Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand le rideau se lève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Byakuren Akihito

avatar

Messages : 439
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Mer 5 Avr - 20:34

*Akihito se doutait que peut-etre il ne serait pas si bienvenu au début, mais il était prêt à accepter de se faire un peu maltraité. Il écouta Chaelin avec un petit sourire, mais lorsqu'il parla de Teddy qui était malade, c'était difficile pour lui. Il posa une main sur la cuisse de l'autre homme avec compassion, sentant un pincement le prendre.*

... Teddy... Ce chien-là est vraiment une perle, ne? Je n'En reviens pas comment il a été là pour tout dnas ta vie...

Je m'en veux tellement, Chaelin, de ne pas avoir été là pour Teddy, pour toi. C'était... je ne sais pas c'était comme notre bébé, ne? Aaah je ne dois pas trop y penser, je vais me mettre à pleurer.

*Secouant un peu la tête pour ne pas laisser les émotions le prendre, Akihito était très sentimental par rapport aux animaux. C'était d'ailleurs pourquoi il n'en avait pas eu depuis son départ. Il fit un petit sourire un peu nostalgique.*

Je suis content de t'entendre en parler. Je trouve...je trouve que c'est un métier qui te va à merveilles. Tu as l'air bien ehrueux aussi la-dedans, ne? J'ai vraiment l'impression que c'est le meilleur emploi pour toi ^^ Alors...ca fait longtemps que tu travailles à cette clinique-là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 539
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Mer 5 Avr - 20:47

Oui.. Mon Teddy. D'un certain sens, tu veilles encore sur moi, ne? C'est toi Teddy, qui m'a redonné Sempai.

* Chaelin posa sa main sur celle que Akihito avait mit sur sa cuisse lorsqu'il n'en eut plus le beosin, sur son volant, conduisant avec l'autre. Il nota dans le miroir qu'Akihito passait par plusieurs couleurs, sûrement dû aux souvenirs qui le prenait d'assault. Il pouvait très bien comprendre son désarroi, d'une certaine façon. Il sourit avec émotion, et serra sa main avec émotion, prenant une grande inspiration, puis repartit sur un ton quand même enjoué. *

Hai! J'ai terminé mon cours il y a presque quatre ans, et j'y travaille depuis ce temps là! J'adore ca!

C'est un peu dans le désordre mais...

Il y a trois ans environ, j'ai ai rencontré Nai-kun. Nous étions la seule clinique de la région à avoir un service de prises de sang et de suivi en maladie rénale féline. Il était toujours rendu chez nous avec l'une de ses chattes, et puis ensuite, quand cela s'est stabilisé, il vient périodiquement. Nous avons appris à se connaître et nous allons régulièrement prendre un café ensemble lors de ses visites ^^ . Il a plutôt une réputation de tombeur, alors je crois qu'il a apprécié pouvoir se faire un ami qui n'allait pas tomber amoureux de lui, tu comprends? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Akihito

avatar

Messages : 439
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Mer 5 Avr - 21:05

*Akihito croisa le regard de Chaelin une seconde et cela lui ramena un sourire. Il avait posé la question sur la clinique dans l'espoir de ne pas rester trop sur la maladie et le départ de Teddy. Il n'en serait pas capable. Akihito écouta comment Chaelin lui parlait de cette amitié et se sentit plutôt paisible à l'idée.*

Aah c'est un ami des animaux, lui aussi, ne? ^^ Alors oui, je comprends très bien. Ca ne doit pas être facile, en effet, d'avoir sa réputation et d'avoir des amis. Je suis certain qu'il apprécie beaucoup votre amitié. Mais... je dois dire, hier tu as dit que lui et toi... c'était avant de devenir amis?

..Pourquoi est-ce que c'est ca que je lui demande? Qu'est-ce que ca change? Je veux dire, de mon côté j'ai même eu des relations plus stables, alors de quel droit je lui pose cette question...? Sont-ils même peut-être des amis avec bénéfices? Non.. Chaelin ne serait pas comme ça. Et apres hier... ce matin... non il n'est pas comme ca.

E-excuse-moi, je suis juste un peu curieux, c'est tout ^^' Alors tu le connaissais depuis 3 ans? Donc avant même que je... ah... oublie mon autre question ^^'

C'est arrivé quand tu m'as revu et que je t'ai brisé le coeur pour une 2e fois, ne? Il t'a consolé, un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 539
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Mer 5 Avr - 21:23

Oh ca ^^' ... hmmm oui en fait..

* Chaelin rougit considérablement, comme s'il ne s'attendait pas trop à se faire poser cette question là. Hier il avait tenté le tout pour le tout pour avoir l'attention d'akihito en se vantant de cette expérience, mais avait oublié qu'il s'en rappelerait peut-être. De plus, il ne l'utilisait jamais pour se "vanter" car il considérait Yasunari comme un ami, simplement. Il se mordit les lèvres quelques instants etparut réfléchir à la façon de répondre à la question. *

Hmm.... la.. 4e fois.. qu'il est venu à la clinique.. je crois? Il m'a invité à souper. C'est allé un peu plus loin ce soir là c'est vrai, mais c'était la seule fois. C'était plusieurs mois avant que tu ne m'appeles.

C'est un peu gênant de parler de ceci. Nai-kun était vraiment gentil et doux, mais ce n'Était pas comme hier soir, Akihito, ou comme avec toi, avant. Il y avait beaucoup de choses que je ne me permettais pas de faire. Mais pour toi, c'est probablement une preuve d'à quel point nous sommes différents... quand je t'écoutais parler de ce que Michiru et toi feriez à Shirane.. ha, je pouvais bien me cacher, avec mon histoire d'ami qui m'a fait du bien!

* Chaelin reprit nerveusement sa main et la reposa sur le volant en ramenant son regard sur la route. Hier il avait voulu avoir l'air "cool" lui aussi, mais ce n'était pas exactement ca. C'Était dans les détails que c'Était différent, mais quelle importance cela ferait à Akihito? Peut-être le trouverait-il ennuyant? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Akihito

avatar

Messages : 439
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Mer 5 Avr - 21:43

*Akihito remarqua comment l'autre homme rougissait, puis semblait un peu mal à l'aise. Il n'avait pas l'air de regretter ou de ne pas vouloir en parler, c'était juste... Akihito poussa un soupir de soulagement malgré lui lorsqu'il mentionna que c'était quelques mois avant qu'il ne l'appelle, puis comme Chaelin reprit sa main, Akihito se pencha un peu contre lui pour poser un baiser sur sa joue.*

Merci de m'avoir répondu... mais tu sais, tu n'as pas à avoir honte ou ne pas être certain. Je te connais... alors je sais que tu as été ...très peu impliqué physiquement avec d'autres. Même avec les deux autres, ce Nai-san et Daishi. Je n'ai pas de doute qu'il t'a bien traité, Nai-san, et qu'il n'a fait que ce que tu as accepté. Te connaissant tu as mis des limites et je...

De mon côté... j'étais libre et je voulais explorer alors... j'imagine que ce n'est pas la même chose. Pour moi c'était important d'expérimenter. Toi... toi tu es resté 100% accroché à moi. Il a même fallu que je te brise le coeur pour que tu aies vraiment un autre partenaire, ne? Je parie que ce Nai-san, il ne t'a pas "pris" de cette facon-la.

Je sais qu'on ne peut pas changer le passé et tout ça mais, je m'excuse quand même. Et... je te remercie. Parce que tu es resté intègre à toi-même, ne?

Je dois vraiment passer pour un pervers fini à tes yeux, ne? De vouloir découvrir le plus de sensations possibles... je ne recule devant aucune expérience. Comment savoir, si tu n'as pas essayer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 539
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Mer 5 Avr - 22:07

..Aahh... tu me remercies.. c'est un peu bizarre...

Merci d'avoir été... le bon vieux Chaelin? Haha Akihito, même si je l'aurais voulu, je ne suis pas très populaire. Je n'aurais jamais pu avoir de l'expérience comme toi tu recherchais.

* Surpris par le baiser sur sa joue, Chaelin y posa sa main, puis se retourna pour voir Akihito, rougissant de plus belle et se sentant ému que celui-ci l'y embrasse, et ne le fasse pas trop sentir comme un simplet qui ne connaissait rien d'autre. Il sentit son coeur battre plus vite et en entendant tout ce que Akihito disait, il avait l'impression qu'il se devait de lui en dire légèrement davantage pour qu'il cmprenne mieux. *

T-tu as raison. Nai-kun... m'a vraiment fait bien sentir. Ce que je ne désirais pas faire.. ce que je me donnais la permission de faire. Mais.. hmm Akihito, c'est vrai que je n'ai pas été très physique avec beaucoup d'autres après toi. C'était trop difficile pour moi. Une année il y a eu un homme qui a tenté de me forcer à faire des trucs mais je n'étais pas très intéressé. Et... aussi... ehmm... Mais je.. je devrais te parler de Meiyuuri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Akihito

avatar

Messages : 439
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Mer 5 Avr - 22:17

De qui?

Meiyuuri? ... C'est effectivement la premiere fois que j'entends ce nom. Ce qui est normal... bien que j'étais en couple, je n'ai jamais rien caché et au contraire je parlais de mes relations. Toi...toi tu n'as jamais rien dit. On a tous toujours assumé que tu n'avais personne mais...

Je.. oui je t'écoute. J'aimerais bien que tu m'en parles.

*Akihito se montrait bien plus curieux qu'il n'aurait cru l'être lui-même. Chaelin était fonceur, mais doux. Il avait des valeurs à la bonne place et un coeur d'or. Mais même s'il n'avait pas l'air du gars à chercher ou vouloir de la sexualité, 10 ans avec juste deux petites nuits, c'était peu plausible, n'est-ce pas? Plus le temps passait et plus Akihito se faisait des idées sur qui était Meiyuuri et ce que ca impliquait. Il offrit un sourire intéressé à Chaelin, parce qu'il voulait savoir, mais ne l'aurait jamais forcé. L'idée qu'un autre homme avait essayé de le forcer l'enrageait bien plus que le potentiel qu'il y avait eu quelqu'un à ses côtés.*

... moi aussi j'ai trouvé difficile d'être physique avec d'autres. Pourquoi penses-tu qu'ils, et elles, ont été si différents de toi? Et pas juste physiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 539
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Mer 5 Avr - 22:29

* Une portion de Chaelin était intéressée à parler à Akihito et une portion se disait que lui révéler de sa personne forçait celui-ci à pousser un jugement à son égard. Il n'Était pas certain qu'il appréciait ce genre de jugement, car après tout, ceci ressemblerait plutôt à ce que les autres membres de la troupe pensaient de lui. Il n'Était pas aveugle òu sourd à leurs commentaires. Il parla doucement, mais avec une nostalgie qui laissait croire que cela avait été riche en émotions. *

Meiyuuri était un garçon dans mes cours de technique. Nous avons travaillé souvent ensemble, et nous nous entendions très bien. Je voulais un meilleur ami, mais lui voulait un copain. Pendant les quelques années de notre cours, nous nous sommes rapprochés plusieurs fois lui et moi mais ce n'était jamais sérieux. Je n'étais pas prêt à ca. À la fin des cours, il m'a laissé en pan pour notre voyage en Nouvelle-Zélande, parce que j'ai refusé que lui et moi devenions un couple.

Je n'ai jamais eu besoin de quelqun d'autre près de moi. Je ne faisais que comparer avec toi. J'étais mieux seul! Mais lui... c'était mon ami, je ne voulais pas le blesser. Ha... maintenant que j'y pense... je l'ai connu plus longtemps que toi en bout de ligne...

Après un an, il est revenu vers moi, et il m'a dit qu'il était encore amoureux de moi. Qu'il voulait qu'on continue à se fréquenter, comme avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Akihito

avatar

Messages : 439
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Mer 5 Avr - 22:46

Tu n'as pas su le tenir trop loin parce que tu ne voulais pas le blesser, mais tu ne voulais pas de partenaire. Non, je crois que je compernds bien.

Alors...est-ce que vous vous fréquentez encore?

*Akihito était peut-être plus confortable que prévu avec cette option. Il comprenait très bien l'idée d'aovir un ami, partenaire occasionnel pour combler des besoins fondamentaux. Voir simplement pour avoir une relation "plus importante" . Devait-il être jaloux? Scandalisé? Il trouvait plutôt qu ec'était un comportement sain.*

Je suis sur qeu tu as toujours été honnête avec lui. Juste de t'entendre, je vois bien que tu prends ca au sérieux et que tu as voulu faire attention à son coeur. S'il y a une chose que j'ai toujours apprécié chez toi, c'est comment tu n'as pas froid aux yeux, et que tu dis ce que tu penses. Il n'y a pas de demi-mesure. Tu sais ce que tu veux et ce que tu ne veux pas.

Ce qui contrastait d'ailleurs beaucoup avec moi, qui en savait rien. Ca me perturbait, dans mon rôle de sempai. Tu étais plus jeune, plus confiant, plus direct, plus...fonceur. C'était comme si c'était moi ton kouhai et toi le sempai. J'avais besoin de devenir plus connaisseur et expérimenté que toi dans quelque chose, n'importe quoi masi au moins une chose. Pour ma dignité.... étrangement, je ne suis vraiment pas surpris que tu te sois retrouvé dans une relation comme celle-là. Au moins tu n'es pas du genre à briser les coeurs ou profiter de ce genre de garcon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 539
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Mer 5 Avr - 23:03

Tu as raison sempai, je sais très bien ce que je veux et je ne veux pas... et même si je voulais faire attention à son coeur j'ai été égoïste.

* Chaelin était touché par comment Akihito comprenait cette situation et y voyait exactement comment il s'état senti dans ce genre de relation. Il ne lui en voulait pas, et y revoyait les traits de sa personnalité. Il n'Avait pas besoin d'essayer plein de partenaires pour savoir que celui qu'il désirait, c'était le sempai qui était parti. Il acceptait son départ, mais ne l'Acceptait que si un jour il pouvait s'imaginer qu'il revienne. C'était sa motivation de tous les jours, et il avait foncé dans la vie jour après jour en attendant leur nouvelle rencontre. Il secoua un peu la tête,plus sérieux cette fois. *

Dans ce temps-là, on a recommencé à se fréquenter oui, mais après quelques temps, il m'a redemandé pour que nous entrions dans une réelle relation. Il était jaloux de Nai-kun je crois. J'ai répété que je n'étais pas prêt, mais cette fois là, il l'a très mal pris. Il était vraiment en colère. Il m'a demandé pourquoi je n'étais jamais prêt. Si c'était à cause d'"Akihito". Je lui ai dis que si, que j'attendais toujours. Il ne l'a pas pris. Il a crié que j'étais un imbécile d'attendre après un homme qui clairement ne reviendrait jamais. Que si je n'avais jamais entendu parlé de toi, que c'était parce que tu ne voulais pas revenir. Que je devais m'ouvrir les yeux sur le présent, sur la personne qui m'aime près de moi, plutôt que d'attendre quelqun qui m'avait assurément oublié, et qui ne serait plus jamais près de moi. J'ai eu très mal, ce jour là, et je n'avais rien pour me défendre. Il m'a demandé d'essayer, d'essayer d'être son copain, de voir si j'aimerais ca. J'ai accepté.

Meiyuuri n'avait pas tord, Akihito, crois-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Akihito

avatar

Messages : 439
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Mer 5 Avr - 23:32

*Akihito l'écouta poursuivre, se demandant bien comment cette histoire se terminait...si elle se terminait réellement? Apres tout, plus Chaelin parlait et plus Akihito se demandait si Meiyuuri n'allait pas avoir le choc de sa vie de savoir qu'il était réellement revenu pour lui piquer son mec. Il passa sa main dans sa chevelure. C'était un peu difficie d'entendre ceci et dire ce qu'il pensait réellement.*

... je pense que j'aurais fait la même chose, à sa place.

... Ca m'a quand même pris 8 ans avant de t'appeler, ne? ... Tellement d'années et si peu de progrès. Mais au fond, ca ne te change rien, ne? Je veux dire... toi tu voulais juste que je revienne. Tu as toujours respecté mon besoin de partir, mais je ne sais pas ce que tu en as compris. Apres 8 ans et encore pas de réussite, moi aussi j'ai commencé à avoir peur que jamais ca n'arriverait.

Mais je ne vois pas en quoi c'était égoiste de ta part d'accepter. Je crois... que c'était la bonne chose à faire, vu les circonstances. Pour lui...et pour toi.

*D'une certaine facon, c'tait un peu ironique car Akihito non plus n'avait pas vraiment eu de fréquentation sérieuse jusqu'a environ les mêmes années, où il avait commencé à fréquenter Otoha. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 539
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Mer 5 Avr - 23:48

Tu as toujours cru au destin, ne, Aki? J'y croyais moi aussi, parce que tu y croyais.

* En conduisant, Chaelin regarda dans l'horizon en se disant que malgré le fait qu'il aie côtoyé Meiyuuri depuis l,âge de 18 ans, il ne lui avait pas donné une parcelle de chance. Il n'avait jamais pu remplacer Akihito dans son coeur. Même s'il était parfait. même s'il avait accepté d'essayer, de l'embrasser, d'être son copain. Le plus jeune passa une main dans ses cheveux et sur sa nuque nerveusement. Pourtant sa conduite était parfaite. C'Était important qu'il parle de tout ceci à Akihito. Son coeur battait encore si vite. *

Aki, ca ne faisait pas un mois que j'avais accepté, que nous avions eu quelques dates et progressé dans notre relation, que tu m'as appelé.

Comprends-tu, Akihito?! As-tu senti ce qui m'arrivait? Une portion de toi, inconnue, liée à moi a senti le danger et m'a fait revenir à toi. J'ai toujours été convaincu que tu reviendrais. Je n'ai ajamsi voulu être avec personne d'autre. Jamais. Meiyuuri était bon pour moi mais je n'en voulais pas, au fond. Je n'attendais que toi. Je n'ai jamais eu l'envie d'avoir une autre relation. De partager ma vie. J'ai à peine accepté la présence de Meiyuuri dans ma chambre. Il n'a jamais dormi avec moi. Je que je ressens pour toi, comment je désire que l'on se touche, l'on se prenne, l'on s'embrasse, ca a toujours été unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Akihito

avatar

Messages : 439
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Jeu 6 Avr - 0:09

*Akihito ne pouvait pas cacher son sourire devant les quelques phrases de Chaelin. Il l'observa bien attentivement, même s'il savait que l'autre homme devait se concentrer sur la route et ne pouvait lui rendre son regard. Il posa une main sur le tableau de bord et glissa un peu vers le côté de Chaelin et vers l'avant.*

Tu sais, tu te souviens... quand on s'est quitté, je t'avais dit que je t'aimais plus que tout et que c'était bien loin d'être une question. Je t'avais dit... que j'avais juste besoin de me trouver, moi-même, pour être capable de me sentir bien dans ma peau et être avec toi comme tu le méritais. Pour moi aussi... c'était une questions de temps et ..je savais que le destin nous ramènerait ensemble.

*Fermant les yeux et revoyant brièvement leurs adieux, l'imaginaire d'Akihito revit aussi comment il avait décidé sur un coup de tête d'appeler Chaelin, connaissant toujours son numéro par coeur. Ca s'était fait de maniere tellement automatique.*

La première fois que j'ai été aux jeudis impro, ca s'est fait tout seul. J'étais heureux, j'étais confortable avec eux et tout ce à quoi je pensais c'était toi. Je n'ai pas hésité, j'ai juste composé ton numéro aveuglément... tu aurais pu avoir déménagé ou changé de numéro...

Meiyuuri, je suis désolé pour ton coeur. JE me rappelle quand je t'ai appelé, Chaelin. Je voulais tout te dire. J'étais tellement excité, je n'ai réfléchis à rien..et encore moins au fait que ca faisait 8 ans qu'on ne s'était pas parlé....
- Chaelin? C'est Akihito ^^' Tu ne devineras jamais ce que je viens de faire! Ce soir je me suis inscrit à une troupe d'impro au centre-ville, c'est tellement génial! Il faut que tu viennes, ne? C'est comme dans le temps, mais encore mieux! Ils sont tous vraiment sympa et ils sont tous gays alors l'ambiance est encore plus agréable. ... Chaelin? Es-tu là?
... Tu as bien dû me trouver fou, ne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 539
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Jeu 6 Avr - 0:21

N-Nous n'avons pas parlé longtemps mais tu étais vraiment très excité... je n'y croyais pas mes oreilles je dois avouer. J'ai cru que mon coeur exploserait dans ma poitrine tellement il battait vite.

- Akihito?!!? je.. je.. oui..? .... Akihito c'est.. vraiment toi?
Sur le coup, j'ai crû que j'étais fou. Comment était-ce possible, maintenant? Et puis tu n'arrêtais pas de parler, tu étais si heureux, je n'ai pas hésité. J'ai accepté, je ne savais même pas ce que j'acceptais. J'avais crié ton nom tellement fort que Gramps a sursauté, et s'est approché, content d'avoir de tes nouvelles. C'était dimanche, et la renconre était jeudi. C'était la date, la date merveilleuse où nous allions finalement nous retrouver. Où je retrouverais finalement mon sempai, où il me conterait tout, où il me présenterait fièrement à tous ses nouveaux amis.


* Chaelin se souvenait fort bien de ce moment d'excitation mutuelle, où le stress de se parler, de cette excitation les avaien rendus bien maladroits. Et puis, son coeur se serra dans sa poitrine et il avala un bon coup. Il garda ses yeux rivés sur la route et baissa un peu la voix. Il ne voulait pas songer à ce qui le rongeait. *

Tu sais... ce soir là j'ai appelé Meiyuuri et j'ai rompu avec lui. Je crois qu'il n'a pas digéré que tu étais "revenu" car il ne m'a plus jamais parlé par la suite. Mais j'allais te revoir, c'était tout ce qui comptait pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Akihito

avatar

Messages : 439
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Jeu 6 Avr - 21:03

*Se rappelant très bien ne pas avoir fait d'introduction adéquate, Akihito avait juste simplement succombé à ce souvenir si franc de Chaelin et de leur secondaire. C'était encore plus palpable parce que la troupe était gay, et surement qu'il avait fortement surpris Chaelin avec cet appel. En voyant les réactions de celui-ci pendant qu'il en parlait, Akihito se sentit un peu mal. Clairement il y avait quelque chose qui le dérangeait par rapport à ce souvenir.*

... C'est.. normal. Je ne l'aurais pas bien pris à sa place non plus, lui qui a été là pour toi pendant tout ce temps-là, et au moment où ca commencait à se placer, c'est là que je refais signe de vie, ne? Honnêtement, il doit me détester ce gars-là... je.. je suis désolé pour toutes les douleurs directes ou indirectes que je t'ai causé, Chaelin.

La seconde où j'ai entendu ta voix, j'ai réalisé qu'elle avait changé. La mienne aussi, surement. Quand tu as prononcé mon nom, j'ai réalisé ce que je venais de faire : t'appeler. Huit ans et pourtant mon désir de te partager ce coup de coeur était tellement fort que je devais absolument t'en parler. Ce n'était même pas un contrat ou une grande réussite, mais j'étais juste trop heureux...et je voulais te le dire. Quand j'ai entendu ta voix, je suis devenu tout nerveux et interdit, parce que j'ai senti cette vague d'émotions, de souvenirs, et comment je n'avais pas du tout réussi, encore. Ce n'est que quand j'ai raccroché que j'ai réalisé que même si tu revenais dans ma vie...ma vie n'était pas encore prête. J'avais même une copine... je n'ai vraiment agi que par pure égoisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 539
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Jeu 6 Avr - 21:19

Oui surement, Meiyuuri... te détestais. Et après, moi aussi sans doute. Qu'aurait-il pensé de l'État dans lequel j'ai été après ce revoir? Que c'Était bien fait pour moi, sans doute. Que je méritais ceci, d'avoir si aveugle si longtemps.

Akihito... j'y ai longtemps songé. Et... je crois que la faute me reviens. Quand tu m'as appelé, j'étais tellement heureux, tellement, que je n'ai pas songé une seule seconde que se revoir ne signifait pas que je ne pourrais pas sauter dans tes bras, que ta vie t'aurais peut-être mené ailleurs. Je savais que nous avions rompu formellement... mais pas une seule seconde ai-je pensé qque notre réunion ne serait pas comme lorsque nous étions amoureux. C'était en effet aveugle de ma part, alors si j'ai eu mal, Aki, je suis le seul à blâmer.

* Chaelin parla plus sérieusement cette fois, et c'Était une bonne manière de cacher ses sentiments, face à ce moment qui l'avait mit en pièces. Le fait qu'Akihito l'appelle alors qu'il venait tout juste de se dire qu'il allait devoir "move on" l'avait tellement convaincu qu'il se retrouveraient enfin comme avant, qu'il avait été incapable de songer autrement. Il avait tenté de tout préparer, et avait pris plusieurs jours pour que tout soit parfait, pour que ce soit une réunion de rêve. En fait, il s'était imaginé que cela se produirait un peu comme la veille. Il aurait tant voulu qu'Akihito le trouve beau, qu'il soit fier de son Kouhai. Mais une invitation de joindre une troupe, ce n'était une date, et ce n,était pas non plus une invitation à redevenir un couple. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Akihito

avatar

Messages : 439
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Jeu 6 Avr - 21:45

*Akihito l'écoutait et sentait ce malaise le ronger de l'intérieur lui aussi, mais d'une toute autre facon. Il secoua la tête.*

C'est... un sujet très délicat è parler pendant que tu conduis, Chaelin. Je crois quand même que c'était entièrement ma faute, et certainement pas la tienne. C'est moi qui t'a laissé, et c'est moi qui t'a appelé dans un élan égoiste, sans considérer tes émotions ou l'impact dans ta vie.

Quand je t'ai vu tout beau, ton sourire... ton air... j'ai dû mettre un masque. Je n'avais pas le choix... Les choses commencaient à se placer pour mes rêves d'acteurs et mon look, mon charme... je ne pouvais pas. Tara avait aussi de bons contacts, et je venais de la sortir d'une très mauvaise relation. J'ai mis mon masque et je t'ai présenté aux autres comme étant mon kouhai du secondaire.

Tu sais Chaelin... hier... hier tu m'as fait comprendre tellement de choses. J'aurais préféré ne jamais t'avoir fait souffrir autant. Je ... je te remercie, d'avoir été aussi compréhensif... mais rationnellement, je crois que tu l'as trop été. Pour ton coeur...

Plus je t'écoute m'en parler et plus j'ai mal. J'ai mal de t'avoir causé ces douleurs, mal de savoir que tu as eu toute cette souffrance... m'as-tu détesté? As-tu essayé de reprendre avec lui? A-t-il étét méchant avec toi? Chaelin... Chaelin... j'ai été tellement idiot, tellement aveugle. Pour un rêve qui ne fait aucun sens. J'ai été aussi absent pour toi que Papa l'a été pour moi, ou même tes parents. Chaelin je t'en prie, ne prend pas le blâme... je t'en prie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 539
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Jeu 6 Avr - 22:01

Une copine avec un enfant, plusieurs ex-flammes, aucune intention de terminer la soirée avec moi. Tu m'as présenté comme ton kouhai du secondaire, et tel l'effet que je faisais au club de théâtre, j'ai lu leurs interrogations dans leurs yeux. Ton parfait contraire Akihito. Je t'ai regardé partir. "Tara" était venue te chercher. Tu as pris l'enfant dans tes bras. Que venait-il de se passer?

Meiyuuri m'avait prévenu que tu aurais passé à autre chose, mais je n'avais pas voulu l'écouter. J'étais borné, je ne voulais rien entendre. Compréhensif..? Je ne sais pas. Trop..? oui trop naïf surtout. M'imaginer un scénario aussi improbable, je me faisais de faux espoirs.

* Chaelin conduisait toujours prudemment, même s'il avait beaucoup de souvenirs qui le tenait en haleine. Il s'arrêta d'en dire davantage, car il ne pensait pas que c'était pertinent pour Akihito, qu'il sache dans quel état il avait éé par la suite. Il aurait mal pour rien et ce n'Était pas son intention. Il aurait honte de Chaelin, et ce dernier ne pouvait pas accepter cela. Il avala donc sa salive et passa à autre chose, tel qu'il avait toujours fait. *

Je suis désolé.. parce que je n'ai jamais été capable d'être heureux pour toi et Tara. Je l'ai juste accepté. Et quand tu as rompu avec elle, je n'ai pas été capable de t'apporter du soutien. Gomen, Aki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Akihito

avatar

Messages : 439
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Ven 7 Avr - 0:15

Miaka était adorable, et je m'entendais bien avec Tara mais... ce soir-là, j'étais vraiment tout croche.

... Non Chaelin, tu n'as vraiment mais vraiment pas à t'excuser...

... je crois que je sais ce qui te rend autant stiff, Chaelin. Oui la douleur mais... cette douleur-là t'a amené trop loin, ne? Et moi... je n'ai réagi réellement qu'hier. Parce que quand tu as parlé de Teddy...pas juste les souvenirs mais surtout, surtout..le temps qui passe et la vie qui nous enlève des êtres chers. Chaelin...

...je t'avais appelé sur un coup de tête, par pure émotion, parce que tu me manquais et que je croyais que ... je ne sais pas. J'avais juste envie tellement fort de t'en parler que j'ai oublié tout le reste. Tu sais hier, ... Chaelin... je ne veux pas m'enfuir éternellement. Je ne veux pas... me réveiller un matin et qu'il soit trop tard. Je voulais tellement ce rêve que je ne voyais même pas comment il minait ma vie tous les jours et m'empêchait de faire ce que je voulais vraiment, ce pourquoi je tenais autant à ce rêve.

*Akihito passa une main sur son visage, un peu comme s'il retirait un masque, puis tourna la tête vers Chaelin. Une partie de lui ne voulait plus rien entrendre du passé et de toutes les douleurs que cela impliquait, masi le passé...les amenait au présent. Malgré ce chemin terrible des dernières années. Akihito amena sa main contre le coeur de Chaelin avec tendresse.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 539
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Ven 7 Avr - 0:30

Aki.. tu n'as pas à faire de choix entre ton rêve et moi. Je t'ai toujours supporté et encouragé. Pour moi, ce serait le plus beau des cadeaux si tu y arrivais, tel que tu le désires. J'ai toujours été d'accord pour que tu partes et que tu fasses les expériences que tu as besoin. J-Je ne sais pas si tu en as vécues assez, ou pas. Probablement que non, si tu associes encore ton rêve avec être loin de moi.

* Chaelin regarda un petit instant la main qu'Akihito tendait vers lui, et il posa sa main sur la sienne, l'enlevant de sur son coeur, alors qu'il continuait à suivre le chemin bien connu entre la ville et la clinique. Il reposa la main de celui-ci sur sa cuisse, la sienne suivant jusqu'à lui et la maintint là. Il était doux, mais ferme. *

Mais j'en ai assez que tu fasses cette association. Durant deux ans je t'ai admiré de loin. J'ai tenté de regarder tous tes spectacles, d'encourager chacun de tes rôles, à distance. Je veux être près de toi et t'aider à réaliser ton rêve, je suis convaincu que je ne te nuirai pas. Mais... je n'y arriverai pas, Akihito, si ceci n'est qu'une autre de tes impulsions, comme ce coup de téléphone.

Ce grand vide que j'ai ressenti à l'intérieur, le désespoir parce que mon rêve éclatait en morceaux. Si ton rêve à toi est encore vivant, Aki, alors je ferai tout pour que ceci ne lui arrive pas, comme le mien a subi. Que cela signifie être près de toi... ou bien loin à attendre pour toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Akihito

avatar

Messages : 439
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Ven 7 Avr - 0:46

Non Chaelin ce n'est vraiment pas comme ça.

*Akihito sentait toute la lourdeur de la main de Chaelin sur la sienne, cette douceur ferme qu'il avait connu à quelques occasions seulement. Il y avait par contre une certaine tristesse, voir un désespoir, qu'il ressentait a travers lui et qu'il voulait cesser sur le champ. Sa prise était par contre plus ferme qu,il ne le croyait. Akihito remonta alors ses doigts, pris contre la main de Chaelin, et tenta de croiser les doigts avec lui.*

Chaelin, mon rêve, qu'il se réalise ou non ca m'est égal à ce point-ci. Ce que j'essaie de te dire c'est que mon rêve n'a aucune valeur si tu n'en fais pas partie!

J'ai essayé toutes sortes de choses: des types de relation, des types de pratiqeus sexuelles, des acitvités variées, des emplois variés, des logements différents... 1 seul soir par semaine où je n'étais pas en train de faire quelqeu chose quelque part. J'en ai vécu assez, d'expériences. Aucune ne m'a apporté le même bonheur que ton sourire, que ta voix qui m'appelle, que mon petit kouhai si débrouillard.

Hier je t'ai dit que je voulais que tu restes. Je ne veux pas continuer de poursuivre mon rêve si tu ne fais pas partie de ma vie, Chaelin. Mais pas "partie de ma vie" comme ca a été les deux dernieres années... quand tu m'as parlé de Teddy hier, quand tu m'as dit... qu'il... Chaelin je ne veux pas être séparé de toi. Je n'ai jamais arrêté de penser à toi, je voulais juste.. etre un grand homme pour toi. Etre digne de toi... mais a trop vouloir je nous ai juste séparé! J'attendais..et j'attendais, en me disant que ca ne devait plus tarder, que ca changerait et que je pourrais alors te dire que j'étais prêt ne? Chaelin... tu m'as toujours aimé comme j'étais, ne? Je n'ai...jamais vraiment eu besoin de changer. Alors je t'en prie... reste avec moi, auprès de moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 539
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Ven 7 Avr - 20:37

* Au début, Chaelin s'Était attendu à que Akihito lui réponde quelque chose du genre. C'était une intense affirmation, avec énormément de bagage, que de dire que son rêve n'avait pas de valeur s'il n'en faisait pas partie. Il s'était passé pourtant tant de choses depuis leur séparation, et certainement encore plus dans ces deux dernières années. Un instant, il songea à ce qui se serait passé si Tara avait voulu des enfants avec lui. Après tout, c'Était pourquoi il l'Avait laissée. Mais depuis la veille, il avait accepté qu'il y avait une portion de lui qui n'avait jamais oublié Chaelin, qui l'avait aimée malgré les autre partenaires, malgré les expériences. Et le plus jeune, voulait croire de tout son coeur qu'il avai réussi, grâce à Teddy sûrement à lui ouvrir finalement les yeux. Le sentiment était si fort qu'Akihito n'hésitait pas à être sérieux avec lui, à s'accrocher à lui si fortement, comme s'il allait disparaître. Chaelin prit une grande inspiration, tant d'Émotions refaisant surface en entendant le discours de son premier et unique amour. Sa vision s'embrûma, alors il ralentit sa vitesse et tourna dans le stationnement d'un dinner, stationnant son auto non loin de la route. Il ne reprit son souffle qu'une fois ayant mit la voiture sur "park" *

..Akihito... oui je..je t'ai... toujours aimé comme tu étais.. je n'ai jamais arrêté de t'aimer.. jamais.

Malgré combien inutile cela aurait pu paraître, ou impossible, à chaque fois que je te voyais quitter vers une autre expérience. Malgré tout j'ai toujours gardé une portion d'espoir que tu réaliserais que j'étais là.. juste là.

* Incapable d'attendre plus longtemps, Chaelin ne reprit pas son calme avant de se tourner vivement vers Akihito, et saisir son visage à deux mains, pour l'amener dans un intense baiser, débordant de toutes ses émotions et son amour. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Akihito

avatar

Messages : 439
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Ven 7 Avr - 20:56

*Même si c'était une manoeuvre peu courante que d'aller se stationner en chemin pour voler un baiser à son co-pilote, Akihito l'avait un peu vu venir et accepta le baiser de Chaelin. Il glissa ses mains à sa taille et le serra tendrement, amoureusement, intensément alors qu'il lui rendait son baiser et toutes les émotions y étant associées.*

Chaelin... je ne sais pas si un jour tu me pardonneras, si un jour je me pardonnerai... mais je ne veux plus passer de journée en me demandant quand je serai prêt de te revoir, parce que tu me manques. Si seulement je pouvasi rattraper ce temps inutile... mais Chaelin, Chaelin je te promets qu'à partir de miantenant, que notre présent et notre futur... tu seras le plus heureux des hommes. Je prendrai bien soin de toi, comme je l'ai toujours voulu, comme tu l'as toujours mérité. Mon kouhai...mon premier amour... celui avec qui j'ai toujours été lié.

*Il était vrai que Akihito avait rompu avec Tara car celle-ci ne voulait pas d'enfants avec lui. Apres tout, il avait fréquenté celle-ci pour la sortir du pétrin, parce qu'il aimait Miaka, et parce qu'il pensait que ceci pourrait peut-être l'aider à cheminer dans sa vie. En ce moment, il était des plus heureux que rien de tel ne se soit produit avec Tara. Remontant un main dans le dos de Chaelin, puis jusqu'à sa chevelure, Akihito voulait se l'approprier au complet autant que possible.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 539
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Ven 7 Avr - 21:12

* Ce n'Était peut-être pas une manoeuvre courante, mais c'Était certes permis pour deux êtres qui s'aimaient aussi fort et qui venaient de se retrouver, mais pas physiquement, mentalement, émotionnellement. Rien n'Était plus fort qu'un premier vrai amour, ne? Chaelin s'approcha le plus possible de lui, fondant son corps contre le sien, pour tenter d'aller l'embrasser avec encore plus d'abandon que jamais. Ses mains le tinrent possessivement et il émit un petit son en réponse à la façon qu'Akihito avait de le tenir en retour. *

Sempai.. oh Sempai.. non je ne vais jamais te quitter! Je serai toujours là, dans chaque foule, après chaque sortie de scène, derrière le rideau. Comme ca... tu pourras m'éveiller chaque matin avec ce sourire, ces baisers qui me font perdre la tête. Et chaque seconde à tes côtés me fera oublier celles que nous avons vécues séparément.

* Reprenant son souffle quelques instants, Chaelin haleta contre Akihito, restant bien près de lui, son visage contre le sien, murmura quelques paroles. *

Sempai... depuis cette nuit-là.. il n'y a plus eu personne pour moi. Pas un seul touché, pas un seul baiser... je ne voulais que toi, que tu me reviennes... ces deux années.. alors je ne te laisserai plus jamais partir..

* Chaelin reprit ses lèvres d'assault, avec une puissante conviction, alors qu'il caressa amoureusement les joues, le visage, les cehveux d'Akihito, se donnant entièrement à lui. Il y avait 10 ans, Akihito était parti oui.. mais Chaelin ne l'avait pas retenu non plus. Cette fois il ne le laisserait pas avancer sans lui, plus jamais. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuren Akihito

avatar

Messages : 439
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   Ven 7 Avr - 21:29

*Akihito resta auprès de Chaelin alors que celui-ci reprenait son souffle, en profitant pour faire de même. Il y avait un certain désespoir dans ses paroles et pour Akihito tout était clair comment lui aussi regrettait. Il regrettait de l'avoir laissé partir. Les deux adolescents s'étaietn quittés en croyant que c'était pour le mieux, pour leur développement, pour ne pas "nuire" à l'autre, mais pensait s'aimer pour toujours. Le temps avait passé, tranquillement les deux avaient crus qu'ils ne se retrouveraient jamais. Ils s'étaient finalement retrouvés, mais plus rien n'était pareil. Apres tout, entre l'adolescence et l'âge adulte, beaucoup pouvait changer. Mais au final... au final jamais leur amour n'avait cessé d'exister et de les appeler l'un à l'autre. *

~ Chaelin ...

*Le serrant contre lui, Akihito caressait sa nuque alors que lui aussi posait ses lèvres partout où il le pouvait sur le corps de l'autre homme. Son autre main glissa sous le chandail de Chaelin pour sentir la peau de son dos. Avaient-ils le temps? Peu importait, ils le prendraient. Ils avaient attendu déja beaucoup trop longtemps. Akihito s'attaqua à l'encolure de Chaelin avec un désir plus qu'évident de lui transmettre à la fois son amour, sa possessivité et ses envies.*

De tous mes rêves... te retrouver, être avec toi, te rendre fier... a toujours été le plus important. Chaelin j'ai failli me perdre à tout jamais. J'ai failli TE perdre à tout jamais. ... je ne laisserai rien se mettre entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le rideau se lève   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le rideau se lève
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [FB] Quand le rideau se lève
» Quand l'aurore se lève et rend nos robes semblables à la roche. PV Apache
» Quand le rideau tombe [NOX]
» Quand le soleil se lève sur les MONTS D’ARREE
» Quand le Soleil se lève [PV : Ashton]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Les demeures :: Downtown-
Sauter vers: