Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La curiosité est un bien vilain défaut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hikaru Setsuna

avatar

Messages : 607
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: La curiosité est un bien vilain défaut   Ven 16 Mai - 12:04

*Setsuna était un jeune homme très curieux et avide de potins de tout genre. Récemment, il avait su que le fameux bar sushi de Kurosaki avait été ré-ouvert après des rénovations. Il se rappelait l'endroit où il allait parfois manger lorsqu'il était au secondaire. Avec un peu de nostalgie, il avait passé devant l'endroit sans pour autant s'y arrêter. Puis, il avait remarqué que les étudiants de kinésiologie étaient les plus nombreux à se rendre à ce resto pour dîner. Coïncidence? Surement pas. Il y avait surement un potin à dénicher là-dedans. Momiya avait-elle un petit copain dans ce programme? Étaient-ils des commanditaires? Setsuna avait considéré s'arrêter et interroger Momiya à ce sujet, mais il avait trouvé d'autres sujets chauds pour remplir son journal de potins anonymes du campus. Mais suite au bal des débutantes de sa jeune soeur, Ryoko, Setsuna s'était particulièrement intéressé aux activités de sa soeur. Il avait réalisé qu'il ne la connaissait plus autant, et celle-ci semblait faire de plus en plus son indépendante. À son âge, c'était bien normal, mais Setsuna ne pouvait pas laisser sa soeur sans protection. Après l'avoir observé en secret plusieurs semaines, il avait vite réalisé qu'elle se rendait deux fois semaine au fameux bar sushi, le soir, entre ses cours et ses pratiques de soccer. Ca ne pouvait pas être une coïncidence non plus, surtout que le bar sushi était plus près du campus universitaire que du campus secondaire. Rempli de curiosité, Setsuna entra donc dans la bar sushi Kurosaki, déterminé à sortir de là avec des informations intéressantes soit pour des actualités de potins dans son journal, soit pour en savoir plus sur les activités de sa soeur. Le jeune homme entra et s'installa à une petite table en plein milieu, car il aimait toujours être visible. Il était très souriant, comme à son habitude, malgré la noirceur qui le rongeait à l'intérieur.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toya Sekizawa

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 29

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Dim 18 Mai - 20:55

*Toya était seul au restaurant. Il avait laissé sa patronne partir quelques temps avec son copain et se disait qu'elle le méritait. Malgré tout, il se disait que Miya allait finir par lâcher Syutsin puisqu'il n'était d'aucun calibre pour son grand-père. Il se disait également que le blond ne pourrait faire face à toute ses histoires des Kurosaki. Il ne savait pas dans quoi il s'embarquait et allait finir par le regretter. Mais le brun se rappela que lorsque son amie avait quelqu'un ou quelque chose en tête; elle l'avait jusque dans la peau.

Après quelques heures de rush intensif, l'employé décida de balayer l'endroit et fut un peu satisfait de se retrouver seul dans le restaurant. Enfin du repos se disait-il. La porte d'entré s'ouvrit, la clochette accroché sur la porte sonna et Toya se retourna très vite en souriant.*

Bonjour !

*Il allait placer le balai à l'endroit approprié et prit son calepin ainsi qu'un crayon qu'il avait laisser sur le comptoir. Il prit également son tablier qui plaça autour de la taille et l'attacha au niveau du bassin. Toya portait son uniforme de travail habituel; Un t-shirt moulé écrit ¨Sushi Bar Kurosaki¨ et un pantalon propre qui mettait en évidence ses belles fesses musclés. Il n'avait pas céder à montrer son corps puisqu'il se disait que sa patronne finirait bien par laisser tomber l'idiot de première qu'était son petit ami. Il déposa le menu devant Setsuna qu'il venait tout juste de prendre de la table à côté. Le brun reconnut un peu Setsuna puisqu'il était un Hikaru, mais n'en démontrait pas pour autant son étonnement de le voir ici.*

Bienvenu au sushi bar Kurosaki! Je vous apporte quelque chose à boire pour commencer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Setsuna

avatar

Messages : 607
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Jeu 29 Mai - 9:54

*Setsuna regardait le jeune homme qui s'approchait de lui. Bien bâti, sympathique, souriant, moulant, cheveux foncés: il avait tout pour lui plaire. Setsuna lui sourit, séduit par l'apparence du serveur, l'observant de haut en bas et de bas en haut. Il était évident que par leurs familles, ils s'étaient déjà rencontrés, mais Setsuna ne s'était surement pas attardé à lui pour plusieurs raisons, principalement le contexte initial. Visiblement de bonne humeur, le petit blond sourit à la question.*

Mmm oui, il me faut à boire. Apporte-moi ton favori ^_~

*Une légère rougeur sur ses joues, Setsuna se sentait prêt à reprendre du service. Deokin ne donnait aucune nouvelle, aucun signe, et malgré que Setsuna croyait que c'était peut-être un autre test ou quelque chose du genre, son coeur se déchirait juste à repenser à son amour éternel. Il devait surement passer à autre chose, l'oublier, se refaire une vie comme il avait l'habitude de le faire. Se mordant la lèvre légèrement, Setsuna en oubliait presque la raison de sa venue. Il secoua un peu la tête et l'inclina sur le côté, observant toujours Toya bien attentivement.*

Dis-moi, charmant serveur, avec ce corps de rêve, tu dois attirer pas mal de clients ici, ne? Les jeunes filles doivent être à tes pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toya Sekizawa

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 29

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Mer 17 Sep - 15:11

*Toya tenta de garder son côté professionnel face à l'Hikaru qui semblait beaucoup trop profiter de la vue. Il leva légèrement les sourcils aux commentaires, mais prit son calepin et écrit «Sake» sur la facture. Il avait oublié comment ils étaient dragueur dans cette famille... ET surtout Setsuna.

Un rictus apparut sur le visage de Toya et celui-ci se rappela que le blond l'avait déjà cruiser. Lors d'un événement entre riche bien sûre. Mais il ne semblait pas s'en rappeler ou s'était foutu du brun lorsqu'il lui avait clairement dit qu'il était hétéro et que les blonds le faisait vomir ... Ce qui était faux, mais ça l'avait fonctionné. Après tout, Setsuna pouvait être TRÈS collant lorsqu'il draguait. Il croisa les bras et leva un sourcil. *

Tiens Hikaru-san. Je ne t'avais pas reconnu. Je présume que tu ne te souviens pas de moi non plus. C'est pas plus grave.

Mais non, ce corps n'est pas ici pour promouvoir la clientèle, mais à servir pour la patronne. Il faut bien qu'elle est un employé fort et pratique.

*Il y avait quelques sous-attendus dans la phrase du brun, et c'était le but. Miya lui avait clairement dit que personne ne devait savoir pour elle et Syutsin. Il ne voulais pas démolir sa patronne, alors il s'y prêtait clairement au jeux. Et après tout, ils étaient fiancés.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Setsuna

avatar

Messages : 607
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Sam 20 Sep - 13:45

*Setsuna eut un petit rire en entendant l'homme lui répondre. Il gigota un peu sur place, ayant toujours eu un faible pour les durs de son genre.*

Oh mais si je me souviens de toi, Sekizawa-kun =^-^= On n'oublie pas un corps de rêve aussi facilement! Ah! Kurosaki-chan est bien servie alors^^''' Oui oui, je suis tout à fait d'accord. Un employé fort et pratique, et sexy c'est encore mieux ^~

*Le jeune blond était visiblement de bonne humeur et même s'il ne se gênait pas pour complimenter son serveur, il gardait une distance et une attitude bien respectable. Il sourit et inclina la tête sur le côté.*

Je vais prendre le spécial Miya. Il faut bien que je vois à quel point elle s'est améliorée ^-^! Kurosaki-chan est vraiment une bonne cook !! Mmm... ne, Sekizawa-kun? Comment ca se fait que tu n'étais pas sur ma liste d'invités pour mon party d'Halloween? Il va falloir rectifier ça. Je te promets que tu vas être invité au prochain événement ^__^!

*Setsuna sortit son cellulaire et y écrit une note d'ajouter le copain de Momiya à sa liste d'invités. Un beau corps de plus, et un invité de plus, c'téait toujours une bonne chose. Il sourit, puis vérifia son GPS pour voir où se trouvait une personne dans ses contacts. Elle était encore loin alors Setsuna avait encore du temps.*

Tu finis à quelle heure, Sekizawa-kun?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toya Sekizawa

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 29

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Dim 21 Sep - 10:16

*Toya prit en note la commande de Setsuna, qu'il avait glissé entre ses paroles qui ne semblaient pas cesser. Il était toujours commère comme ça?! Il comprenait mieux pourquoi il n'avait jamais discuter avec lui. Mais Toya ne se rappelait pas comment était le blond lors des événements. A vrai dire, cela faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vu. Peut-être s'était-il tanné de toutes ses soirées? Le brun l'enviait un peu, son père était quelqu'un de très sévère la-dessus et s'il osait en manquait une, il pouvait dire adieu à son future. Son père lui payait tout et s'occupait de tout. Le brun ne pouvait pas subvenir à son quotidien avec l'argent qu'il gagnait au bar sushi. Miya le payait à peine, mais pour ça, il s'en foutait. Il était prêt à aider son amie n'importe quand.

Fixant son calepin depuis quelques secondes, l'employé s'aperçu que le blond parlait dans le vide et ne l'avait pas écouté. Il se trouvait idiot et ne savait pas trop quoi lui répondre... Par chance, le fait de travailler dans ce genre d'endroit l'avait habitué à être multitâche. Son cerveau lui remit en boucle la conversation avec Setsuna et se rappela de la question. *

Heu ouais. *se racle la gorge pour gagner du temps* Oui, tu m'avais invité... ou Momiya m'avait demandée de l'accompagner, je ne m'en rappelle plus. Mais j'avais une soirée avec ma famille et je ne pouvais pas manquer cela. Et je termine à la fermeture, c'est à dire à 21 heures. Pourquoi ? *lève un sourcil*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Setsuna

avatar

Messages : 607
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Lun 22 Sep - 18:43

*Setsuna ne réalisa pas vraiment que son serveur était tombé dans la lune et qu'il n'avait pas tout écouté ce qu'il disait. Extrêmement bavard, il ne s'apercevait que rarement de l'absence momentanée de ses interlocuteurs. Ce qu'il réalisait, par contre, c'était bien que celui-ci en avait manqué un bout. Loin d'être irrité, Setsuna en profitait généralement pour se répéter pour être sur que son message était passé, lorsque nécessaire. Lorsque Toya mentionna qu'il avait été invité et qu'il avait dû refuser, Setsuna leva un sourcil à son tour. Il savait très bien qui il invitait et qui il n'avait pas invité, mais trouvait tout de même comique que Toya lui réponde ainsi. Avait-il peur de se faire juger s'il oubliait une invitation? Plutôt que de lui rappeler qu'il n'avait volontairement pas été invité à la soirée d'Halloween, Setsuna préféra poursuivre sur le sujet réel de sa visite.*

21h, hm? Tu travailles toujours le même horaire? Écoute, Sekizawa-kun, je ne vais pas tourner autour du pot avec toi. Ma jeune soeur vient ici tous les soirs de ses pratiques de soccer. Elle prétend qu'elle reste à l'école, mais je sais que c,est faux. En plus, elle refuse catégoriquement les avances d'un jeune homme de son âge à l'école, alors qu,il est super mignon et parfait pour elle. Alors si je mets toutes les informations ensemble, il me semble évident qu'elle empince pour toi. C'est vrai que je peux la comprendre. En plus, c'est logique. Tu ressembles beaucoup à Jiyu, mais tu as l'air plus classe et plus gentil. Et en plus tu es plus vieux. Donc ma question est simple, est-ce que oui ou non tu fréquentes ma soeur?

*Setsuna leva un air strict sur Toya et en même temps, rempli de curiosité. Il cherchait à comprendre sa soeur et n'y parvenait pas du tout. C'était ici la seule explication logique à ses mensonges, son rejet de Yagihara, son obsession "anti Jiyu" et sa haine pour la bitch Tamafune qui sortait (anciennement) avec Jiyu, un gars plus vieux.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toya Sekizawa

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 29

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Mar 23 Sep - 21:16

*Plus Setsuna parlait, plus Toya leva le sourcil. On pouvait croire qu'il avait figé face aux paroles du blond, mais à vrai dire, l'employé se questionnait si le blond n'était pas idiot. Il venait de dire qu'il était avec Momiya Kurosaki, alors... Pourquoi croit-il ça alors!? Tapotant son crayon sur son calepin, le brun fit un petit soupir exaspéré et regarda Setsuna un peu bête.*

Qu'est-ce que tu n'as pas comprit tout à l'heure? Je sors avec Miya. Je ne vois pas pourquoi je m'intéresserais à ta soeur? Et je ne la connais même pas? Elle ressemble à quoi déjà? Disons que parmi tout les jeunes qu'il y a à chaque événement, ma mémoire des visages ne me revient pas.

*S'apercevant qu'il devenait anti-professionnel, Toya se racla la gorge et tenta de se reprendre tant bien que mal. Momiya avait sueur jour et nuit pour que son commerce soit l'un des meilleurs endroits dans la ville, et ce crétin de brun ruinait toute. *

Peut-être qu'elle a un amoureux secret qu'elle rencontre toujours ici? Je ne pourrai pas te le dire. Je ne me rappelle pas avoir vu la même personne venir à chaque soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Setsuna

avatar

Messages : 607
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Mer 24 Sep - 22:53

*Setsuna commença à remarquer que l'autre homme ne semblait pas l'écouter. Surement parce qu'il parlait trop, mais en le regardant, le petit blond le replaçait de plus en plus. N'avait-il pas été celui qui avait dit que les blonds le faisait vomir? Certes, Setsuna se risquait à flirter n'importe quel homme car il pouvait parfois avoir des réponses plutôt crues, mais généralement, il ne flirtait que ceux qui étaient ouverts ou avaient clairement l'air au minimum bisexuel. Il fallait dire que Toya, avait son beau corps et ses vêtements moulants, donnait quand même quelques signaux mixtes pouvant être interprétés par la gente masculine gay. Setsuna n'aimait pas trop se faire ignorer. Au moins, Toya lui répondait et il semblait franc. Comment se faisait-il que Setsuna n'avait pas su que c'était le petit copain de Momiya? Généralemetn, il savait tout, et souvent avant tout le monde. C'était lui le maître des potins, il se devait de tout savoir. Puis, Toya sembla devenir soudainement plus poli et Setsuna inclina la tête, l'écoutant. Il claqua des doigts, comme si l'employé venait de lui donner une information clé.*

Ben oui ! C'est ça! T'as tout compris, Sekizawa-kun! T'es un petit génis toi ^^! Bon alors tout ce que j'ai à faire c'est... hummm, ne, Sekizawa-kun? Si je te donne une photo de ma soeur, tu penses que tu pourrais voir un peu ce qu'elle fait quand elle vient? Tiens, regarde...

*Setsuna sortit la page facebook de sa soeur et lui montra sa photo de profil (comme son avatar).La jeune blonde portait une camisole verte et avait l'air décontractée et sympathique avec un petit look mi-sportif mi-féminin. Au même moment, le cellulaire de Setsuna se mit à faire du bruit et joua une chanson d'un anime yaoi. Le principal concerné rougit et se reprit son téléphone pour voir son alerte et réalisa que c'était la location GPS de sa soeur qui indiquait qu'elle approchait. Il mit son téléphone dans sa poche et fit un signe à Toya d'aller faire autre chose.*

Bon voilà ^^ tu vas le faire, ne? ^__^ Arigato Seki-kun !!! Bon je te laisse travailler, ne? Je vais me faire discret maintenant, promis ^^''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toya Sekizawa

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 29

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Ven 26 Sep - 14:43

*Toya regarda attentivement la photo et la mémorisa. Il était très doué pour ce genre de chose. Il trouvait qu'elle ne ressemblait pas trop à son frère, mais le garda pour lui même. Alors qu'il allait préparer le repas de celui-ci, le blond mentionna qu'il devait partir et l'employé fut un peu choqué. Il voulait donc venir ici que pour cette information? Mais quel con. Gribouillant la commande du blond, Toya fit un sourire forcé voulu et se dirigea vers le comptoir alimentaire.*

Ouais. Ouais. Je vais voir.

*Il se retourna une dernière fois vers Setsuna et fit son regard sérieux.*

Pourquoi tu ne lui demandes pas directement? Ça fait hypocrite de ta part. Je trouve... Mais bon, chacun sa vie.

*Il se concentra sur la bouffe et se mit à couper les légumes puisqu'il n'y en avait quasiment plus. Il trouvait ce gars complètement idiot et détestait les gens qui étaient incapable d'être franc envers les leurs. Toya l'était toujours, même si ça faisait mal. Mais une seule personne ne savait rien de ses vrai pensées, ses vrais rêves, et c'était son père. Il aimerait fort bien lui faire face, mais c'était impossible. Bien des gens pauvres aimeraient naître dans ce genre de famille... Et les riches feraient n'importe quoi pour être à leurs places, un monde trop étrange!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Ven 26 Sep - 15:06

*Pendant que Setsuna se disait que Toya devait se mêler de ses affaires et qu'il ne comprenait rien de sa vie et de sa relation avec sa soeur, Ryoko arrivait à l'entrée du bar sushi. Juste avant d'entrer, elle replaça son uniforme d'école et ses cheveux, puis poussa la porte du bar sushi. Comme elle ne croyait pas y voir son frère, elle ne le chercha pas. Celui-ci s'était caché un peu plus loin de l'entrée. Ryoko s'installa littéralement sur le comptoir de style "bar", appréciant de pouvoir être près de la nourriture et de voir la confection des sushis. Elle regarda l'employé, puis sembla chercher s'il n'y avait pas quelqu'un d'autre. Elle fit un petit sourire sympathique à Toya.*

Excusez-moi, Kurosaki-sempai n'est pas là aujourd'hui?

*La jeune fille avait l'air de bien bonne humeur. Elle inclina la tête sur le côté en souriant à l'employé et peut-être que Toya pourrait remarquer la ressemblance qu'avec Setsuna se trouvait surtout au niveau de leur sourire. Contrairement à son frère, Ryoko avait les yeux verts et un air plus innocent. Il n'y avait clairement aucune malice dans son visage, mais il y avait aussi clairement aucune attache particulière à Toya lui-même.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toya Sekizawa

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 29

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Ven 26 Sep - 22:41

*Alors que Toya allait laisser Setsuna faire le clown, il entendit la cloche de la porte d'entrée sonner. Il leva la tête et fit de gros yeux en découvrant qui s'était. Était-ce le destin?? Non. Setsuna ne regardait pas son cellulaire pour rien. C'était voulu qu'il se pointe avant sa soeur. C'était la seule logique. Il fit un bonjour de la tête et la laissa s'asseoir au bar. Il écouta l'écolière lui parler et prit son air professionnel à 100% afin de paraître très normal.

A vrai dire, ce que Toya aurait toujours voulu faire était être acteur ... Et mannequin. Il ne travaillait pas son corps pour rien. Mais il savait que c'était impossible et surtout pour un Sekizawa. Son père l'aurait renier au moindre soupçon. Revenant à la réalité, il se racla la gorge et tenta de reprendre son sérieux. Il fut tout de même très surpris de la question de la jeune femme... Était-ce une autre amoureuse de Momiya Kurosaki?*

Hmm ... Miya? Non, elle n'est pas ici présentement. Elle avait quelques trucs à faire et revenait plus tard. Je ne peux pas vous garantir l'heure de son retour. Peut-être que je peux lui laisser un message?

*Un moment même qu'il alla prendre un stylo et un bout de papier, la cloche retentit encore et on y vit Miya entrer avec quelques sacs dans les mains. Toya se précipita pour l'aider et celle-ci le remercia bien gentiment. L'employé alla dans le backstore afin d'aller placer les sacs de légume et de fruit que la patronne venait d'apporter. La brunette se replaça les quelques mèches qui étaient tombés sur le visage et fut surprise d'y découvrir Ryoko assisse.*

Eh bien, Bonsoir Hikaru-chan. Je ne pensais pas que tu serais là ce soir. J'étais pourtant sûre de t'avoir dit que je ne serai pas là. Une chance que j'avais oubliée d'acheter quelques trucs pour le restaurant.

*Elle alla s'asseoir à côté de la jeune Hikaru et fit un sourire sincère. Miya aimait bien la venue de la jeune Ryoko. Ses questions étaient toujours très intéressante et directe. C'était bizarre de discuter de sa vie avec cette parfaite inconnue, mais elle ressentait une confiance forte... Même Syutsin n'y avait pas droit.*

Alors, comment vas-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Dim 28 Sep - 14:01

*Ryoko avait écouté Toya lui répondre et secoua la tête à la négative lorsque celui-ci lui avait demander pour laisser un message. La jeune Hikaru avait oublié que ce soir était le soir que Momiya lui avait dit qu'elle ne serait pas là. Au même moment, la cloche sonna et Toya se précipita à l'entrée. Intriguée, Ryoko se retourna et vit alors Momiya qui arrivait avec plein de sacs. Elle lui fit un sourire alors que Momiya prit place à côté d'elle. Il y avait quelque chose d'agréable du fait d'être avec Momiya et de venir la voir en secret. Elle ne pouvait pas vraiment l'expliquer, mais Ryoko appréciait beaucoup la compagnie de jeunes femmes un peu plus âgées qu'elle. Et le fait de ne pas connaître "personnellement" Momiya, faisait en sorte que leurs approches étaient plus facile l'une par rapport à l'autre. Il n'y avait pas cette gêne ou même cette barrière, comme si elles n'avaient pas peur de se faire juger par l'autre. Ryoko se gratta l'arrière de la tête avec un petit sourire.*

Gomen ^^' J'avais complètement oublié que c'était ce soir! Ca va ^^' j'pense oui. Et toi, Miya-sempai =^-^= ? J'suis venue parce que j'voulais t'dire que cette année c'est mon frère qui s'occupe d'l'organisation du bal des Hikaru, pour la nouvelle année. On va r'cevoir toute la famille pis les autres plein d'cash du coin. J'ai d'mandé à Set, et il a accepté qu'on fasse affaire avec vous pour le menu sushi ^___^! C'est cool, ne??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momiya Kurosaki

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Lun 13 Oct - 17:22

*Miya écouta attentivement Ryoko et allait la questionner sur le pourquoi elle disait « je pense oui». Quelque chose la tracassait ? La brunette n'était pas trop étonnée non plus, avec tout les questions que la jeune femme venait lui poser quasiment chaque jour. Alors qu'elle allait parler, l'étudiante lui mentionna la surprise pour l'événement des Hikaru et ouvrit grand la bouche ainsi que les yeux. Toya venait tout juste de sortir et avait également entendu. Il se mit à hurler de plaisir et alla serrer fort Miya dans ses bras. Celle-ci cligna plusieurs fois des yeux et ce geste la remit sur terre. Il semblait énormément content et la patronne sur le choc.*

Toya: Miya, tu vas démontrer ton talent devant ton grand-père !

*Dès que l'employé mentionna ceci, Miya perdit toute lueur dans les yeux et le regarda comme s'il venait d'annoncer qu'il y avait une bombe dans l'immeuble. Elle regarda ensuite par-terre et lâcha un faible «eh merde». Le brun fronça les sourcils et donna une petite tappe sur l'épaule de sa patronne, comme s'il essayait de l'encourager.*

Toya: On se fou de ton grand-père! Il ne pourra pas nous empêcher de faire cela voyons !

Miya: ... Là n'est pas la question. Je pense plutôt qu'il ne voudra pas que nous nous présentons tout les deux à ce genre d'événement. Toi aussi, tu as ta réputation. Ton père sera d'accord?

*Dès que Miya termina sa phrase, l'employé perdit également tout enthousiasme. Elle n'avait pas tord et il le savait. Si son père le découvrait oser faire ce genre de chose, il le déshériterait sur le champ. Après quelques secondes d'inconfort, celui-ci donna une bonne tappe dans le dos de sa patronne, ce qui la surprit, et il reprit très vite son sourire. Il la leva de sur terre en la serrant contre lui et fit un tour complet afin de démontrer sa joie et son impatience face à ce nouveau défi. Miya rougit un peu et se rappela du conseil de Syu. Mais bon, elle faisait confiance en son ami et se disait qu'il n'oserait jamais aller plus loin.*

Toya: On se fiche de lui. Accepte et ton grand-père sera ébloui.

Miya*Avec un petit sourire*: Bon... Dès que je rencontre ton frère Hikaru-chan, je lui dirai oui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Jeu 16 Oct - 9:27

*Ryoko avait voulu faire plaisir à Momiya et lui donner une belle occasion de se faire un nom. Toutefois, elle n'était qu'une jeune adolescente qui ne considérait peut-être pas tous les points de vue, avantages et inconvéninetns. Elle remarqua la forte réaction de Toya, qui clairement y voyait du positif. Puis, Ryoko remarqua la réaction de Momiya et sembla un peu incertaine. Avaient-ils peur d'être jugés, déshérités peut-être? Même si Ryoko ne pensait pas être intéressée par l'argent, il était vrai que l'ideé de vivre sans pouvait être déstabilisante. Alors que Momiya et Toya discutaient des pours et des contres, Ryoko se demanda si le grand-père Kurosaki était invité. Elle savait qu'il l'avait déjà été par le passé, mais ne savait pas ce qui en était maintenant. Toya avait l'air particulièrement affectueux avec Momiya. Ryoko passa une main derrière sa tête, et eut un petit rire à la réponse directrice de l'employé. Ca semblait avoir fonctionné, car Momiya se décidait finalement à accepter l'offre. Ryoko fit un doux sourire et inclina la tête sur le côté.*

Vraiment? T'es sur? J'veux dire, j'veux pas faire de trouble... J'pensais que ca s'rait une bonne occasion pour vous deux, mais si c'est pas une bonne idée, c'est correct aussi ^^'' mais si vous v'nez, j'vais vous aider et faire tout c'qui faut pour que ca s'passe bien pis toute ^^'''

Apporter du bonheur aux autres d'même, c'est vrai qu'ca rend heureux. ... Oh. Mais maintenant qu'j'y pense....amener Miya-sempai au bal des Hikaru... aaah non, Sojih va penser que j'suis contre elle et que j'fais comme mon frère en invitant des gens avec qui elle a des relations tendues T_T ... en même temps, j'aime ben mieux voir Sojih avec Miya-sempai qu'avec Jiyu. ... et Miya-sempai, elle? ... Depuis quand Toya-san et elle sont autant... complices? Nah, c'est juste parce qu'ils sont contents, ne?

*Un peu plus loin, Setsuna avait réagi à l'affirmation de Ryoko. Il aviat même oublié qu'il lui avait dit oui, et que cela avait un lien avec la présence de sa soeur au bar sushi. Elle lui avait tellement demandé de façon non-chalante que Setsuna n'avait pas cru qu'elle y avait quelque chose à gagner. Il secoua doucement la tête. Momiya disait qu'elle allait lui dire oui dès qu'elle le voyait, et Toya savait qu'il était là. Setsuna se demanda si sa visite allait être découverte par les deux jeunes femmes, mais tenta de ne pas paraître intéressé par leur discussion...même s'il ne faisait que les écouter! Et en plus, il y avait une occasion de faire de bonnes actions en aidant les relations enter Momiya et ses grands-parents, et Toya et son père. Setsuna adorait aider ce genre de relations tendues et se sentit tout content d'avoir de nouveaux plans pour cette célébration ennuyeuse.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junichi Syutsin

avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Jeu 16 Oct - 9:49

*Alors que Momiya et Toya célébraient avec l'employé qui prenait la patronne dans ses bras, Syutsin entrait au bar sushi avec son sac sur une épaule et son air un peu échevelé. Il y avait un bon vent à l'extérieur. Pendant tout ce brouah-ah, surement qu'il ne s'était pas fait entendre. De toute façon, il n'y avait pas de raison particulière pour qu'ils se retournent et regardent dans sa direction. Le petit blond s'arrêta juste là, à peine entré, sous le choc. Il savait que Momiya et lui ne pouvaient pas "etre ensemble", mais il faisait confiance à sa "copine". Puis, quelqu'un d'autre entra et fonça carrément dans Syutsin. L'autre homme s'excusa et partit s'asseoir rejoindre des amis. Syutsin regarda son sac qui venait de tomber par terre, il ne l'avait même pas réalisé. Ca avait dû faire un certian bruit. Il se pencha sans trop y porter attention et prit son sac. Un groupe de jeunes hommes sportifs l'interpela, et Syutsin marcha sans intérêt vers eux. Il ne voulait plus regarder Momiya, ni Toya, et encore moins leurs affections. Il alla s'asseoir avec ses collègues et enfila la capuche de son hoodie. Syutsin n'avait aucune envie de s'en mêler, car tout ce qu'il désirait faire était de détruire Toya en milles miettes. Il devait rester loin, pour éviter d'être violent et de regretter par la suite. Momiya ne lui pardonnerait jamais. Mais de toute façon...est-ce que Momiya et lui étaient vraiment un couple? Allait-elle vraiment le reprendre, un jour? Que perdait-il vraiment, à détruire le joli minois de ce gosse de riche? Syutsin laissa sa main prendre la forme d'un poing qu'il ressera bien fort. Si Toya osait s'approcher, il ne savait pas s'il allait être capable de se contrôler.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momiya Kurosaki

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Jeu 16 Oct - 10:48

*Alors que Toya et Mia étaient de ultra bonne humeur, ils écoutèrent attentivement la jeune blonde devant eux et lui firent chacun un sourire sincère. Toya s'excusa afin d'aller servir la table qui venait de lui faire signe, et Miya, resta au côté de Ryoko.*

Ne t'inquiète pas Hikaru-chan. Il n'y aura aucun problème. Le père de Toya et mon grand-père seront sûrement invités et verrons que nous travaillons très fort au succès du Bar sushi. Je suis plus qu'heureuse que Setsuna-kun pense à nous! Je commençais à décourager un peu. Certes, le restaurant bat son plein, mais nous avions besoin de ce genre d'événement pour remonter la pente.

*Elle lui refit un sourire sincère et entendit un groupe d'étudiant l'interpellée. Miya regarda en direction de son employé qui semblait très débordé. S'excusant auprès de Ryoko, elle enleva son manteau et le déposa derrière le comptoir. Elle prit son calepin et son crayon et décida d'aider Toya. Il semblait dans le jus. La brunette détestait lorsque son employé lui faisait cela... Pourquoi ne l'appelait-il jamais pour lui demander de l'aide? Elle commençait sérieusement à se demander si quelqu'un n'allait pas venir porter son C.V. bientôt.

S'approchant du groupe ou Syutsin était, celle-ci ne le reconnue pas puisqu'il semblait être très caché et ne pas vouloir jaser. Miya se disait que ce garçon ne voulait simplement pas être déranger. Elle fit un beau sourire et prit sa voix la plus joyeux possible. Ce qui était facile puisqu'elle était déjà trop joyeuse. Déposant leur menu devant chacun, la jeune femme se disait que rien ne pourrait gâcher cette magnifique soirée.*

Bonsoir, bienvenue au Kurosaki Sushi bar. Mon nom est Momiya et je suis votre serveuse pour ce soir. Désirez-vous commencer avec quelques choses à boire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Jeu 16 Oct - 19:16

*Ryoko avait souri aux deux employés. Elle ne savait pas s'ils lui cachaient des choses parce qu'elle était une ado (elle avait pris l'habitude qu'on agisse comme ça avec elle), mais elle préférait assumer que non. Momiya et Toya étaient toujours très gentils, surtout Momiya, car elle ne connaissait pas trop l'employé. En voyant comment le bar sushi commençait à se remplir et comment ils avaient de la difficulté à servir tout le monde avec juste deux employés, Ryoko se sentait un peu mal à l'aise de prendre du temps à Momiya, pendant son travail. Elle avait réussi à leur dénicher une belle opportunité, autant pour la business que pour l'argent, mais elle ne pouvait pas leur trouver un employé. Ou peut-être que si. Ryoko se retourna pour regarder la patronne qui se rendait à une table de jeunes hommes.*

*A cette table, Syutsin resta caché sous son capuchon. Il entendait la bonne humeur dans la voix de Momiya, il ressentait qu'elle était sincèrement heureuse. Sa voix était douce et enjouée, et elle était à la fois mignonne et professionnelle. Camouflé sous ses cheveux et son grand capuchon, il fit un petit sourire malgré lui. Momiya était vraiment jolie, et pas juste physiquement. Bien sur, il était troublé par cette bonne humeur qu'elle avait et par la facilité avec laquelle elle donnait son prénom. Mais Syutsin était incapable d'en vouloir à sa "copine".*

- Bonsoir Momiya-san ^-^! On va prendre une tournée de sake, et mmm vous faites des rouleaux aussi? On en prendrait en entrée. C'est pour célébrer la fin de la session de kinésio !

*Alors que Syutsin ne disait toujours pas un mot, il se demandait si Momiya allait réagir à l'information. Après tout, elle savait que Syutsin étudiait dans ce programme. Allait-elle s'en souvenir?*

- C'est tellement les meilleurs sushis ici!

-> Tellement! Une chance que Juni nous a fait découvrir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momiya Kurosaki

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Mar 4 Nov - 11:00

*Toya semblait extrêmement de bonne humeur, et pour cause, il avait vu Syutsin rentré et rester bouche bée face à l'accolade que lui et sa copine avaient fait. Bien qu'il voulait le bonheur de sa patronne, le brun se disait qu'elle ne méritait pas encore cet abruti. La seule chose qu'il pouvait faire était de laisser ce couple se détruire par eux-même. Et dès que Miya serait démolie, Toya serait là entant que meilleur ami et, espérons-le, future vrai fiancé. Il s'empressa de prendre la commande de la table qu'il servait et se dirigea au comptoir afin de commencer les sushi. Il regarda Momiya quelques secondes puis Ryoko. Il tenta de ne pas parler trop fort afin que sa patronne l'entend. Peut-être pouvait-il se fier à l'étudiante afin de savoir plus ce qui se passait dans la tête de Momiya Kurosaki.*

Toya: Au fait ... Miya me disait que tu venais souvent ici pour lui poser des questions. Elle te parle également?

*Miya était plus qu'aux anges d'entendre tout ses bons commentaires et rougit un peu en leur présence. Elle fit un petit rire gênée et prit en note le sake ainsi que les rouleaux impériaux. Lorsqu'un d'eux mentionna Syutsin, Miya fut surprise et les regarda tous. Elle reconnue son Apollon caché et perdit son sourire quelques secondes, mais le reprit très vite puisqu'il n'était pas le temps de faire une scène et surtout pas devant le public. *

Miya: C'est vraiment gentil de votre part ! Junichi-kun est un bon ami à moi. Je suis vraiment contente qu'il vous ait parler de cet endroit. Je vous offre le Sake en guise de cadeau pour votre fin de session, quand pensez-vous ?!

*L'inquiétude s'installa dans la tête de la brunette, mais elle tenta de reprendre son calme. Elle s'excusa afin d'aller chercher le Sake ainsi que préparer les rouleaux impériaux, mais ne portait pas attention à Ryoko et Toya qui était à quelques centimètres d'elle.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Mar 4 Nov - 21:40

*Ryoko avait regardé Momiya partir vers la table de jeunes hommes. Elle se demandait comment elle gérait de s'occuper de l'endroit et de servir autant d'hommes sans avoir de craintes. Puis, la jeune Hikaru fut sortie de ses pensées par les paroles de l'employé, juste de l'autre côté du comptoir. Ryoko lui sourit doucement, puis rougit et secoua la tête alors que Toya la questionnait.*

Q-quoi? Elle t'a dit ça? ^^'' aah ... mmm c'est vrai que c'est surtout moi qui parle, mais elle m'parle aussi. Elle est vraiment sympa, Miya-sempai ^^ J'sais que j'suis suremnet juste une jeune fatigante, mais j'pense que ca lui fait du bien, autant que ca m'en fait à moi aussi ^^' Et toi, c'est genre la première fois que tu m'parles vraiment, Toya-sempai. Y s'passe quelque chose avec Miya-sempai, ne? J'veux dire, elle parle pu autant? Vous avez quand même l'air proche pourtant...

*Pendant que Ryoko se faisait mille et un scénario sur la relation unissant Momiya et Toya, selon ce qu'elle voyait et ce que Momiya lui avait dit, Syutsin avait remarqué comme sa copine avait répondu. Il ne pouvait pas simplement se lever et partir, mais c'était exactement ce qu'il avait envie de faire. Il écouta Momiya et ne fit que serrer les dents bien fort ensemble. Il devait se contrôler. Syutsin savait bien que c'était leur accord, mais il savait aussi à quel point cette situation était sans queue ni tête. Syutsin avait cru entendre une certaine inquiétude dans la voix de Momiya, mais il ne pouvait pas vraiment compté là-dessus. Une fois qu'elle fut partie, il sortit son cellulaire. Il regarda le numéro de Momiya. Au même moment, il reçut un texto de la part de Kaori qui lui demandait s'il faisait quelque chose ce soir pour célébrer sa fin de session. Syutsin referma l'écran de son téléphone, puis regarda ses amis. Il était avec eux, mais il n'était pas vraiment avec eux. En se retournant pour regarder Momiya, il remarqua Setsuna qui observait dans la direction de Momiya, Toya et Ryoko avec subtilité. Était-ce un envoyé du grand-père de Momiya?! Clairement, il était louche alors Syutsin le garda à l'oeil. Décidement, ce serait une soirée mouvementée pour le bar sushi Kurosaki.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momiya Kurosaki

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Mar 4 Nov - 22:49

*Alors que Miya prit le Sake et finit de préparer le rouleau impériaux. Toya ne dit pas un mot durant tout le processus et attendit que sa patronne se dirige vers la table qui semblait prendre tout son attention. Il la regarda quelques secondes puis regarda Ryoko et fit comme s'il semblait être dans la lune. Il se remit à ses sushi et se permit de prendre quelques secondes afin de répondre à la jeune étudiante. Après tout, ce n'était que de simple questions.*

Toya: Pardon. Je suis son fiancé. À Miya. Et oui, elle me parle. Mais on s'entend qu'un mec et une femme, la relation n'est pas pareil. Et.... Je me demande parfois ce qu'elle pense de moi. Je suis curieux quoi. Je me dis que peut-être t'a-t-elle déjà parlée de moi.

*Il profita de son statut de fiancé et faisait son curieux auprès de la jeune blonde. Il se disait qu'il pourrait peut-être sous-tirer des informations qu'il pourrait dire en désavantage aux blondinets idiots qui était le vrai petit ami de Momiya. Il s'excusa auprès d'elle afin d'aller porter la nourriture à ses tables et revint après quelques minutes, il pouvait prendre quelques secondes pour entendre Ryoko lui répondre.*

*Quant à la brunette, elle apporta la bouteille de Sake et déposa un verre devant chaque personne. Lorsqu'elle arriva à Syutsin, Miya fit comme si de rien n'était et fut un visage très surprise avec un énorme sourire.*

Bonsoir Junichi-kun! Je ne savais pas que tu étais là! J'espère que la fin de session s'est bien déroulée. Je suis vraiment contente que tu sois ici avec tes amis pour célébrer.

*Elle espérait très fortement qu'il perçoit son message dans ses paroles, mais il ne semblait pas le genre de personne à comprendre les double-sens. Se mordant la lèvre, la jeune femme s'en aperçut et se reprit très vite. Se raclant la gorge, elle prit son calepin et fit un petit sourire très commercial.*

Vous êtes prêt à commander? Nous venons de créer un nouveau sushi qui se nomme le Sekizawa. Il est fait avec du poulet Teriyaki, de l'avocat et de goberge. Succulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Mer 5 Nov - 8:48

*Ryoko regarda Momiya qui arrivait près d'eux et repartait. Elle avait l'air plutôt occupée ou distraite, et la jeune Hikaru la suivit du regard. Lorsque Toya finit par lui répondre, Ryoko resta tellement sous le choc qu'elle n'eut pas l'occasion de répondre tout de suite au jeune homme. Elle le regarda aller servir queqlues tables.*

Son...fiancé? Eh merde, j'suis supposée dire quoi moi? J'savais qu'y s'connaissaient depuis longtemps, mais fiancés? Vraiment?! C'est vrai qu'il ressemble un peu à Jiyu, alors ca doit être son genre... mais j'sais pas. Ya comme quelque chose qui fit pas. C'est.. c'est tu pour ça que Sojih et elle, ca a pas marché? Parce qu'elle est fiancée? Pourquoi y s'embrassent jamais alors?

*Lorsque Toya revint vers elle, Ryoko passa une main dans sa chevelure. Elle ne voulait pas vexer le jeune homme, mais elle ne savait pas comment lui répondre.*

Écoute Toya-sempai, j'te trouve sympa et tout, mais j'pense pas que Miya-sempai m'parle vraiment d'ça. J'veux dire... elle m'parle pas trop du présent, plus du passé. C'est normal tsé, c'est parce uqe j'ai 15 ans alors elle m'parle de quand elle avait à peu près 15 ans. Elle agit avec moi un peu comme si c'était ma onee-sama, tu comprends? C'est pas personnel, j'pense pas.... mais juste d'même, ca fait longtemps qu'vous êtes fiancés?

*Alors uqe la jeune Hikaru se faisait curieuse et espérait en profiter pour elle en apprendre plus, Syutsin s'aperçut de l'arrivée de Momiya. Il remarqua aussi comment elle lui adressait un message. Essayait-elle de dire qu'elle était contente de le voir? Vraiment? Syutsin voulait bien y croire. Il fit une esquisse de sourire et laissa tomber son hoodie. Bien qu'il était tout échevelé, il voulait bien voir et pouvoir observer Momiya. En levant les yeux sur elle, il vit son sourire commercial et se sentait comme n'importe quel étranger qui venait manger ici. Puis, Momiya mentionna le nouveau sushi portant le nom de Toya. Syutsin se leva rapidement et posa ses mains sur la table devant lui. Tous ses amis s'étaient retournés vers lui et Syutsin fléchit un peu les doigts comme s'il voulait s'aggripper à la table. Comme le silence s'installait parmi ses amis, Syutsin comprit qu'il devait se calmer. Avec la tête baissée, regardant la table, il marmonna quelques mots.*

Syutsin: .... je vais en prendre un rouleau.

*Plus loin, Ryoko entendit du bruit alors que Syutsin s'était subitement levé. Elle avait dressé la tête, prête à répondre à l'appel de protection de sa sénior, si elle avait besoin d'être défendue. Mais le jeune homme finit par se rasseoir et remettre son hoodie sur sa tête.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momiya Kurosaki

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Mer 5 Nov - 10:45

*Toya écouta Ryoko et la regarda. La nouvelle du fait qu'ils étaient fiancés semblait l'avoir cloué au sol. Avait-il bien fait de l'avoir mentionner alors? Il se sentait un peu mal et se disait que Miya voulait peut-être éviter dans parler à plus de monde possible. Mais le mal était fait et il était content d'un côté. Syutsin ne pouvait rien dire à cela et avait un statut de parfait inconnu aux yeux de Momiya Kurosaki. Il fit un petit rictus gêné et continua ses assiettes qu'il avait presque finit.*

Toya: Ça ne fait pas très longtemps à vrai dire. Miya a sûrement oubliée de le mentionner. Pardon, je dois.

*Mais il s'arrêta très vite de parler puisqu'il entendit le vacarme du côté de Momiya et Syutsin. Celle-ci recula de quelque pas par peur et regarda le blond complètement sur le choc. L'ambiance du restaurant semblait avoir descendu et les gens autour n'osaient plus parler. Lorsque celui-ci se calma, demanda son repas, Miya fit un petit rire nerveux et se replaça la mèche du côté droit de son visage qui venait de descendre. Elle reprit un peu de son sang froid et demanda aux autres s'ils voulaient bien quelque chose aussi. Après avoir prit toute les commandes, la brunette alla au comptoir et commença aussitôt la préparation des sushi. Toya déposa les assiettes devant sa patronne et prit une voix un peu plus haute afin que l'imbécile de Syutsin comprend que son petit jeu de jaloux devait cesser.*

Toya: Va t'occuper de ma table. Je vais continuer ton service, je crois que certains ici pourraient te blesser et j'aimerais que la soirée se termine bien pour tout le monde. Tu n'es pas d'accord?

*Miya se retourna très vite vers son employé en fronçant les sourcils, mais elle n'eut le temps de dire quoi que ce soit que la table ou Toya servait firent signe à la patronne. Ils étaient très content d'avoir cette belle serveuse pour eux après tout. Elle fit un petit soupir subtile et alla les servir en prenant un air des plus commerciales possible. Le brun était extrêmement en colère contre le blondinet, mais à quoi jouait-il!? Miya lui avait clairement dit d'être subtile et l'autre faisait tout le contraire... Haaa, cette relation ne va vraiment pas durer!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Ryoko

avatar

Messages : 1039
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Mer 5 Nov - 11:45

*Alors que la jeune Hikaru se sentait bien mal à l'aise d'avoir été aussi honnête avec le pauvre fiancé qu'était Toya, les deux s'étaient retournés pour veiller à Momiya. En observant celui qui s'était levé, Ryoko crut se souvenir de l'avoir déjà vu. Elle remarqua comment Toya parlait plus fort et se faisait protecteur, puis comment Momiya ne disait rien et allait simplement servir une autre table. Elle préféra ne pas se mêler de cette histoire, mais ne put s'empêcher de glisser un mot à Toya.*

... Est-ce que... penses-tu que j'peux aider? J'sais pas, pour faire d'la distraction ou servir ou même faire des sushis?

*Syutsin avait bien remarqué qu'il avait dérangé l'ambiance de toute la place, et il avait entendu Toya lui répondre à distance. Momiya ne reviendrait surement pas, et avec raison. Syutsin savait qu'il était sensé être subtile et respectueux. Il avait cru qu'il pourrait s'y faire, mais il aurait dû simplement éviter de venir. Si c'était juste de ne pas "agir comme le copain de Miya", ca aurait passé. Mais s'il fallait en plus qu'elle agisse comme si elle était avec Toya, c'était insupportable. Syutsin n'arrivait pas à s'enlever de la tête cette accolade entre Momiya et lui lorsqu'il était entré. Il s'excusa auprès de ses amis et déposa deux billets de cent sur la table.*

Syutsin: Désolé les gars, je peux pas rester. Célébrez pour moi, ne?

*Esquivant la table et ses amis, Syutsin se dirigea vers la sortie en sortant son cellulaire. Il envoya un texto à Kaori pour savoir si elle était toujours disponible. A sa surprise, celle-ci arriva dans le cadre de porte du bar sushi alors qu'il s'apprêtait à sortir. Syutsin fit alors un petit sourire en coin, et l'invita à s'asseoir à une autre table, pour deux. Ses amis un peu plus loin se mirent à siffler et à rigoler.*

- Ooooh j'ai tout compris, Junichi-kun <3 ! Hehe

- Yo man tu devrais reprendre ton argent et offrir ça pour ta date ^_~

Syutsin: C'est bon les gars, vous pouvez garder. J'en ai assez pour vous payer ça.

*Puis, Syutsin décida d'éviter de regarder et Momiya et Toya. Ils voulaient jouer ce jeu-là? Très bien. Lui aussi il pouvait jouer. Il sortit sa tête de son hoodie et s'ébourriffa les cheveux avec un petit sourire timide et tenta d'avoir l'air le plus normal possible auprès de Kaori, qui était bien contente de la tournure des événements.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momiya Kurosaki

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   Mer 5 Nov - 22:01

*Toya finit de préparer le repas pour la table d'amis de Syutsin et celui-ci s'apprêtait à aller les porter. Il s'arrêta lorsque l'étudiante lui proposa de l'aide. Il fit un petit sourire et fit un «non» de la tête. Il baissa le son de sa voix afin qu'elle seule puisse l'entendre.*

Toya: C'est gentil de ta part. Mais c'est la force qu'on aura de besoin si quelque chose va mal.

*Il fit un petit clin d’œil en montrant ses bras musclés et alla à la table donner les repas. Miya avait réussie à reprendre son sang froid. Alors qu'elle sentait une fatigue incroyable monter en elle, la patronne aperçut que Syutsin n'était plus à la table avec ses amis. Que se passait-il donc avec lui? Pourquoi avait-il donc réagit ainsi? Elle se sentait stressée de plus en plus et se disait qu'il fallait parler en privé avec son Apollon, mais celui-ci semblait s'être éclipsé rapidement. Alors qu'elle allait prendre une pause, la porte s'ouvrit encore et elle resta complètement bouche bée. Les yeux grand ouverts. Son cœur se mit à battre très vite et elle sentie son corps flanché. Miya s'en allait perdre pied et Toya la rattrapa très vite puisqu'il l'avait vu juste à temps. Heureusement, ce malaise se fit très silencieux et donc, seul Ryoko pourrait les avoir vu. L'employé l'aida à s'asseoir à côté de l'étudiante et regarda à son tour le pourquoi Miya avait flancher. Il sentait la frustration monter très vite et voulait à tout prit foutre le blondinet dehors. Mais il devait se retenir, il y avait trop de client dans le restaurant.*

Miya*qui dit très faiblement*: Je peux aller en haut... s'il-te-plaît?

Toya: Mais oui vas-y. Je vais continuer.

*Miya regarda Toya et fit un faible sourire. Quelques larmes montèrent à ses yeux, mais elle réussit à les retenir. Prenant son plus grand respire. Elle fit un sourire à Ryoko.*

Miya: Pardon. Mais je vais à la maison. J'ai encore des tonnes de chose à faire. Tu repasses demain soir ? Je serai là cette fois.

*Alors que Miya parlait à Ryoko. Toya décida d'aller voir cet imbécile finit de Syutsin et déposa leur menu devant eux. Il prit un air un peu supérieur et voulait démontrer au blondinet qu'il ne comprenait pas qu'il risquait de perdre Miya avec cette supposé date.*

Toya: Bonsoir les tourtereaux. Je serai votre serveur pour ce soir, Toya. Pardon, mais je suis seul. Ma fiancé ne se sent pas très bien et donc, je vous demanderai d'être concilient avec moi. Je vous laisse choisir et je reviens dans 2 minutes.

*Il ne les laissait pas lui répondre et alla aussitôt s'occuper de la table d'ami de Syutsin afin qu'il ne puisse rien dire. Il avait glisser un mot dans le menu du blond et espérait qu'il le voit.

« Si tu continues ainsi. C'est sûre que je vais gagner. Imbécile».

Était-ce un message de guerre ou essayait-il de les aider encore? Personne ne le savait. Même Toya ne se comprenait pas lui-même. Il voulait le bonheur de Miya... Mais ne voulait pas non plus qu'elle soit détruite. Il savait que c'était déjà trop tard.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La curiosité est un bien vilain défaut   

Revenir en haut Aller en bas
 
La curiosité est un bien vilain défaut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La curiosité est un bien vilain défaut... Ou pas! [PV Ella]
» La curiosité est un bien vilain défaut - Pandora
» La curiosité est-elle un vilain défaut ?
» La curiosité est un vilain défaut ?! [Sujet en commun N°3]
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Centre-Ville :: Bar Sushi-
Sauter vers: