton école... L'éducation la passionnait.... elle a donc décidé d'emménager dans le voisinage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Jeu 12 Juin - 20:04

*Ryoko était soulagée de savoir que Youko et Ayane étaient de bonnes personnes. Elle était d'autant plus contente de savoir que Eiki connaissait le nom et l'âge de Ayane. Elle sourit et acquiesca , puis lorsqu'Eiki se retourna, elle remarqua son teint rosé et cela l'amusa un peu. Elle acquiesca à nouveau aux questions de Eiki.*

Oui ^^ Ayane-chan a 16 ans, alors elle est un peu plus vieille. Mais on va être dans la même classe ^-^! Youko-sensei m'a dit qu'elle allait débuter à la prochaine session, en même temps qu'Ayane-chan. J'sais pas où elles sont installées, mais ça doit pas être trop loin. J'les ai rencontrés au bal, j'ai pas pensé d'leur demander ^^''

*Bien contente de savoir qu'elle pouvait leur faire confiance et s'approcher de l'égnimatique Ayane, Ryoko était tout sourire. Elle yeuta Deokin pour s'assurer qu'il était ok, et aussi parce qu'elle voulait remercier son complice. Malgré sa condition, il avait voulu satisfaire la curiosité de la jeune fille face à ce mystère familial. Deokin avait parlé du père qui était absent, mais en réalité, il était fort probable qu'Eiki n'en savait rien et Ryoko ne voulait pas tourner le fer dans la plaie. Elle préférait être de bonne humeur à l'idée de partager ses cours avec Ayane.*

Si vous voulez, j'peux contacter Ayane-chan pour l'savoir et vous donnez les infos? Vous en f'rez c'que vous voulez, c'est pas à moi d'choisir ^^' ne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Jeu 12 Juin - 20:14

Oui... ce serait apprécié. Mais je ne sais pas trop comment lui annoncer la nouvelle ^^'

* Eiki fit un petit sourire reconnaissant à Ryoko, puis songea un peu à ce qui semblait tant le tracasser. Il pensa à sa culpabilité de ne pas avoir tenté de parler à sa cousine malgré presque un an de retour à la vie. C'Était tout de même une année remplie d'émotions. Deokin regardait tantôt Eiki, tantôt Ryoko. Il trouvait qu'il manquait des éléments dans cette histoire, mais ne se sentait pas assez futé pour mettre le doigt dessus en ce moment. Eiki finit par sortir le plat du feu et le placer sur le côté. Il redoublait toujours de prudence lorsqu'il manipulait le poele et le four. *

C'est drôle, à t'entendre parler, j'ai l'impression que c'est avec Youko que tu t'es liée d'amitié, Ryoko-chan et pas Ayane-chan ^-^

* Deokin regardait Eiki plutôt fixement. Pourquoi ne connaissait-il rien du reste de la famille Anahiki? Il n'avait jamais vraiment cherché à savoir. Quelques noms étaient mentionnés dans les journaux de Eiki, mais évidemment les passages impliquant les Hikaru avaient pris le focus rapidement de ses lectures. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Jeu 12 Juin - 20:37

*Avant que Ryoko ne puisse remarquer l'air suspicieux de Deokin, elle se fit figer à son tour par la réplique de Eiki. Il étiat impossible de savoir si celui-ci la taquinait ou s'il était juste en train de dire ceci de façon complètement innocente. Ryoko fit un sourire un peu timide et passa une main dans ses cheveux nerveusement, et elle rougit quelque peu.*

Ah? Ben non voyons ^^''' Youko-sensei est trop vieille pour moi ^^' eerr j'veux dire qu'on a pas l'même âge du tout. C'est juste que... mmm comment dire... Ayane-chan est plus difficile à approcher, ou plutôt à comprendre.

Calme-toi >.< Il faisait juste te taquiner. C'est sur. Et toi tu tombes dans l'panneau comme une nouille >.>

Youko-sensei m'a expliqué que sa fille était pas tout à fait comme les autres. Ils savent pas trop c'qu'elle a, mais elle communique pas comme tout l'monde. C'est un peu comme si elle avait pas d'émotions dans sa façon d'parler ou dans ses réactions, mais j'sais que c'est pas vrai. J'sais qu'elle a des émotions, c'est juste qu'elle arrive pas à les exprimer comme les autres. J'sais pas si ca peut s'améliorer ou pas, mais j'sais que j'peux améliorer mes capacités à la comprendre, par exemple ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Jeu 12 Juin - 20:59

* Deokin leva un sourcil à voir la réaction de Ryoko. Elle semblait plutôt nerveuse de passer pour quelqu'un qui avait pas mal jasé avec une femme d'âge plus mur que le sien. Deokin finit par se dire que Ryoko voulait peut-être rencontrer Ayane pour se rapprocher de Youko, un peu dans un genre d'attirance inverse à celui de son père pour les plus jeunes. Intéressant. Il posa son menton sur sa main, appuyant son coude et observa la jeune fille se sortir de cette étrane situation. Eiki de son côté, se tourna vers Ryoko pour l'écouter attentivement. Il sembla plutôt intrigué par son histoire. *

Pas tous les enfants s'expriment de la même façon et certains sont plus difficiles d'approche que les autres... mais je crois bien que ce sont des gens comme toi qui font toute la différence dans leur vie et qui les sortent de leur coquille, ne, Deokintsu?

Deokin: Je suppose.

^^ Si tu persévères, Ryoko-chan, je suis certain que tu pourras faire un énorme changement pour elle. Je me trompe ou bien tu te fais une priorité et un devoir de prendre soin de ceux qui t'entoure?

* Eiki lui adressa un doux sourire et pencha un peu la tête sur le côté*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Jeu 12 Juin - 21:25

Hai ^-^ ! J'aime ça prendre soin des gens, faire c'que j'peux pour aider. J'trouve ça important ^^

Et avec un frère comme Set, des fois, faut que j'm'occupe des pots brisés...

J'trouve ça tellement agréable d'rendre quelqu'un heureux. C'est simple, ben en fait pas toujours, mais essayer d'aider, même si on réussit pas, j'trouve qu'ya rien qui vaut plus la peine.

*Ryoko sourit doucement et fièrement, animée par la fierté qu'elle prenait à aider et se sentir utile. C'était peut-être ça, en réalité, qui la motivait: le désir d'être utile. Par sa place dans la famille, elle n'était pas vue comme une héritière potentielle. Par son statut de jeune femme quasi unique (il y avait quand même Suko), elle se faisait constamment "protéger" et bref tout le monde l'empêchait de faire tout, sous prétexte que c'était dangereux ou mauvais pour elle et que tout le monde voulait son bien. Mais à son tour, Ryoko voulait pouvoir protéger quelqu'un, aider quelqu'un, et ne pas avoir l'impression d'être complètement inutile et bonne à rien. Il était évident que Eiki faisait aussi mention de la façon dont Ryoko voulait aider Deokin aussi, et cela amusa un peu la jeune fille.*

J'sais pas tout c'que j'peux faire, mais si j'peux faire du bien, alors c'est tout c'qui compte ^^ Merci d'm'encourager, Eiki-san ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Jeu 12 Juin - 21:34

^_^ Tu le mérites bien ma belle. Allez, on va souper, ne? J'ai cuisiné un plat que Deokintsu aime particulièrement.

Deokin: Papa, tu sais que-

Oui je sais, mais je pensais qu'au moins Ryoko-chan elle, pourrait y goûter et en apprendre un peu sur tes goûts. Ainsi c'est une autre facon de partager, même si en ce moment tu ne peux pas en profiter.

* Eiki offrit un petit regard désolé à Deokin, qui sembla un peu étonné, puis acequisca avec un petit sourire. Durant tout ce temps, Deokin était resté caché sous son hoodie. Son visage pâle était déjà ici un peu plus visible que dans la chambre, mais pas tant que ca. Il se cachait quand même fort habilement. Ce qui était le plus visible était surtout sa bouche. Toutefois il pronoçait les mots sans trop entreouvrir les lèevres, même lorsqu'il toussait. Eiki s'approcha de Ryoko et Deokin. Il passa une main affectueuse dans le dos de Ryoko, puis sur la tête de son fils. *

Ryoko-chan, veux-tu préparer la table? Je vais aller chercher Oseki et servir. Pendant ce temps-là trésor tu pourrais en profiter pour faire ton gargarisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Lun 16 Juin - 22:01

*Ryoko se sentit bien choyée d'entendre Eiki dire qu'il avait préparé un plat que Deokin aimait beaucoup. Elle n'avait jamais vraiment eu conscience des goûts culinaires de celui-ci, Setsuna lui disant souvent que son ténébreux amant n'avait pas de goûts particuliers. Puis, Deokin sembla voir dire qu'il ne pouvait pas manger, ou ne pas goûter du moins. La jeune Hikaru ne savait pas trop comment réagir à cette information. Pourquoi un malade ne pouvait-il pas manger de la nourriture normale? N'avait-il pas besoin de forces? Puis, elle sentit la main de Eiki dans son dos, comme s'il venait la rassurer et ça fonctionnait. Ne sachant pas ce qu'était le gargarisme, et ne voulant pas mettre Deokin mal à l'aise, Ryoko acquiesca et se dirigea vers le buffet pour y sortir les ustensiles et préparer la table. Ça faisait longtemps qu'elle était venue chez Oseki, mais c'était quand même ancré dans sa mémoire. Être Oseki ne lui plaisait pas particulièrement, et elle tenta de se concentrer sur sa tâche plutôt que sur ce fait, ou sur les étrangetés reliées à la maladie et à la condition de Deokin.*

Au moins, il a dit que j'pouvais faire confiance à Youko-sensei et Ayane-chan... eeeh j'arrive pas à croire qu'il a dit qu'j'avais l'air plus amie avec Youko-sensei T_T . OMG de quoi j'ai l'air? ... OMG, faut que j'm'assure que Kyoshi et elle s'entendent pas. Faut pas qu'ca fasse du trouble dans l'couple de Rei. >.> Finalement j'suis p't'être mieux d'rester concentrée sur c'que j'fais T_T ! ... j'ai hâte d'savoir c'est quoi que Deokin aime ^^ c'est comme si j'avais une exclusiivité que Set avait pas. Ben, en fait, j'ai déjà une grosse exclusivité que Set a pas. Ne, peut-être qu'Eiki-san est content que j'sois venue voir son fils, ne? C'est pour ça, il veut m'remercier ^^'

*Ryoko termina sa tâche, puis elle regarda Eiki qui était non loin avec Oseki. Elle alla s'approcher et entoura soudainement Eiki de ses bras. Son étreinte était spontanée, remplie de tendresse et de la même façon qu'elle aurait entouré Deokin si elle avait pu le faire.*

Arigato, Eiki-san.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Lun 7 Juil - 12:36

R-Ryoko-chan?

* Eiki fut surpris par une étreinte spontanée par la jeune HIkaru. Celle-ci était même plus grande que lui, et l'entourait avec une tendresse à laquelle il ne s'attendait pas. Sa réaction fut tout aussi soudaine, et d'instinct il entoura la jeune fille, la serrant dans son dos contre son coeur avec plaisir et affection. Il ferma les yeux et fit un sourire réconforté. *

Tu n'as pas à me remercier, Ryoko-chan, c'est plutôt à moi de le faire.

* Ryoko était la première et la seule qui avait visité Deokin. Et celui-ci n'avait pas rouspété, il ne s'était même pas inquiété qu'elle dévoile son secret. Il semblait lui accorder une confiance que Eiki ne soupconnait pas au départ. Il en était agréablement surpris et apaisé. Il désirait faire ressentir à Ryoko toute la joie qu'il en ressentait, mais subtilement.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Dim 27 Juil - 19:55

*L'étreinte de Eiki était bien similaire à celui-ci: douce, apaisante et remplie de tendresse et d'affection. Ryoko sourit paisiblement et tenta de transmettre à Eiki comment elle lui était reconnaissante, et peut-être aussi un peu de force, pour passer à travers de tels événements. Lentement, elle s'éloigna et lui fit un petit sourire compatissant et surtout, complice.*

J'comprends pourquoi vous m'avez pas empêché, mais j'apprécie quand même qu'vous m'en voulez pas. J'voulais pas faire d'mauvaises relations avec vous. J'aime beaucoup Deokin, et... j'suis contente de pouvoir lui être utile, et lui donner plein d'amour, d'force et d'support. Lui qui m'en a toujours tellement donné.. à moi, mais à Set aussi, et à Masashi. Il mérite tellement plus. Alors... merci, Eiki-san, d'me laisser pouvoir être là pour lui, comme j'peux.

*Déterminée à être une source d'énergie pour le ténébreux Deokin, Ryoko acquiesca puis vérifia que sa tâche avait bien été effectué. Elle acquiesca de nouveau, puis s'assura auprès d'Eiki et Oseki qu'il n'y avait rien d'autre qu'elle pouvait faire pour être utile et aider avec la préparation du repas ou de la table.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Dim 27 Juil - 20:04

* Eiki était particulièrement surpris de l'attitude de la jeune fille, et à la fois, content. Lui aussi, aprèes tout, apprenait à la connaître. Il lui fit un dernier sourire, puis se dirigea pour achever les préparations. Il cuisinait au four la plpupart du temps, ayant horreur des ronds de poele depuis longtemps. Durant ce temps, Deokin acheva ses préparatifs. Il prit un anti-émétique et d'autres pilules qui devaient être prises avec son repas et s'assied à un endroit, à table, qui semblait être fréquemment occupé par lui. Eiki et Oseki avaient changé la table familiale qui autrefois avait servi Oseki, sa femme et ses deux fils pour une table complèetement différente et rafraichissante, prête à accueillir plusieurs invités. Il y avait des fleurs au centre. Eiki amena le plat avec des mitaines et servit Deokin une portion d'oiseau, puis se tourna vers Ryoko et lui offrit une portion similaire à ce que lui-même prendrait. *

Est-ce que ca te convient?

Deokin: Papa, ce soir je vais essayer d'en prendre un peu plus.

Vraiment? Alors commence avec ceci et si tu es capable, nous ferons certains de t'en laisser mon trésor.

Deokin: Ryoko, j'aime beaucoup la recette de Papa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Dim 27 Juil - 20:21

*Ryoko était très soulagée que Eiki l'apprécie et lui laisse une place. Même si tout le monde en parlait toujours comme l'être le plus doux et le plus adorable qui soit, Ryoko considérait que Eiki avait de bonnes raisons de ne pas l'apprécier. Et pourtant, il le faisait. Elle prit place à la table, remarquant que celle-ci était différente et semblait beaucoup plus accueillante que l'ancienne, ce qui la fit sourire. Elle leva les yexu sur la portion de Deokin. L'idée qu'il mange si peu était très déstabilisante, mais en même temps, elle ne se souvenait pas avoir vu Deokin bien excité à l'idée de manger, avant. De le voir et de l'entendre dire qu'il aimait beaucoup ce repas était apaisant, comme une sorte de baume. Ryoko lui sourit tendrement et accepta la portion indiquée par Eiki en le remerçiant.*

Ah oui? ^-^ J'suis très chanceuse d'pouvoir y goûter alors, arigato, Eiki-san ^-^!! Et t'inquiète, c'est sur qu'on va t'en laisser ^^' même si c'est super bon ^_~

*La jeune Hikaru prit tranquillement une bouchée et visiblement apprécia le goût de la nourriture.Elle sourit à Deokin, puis à Eiki.*

Mm-Mmm ! C'est vraiment bon! Miam! Mmm! C'est une recette que vous faites depuis qu'vous avez Deokin ou ça vient d'avant
ça? Mm en tout cas, c'est très bon ^-^!! Arigato !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   Dim 27 Juil - 20:38

* Deokin fit un petit sourire face à la réaction de Ryoko quant au souper. Sa joie de vivre était comme un rayon de soleil, et tellement similaire à celle que Setsuna lui faisait vivre qu'il en était presque déstabilisé. Mais caché par son hoddie, ce sourire était facilement manquable. Eiki quant à lui, on ne pouvait pas manquer sa réaction positive face au succès de ce plat. *

^__^ Arigato à vous deux !!!! Je suis tellement content que vous appréciez !! C'est une recette qui me vient de ma grand-mère, et que j'ai modifiée pour qu'elle soit un peu plus moderne. Comme ma mère ne cuisinait pas, et comme il fallait quelqun pour s'occuper de la maison, ma grand-mère m'a tout appris de comment cuisiner, le ménage, les tâches quotidiennes. ^^ Je n'ai plus ses livres de recettes depuis mon retour, mais je me souviens de plusieurs recettes.

Deokin: ...Je ne savais pas que cette recette était aussi vieille.

Hihi mais oui! C'est malheureusement ce qu'il y a de plus proche d'un grand-parent que tu n'auras jamais, mon trésor. Je suis désolé de ne pas avoir pu t'offrir une famille plus aimante et présente.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux soins d'un malade solitaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux soins d'un malade solitaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» mais il est malade !!
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Les demeures :: Villa de Serre d'Hikaru Oseki-
Sauter vers: