Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un jeu de jambes

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Un jeu de jambes   Jeu 27 Déc - 23:23

*Après avoir passé une nuit des plus torrides avec Eiki, Oseki avait été à sa pratique de danse avec Youko auprs de Rosanjin le mardi. Avec la motivation a son meilleur et le besoin de discipline, ils avaient été de meilleurs élèves qu'avec Kaede lorsqu'ils avaient appris et pratiqués leur chorégrapie pour la première. Touteofis, il était aussi possible que la veille avec Eiki avait eu une infleucne sur le type de performance que Oseki aviat pu offrir. Sans en dire un mot, il avait quand meme gardé certaines courbatures. De plus, lil avait été surement moins "sensuel" mais avait choisi de plus en retiré de ce temps privilégié avec le sensei. Aujourd'hui toutefois, c'était la rencontre que Youko et lui avaient planifiés ensemble. C'était le fameux soir où il entrait dans le lycée de Sakuraba pour aller y faire danser la directrice. Amusé, Oseki s'était habillé en gentleman avc ses pantalons propres noirs et sa chemise bourgogne. Il n'avai tpas opté pour un rouge brûlant car il n'avait jamais trouvé que la teinte lui allait. Par contre, même s'il avait dit à Youko qu'il la retrouverait au gymnase, Oseki était arrivé un peu plus tôt et trouva le chemin jusqu'au bureau de la directrice. Il toqua la porte et attendit une réponse, légèrement caché par le cadre de la porte.*

La dernière fois...je ne pouvias pas vraiment vous parler de ce qu'il s'était passé, et meme encore. Mais ... vous avez bien dû le voir, ce petit bonheur et ce confort, ne? Je voulais profiter de notre sensie mais,... maintenant, je pourrai vous taquiner à nouveau ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Jeu 27 Déc - 23:50

* Aux suites du temple du feu, Youko avait été assez bouleversée. Elle avait gardé quelques cicatrices de son virage en dragon et avait dû se tenir tranquille pour quelques jours. Elle-même était bien nerveuse d'aller pratiquer avec Oseki le mardi, mais la rencontre avait été plus ou moins personnelle, et ils ne s'Étaient pas autant parlés que s'ils avaient eu tout le temps pour eux pour pratiquer. Bien sur, elle n'avait pas oublié la gentillesse à son égard de la part de son partenaire et cherchait encore un moyen de le remercier d'être venu à son aide ainsi à répétition. Mais comment? Comment sans que cela aie l'air trop? Apres tout elle connaissait fort bien sa relation avec Eiki et ne pouvait pas venir à l'encontre de celle-ci. Elle avait opté pour se renseigner davantage sur le tango durant tous ses moments libres, au risque de se compromettre si elle était trouvée sur l'heure du midi entrain de regarder des videos. Elle avait même caché un livre dans l'un de ses tiroirs. Bon ce n'Était pas un livre d'instruction, c'était un roman romancé avec une histoire de tango mais bon comment s'en empêcher! Aujourd'hui elle avait été éprise d'une grande nervosité et avait à peine pu fermer l'oeil de la nuit. Elle avait choisi de parfaits souliers à talons rouges et noirs, avec un ruban et une rose s'attachant à ses chevilles, lacées. Elle portait le bas de nylon et une jupe foncée avec quelques motifs floraux dans le bas, moulante jusqu'à la micuisse, repliant en une ouverture à cet endroit, donnant naissance à quelques froufrous discrets, alors que la jupe permettait du mouvement complet des genoux, et était plus longue, jusuqu'en bas du genou, de l'autre côté. Elle portait une camisole lacée au cou qui allait avec cette jupe, unie vers le bas et en ayant un motif floral près de son cou. Ces motifs étaient roses, blancs et rouges, sur le fond foncé. Elle portait un veston tailleur rose pâle avec ceci, comme elle portait toujours. Elle avait laissé ses cheveux remontés comme d'habitude. C'était amusant, trouver un ensemble qui ferait à la fois un peu tango, et un peu directrice. C'était un costume! Elle adorait avoir exactement les bons vêtements.

Ce jour là, le travail était plutôt fastidieux, et lorsque Oseki toqua à la porte, après avoir passé devant deux secrétaires qui étaient tannées et attendaient la fin de leur journée, qui sonnerait sous peu, celles-ci murmurèrent plein de choses. qui était ce bel homme qui entrait ainsi sans s'annoncer?? De par la porte du bureau de Youko, Oseki pourrait surement entendre une discussion plutôt animée... et enveminée de l'autre côté. *

Toshio-san, j'ai reçu une plainte concernant le livre que vous faites lire à vos groupes de littérature. Je croyais que ce livre n'avait pas passé le comité d'approbation lorsque vous aviez fait votre plan de cours.
- Comment le comité? Tu étais la seule à t'y opposer!
Le livre n'a pas fait l'unanimité, ce n'était pas seulement moi, qu'est-ce que vous racontez?
- Apres que tu as refusé, les autres ont juste suivi comme des chiens de poche!
La violence est beaucoup trop graphique pour des jeunes de cet âge !
- Non venons en aux faits, madame la directrice. C'est la scène de sexe qui te dérange c'est ca? Laisses-moi te dire que la moitié des jeunes de ma classe ont déjà fait cent fois pire, alors déniaise et vit dans la réalité un peu!
C'est.. ce n'est.. pas du tout approprié pour les jeunes.. !
- Dans quel monde tu vis eh? Ahh j'oubliais tu n'as personne depuis longtemps pour te dépogner eh? Tu as oublié ce que ca fait.. alors tu fais ta frustrée et t'essaie de nous dire comment faire notre job eh?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 0:30

*Plutot fier d'avoir remarqué sans trop se retourner les airs des secrétaires, Oseki était de tres bonne humeur. Mais apres avoir toqué, il réalisa bien que Youko était occupée et que l'homme dans son bureau n'était pas de bonne hmeur, lui. Tout se passait rapidement, mais Oseki prêta l'oreille malgré lui. En entendant ce professeur s'en permettre, non seulemet le manque de respect envers la personne d'autorité mais surtout la facon dont il mêlait la vie personnelle de Youko à cette histoire, Oseki serra son poing un instant et son entrée dans la pièce fut plutot incontrollée. Il ne pouvait pas ne pas s'en mêler, et contrairement a ce genre d'individus, il ne voyait pas l'utilité de se servir de violence pour parvenir a ses fins...du moins pas devant une personne comme Youko qui en avait déja assez subi dans sa vie.*

- Youko-chan, j'ai un peu d'avance ^^ j'espère que tu es prête à - ... oh?

*Parlant d'une voix enjouée et tendre, Oseki n'avait pas trop de difficulté à prétendre ne rien avoir entendu. Il entra dans la pièce en passant une main dans sa chevelure et souriant, puis s'arrêta en voyant clairement l'autre homme. Il le regarda de haut en bas et posa une main sur le thorax de celui-ci et le tassa littéralement hors du chemin, pour se rendre jusqu'a Youko. Oseki ne se gêna pas pour éloigner cet homme de Youko, d'abord physiquement et avec quand meme une certaine force, juste pour lui montrer qu'il n'avait pas peur de lui. *

Ah, vous etes surement... Toshio-san? Excusez-moi, mais vous voyez, Youko-chan et moi avons un rendez-vous ce soir et je n'ai vraiment pas envie que vous soyez un témoin, vous me suivez? J'ai bien peur que notre sensualité ne soit pas appropriée pour des gens comme vous, qui banalisent la sexualité et encouragent les rapports précoces sans attachement. Laissons donc aux jeunes le plaisir de lire ceci dans leurs actes de rebéllions plutot que de les forcer à pousser encore plus loin, lorsqu'ils désirent contrarier l'autorité, hm?

*Se mettant dos au professeur et l'ignorant maintenant cmplètement, Oseki se placa de face a Youko et lui offrit un sourire rassurant. Il prit appui contre son bureau et ainsi tentait de lui laisser un peu plus d'espace devant lui. Toutefois, il posa une main sur l'épaule de Youko...qu'il remonta un peu vers son cou pour que ca ne semble pas etre un mensonge. De toute facon, Oseki n'avait fait qu'arranger légrement la vérité, non? Tout étai vrai, il ne fallait juste pas faire de liens entre les diverses idées mentionnées.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 0:48

Aahhyy!

Oh seigneur! Oseki-kun! J'avais complètement oublié l'heure qu'il était! Vous me.. tutoyez?

* La surprise se peignit triplement sur le visage de la directrice, voyant son partenaire de danse faire irruption dans son bureau, et prenant le contrôle de la situation en un tour de main, profitant peut-être de cet instant pour briser cette marque de politesse qu'ils n'avaient pas encore laissée tombée jusqu,à présent. Comme le professeur était appuyé à deux mains sur son bureau pour utiliser une attitude passive aggressive envers Youko, le tassement total de la part d'Oseki la laissa sans voix un moment, entreouvrant les lèvres sans trop savoir ce qui se produisait. Elle regarda le professeur se faire remettre à sa place, et meme celui-ci semblait ébahi d'une telle situation, se redressant avec surprise, et regardant cet homme arriver... et pas n'importe quel homme! A côté de lui, il avait l'air d'un petit pouilleux. Il se redressa et tenta de rentrer son moyen bedon, dévisageant l'interaction entre les deux autres. Youko regarda son bel ami s'approcher comme un prédateur et poser contre son bureau pour ensuite initier un contact qui la fit tressaillir, avant d'en ajouter un plus audacieux encore. Elle figea en retenant son souffle quelques instants. C'était une entrée définitivement comme un tourbillon ce soir. Elle qui avait longtemps cherché les bons mots pour accueillir Oseki ce soir, jamais oh grand jamais elle n'Avait prévu une situation comme celle-ci. Elle releva les yeux de bas en haut sur son partenaire de danse, et puis suivit le mouvement de ses doigts pour relever aussi le menton légèrement vers lui. Ses yeux avaient mille questions et pourtant elle était juste sous l'effet de ce qui se produisait. Non seulement il venait à son secours à nouveau, mais elle n'avait pas encore placé un mot, que déja il passait une main là où il l'avait déterminée si sensible. C'était.. une attitude dangereusement charmeuse et Youko ressentit sa respiration s'Accélérer à la vitesse où ses joues se coloraient de rose *

Toshio: Euh.. ouais. Je.. je savais pas que tu voyais quelqun. Bon écoute je vais.. je vais changer de livre. Euh.. je devrais vous laisser..? Ouais.. je m'en vais..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 1:17

Tiens, dégage, petit crétin. C'est toi qui n'a pas du bon temps parce que tu es trop occupé à chialer après les autres plutôt que de t'occuper de ta santé et de chercher a plaire aux autres.

*Oseki ne s'en laissait jamais imposer, et encore moins devnat Youko. Non seulement il voulait bien paraitre devant elle, c'était bien vrai, mais aussi il ne voulait pas laisser personne prendre du terrain sur elle. Il commenciat peut-etre a prendre l'Habitude de venir l'aider ainsi, la protéger de dangers physiques, émotifs ou psychologiques. Cette fois par contre, il avait poussé un peu le jeu pour s'imposer physiquement, autant pour repousser l'autre que pour entrer dans l'espace de Youko. Mais il fallait donner la bonne crédibilité de leur proximité ou relation pour que cet homme lui fiche la paix pour de bon. C'était aussi poruquoi il l'avait tutoyé... car il ne comptait pas le faire avec elle. Pas tout de suite du moins. Mais en voyant Youko qui relevait légèrement le menton et comment ses yeux le regardait, Oseki en réalisa qu'il avait peut-etre posé sa main au mauvais endroit et redéposa sa main derriere lui, tenant ainsi le bureau derriere lui de ses deux mains. Il fit un petit sourire a la fois de protection et d'Excuse a Youko.*

...Bonsoir, Youko-chan. ... il est parti?

... oh. J'étais tellement irrité par l'attitude de cet homme que je n'ai pas vraiment réalisé que je risquais de vous mettre mal a l'aise, n'es-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 12:57

* Bien sur le professeur en question était tellement surpris de ce qui venait de se produire qu'il en oubliait complètement la raison de sa visite, sa colère et même d'user de pouvoir envers la directrice. Une fois sorti à l'extérieur il ecoua la tête, s'adressant aux secrétaires qui attendaient les prochains potins en se limant les ongles. *

- Ok mais... je pensais qu'il n'y avait personne dans sa vie..
- Quel bel homme, ou l'a-t-elle trouvé?
- Faut je dise ca aux autres.

* La délicate directrice faisait son possible pour demeurer calme, mais c'était devenu assez connu que son autorité pouvait être remise en doute en poussant un peu. Après tout elle n'Était pas très effrayante et compliante non? On pouvait réussir à la coincer et "have it your way". Néanmoins si elle se protégeait derrière un homme confiant exsudant ses pleines capacités, c'était une autre game. Dans le bureau, Youko regarda son sauveur déplacer uniquement sa main, démontrant que c'était possiblement le seul geste de trop. Elle suivit d'aileurs cette main des yeux, pendant quelques secondes encore sous le choc, et puis réalisa un peu la situation. Elle se leva debout près de lui et replaca un peu ses meches de cheveux nerveusement, relevant avec un peu plus d'incertitude les yeux vers lui *

J-Je crois que oui... Bonsoir, Oseki-kun... je ne vous attendais pas aussi tot. Arigato, j'étais un peu mal prise...

Ahh, j'aurais préféré que vous ne soyez pas témoin de ceci. Je sais que je vous en avais glissé mot dimanche mais, en parler et vous montrer la réalité m'est un peu plus difficile à digérer. Vous laisser arriver à nouveau à chaque instant où à l'intérieur je commence à paniquer, où je ne sais pas si je vais craquer. Je devrais.. Je dois être plus forte que ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 13:39

*Souriant doucement devant l'absence de l'autre homme, Oseki posait ses yeux dans les siens malgré la proximité qu'ils avaient. Il pencha la tête sur le côté légèrement mais gardait sa confiance bien batie, car il se sentait bien plus confiant et inatteignable depuis qu'Eiki lui avait laissé prendre plus sa place dans leur initmité.*

Je voulais vous faire une surprise, ou peut-être vous déranger dans votre quotidien... excusez-moi pour l'intrusion. J'avais cogné mais... hmmm je ne pouvias pas laisser cet homme s'en permettre.

Je sais que vous m'en aviez parlé, de comment parfois certains profs s'en permettaient avec vous mais... au-delà de cette violence psychologique, il commencait a s'approcher de vous et vous encager. Je n'aime pas l'idée qu'on vous approche ainsi... je préfère que personne ne vous approche, alors.

Il n'en reste que c'est vrai, non? Nous avons rendez-vous ce soir, et ...notre danse n'est pas sans sensualité, hm?

*Prenant d'une main le poignet de Youko, Oseki la fit tourner juste assez pour les décoller tous les deux du bureau et l'amena a sa suite alors qu'il marchait vers la sortie de cette petite pièce. Youko pourrait terminer ses papiers et son travail à un auter moment. Elle avait déja été dérangée de toute facon. C'était l'heure d'allerp ratiquer leur tango et de se laisser distraire par la musique, la danse, et la présence envoutante de son ami, n'est-ce pas?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 13:52

Ahh! Oui.. mm.. vous avez raison, allons-y tout de suite...

Sensualité... Oui. Vous avez raison. Le tango est fait pour l'évoquer. Je ne peux expliquer combien j'apprécie et que je crains tout à la fois que ce soit ce que nous dansons. Mardi nous avons appris presque la totalité de la chorégraphie, mais vous sembliez dans un autre monde. Aujourd'hui par contre, vous voila de retour comme étant l'Oseki-kun que je connais.

* N'ayant pas le choix que de laisser tout son travail ur son bureau, Youko ne put s'empêcher de ressentir une légère fébrilité à l'idée d'ainsi se faire tirer pour pratiquer une activité partiellement douteuse. Elle qui était si sage, avait l'habitude de bien temriner toutes ses tâhes, de ne jamais rien laisser en suspens, de toujours bien agir. Et là elle n'en fermait même pas la porte, se laissant amener ailleurs. Ainsi ils passèrent devant les secrétaires qui les suivirent du regard. Youko n'allait pas dégager son poignet, mais n'aurait pas reprit la poigne s'il le lâchait. Elle ne daigna pas de regard sur ses employés. Une fois dans le corridor, elle eut un petit rire amusé, devenant un peu plus enjouée et laissant ses joues se colorer de rose. *

Hihihi, j'ai l'impression de désobéir aux règles et pourtant je ne réponds de personne ne? Vous avez une façon de me faire oublier tous mes tracas, Oseki-kun ^-^ ! Et on dirait que vous connaissez déja le chemin jusqu'au gymnase, hm?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 14:10

Hmm? Oui bien sur, j'Ai étudié le chemin jusqu'au gymnase avant de me rendre à votre bureau. Sinon, comment aurais-je pu venir vous tirer hors de là en toute confiance ?

J'étais un peu impatient de venir vous sortir de votre bureau ainsi... regardez-vous, vous sentez que c'Est un acte de rébellion, ne? Moi aussi. Je trouve bien amusant de "dévergonder" la jolie directrice qui n'Avait jamais joué à vérité-conséquences. J'ai l'impression de rajeunir en votre compagnie, et de prendre goût à tous ces petits mauvais coups que j'avais l'habitude de faire dans mon jeune temps. Une deuxièeme vie, ne?

*Conscient que lors de leur pratique du mardi, ils vaient dû être "plus sérieux" pour apprendre toute la chorégraphie, Oseki savait aussi qu'il n'Avait pas eu la meme ambiance avec Youko, surement parce qu'il était encore sous l'effet de sa nuit torride avec Eiki (et peut-etre encore un peu endolori de celle-ci aussi). Par contre, deja de venir sur le territoire de Youko ainsi lui ramenait ses idées de coquins. Mais aussi, il avait encore eu l'occasion de la "sortir d'un mauvais pas", et ceci ne lui donnait que plus envie de la mettre dans des situations malaisantes, parce qu'il aiamit voir ses réactions. C'était purement amical, bien sur. Comme il avait toujours fait avec Eiki depuis le début de leur amitié, non? C'était ainsi qu'Oseki savait se faire des amis, et s'approcher d'eux, apres tout.*

J'ai apporté de quoi mettre la musique aussi, et je vois que vous vous êtes habillée pour l'occasion ^~ 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 14:34

Ooh vous connaissez mon amour des costumes, ne? =^_^= ! Je n'allais pas rater l'occasion de trouver un petit quelque chose digne de notre danse! Et vous avez tout à fait fait la même chose! Hihi !!

* Suivant son partenaire de danse avec amusement dans les corridors assez désertés de l'École, Youko se sentait tout aussi jeune que lui. Après tout, elle était la bonne élève sage, et avait fini par marier un homme parmi les bons garcons semi-populaires. Elle n'avait jamais vraiment été la mire de rebelles par le passé. Et pourtant, il y avait quelque chose de plaisant, comme un pêché mignon, que de l'oser finalement. Et d'ailleurs, elle n'avait pas trop le choix de se faire entraîner dans cette légere rébellion, car son sauveur la tirait constamment d'affaires. Ce n'Était pas un chevalier en armure brillante. C'Était plutôt un mystérieux homme qui n'Était ni le bon ni le méchant, mais plutôt faisant partie du front qui challengeait l'autorité, non? Youko se mordit les lèvres un instant. En sa compagnie, elle était un peu plus invincible, n'est-ce pas? *

Oseki-kun... vous avez mémorisé le chemin et planifié votre entrée, jusqu'aux vêtements que vous portez? Hm hmm. N'Étiez-vous pas aussi impatient que moi de retrouver notre danse?

* En arrivant près du gymnase, bien sur, il y avait encore quelques personnes présentes. Le professeur d'éducation physique jasait sur son téléphone en dribblant avec un ballon de basketball dans le corridor, bloquant relativement l'accès. Youko lui fit un signe qu'ils se rendaient au gymnase, mais le professeur leur dit d'attendre. Il parlait au téléphone, c'était important. Surtout à cette "babe" ou quelque chose du genre. Il ne fallait pas être dérangé. Surtout pas par la directrice qui avait refusé de l'accompagner au staff party, non? Qu'est-ce qu'elle faisait avec cet homme d'affaire? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 15:02

Aah mais c'était pour vous faire plaisir ^^ Je me doutais que vous auriez mis quelqeu chose de concept, pourquoi ne pas vous faire cette surprise, ne? En plus, je trouvais que c'était amusant d'être thématique. Je crois que ces OHU ont eu un impact plus grand que prévu dans le reste de ma vie ^^'

*Capable d'admettre qu'il se laissait juste un peu swayed away par les petits plaisirs des costumes et du laisser-aller des OHU, Oseki était bien enjoué de pouvoir exprimer qu'il appréciait les activités et les compétitions de ce jeu télévisé. Il était aussi devenu plus proche de ses amis et le voila qui s'en faisait de nouveaux. Une fois arrivé a destination, il relâcha sa poigne sur Youko mais resta non loin. Il n'avait que faire de ce prof d'éduc en fait et regarda plutôt sa partenaire de danse avec un sourire amusé.*

Maintenant que nous avons appris toute la chorégraphie... il nous faut la maîtriser complètement. J'espère que vous êtes prête, car je compte bien que nous impressionnons nos professeurs lors de notre prochaine pratique, ne?

Il faudra...que la technique soit excellente, oui, mais il faudra ensuite y ré-intégrer la sensualité dont nous avons su faire preuve a la première pratique... en serez-vous capable, Youko-chan?

*Bien qu'il n'allait pas le dire d'emblée, Oseki avait clairement démontré qu'il avait hate de retrouver Youko et de pratiquer la danse avec elle. En était-il lui-meme conscient? Peut-etre meme qu'il s'y faisait un plaisir supplémentaire de tasser les autres hommes qui faisaient du trouble autour de Youko. Ne leur était-il pas complètement supérieur en tous points, en plus?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 15:22

* Malgré ses efforts continuels et sa volonté d'être juste et rigoureuse, Youko n'en restait pas moins qu'un agneau dans une clairière remplie de coyotes, quand elle occupait ses fonctions de directrice. C'était intimidant que de devoir démontrer à Oseki ce côté d'elle-même qui n'était pas son plus glorieux. Elle voyait bien comment on prenait des bouchées d'elle ici et là mais tentait de rester debout malgré tout. De la même facon qu'elle avait tenté de tenir tête à Tsubasa et à Yenji durant les OHU. Mais sans l'amitié d'Oseki, elle n'y serait surement pas arrivée. Elle le regarda lui parler avec une excitation qui la contaminait aussi. Non seulement l'honneur des children, mais c'Était aussi une occasion de clouer le bec à bien des gens, et de s'amuser, comme Oseki le lui disait, en tant qu'adulte, en tant que personne à part entière, et pas juste une mere, pas juste une directrice. *

Ooh vous en savez pas combien je suis prête ^_^ ! J'admets que le tango occupe la majorité de mes pensées depuis que nous en avons eu le défi !

* Après avoir adressé un sourire plutôt ravi à Oseki, Youko se tourna vers le professeur qui les regardaient en parlant à son téléphone. Elle lui fit un nouveau signe et il soupira, demandant à la personne d'Attendre, couvrant le combiné d'une main. *

Pardonnez-moi, Kaikawa-san, j'ai réservé le gymnase pour ce soir.
- Le gymnase? et pourquoi?
Pour des motifs personnels.
- qui sont?
Je ne crois pas que cela vous regarde, Kaikawa-san.
- Hey ca va, ca va. Je fais juste mon intéressé. Tu n'es pas intéressé par moi et t'amènes un autre homme dans mon gymnase, fine, fine!

* Était-ce vraiment un crime de refuser les avances de quelqun? une pauvre femme seule, refuser le playboy prof d'éduc, elle n'aurait pas dû, non? Maintenant elle faisait partie de l'ennemi. Il fallait la faire baver pour mntrer son désaccord. nénamoins c'était un autre genre d'aggressivité, car quand même celui-ci se poussa, leur laissant le gymnase, Youko ne lui accorda pas vriament d'aure attention, s'affairant à aller allumer les lumières et voulant tout oublier de ce professeur (celui étant le pire de la gang, le lanceur de rumeur), elle n'eut pas la chancce de l'entendre reprendre son téléphone et de continuer à jaser en marmonnant "Quelle bitch. " *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 15:54

*Laissant a Youko le plaisir de clouer le bec à cet autre professeur homme, Oseki trouvait fort intéressant uqe Youko attirait autant les hommes autour d'elle. Il fallait avouer qu'Elle était bien jolie, et juste assez énigmatique. En plus, son côté vulnérable était des plus intéressants pour tout homme légèrement macho. Ne se sentiat-il pas fier d'être son partenaire de danse,et celui qui passerait pour son amant? Oseki offrit un sourire suffisant au professeur d'éduc. Il n'avait rien a lui dire. Mais en entrant derrier Youko, il entendit celui-ci marmonner quelques mots et s'Arrêta, daignant regarder derriere lui cet homme qui s'En permettait. *

Entre vous et moi, je comprends bien qu'elle ne soit pas intéressée par un homme aussi ingrat que vous. Vous n'avez aucun respect, Kaikawa-san. Youko-chan a bien plus de goût que ça, elle ne prendra pas n'importe quel homme qui est charmé par sa beauté. Elle, c'est une femme de choix. Vous, vous êtes juste n'importe quel autre homme. Qu'avez-vous fait pour essayer de lui plaire?

Non mais de quel droit ose-t-il dire de telles choses? Parce uq'il est un homme et qu'elle lui plait, elle devrait accepter? Erk. Qu'il ait au moins la décence de la charmer, de faire un effort pour gagner son coeur. Les femmes ne sont pas des objets, pauvre idiot.

*Entrant dans le gymnase et refermant la porte sans retenue, Oseki s'avanca ensuite vers Youko avec un sourire plus calme. COmbien de professeurs allaient-ils devoir tasser pour pouvoir danser librement? Il appuya sur son cellulaire dans sa poche et la musique partie dans le gymnase. Dans le dos du professeur, Oseki avait déja fait installé ses speakers en bluetooth avec son téléphone. *

Je crois uqe Sephiroth n'est pas vraiment mieux que vos collègues mais... je vous jure que je ne suis pas comme lui. Ce n'Est que pour cette danse, vous comprenez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 16:08

* Bien sur Oseki se permettait de chasser ceux qui exercçaient une certaine pression sur Youko, dans son milieu de travail. Il n'aurait pas été témoin de tout ceci s'il était arrivé à l'heure convenue. Youko n,avait pas cherhcé à ce qu'il voit un peu la dynamique qui l'entourait. Ce n'Était pas différent de comment Destiny's Kiss agissait avec elle, non? Elle n'arrivait pas vraiment à comprendre pourquoi elle s'attirait autant d'animosité. Que faisait-elle donc de si mal pour attirer les foudres d'autant de gens? Elle avait pourtant bon coeur non? En etendant la musique débuter, un petit sourire se dessina sur ses lèvres, et elle poussa un petit soupir de plaisir à l'idée de pouvoir vaquer à leurs activités plutôt que d'entendre toutes les railleries, tous les obstacles. maintenant il était temps de laisser le pouvoir de la danse effacer tout le reste. Comment expliquer que les deux avaient l'air tout aussi impatients l'un que l'autre de se retrouver dans cette chorégraphie? Un peu comme Adam et Eve partageant la pomme, non? C'était leur petit plaisir... un peu wrong. Sans l'Admettre. *

Ne vous en faites pas... j'ai l'habitude. Laissons-les de côté, profitons de votre système! Le son sonne merveilleusement bien ^_^

Je sais bien que je devrais user d'un peu plus de retenue vis à vis de mon enthousiasme, Oseki-kun, mais en vérité, je meure d'envie de pratiquer cette danse avec vous à nouveau. Même si elle fait battre mon coeur à une vitesse inaccceptable, même si aucun de ces mouvements n'est parfaitement chaste... si vous ne vouliez pas de mon intérêt ainsi, vous ne m'auriez pas si bien venu en aide à nouveau ne?

* Apres un petit regard complice, Youko prit davantage de place dans le gymnase et alla s'installer au sol telle la premiere pose attendue. Elle étala ses jambes sur le côté. Si Aeris ne portait pas de talons hauts, on lui en avait demandé quand même pour faire plus joli, alors elle ne les avaient pas négligés. En fermant les yeux en attendant le relevé de son partenaire, elle fit un petit sourire, murmurant les paroles, juste assez fort pour qu'il les comprenne, sans s'arrêter. *

Arigato à nouveau.. Oseki-kun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 16:27

*Prêt à ignorer ces autres personnes, Oseki était conscient que maintenant il n'y avait qu'eux deux dans ce gymnase, leurs habits, la musique, la danse. S'il était content de pouvoir aider Youko et de s'en faire une nouvelle amitié, Oseki aussi était conscient que de danser ce sensuel tango ensemble ressemblait à un fruit interdit. Lors de leur derniere pratique, ceci avait été habilement mis de côté par les trois parties impliquées. Cette fois par contre, ils n'étaient qu'eux deux et ... Oseki venait tout juste de tasesr deux potentiels prédateurs. Son égo était piqué et son intérêt de protecteur aussi, le rendant bien plus vulnérable à vouloir profiter de ce moment plus intime et de la sensualité y étant relié. Ou peut-être était-il plus aisément sous le charme lorsque Youko se relevait contre lui en suivant ses mains, ses paroles étant presque soufflées alors qu'il devait la ramener brusquement face a lui. Oseki lui-même entendait les siennes être plus murmurées que prévu alors qu'il glissait sa main du cou vers le menton de Youko pour la rappeler a l'ordre tel que demandé par la chorégraphie.*

... vous ne me devez rien, Youko-chan.

Je vous aide parce que j'en ai envie, parce que je tiens à vous...et parce que je déteste par-dessus tout comment ces gens vous traitent.

*Enchainant avec le premier combat de jambes tel que légèrement appris lors de la premiere pratique, il était évident que Oseki (et Youko) avaient pratiqués dans leurs heures libres meme si ce n'était que depuis deux jours. La confiance avec laquelle Oseki se permettait de glisser sa jambe entre celles de Youko était toujours aussi déroutante pour les deux, mais présentement, il se sentait tellement en pline confiance qu'il n,avait pas peur de se lancer dans cette chorégraphie.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 16:42

Vous me sauvez encore et encore et je ne vous dois rien? Comment cela est-ce juste?

* Si elle n'avait rien à lui devoir, s'il ne lui demandait rien, alors que pouvait-elle faire de plus que se faire aussi docile que possible durant la danse? Néanmoins elle devait tenir son bout et répliquer au jeu de jambes sans se laisser comp`letement emporter. Oseki lui montrait qu'elle avait le droit d'être bien traitée en tant que femme, même si cela ne lui était jamais réellement arrivé, et que sa carrure délicate lui avait toujours valu qu'on tente de l'empêcher de se tenir debout , de tenir son bout. Aujourd'hui elle était encore charmée, c'était impossible de ne pas l'être, par la facon dont Oseki avait repoussé tous les ennuis, tous ceux se collant à elle et dont elle ne voulait pas. Alors bien sur, chaque mouvement lui évoquait de petits frissons, mais elle devait les cacher, les garder pour soi. Tenant solidement l'épaule de son cavalier, Youko ne le regardait aps durant la bataille de jambe, et retint son souffle en laissant celui-ci débuter l'attaque... Néanmoins elle en oublia qu'elle portait un talon légèrement plus haut que la dernière fois. Ceci ne fit pas rater le mouvement, pas du tout, mais alors qu'elle répliqua en passant sa jambe sur le côté puis entre les siennes, faute était de constater qu'elle glissait légèrement plus haut que les autres fois. C'était juste quelques centimètres de plus de contact, mais quelques uns qui déstabilisèrent quand même Youko qui le termina maladroitement, avant d'enchaîner vers la prochaine séquence. Elle devait faire une vrille, et s'enfuir de son aprtenaire, pour qu'il la pourchasse et l'attrape. *

Ahh ce n'était pas comme ca dans mes souvenirs..

=========

Section de référence:

Oseki: ....quelles jambes...

*Apres un combat de pieds, Kaede se sauvait d'une vrille et bien sur Rosanjin devait la poruchasser. Il l'attrapait et lui faisait faire un petit saut, auquel elle agrippait sa taille d'une jambe avant que celui-ci ne la rejette en la faisant glisser au sol. Puis alors qu'il venait la relever contre lui, c'était le moment ou Kaede se "débattait" de son emprise en gigotant rapidement le bassin d'un côté et de l'autre comem si elle voualit se sauver mais que ses pieds étaient figés au sol. C'était perceptible...elle perdait le combat et devenait de plus en plus captive des attaques de son parteniare.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 17:06

*Comme ils avaient bien plus pratiqués la premiere section, celle-ci était "plus facile" a exécuter en échangeant quelques mots. Toutefois, c'était la base et le départ de ces contacts plus personnels entre eux. Le combat de jambes avait ses problématiques, et toute l'implication que cela avait aussi. Ni un ni l'autren 'avait calculé la hauteur des talons de Youko et l'espce à permettre pour que le mouvement se fasse fluidement ausis. Ainsi, lorsqu'elle s'y prit avec confiance tout comme lui, Youko le touchait de sa jambe sur une plus grande surface et Oseki était loin d'y être indifférent. Il ne s'était pas attendu a ressenitr un mouvement glissant contre l'intérieur de sa cuisse ainsi et se pinca les lèvres en ressentant ses mains devenir légèrement plus moites. La vrille de Youko, il en eut a peine conscience mais d'instinct il voulait la ravoir près de lui. Elle ne pouvait pas le toucher ainsi et ensuite le laisser seul compltement. Oseki la pourchassa et inconsciemment, savait qu'elle était sensé ensuite sauter pour s'agripper a lui d'une jambe, mais il ne se rappelait plus du tout de la suite.*

... quel stratagème... hmmm c'est... un mouvement plus risqué que je ne le croyais... srtout maintenant que j'ai été rappelé de combien j'aime qu'on caresse mes cuisses d'impatience de ressentir cette fusion...

*Ses mouvements étaient bien similaires a l'ambiance demandé de Sephiroth le prédateur, même s'il n'était ni parfaitement dans les temps ni parfait dans son exécution des mouvements.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 17:19

..ahh!

* Tous les deux étaient un peu distraits par l'effet de ce jeu de jambes, alors comment bien exécuter la suite? Youko savait bien qu'elle s'enfuyait et qu'Oseki devait la rattraper, mais alors qu'il posait ses mains sur elle en la rattrapant, elle émit un léger cri de surprise. Elle savait que ca s'en venait mais, n'arrivait pas à défaire l'effet spontané. C'Était bien pour la tension de la danse, mais cela les déstabilisaient tous les deux. Il y eut donc un retard dans le petit saut, où elle passait cette jambe à sa taille en se tournant vers lui. Non seulement il y eut un retard, mais celui-ci ne s'y attendait plus, alors quand Youko sauta et l'entoura de sa jambe, elle n'eut pas nécessairement le support pour y rester accrochée quelques instants, et plutôt que de se faire lestement rejeter au sol, face premiere, comme elle était supposée, tomba tout croche, mais contre Oseki à ses pieds, s'agrippant maladroitement à ses bras et ses jambes, tirant un peu son linge avec une légère panique de tomber sur le dos. *

Iiish gomen! ahh ce n'était pas ca du tout...

Il y a mille facon de rater cette prise... m'agripper à vous avec mes jambes, me perturbe beaucoup plus que je ne le pensais. Nous sommes beaucoup trop près comme ca... et.. maintenant aussi!

* Réalisant un peu comment elle était relativement au sol à ses pieds, Youko se repoussa un peu et se releva un peu sur ses genoux pour ensuite tenter de se relever debout, anxieusement. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 17:47

*Encore un peu trop dérangé par cette histoire de jambes, Oseki avait mal préparé son bras et c'était la principale raison pourquoi le saut n'Avait pas fonctionné. Son réflexe était de se pencher pour rattraper Youko et éviter que celle-ci ne se blesse... mais heureusement elle avait eu le bon réflexe de se tenir à lui. Il l'avait ainsi suivi dans sa perte d'équilibre et cela évitait qu'elle tombe cruellement sur le dos et se blesse. Oseki l'aida doucement a se relever.*

Aah ce n'est pas votre faute du tout! Je m'excuse, mon bras, je n'ai pas... vous ne vous êtes pas fait mal j'espère???

Aaah c'est ma faute, j'étais tellement distrait que j'téais trop lent! Je dois protéger ma partneaire! ... bon il..faudra recommencer. Recommencer ce jeu de jambes aussi, hm? ... mmm non, non pas tout de suite...

Peut-etre que nous devrions juste pratiquer le saut? Et tranquillement l'intégrer avec les mouvements avant puis après, pour que ce soit plus fluide? C'est... je ne crois pas que ni vous ni moi soyons bien habitués à pratiquer "sauter" et "recevoir un saut" ^^''

*Oseki n'avait pas vraiment d'inquiétude à offrir ses mains et les poser sur Youko pour l'aider à se relever.. cétait lorsqu'ils étaient en contact à d'autres nedroits que c'était plus problématiuqe. Il espérait tant ne pas l'avoir blessée... comment pourrait-il se pardonner, s'il ne la protégeait pas de lui-meme? Oseki sep romit de ne jamais plus la mettre ainsi en situation de danger.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 17:56

T-Tout va bien.. ahh ne vous en faites pas ^^''

Vous jouez le rôle d'un sadique et pourtant vous êtes l'homme le plus galant que je n'ai jamais vu. Vous rendez-vous compte de ce paradoxe, Oseki-kun?

* S'aidant des mains d'Oseki, Youko rougit considérablement. Elle avait vraiment tout vu de travers avec ce saut, mais au moins en oubliait un tout petit peu, un peu seulement, l'effet de leurs jambes. Ele se replaça la jupe un peu une fois debout et rougit significativement. ls avaient bien sur encore du travail à faire. Elle passa une main dans son cou et le regarda un peu gênée. *

Quelle excellente idée! Alors je... vous saute dessus, vous me lancez, et on recommence jusqu'a ce que cela soit naturel? Ooh c'est encore pire que la danse elle-meme ^^''

* Youko eut un petit rire et dût se cacher avec sa main, tellement c'Était raiment un peu fou de devoir lui sauter dessus à répétition. Voila qui, prit à part serait le plus proche d'une tigresse de sa vie! Elle était partante, mais c'Était plutôt comique. Il commencait a faire chaud, mais elle n'Était pas prête a se départir de son veston. Ce serait beaucoup trop gênant, non? Ainsi il y avait quand même deux couches de linge entre les mains d'Oseki et sa taille. Elle ne pensa pas du tôut que ceci pouvait nuire à sa facon de la tenir ou de la rattraper. Elle fit les quelques pas pour obtenir la bonne distance pour le saut et attendit que Oseki soit prêt pour se réessayer. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 18:20

*Oseki eut un petit rire en entendant Youko. S'était-elle écoutée? Il ne cacha pas son sourire non plus. Si elle n'aviat rien, alors c,était correct de passer a la suite et de rire légèrement du choix de mots, non? C'était pourtant vrai que c'était ce qu'ils feraient, mais ca ne restait pas moins drôle pour autant.*

Hmm... oui exact. Vous me sautez dessus. Et moi je vous lance. C'est hmm... haha ^^' je veux dire, non oubliez ca ^^' Je hm.. je suis prêt à ce que vous me sautiez dessus, Youko-chan ^~ 

Que ca devienne naturel que vous me sautiez dessus, hm? C'est.. assez comique dit ainsi, mais je sais que cEst pour la danse bien sur. C'est mieux de désensibiliser ce mouvement de toute facon. A force le répéter et d'etre décortiquer, surement qu'il sera moins intimidant et plus facile a exécuter. De toute facon, nous avons un porté aussi plus tard. Celui-ci n'est que passager car je vous rejete rapidement au sol. Aaah quele chorégraphie cruelle...

*Meme s'il riait légèreent, Oseki était en fait réellement près a recevoir sa partenaire. C'téait juste dérangeant d'utliser ses mots, ou plutot il était incapable de ne pas trouver cela comique. Oseki était quand meme conscient qu'il y avait une certaine tension entre eux, et il y avait uassi possiblement les autres collègues qui n'étaient peut-etre pas trop loin. Au moins ceci détendait un peu l'atmosphere. Il se promettait de ne pas risquer de blesser Youko, et préférait l'attraper et risquer de se blesser lui que de courir le risque d l'échapper.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 18:35

Bon... allons-y alors! ^^'

Ce n'est qu'un mouvement de danse. Je ne saute pas réellement dans vos bras. Je le fais.. pour que vous me rejetiez. Oui c'est ça. Vous allez me rejeter donc pas de surprise, pas de nervosité.

* Cette fois Youko tenta de changer complètement la dynamique de sa pensée et s'imagina le derniere mouvement, laissant Oseki la pourchasser et elle se retourna cette fois en sautant avec la même vigueur mais en posant ses mains sur lui par sécurité. Dans la danse elle devait à peine oser les placer sur lui, mais là, c'était différent. De plus, ce n'Était qu'une jambe qui l'entourait et cela devait être relativement possessif. En atterrissant de son saut elle entoura très vivement la jambe à la taille de son partenire, comme pour être certaine de ne pas retomber, serrant fermement les cuisses. Son talon dût frapper le haut des fesses d'Oseki, alors qu'elle devait le "déposer contre son dos" sensuellement mais bon, c'était de la finition ca, non? Le saut était réussi mais qu'arriverait-il? Une fraction de secondes, ils étaient complètement l'un contre l'autre, physiquement, et dans une poigne relativement passionnée. Vite il fallait être rejetée, vite vite, avant de ressentir même un seul souffle de son partenaire contre son visage si près. Elle relâcha les doigts avec presque plus de panique que de confiance, pour se préparer au rejet. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 18:59

*Oseki s'attendait alors au saut et se prépara avec un peu plus de sérieux puisque Youko ne riait pas vraiment avec lui. Il ne voulait pas trop être amusé alors il prépara ses bras et le saut fonctionna. Il n'était pas aussi élégant et sensuel que prévu, mais ce serait en effet de la finition. Il attrapa Youko de son bras, soutenant sa taille un court instant. Apres tout, il ne deviat pas vraiment la tenir, il devait la repousser mais... Oseki sentit la contraction de sa jambe contre sa taille, il sentit le petit contat d'un talon contre sa fesse qui d'un certain sens le poussait vers l'avant. Son réflexe fut de soutenir Youko un peu plus longtemps et de la garder contre lui. Mais alors qu'il s'apprêtait a lever les yeux sur elle, Oseki sentit que ses doigts le relâchaient et il se rappela qu'il deviat la rejeter. Avec ses deux mains a la taille de Youko, il la semi-lancait hors de sur lui pour qu'elle glisse au sol mais... ne serait-ce pas douloureux? Le principe voulait qu'elle ne fasse que se pencher aupres de lui avec une belle jambe étendue mais, le mouvemetn devait quand meme avoir l'air brusque. Pour l'instant, il avait surtout l'air carré et Oseki reculait légèrement pour donner l'illusion qu'il lancait Youko plus loin en augmentant l'espace entre eux. Il la suivit jusqu'au sol, de peur que celle-ci se cogne sur le plancher.*

... comme ca? ... hmm.. ce n'est pas si mal? Votre saut était bien réussi ^^'

Je ne suis pas capable de la lancer... et si elle se faisait mal? Je ne peux pas ler isquer. Qui donc lance son partneaire??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 19:08

* Posant ses mains à terre, Youko fronca un peu les sourcils. C'Était plutôt un largage au plancher qu'un rejet non? Elle avait plutôt l'impression d'être déposée au sol. Elle leva les yeux vers Oseki et eut un petit rire. En espérant que cela défasse un peu le stress qui la gagnait. *

Ohh je ne suis pas certaine que.. c'est exactement ca hihi! ^^'

* Posant ses mains au sol pour se relever, Youko se redressa tout près d'Oseki et regarda sa taille un instant. Elle rougit ensuite en réalisant son erreur. Que faisait-elle donc à sauter dans ses bras et attendre le rejet?! Ceci n'Était pas du tout une vraie situation! C'était une danse! C'était à elle de s'élancer comme s'il la repoussait. C'était un acte! Elle devait faire l'Élan elle aussi, car dirigé par elle-même, elle saurait comment tomber, non? Elle éviterait un impact à des endroits non désirés! Et la voila qui attendait que Oseki fasse tout le travail parce qu'elle s'Était lancée dans ses bras! Elle passa une mains sur son front et puis replaca à nouveau tout son linge. Tout se déplacait avec cette figure. *

Réessayons! J'ai compris quelque chose!

* Se replaçant près de lui, cette fois, Youko attendit le nouveau départ. Elle allait certainement se relancer sur lui de la même facon, mais avec un peu plus d'assurance, mais à peine y rester pour s'élancer hors de ses bras ensuite. N'Était-ce pas une bonne idée?! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 28 Déc - 19:33

*Ne comprenant pas exactemetn ce que Youko avait aussi bien siasi, Oseki accepta et se reprépara mais cette fois ne se doutait pas que celle-ci allait se sauver de lui aisi. Il acepta son arrivée, qui était deja mieux réussie de part et d'autre, mais comme Youko s'élancait vers le sol par la suite. Oseki fut prit au dépourvu. Il voulut étendre les bras par réflexe de la retenir, mais heureusement e fait il n'attrapa pas du tout Youko et cell-eic put se lancer et s'auto-jeter au sol. Ceci simplifiait de beaucoup l'atterissage et réduisait le risque de blessures aussi. Si Oseki affichait un visage inquiet, rapidement en voyant Youko atterrir convenablement, il fit un pettit sourire de soulagemnet.*

Aaah ne me refaites plus jamais aussi peur ! Vous m'avez eu, complètement. Je nn'ai meme pas eu le temps de comprendre ce qui arrivait! Vous auriez dû me le dire ¬¬ 

Vous avez osé, hm? Prete a vous lancer sur moi, puis a côté... avez-vous peur de rester près de..hmm non c'ESt la chorégraphie. Oui la chorégraphie. C'est vrai. Ca ne pouvait pas etre autre chose que ca. Reprenons. Il faut pratiquer. Reprenons.

... répétons. Cette fois je suis prêt, alors je saurai à quoi m'attendre. JE dois "prétendre" que c'est moi qui vous rejette, mais en fait vous pouvez le faire par vous -mêmes. Préparez-vous. Cette fois je vous récupère ensuite, Aeris-chan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jeu de jambes
Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fabrication demies jambes d'armure
» Les jambes sans repos
» Là où nos jambes nous emmènent, c’est là que nous allons
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Fais moi rentrer... S'il te plait. [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Centre-Ville :: Lycée Sakuraba-
Sauter vers: