Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Incapables de relations saines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 14:53

* Ryoku avait les joues si joues que Keisani pensa que c'était dû aux compliments et elle lui en donna quelques autres. Ken lui, secouait la tête, comprenant visiblement ce qui se passait. *

Ken: Trop sexy vous voir encore ! C'était comme dans Gravitation. Un moment j'avais oublié combien vous étiez des aces ^~

* Réagissant finalement, Ryoku quitta Masashi du regard et fit une petite révérance à ses collègues, gêné de leur puissante réaction. Il se gratta l'arrière de la tête. Il bougea légèrement, mais c'était comme s'il pesait 1000 lbs... il était tellement lourd après avoir été figé de la sorte. *

Pour une première ce n'était pas si mal ^^'

Tet: Pas si mal? C'était parfait!!! J'Étais convaincu qu'il t'avais frappé pour de vrai !

Ken: Avec le sensei, Ryo-kun sait vraiment faire des scènes intenses.

* Puis, pour Ryoku, leurs commentaires s'effaçaient doucement, il les quitta soudainementt et fit quelques pas en directement de Masashi et lui offrit un beau et vrai sourire. C'était... comme à leurs débuts. *

Ca m'avait manqué, d'acter avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2062
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 15:17

Dont do it... dont grab him and kiss him. Don't ...

M-Moi aussi ca m'avait manqué, Ryo.

*Masashi s'était adressé à lui en ne regardant que lui et son magnifique sourire. Il y voyait toute la sincérité et le bonheur dans celui-ci et cela l'émerveillait grandement. Sa voix était douce avec une légère teinte de sensualité voir de romantisme, alors qu'il démontrait le plaisir et aussi la chance qu'il avait eu de jouer avec Ryoku ainsi. Si le jeune uke était observateur, il pourrait noter que le torse de Masashi se bombait quand même beaucoup lorsque celui-ci respirait, ne parvenant pas à se calmer. Il étiat en fait lui-même surpris que son corps n'aie pas trahi ses envies. Heureusement que la scène avec Ryoku n'avait pas été plus longue car il y en aurait définitivement eu preuve. Malgré tous les ocmpliments et la présence des autres, Masashi ne s'était pas encore sorti de cette trance.Il n'avait de yeux que pour Ryoku. Il tappa des mains, mais n'arrivait pas à éloigner son regard de son ex.*

Parfait merci beaucoup à tous ! Bonne fin de semaine et n'oubliez pas de bien réviser vos textes et vos rôles. J'attneds vos critiques par courriel d'ici lundi à 13h.

*C'était une habitude qu'isl avaient pris, après chaque pratique d'acte, tout le monde avait le temps de réfléchir et de noter des critiques face à la mise en scène, face aux acteurs, face aux textes ou aux personnages. Masashi prenait les critiques et regardait si elle valait la peine d'être prise en considération ou pas. Ainsi, chacun avait son mot à dire.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 16:26

Tous en coeur: HAIII !!!

* Ryoku serra les doigts à le voir si beau, si fier. C'était ainsi qu'il l'aimait le plus, quand il démontrait toute l'ampleur de ses talents et se sentait des plus honorés, rempli de fierté. Il capta son regard et ne pouvait pas, du sien, lui cacher à quel point il était en amour avec lui et à quel point il le désirait à cet instant précis. Il se mordit les lèvres, et lui fit un petit sourire timide puis détourna le regard et suivit les autres en bas de la scène. Il retourna à son banc pour récupérer ses choses, mais le fit plutôt lentement, comme s'il se concentrait à peine sur ce qu'il faisait, distrait, alors que les autres, déjà prêts pour la plupart, commençaient à quitter les lieux. Ryoku regardait hypnotiquement son script, comme s'il vérifiait un détail, mais réalité il n'était même pas conscient qu'il regardait celui-ci. *

That look you gave me.... what... did it mean? ...we were so close... so close...

Ken: BONNE FIN DE SEMAINE Ryo-kun !!

Ah yes I must leave... leave... quickly....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2062
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 16:54

*Masashi était soulagé de voir ses élèves écoutés et ne pas rouspeter. Tout le monde voulait rentrer pour pouvoir sortir. Le blond ne savait pas quelle heure il était ni même s'il avait faim pour un repas. Tout ce à quoi il pensait, c'était Ryoku et ce moment très intense qui venait de se produire entre eux deux. Voynat que les autres quittaient les lieux alors que Ryoku était toujours en train de ranger ses affaires, le blond descendit lentement de scène, comme S'il était en parfait contrôle de lui-même, et de la situation. En réalité, il ne l'était pas du tout et c'était bien le contraire! Lorsque Ken s'écria bonne fin de semaine, le blond en comprit que celui-ci avait compris certaines chsoes qui avaient peut-être échappés à l'oeil des autres... ou peut-être pas, mais personne n'en avait réellement parlé. Ken fut donc le dernier des membres de la troupe à quitter. Il ne restait que Ryoku, et Masashi, qui s'avancait vers lui.*

I thought I was straight, I thought it was just a trip, you know, trying out to be gay for a while. That was what made more sense. I had come to terms with that, and thought I could slowly move on, and so would you. It would've been easier. But you're so... sexy. Submissive yet completely aware of your seductive ways. Fragile, although you try to act all strong.

*Masashi attrapa le poignet de Ryoku, s'en fichant bien si celui-ci échappait ce qu'il tenait dans ses mains. Ainsi, il le fit tourner légèremnet, juste assez pour qu'il soit en face de lui. Puis, il le saisit par le chandail avec l'autre main, juste au niveau du torse et l'approcha brusquement de lui, afin que leur visage soit aussi près l'un de l'autre que ce qu'ils étaient quelques instants plus tôt. Il attendit une fraction de seconde, suffisament pour être certain de ne pas le cogner mais pas assez longtemps pour qu'il puisse réagir, et lui plaqua un baiser violent sur les lèvres. Son ex pourrait ressentir toute son impatience et à quel point le blond le désirait.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 19:14

* Ryoku n'eut pas le temps de placer un mot, ni même le temps de réagir. En fait, même s'il le désirait arduemment, il ne croyait pas que cela risquait de se produire. POurtant lorsque Masashi plaqua ses lèvres aux siennes, il fondit d'instinct en répondant à son baiser aussi intensément et intrusivement que lui. Il ne prit même pas la peine de respirer, son coeur se débattant dans sa poitrine, posant une main contre l'épaule et serrant a son tour son chandail durement entre ses doigts. Il savait fort bien que cet homme ne l'aimait pas vraiment, qu'il l'avait brûlé vif, et pourtant il l'attirait comme un aimant. Son autre main s'entoura alentours de sa taille, comme pour s'assurer qu'il ne s'Échappe pas, et accolla tout son corps au sien, arquant davantage le cou pour répondre à son baiser. *

What am I doing?? He broke my heart.... he's playing with me... I shouldn't be wanting him so much...... I shouldn't....

* Ses baisers étaient tellement enivrants, ses baisers qui le rendait fou, qui lui avaient tant manqué, Masashi tout entier qui lui manquait tellement. Alors qu'il se convainquait mentalement d'y mettre fin, il faisait tout le contraire, le capturant dans le baiser, le serrant contre lui . *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2062
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 19:29

*Le blond ne savait pas s'il était supris ou non que son ex amoureux lui réponde, et lui réponde aussi arduement et instinctivement. La main sur son épaule, froissant son chandail et son autre bras autour de sa taille montraient qu'il ne voulait pas que ce baiser cesse. Pas un instant avait-il cherché à le repousser, bien au contraire. Masashi se laissait complètement emporté par ses émotions, par cette intensité, par ses impulsions du moment, digne de lui-même. Lorsqu'il sentait la main de Ryoku qui agrippait son chandail, il émit un petit son satisfait sans trop s'en apercevoir. Il avait l'impression de ne pas avoir besoin de mots pour que les deux hommes se comprennent et cette idée l'excitait davantage. Juste d'être collé ainsi contre lui, de ressentir toute la tension et l'excitation, de l'embrasser follement ainsi, fit en sorte que son corps ne pouvait plus cacher l'effet que Ryoku lui faisait. Masashi n'en ressentait aucune gêne, bien au contraire. Il apporta ses deux mains au niveau de la taille du plus jeune et le souleva de terre, histoire que celui-ci entoure ses jambes contre son corps et qu'il puisse les déplacer, ensemble, sans avoir à se séparer uen seconde.*

Aah Ryo... what am I doing ? I broke your heart once, acting on my impulses, and now here I am again, doing the same thing. Ryo.. I dont wanna break your heart... I just ... want you... so bad ... I dont want ... any other... male or female ... you're the one I want...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 19:44

* Masashi et Ryoku se connaissaient, ils s'excitaient mutuellement, c'Était une évidence pure, et c'était toujours juste une question de secondes pour que l'un suive l'autre. Et ce coup-ci particulièrement, cela alluma le plus petit encore plus, émettant un petit son que le blond reconnaîtrait sûrement. Il lui manquait tant qu'il pourrait venir ainsi, collé contre lui. Lorsque le blond le souleva, il n'eut aucune difficulté à le suivre, enivré, obéissant à celui qu'il aimait tant. Il déplaca sa main du bas de son dos en entourant solidement le cou de Masashi, et de son autre main il la monta près de son cou, jusqu'à son visage, témoignant de toutes les émotions qu'il ressentait en ce moment même, et qu'il ne voulait pas le quitter. Ses jambes l'enlaçèrent lascivement, et sa seule difficulté fut de se retenir de ne pas succomber à l'envie de caresser son corps du sien. Le moment était tellement intense qu'il avait complètement bloqué l'Accès aux inquiétudes de Ryoku, et à ses peines. *

I don't care, I want you... Im crazy about you... I want you closer and closer and inside me..... I want to touch you again.... you skin your hips, your moans I want them all mine again...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2062
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 19:57

*Le fait que Ryoku lui réponde aussi facilement rendait les choses beaucoup plus simples. Ils se connaissaient, ca oui, et spécialement dans ce domaine-là. Le blond avait voulu les amener en coulisse pour avoir accès à un sofa ou quelque chose de plus confortable, mais finalement il trouvait que l'emplacemnet était parfait. Il amena Ryoku sur la scène, sans quitter ses lèvres, et perdit légèrement pied alors qu'il montait la dernière marche pour aller sur la scène. Gallant et sans aucun stress, il laissa ses genoux fléchir et posa solidement sa main droite sur le sol pour ne pas tomber sur Ryoku, le soutenant de son autre bras. L'ambiance était trop forte pour être gâchée par une chute ou par un endroit non-propice pour une telle pratique alors Masashi abandonna complètement l'idée d'aller ailleurs. Avec une certaine douceur, il descendit Ryoku et lui-même plus près du sol,jusqu'à ce que son dos y touche et qu'il le relâche afin de venir caresser sa chevelure noire de façon incontrollée. Son corps se collait le plus près possible à celui de son amant, désirant profiter de chaque instant et pourtant, souhaitant que rapidement aucun vêtement ne les séparent.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 20:32

* Ryoku se fichait un peu de l'endroit où ils se trouvaient, bien qu'il avait été légèrement surpris par cette descente au sol, qui pourtant avait été bien douce. Enfin, il était parfaitement contre lui, avec lui. Cette main qui caressait ses cheveux avait toujours été un signe de tendresse pour Ryoku, et la ressentir était à la fois excitant et réconfortant. Il détacha ses bras d'alentours de son cou et les desncedit le long de son dos, jusqu'à sa ceinture et les remonta vivement sous son chandail, plissant celui-ci à la mi-thorax. Il caressa sa peau sous ses doigts, les côtés de son corps, avec tant d'envie qu'il était prêt à exploser.

La scène était pour eux un péché mignon, et là ils y commettaient pire qu'un péché. Sur la scène ils s'impressionnaient, s'animaient, se transformaient, s'excitaient. C'était leur monde, alors pas une seule seconde Ryoku ne craint d'être découvert, ou dérangé, il s'en fichait, tout ce qu'il voulait c'Était ne faire qu'un avec lui. Il lissa la peau soyeuse du blond jusqu'à l'avant de son corps, et entre eux deux, il entreprit de détacher les pantalons de son ex amoureux. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2062
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 20:40

*Ayant un faible pour les endroits inusités, Masashi se laissait toujours séduire par le moment présent et se fichait carrément du fait qu'il pouvait offusqué quelqu'un ou qu'ils pouvaient être surpris. Personne n'oserait les interrompre, et même s'ils essayaient, personne ne réussirait. Le blond laissa entendre un autre petit son de plaisir, alors que Ryoku passait ses mains sur sa peau, sous son chandail, et ecnore plus lorsque celui-ci entreprit de détacher son pantalon. La main de Masashi descendit alors le long du corps de Ryoku pour se rendre elle aussi au niveau de la ceinture du plus jeune. Le corps du blond était bouillant, couvert de sueur et respirant à peine entre quelques contacts de leurs lèvres. Il n'avait aucune envie de séparer ses lèvres des siennes, même pour les mettre ailleurs sur son corps. Il les voulait plaquer aux siennes, comme s'il avait peur de ce qu'ils pourraient se dire, peur que s'ils séparaient leurs lèvres, ils sépareraient leur corps.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 20:50

* C'Était étrange, car Ryoku, qui était celui qui aurait dû avoir peur, ne craignait rien. Intérieurement il savait qu'il était bien trop tard et qu'il serait impossible pour Masashi de reculer. Les mots, les gestes, non il n'avait pas peur, car il était avec lui à nouveau. Il trouva rapidement comment défaire les pantalons de son ex, et les poussa le plus bas qu'il put, puis ramena ses mains pour caresser toute la peau nouvellement découverte alentours de son bassin, au début des fesses, remontant parfois dans son dos, comme pour le serrer davantage contre lui. Il avait si chaud, et pourtant Masashi semblait bouillir davantage. Il frémit lorsque celui-ci amena ses mains entre eux, les frôlements le rendant prêt à exploser à n'importe quel moment. Il avait complètement perdu la raison, il était éperdu dans la passion qui les habitaient.

A bout de souffle et les lèvres presque bourgognes tant ils s'étaient embrassés fort, Ryoku ramena une main contre la joue du blond et s'arracha a ses baisers, restant toutefois si près que Masashi pourrait le sentir l'effleurer. Il reprit suffisamment de souffle pour haleter et murmurer deux mots a l'objet de ses désirs. *

..aahh take me....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2062
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 21:00

*Lorsque Ryoku avait monté une main pour venir légèrement séparer leurs lèvres, le blond eut un moment une légère crainte, qui s'estompa bien rapidement pour se changer en excitation et s'accumuler à celle déjà présente en lui. Il ne perdit pas une seconde pour retirer au jeune uke pantalons et sous-vêtements, l'exposant à demi-nu et retirant son propre pantalon se faisant. Comme Ryoku avait semblé à bout de souffle et que les craintes du blond étaient disparues, il posa ses lèvres sauvagement dans le cou du plus jeune, laissant un certain répis aux contacts intenses de leurs lèvres. Lorsqu'il sentit son corps se frôler et se coller contre celui de Ryoku, il frémit et laissa entendre quelques gémissements contre le cou de l'acteur. Masashi descendit alors une main pour frôler l'anatomie du plus jeune, descendant et laissa ses doigts caresser l'ouverture avant d'y entrer avec douceur. Bien qu'ils étaient tous deux animés d'une passion remarquable, le blond ne voulait en aucun cas blessé ou négligé son partenaire, chose qu'il avait fait sur bien des niveaux par le passé. Cette fois son entrée était douce et Ryoku éprouvant tant de désir, il serait surement moins sensible.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 21:11

* Ryoku était tellement épris par le blond, et avait complètement perdu la tête, il gémit à chaque baiser son cou, frissonnant de tout son corps. D'ailleurs celui-ci cherchait à rencontrer la main du blond qui le touchait de plus en plus intimement, s'Avançant vers lui, et lui permettant davantage accès en ouvrant les hanches et en entourant le dos de Masashi d'une jambe, tout en remontant l'autre de manière flexible de l'autre côté, afin de répondre le plus aisément possible à son entrée. Cela aurait été mentir de dire qu'il ne l'avait pas senti, mais il le désirait tellement que la douleur était moindre, d'autant plus que Masashi était des plus doux avec lui. Il chavira un peu la tête vers l'arrière en le ressentant prendre pleine possession de son corps, et émit un long son de plaisir avant de chercher son souffle qui en coordonnait plus avec sa respiration ultra rapide. Il noua ses mains près des omoplates du blond, une solidement entourant ses épaules, et de l'autre toute humide, sous son chandail, il se tenait à sa peau. Il était à ce point sexuellement abandonné à son seme que tout son corps agissait presque par lui-même, à la recherche du plaisir, du sien et de celui du blond. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2062
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 21:22

*Tout comme son uke, Masashi répondait simplement à ce que son corps dictait. Dès son entrée, il poussa un long gémissement avec Ryoku, en parfaite harmonie, laissant le temps au corps du jeune homme de s'adapter à sa présence avant de commencer un certain rythme de va et vient. La cadence était déjà plus rapide que d'autres fois, prouvant que le blond était préalablement assez excité et à avoir entendu la voix demandante de Ryoku, c'était surement le cas pour lui aussi. Il posa sa main sur le bassin de Ryoku afin de se donner un certain balant et d'influencer quelque peu le mouvement de celui-ci. Haletant bien fort, Masashi se colla à son uke et prit donc une position qui rendait l'acte un peu plus difficile à réaliser pour lui, mais qui ainsi leur permettait une proximité plus marquante. Sa main sur sa hanche accentua son agrippement alors qu'il augmentait le rythme, se sentant enivré complètement par cette passion sexuelle qui l'unissait à son ex amoureux. Ses baisers dans son cou se faisaient plus ardents et imprécis, descendant le long de l'encolure du cou du jeune uke.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 21:35

* Masashi n'avait pas à se freiner, en fait, cela aurait été beaucoup trop cruel de le faire. Il avait besoin de son rythme rapide et fort, immédiatement. C'était comme s'il le désirait plus près, encore plus près, et pourtant chaque va et vient lui arracha des moans de plaisir, car il était incapable de les retenir et ne songeait pas, cette fois, à tenter de les retenirs. C'était purement naturel, et lui aussi, s'agrippait davantage au dos du blond, comme pour l'encourager à continuer, a ne pas arrêter, à les amener au sommet, désespérément. Il arqua le bas du dos, le soulevant du sol afin de créer un angle lui favorisant le maximum de plaisir, tout en répondant avec son bassin. Il brûlait, comme un brasier, et chaque endroit que le blond stimilait lui envoyait mille frissons, de son cou jusqu'à l'intérieur de son corps. Déjà il se couvrait de sueur, luttant contre se laisser aller afin d'attendre Masashi. Toutes les sensations qui propageaient partout en lui étaient aussi puissantes que son désir pour le blond. Il était à nouveau réuni avec lui, et avait perdu complètement le contrôle de son esprit, de la situation, de son corps qui, lui, savait pourtant exactement comment rencontrer le blond pour le faire monter encore et encore. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2062
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 21:44

*Plus il l'entendait émettre des sons et plus il trouvait cela difficile de ne pas se laisser aller tout de suite. La cadence du blond s'accentua alors qu'il répondait parfaitement aux mouvements et à l'angle donné par son uke. Bientôt il placa ses deux mains à plat sur le sol, s'en servant comme appui et comme levier pour avoir une meilleure force alors qu'il dictait le rythme de cette aventure enivrante. Ryoku se tenait assez bien à lui pour qu'il puisse se permettre une telle manoeuvre. Ainsi, il émit lui aussi des gémissements de plus en plus forts et de plus en plus fréquents, souhaitant se rendre au plus haut point possible avant de s'abandonner au délice, comme si le cheminement vers le sommet des sommets était encore plus divin. De ses yeux il regardait le jeune homme sous lui, comprenant maintenant bien des choses. Profitant de chaque instant, de chaque touchers, de chaque va et vient, le blond s'agrippait tant bien que mal au plancher, donnant à Ryoku l'expérience la plus rapide et et la plus forte qu'il n'avait jamais eu.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 21:58

* Masashi étant maintenant un peu plus haut au dessus de lui, il l'agrippait encore plus solidement, sans se soucier des risques de marquer son dos. Il avait les yeux bien clos et ne se doutait pas que le blond l'observait, ressentant seulement une onde fraîche là où ses lèvres avaient quitté son cou. Il remonta de plus en plus sa jambe dans son dos, l'autre se relevant bien haut près d'un bras du blond, afin de lui offrir toute la liberté possible. Du bassin, plus il s'arquait plus il gémissait, et bientôt il commença à répondre presque frénétiquement au rythme du blond, tous les muscles de son corps se tendant. Masashi dégageait une telle chaleur que Ryoku ne savait plus comment l'Attendre et s'abandonna à lui, se laissant emporter malgré lui par un foudroyant sommet. Sa voix craqua un petit son, presque tremblant, qui signifiait toute la rupture de sa résistance avant d'haleter rapidement jusqu'à ce qu'il atteingne un extase si intense que le nom de celui qu'il aimait tant s'échappa d'entre ses lèvres. *

...Masa..... aahhh ahhh, Masa....

* Il le répéta encore et encore, arquant son dos, et sa nuque, rencontrant le corps du blond qui lui, ne ratait pas une seule fois sa cible, atteignant facilement les endroits les plus sensibles du petit uke. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2062
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 22:13

*Déjà que de l'entendre gémir ainsi le fit craquer, il monta encore plus haut en entendant son amant l'interpeler par son prénom affectueux. Alors que Ryoku atteignait des sommets, Masashi vint le rejoindre sans plus tarder, continuant ces vagues de mouvement jusqu'à ce qu'il soit certain que leur apogée aux deux soit assouvie. Tout comme son uke, il laissa entendre le surnom qu'il lui donnait lors de leurs ébats, comme s'ils étaient deux amants longtemps séparés qui pouvaient finalement se retrouver.*

..Ryo... Ryo ...

*Masashi ne voulait pas s'arrêter, profitant de chaque mouvement pour savourer tout le plaisir que cela représentait et laisser cette extase durer aussi longtemps que possible. Écoutant leurs corps, le blond se mit doucement à ralentir, les deux ayant goûtés à tout ce quj'il y avait de plus exquis pendant d'innombrables minutes. MAsashi ne voulait pas quitter le corps du noir une seule seconde et se collait le plus possible contre lui, répétant son surnom, caressant son corps d'une main.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 22:23

* La vérité c'était qu'ils étaient des amants qui se retrouvaient depuis une séparation. Ryoku avait sûrement griffé toute l'omoplate droite de son ex, en plus de l'avoir si bien décoré de ses plaisirs. Il avait ressenti une forte augmentation de son plaisir lorsque le blond l'avait suivi dans l'apogée, s'accrochant à ses épaules, et venant taire ses soupirs de plaisir contre son cou. Il haleta son nom plusieurs fois à son oreille, toujours sous l'effet de l'extase jusqu'à ce que celui-ci redescende doucement, laissant le corps du plus jeune dnas un état étincelant. Il se reposa sur le sol, tentant à tous prix de retrouver son souffle, les yeux toujours clos sous l'effet de tout ce plaisir. Il réalisait à peine ce qui venait de se produire, il ignorait même qu'il avait osé prononcé le surnom affectueux de celui qu'il aimait, il n'avait remarqué que le sien, gémit par Masashi. Ses lèvres tracèrent un petit sourire bien qu'elle demeuraient entreouvertes, incapables de retrouver une respiration qui avait du bon sens.

Tout avait été si bon et si vite, si intense qu'il n'avait pas encore conscience de la réalité. Il ressentait ses désirs assouvis (pour le moment), et Masashi près de lui, qui le caressait toujours. Il n'avait pas encore commencé à réfléchir, il ne faisait que profiter des milles sensations qui voyageaient encore dans son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2062
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 22:33

*Délicatement, le blond se retira du plus jeune et se laissa s'étendre contre lui, sans pour autant lui imposer tout son poids. D'une main, il caressa sa chevelure noire. Similairement à son uke, Masashi avait beaucoup de difficulté à respirer normalement, mais affichait tout de même un sourire. Un beau sourire, très heureux et fier, comme s'il retrouvait quelque chose qu'il croyait perdu à tout jamais. Il avait bien remarqué les yeux clos de Ryoku, mais l'avait simplemetn associé à l'intensité de leurs actions et ne s'en était pas offusqué, mais de son côté, il ne l'aviat pas quitté des yeux un seul instant. Leur corps complètement collé l'un à l'autre, à demi-nu, couchés sur la scène... et pourtant, c'était tout ce qui semblait de plus normal.*

...Ryo... I... missed you so badly ...

*Finalement, c'était lui qui avait prononcé les premiers mots. Suivant cette déclaration, il passa un bras sous Ryoku et le serra contre lui tendrement, n'arrivnat toujours pas à croire que Ryoku était là, avec lui, sous lui, à demi-nu, et qu'ils venaient de partager un moment des plus extasiques de sa vie.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 22:44

* Entendre la voix du blond comme avant fit ouvrir les yeux au plus petit qui le regarda mollement jusqu'à ce que celui-ci le serre contre lui, rempli d'émotions. Tout s'Était passé si vite et il l'avait tant désiré qu'il en ressentait encore toutes les secousses. L'intensité s'était assouvie, mais Ryoku n'oubliait pas tout le plaisir qu'il venait de ressentir, ni le fait qu'il avait retrouvé son ancien amoureux de manière très charnelle. Le serrer, être près de lui, ressentir ses tendresses après les ébats, c'Était si naturel, et pourtant il aurait du y avoir un fossé entre eux. Il n'avait pas la force de le repousser, quand Masashi était ainsi, il était trop craquant, et Ryoku était fou de lui. Il n'Était pas capable de dire une seule parole, luttant pour ne pas réfléchir, mais sachant bien au fond de lui qu'il devait faire face à la réalité. Ils n'étaient plus un couple, Masashi ne pouvait pas le serrer comme lorsqu'ils étaient ensemble. Ryoku passa une main dans ses cheveux humides alors que son rythme cardiaque, qui avait redescendu, remontait à nouveau, par anxiété de cette situation.

Il ne pouvait nier à quel point il l'avait désiré, combien il lui avait manqué, mais cela ne changeait pas vraiment leur situation. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2062
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 22:51

*Les deux étaient bien conscients que tôt ou tard, même s'ils avaient terriblement envie de faire l'amour, ils allaient devoir faire face à la réalité. Ils n'étaient plus un couple, mais cette chimie et cette passion était toujours là ...et pourtant, leur couple n'avait pas duré des lunes, alors comment se faisait-il que la chimie était si forte, entre eux? Masashi continuait d'haleter contre Ryoku, ne voulait pas le quitter. Pour lui, ceci avait une valeur et ce n'était pas juste "j'avais le goût alors je l'ai fait". Bien que ce comportement était dans ses habitudes, il avait ressenti bien des choses et comprit certains nuances. Il ne savait pas ce que Ryoku en pensait, ni ce qu'il ferait, mais de son côté, il n'en avait pas fini avec son ex amoureux. Ses lèvres commencèrent à descendre le long de l'encolure de son cou alors que ses mains se faisaient plus balladeuses. Sensuellement, il descendit son corps le long de celui du plus jeune, ce qui laissait facilement envisager ce qu'il amorçait. Pour le blond, c'était une sorte de gourmandise. Et c'était aussi une façon de repousser à plus tard le dur retour à la réalité.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 23:03

* Incomplètement sorti de sa trance, Ryoku fut plutôt réceptif aux nouvelles avances de son ex-copain, tournant obéissamment la tête pour lui laisser un libre accès à son cou, tout en émettant un petit son de plaisir à le ressentir à nouveau parcourir son corps. S'il y avait une réalité entre eux deux, c'était bien qu'ils avaient énormément de difficulté à se lâcher, comme si leurs corps s'appelaient constamment. Ryoku n,avait jamais eu la chance de douter du blond, il avait toujours pensé que celui-ci était satisfait par la vie sexuelle, tant celle-ci était intense et récurrente. C'était pourquoi il avait pensé que ce n'était pas le sexe qui avait brisé leur couple, mais l'amour. Il avait pensé que Masashi ne devait pas l'aimer tant que ça s'il doutait de son propre amour pour une autre personne, une femme en l'occurrence.

Au moment présent, il n'y avait que Masashi et lui, et pas cette autre personne... désirait-il égoistement que le blond continue, afin de l'avoir rien que pour lui un moment de plus? *

I feel so hot..... I want you to keep touching me... I don't want you to stop.... I should be hating you yet I want you to desire me... I should really be mad at you... ahh right now all i want is for you to lust for me...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2062
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 23:12

*Répondant à ses propres désirs et surement à ceux de Ryoku en même temps, Masashi descendait ses baisers sur le ventre du jeune uke, soulevnat légèrement son chandail et caressant sa peau avec sa langue. Leur vie sexuelle n'avait jamais été un problème, bien au contraire. Les deux étaient toujours partants et jamais assouvis. Ryoku avait raison d'avoir douté de son amour plutot que de son désir. Mais si tel était le cas, pourquoi alors Ryoku avait-il cru que Masashi était hétéro? Parsemmant le ventre et les cuisses du plus jeune de baisers, Masashi ne savait plus contenir son irrésistible envie de le prendre à nouveau, d'une toute autre façon. Il caressa son anatomie masculine sans hésitation, lui faisant part de tout son désir pour lui. D'une main, il agrippa le chandail de Ryoku et le chiffona, environ à la hauteur du torse. De son autre main, il soutenait les fesses et le bassin du plus jeune, prêt à le bouger pour lui, sachant qu'après leur pratique précédente il avait utilisé toute sa force et sa volonté pour se mettre dans les angles les plus fous. Maintenant, Ryoku pouvait se relaxer et tout simplement apprécier ce plaisir bien mérité, donné par un amant toujours aussi passionné.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2083
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   Ven 12 Oct - 23:22

* Masashi le connaissait bien, il n'avait jamais refusé ou reculé devant une telle pratique, l'appréciant beaucoup trop pour cela. Il rougit de plaisir à nouveau, laissant le blond manier aisément son bassin à sa guise. Il frissonna à ses premiers contacts, glissant une main vers sa chevelure blonde, relaxant son corps et s'excitant à nouveau pour lui. Il avait si chaud qu'il se sentait fébrile, avec sa peau hypersensible, et les sensations sexuelles décuplées. Il entreouvrit les lèvres pour respirer plus fort, s'arquant quelque peu afin de se donner de la manière la plus sensuelle possible à son ex-amoureux. *

Its terrible... how much I want you to desire me.....

* Il ne pouvait pas savoir ce qui avait allumé le blond, si c'était par pur désir ou pure peur de l'affronter, mais chose certaine il ne l'arrêtait pas, cherchant instinctivement à lui procurer le maximum de satisfaction sexuelle, même si à première vue il était celui supposé ressentir le plaisir, il devait s'assurer que c'était réciproque. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Incapables de relations saines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Incapables de relations saines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les relations père/fille
» La secrétaire fait des relations publiques...
» Les relations entre élèves de Durmstrang
» Relations Haiti-Venezuela: Chavez bientot en Haiti?
» Les bonnes et mauvaises relations d'Eva

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Campus Universitaire :: Faculté des Arts de la Scène-
Sauter vers: