Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les dernières pratiques

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2349
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 13:30

*Pensant aux divers employés dans le train, Tetsuya était un peu pensif et il recut le baiser suivnat de Noriko en lui répondant avec plus d'aise cette fois-ci. Bientot ils retournaient sur scène pour montrer le temps uqi passait et comment Hisato reprenait Maki, ce qu'il était déja en train de faire. Gardant Noriko près de lui d'un bras plutot possessif, Tetsuya sépara ses lèvres doucement et garder les yeux rivés sur celles de sa partenaire.*

Tetsuya: Je ne sais pas exactement ce que tu veux mais... je serais fou de ne pas en profiter. Je vais te trouver une place à bord...

*Sur scène, MAsashi était intéressé de voir Yasunari se "tromper" tel son personnage, ce que Yasunari ne faisait jamais, comme s'il savait toujours quoi et comment faire. Son visage de frustration se changeait en un de scandale et avec ses mimiques très expressives, on le voyait bien. Plus il s,envenimait et plus il poussait Mitsuharu avec force, avec peine, avec la panique et la déprime au bord des lèves, au bord des yeux, au bord des mots.*

Quoi?! Ton demi-frère ?! Ton demi FRÈRE??? Mitsu! ... Ne doit pas faire partie de la famille d'un autre membre... ou y être entré par des faveurs quelconque d'amitié, de famille, d'argent ou de connaissances.... .... sors d'ici. SORS D'ICI !!!! Je ne veux plus voir ta face de traitre ici ! Moi qui croyait en toi Mitsuharu, en toi plus que tous les autres! Tu étais mon meilleur ami! Mon membre fondateur! Mon bras droit ! Tu m'as trahi depuis le tout début !! SORS ! DEGAGE!

==============================================

*Bien qu'elle savait qu'elle en disait peut-etre plus long que prévu, Natsuki avait toujours aimé jouer avec le feu et Nishiko était certainement un grand brasier. En meme temps, sa curiosité lui donnait le gout de lui en donner quelques réponses..et l'idée de s'en faire une amie. Et c'était la fille d'Arashi. Il y avait plusierus arguments, mais ce qu'elle ne suspecta pas, c'était qu'au-dela de toutes les questions que Nishiko pouvait poser, elle lui demande si elle avait un rôle. Cette fois-ci, leur proximité était de face et Natsuki fit un petit sourire charmé, gardant son regard dans celui de Nishiko. Elle posa un doigt sur ses propres lèvres en réflexion et attendit un court instant avant de commencer à répondre, posant ce doigt ensuite contre les lèvres de Nishiko.*

Natsuki: On m'a demandé de participer aux auditions, et l'idéal serait d'avoir un petit rôle quelque part. Rien de significatif car je ne suis pas du tout actrice, mais simplement pour l'aspect visuel. Je pense plutôt que tu serais excellente pour jouer auprès des autres DreamCatchers, ne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2298
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 13:44

Noriko: Mmm ~ Arigato ^~

* Obtenant ce qu'elle désirait, Noriko fit les beaux yeux à l'homme qu'elle courtisait et puis se mordit les lèvres légèement en regardant les siennes, et puis se tourna pour voir la fin de la scène crève-coeur, appuyant son dos contre lui. Pas trop loin dans l'arrière scène, Ryoku se sentait partagé. Ce n'était pas pour rien que c'était lui qui revenait à la toute fin le consoler et lui redonner espoir. Certainement toute son affection pour Taisho était présente. Sauf son homosexualité, Yuji avait toutes les règles d'epsilon autant à coeur que Taisho. *

Ken: Snif snif ca donne le gout de faire un câlin au sensei ne?

* Sur la scène, Yasunari avait l'air complètement sous le choc de sa propre connerie, voulait parler, mais n'y arrivait pas. Il baissait les yeux d'un air coupable. Après le choc initial, il quittait pour sa chambre sans se retourner, ressentant la fin d'une grande aire. C'Était clairement la toute fin d'une amitié. Il existait toutes sortes de trahison, mais celle-là n'Était pas belle. C'était aller au dela des valeurs premières.*

Yasunari/Mitsuharu: Gomen nasai Taisho.. je ne te demande pas de me pardonner. Je m'en vais, c'est bon.

-----------------------

* Qu'est-ce que Natsuki faisait dnc? un baiser indirect? Cherchait-elle à l'empêcher de répondre, Nishiko fronca les sourcils et se saisit de la main de Natsuki, lichant ses lèvres pour enlever la sensation qu'elle y avait laissée. Elle avait l'air un peu choquée par cette révélation. Était-ce une fantaisie de Natsuki ou bien un réel désir, qu'elle prenne part à cette émission? Nishiko ne savait pas que croire. Elle passa une main nerveuse dans ses cheveux et eut un petit rire. *

Nishiko: Comment peux-tu dire une chose pareille? Je ne suis pas actrice, et je n'ai pas le look comme toi non plus. A la limite je suis maquilleuse pour la TV, je pourrais toujours trouver une facon de faire ca pour rester proche de mes Dream Catchers...

* Masashi lui avait pourtant dit la même chose. Wow Nishiko, tu devrais auditionner! C'était évident que dans les Dream Catchers, elle était plutôt fille favorite,et avait aussi le nom à l'appui. Mais elle n'avait aucune base, pire encore, elle n'Avait jamais même songé à cela. C'Était nouveau que de même le considérer un seul instant. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2349
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 14:13

*Tetsuya tenait Noriko dans ses bras de dos ainsi, leur donnant tout à fait l'air d'un petit couple. En meme temps, ca faisait partie de leur dynamqiue de Hisato et Maki. Sur la scene, Masashi était compltement dans tous ses états. Il téait bon pour être émotif apres tout, non? Il attendit que Mitsuhaur quitte, gardant son air trahi et malgré lui colérique. Il attendait d'être seul, respirant fortement, avant d'exploser de facon dramatique tel les meilleures performances de Masashi. Il se promenait lentement, de long en large dans la pièce. A chaque mention des autres personnages, on les voyait faire leur apparition silencieusement derriere pour montrer le temps qui passait, et comment chacun s'éloignait.*

... Mitsuharu... pourquoi? ... Rien ne fait plus aucun sens. J'avais une belle vie, nous avions bâti une belle fraternité ensemble, ne? Le tableau des valeurs, établies ensemble. N'avions-nous pas la même vision, Mitsuharu? Puis nous avons recruté Hisato. Il était beau, fort, sportif, et hyper calé dans ses études. Il sortait même avec Maki dans ce temps-là, quelle belle fille... c'était une excuse de plus de la regarder, ne? Le temps a passé, nous avons gagné une année et les prochains nouveaux nous ont rejoint... Jun et Shukishi les inséparables. Comiques, agréables, deux grands tombeurs qui ne restaient pas en place. On deviat leur rappeler l'importnace des études, mais ils étaient de vrais petits frères, ne? Puis... cette année, Nobuo et Yuji. Je pensais que tu l'avais recruté de bonne volonté. C'était plus un geek qu'un sportif, mais il tenait très bien à nos valeurs et il avait sa jolie et calme copine de Lambda. DEs points en plus, certianemnet. Yuji...Yuji a toujours eu la cote. Il est exactement a l'image des reglesments de Epsilon. Tout allait bien. J'avais même réussi à avoir Maki pour moi. ... que s'est-il passé? Quand est-ce que j'ai manqué les signaux...? ... Vous étiez ma famille les gars, ma famille... mes meilleurs amis... vous étiez tout pour moi...

================================================

*Natsuki regarda sa compagne du jour se défaire de sa main et se défaire de cet "inconfort" avec un grand plaisir. Il lui était impossible de rester de marbre et ce petit sourire taquin en était bien la preuve. Elle se demanda si Nishiko la prenait pour une grande tombeuse, une grande perverse, ou si elle s'amusait elle aussi juste un peu. C'était quand même drôle, non? Mais qu'était-ce donc cette nervosité alors?*

Natsuki: Mais voyons, qu'est-ce que tu racontes? Tu as ça dans le sang, être une célébrité, montrer tous tes charmes, briller devant l'écran! Toi et moi on n'a pas le même look, et? Tu es assurément la deuxièeme fille la plus sexy du OHU, qu'est-ce qeu tu attends pour me surclasser, hm? Et puis pourquoi tu penses que je te fais venir ici, et que je te donne accès à ces informations? C'est top secret, mais c'est excitant de garder un secret, ne? Allez, je refuse que tu ne t'essaies pas aux auditions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2298
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 14:32

* C'était vraiment un paragraphe des plus touchants, et chacun y ressentait la mélancolie, la nostalgie de Taisho, et comment il perdait le tout. C'était difficile de voir Mitsuharu et Nobuo quitter, mais aussi Hisato s'enfuir avec la copine. D'ailleurs pour ces deux là, c'était plus que facile a jouer. Feigner d'aller dans la chambre à coucher, ils en étaient fin prêts. Et puis finalement, lorsque le silence régnait chez Epsilon, Yuji rentrait de son entraînement, sac à l'épaule. Il visait sa chambre, et puis notait le pauvre Taisho à l'avant de la scène. Déposant son sac près de la table, Ryoku marcha en silence vers Masashi avec un air coupable au visage. D'un geste presque distrait, il passait sa main dans les cheveux de sn amoureux. *

Taisho... je voulais me venger. Je voulais pousser jusqu'au bout, jusuq'à ce que tu lâches prise. Mais je ne t'ai jamais détesté, peu importe ce que tu m'as dis. Je n'ai jamais réellement voulu te faire de peine. Je voulais juste que tu comprennes que cette différence ne faisait pas moins de moi un membre d'Epsilon.

* Si épris de son rôle qu'il pensa même en japonais plutôt qu'en anglais, Ryoku sursauta rangea sa main derrière lui lorsque Masahi réagit à son touché. Il était beaucoup plus doux, et cela n'Avait aucun lien avec le slutty Yuji es sceènes précédentes. *

Taisho-san, je.. je suis vraiment désolé. Je n'avais pas réalisé à quel point ca te faisais de la peine...

========================

* Mais qu'était-ce que cet encouragement entremêlé de manipulation? Nishiko était choquéde 1 par le culot de sa compagne, de son arrogance, mais aussi de par ce qu'elle avancait. Croyait-on vraiment que les Arashi avaient un sang chaud et bon pour la scène? Est-ce que son père le croyait? Ou était-ce simplement que si son père avait du talent, pouruqoi pas elle? Ces choses là, en effet pouvaient être familiales. Elle repensa à Shizuka, et comment son père aimait sa voix, comment celle de Ryoku en était une version masculine. Comment Tamafune et Maeko étaient des numéros toutes les deux, au point de prendre une place centrale dans leurs équipes, malgré leur jeune âge. Elle serra les dents, regardant Natsuki avec tant de questions et pourtant une grande incapacité à articuler une seule réponse. Un représentant des studios s'en venait les chercher, elle le voyait du coin de l'oeil, alors elle se redressa sur son banc, secouant la tête pour chasser quelques pensées. Vraiment? Elle.. passer l'audition? Entrer dans ce monde dont, contrairement aux autres, elle ne faisait pas partie?

Était-ce possible? Elle croyait qu'elle avait le controle sur cette journée, mais finalement, tout était manigancé par son père? prédisant aisément qu'elle allait marcher droit dans le piège? Était-il à ce point maître de tout? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2349
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 14:54

*Frémissant au toucher de Yuji, Masashi exprimait la surprise de la présence de celui-ci, de son toucher, de sa douceur. N'avait-il pas été des plus slutty avec lui, la dernier fois? Il se retourna légèrement vers Yuji, mais redescendit ses yeux et sa tête. Il ne pouvait pas le regarder, il ne pouvait plus regarder personne. Taisho avait tout perdu de sa fierté, de sa confiance, de sa bonne humeur.*

Yuji... ce n'est pas... eh... tu savais que Nobuo et Mitsuharu... ils sont demi-frères? ha. Comme si ce n'était pas assez d'avoir cette histoire de gay sur les épaules...

J'ai tout perdu, Yuji. Mitsuharu avait raison..et je déteste encore plus lui donner raison maintenant. J'ai tellement obsédé sur cette histoire, cette rumeur, le fait que tu sois gay et uqe deux gars d'Epsilon soient "déviants". J'ai obsédé et j'ai fouillé...et j'ai découvert que tout le monde avait quelque chose a caché, ne? Tout le monde avait quelque chose à se reprocher. De pire en pire... y a-t-il même quelqu'un qui respecte réellememt les règles? Y a-t-il un seul vrai membre de Epsilon, Yuji ? ...

=========================================

*Les questions que Nishiko se posaient présentement étaient tout à fait justifiées. Apres tout, Tetsuya avait hésité un peu, mais pas trop, pour lui donner l'adresse de Natsuki. L'entrée avait été facile. Natsuki était quand même assez prête à la recevoir. Le rendez-vous existait déjà et elles arrivaient parfaitement à l'heure, non? Et la signature Arashi, n'était-elle pas absolument nécessaire? Peut-etre que le pere savait tres aisément piégé et "sizé" sa fille, au point de l'embarquer ainsi. Il n'y avait aucun doute que Natsuki avait contribué, non? Le représentant les invitait et Natsuki passa une main dans sa propre chevelure en se relevant. Elle n'avait pas de crainte face à comment Nishiko se tiendrait, comment elle marchait ou si elle parlerait. Une fois arrivées dans le bureau de l'homme qu'elles venaient rencontrer, Natsuki lui serra la main fermement.*

Natsuki: Gyosuke-san, c'est un honneur de finalement vous rencontrer en personne.

- Ah! Jinsune-san, aussi magnifique de votre présence que de votre voix ! Ah ?! Arashi-san, quel honneur vous me faites de vous présenter en personne aujourd'hui ! Quand Jinsune-san nous a communiqué que c'était une faveur demandée de votre part, nous avons tout de suite cherché à libérer le plus possible de nos agents et de notre staff pour vous offrir le meilleur studio!

*L'homme d'affaire était âgé dans la fin cinquantaine ou peut-être plus et portait pantalon et chemise avec une cravate clean-cut assortie. Il ne portait pas le complet total car la température était confortable et aussi car tout le monde avait un petit air légèrement décontracté ici. Clean, mais pas exagéré. Il était visiblement nerveux de serrer la main a Nishiko et rencontrer le (la) fameuse Arashi. C'était un peu comme si seulement Natsuki lui avait parlé, jamais Arashi le père, et qu'elle avait toujours fait attention de ne pas révéler le genre d'Arashi.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2298
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 15:14

Eh quoi?! Demi-frères?! Mais.. mais non! Je ne le savais pas... mais les règles..

* Réellement surpris par cette affirmation, Ryoku reculait et regardait d'un air incrédule les chambres de ses confrères et puis Taisho à nouveua, qui était des plus déprimés. Sentant son coeur se serrer, il posa une main sur son thorax et hésita, regardant des deux côtés et puis se pencha un peu vers Masashi, parlant avec plus grande douceur. *

Je.. je ne peux pas croire qu'ils ont osé... Tu en as vriament beaucoup sur les épaules, Taisho-san, je suis désolé d'y avoir contribué comme ca. Je n'ai jamais voulu que ca se termine ainsi. Je vais prendre mes choses et quitter. Quitter... Epsilon.

Je ne veux pas partir, Taisho. J'adore Epsilon, sa signification, sa réputation, et tous les gars qui en font partie. Chacun à leur facon. Mais je n'Avais pas réalisé qu'être différent pourrait autant te faire du mal. Je me suis surement un peu trop vengé, c'est allé trop loin... alors je n'ai pas le choix de me racheter, avec ces adieux.

===========================

* C'était un piège, cerainement, et Nishiko le réalisait de plus en plus. Lorsque l'autre homme lui tendit la main et l'Accueillait de ce sourire, lui accordant un pouvoir et un prestige dont elle ne pouvait même commencer à imaginer. La nervosité lui serra la poitrine. Elle réalisait l'impact, la richesse, le succes, ce monde duquel elle ne connaissait rien, mais auquel elle était multiple fois indirectement reliée. Mais telle l'Arashi qu'elle était, elle ne recula pas, sa main trouvant celle de l'autre homme avec autant de fermeté que Natsuki. Elle s'assied aux côtés de Natsuki, pour qu'ils puissent discuter du deal et elle croisa ses jambes. Intérieurement, elle était terrorisée, mais son visage ne le laissait pas tant paraître. ELle songea à ce que Masashi lui dirait... il recommenderait de jouer le jeu jusqu'au bout. Ryoku lui... lui dirait d'être vigilante. Passant sa main dans ses cheveux avec un air charmant, elle sourit à l'autre homme. *

Nishiko: C'est un honneur pour moi de vous rencontre également! Bien qu'étant Arashi junior, je n'ai pas toute l'expérience que vous m'accordez, mais il va sans dire que puisque je serai en charge de ce dossier, l'accueil que vous nous portez se reflétera en effet dans toutes les excellentes grâces de mon père, Arashi senior.

* Ce n'Était qu'un rôle, qu'un jeu, il fallait le faire de manière prudente. Natsuki osait une coche trop loin. Nishiko se disait qu'en se révélant un peu, personne n'osait contredire la fille d'Arashi, car être de son mauvais côté serait bien pire que de ne pas avoir le contrat, ne? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2349
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 15:39

*Masashi aimait beaucoup aussi ette scène. Certainement que Taisho et Yuji passaient à travers plusieurs émotions fortes ensemble : colère, trahison, culpabilité, déception, appréciation, attirance, amitié. Ils étaient beaux à voir, non? Ryoku s'approchait mais posait une main sur lui-même et pas sur Taisho. Surment qu'apres l'histoire slutty, il avait jugé que c'était mieux de ne pas faire de cotnact physique. Masashi leva les yeux sur lui, complètement désemparé. Il secoua doucement la tête alors que Yuji disait qu'il y avait contribué. Mais lorsqu'il parlait de quitter, Masashi le retint à deux mains, agripant les deux bras de Yuji. CEtte fois, ce serait un bras et la taille, pour ne pas toucher à son bras blessé.*

Non! Ne pars pas Yuji, je t'en prie! Tout le monde est déjà en train de partir.. je n'ai plus d'Epsilon sans toi... j'aurais juste tellement aimé ne pas savoir. Ne pas savoir que tu étais gay. Comme ça rien n'aurait changé.

Tu serais resté, tout le monde serait resté. Rien n'aurait changé et on aurait continuer d'etre Epsilon classique, ne? Je n'aurais rien su des secrets de tout le monde. Je préfèrerais tellement cette ignorance...

=============================

*Natsuki la regarda du coin de l'oeil être habilement en contrôle, mais préférer se révéler comme étant la fille plutot que le fameux Arashi. C'était noble, humble, et très honnête. Tiens ca lui donnait presque l'air d'être la babysitter de la Arashi-junior, non? Ou sa formatrice. C'était peut-etre mieux ainsi. *

- Ah! O-oui, oui certainement, Arashi-san ^-^'' ! Peu importe votre degré d'expérience, il va sans dire que vous êtes la fidèle héritière de ce prestige, mademoiselle Arashi. Je vous présente ici le contrat, mesdames. Vous pouvez le lire en bonne forme, c'est un grand honneur pour nous d'etre vos partenaires.

Natsuki: Pour nous aussi, Gyosuke-san ^-^ ! Merci de votre confiance. Oui nous allons lire le contrat attentivement en effet.

*Pendant que l'Homme en question n'était pas trop supris ou intimidé que ce soit ARashi la fille, il regarda les deux en train de lire. Natsuki était surement a son plus sérieux, c'était quand meme une mission importante qui lui était confiée. En meme temps, ce n'était pas le contrat du siècle non plus. Il fallait surtout porter attention aux trucs de commanditaires, de publicité, à qui appartenait les images filmées ensuite et où pouvait se retrouver les photos, etc. Y avait-il une protection de l'image, un copyright, des frais camouflés. Elle pointa les endroits sur le contrat où elle voulait attirer l'attention de Nishiko et sortit un surligneur de sa poche pour les mettre en évidence. Voila tous les points importants à regarder. *

Natsuki : Combien y aura-t-il d'emlpoyés sur place? Auront-ils une prime pour garder la confidentialité ? Seront-ils obligés de signer pour la confidentialité? Je ne trouve cette information nulle part. Nous acceptons de payer une somme bonie pour éviter les échappements, mais les employés doivent avoir signé des documents de confidentialité d'abord. Et je veux voir les payer qu'ils signeront.

- A-ah! Oui. Oui je vous sors ce formulaire tout de suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2298
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 15:52

* Regardant l'air de chien battu de son amoureux, Ryoku se disait que c,était impossible de ne pas lui résister. Après tout, il était tellement beau, vulnérable, supplicatif. Yuji en était un peu gêné, mais était un homme de valeurs, c'était certain. Il le regarda droit dans les yeux, alors que d'une douce main, il enlevait celle de Msashi de sur son bras. *

Taisho-san, ca n'aurait jamais dû changer quelque chose, que tu le saches, ou pas. Je suis le même Yuji qu'au départ, j'ai toujours été la même personne, peu importe cette partie de moi.

L'idée d'être abandonné, de réaliser que pas tous sont parfaits, ou exactement comme tu le souhaites, c'est toute une blessure. A travers les années, pour te rendre où tu en es de ton propre chef, tu as dû faire d'énormes efforts, et tu as mis énormément d'exigences sur tes épaules. Mais pas tous sont capables de répondre à ces exigences, Taisho.

* LA fin de la pièce se devait de quand même être riche en émotions, et les autres étaient donc tous libres de les regarder révéler les plots twists jusqu'à la finale. *

=====================

* POur Nishiko, bonne fille de campagne, c'était assurément un gros texte en chinois. Même si elle était en façade en controle, l'intérieur était dans un tout autre état. Elle lisait les lignes en se disant que tout était correct, mais rien n'Était intégré. Que devait-elle chercher? Natsuki avait l'air d'une bole, un cerveau à ses côtés. Et en plus on la traitait comme une princesse héritière de la fortune de son père. Décidément c'Était une étrange aventure, mais il fallait continuer à jouer le jeu. Prenant une voix plus directrice, elle croisa ses bras et acqeuisca, comme si elle savait vraiment de quoi Natsuki parlait. *

Nishiko: Hm, bien vu, Jinsune.

* Natsuki surlignait des choses mais qu'était-elle supposé en faire? Elle lit une phrase à voix haute pendant que 'homme sortait 'autres papiers. *

Nishiko: Les studios ne fournissent pas de doubleurs ou de cascadeurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2349
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 16:15

*Si seulement c'était juste cette histoire, peut-être que Taisho aurait pu accepté, non? C'était justement le message à passer. Masashi était comme toujours un peu trop bon dans les moments plus dramtiques. C'était pourquoi il s'était entouré d'acteurs bons dans les autres sphères. La douceur de Yuji, ne venait-elle pas enlever tout ce que le slutty Yuji avait pu faire? *

... Le Yuji que je connaissais n'était pas "slutty" et autant sexuel que celui que tu m'as présenté, depuis que je sais qui tu es.

Lequel est le vrai toi, Yuji? Es-tu réellement le bon garcon sportif et studieux que j'ai apprécié et connu? ou bien es-tu un obsédé du sexe et de tout ce qui est gay? Yuji... tu peux... j'imagine que tu as le droit d'être complètement perverti et accro au sexe, gay ou hétéro, mais ... l'attitude était tellement différente. Je ne sais pas quoi croire. Je ne sais plus. Je n'ai plus... d'énergie pour ca.

=====================================

*Natsuki regarda la phrase mentionnée par Nishiko et la surligna, rajoutant une ligne en dessous. Elle murmura queqlques paroles a Nishiko derriere tous ces papiers.*

Natsuki: Psst, tu ne trouves pas qu'ils ne fournissent pas grand chose, finalement? Je veux dire, c'est un bon studio, mais ... quels sont nos avantages de prendre lui, hm? Théoriquement, ton père avait déjà préselectionné mais...

*Levant les yeux pour regarder l'autre homme qui était dans l'arriere bureau en train de chercher ses papiers. Natsuki n'avait pas vraiment le pouvoir ou encore moins l'Habitude de remettre en doute les décisions prises par Arashi. Il y avait surement une raison poruquoi c'était ce studio, non? Pourquoi ne savait-elle pas? Peut-etre qu'Arashi avait aussi voulu que Natsuki et Nishiko réfléchissent ensemble. Quel démon cet homme. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2298
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 16:30

* Regardant Masashi avec un grand sérieux, l'expression de Ryoku s'adoucit et finalement il porta une main à son front, avec honte et partit à rire d'un petit rire nerveux. Il secoua vivement la tête, en faisant non. Il sembla pris de mélancolie un instant, se déplacant un peu sur le côté, et puis changeait d'idée et se penchait devant Taisho pour entrer dans son champ de vision, lui offrant un doux sourire. *

Taisho-san, je ne suis vraiment pas comme ca du tout, à vrai dire. Je t'en voulais tellement de me rejeter pour ce que je suis que j'ai voulu te montrer une petite vengeance. J'ai agi de facon super gaie lutty juste pour te faire réagir, mais je ne suis pas comme ca d'habitude. Je te le jure, et je... je m'Excuse de m'être vengé. Tes mots me transpercaient, j'ai réagi sans trop réfléchir...

Taisho.. je t'en prie, crois-moi, crois le Yuji que tu as invité, que tu as déjà apprécié. Il a peut-être mal réagi à toi, mais toi auss, tu as mal agi face à lui.

Je suis vraiment désolé Taisho-san... Allez vas donc rappeler ta Maki, avant qu'elle parte définitivement avec Hisato-san.

=========================

Nishiko: Voyons Natsuki, si on arrive pas à le voir, il faut lui demander. C'est ca le bargain.

* Ne voyant pas la supercherie, Nishiko regarda l'autre femme avec un air de "I've got this". Elle se râcla la gorge et offrit un très beau sourire à l'homme devant elle. Il fallait user des techniques apprises quand elle allait au marché aux puces et voulait marchande rle prix d'un item. Elle s'avanca un peu vers le bureau. IL y avait dans ses propos, davantage d'intérêt que d'arrogance, par contre, pour mettre l'homme à l'aise. *

Nishiko: Gyosuke-san, votre hospitalité aujourd'hui est exemplaire, mais nous désirons que vous étayez davantage sur les avantages que nous avons à faire le tournage dans vos studios. Après tout, vous l'imaginez, nous avons eu de superbes offres avec un excellent accueil à chaque studio que nous avons visité, n'est-ce pas, Jinsune?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2349
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 17:00

*Masashi était bien charmé et attendri par cet air de Ryoku qui lui demandait pardon. Il était sans surprise que Taisho ne pouvait plus lui en vouloir. Apres tout, lui aussi était conscient de comment il l'avait maltraité, non? Il regarda à gauche, puis à droite, puis Yuji et haussa les épaules.*

... il est trop tard pour ça. Et puis tu sais, Hisato il me déteste depuis le début à cause de ça. C'est juste une raison de plus de briser la fraternité... ca ne sert rien.

Tout ça ne fait plus aucun sens. De toute facon, Hisato l'aime surement plus que moi, honnetement. J'étais tellement obsédé par cette histoire que j'en ai oublié notre date, que je préfèrais savoir ce que les gars faisaient et avec qui, de voir leurs comportements et trouver les coupables que j'ai négligé ma propre blonde, ne? ... Au final, ca n'a tellement pas d'importance... regarde comment je t'ai blessé. Et pourquoi au juste? ... ca ne sert a rien. Te blesser...n'a fait que me blesser moi davantage.

==========================================

*Originalement, ce n'était pas une supercherie...ou du moins pas monté par Natsuki sur ce coup-ci. Mais la manière informelle que Nishiko lui répondait et reprenait le contrôle, c'était charmant à regarder, non? Un peu comme Arashi le faisait souvent avec elle, Nishiko n'hésitait pas à lui venir en aide et se montrer des plus débrouillardes. Était-ce une question de survie, un service rendu, ou bien avait-elle un peu de ce côté de chevalier que Natsuki appréciait tant d'Arashi? *

Natsuki: Hmm ... en effet. Nous remarquons l'absence de doubleurs et cascadeurs, et l'oubli de la formalité de confidentialité dans le contrat ne nous met guère à l'aise, en toute franchise.

Gyosuke: A-aahh ! Pour la confidentialité, je vous jure que c'est un oubli de ma part et complètement inadéquat, mais le fait que le formulaire existe ici est la preuve de notre bonne volonté à ce sujet. Je le rajoute à l'instant à notre contrat mesdames!! Quant à cette demande de cascadeurs et doubleurs, sachez l'absence de cette main d'oeuvre nous a déjà été demandé et fortemnet compensé par un tierce parti. Je ne peux vous révéler son nom, vous voyez justement la close de confidentialité oblige, mais peu importe avec quel studio vous ferez affaire, nous avons tous reçu le même message et le même montant pour ne pas vous en fournir. Vous comprenez, cela vient avec l'étiquette du OHU.

*Esquivant la question de dévoiler ses avantages en parlant de pourquoi il ne pouvait pas répondre à ces deux attentes, Gyosuke était capable de distraire ainsi l'esprit de Natsuki qui acceptait la réponse. Elle n'était pas prête à signer pour autant, mais n'aviat pas réellement remarqué que celui-ci n'avait donné aucun avantage à son studio.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2298
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 17:15

Voyons Taisho-san.

* En entendant le discours défaitiste du plus âgé, Yuji revenait un peu sur ses pas. Il hésitait un moment et puis passait une main embarassée dans ses cheveux. C'était une information cruciale, non? Celle qui faisait tourner toute la pièce. Si n la suivait adéquatement, on pouvait penser que la pièce se soldait d'un baise de Taisho et Yuji comme étant l'étrange prédiction du futur, mais ce n'était pas le cas. Sa voix fut douce. *

..Hisato-san aimait vraiment Maki-chan et chaque fois qu'il vous voyait ensemble, il avait tellement de peine. Il croyait fermement que tu n'aimais pas Maki-chan à sa juste valeur... tout comme je pensais qu'elle ne l'avait pas aimé lui à sa juste valeur. Alors je l'ai embrassé, pour appuyer mon point.

Si vulnérbale, celui qui me montrait tout, sans jamais penser a lui-même. Un tuteur, éperdu d'amour. Il avait beau avoir perdu sa copine au capitaine, il n'a jamais rien fait contre la fraternité. POur lui aussi c'était une famille. Je l'admirais, et en même temps ca me faisait de la peine de le voir dans cet état là. Je voulais lui montrer qu'il était beau, attirant, une bonne personne. Mes lèvres ont révélé mon secret, il n'y avait pas de futur, juste un message, ici.

=======================

* Nishiko écoutait toutes ces formalités avec beaucoup de difficiulté. Elle voulait être une bonne junior à son père, malgré à quel point elle lui en voulait. Elle était beaucoup moins distinguée que Natsuki, alors peut-être plus propice à voir la base sous le flafla. *

Nishiko: D'accord, alors vous nous expliquez que vous avez tous eu un montant, dans le but que les acteurs fassent eux-mêmes leurs scènes et leurs cascades, étant donné qu'ils sont déjà en live entrain de cascader dans les OHU. Que c'est quelqun d'autre, quelque part, qui demande ceci. Nous comprenons. C'est d'ailleurs en effet une réponse que nous avons déjà entendu.

* Nishiko brossa la page e contrat des doigts puis se leva. Comme à l'encan, comme au marché aux puces, si rien ne les retenaient, autant changer de kioquee, non? Elle se tourna vers Natsuki toujours assise. Elle disait vraiment mais vraiment n'importe quoi, mais peut-e^tre que ca ferait toute la différence, qui sait?*

Nishiko: Merci de votre hospitalité, Gyosuke-san. Malheureusement nous avons entendu d'autres studios nous faire des offres beaucoup plus alléchantes, ainsi que des prix plus raisonnables. Je n'ai pas saisi ce qui rendait votre studio plus sélectionnable que les autres. Sur ce, merci beaucoup, et au plaisir! Viens, Jinsune, je crois que nous allons retourner au deuxième que nous avons fait, tu sais, celui qui avait décidé d'ajouter au moins 15% au budget-décor?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2349
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 17:59

Eh?? H-Hisato ? Hisato est l'autre??

Je ne l'ai vriament pas vu venir, celle-là. Je veux dire, Hisato ...c'Est le gars qui avait le plus sexy avec lui. Moi j'avais réussi a la lui piquer, avec mon rôle de capitaine d'Epsilon et tout ça. Ce gars-là aurait pu m'hair et me lincher. Il aurait pu virer gay apres un tel échec... mais la faocn que Yuji-kun en parle, ce n'était clairemnet pas...mutuel?

*La réaction de surprise de Masashi était forte, mais en même temps à ce point-ci, deviat-il être "content" de savoir qui était le deuxieme partenaire? LE but était surtout qu'il soit plus choqué de ceci qu ede tout le reste, non? Apres tout, cela faisait partie de l'obsession de Taisho.*

... Hisato et toi... je n'arrive pas à y croire! Ce salaud je le sors d'Epsilon sur le champ >.< !!

=========================================

*Natsuki essayait de faire du sens de tout ceci mais n'était certainement pas habitué à être la femme d'affaire. Lorsque Nishiko se mit à parler et agir, Natsuki en comprit bien que Arashi savait pertinement ce qu'il faisait en laissant ceci entre leurs mains. C'était assez intéressant de voir la jeune Arashi prendre le taureau par les cornes et montrer qu'Elle savait apprendre rapidement. Captant le regard de celle-ci, Natsuki se leva tranquillement et gracieusement, presque hypnotisée par les ordres donnés dans le regard de Nishiko. En face, l'homme devenait bien nerveux et se leva pour tenter de les retenir.*

Gyosuke: Aah n-non, attendez... nous avons déjà fait affaire par le passé et vous étiez satisfaits, n-ne? Notre studio est le plus technologique de la région, nous offrons et incluons les rafraichissements et nous avons certainement 20% au budget décor. Nous offrons aussi la meilleure équipe de maquilleuse et avec massothérapeute et pédicure incluse. En plus, il y a un spa sur le toit de l'immeuble que vous pouvez utiliser a prix réduit! Aah et demandez ce que vous voulez, nous vous l'offrirons!!

*Natsuki regarda Nishiko, ne voulatn pas lui afficher un air trop victorieux tout de suite. Son move avait été si excellent qu'elle voulait bien lui laisser décider de ce qu'elle désirait que le studio offre, ne? Natuski afficha un petit sourire.*

Natsuki: Aah... là vous commencez à parler, ne? ^~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2298
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 18:23

Taisho-san, non!

* Ryoku s'Avancait vers Masashi et le retournait d'une main pour qu'il le regarde, et puis réalisait qu'il l'Avait touché et reculait d'un pas. Il avait été délicat dans ses gestes mais était craintif qu'il ne soit un peu trop dégouté par lui, alors cachait sa main derrière lui, l'air coupable. *

Je n'ai jamais voulu que tu mettes Hisato-san dehors! Lui il ne m'en a pas voulu. Il ne m'a pas traité comme un monstre, et il m'a même protégé! Hisato-san aime Maki-chan, mais il n'a pas été insulté par mon baiser, ca l'a fait sourire et c'est tout. Je t'en prie, tout ceci est entièrement de ma faute, cela n'a pas de lien avec lui, il n'est pas gay du tout, okay?

Taisho.. est-ce possible? De la jalousie? Parce que Hisato et toi... avez des gouts similaires? Mais Hisato n'a jamais eu d'intérêt pour moi, Taisho, il n'en était que plus adorable parce qu'il m'a simplement gentiment repoussé en disant que mon intérêt lui avait donné un peu de courage.

===================

* Debout a côté de Natsuki, Nishiko la regarda être encore aussi grande et se ddit que la prochaine fois, elle lui volerait de ses souliers, et se tourna vers l'homme. Attends non quoi la prochaine fois? Elle secoua la tête pour chasser cette idée. D'un coup de main, elle brossa le bureau et attira le contrat à elle d'un doigt. C'était vraiment amusant, le voir ainsi venir butiner dans leurs mains. Elle était Arashi, de nature tout à fait aggressive. Ce n'Était pas étonnant qu'elle n'aimait pas se faire mettre des bâtons dans les roues. Elle était certainement celle avec qui aller acheter une nouvelle voiture. *

Nishiko: Oui, la technologie est votre point le plus fort, je suis d'accord, Gyosuke-san. Magical Boys aura besoin de multiples effets spéciaux et avec vos ressources, j'admets que ce serait un excellent partenariat. Mais pourquoi les spas ne sont-ils pas offerts aux acteurs? Et ou pourront-ils loger lors des longs tournages? Quel hôtel est votre partenaire?

* C'était en effet des questions appropriées mais surement moins importantes que ce que Arashi lui aurait demandé. Nishiko ne savait pas trop ce qu'elle faisait, mais elle essayait. C'était là un bon début non? Arashi allait vouloir voir ce qu'elles avait bargainé, justement. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2349
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 19:58

... alors vous n'avez pas... vous n'avez pas... tu sais, .. couché ensemble?

*Il y avait visiblement un malaise. Quitte à etre rendu aussi loin dans la vie privée, aussi loin dans le désespoir et au fond de sa curiosité, pourquoi ne pas poser la fameuse question? Masahi montrait que Taisho était curieux, mais peut-être pour plus que juste le principe. Il avait une main derriere sa tete, n'ayant pas eu de réaction de dégoût face au toucher de Yuji quelques instants avant , et même peut-etre avait-il l'air un peu adouci? Masashi laissa l'ombre d'un sourire se tracer sur ses lèvres, dans le coin, juste un instant alors qu'il posait la question. Le but était de montrer un peu le malaise associé à poser une telle question.*

... 'Cest sur que non, ne? Je veux dire, Hisato n'aurait pas abusé de toi parce que tu avais un crush sur lui..et toi...er.. jusqu'où tu as été pour lui remonter le moral, hm? Yuji... Lui ca ne l'a pas insulté... tu l'as protégé tout ce temps-là, ne? ... Es-tu amoureux de lui, Yuji?

=============================================

*Même si elle ne savait presque rien, Nishiko était plutot douée la-dedans. Elle ne connaissait pas le domaine, toute la prestance, elle ne connaissait qu'a peine le projet aussi. ET pourtant elle se débrouillait tellemetn bien que Natsuki ne savait plus trop ce qu'elle était supposée ajouter.*

Gyosuke: V-vous ... avez raison ^^' haha... je vais hum... je vais négocier pour le spa. Pour qu'il soit offert pour les acteurs. Notre hôtel partenaire est le Kokoro, de la chaine Suki. Réputé pour le confort et l'intimité, et situé à deux rues du studio. Nous fournissons le service de limousine entre les deux destinations, bien sur.

Natsuki: Ah! Oui de bons hotels en effet ^^ Qu'en.. qu'en penses-tu, Arashi?

*Gyosuke glissa le contrat vers Nishiko avec des yeux quasi supplicateurs.*

Gyosuke: Vous ne regretterez pas, c'est garanti! Nous offrons aussi tout le service aux chambres, et sur place pendant l'enregistrement!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2298
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 20:11

* Captant l'air plus doux de Masashi, Ryoku sembla s'adoucir également. Il croisait son regard, et semblait gêné et charmé en même temps. C'Était peut-e^tre la premiere fois qu'il se laissait véritablement apprécier les actions de Taisho. LA quesiton était personnelle, il n'Était pas obligé de répondre, mais le faisait par intérêt, parce qu'il croisait son regard, et pour la premiere, il voulait qu'il s'intéresse à lui. *

Non. Bien sur que non. Pas avec lui, pas avec quelconque membre d'Epsilon. Ha, en fait pas avec personne depuis un bon petit bout ^^''

Pourquoi une question aussi intime Taisho? Qu'Est-ce que cela change, un baiser, ou plus loin? Est-ce moins gay? Est-ce possiblement, que tu en aurais été jaloux? Que le Yuji que je t'ai montré pour me venger, te revienne en tête?

* Derrière le rideau, Ken fit un petit squee, et regarda les autres. Keisani poussa un soupir de bonheur. *

Ken: On dirait qu'ils sont entrain de tomber amoureux <3

Keisani: Ca me rappelle l'an passé ^__^

Yasunari: Deux amoureux qui tombent à nouveau l'un pour l'autre... ils m'impressionnent, vraiment. Ils sont magnifiques à regarder...

------------------------

* Nishiko reprit le contrat et fit mine de le relire pour s'assurer que tout était la, et puis pris la plume qui était sur le bureau, et sans hésitation, elle signa d'une belle écriture arrondie, Arashi N. en bas du contrat, souligné d'une spirale et puis elle posa une main sur sa hanche et de l'autre côté, la tendit avec détermination à l'homme devant elle. *

Nishiko: Marché conclut, Gyosuke-san! Nous sommes fiers de faire affaire avec vous. Je suis convaincue que les productions à venir feront étinceler votre nom et les nôtres!

* C'était ce que son père avait indirectement voulu pur elle, non? Si aujourd'hui elle jouait son rôle, lancée complètement dans la situation, on cherchait à ce qu'elle ne le décoive pas, n'est-ce pas? Qu'elle comprenne toute l'excitation de ce monde de célébrités, de la repsonsabilité, du regard sur soi. Elle n'osa pas encore regarder Natsuki, se concentrant pour offrir un regard percant à l'autre homme, pour sceller le partenariat. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2349
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 20:45

Ah... haha ^^' alors... tu n'es pas gay? C'était juste un baiser pour faire du bien a l'égo d'Hisato?

... pas avec personne depuis un bon petit bout... alors tu as déjà eu des expériences, ne? Quadn? Avec qui? Est-ce qu'il...te traitait bien? Es-tu vraiment...comme tu m'as montré, dans l'intimité? P-pas que je voudrais vriament le savoir mais... je ne sais pas. Je veux juste m'Assurer que tu es bien traité, ne?

*Il y avait une certaine proximité entre les deux, et une douceur dans la manière que Taisho parlait à Yuji et s'approchait de lui. Pour les habitués, on aurait dit que Taisho se faisait tranquillement une place et qu'il viendrait sceller le tout d'un baiser, non? Ce n'était pas l'Envie qui manquait.*

Hideo: ... a les voir comme ça, c'est presque triste qu'ils ne s'embrassent pas à la fin, ne?

Yoshida: Mais non, la fin est bonne et punchée comme elle est, ne? Comme si le point important c'est que Taisho accepte. C'est bien non? C'est juste parce que c'est Hikaru-sensei et Ryoku qu'on a l'impression qu'il faut qu'ils s'Embrassent ¬¬ c'est leur facon de jouer qui nous brainwash a ca ^^''

========================================

*Gyosuke resta l'air béa un petit moment puis serra la main de Nishiko avec effusion. Il lui fit un sourire satisfait et soulagé de faire ce deal, avant d'offrir sa main a Natsuki.*

Gyosuke: Tout l'honneur est pour moi, mademoiselle Arashi junior ^^'' Vous... vous avez la même dévotion et passion que votre père, il va sans dire ^^' ! Ce fut un plaisir de vous rencontrer.

*De l'autre côté, Natsuki revérifia les termes qu'elle avait souligné pour vérifier que tout le reste était bon. C'était stressant maintenant que Nishiko avait si bien performée. Elle signa à l'endroit préparé pour elle et reglissa le contrat sur le bureau de l'homme devant elles. Elle serra sa main tel qu'il se devait.*

Natsuki: Vous passerez nos compliments à votre partenaire, Michi-san. Au plaisir de vous recroiser lorsque les auditions débuteront. Bonne journée, Gyosuke-san!

*Prenant la peine d'ouvrir la porte et d'offrir la première sortie a Nishiko plutot que de se faire servir, Natsuki lui montrait ainsi tout son respect et aussi tout son importance en tant que Arashi. Elle ettendit que celle-ci passe devant elle pour lui murmurer un "félicitations".*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2298
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 20:58

* Et cette tension, cet espoir que Taisho l'Avait comprit, qu'il l'acceptait et que peut-être, peut-être il serait intéressé a en savoir plus de lui, s'envolait en fumée. Ryoku perdit son sourire, ressentant un élan de fraicheur entre les deux, alrs que la scène appelait au baiser. Il baissa les yeux au sol. *

Mais non, je suis vraiment gay Taisho-san. J'aime les hommes, pas de doute là dessus. Hm.. écoutes je vais aller paqueter mes choses, okay? Je serai sorti dans quelques heures.

Et là j'Espèrais comme un idiot que tu me comprenais enfin, ou peut-être que tu voudrais en savoir plus sur moi, que tu ne le verrais plus comme une menace, mais non... à la premiere occasion tu espères que je ne sois pas ainsi. Je ne peux pas.. Taisho, renier qui je suis.

* Tournant le dos à Masashi, Ryoku prenait son temps pour le quitter, comme si cela lui demandait énormément d'efforts, et qu'il engouffrait un degré e peine à l'intérieur. Il commenca à marcher vers les chambres. Les autres membres de la troupe retenaient leur souffle. Yasunari riait un peu de Yoshida, car il aviat bien raison. Voir Masashi et RYoku toujours l'un après l'autre donnait vraiment l'impression qu'ils s'embrasseraient d'une secnde à l'autre... et plus maintenant... sauf si Taisho le poursuiiat pour l'embrasser? *

------------------------

Nishiko: Tout le plasir est pour nous, Gyosuke-san. Portez vous bien.

* Saluant l'homme d'affaire après avoir tout terminé, elle passa par la porte ouverte par Natsuki et tressaillit à sa phrase, se mordant l'intérieur des joues pour ne pas sortir quelque chose de désobligeant. Elle marcha tête bien haute vers la sortie, après avoir regardé alentours des lieux avec intérêt. Surement qu'elle reviendrait... assurément. Elle salua la réceptionniste, et puis entra dans l'ascenceur avec Natsuki. Elle attendit que la porte soit refermée pour se relâcher et pousser un grand soupir. Elle se tourna vers l'autre femme et la saisit par les épaules la secouant vivement. *

Nishiko: ACK! Mais dans quelle situation m'as-tu mise, toi? Je n'ai ajamais été aussi stressée de toute ma vie !!! >_< !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2349
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 21:29

Yuji, attends.

*D'une voix calme, forte, rassurante, Masashi interpelait le plus jeune des Epsilon. Il releva lui-même les yeux lentement, d'abord il était encore face à la foule, puis il se tourna lentement vers Ryoku et marchait pour le retrouver, parlant en s'approchant.*

Je ne veux pas que tu partes, Yuji.

...tu es le membre le plus exemplaire de Epsilon, ne? Mon kouhai... tu m'as toujours respecté, aussi. En fait, tu n'as commis aucun des "crimes", ne? Tu es toujours si poli et serviable aussi, et.. je ne peux pas te laisser partir. Commetn dire.... tu es beaucoup trop beau et un bon garcon. Que faire si tu te faisais amadouer par un homme profiteur? Par un vrai dégueulasse? Je ne voudrais pas. Je ne pourrais pas tolérer. Il faut qu tu restes sous mes yeux, Yuji.

=============================================

*Natsuki se doutait qu'une fois qu'elles seraient seules, la pression sortirait et tout ce que ca impliquait aussi. Pouruqoi était-elle autan amusée, alors? Nishiko la secouait et bien qu'elle aurait préféré un autre type de contact, elles avaient qunad meme une certaine interaction.*

Natsuki: Aah c'était vraiment impressionnant! Tu t'es tellement bien débrouillée! Personne n'aurait pu croire que tu n'avais jamais fais ca, que tu n'en savais rien du tout! Tu m'as vraiment impressionné Nishiko ^-^!! La classe, le guts, les arguments, aah tu lui as même fait peur! Allez, avoue, tu as aimé ça, ne? ^-^!

*Se faire secouer ainsi, Natsuki posa une main malgré elle sur Nishiko pour essayer de prendre un appui et aussi calmer ce secouage. C'étati plus facile de mettre une main sur la hanche de celle-ci pour essayer de calmer le tout.*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2298
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 21:39

* S'arrêtant dans son élan, Ryoku hésita et posa une main sur son thorax, ferma les yeux et puis attendit quelques instants avant de se tourner vers Taisho. Il avait l'air si sérieux mais... mais ca ne pourrait pas fonctionner, non? Il serait toujours sur ses gardes, tant de préjugés. Il n'yavait pas d'issue. *

Non Taisho-san, je crois que c'est mieux comme ca pour tout le monde. Je sais que tu as peur d'être seul, mais Jun et Shukishi seront toujours là.. Oh et Hisato-san, si vous réglez cette histoire de Maki... Aahh.. vous allez me manquer.

* Offrant un sourire triste à Taisho, Ryoku répéta ses adieu, mais prit encore plus infiniement son temps. Son coeur battait rapidement. Il fallait quitter mais, l'esprit était ailleurs, non? *

J'aimerais rester Taisho, rester près de toi, près des autres. J'étais heureux moi aussi avant tout cela, tu sais. Ils nt tous me manquer... mais apres tout cela... toi, Taisho, toi celui que je veux qui me retienne.. je crois bien que c'est toi qui va me manquer le plus.

======================

Nishiko: Waaaaa c'était à toi de faire tout ca! >_< ! Pas moi, OH MY GOD j'ai tellement cru qu'il partirait à rire devant la petite mise en scène! J'avais tellement peur! Et toi t'Es là entrain de penser que j'étais en super controle mais non! Non!

* Chicanant NAtsuki d'être restée là à la regarder et à la laisser se débrouiller plutôt qu'à régler la situation, Nishiko lui donna une série de micro pokes dans le ventre, jusqu'a en perdre haleine. Elle avait quand même déjà vu son pe`re dans plusieurs situations de la vie courante, où il agissait ainsi avec prestance et calme alors elle l'Avait imité, mais ce n'était pas sans panique et sans du tout savoir ce qu'elle faisait. *

Nishiko: Tu avais dis que je nA'vias rien à dire ou à fire... mais tu m'as laissée tout faire! >_<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2349
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 22:00

Il peut bien garder Maki, de toute facon, ils s'aiment bien plus l'un et l'autre, ne? ... Yuji, ne t'en va pas pour ça.

Ne t'en va pas tout court, Yuji. Tu es mon ami, mon kouhai, et je ne veux pas que tu partes. Plus que d'être seul, je ne veux pas perdre les amis que je me suis fait. On s'entendait bien toi etm oi, ne? Je t,ai...je t'ai envoyé Hisato comme tuteur juste parce que c'était mieux avec le type de cours mais... tu aurais dû être mon kouhai.

*Marchant vers Ryoku, Masashi prenait son temps et l'espace de la pièce pour montrer qu'il voulait rejoindre le plus jeune. C'était important qu'ils cherhcent à se rapprocher, et qeu ca vienne de Taisho. Masashi avait modifié légèrement cette section de la fin car il trouvait le déplacement de Taisho était trop tardif pour la pièce. Il était maintenant bien près de l'autre homme, mais à une distance d'au moins un bras. C'était surtout pour que la tension reste présente et palpable. Avec Masashi et Ryoku, on pouvait toujours s'attendre ou se demander s'ils n'allaient pas s'embrasser, non?*

============================================

*Recevant tous les pokes de Nishiko comme si elles étaient de bonnes amies, Natsuki se sentait tellement heureuse qu'elle en oubliait un peu le reste et riait doucement des attaques de chatouillis de l'autre femme. C'était une attaque intense et sans relâche et Natsuki y était complètement victime. Elle n'essayait presque pas de se défendre, posant à peine ses mains sur les poignets de Nishiko mais sans essayer de les enlever.*

Natsuki: Haha... ^^'' aahh mais tu étais tellement douée! Aaah... ah mais c'était parfait! Tu étais parfaite! Même en panique générale tu avais ce calme et ... et cette confiance! Hihi ^^' ... ah..arrête... ^^'''

*C'était surement un piège, mais Natsuki s'était sentie quasi inutile devant le brio de Nishiko. Au moins, elle ne l'avait pas laissé y aller toute seule, non? C'était aussi une protection d'un certain sens d'Avoir Natuski, mais celle-ci en avait presque oublié comment agir et se tenir tellement Nishiko savait comment agir. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2298
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 22:10

* Ryoku garda son regard dans celui de Masashi, le suivant dans ses déplacements, ave un mélange de soualgement et d'espoir dans les yeux. Il était légèrement nerveux, et se sentait comme lorsqu'on en a beaucoup en jeu. Masashi arrivait vraiment très proche. ryoku hocha lentement la tête. *

Ahh mais qu'est-ce que tu racontes? Tu lui laisses Maki? Oh peut-être pour essayer ca gay un peu, ne?

* C'était surtout espiègle et tanant et Ryoku tentait de le jouer plus cute que cocky, pour que l'autre homme soit plus charmé que scandalisé, mais en ême temps, prenait la phrase. Il était vrai qu'à cette proximité, ils donnaient l'impression qu'ils s'embrasseraient passinnéemnt sous peu mais... la pièce n,était pas faite pour cela. La phrase finale était surtout pour démontrer l'ouverture que Taisho obtenait finalement, et que ce n'était pas nécessairement une aventure a venir. Ou pas. *

Alors Taisho, je reste avec toi? Je reste pres de toi, vraiment, tu le veux? Je ne vais pas cesser de te taquiner pour autant, tu m'en as fait baver..

=======================

* A bout de force, Nishiko reprit haleine en la relâchant et la regarda être toute souriane, victime à ses pokes. Elle secoua la tête et passa une main dans ses cheveux, ayant un petit rire, ressentant cette pression quitter ses épaules. D'accord, peut-être juste un peu ca avait été amusant.. un peu. Elle regarda à nouveau dans les vitres de miroir de lA'scenceur et se tourna de côté, faisant mine de rattacher une cravate imaginaire, et secoua un collet qu'elle n'Avait pas. *

Nishiko: Ouuh je suis vrament Arashi aujourd'hui, ne? Alors j'ai ca dans le sang? Oh ho, je devrais me servir de mes talents de persusation plus souvent, haha!

* Ravie de la tournure des événements, elle rigola encore un peu, et lorsque la porte s'ouvrit, elle prit Natsuki naturellement par le bras pour la sortir de là, comme elle aurait fait avec Miyuki. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2349
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 22:33

*Sursautant devant la réplique de Yuji, Masashi ne cachait absoluement pas sa surprise et recula un pied, le temps de capter le regard de Yuji qui clairement était comique. Il ramena ses pieds ensemble et eut un doux rire, secouant un peu sa tête à la négative. Il fit ensuite un pas dans la direction d plus jeune, ce qui entrait légèrement dans sa bulle, et leva doucement une main à sa chevelure, caressant celle-ci avec douceur. Masashi ne quittait pas les yeux de Ryoku alors qu'il semblait meme y avoir un peu plus que juste cette ouverture. Peut-etre était-il trop séduit pour la scène, c'était difficile à dire entre Ryoku et Masashi.*

Quand tu auras un amoureux, je veux m'assurer qu'il soit bon pour toi, qu'il te traite bien. Je veux m'assurer qu'il soit adéquat pour prendre un membre d'Epsilon, ne?

Alors d'ici là...reste sous mon aile, sous mes yeux. Continue de me taquiner, laisse-moi te faire la vie dure aussi. Laisse-moi comprendre un peu ce qui se passe à travers moi, ne? Si je suis fou, obsédé, ou si tes petits airs...

==========================================

*Tout semblait tellement naturel que ca en était difficile pour Natsuki de ne pas apprécier la tournure des événements. Elle regarda Nishiko mimer une cravate et un col et eut un doux rire avec elle. Ca lui attirait instinctivement d'agir avec elle comme elle agissait avec Arashi le pèere, non? Puis, Nishiko la sortit de l'asenceur tout naturellement en la prenant par le bras, comme elle l'avait vu faire souvent avec Miyuki. C'était attachant, c'était amical, c'était bien féminin aussi. Natsuki accepta le geste et referma un peu le coude pour montrer qu'elle appréciait, regardant en direction de l'autre femme.*

Natsuki: Tu es vraiment persuasive, et avec cette confiance-là, personne n'oserait te contredire ou te refuser quelque chose ^^' Il suffisait que tu apprennes à la canaliser à quelque chose d'autre que juste ta colère après moi, ne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 2298
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 22:50

Aah Taisho-san =^^= !

Vraiment? Tu m'Acceptes? Mieux encorre tu veux me protéger? Arigato, Taisho, arigato!

* Cette main dans ses cheveux, ce regard brillant. Cela signait la fin de la pièce, mais quelle belle fin, quelle intense chimie entre les deux. Il fallait laisser le rideau tomber. Et puis ils avaient le droit de bouger, le droit de toute cesser. Ryoku garda son regard plongé dans celui de Masashi encore quelques instants avant d'essayer de parler, mais de ne pas y arriver. C'Était fini, fini alors il fallait se sortir du rôle, ne? *

Aahh this was.. the end of this play was something else.. I... completly got overwhelmed by Yuji's character.. I think I was starting to feel sparkles for Taisho.. It's Masa, of course but.. it was different. It really was amazing playing this with you, Masa... Ahh when you look at me this way.. we..can we kiss now?

Ken: WAAAAHOUUU BRAVO !

Keisani: OMG c'était génial! Quelle finale parfaite! Quelle tension! bon maintenant le yaoi. Déshabillez-vous. Tout de suite!

Yasunari: Haha, bien joué, bien joué tout le monde!

Noriko: Bon coup à toi aussi, sérieux, que Minaba-kun revienne ou pas, nousn'avons pas besoin d'avoir peur ^^

Yasunari: Arigato ^^ J'ai beaucoup aimé jouer avec vous, c'était vraiment amusant! Vous êtes une superbe troupe!

* Pendant que les plus énervés débouchaient sur la scène, Noriko complimenta Yasunari en restant plutôt collée à Tetsuya. Eux aussi avaient bien connecté durant la pièce. Le tombeur ne commenta pas le duo et resta pluôt évasif à ce sujet. Il comprenait les effets du théatre, mais aussi d'être libre. *

---------------------------

Nishiko: Hey, tu sais vraiment peser à la mauvaise place, ce n'est pas de ma faute! Ahh et qui se colle autant à mon père eh?

* Cette fois, Nishiko eut simplement un rire et ne relâcha pas tout de suite l'autre femme. Elles marchaient dans le garage pour aller à la voiture d'Arashi, et de loin, on aurait pu croire deux bonnes amies entrain d'avoir une sortie de filles. *

Nishiko: Peut-être que j'aurais dû faire carrière en droit, ou en affaires! Haha! J'Avais peut-être du talent quelque part ^^' J'ai toujours été nulle à l'école, j'Étais contente de faire quelque chose de manuel, pourtant. Ah bien faudra que je pense à ca! Mais dis-moi Natsuki, est-ce que c'était un bon bargain, finalement? J'aurais tu dû demander autre chose? je savais tellement pas ^^'''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 2349
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   Dim 18 Fév - 23:16

*Tout le monde célébrait et Tetsuya préférait ne pas trop se mêler de tout ceci. Il se doutait que Ryoku et Masashi seraient sur leur nuage et oublieraient tout le reste, mais il capta l'espace d'un instant un regard avec Yasunari. Pour l'instant, il la jouerait low profile. De toute facon, tout le monde se donnaient des félicitations alors ue sur la scène, Masashi voulait écouter Keisani sans l'avoir réellement entendu. Apres de longs moments silencieux, c'était terminé, ne? Masashi descendit sa main pour ainsi faire la forme de l'angle de la machoire du plus jeune et approcha son visage du sien, accolant son nez contre le sien pour lui murmurer queqlues paroles avant de déposer ses lèvres contre les siennes.*

... et si j'essayais juste un peu...?

I'm pretty convinced that Taisho really wants to try... but how could he insist when he was so mean to Yuji? He has to regain his trust, his friendship, before he can hope to have a chance, ne? Well, if I were him, I'd seriously kiss this adorable uke. Mmm ~

*Comme lorsqu'ils s'embrassaient dans leurs acting, c'était vraimetn différent lorsqu'ils s'embrassaient en n'étant "pas eux". Masashi était un peu plus rough et impatietn, mais surtout, craintif de mal faire.*

Yoshida: ¬¬ Qu'est-ce que je disais ^^''

======================================

*Natsuki prenait plaisir à cette dynamique et se sentait des plus choyées. C'était un magnifique cadeau pour elle et elle n'allait certainement pas marcher rapidement ou etre celle qui sortirait de ce petit contact amical. Elle affichait plutot un beau sourire et secoua un peu la tête.*

Natsuki: C'est sur que l'école c'est un peu sévère avec les cours et les matières qui n'ont pas rapport avec tes vrais talents... Honnêtement, je suis vraiment habituée que ce soit ton père qui bargain ^^' moi je sais juste comment convaincre une fois qu'il énumère ce qu'il veut ^^'' Tu nous as gagné 20% de plus sur le budget décor, un spa, de la masso, une pédicure, aah et je pense que j'ai oublié le reste tellement tu m'as impressionné ^^'' une chance que j'ai tout enregistré sur mon téléphone! Tu étais un as! ^___^!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dernières pratiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les dernières pratiques
Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel leadership , quelles pratiques de direction pour Haiti?
» Jusqu'aux dernières lueurs de la nuit [ pv Lalwende ]
» Décret maritime et portuaire et applications pratiques
» Dernières nouvelles de Notre Consul Général!
» Le site web le plus moche de ces 10 dernières années

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Campus Universitaire :: Faculté des Arts de la Scène-
Sauter vers: