Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une nuit à l'hotel des bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Hikaru Yasahiro

avatar

Messages : 563
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 20:47

*Yasahiro sourit et lorsque Deokin descendit sa main, il réalisa que celle-ci était encore là quelques instants auparavant. Il s'apprêtait à lui pointer le lit, quand il entendit le questionnement de l'autre homme et secoua doucement la tête à la négative. Yasahiro posa des yeux doux sur Deokin et un sourire léger.*

Voyons, peu importe ce que tu as l'air en dessous. Je te l'offre parce que ... je tiens à toi, c'est tout. Je ne vais pas juger ton corps ou choisir si je t'En fais un sur ce critère. Je sais très bien qui tu es et comment tu es, et... ... si tu es mal à l'aise alors ... je peux fermer les yeux.

=====================================================

*Oseki regarda Korin qui partait avec tellement d'excitation qu'il se sentait un peu mal de ne pas réellement avoir ceci en tête. Il n'avait aucune intention de passer une nuit sauvage avec Korin et Harumi en ce moment, il était très bien dans sa vie avec sa relation avec Eiki et... mais peut-être qu'il ressentait une certaine jalousie avec l'histoire de Trimâles.*

Oseki: Je n'ai accepté que la chambre, et déjà il est autant de bonne humeur, hm ? Je suis touché.

Tsubasa: Woh-woah, pas de chatouillis >.< ! Deux contre un? Injuste. Totalement injuste!

*Alors qu'Oseki ne voyait pas qu'Eiki le regardait, Tsuabsa lui le remarqua bien et passa un bras autour des épaules d'Eiki et l'autre autour de la taille de Torii. N'était-ce pas le meilleur trio? Derrière une plante, Tusbomi prenait un tas de photos.*

Tsubasa: Y a-t-il quelque chose, Jude?

=====================================

Jun: Honte? Oh non absolument pas... je suis plutôt fier de mon oeuvre ~

*Passant lentement sa langue sur ses lèvres en regardant Arashi droit dans les yeux, Jun ressentait bien des émotions mais absolument pas de honte. Regarder Arashi de cet angle était un plaisir coupable duquel il ne lassait pas. Il prit la coupe de vin déjà versée et s'en servit pour boire une gorgée, ne changeant aucunement sa position. Pourquoi le ferait-il?*

Jun: ~ Mmm ... le mélange parfait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanata Haise

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 20:48

Maeko: Ooh oui! Équipe M contre équipe N !

Miyuki: Les forcer à être en équipe, je ne sais pas qui est plus diabolique, haha! ^__^

* Se faisant des High-fives, Miyuki et Maeko prévoyaient bien leur coup et partirent à courir vers l'Ascenceur, où elles attendirent les plus calmes. Nishiko les regardait avec suspicion, et puis regarda Natsuki aussi avec encore plus d'appréhension mais se relaxa un peu, posant ses mains sur ses hanches et faisant un petit sourire. *

Nishiko: Pas question de se laisser faire en effet! On règlera nos différents après leur avoir donné toute une lecon! Ha!

Maeko: Ooh j'ai peur, hihihi!

* Il allait sans dire que toutes les filles étaient de bonne humeur. Miyuki n'était pas habituée au flirt, mais les soirées de fille un peu plus. Déterminer la différence, la ligne, elle n'Était pas encore rendue là. Du côté des gars, Ryoku resserra son étreinte sur jiyu pour le remercier, et puis lui fit un beau sourire en le relâchant. *

Ryoku: Arigato mon frere! Une chance que tu es là ^_^ ! Ahh je suis fatigué.. c'est vrai.. A.. A demain...

Yasunari: Je vais m'occuper de notre chambre, amènes-le sécuritairement près de l'Ascenceur, veux-tu? ^~

* Quittant Jiyu pour aller se blottir contre le torse de son amoureux, Ryoku ferma les yeux en appuyant sa tête contre son épaule. Il était complètement claqué. Il était si bien contre lui, pouruqoi ne pouvait-il pas s'endormir maintenant? Yasunari partit régler le numéro de chambre rapidement, par solidarité pour les deux amoureux, au moins il pourrait se rendre utile. Surement qu'il ne serait pas trop difficile d'être avec eux dans cet état là, non? *

=========================

Quoi comment le même lit? Comment ca la même chambre? Mais non! Ce n'est jamais comme ca! J'ai toujours une chambre pour moi seul! Où.. Où ils sont?

* Paniquant en n'osant même pas prendre la carte de la chambre, faute d'avoir l'habitude de ne même pas avoir le contrôle sur sa chambre, Haise chercha à nouveau ses mentors du regard, comme une biche effrayée. POurquoi n'Étaient-ils pas là, le livrant à sa chambre, lui offrant récompense ou châtiment sur sa performance? C'Était parce qu'ils étaient arrivés troisièmes? Même s'il aurait dû accrocher davantage aux taquineries de Tetsuya, il constatait davantage qu'il était abandonné par ses mentors que le fait qu'il allait devoir être avec Tetsuya. Agité, il fit quelques pas près de son employé, et puis s'arrêta complètement, se tournant furtivement vers Tetsuya. Soudainement, il avait intégré ses paroles. *

..Tu vas réellement être dans ma chambre?

================================

*C'Était tellement un fantasme que Michiru ne put s'empêcher de réagir de facon encore plus excitée à voir les deux ukes s'embrasser. Ils étaient si érotiques, c'Était un péché à voir. Ken gémit dans le baiser, le partageant longuement avec complicité et excitation, avant de donner un regard savant et connaisseur à MIchiru qui soupira de plaisir, s'arquant dans le lit pour répondre aux mains de Setsuna qui le déshabillait puis ses lèvres qui le dévorait. En découvrant son corps, le blondinet n'aurait pas de difficulté à croire que mysterious boy était versatile, il avait après tout toute l'anatomie d'un seme, mais qui en ce moment, était une victime tel un parfait uke. Ken entreprit de défaire son jacket, et puis le remonta très lentemen le long de son corps pour lui préserver perruque et chapeau. Au moment de lui enlever ses manches, Ken lui étendit les bras en haut de la tête et twista le chandail sans lui retirer ces dites manches. Ceci le gardait mains liées en haut de sa tête et Ken descendit ses propres mains le long de son corps ensuite. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 21:06

Ha, fermer les yeux ne? Ou bander tes yeux...? N'as-tu pas idée d'à quel point j'ai pensé à ta lecon #2?

Alors ca dépendra de quel endroit tu veux masser...

* Regardant Yasahiro en ayant bien d'autres idées et souvenirs que l'instant présent, il était quand même touché de son offre. À chaque instant il doutait de la force qui l'habitait. Ceci lui donnerait surement l'énergie nécessaire de profiter de la présence de Yasahiro, non? Il tendit les bras en haut de sa tête et l'attendit, lui offrant un petit air savant. *

Allez, tu viens me l'enlever?

==============================

Harumi: Tu n'as pas qu'accepté la chambre, tu as accepté le lit king!

* Se tournant vers Trimâle, Harumi caressa la tête puis la nuque d'Oseki et fit un petit clin d'oeil en direction d'Eiki qui tressaillit. Oseki n'avait pas à avoir peur. Un Eiki jaloux allait probablement être bien sage. Il fut tiré de son inquiétude par le bras de Tsubasa et rougit, levant les yeux vers lui, ne sachant plus réellement qu'est-ce qui le rendait aussi nerveux. Était-ce Oseki qui partageait le lit d'Harumi ou bien cette proximité avec TSubasa? *

Eiki: Non non! Pardon! Etes-vous prêts? Allons-y ^^

Torii: Je suis prêt! Bye bye les femmes, Bye bye mon frère et ses accolytes dangereux! ^___^ A demain ! Oooh il faudrait s'entraîner avant le temple! Je ferai un petit cours dans le jardin pour qu'on éveille en forme!

* Dirigeant ses Trimâles vers l'Ascenceur, Torii parlait tout en quittant. Il fit des tatas aux autres. *

====================================

* Regardant le bel homme s'approprier sa coupe, Arashi eut un petit rire et étendit ses jambes de chaque côté de lui, le capturant entre ses cuisses et glissa son pied sous l'eau contre la peau de ses jambes. D'une main il posa sa main sous le menton de Jun et le remonta un peu vers lui et il l'admira pendant un long moment, complètement séduit, avant de s'emparer vivement de ses lèvres en émettant un long soupir de satisfaction. Tant pis s'il venait de le gouter, il ne serait pas langoureux cette fois. le quittant quelques instants, il lui offrit un regard des plus charmés. *

Arashi: ~ Et cette oeuvre...dans quel état t'a-t-elle mit hm ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinsune Natsuki

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 21:14

Hey! Ne nous prenez pas à la légère >.< !

*Voir Nishiko avec son petit côté firey alors que ce ne serait pas contre elle mais en alliance avec elle, Natsuki était bien heureuse. Elle sourit à sa nouvelle partenaire de façon complice et pointa les deux autres avant de changer son pointage en thumbs down.*

Team M, you're going down !

Des..combats d'oreillers? De chatouillis? J'ai essayé de chatouiller Aiko une fois mais c'est pas mal tout... Un "girls night out" ? Je peux bien prétendre que je sais ce que c'est, mais j'ai certainement hâte de le découvrir ^-^!

*Donnant un petit coup d'épaule à Nishiko à ses côtés, Natsuki camoufla ses lèvres d'une main pour parler à l'oreille de sa partneiare.*

Au juste... qu'est-ce qu'on doit faire exactement?

*Jiyu redonna Ryoku à Masashi et celui-ci l'entoura d'un bras. Masashi acquiesca et laissa a Yasunari le soin de s'occuper de leur chambre. Jiyu lui rendit la preille et alla au comptoir auprès de Yasunari pour sa chambre avec Tamafune, afin que celle-ci soit inscrite avec lui si ce n'était pas déjà fait, et vit lui aussi Akihito qui attendait. C'était un peu surprenant, mais surtout... *

Jiyu: Aaah bonne nuit mon cher ^^' ... Yuri-san? Puis-je... vous.. n'avez pas vu Luke passer, ne?

===============================================

*Tetsuya regarda son ami qui paniquait intérieurement et ne savait pas comment le rassurer. Il était triste de le voir si perdu et apeuré, et déçu mais aussi frustré de comment les deux mentors le traitait. Il posa ses mains sur les épaules de Haise et le regarda avec compassion et amitié, un air qu'il ne lui affichait pas souvent, et sa voix était plus douce aussi.*

Tetsuya: Je vais être dans ta chambre. Viens, on y va ensemble, ne?

*Il savait qu'Haise n'était surement pas content ni à l'aise, mais en même temps, c'était mieux que de le laisser complètement seul. Tetsuya pensait à toutes ces fois où le chanteur devait avoir sa chambre seul et il était loin de vouloir lui souhaiter une autre ravissante chambre d'hôtel seul.*

===============================

*Setsuna se plaisait bien à embrasser Ken ainsi, sachant que ca pouvait être érotique pour l'autre avec eux mais aussi parce qu'il en profitait pour exprimer à son fidèle partenaire à quel point il aimait partager ceci avec lui. Le corps de leur victime s'arquait contre le lit pour mieux recevoir leurs caresses et Setsuna approchait ses baisers dangereusement de l'endroit désiré par Michiru. Il émit quelques petits sons de plaisir, sa main caressant le torse de Michiru en remontant pour croiser celles de Ken à nouveau et aller directement caresser l'une de ses pointes. Il fallait attendre que Ken descende ses lèvres près des siennes, non? Setsuna s'approchait de plus en plus, se demandant lequel des trois en tirait le plus de plaisir.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanata Haise

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 21:33

* Dans l'ascenceur, les deux équipes préparaient leur stratégie. MIyuki et Maeko planifiaient une attaque sandwich, deux oreillers à la fois de chaque côté, poussant les deux N ensemble puis les repoussant sur le lit et leur montant dessus pour les chatouiller. Ca semblait être un excellent plan. Nishiko les regarda manigancer avec un air de "je sais tellement ce que vous faites" et puis tressaillit en ressentant Natsuki qui lui murmurait à l'oreille. Elle frissonna en ressentant le frôlement de sa main et se tourna vivement vers elle en se demandant d'ou elle sortait. Comment se faisait-il qu'elle ne savait pas? Devait-elle vraiment l'aider? Bah elles devaient faire équipe.. Elle regarda les deux M puis s'avanca vers Natsuki passant aussi une main devant ses lèvres, se hissant un peu sur la pointe des pieds pour lui murmurer à l'oreille aussi. *

Nishiko: Comment ca ce qu'on doit faire? Elles vont nous prendre par surprise et tenter de nous chatouiller, probablement les deux en même temps, alors il faut riposter, le feu avec le feu. Il faut être plus vite qu'elles!

* De l'autre côté, au comptoir, Yasunari se tourna vers Jiyu. C'Était le grand ami de Ryoku, mis ne le connaissait pas personnellement. Tiens celui-ci connaissait Chaelin? quel soulagement. La question nevenait pas au hasard. Yasunari se tourna pour jeter un dernier coup d'oeil à Akihito et puis regarda Jiyu sérieusement. *

Yasunari: Non, je ne l'ai pas vu depuis qu'on est entrés dans le train. Je t'en prie ne me vouvoie pas, on a le même âge! Tu le connais bien, Luke?

================================

... oui. Il faut ranger le trèfle...

* Tetsuya était rarement bien gentil avec lui, mais pendant certains moments, il osait être différent. Ce regard rempli d'amitié, la dernière fois qu'il l'avait vu.. peut-être un peu tantôt, mais surtout la journée où il avait fait son appendicite. Après tout il avait un peu paniqué de la même facon à se faire amener en ambulance puis sur une civière, puis attendre à l'urgence, avoir une opération, rester la nuit dans une chambre de facon impersonnelle, tout le monde le manipulant de partout... Haise suivit Tetsuya docilement jusque dans l'ascenceur et n'osait plus dire grand chose. Il était vraiment troublé et regardait le sol. Il restait tout près, ne voulant pas que Tetsuya disparaisse et le laisse là tout seul. *

==============================

* Sa voix devenant de plus en plus aigue, Michiru respirait rapidement, gémissant à chaque touché, à chaque frôlement. Il raidit ses cuisses, frissonnant à chaque baiser, ayant presque l'impression qu'il se trahirait avant que Setsuna ne se rende, tellement sa peau frémissait. Ken lui, passait ses mains à l'inverse sur le corps de Michiru, descendant vers son bassin et vers ses fesses, alors que ses lèvres quittaient sa pointe libre pour descendre, tracant de sa langue delicatement le chemin vers les lèvres de Setsuna, complètement à l'inverse de lui. Plus les ukes se rapprochaient, plus Michiru réagissait. *

Michiru: ~ Ahh.. ahh je vais....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Yasahiro

avatar

Messages : 563
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 21:38

*Yasahiro regarda DEokin avec une certaine confusion, ne comprenant pas l'allusion dont il faisait mention. Inconsciemment, il avait assurément repenser à cette "leçon", mais consciemment, il ne faisait pas le lien...encore. Il rougit en voyant Deokin les bras dans les airs et s'empressa de s'exécuter. Posant ses mains sur le bas de son chandail, Yasahiro le tira vers le haut lentement. Il ne voulait pas donner de coup brusque.*

H-hai! Tiens ca va... être plus facile pour masser... ne?

*Gardant le chandail dans ses mains, Yasahiro n'avait pas réellement bougé de devant Deokin et lui fit un petit sourire avant de pointer le lit.*

Tu t'étends sur le lit et je vais... ... ^^'

LE lit, ne? ... Il n'y en a qu'un. Ca... c'est ... comme à Noel...

========================================

*Tsuabsa et Torii étaient tous deux en mode "distraction", meme si seulement l'un d'entre eux était conscinet du pourquoi il fallait distraire Eiki. Tsubasa ne fit qu'un petit signe distrait et garda les deux autres près de lui.*

Tsubasa: Est-ce qu'on a vraiment besoin de s'épuiser avant d'aller faire le temple, Guy? Je crois plutôt qu'on devrait viser un excellent sommeil, ne? Je réserve l'emplacement milieu pour cette nuit ^-^!

*Oseki avait très bien capté les paroles d'Harumi et ses gestes, comprenant qu'Eiki surement regardait dans leur direction. Il n'avait pas le courage de regarder dans sa direction et savoir quel genre d'effet cela faisait chez lui. Serait-il inquiet? Jaloux? Refuserait-il ses prochaines avances? Demanderait-il à savoir ce qui s'est passé ou ferait-il des assomptions? Une fois les trimâles partis vers l'ascenceur, Oseki poussa un petit soupire et posa une main sur la taille d'Harumi en la regardant.*

Oseki: Je ne sais pas, je ne crois pas que je sois à mon meilleur ce soir.

=====================================

*Tout des gestes d'Arashi l'excitait au plus haut point lorsqu'ils entraient dans ce mode et Jun gémit légèrement à se faire caresser et mobiliser ainsi. Il partagea ce baiser plus chaste, même s'il s'essayait toujours pour rester langoureux. Jun fit un petit sourire séduit et coquin alors qu'il s'éloigna de son seme, malgré le pied qui cherchait à le rapprocher de lui. Il s'assied plus ou moins à genoux, face à Arashi, similairement à lorsqu'il le chevauchait. Ainsi, il exposait sans difficulté que son corps montrait l'effet de faire cette pratique. Il glissa sa propre main le long de son torse et descendit jusqu'à sa propre anatomie pour que les yeux d'Arashi suive le même chemin.*

Jun: ~ Je me dresse avec impatience...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 21:57

* Deokin ne put retenir un petit sourire en voyant comment Yasahiro était obéissant. Et même s'il avait l'air d'un squelette, même s'il étiat malade, cet uke le traitait comme s'il était encore un seme en possession de tous ses moyens. C'était plaisant, c'était même excitant. Cela aller se vouer potentiellement à l'échec mais autant le mettre au test. S'il attirait Yasahiro malgré l'état dans lequel il était... cela signifiait quelque chose non? Après tout, Yasahiro l'attirait sans être sexy aussi, c'était différent. Il y avait quelque chose chez lui, une chimie qu'il ne s'expliquait pas. Il regarda un dernier instant Yasahiro, droit dans les yeux, et le fixa en lui faisant comprendre qu'il le mettait au test. *

Très bien, je t'écoute..

* Lentement Deokin se tourna et s'étendit sur la couverture moelleuse, posant sa tête sur ses bras repliés. Il avait perdu beaucoup de muscles et de poids, l'on voyait un peu ses côtes, de par l'arrière, mais surtout, ses centaines de cicatrices étaient beaucoup plus visibles que son état de chair. Qui oserait réellement mettre ses mains sur quelque chose d'aussi hideux ? Avait-il encore la fibre du guérisseur qui s'occupait de son combattant ou se porterait-il pâle? *

=================================

Harumi: Je sais bien, mais laisses-moi m'imaginer, bon. Même mon mari s'imagine, allez, nourris donc un peu ses fantasmes pour la cause ^~

* Korin revenait fièrement avec la clé de leur chambre, mais leur annonca qu'ils avaient une chambre avec deux lits, faute qu'il ne restait plus de chambre avec lit king. C'Était rarement autant populaire, disait le responsable. Harumi éclata de rire en se disant qu'Oseki était vraiment chanceux, et ils se dirigèrent ensemble vers l'étage de leur chmabre. QUant à trimâle, Torii était un peu décu de ne pas s'Exciter, alors que Eiki se sentait retomber dans son adolescence, ressentant son coeur se débattre alors qu'ils montaient bien haut. Surement que Tsubasa avait choisi leur chambre luxueuse depuis longtemps, mais les deux autres ne le savait pas. Eiki joignit les mains devant lui. *

Eiki: Hmm avant nous ne dormions pas tous dans le même lit =^^'=

Torii: Aahh! que c'est beau ici! Tsubi! Eiki! Regardez-nous dans les reflets miroirs! On est si beaux! Trimâle revit, je jubile!! ^_____^ !

Eiki: C'est vrai que c'Est magnifique ! ^___^

===================================

Arashi: ~ Autant d'effets, ne?

* L'observant faire avec satisfaction, Arashi savait fort bien que son partenaire venait quêter sa récompense d'avoir été un aussi talentueux uke. Son corps ruisselait d'eau chaude scintillante avec l'éclairage devant lui, et sans hésiter en effet son regard suivait le corps de Jun de haut en bas, le dévorant des yeux. Il le regarda quelques instants en se mordant les lèvres, et puis bondit presque sur lui sauvagement, l'entourant vivement d'un bras dans le creux du bas de son dos et ramenant son corps brûlant contre le sien. Il posa vivement ses lèvres dans son cou, caputrant avidement sa peau, alors que sa main libre monta le long de sa cuisse, pour descendre entre celles-ci et caresser avec un plaisir évident, son corps en demande qu'il ressentait contre lui. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinsune Natsuki

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 21:59

*Natsuki remarqua comment l'autre femme frissonnait à son contact, et lorsque Nishiko se retourna brusquement vers elle, elle rougit légèrement. C'était une proximité troublante, qui avait le réflexe de se tourner aussi rapidement quand on lui parlait à l'oreille? Comme elle avait détourné le regard, Natsuki fut un peu surprise de sentir Nishiko s'approcher pour lui répondre. Elle garda sa tête ainsi et l'inclina un peu pou mieux entendre, jusqu'à ce que Nishiko termine et Natsuki acquiesca. *

Ah! J'ai compris, c'est comme un concours de l'équipe la plus rapide? Ou la plus efficace peut-être? ^-^ Je suis sur que c'est toi la plus rapide ^^''

*Au comptoir, Jiyu avait surtout voulu questionner quelque'un qui n'était pas les naifs DreamCatchers. Il passa une main dans son cou et acquiesca.*

Jiyu: J'ai passé une bonne partie du voyage en train avec lui. Je ne le connais que depuis ce matin par contre, en toute franchise. ... est-ce que tu sais si Wingul a une chambre?

========================================

*Entendre Haise ainsi et le voir être si vide remplissait Tetsuya d'une tristesse qu'il s'expliquait difficilement. Haise n'était pas son ami, c'était son employeur, non? Alors pourquoi prenait-il sa main dans la sienne alors qu'il s'acotait le dos contre l'arrière de l'ascenceur. Il ferma les yeux un moment en essayant de cacher une certaine rougeur sur ses joues.*

Tetsuya: ... ca restera entre toi et moi. Tu sais... le trèfle, ca porte chance, ne? Je suis sur qu'il veillera sur nous demain.

========================================

*Setsuna sentait les réactions de leur invité et comment celui-ci respirait rapidement, de plus en plus aigu. N'était-il pas magnifique, aussi victime du plaisir des deux ukes? L'entendre annoncer qu'il viendrait sous peu, Setsuna ne voulut pas perdre ce moment et passa fermement et sensuellement sa langue contre son intimité. Il y avait tant de choses qu'ils pouvaient lui faire, et la soirée ne faisait que commencer pour ces trois-là, non?*

Setsuna: ~ Mmmmm !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanata Haise

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 22:19

Nishiko: Ha, peut-être ^~

* POurquoi cette fille la complimentait-elle? Elle était supposée être l'ennemie! L'alcool lui embrouillait-il l'esprit à ce point là? Nishiko recula à une distance sécuritaire, troublée par la présence de cette grande femme fashion qui s'essayait sur son père et sa meilleure amie et qui voulait devenir son amie. Nishiko était plutôt habituée aux filles plus petites, comme Miyuki. L'ascenceur les sonna pour sortir et Nishiko s'esquiva en premier, alors que Maeko et Miyuki coursaient jusqu'à la chambre. *

Miyuki: Vite fainéantes! Oh WOW! O-M-G c'est tellement beau les filles venez voir!

Maeko: Sugoi !!! Il y a même une fontaine dans la chambre! On dirait une chambre en pleine foret! ^____^

* Courant à toute vitesse, Miyuki sauta en étoile sur le lit qui avait l'air des plus confortables. Nishiko secoua la tête en désaccord en suivant. Bon, adieu la chambre rangée et toute propre... *

=====================

Yasunari: Non... je ne sais pas, mais ... bon j'imagine que tu poses la question pour la même raison que ca m'embête de le voir là...

* Yasunari ferma les yeux nerveusement. Ce n'était pas sa bataille, mais il ne pouvait s'empêcher de repenser à la confession de Chaelin sur son histoire, à comment il lui avait présenté son sempai ce matin, à ce qui s'était produit ce midi, et cette facon arrogante dont l'autre idoll'avait confronté. Mais jusque où avaient-ils vraiment le droit d'interférer dans cette histoire? Il n'Était pas assez proche de Chaelin pour se permettre de la discipline. Mais avant que Yasunari et Jiyu ne puissent s'exppliquer mutuellement la cause de leur désarroi, Chaelin entra silencieusement par la porte de l'Extérieur, comme dernier membre du OHU à arriver. Clairement il revenait de se promener seul dans la nuit. Il leva les yeux et ne pas Akihito, il vit plutôt ses deux amis au comptoir. Il fit quelques pas discrets dans leur direction, les abordant de sa douce voix. *

Chaelin: Hello, Rokurou-kun, Yuri-kun! Il est tard, vous n'êtes pas couchés ? ^^

=================================

* S'il ne s'attendait pas à une chose, c'était que Tetsuya prenne sa main dans la sienne. Il leva les yeux vers lui, mais il s'appuyait et fermait les yeux, alors il ne put croiser son regard. Il baissa les yeux à leurs mains et serra les doigts sur les siens. Il ne voulait pas qu'il les lâchent. Il tiendrait aussi fort qu'il le pourrait pour ne pas qu'il le laisse aussi tomber. Il y eut un très long moment de silence. Et puis Haise se décida finalement à dire quelques mots. *

...c'est parce qu'on est arrivés troisièmes, ne? Ils ne sont pas fiers de moi. Cress a été meilleur.

==================================

Michiru: ~Aaaaahh! Ahh~ ahh~~...

* Rarement aussi volubile, Michiru n'avait pas à se retenir avec deux ukes, non? Sa voix remplissait la pièce, et il eut l'impression qu'il allait tout céder à Setsuna, précocement, dès la premiere prise. Toutefois il lui restait un tout petit peu de retenue, assez pour profiter de lui quelques instants. Ken descendit ses baisers le plus près possible de Setsuna et puis glissa sa main pour diriger l'intimité de leur victime aisément vers Setsuna plutôt que celui-ci le fasse, et retourna s'attaquer à ses pointes avec envie. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Yasahiro

avatar

Messages : 563
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 22:24

*Yasahiro se sentait toujours aussi intimidé lorsque Deokin le fixait ainsi et il rougit en détournant un peu le regard, alors que Deokin finalement l'écoutait et allait s'installer. Il le regarda faire et poussa un très léger soupire, car il avait eu peur que Deokin voit combien il était intimidé par ce regard perçant. S'avancant vers le lit, Yasahiro monta par-dessus l'auter homme sans arrière pensée et posa ses genoux de chaque côté du bassin de Deokin. En voulant poser ses mains sur la peau de celui-ci, il prit le temps de les réchauffer et observa la stature de celui-ci. Malgré la perte de poids, ce n'était pas la première chose qu'il pouvait remarquer. Il s'arrêta de frotter ses mains ensemble en voyant la quantité de cicatrices et ses yeux se remplissaient d'eau sans qu'il ne puisse le contrôler. Il posa une main très doucement sur le haut du dos de Deokin, puis une deuxieme, et lui parla avec une grande douceur.*

... tu me diras si c'est trop fort...ou trop sensible...

... Deokintsu... toutes ces cicatrices... ... laisse-moi... laisse-moi essayer d'apporter à ton dos, des bons souvenirs, ne? Pas juste... pas juste ces...

*Yasahiro commenca à le masser avec une certaine douceur. Il avait peu de chair sur les os, et il ne voulait pas accentuer la sensation sur ces cicatrices non plus.*

=================================================

Oseki: Mmm je crois que même moi je m'imagine ^~ 

*Oseki était charmé, et ne fermait pas la porte, mais ne voulait pas s'emporter trop rapidement. Lui qui aurait accepté sans héstiation si Eiki n'était pas son... qu'était-il au juste? C'était difficile à dire, et peut-être que ca expliquait pourquoi Oseki ne savait pas s'il était volontairement en train de refuser l'offre d'Harumi ou si c'était une autre d'obligation. Il ... n'avait pas envie d'aller ailleurs, aussi tentante l'offre était-elle. Lorsque Korin annonca la nouvelle, il eut malgér lui un petit sourire et claqua des doits avec déception, mais se mit de l'autre côté d'Harumi pour que celle-ci profite d'avoir ses deux hommes. Quant a Tsuabsa, il s'arrêta avec Torii et prit une pose pour le plaisir. *

Tsubasa: C'est vrai qu'on est beaux, ne? Alors c'est nous ou l'hôtel qui gagne? ^^' haha! Venez, on va se sentir comme des rois là-haut ^~

==============================================

*Jun croyait bien qu'Arashi ne le laisserait pas lui faire un petit spectacle, mais il ne s'attendait pas à ce que son seme se jette ainsi sur lui. L'eau, le yukata ouvert, rien n'avait d'importance pour les deux amants. Jun émit un long gémissement dès qu'il snetit la main d'Arashi sur lui et ses lèvres dans son cou. Il inclina la tête pour lui faire plus d'espace, caressant sa nuque alors qu'il se plaisait à gémir à son oreille. Jun lui offrit son bassin qui cherchait sa main, même s'il était évident que ca ne serait pas bien long avant qu'il admette l'état dans lequel Arashi l'avait laissé.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanata Haise

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 22:53

erreir


Dernière édition par Kanata Haise le Jeu 28 Sep - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinsune Natsuki

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 23:01

*Natsuki ne s'attendait pas à ce que Nishiko lui réponde avec un clin d'oeil ainsi et la regarda prendre ses distances en inclinant un peu la tête sur le côté. C'était assez de distraction pour qu'elle en oublie que le but était d'être rapide...et que ca commencait dès la sortie de l'ascenceur! Natsuki avait l'habitude de la patience, mais similairement à Arashi, Nishiko ne l'était pas. Elle cligna des yeux à voir les trois autres courir et essaya d'arriver rapidement elle aussi, mais était assurément la dernière. Elle entendit même Miyuki les traiter de fainéantes. Une fois dans le cadre de porte, Natsuki vit Miyuki se jeter sur un lit et eut un doux rire, prenant le temps d'apprécier la vue de cette chambre magnifique.*

Wow même une fontaine?? C'est magique....

 Rapidité...et efficacité, ne? Hehe, pendant que vous êtes émerveillées, c'est le meilleur moment!

*Natsuki enregistra l'emplacement des trois autres et sauta sur le lit où se trouvait Miyuki, placant aisément ses jambes de par et d'autre d'elle pour tenir son bassin coincé et lui faire un petit regard supérieur comme quoi elle l'avait attrapé. Elle se mordit les lèvres et tira l'oreiller sur la tête de Miyuki, appelant joyeusement sa partenaire.*

Cheria! J'en ai une ! ^__^!

=========================================

*Jiyu et Yasunari partageaient une certaine compréhension mais avant qu'il ne puisse lui répondre, la voix de Chaelin se fit entendre et Jiyu se retourna pour le voir. Il lui fit un doux sourire. COntrairement a Yasunari par contre, il était en fait content de voir Akihito ici. Ca voulait dire uq'il n'était avec personne, non? *

Jiyu: Luke-kun ^-^! Non... Je visitais avec Beryl puis je m'en allais tout juste prendre ma chambre ^^'

Akihito: Luke! Ou étais-tu??

*Plus inquiet qu'en train de le chicaner, Akihito sortit de sa position en trance sur l'une des colonnes et en oublia Yuri et Rokurou. Rokurou...il ne le connaissait pas et Yuri, il ne voulait pas rester près de lui. Il fallait partir. Il posa une main sur le bras de Chaelin et lui fit sourire invitant.*

Akihito: Viens, j'ai déjà pris notre chambre.

================================

*C'était justement pour ne pas croiser le regard d'Haise qu'il avait fermé les yeux, mais Tetsuya sentit comme Haise serrait ses doigts sur sa main. Ca lui faisait du bien de savoir qu'il avait fait la bonne chose en lui montrant son support. Le silence... était à la fois agréable et lourd. Lorsqu'Haise parla réellement de ses sentiments, Tetsuya ouvrit les yeux et serra un peu plus la main de l'autre homme. Il ne regarda toutefois pas celui-ci.*

Tetsuya: Si c'est vraiment ce qu'ils pensent, ils sont idiots et aveugles. Moi je sais que tu as tout donné pour les deux danses, et ca paraissait beaucoup que tu t'étais pratiqué et entraîné. Je ... je suis désolé de ne pas avoir été un assez bon danseur à tes côtés pour que tu brilles autant que tu le méritais.

*L'ascenceur sonnait et s'ouvrait et Tetsuya regarda finalement Haise. Il l'incita hors de l'ascenceur avec leurs mains liées.*

Tetsuya: Viens... ... moi je suis fier de toi, Mikleo.

==============================================

*Setsuna était fou d'Entendre ses partenaires ainsi et frémissait au timbre de voix de Michiru qui était clairement tout près du but. Lorsque la main de Ken descendit sur lui et le dirigea vers Setsuna, celui-ci ne se fit pas prier et l'engloba tout entier avec expérience et délice. Il se courba contre Michiru et d'une main, il caressa la cuisse de Ken avec envie.*

Setsuna: ~ Aaah mmmmm ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 23:02

Tu oses y toucher? à deux mains en plus? Tu as réellement autant de cran que tu le prétends. Déterminé, mais délicat..

* Deokin tourna la tête légèrement sur ses bras et poussa un soupir de confort. Il était tendu certes, mais ne s'était pas attendu à ce que la sensation de mains attentionnées sur lui soit aussi bonne. Yasahiro était un bon garcon de famille riche, Deokin était un rescapé de prison qui avait mal tourné à cause des circonstances de sa vie. Ils étaient tellement différents, mais pourtant, avaient chacun un petit quelque chose d'addictif à proposer à l'autre. *

Ne t'en fais pas, je n'ai plus beaucoup de sensibilité dans mon dos. Tu ne me peux pas blesser... Yasahiro? tu n'as pas à te forcer non plus..

=============================

* Pendant que les Liaisons dangereuses jouaient avec le feu, les trimâles victorieux débouchaient sur l'un des plus beaux coins d el'hotel. Ce n'était pas la suite de Jun et Arashi, mais elle était définitivement superbe, et pas si loin que ca de celle-ci. Après qu'ils aient posé les trois comme des idols devant les miroirs et puis éclatèrent dde rire tous ensemble, ils pouvaient s'enfuir vers la chambre d'hotel. Torii fut le premier à ouvrir la porte de la chambre et se sauva dans celle-ci en s'exclamant. Elle était aussi dotée de bains et de fontaines, comme la suite royale. Eiki suivit en s'émerveillant de l'architecture. Qui avait pensé à tout ceci? C'Était comme un rêve. Il s'avanca dans la pièce en l'explorant lentement, comme lorsqu'il était le jeune timide à l'idée de passer la nuit auprès de Tsubasa et Torii. Torii fit quelques mouvements de danse au milieu de la chambre. *

Torii: Ha ils étaient fous de nous, quelle journée, j'ai adoré! Ahhh la vie est belle! Tu as raison tsubi, c'est nous les rois ~

Eiki: Moi aussi j'ai beaucoup aimé =^^=

====================================

* Bien qu'il arrivait à Arashi d'observer Jun lui offrir un spectacle, cette fois ci il avait été incapable de se retenir et voulait toucher son corps partout à nouveau, ressentir sa peau humide et brulante toute à la fois contre la sienne, sèche. Son éteinte était passionnée et sa main s'agrippait au haut de ses fesses avec envie, alors que ses caresses démontaient toute son impatience que Jun connaissait si bien. Ses mains savaient le toucher, mais sans le doigté et le talent d'un connaisseur comme Jun, il le touchait plutôt avec un instinct naturel et se laissait aller de facon plus brutale. c'était extrêmement similaire à leur style musical non? Arashi remonta ses lèvres jusqu'à son oreille, capturant le lobe entre ses lèvres, augmentant la vigueur de sa main. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Yasahiro

avatar

Messages : 563
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 23:27

J'aimerais surtout...effacer ....

N-non. Non ce n'est pas ça ...

J'ai envie de t'entourer de mes bras, de te tenir tendrement contre moi et te dire que je tiens à toi...

*Déliant la peau sous ses doigts avec un peu plus de fermeté mais toujours avec une attention particulière, Yasahiro n'était pas dégoûté, il avait juste mal pour l'autre homme. Ses propres craintes, ses propres douleurs... elles n'étaient rien en comparaison avec ce que ce corps avait subi. *

... ne Deokintsu? ... il n'y a plus personne qui te causent ces...cicatrices, ne?

Je ne veux pas. Je ne veux pas qu'il y en ait d'autres. Je ne veux pas que tu souffres comme ça encore... et...et pourtant tu... ta maladie..les traitements... c'est tellement injuste!!

=========================================

*Les trois amis s'amusaient comme des jeunes fous et en entrant, Tsubasa était bien satisfait de leur chambre. Il se rappelait avoir été volé par Jun et Arashi, mais était capable de passer outre. Cette fois-ci du moins. La chambre était une véritable merveille et il sourit en voyant les yeux d'Eiki.*

Tsubasa: Qu'en penses-tu, Jude? C'est une belle architecture, ne? On se croierait directemnet dans la forêt, tout en étant dans un luxe remarquable. ... regardez-moi ce bain... complètement en verre!

*Se promenant dans la chambre pour en voir tous les luxes, c'était d'une tristesse que de ne pas profiter de tout ce qu'il y avait, non? DE toute facon, TSubasa se doutait qu'il ne dormirait pas toute la nuit. Il regarda Torii faire ses mouvements de danse.*

Tsubasa: Bien sur qu'ils étaient fous de nous! Nous étions des petites vedettes à l'époque, ne? On a même prouvé qu'on l'avait encore dans le sang ^~

================================================

*Même si Arashi n'avait pas l'expérience et la qualité de d'autres amants que Jun avait eu, il avait un élément que peu maîtrisait aussi bien que lui. Cet instinct purement animal et masculin était ce qui provoquait les plus grandes réactions chez Jun qui se tendit alors que le rythme contre lui s'augmentait. En sentant les lèvres de son amant contre son oreille et sa poigne agressive, Jun gémit fortement contre lui et l'entoura vivement de ses deux bras alors qu'il se libéra des tensions qu'Arashi avait lui-même créées en lui quelques instants plus tôt. Il arqua la tête vers l'arrière, souriant à travers ses sons de plaisir. N'était-ce pas tout simplement divin de se partager ainsi?*

Jun: ~  Aaahhh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 449
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Jeu 28 Sep - 23:29

Miyuki: Mmmphhh!!! Ahhhh! Au secours Beryl-chan! >_< !

* Gigotant entre les cuisses de Natsuki, Miyuki éclata de rire et leva les bras dans les airs en haut de sa tête et se saisit d'un oreiller qu'elle utilisa pour tapper sur le haut du corps de son assaillante en rigolant pour tenter de se sauver. Évidemment, Maeko ne perdit pas une seule seconde pour aller chercher une oreiller sur le deuxième lit et sauta derrière Natsuki, la chatouillant à la taille pour tenter de libérer MIyuki. Nishiko les regarda quelques instants, et puis fut tentée elle aussi. Elle se saisit d'un oreiller de l'autre lit et sauta à l'abordage, planquant Maeko sur le côté en arrivant en vol plané, avant que les deux N se retrouvent à dos de M sur le lit *

Nishiko: Ahh ha! Faibles M vous ne pouvez rien contre nous!

Maeko: Ugh prenenz ca, pouf pouf

Nishiko: Yiiii

Miyuki: Aaaaagh! Vlan!

==============================

Wingul?? N-Notre c-chambre?

Sempai.. notre chambre? Tu m'attendais?! Moi qui croyait que tu en aurait profité pour être avec les autres Myst-eeries... ah!

* Écarquillant les yeux, visiblement abasourdi de voir Akihito qui venait le chercher rapidement, Chaelin s'illumina, et lui adressa un beau sourire ravi. Contre toute attente finalement il n'aurait pas dû avoir aussi peur, il l'avait attendu, réellement attendu... cette fois ce n'était pas une invitation en l'air, non? Il rougit de plaisir, et ses yeux brillèrent d'une excitation qu'il ne savait pas exprimer alors qu'il regarda le sourire de son premier amour. *

J-J'étais parti visiter les écuries.. les chevaux sont tellement cutes =^^=! Ahh attends sempai! Je vais te présenter à mon ami Rokurou-kun et..

Yasunari: Ah tiens, bonsoir Wingul. Je ne vous retiendrai pas, on se verra demain ne, bonne nuit, Luke-kun. Rokurou, l'on continuera cette conversation lorsque nous aurons un moment.

* Tapotant affectueusement l'épaule de Chaelin, tout en offrant un regard sévère à Akihito, Yasunari partit sans en rajouter vers ses Dream Catchers. Jiyu et lui s'Étaient assez bien compris pour ne pas qu'il en rajoute. *

========================================

Ce n'est pas ta faute, Sorey.

* Suivant docilement son employé hors de l'ascenceur, Haise ne porta pas beaucoup d'attention au corridor qu'ils suivaient. Ayant leur chambre parmi les dernières elle était à un endroit insolite. Tetsuya lui disait des paroles qui étaient réellement gentilles pour une fois, et elles faisaient du bien. Il le suivit dans leur chambre et lorsque Tetsuya eut fermé la porte, Haise se rapprocha de celui-ci dans la pénombre, et de sa main libre agrippa le bras qui tenait sa main, et doucement il posa son front sur son épaule, fermant les yeux. *

Merci.. j'ai vraiment fait tout ce qui m'a été demandé.. je le jure. Je voulais juste qu'ils le voit.

-----------------------------

* Michiru voulut amener son poing à sa bouche pour le mordre, mais Ken lui avait lié les mains, alors il ne put le faire et fut complètment épris d'une puissante vague de chaleur, et il s'arqua contre les deux ukes, gémissant puissamment de plaisir, ce qui résonna dans toute la pièce et fit echo. Il les avaient avertis, mais ils jouaient avec le feu non? Comment ne pas être précoce devant une telle attaque? La force de chaque vague de plaisir était si grande qu'il trahissait avoir été en manque pendant quelques temps, et torturé plus tot par le beau Setsuna. Ken retourna les caresses de Setsuna en le touchant partout de sa main libre, alors qu'il regardait d'un air savant Michiru se délecter de son plaisir dans un état des plus exaltés. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Ven 29 Sep - 23:43

Mm? Il est inquiet? C'est vrai.. il n'y avait que Papa et Set qui connaissaient bien mon dos.. je n'ai jamais eu à répondre à des questions là dessus.

* Ressentant les émotions de Yasahiro, Deokin était étonné et touché tout à la fois. Il en oubliait que ce n'était pas "connu" de lui. Mais en même temps, que quelqun d,aussi clean et pur que lui s'y attarde, n'était-ce pas réconfortant? Quelqun qui prenait le temps de s'attarder à ce qu'il avait subi. C'Était un peu comme cela depuis le début avec Yasahiro. Il traca un petit cercle sur le lit avec ses doigts. *

Non.. pas depuis que je sais comment me défendre, il n'a plus été capable de me toucher.La dernière remonte à il y a quelques années.

============================

Eiki: C'est tellement beau! La personne qui a pensé à ceci est un génie ^-^

Torii: Nous avons même scoré devant l'Équipe D-Teks, et eux ils ont un chanteur, une vedette nationale dans leur équipe! Pour dire que Trimâles, ce sont les meilleurs!

* Torii dansait toujours dans la chambre alors que Eiki s'accroupit près du bain, passant une main dans l'eau chaude avec un certain plaisir. La lune reflétait dans l'eau et faisait scintiller l'eau cmme un millier de perles, c'Était superbe. Torii s'arrêta et saisit Tsubasa par les épaules. *

Torii: Hey les gars, quel genre de vie on aurait eue, si on avait continué comme idols eh?

==============================

* Arashi savait bien que ce n'était pas ce qu'il faisait mais bien la pratique que Jun lui avait prodiguée qui l'avait rendu aussi fébrile et prêt à s'abandonner une nouvelle fois. Arashi continua caresses avidement jusqu'à ce que son partenaire se calme complètement et puis passa sa main humide dans l'eau près de lui avec un plaisir évident, relâchant légèrement son étreinte pour admirer l'air satisfait du bel homme à ses côtés *

Arashi: Mmm ~ j'adore te voir comme ca..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinsune Natsuki

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Sam 30 Sep - 0:00

*Natsuki ne s'était pas attendue à ce que Miyuki gigote autant entre ses jambes et rougit un peu, assez distraite pour ne pas réussir à se protéger de l'attaque de celle-ci et reĉut l'oreiller. En plus, Maeko s'en prenait à elle par derrière. Elle poussa un cri de surprise avant de se mettre à rire.*

Ahmppff! .... Yii!!! Hahaha nooon !! ^_________^ !

*Une fois que Nishiko poussait la deuxieme attaque, c'était un peu plus viable. Natsuki chancela un peu au mouvement et descendit ses mains a la taille de Miyuki pour la chatouiller à son tour. C'était une ambiance bien amicale, et Natsuki repoussa l'oreiller qui l'Avait attaqué vers et sur Miyuki de son autre main.*

Merci partenaire! Ha! .... C'est nous les plus fortes ^-^' !

===========================================

Akihito: Oui... notre chambre. Rokurou et... oh.

*Captant le regard sévère de Yasunari, Akihito en convenait que les deux savaient ce que ca signifiait, bien qu'il n'avait rien à dire de plus. Yasunair non plus tiens, ca tombait bien. Il maintena spn regard, mais sans plus. Quant a Jiyu, il acquiesca à Yasunari et lui souhaita aussi une bonne nuit.*

Jiyu: Bonne nuit Yuri.... a vous deux aussi. Wingul, j'espère que nous pourrons faire plus ample connaissance pendant les épreuves du OHU.

*Ne voulant pas prendre leur temps, Jiyu lui ne voyait que le bon côté. Il ne savait pas ce que Akihito et Ken avaient fait et même s'il se doutait de ceci, il préférait voir la bonne action de prendre sa chambre avec Chaelin. Il avait l'air sage présentement, non? Akihito trouvait les amis de Chaelin étranges, mais était plutôt content que Yasunari ne reste pas. Il sourit à Chaelin et lui fit un petit signe de le suivre.*

Akihito: Tu viens? J'ai quand même hâte de voir les chambres, ne? ^-^' Tu étais avec les chevaux...typiques ^^' Attends tu veux dire qu'ils ne sont pas loin d'ici??

=================================

*Tetsuya savait bien que ce n'était pas sa faute, mais il n'aimait pas du tout voir Haise comme ça. Il était toujours si rapide à le chicaner, le demander ou vouloir quelque chose d'extravagant. Quand était-il aussi silencieux? Triste? Il avait toujours une fierté au visage, non? Tetsuya avait un peu mal au coeur. Il ouvrit et referma la porte, puis sentit le contact d'Haise qui s'accentuait, en plus de lui parler du fond du coeur. Tetsuya posa son autre main sur la tête de son ami avant de l'entourer dans un câlin tendre et réconfortant, peut-être même un peu possessif.*

Tetsuya: ... ce n'est pas ta faute non plus, Haise. Ce n'est vraiment pas ta faute... tu as tout fait ce que tu devais, tu as tout fait en donnant ton meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 449
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Sam 30 Sep - 0:26

Miyuki: Ooh non! Hihi... hihihi .... ahhhh ! hihih! Ahhhh! Berylou! Il faut se défendre! Fluff-fluff-chatouillis!!!

Maeko: Heinnn?

* Miyuki fit un regard savant à Maeko et puis se saisit de son oreiller, et assena un fort coup d'oeiller à Natsuki, d'un bord puis l'autre et puis le lanca plus loin et profita de la surprise pour la chatouiller à son tour, et la repousser ce faisant sur le côté, tombant un peu dans les jmabes des deux autres. Ce fut au tour de Miyuki de monter à quatre pattes sur Natsuki pour la chaotuiller vigoureusement. Maeko tenta de l'imiter mais elle riait tellement suite aux chatouillis de Nishiko qu'elle ne parvint pas à le faire.. Nishiko voulu frapper Miyuki d'une oreiller pour sauver sa partenaire mais Maeko la saisit et elle tomba sur le coté, à l'inverse de Miyuki et Natsuki. *

Maeko: On va les avoir! Elles sont croyaient bonnes eh?

Nishiko: Yiiiii! ^^'

===========================

Bonne nuit Rokurou ^_^ ! A demain matin!

* Regardant quelques courts instants Jiyu qui quittait, Chaelin ramena ses yeux sur Akihito, lui souriant avec excitation. Il le suivit de manière obéissante, encore sous l'effet de la surprise que celui-ci l'avait pris avec lui dans sa chambre d'hotel, et que les autres n'étaient pas là. En s'arrêtant devant l'ascenceur et joignit ses mains devant lui, rougissant un peu, et ne perdait pas du tout sous sourire, tellement il était content. Il leva des yeux timidement illuminés vers son sempai. *

Les chevaux sont juste en arrière, et les écuries sont superbes! En fait ici c'est probablement le plus bel endroit que j'ai vu de ma vie.. comme sorti droit d'un rêve! ^_^ Je... suis désolé. J-Je ne croyais pas que tu m'attendrais, ou que tu prendras une chambre avec moi.. Je suis vraiment content =^^=

Je n'aurais peut-être pas dû avoir aussi peur! Aki tu m'as choisi avant les autres.. tu n'Étais pas obligé... Ahh mon coeur bat tellement vite! ^^

====================================

* Restant un peu interdit, Haise démontra qu'il n'Était pas habitué à se faire réconforter de la sorte, tout comme il n'était pas habitué à montrer ses réelles émotions. Il se laissa pourtant faire. C'était un moment où il se sentait réellement petit dans les bras de Tetsuya. Il ne pouvait pas réellement répondre à cela, mais appréciait que celui-ci tenta de lui remonter le moral, en soulignant que c'était très bien, tel qu'il l'Avait cru lui-même. Toutefois la pensée, la vision et l'approbation de ses mentors lui importait plus que tout, alors l'idée de ne pas avoir été à la hauteur l'obsédait. Il avait de la peine, pourquoi la ressentait-elle encore plus fortement alors qu'il se faisait serrer? Après un long instant, il passa ses bras un peu maladroitement en croix alentours de Tetsuya et se sentit plus émotif. *

Haise: Qu'est-ce que tu fais? Je pensais que tu ne pouvais pas me supporter. Tu n'as pas à faire ca. Je vais me forcer plus la prochaine fois.. je promets. Je vais vraiment.. vraiment essayer.

* Sa voix s'éteignit alors il se tut sans rajouter un mot. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Yasahiro

avatar

Messages : 563
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Sam 30 Sep - 0:27

*Yasahiro poussa malgré lui un petit soupire de soulagement. C'était rassurant, bien qu'il n'aimait pas savoir que Deokin avait recu toutes ces blessures. Il continua ses techniques pour détendre Deokin malgré tout.*

...Quelques années... et maintenat... comment... comment tu te sens, je veux dire, à sentir mes mains sur ton dos? ... Est-ce... étrange?

N'es-tu pas craintif? Sensible de par les souvenirs? As-tu...confiance? Je veux dire, clairement je ne suis pas en position de te blesser mais... enfin tu comprends. Bien sur que tu me fais confiance, sinon tu ne m'inviterais pas dans ta chambre, ne?

*Souriant doucement en pensant que Deokin lui réservait quand même une place de choix, Yasahiro était un peu plus large dans ses mouvements dans le dos de Deokin pour ne pas insister à un endroit plus qu'un autre. Il se concentra un peu plus sur sa tâche et le but de relaxer l'autre homme.*

=============================

Tsubasa: Surement qu'on voyagerait d'hôtels en hôtels, avec toutes sortes de costumes de fous, ne? Tu aurais eu toutes les femmes que tu aurais voulu ^^' ... mais je ne crois pas qu'on aurait eu nos enfants. Je ne crois pas qu'on se serait mariés non plus. Ce serait très très différent comme vie, non?

*Tsubasa ne disait pas non, en fait c'était un peu fou d'y penser. Il regarda longuement Torii, puis posa les yeux sur Eiki et se demanda s'ils auraient eu plus de chances si Trimâles avait continué. Imaginer Eiki sans Deokin...c'était difficile par contre. Torii et lui, c'était plus facile. Voyant l'eau déjà dans le bain et Eiki qui y trempait légèrement la main, Tsubasa fit signe à Torii et marcha vers le bain.*

Tsubasa: Le bain...est déjà plein? Il est chaud? ... Peut-êter qu'on devrait en profiter alors. Il est déjà rpêt, ne?

==========================

Jun: ~ Mmm moi aussi ...Aaah quelle belle soirée !

*Se relaxant, Jun fit un sourire des plus satisfaits à son partenaire et accepta finalement de s'asseoir plus confortablement dans le bain. Il avait pris toutes sortes de positions difficiles à tenir depuis qu'ils ne se lâchaient plus, alors ceci pourrait bien lui faire du bien! Posant sa tête contre l'épaule d'Arashi, Jun était des plus paisibles. Pour l'instant, il était totalement satisfait.*

====================================

*Setsuna se plaisait énormément à entendre la voix de Michiru qui résonnait partout dans la chambre. Il était loin d'Avoir peur des réactions de celui-ci, ou de le goûter. Peut-être aurait-il dû? Il ne pouvait pas savoir. A l'entendre, Setsuna se mit à faire plusierus sons lui aussi, d'autnat plus que Ken répondait à sa main. S'assurant d'être à son meilleur pour leur invité, Setsuna ne perdit rien de sa cadence jusqu'à suivre tous les spasmes qui possédaient Michiru. C'était une sensation des plus excitantes, après tout. Sa main sur Ken ne se gênait pas pour lui faire savoir qu'il viendrait le toucher par la suite, caressant ses cuisses avec fermeté.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinsune Natsuki

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Sam 30 Sep - 0:50

Fluff-fluff? Tss du Bluff- hmph!!!

*Recevant les deux forts coups d'oreiller, Natsuki ne s'était pas attendue à ce que les filles jouent aussi "rough". Cette tanante méritait bien de se faire chatouiller encore longtemps! Mais Natsuki n'avait pas prévu de se faire avoir par le lancer de l'oreiller au loin, et se sentit chavirer sur le côté, puis sur le dos. Elle poussa un petit cri de surprise et eut le réflexe d'essayer de s'agripper à Miyuki, ayant une légère crainte de tomber en bas. L'instant où elle ouvrit les yeux, les deux mains contre la taille de l'autre femme, Natsuki rougit à la voir à quatre pattes au-dessus d'elle mais elle n'eut même pas le temps de profiter de la situation qu'elle se faisait chatouiller à nouveau. Elle gigota à son tour sous Miyuki, elle tourna la tête d'un côté et de l'autre pour ne pas avoir à regarder Miyuki dans cette position à nouveau.*

Hihihi!! Aaahh c'est... c'est injuste!!

C'est totalement injuste... je suis complètement vulnérable dans cette position-ci... je n'ai aucune envie que tu bouges et en même temps, il faut absoluemnet que tu bouges...

*Étendant un bras sur le côté, Natsuki cherchait désespérement un oreiller mais ne regardait pas ce qu'Elle faisait alors elle posa sa main sur Maeko et Nishiko, sans trop savoir où ni quoi.*

Munition... il faut ... hihihi...

===============================

Akihito: Hm? Non tu n'as pas à être désolé d'avoir visité les écuries... tu avais parfaitement le droit ^^' Je préférais juste t'attendre avant d'aller à la chambre, j'avais envie de la découvrir avec toi ^^

*Bien qu'il n'aviat pas débuté par "je prends une chambre avec Chaelin et c'est tout et je ne veux entendre personne", il en restait qu'Akihito avait dit vouloir une hcambre avec Chaelin, et éviter Shirane et Otoha. C'était quand même de bonne volonté, non? Finalement ils n'étaient qu'eux deux. Il sourit à Chaelin, ne voulant pas que celui-ci s'excuse d'Avoir eu peur ou de l'avoir fait attendre. *

Akihito: Il parait que les hcambres sont encore plus extravagantes que le lobby, peux-tu imaginer? Demain... tu vas me montrer ta monture avant de partir, ne?

===========================

Tetsuya: Sssh.... tu n'as pas... à réfléchir. Tu peux juste... tu peux juste laisser tes émotions sortir. Je suis là...et je ne partirai nulle part. Sers-moi... aussi fort que tu en as besoin.

*Bien que leurs caractères étaient souvent chat et chien, la richsse et le succès contre le gars qui essayait de tout faire et aviat peu d'argent, ils s'appréciaient tous les deux et quelque part, ils le savaient. Tetsuya n'arrivait pas à tolérer toute la douleur qu'il voyait Haise ressentir, si bien que lui-même le serra un peu plus fort. Il ne pouvait pas être la personne que Haise voulait, ou celui dont il cherchait les compliments, mais s'il pouvait au moins lui servir de réconfort, d'échappatoire, alors il le ferait. Il avait été excellent en danse, et si Tetsuya savait uen chose de Haise, c'était qu'il donnait toujours son 100%. Cet épisode laissait un goût amer par rapport à sa relation avec les DreamCatchers, et même les deux mentors D-Teks. Il avait l'impression que ceux-ci avaient "adopté un petit chien adorable" et que finalement ils se permettaient de le battre, maintenant que celui-ci leur donnait son amour inconditionnel. C'était cruel.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Sam 30 Sep - 0:51

Non, je ne me souviens pas de mon dos avec une sensibilité différente.. Je ne pouvais pas dormir dessus quand elles étaient fraîches, mais sinon je dirais que je n'y ai jamais porté attention. Je ressens tes mains, mais c'est davantage ta facon à toi de me toucher que je sens, rien de spécifique face à ma peau.

Un peu comme lorsque tu décides de me serrer, ou de passer ta main sur moi. Tu le fais à ta facon, ton touché, ces mains déterminées mais hésitantes. C'est cela que j'aime.. et j'aimerais cela même si chaque mouvement de tes doigs ferait l'effet d'une brûlure.

* Bien que Yasahiro se demandait comment Deokin vivait ce traumatisme, Deokin était plutôt à un autre niveau avec celui-ci. Il n'avait aps peur que ca se reproduise, ou de son passé. Il craignait davantage l'impact sur son corps, sur l'image qu'il donnait. Il nA'vait plus peur de la douleur non plus. Après tout il en vivait des différentes maintenant, qui étaient bien plus sournoises. Il se concentra sur l'effet des doigts de Yasahiro, qui devenaient tellement plus sensibles sur les côtés, et la sensation se perdait sur les chairs meurtries au centre. *

=================================

Torii: Oh oui ! Quelle bonne idée! ^__^

* Torii ne se fit pas prier, oubliant certains détails, il commenca simplement à se déshabiller de son costume de idol, lancant les morceau dans un coin qu'il s'appropriait. Eiki releva les yeux et tressaillit en le voyant faire. *

Eiki: Aaah mais que fais-tu?

Torii: On est comme des stars! On fait "comme si" on avait toujours été des idols eh? Alors on profite du bain!

Eiki: Non pas cela! à enlever ton linge >_< !

Torii: Voyons Eiki, je n'irai pas tout habillé! Allez allez à ton tour! Tsubi! Dis-lui! Voyons!

* Eiki se cacha de ses mains de facon timide alors que Torii s'approchait comme un prédateur, à demidéshabillé. Eiki recula de quelques pas en faisant des "non non!" mais Torii s'Avancait toujours, et Eiki recula jusqu'à se cogner contre Tsubasa et il sursauta en s'excusant vivement, pris au piège *

===============================

Arashi: Hmm en effet ^~ ! Il faut profiter de cette vie ne? Nous la méritons.

* Prenant une gorgée de vin, Arashi entoura l'épaule de Jun et le tint contre lui. Ils étaient l'emblème même de la luxure et de la gourmandise tout à la fois. Les deux étaient fins satisfaits de tous ces plaisirs, et ne rejetaient pas l'idée de continuer. Seulement il fallait en profiter un peu. Quelle merveilleuse sensation de bien être! *

==============================

* Alors que Michiru profitait d'une longue et puissante apogée, il se sentait complètemnet au paradis. Il gémit pour tous ses spasmes, et puis finalement se calma dans une très forte respiration, fermant les yeux avec délice sur le lit. Il eut quand même un pensée qu'il avait été énormément précoce, et espérait ne pas avoir décu ses assaillants, mais comment leur résister, ils étaient tellement beaux! Lentement il déprit ses bras de sa veste et se releva sur ses coudes pour regarder les deux avec intérêt. Est-ce que cela les aaient excités eux aussi? Clairement Ken oui, car il se tendait au toucher de Setsuna et ramenait maintenant ses mains vers lui. Michiru hésita. Devait-il regarder les deux ukes faire ou pouvait-il se joindre? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Yasahiro

avatar

Messages : 563
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Sam 30 Sep - 1:18

*Yasahiro rougit à l'entendre et sentit ses mains devenir un peu moites. Il s'arrêta légèrement pour essayer de dégourdir et essuyer ses mains et éviter cette étrange sensation. Il reprit d'attaque le dos de Deokin et testa un peu les endroits plus cicatrisés et ceux moins, pour voir les réactions de l'auter homme. Il y avait un certain plaisir à l'observer et l'étudier ainsi, et même s'il ne pouvait s'enlever de la tête le traumatisme de Deokin, c'était un peu moins douloureux de savoir que maintenant il n'était plus victime.*

Ah... est-ce que ... errmm ...est-ce que c'est... agréable? Je veux dire, correct?

Ma facon de te toucher... aah Deokintsu, ne me fais pas dire des drôles de phrases!

*Descendant plus bas dans le dos de Deokin, Yasahiro setnait ses mains devenir plus chaudes et ses cuisses se serrèrent un peu contre l'autre homme. Peut-être prenait-il conscience de leur proximité.*

=========================================

*Typiquement de Torii, celui-ci se déshabillait sans considérer les autres et encore moins leurs attirances pour la gente masculine. Tsubasa était en pleine observation de son ami lorsque celui-ci tentait de convaincre Eiki de se déshabiller aussi. Ca prenait une tournure intéressante. Tsubasa voulait bien les laisser faire, mais eiki se retrouvait le dos contre lui et son réflexe fut de poser les mains sur sa taille pour le tenir en place. Dans une telle position, comment ne pas penser à ce qu'il lui avait déjà fait? Ce serit difficile de le déshabiller sans sensualité... *

Tsubasa: Torii a raison, voyons. Un bain tout prêt pour nous, il faut en profiter, ne? Allez... enlève ça...

*Glissant ses mains pour défaire le top d'Eiki, Tsubasa gardait l'autre homme près de lui pour lui donner aucune chance de s'senfuir alors qu'il se ferait au moins à demi-déshabiller. *

=========================================================

*Alors uqe Jun et Arashi aussi profitaient pleinement du bain, Setsuna et Ken n'avaient conclu que la partie 1 de cette soirée de rêve. Ni un ni l'autre n'avait d'attente particulière et n'allait pas forcer Michiru à s'impliquer s'il ne voulait pas ou s'il était trop sous l'effet. Toujours plus bas sur Michiru que Ken, Setsuna avait bien envie de continuer ce qu'il venait de faire sur sa prochaine victime. Ce ne serait pas tres juste, non? Il amena sa main pour venir caresser l'anatomie de Ken alors qu'il remarqua comment Michiru les regardait. Il s'en mordit les lèvres et alla chercher l'une des mains de Michiru afin qu'il le rejoigne contre Ken.*

Setsuna: ~ Mmm tu veux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisano Chaelin

avatar

Messages : 449
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Sam 30 Sep - 1:18

Nishiko: Yiiii ma cuisse! Comment oses-tu?!

Miyuki: Oupss! Haha pauvre Cheria! Tiens la bien, Beryl!

* Miyuki éclata de rire en entendant Nishiko crier alors que Natsuki l'avait attrapé à un endroit quasi intime sur la jambe. Resserrant les jambes pour ne pas quitter sa position de sur Natsuki, elle se tourna et chatouilla Nishiko qui cria encore plus, prisonnière des chatouilles d'elle et de Maeko. Cette double attaque était trop, et Nishikotenta de se retourner sur le ventre, alors qu'elle riait aux éclata sous les chatouilles pour pouvoir relever les fesses et pumper Maeko, plutôt que de risquer de mettre ses jambes sur Natsuki. Mais en repoussant Maeko, celle-ci glissa contre Miyuki qui perdit son soutien, écrasée par Maeko, et s'Affaissa, doucement toutefois, contre Natsuki de tout son long. Elle eut tout juste le temps de tasser son visage pour ne pas qu'il y aie collision. Toutefois elle était vraiment étendue sur elle, ressentant toutes les portions de son corps contre les siennes et maintenue ainsi par le poids de Maeko sur elle. Elle rougit légèrement, Natsuki avait réellement une poitrine ferme et plus imposante que la sienne... *

Miyuki: Ugh.. je me fais avoir en sandwich! ahh ha ^^'

=================================

Ahhh j'ai tellement hâte de voir en dedans! =^^= ! O-Oui si tu veux bien..t-tu aimerias vraiment voir? Tu sais il y avait un cheval qui a eut un accident il y a quelques années qui s'est fait couper une oreille! Il lui manque aussi un peu de poil dans le cou à cause de sa cicatrice. Il est bien guéri maintenant mais les gens ont peur de lui parce qu'il n'est pas comme les autres, mais on m'a dit que c'était l'un des plus gentils cheveux de l'écurie. je suis allé le voir et il arrêtait pas de se coller sur moi pour se faire flatter! Je suis sur que c'était le plus mignon de toute l'écurie!! Je suis plein de son poil ^^' J'aimerais bien l'avoir demain!!

* Osant parler un peu plus, Chaelin s'excita à la question, racontant un peu ce qu'il avait découvert à l'écurie, alors qu'il suivait Akihito dans l'un des ascenceurs, visiblement aussi content que lui de découvrir la chambre, mais aussi de parler d'animaux. Il fit un pas dans sa direction, alors qu'il contait son histoire. Akihito l'écouterait, non? lui aussi aimait beaucoup les animaux, il comprendrait. Et puis en contant, il se regarda et se frotta un peu, timidement pour enlever les poils bruns-roux sur ses manches blanches. *

==========================

* Étant complètement habitué à restreindre ses émotions, Haise ne savait pas exactement comment se laisser aller. Il faisait tout pour toujours se controler et bien air devant les mentors et le public. Il n'Était pas silver et froid pour rien, cela faisait partie de ce personnage qu'ils avaient créé. Il ne faisait pas plus la distinction avec lui-même et ce personnage qu'il étit supposé être, l'ayant intégré au plus profond de lui. Le chanteur ne comprenait pas tout ce qui poussait son employé à le serrer aussi fort, ni pourquoi chaque fois qu'il resserrait son étreinte il avait l'impression que l'eau lui montait aux yeux. Il relâcha lentement ses bras, et puis se défit de lui, ses yeux remplis d'eau et ne leva pas le regard sur Tetsuya, prbablement trop honteux pour le faire et ne croyant pas qu'il méritait une preuve d'affection de la sorte. Il fit quelques pas dans la chambre et passa le revers de ses mains sur ses yeux. *

Haise: ..hm... So.. Sorey est-ce que... les bagages ont.. ont été livrés ici? Je.. je vais aller me coucher. Je suis fatigué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deokin Anahiki

avatar

Messages : 820
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Sam 30 Sep - 20:27

Qu'est-ce que cette question? Ne me dis pas que ceci te fais de l'effet? Même à mon pire, même avec tes mains contre ma peau détruite tu arrives à devenir chaud..?

* Appuyé contre ses bras, Deokin sourit et puis se mordit les lèvres, profitant lors d'un court silence, d'étudier toutes les réactions que Yasahiro avait d'être ainsi près de lui. En effet dès le prmeier soir, il l'avait trouvé proche, voulant établir le contact avec lui partout contre lui. COmment était-ce possible, il avait l'impression de l'attirer comme un aimant? Et c'était parfaitement mutuel, ce qui était troublant. Deokin en était conscient, et même s'il avait eu de la difficulté à l'Accepter il y avait 2 jours, il avait succombé à suivre cette connexion qu'ils avaient tous les deux, et qui les troublaient probablement autant l'un que l'autre. Après tout, Yasahiro était plutôt à cheval sur lui ainsi, serrant ses cuisses contre son bassin, caressant le bas de son dos, il n'aurait jamais laissé un autre homme agir ainsi avec lui. Il n'aurait laissé personne d'autre non plus le faire frisonner lorsqu'ila tteignait des zones plus sensibles... *

C'est très agréable. Je ne veux pas que tu arrêtes... à moins que ca te dérange?

===============================

Eiki: Aahhh...?!

* Poussant un petit son de protestation gêné, Eiki rougit intensément devant cette attaque, mais encore plus de ressentir que Tsubasa arrêtait sa course. Il frémit lorsqu'il sentit ses mains sur sa taille, figeant légèrement sur place, permettant à ses mains de se glisser sous son chandail pour le lui enlever et il gémit malgré lui avec une vois un peu plus aigue, voulant s'enfuir, mais Torii trouvait très drôle ce petit jeu et aida Tsubasa en détachant la cravate de Eiki et sa chemise, le maintenant ainsi coincé en sandwich entre eux deux. Eiki était tellement une adorable victime, non? Il se débattit légèrement, mais c'Était peine perdue non? Ainsi complètement entre les deux, si frêle était-il.. *

Torii: Ca va te dépogner un peu mon Eiki ^~ Aahh tiens voilà!

Eiki: Aahhyyy Ahhh les gars ~ ! ..Non non arrêtez!

---------------------------------

* Obtenant la permission de Setsuna pour toucher Ken, Michiru rougit légèrement et ne se fit pas prier et se redressa pour s'avancer plutôt à l'arrière de Ken, glissant ses mains sur ses cuisses, et puis les ramenant vers lui alors que le uke soupirait de plaisir. Il les glissa sous son top, l'amenant à s'exposer pour Setsuna d'une facon des plus délicieuses, pour lesquelles d'ailleurs il se donnait à lui sans hésitation, son partanire qui savait si bien le toucher dès le départ. *

Ken: Emil ~ Leon ~ ... Mmmmm...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinsune Natsuki

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   Sam 30 Sep - 20:39

*Natsuki tenta de retirer rapidement sa main en rougissant, n'ayant certainement pas voulu faire des attouchements déplacés à Nishiko. Bouger était complexe dans cette position et avec Miyuki qui la serrait davantage pour pouvoir faire une torsion et chatouiller Nishiko, Natsuki ne venait pas du tout à la défense de sa coéquipière. Il y avait quelque chose de bien agréable d'avoir Miyuki ainsi par dessus elle, mais Nishiko ne comptait pas se laisser faire et sa contre-attaque avait eu d'autres répercussions. Tournant aussi un peu sa tête sur le côté, Natsuki sentait définitivement les courbes de l'autre femme contre son corps et son coeur battait plus rapidement qu'avant cet incident. Elle posa ses mains de chaque côté sur la taille de Miyuki, comme pour s'agripper à son bassin.*

Aaah ... non, non je ne dois pas... laisser mes mains ... mmm ... non... ne pas profiter de situation... mais je vais garder un bon souvenir ~

*Ouvrant une main pour finalement chatouiller Miyuki, Natsuki avait de la difficulté à ne pas donner une touche de sensualité à son attaque, un peu comme si elle découvrait la sensibilité de sa victime du bout des doigts.*

==============================

Akihito: Haha ^^' C'est totalement toi! Tu as toujours eu un faible pour les malaimés, ne? Pour le solitaire délaissé....

*Akihito eut un petit sourire, secouant doucement la tête. Tiens peut-être qu'il voyait une similitude à comment Chaelin était tombé amoureux de lui dans leur adolescence. Dans l'ascnceur, il n'y avait qu'eux. Tout le monde était plutôt dans leurs chambres. LE voyant qui cherchait à enlever les poils, Akihito eut un doux rire et l'arrêta puis posa une main sur la joue de Chaelin.*

Akihito: T'es cute avec les poils de cheval sur toi ^^'

==========================

*Tetsuya sentait un gros blocage dans sa gorge et dans son thorax alors qu'il acquiesca, prenant le temps de reprendre le dessus avant de parler. Il craignait que sa voix ne trahisse à quel point il était triste de voir Haise ainsi. *

Tetsuya: Les... les bagages sont ici. Je.. est-ce que je peux faire quelque chose pour toi?

*Reniflant légèrement, Tetsuya donna un petit mouvement sur son nez et alla aux bagages qu'il voyait et les apporta pour Haise. Il irait se coucher juste après, mais voulait s'assurer de faire tout ce qu'il pouvait pour Haise avant. Le voir dans cet état lui donnant juste envie de rester tout près, le tenir encore contre lui. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit à l'hotel des bois   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit à l'hotel des bois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dans un hôtel de luxe, nuit de noce ![Délire, PV ELISE xD]
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith
» La nuit du renouveau.
» [RP] Du bois pour le Maistre.
» Une fabrique de jouets en bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Destinations :: Forêt-
Sauter vers: