Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Réveil brutal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Eiki Anahiki



Messages : 735
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 11:11

Oseki! Oseki !

* Il était 5h30 du matin. Eiki venait de se réveiller d'un sommeil de plus de 12h. La veille, Deokin l'Avait vu être stressé au dîner et lui avait proposé l'une de ses médications pour le sommeil. Il avait tant insisté que Eiki avait fini par accepter le lorazepam. À peine s'était-il mis au lit pour une sieste qu'il en avait dormi toute la nuit entière. Il fallait dire que ces derniers temps, Eiki était épuisé. Depuis la maladie de Deokin, il n'Était plus 100% lui-même mais se dévouait au complet. Au début, il dormait dans sa chambre et voulait revenir dès que Doekin avait besoin de lui, mais bien vite il voyait bien que son fils n'appelait pas à l'aide. Éventuellement il se réveillait naturellement aux 2-3h pour aller veiller sur lui. Puis, depuis le début de la chimio, avec les jours de complications, de fièvre et de vomissements, Eiki n'Était plus capable de rester aussi loin, alors il dormait soit tout près de son fils, soit sur le divan non loin de lui, peu importait les supplications de Deokin ou de Oseki pour qu'il dorme normalement.

Malgré ces efforts, Eiki se réveillait toujours en panique, craignant que son fils arrête de respirer. Il avait peine à fermer l'oeil, se sentant coupable de ne pas être 100% disponible. Il faisait le ménage et les courses lorsque Ryoko les visitaient 3-4x semaine le soir. Quand l'équipe de soin venait prendre soin de Deokin, il allait donner ses curs à l'université. De plus, il avait installé sa table è dessin à vue de Deokin pour pouvoir être disponible 24/7 pour ses besoins. Les lundis, mercredis et vendredis étaient réservés pour les rendez-vous à l'hôpital, les prises de sang, la physiothérapie, la psychothérapie et tout le reste. Malgré tous ses efforts, Eiki voyait bien que Deokin n'allait pas nécessairement mieux, mais se disait qu'au moins, il n'allait pas pire. Il voulait toujours en faire davantage, et Deokin avait l'air reconnaissant, alors il se donnait encore plus. S'il était pour perdre Deokin... alors il ne devait pas manquer un seul de ses souffles, car ils avaient étés privés l'un de l'autre pendant si longtemps. Mais Eiki ne voulait pas penser ainsi. Ce n'Était qu'une phase.. qu'une phase. Tout irait bien. S'il n'y croyait pas, Deokin n'y croirait pas non plus.

Deokin savait très bien que Eiki avait été invité par Tsubasa à la convention le lendemain, et avait regardé son père préparer son cosplay et tout ca. C'était d'ailleurs Eiki qui avait préparé celui de Kratos pour ne pas qu'il se sente exclus (sans penser qu'il s'enfuirait avec sans le lui dire!). Il se morfondait à l'idée de laisser Deokin seul toute la journée et avait finalement décidé de tout annuler. Deokin était en colère contre lui, car il savait que son père avait besoin de repos. peut-être était-ce aussi une des raisons qui l'avait poussé à s'y rendre, ainsi son père n'aurait pas le choix de prendre un congé... Et pour mettre son plan à exécution, Deokin l'Avait ainsi forcé à dormir beaucoup trop longtemps. Eiki s'Était éveillé et avait constaté le lit vide, proprement plié ainsi que l'absence de tout signe de vie de Deokin. Eiki avait paniqué, et l'avait appelé de facon désespéré dans toute la section ou il demeurait. Il était même sorti sur la terrasse pour l'appeler à l'Extérieur. Il avait tenté de l'appeler mais en vain, ca ne répondait pas. Épris de panique, échevelé, en pyjama (tshirt blanc et boxer vert) il avait franchi les corridors de serre à toute vitesse, celle qu'il pouvait se permettre, et était monté à l'étage, jusqu'à la chambre de Oseki. Il avait ouvert la porte sans crier gare et avait posé ses mains sur les épaules de Oseki qui dormait profondéément. *

Oseki!! Réveilles-toi, Deokintsu a disparu !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki



Messages : 369
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 11:59

*Oseki dormait tranquillement. Il avait cru comprendre que Deokin planifiait quelqeu chose pour proposer un médicament calmant à Eiki, et Oseki avait été assez sage pour le laisser dormir. Celui-ci en avait grandement de besoin et peut-être même, avait-il légèrement comploté avec Deokin pour que ca se produise. Toutefois, il ne s'était pas attendu à se faire réveiller brutalement à 5h30 ! Oseki sursauta dans son lit en entendant l'entrée remarquée d'Eiki et sentit son corps battre très vite des suites de ce réveil. Il regarda partout dans la pièce. Il n'y avait qu'Eiki, et Eiki en panique. Oseki s'était redressé bien vite et en assimilant les mots d'Eiki, il se leva d'un bond, ne portant qu'un bas de pyjama style pantalon. *

Comment ça, il a disparu ?! Tu veux dire, il n'est pas nulle part ??

Eh merde, Deokin, à quoi as-tu pensé? Tu voulais le voir, n'est-ce pas? Quitte à t'infliger des souffrances, autant physiques que psychologiques, à le faire se dandiner avec d'autres....

Est-ce que son cosplay de Kratos était encore là?

*Oseki enfila une chemise mauve qui était sur un support, prête à être mise, il retira son pyjama et enfila des sous-vêtements puis un pantalon et des bas, ainsi que ses souliers. Il passa une main dans ses cheveux. Il aurait l'air fraichement éveillé mais devait toujours avoir une image le plus impeccable possible quand même. Il attrapa son cellulaire et regarda l'absence de messages.*

Contacte Ryoko et habille-toi. On amène nos cosplays aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki



Messages : 735
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 11:59

Je.. je sais pas! je n'ai pas vérifié.

* Eiki paniquait tellement qu'il réalisa à peine que Oseki se changeait devant lui. Il quitta lorsqu'il lui demanda si le cosplay était là, car il devait absolument aller vérifier. Il redescendit les marches et fit le chemin inverse jusqu'au bloc de résidence de Deokin. Rendu là, il ouvrit les lumières et fronça les sourcils parce qu'il faisait noir dehors et là les lumières lui faisait mal aux yeux. Il se dirigea vers la pièce dans laquelle il aait tout rangé les cosplays pour Deokin et remarqua l'absence du cosplay de Kratos. Il resta figé devant cette découverte. C'était une bonne idée de la part de Oseki d'aller vérifier, après tout! Il posa une main sur son coeur. Si Deokin était parti là bas pourquoi n'avait-il rien dit? Pourquoi ne répondait-il pas au téléphone (5h30 quand même...)? *

...Peut-être que je l'étouffe trop? Il avait besoin de prendre ses distances? Mais si quelque chose lui est arrivé? Il est faible le troisième jour après la chimio, beaucoup trop faible d'habitude! Il a beaucoup souffert des injections de neupo mercredi soir en plus! Il ne peut pas aller célébrer... et S'il attrape une infection? Comment s'Est-il rendu? Ou est-il?

* Bien que Oskei lui avait dit d'appeler Ryoko, il appela plutôt l'hôpital pour savoir si son fils y était, pour commencer. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki



Messages : 369
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 12:18

*Oseki posa une main sur sa tête dès qu'Eiki quitta sa chambre. C'était tout un réveil et il s'était surement levé trop vite. Il regarda l'heure, 5h30. Oseki se rendit à sa salle de bain et prit deux advils afin de survivre à ce choc au cerveau. Oseki n'avait pas nécessairement voulut se débarasser d'Eiki pour que celui-ci vérifie le cosplay et la seule autre personne qui savait pour Deokin, mais c'était quand même la chose logique à faire, selon lui. Une partie de lui comprenait le geste de Deokin, surtout si celui-ci n'avait plus beaucoup d'attaches à la vie. C'était peut-être même une façon pour lui de dire au revoir et de s'y préparer. Bien qu'il n'aimait pas penser aussi négativement, Oseki était quand même un peu plus rationnel. Il n'avait pas le choix, quelqu'un deviat l'être. Il envoya un texto à Ryoko et passa rapidement une brosse dans sa chevelure. Bien entendu, à 5h30 du matin, il n'aurait pas de réponse. Mais avec un peu de chances, ils en auraient dès que la jeune serait debout. A son âge, elle serait surement debout bientôt. Oseki se déplaça dans la serre centrale et vérifia que leurs cosplays étaient tout prêt. Il les avait vérifié la veille mais étrangement ne s'en rappelait plus. Puis, il se dirigea dans la serre de Deokin et vit Eiki au téléphone. Il le regarda de par le cadre de porte.*

Je me demande seulement où il a bien pu s'étendre pour dormir... On y va, Eiki. On va le trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki



Messages : 735
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 12:26

* Eiki ferma le téléphone. Deokin n'était pas à l'hôpital et ne les avaient pas appelés. OUF. Toutefois cela n'indiquait pas où il était actuellement. Deokin ne lui avait pas dit "au revoir" alors il n'allait quand même pas en finir. Il était seulement parti faire une activité non? Le cosplay n'Était plus là. POurtant le palais des congrès était à près d'une heure et quart de chez Oseki. Même en faisait irruption là bas à 7h00 am... ou chercher Deokin? Eiki mit ses deux mains sur sa tête. Ce fut à ce moment qu'il vit Oseki par le cadre de porte et sursauta. Il marcha dans sa direction et ouvrit la porte.*

Deokintsu n'est pas à l'hôpital et son cosplay n'est pas ici non plus! Tu as raison, il a dû partir pour la convention... mais pourquoi ne m'a-t-il rien dit?!!! Il a tellement insisté pour que je dorme, Oseki il ne voulait pas que je le saches, ne?! Pourquoi?!

* Eiki était devenu irrationnel, alors une chance que Oseki l'était. Cette peur constante de perdre son fils l'avait rendu tellement angoissé qu'au moindre stress, il se sentait prêt à s'écrouler. Rien ne disait que Deokin allait mal ou bien, mais Eiki assumait le pire. Peut-être que Oseki comprendait ses actions mieux que lui *

Deokintsu... pourquoi tu as fait ca?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki



Messages : 369
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 12:34

*Oseki accueillit Eiki dans ses bras et le serra tendrement contre lui pour le rassurer. Ce n'était pas rationnel de la part de Deokin, mais surement que le besoin dépassait les capacités.*

Il devait savoir qu'on l'arrêterait, Eiki. Penses-tu vraiment qu'on l'aurait laissé partir? Ni toi ni moi ne considérons que c'est une bonne idée, et lui, visiblement, c'était ce qu'il voulait faire. Peut-être même qu'il avait planifié ça avec Ryoko et qu'il dort avec elle à l'hôtel. Viens, habille-toi. De toute façon, on allait se rendre là-bas, ne?

Ce n'est pas ta faute, Eiki. Ce n'est pas pour te le cacher ou pour s'enfuir de toi. Mais Deokintsu est un adulte et il est très limité dans son autonomie et son indépendance. Surement que cette sortie en catimini, ca lui fait un bien fou, même si ca le met dans un mauvaise état. Il en avait surement bien de besoin...et encore plus de poser ses yeux sur Setsuna.

*La route était longue pour se rendre là-bas, et Oseki se demandait si Deokintsu avait pris un taxi ou si Ryoko l'avait amené. Si elle était complice, elle en entendrait fortement parlé. C'était gentil, mais fortement irresponsable.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki



Messages : 735
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 20:13

Oui tu as raison... on aura peut-être même le temps de le ramener si nécessaire, avant que ca commence!

* Eiki s'en voulait. Deokin n'avait pas eu le courage ou la confiance de lui faire part de son plan, car il était trop émotif, trop étouffant. Il allait devoir changer cela, s'expliquer avec lui, découvrir davantage ses désirs. Il serra tendrement Oseki pendant de longs moments. Il resta vraiment très longtemps dans ses bras, sans bouger, avant de finalement le relâcher. Il passa une main derrière sa tête et releva les yeux vers lui. *

Tu.. tu as raison! Il va peut-être très bien! Gomen de t'avoir réveillé comme ca... pardonnes-moi... Merci pour tout ce que tu fais pour lui.. pour moi.

Je sais qu'il a raison, mais j'ai peur! J'ai tellement peur... si jamais je ne le revois plus jamais?! S'il souffre, s'il s'est effondré... si on a rit de lui, de sa maladie... je ne suis rien, mais je dois, je veux être là, le protéger comme je peux. J'ai failli déjà une fois. J'ai perdu tant d'années, je ne peux pas perdre une seconde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki



Messages : 369
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 20:37

*Oseki serra Eiki contre lui et attendit que celui-ci en ait assez. Il avait besoin de réconfort et Oseki savait être là. Il essayait d'être la voix de la raison, mais il était autant inquiet pour Deokintsu. Savoir ce qu'il avait surement fait était une chose, mais ca ne voulait pas dire qu'il n'avait pas peur ou qu'il n'était rien arrivé. Lorsqu'Eiki se défit de lui, Oseki posa un doigt devant ses lèvres pour le faire taire alors que celui-ci s'excusait. Il s'avança et déposa ses lèvres sur les siennes un instant, lui offrant un baiser doux et tendre de quelques instants seulement.*

Réveille-moi autant qu'il le faudra, Eiki. C'est bien normal que tu aies réagi comme tu l'as fait, et tu sais, j'aurais surement fait la même chose. La vérité, c'est qu'on ne sait pas comment il va. On croit savoir où il est, et j'espère qu'il savait bien ce qu'il faisait, pour avoir une place où dormir.

*Prenant Eiki par la main et l'amenant vers le garage, Oseki n'avait pas une seconde à perdre de plus. Le chemin finissait toujours par être plus long que prévu alors il fallait partir tout de suite.*

J'ai tout mis dans l'auto. On prendra un déjeuner sur la route. Je veux qu'on le retrouve le plus vite possible. Je... je suis désolé, Eiki. Je vais faire du plus vite que je peux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki



Messages : 735
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 20:49

* Lorsque Oseki l'embrassait ainsi, Eiki cessait de rouspéter. Il rougissait et se laissait complèetement amadouer. Ce coup-ci, c'était pour se faire amener au garage. Ce fut rapide. En pantoufles, pyjamas, cheveux couettés, il entrait dans le garage frais de cette matinée de convention. Il n,avait même pas réalisé son accoutrement. C'était à peine s'il avait eu le temps d'aller au petit coin. Cela n'avait pas d'importance. Il regarda Oseki se dépêcher. Pour quelqun de réveillé brutalement, il était drôlement efficace! *

Arigato tu as tout préparé! J'arrive! ^-^

* Eiki embarqua rapidement côté passager, posant son cellulaire sur son porte-feuille déjà amené par Oseki. Il s'attacha et attendit que son ami s'assoie à ses côtés. Il se tourna sur son siège pour le regarder un peu. *

Oseki, j'espère qu'il va nous traiter de nonos de paniquer comme ca. C'est ce que je veux. J'espère cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki



Messages : 369
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 21:01

*Oseki regarda Eiki s'asseoir alors qu'il était encore en pantoufles et pyjamas. Même s'ils étaient pressés, c'était peut-être mieux d'être habillé ! Prenant place au siège de conducteur, Oseki prit un sac de sport derrière sous le banc d'Eiki et le lui tendit.*

Tu pourras enfiler ça. Ce sont mes vêtements de sports, ils seront un peu grands mais propres.

*Sans hésiter, il attacha sa ceinture et partit la voiture, décollant de la maison. Peut-être qu'une partie de lui aimait bien l'idée qu'Eiki porte de ses vêtements. Il fit un petit sourire et tourna la tête pour le regarder dès qu'il s'arrêta à une lumière rouge.*

J'espère aussi, tu sais. On parle quand même de ton fils, de Deokintsu. Ca m'étonnerait qu'il soit parti là-bas sans avoir planifié quelque chose. Il connaît sa condition et les difficultés associées. Il a surement planifié quelque chose avec Ryoko.

Autant que je ne veux pas que la jeune soit impliquée, autant que je le veux. C'est la seule qui est là et qui peut l'aider. Elle a voulu agir en grande en venant le découvrir ici, et bien qu'elle assume sa part de responsabilité! En plus, c'est surement elle qui lui a parlé de l'événement et du groupe que les autres faisaient. Les deux méritent de se faire gronder! C'est bien beau l'indépendance et l'autonomie, mais quand tu es malade comme ça, tu ne te sauves pas sans avertir! Non seulement c'est dangereux, mais c'est un manque de respect et de considération pour ceux qui prennent soin de toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki



Messages : 735
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 21:13

Je ne sais pas, Oseki... Je crois que c'est tout à fait le genre de Deokintsu de ne pas nécessairement vouloir m'en parler. Après tout, c'est comme ca qu'il agit avec Setsuna-kun et Masashi-kun. Il ne voulait rien leur dire. Quand il croit que ca va blesser la personne, il ne dit rien. Je ne sais pas d'où il sort cette habitude...

* Eiki prit le sac sur ses genoux et sourit, remerciant Oseki. Il rougit tout d emême un peu. Ca lui faisait tout drôle de fouiller dans ses choses. Il en ressortit son pantalon en premier. Comme il avait une corde à la taille, il pourrait le serrer. Toutefois il ne pouvait rien pour le bas du pantalon qui serait plissé au niveau de ses pantoufles. Il gigota ses orteils nues, alors qu'il enfila le pantalon par-dessus son boxer. Il finit par avoir un petit giggle. *

Je n'arrive pas à croire que je suis sorti comme ça! Gomen, Oseki! Quand je panique, je deviens complèetement fou!

Deokintsu, tu tenais tellement à ce que j'aille à cette convention. J'avais pourtant choisi de ne pas y aller pour rester avec toi. Tu n'es... quand même pas allé là-bas pour me forcer à m'y rendre, ne??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki



Messages : 369
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 22:14

*Oseki ne connaissait pas tout et ne comprenait pas tout de la logique de Deokintsu. Il connaissait le côté extrêmement têtu des Anahiki et donc pour lui, ce n'était pas surprenant qu'il ait agi de la sorte et encore moins qu'il avait choisi de ne rien dire. Oseki ne savait cependant pas qu'Eiki avait décidé de ne pas aller à la convention. Après tout, ils avaient travaillés sur les costumes et c'était un beau projet qu'ils avaient, ensemble. C'était aussi la seule vraie journée de congé pour Eiki (et Oseki indirectement), et Oseki avait compris que c'était important pour Deokin. Il ne voulait pas les clouer chez eux, toujours à ses pieds. Oseki aurait aussi été en désaccord si Eiki lui avait dit qu'il ne voulait plus y aller, finalement.*

Il n'y a pas de problème, Eiki. C'est normal, tu as pensé à Deokintsu. C'est ton fils, Eiki, c'est plus que normal.

Votre relation est magnifique, je ne voudrais absolument pas qu'elle change. Et même si mon fils est un idiot face au tien, Eiki, je ne veux pas le perdre. En perdre un a déja été assez difficile ... et je ne veux pas que tu aies à vivre ça, Eiki. Jamais.

*Alors que la voiture embarquait sur l'autoroute, Oseki se mettait sur le cruise-control à une vitesse rapide et raisonnable, ne voualnt pas jouer sur leur sécurité pour autant.*

Dis-moi, Eiki, en quoi es-tu différent de ton fils? Je veux dire, tu cherches d'où il prend cette habitude de ne rien dire pour ne pas blesser une personne, mais... je pense que c'est de toi qu'il tient. C'est noble comme trait, mais parfois c'est dangereux. Ni lui ni toi ne percevez le danger associé. Ne t'en fais pas trop avec ça, Eiki. Il voulait justement éviter de te le dire pour que tu te fasses du mauvais sang, non? Alors ... il ne faut pas lui donner raison d'agir comme il l'a fait. Tu lui reprocheras de n'avoir rien dit. Mais tu ne dois pas montrer que tu es blessé. Sinon, il va continuer de croire qu'il avait raison d'agir comme il l'a fait. Tu comprends?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki



Messages : 735
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 22:22

...je comprends.

* Oseki avait raison et Eiki comprenait ce qu'il tentait de lui dire. Il acquiesca doucement. Il arrivait toujours à voir ce qu'il ne voyait pas, et lui faire comprendre ce qu'il ne comprenait pas. En fait, il était souvent l'élément clé qui l'aidait à comprendre Deokin. C'Était vrai qu'il faisait peut-être un peu pareil. N'avait-il pas caché son amour pour Tsubasa pendant si longtemps de peur de le perdre? N'avait-il pas non plus protégé son frère en ne parlant pas des mauvais traitements qu'il subissait? Tant de choses. Deokin avait donc retenu cela.... d'accord. Eiki ne se montrerait pas blessé. Il ferait tout pour montrer son désaccord en étant en parfait contrôle. Eiki acheva d'attacher le pantalon d'Oseki et de rouler le bas de celui-ci pour ne pas piler dessus. IL gigota sur son banc pour être à l'aide, puis passa ses mains sur le tissus au niveau des genoux. *

Ne, Oseki. Ca me rappelle la toute première fois que je t'ai vu. Tu te rappelles? Tu en voulais à Tsubasa de m'avoir prêté tes pantalons ^_^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki



Messages : 369
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 22:38

*En entendant Eiki être compliant sans vraiment rajouter de mots à ce sujet, Oseki se disait qu'il aurait peut-être dû insister sur le fait que lui aussi il n'aimait pas ce comportemnet, ni de la part de Deokin ni de la part d'Eiki. Oseki voualit toujours tout savoir. Tout savoir permettait de bien voir les choses et de pouvoir réfléchir de la bonne façon. Ca évitait beaucoup d'erreurs et de douleur, d'un côté comme de l'autre. Il fut distrait par Eiki qui enfilait son pantalon et eut un petit sourire. Puis, justement, Eiki lui rappela ce fameux souvenir. Oseki eut un petit rire.*

Oh oui, je me rappelle! Je lui en avais voulu d'avoir prêté mes pantalons, alors qu'il aurait très bien pu te prêter les siens. On aurait dit que ca ne lui avait même pas traversé l'esprit. Si tu n'avais pas été aussi mignon, je t'aurais demandé de me les redonner sur le champ, à l'époque. Maintenant que j'y pense, je suis très content que Tsubasa ait fait cette erreur. Qui sait si on se serait connu, s'il ne l'avait pas fait, ne?

*Oseki offrit un doux sourire à Eiki, puis posa sa main sur la cuisse de celui-ci. Il était très conscient qu'il n'avait pas été particulièrement gentil au départ, mais c'était surtout face à son frère et à la famille. Oseki, adolescent, avait quand même plus de caractère que maintenant. Mais contre Eiki, il n'avait pas été spécialement méchant ou bête. L'amitié s'était bâtie.*

Je n'ai pas dû te donner une très bonne première impression, ne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki



Messages : 735
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 22:48

Eh bien non ^^' je pensais plutôt que tu étais gentil pour quelqun en colère!

Mon frère m'aurait frappé pour ca. Toi, tu m'as plutôt bombardé de questions...

* Eiki eut un petit rire. Cela le distrayait un peu, car se faire du mauvais sang le rendait malade. Il repensa à ses premières rencontres avec Oseki, et comment il aviat réparé sa montre. Il pensa aux soirées où il allait le voir s'entrâiner, avant qu'il n'aille à l'université. Puis à l'Université, quand ils allaient prendre un café ensemble. Ils s'Étaient toujours bien entendus, et le temps, passant en fumée. Il sourit, puis chercha le chandail d'Oseki dans son sac. Il le dressa devant lui et parut incertain. Il pencha la tete sur le côté. *

Mmm.. je pourrais aussi garder mon tshirt, c'est tres grand ^^' . Mais tu sais Oseki, tu as tellement changé à travers les années, que mon impression de toi du départ, elle n'a vraiment plus de raisons d'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki



Messages : 369
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 23:09

*Oseki eut un petit rire en voyant Eiki qui regardait son chandail. Lui aussi il se mit à repenser au passé et à comment les moments ensemble avaient toujours été les plus agréables. Oseki avait toujours tout rationnalisé. C'était plus facile de comprendre les gens et leurs réactions s'il rationalisait. Ca l'aidait beaucoup à voir les perspectives et C'était pourquoi il était aussi bon avec la business. Oseki secoua un peu la tête.*

Tu trouves que j'ai changé tant que ça, Eiki? Mmm pourtant, il me semble que je te pose encore mille questions, que je trouve toutes les occasions pour te taquiner et que tu rougis à ce que je dis, ne?

*Oseki afficha un petit sourire coquin sur son visage, et donna un petit coup d'oeil à Eiki. Avait-il vraiment changé à ce point? Bien sur, avoir deux enfants, se divorcer, perdre son meilleur ami, retrouver son meilleur ami, perdre un enfant, faire de son meilleur ami un amant... ça changeait beaucoup une vie. Alors oui, peut-êter qu'Oseki avait beaucoup changé, en fait. Oseki prit la sortie qui arrivait car c'était celle offrant l'accès rapide à un bon resto à déjeuner avec service au volant.*

Pense bien à ce que tu veux déjeuner. On y sera dans 5 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki



Messages : 735
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 23:15

Oh que oui c'est vrai ^__^

* Eiki eut un petit rire et se calla dans son siège, serrant dans ses bras le chandail plutôt que de le mettre. Ainsi ca lui donnait une petite chaleur en ce matin étrange. Le soleil se levait, il ferait gris, mais ce n'était pas important. Il soupira calmement. *

Un grand grand café... et un bagel, onegai ! Ne Oseki... c'Est mal.. de se sentir comme en voyage ce matin, avec toi? Je ne devrais pas penser à autre chose que Deokintsu, mais je ne peux pas m'empêcher de trouver ca comique, ce départ précipité, ce pyjama, ce déjeuner au volant, aller se costumer en convention...

* Il se tourna pour regarder Oseki. C'était vrai qu'il le taquinait beaucoup et tout ca, mais depuis la maladie de Deokin, même cela avait été mit un peu sur la glace. Ils ne passaient plus autant de temps ensemble seuls à seuls. Ils étaient après tout toujours avec Deokin. Eiki sourit. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki



Messages : 369
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 23:25

*Oseki sourit doucement. C'était apaisant de l'entendre ainsi. Il arriva en file pour la commande à l'auto, déjà 6h00 du matin. Il se tourna pour regarder Eiki.*

Non, il n'y a pas de mal, Eiki. C'était planifié qu'on irait là-bas, aujourd'hui.. Et même si nous sommes inquiets pour Deokintsu, je trouve aussi un peu comique, et un peu excitant aussi, de partir de manière précipitée. Tu sais, on passe beaucoup de temps très routinier, avec lui, et même entre nous. Il n'y a pas de mal non plus à trouver ça épuisant. Ca ne veut pas dire qu'on ne veut pas le faire ou qu'on n'aime pas Deokintsu. Ça veut juste dire que c'est épuisant, tout ceci. Sortir un peu de cette routine, ca va nous faire du bien à tous les deux.

Même Deokintsu a voulu se sortir de cette routine. Je le comprends. Pour quelqu'un comme lui qui contrôle toujours tout, ça doit être extrêmement difficile à accepter.

*Puis, ce fut leur tour à la commande et Oseki demanda ce qu'Eiki avait dit. Il se prit aussi un grand café avec un sandwich à déjeuner. Oseki ne prenait pas souvent de fastfood mais se faisait toujours un plaisir d'arrêter, surtout s'il avait Eiki avec lui. C'était comme une petite gâterie. Même si Eiki était raisonable et prenait un bagel, Oseki aimait trop le plaisir de prendre son sandwich déjeuner. Juste cet arrêt le mettait de bonne humeur.*

Comment... comment te sens-tu, à l'idée de revoir Tsubasa? De voir tous les autres et de ne pas ... vraiment pouvoir leur répondre? Je veux dire, il est fort possible uqe Setsuna ou Masashi te questionnent sur Deokintsu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki



Messages : 735
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 23:30

N-non. Je ne pense pas qu'ils vont me questionner. Je pense qu'ils vont plutôt m'éviter. Comme avec les biscuits.

* Eiki n'osa plus dire à Oseki qu'il avait choisi de tout annuler. Ca lui ferait une peine qui n'était pas nécessaire finalement. En plus, il renchérissait sur un autre sujet. Eiki le laissa commander et regarda par la fenêtre en attendant. Il était nostalgique, mais en même temps, sans regrets. Deokin prenait tout son temps, et était le centre de sa vie. Il avait un but maintenant. Il avait retrouvé le sens à ses jours. Il recut son bagel avec plaisir et regarda Oseki prendre son sandwich a dejeuner préféré. Il eut un petit rire, placant les cafés dans les trous à cet usage et préparant une napkin pour Oseki. *

Tu as toujours aimé ces sandwichs ne? ^^

* Étant donné que trop de choses se passaient, et trop de questions posées, Eiki ne répondit pas au sujet de Tsubasa.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki



Messages : 369
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 23:39

*Oseki n'était pas idiot et voyait bien comment Eiki ne répondait à la question face à Tsubasa, qui était quand même celui qui les avait invité au départ. Toutefois, comme il avait posé plusieurs questions, il voulait bien donner une chance à Eiki. D'une certaine façon, ce n'était pas de ses affaires, non plus, mais Oseki était toujours inquiet du petit coeur d'Eiki. Il sourit en regardant son sandwich, et Eiki qui préparait une napkin et plaçait les cafés.*

Oui ^^' j'adore ces sandwichs... j'ai toujours l'impression que c'est une sorte de péché mignon. Je ne sais pas pourquoi je les aime autant.

Vont-ils vraiment nous éviter? Tu penses? Je... je t'avoue que ce serait l'occasion parfaite pour qu'ils nous questionnent. J'espère qu'ils ont vu Deokintsu ou quelque chose du genre. Les biscuits... c'est sur que Setsuna, j'imagine que de son point de vue, il a le coeur brisé. Mais Masashi n'a aucune excuse. Aucune.

*Reprenant l'autoroute, Oseki prit quelques bouchées de son sandwich. Il était tôt mais comme il était éveillé, il était aussi affamé. Et c'était toujours mieux de le manger chaud.*

Tu te rappelles, lorsque tu étais venu pendant que je m'entraînais et que j'avais oublié de déjeuner? J'étais tombé du tapis roulant et tu avais insisté pour que je mange. Tu étais allé me chercher un sandwich déjeuner, en face, parce que c'était ce qu'il y avait de plus énergétique. A chaque fois que j'en prends un, je repense à ce souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki



Messages : 735
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 23:46

Oh! Si! Je me souviens! Ne me dis pas que c'est depuis ce temps que tu aimes ca?! C'était la première fois que tu goûtais à ce genre de chose, tu m'avais dis...

* Eiki se souvenait de sa frousse quand il avait vu Oseki tomber. Il allait toujours s'entraîner quand il était particulièrement concerné, troublé, confus. Ce n'était pas étonnant que des fois il faisait trop et oubliait certains détails, même vitaux! Eiki veillait quand même toujours maintenant à lui avant qu'il ne quitte, lorsque c'était possbile. Il lui préparait aussi ses lunchs, pour être sur qu'il mange bien. Il croqua dans son bagel. C'était délicieux. Lui aussi aimait les sandwichs déjeuner, mais n'y avait simplement pas pensé. *

Tu m'avais fait tellement peur. En plus t'abandonner le temps d'aller cherchre ca... j'étais vraiment jeune et idiot >_< !!

Oseki, toi qui veillait toujours sur moi... une chance que j'ai pu t'aider quelques petites fois aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki



Messages : 369
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Jeu 30 Avr - 23:52

*Oseki eut un petit rire. Il tourna légèrement la tête vers Eiki une fraction de seconde.*

... eh bien oui, en fait. Depuis cette fois-là, c'est devenu mon péché mignon ^^

*Voyant uqe la stratégie des souvenris faisait du bien à Eiki, et à lui aussi, Oseki se disait que c'était un très bon sujet pour leur route. Surement mieux que de s'inquiéter de ce que les autres diraient ou ne diraient pas. Il secoua la tête alors qu'Eiki jugeait son comportement de l'époque.*

Non, tu avais bien fait. Je me souviens que les employés voulaient appeler l'ambulance et qu'ils étaient autour de moi. Tu ne serais pas parti si j'étais seul, Eiki. Tu es parti parce que tous les autres restaient là à ne rien faire, et toi tu voulais m'aider. Arigato.

J'essayais toujours de veiller sur toi, mon petit kouhei. J'aimais beaucoup trop être ton "sempai" et que tu me respectes ainsi. Mais à force d'être aussi proche de toi, j'ai fini par te montrer mes faiblesses. Et tu es resté là, avec moi, à m'aider, m'encourager et pallier à mes besoins. Arigato, Eiki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki



Messages : 735
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Ven 1 Mai - 0:00

=^^= Eh bien... j'ai fini par faire de toi un gourmand, ce n'est pas si mal!!

* Eiki était content que Oseki le remercie de ceci, bien qu'il ne croyait pas que c'était nécessaire. Oseki en avait tellement fait pour lui que ce n'Était pas grand chose en retour. Mais Eiki avait aussi une vision biaisée des choses, comme ne pas lui en vouloir de l'avoir drogué pour passer la nuit avec lui, par exemple. Néanmoins les choses étaient moins dramatiques dans ce temps-là. Il mangea encore un peu, et se mit à envier le sandwich de son ami, car cela sentait si bon. Il posa le bagel et prit le café dans ses mains. C'était chaud et réconfortant. *

Une chance que ca ne s'est pas souvent reproduit! Je t'aurais bien sûr chicané! Voyons, ne pas déjeuner... quoique tu m'as déjà refait le coup, et c'était pour avoir un autre sandwich! Oui oui! Coquin!

* Eiki eut un petit rire discret. maintenant tout faisait beaucoup plus de sens. *

Je t'ai toujours admiré, je n'aurais jamais cru pouvoir t'être utile. Je suis si content que tu te souviennes de moi ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki



Messages : 369
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Ven 1 Mai - 0:08

*Oseki eut un petit rire à entendre Eiki le traiter de coquin ainsi. Il aimait tellement l'entendre rire, même si celui-ci était discret, qu'il était très content. De toute évidence, c'téait bon pour lui de se rappeler de ce genre de souvenirs. Peut-être que juste de se rappeler de n'importe quel souvenir lui faisait du bien. Oseki tendit le sandwich vers Eiki.*

Prend une bouchée, ne? Je suis sur que tu en veux une.

En réalité, c'était plus pour avoir ton attention à nouveau. Mais bon, le sandwich, il est très bon aussi! Eiki, tu as mis un sens à ma vie. Je sais que je ne peux pas en faire de même pour toi, mais si je peux au moins la remplir de bonheur, je serai comblé.

C'est comme lorsque tu t'es mis à me préparer des lunchs, pour être sur que je mange bien. Quand j'allais mal, j'oubliais de manger ou je ne mangeais pas assez. J'étais tellement à l'envers que j'en oubliais même les besoins primaires, et toi, tu t'assurais que je sois bien. J'avais envie de manger mes lunchs, juste parce que c'était toi qui les avait préparé.

GPS: Destination dans 25 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki



Messages : 735
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Réveil brutal   Ven 1 Mai - 0:15

Tu aimes ma cuisine à ce point là??? =^_^= ! Arigato !! Mm... mais non c'est ton sandwich! en plus il a l'air tellement bon et il est tellement petit... Non non, je t'assure ^^'

* Eiki était tout sauf impoli, et n'allait certainement pas demander un moreau de sandwich. Il était trop têtu pour ca. Ce serait disracieux de sa part, même si ca avait l'air délicieux, même s'il s'agissait de partager quelque chose de très près avec Oseki. Il rougit un peu et entreprit de manger son bagel un peu plus voracement. Au moment où il allait relancer Oseki sur quelque chose d'autre pour qu'il en oublie sa gourmandise à lui, on entendit un son de clochette. Eiki sursauta, tellement il était nerveux. Il manqua de renverser son café sur lui. Il chercha en vain son cellulaire et puis finalement, l'ouvrit et y vit un message. *

Aaah!! C'est Deokintsu ! Qu'est-ce qu'il dit?! "Papa, gomen, je vais bien" .... mmm.. c'est tout?! Juste ca?! mais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réveil brutal   Aujourd'hui à 21:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Réveil brutal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un réveil brutal [Event #1]
» Un réveil brutal
» (Circea) Réveil brutal
» [Dortoir] Un réveil brutal [LIBRE]
» Un réveil brutal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Les demeures :: Villa de Serre d'Hikaru Oseki-
Sauter vers: