Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un jeu de jambes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Mer 9 Jan - 0:24

*Observant les mains que Youko glissaient sur la table, Oseki eut envie d'y déposer les siennes et ne quittait pas celles-ci des yeux. Comment alors pouvait-il être en désaccord avec elle, alors qu'elle l'adoucissait si aisément? Il avait entendu ses paroles et comprenait bien qu'elle n'était pas blessée ou insultée. Avait-il alors trop réagi, de crainte de l'avoir blessé plus sincèrement? Oseki releva doucement son regard dans celui de Youko, lui offrant un très tendre sourire. *

Vous savez... plus je me sens lié à une personne, et plus je la provoque et la taquine mais... plus je suis vulnérable à sa sensibilité...et plus j'en deviens sensible moi aussi. Je crois...qeu vous avez déja compris ceci de ma personne, Youko-chan. Je suis simplement plus chanceux que vous parce que j'ai un physique plus imposant et que je ne suis pas victime de sexisme de par mon genre, mais... dès l'instnat où vous me reprochez quelque chose avec un timbre un peu moins enjoué, je crains vous avoir blessée. J'ai peur... que vous me préféreriez quelqu'un d'autre.

Très bien....alors j'accepte vos conditions. En échange, lorsque nous aurons passé le prochain tour, nous pourrons faire l'inverse. Je pourrai vous montrer ma serre, et ne vous avisez pas de m'acheter un chapeau de paille ^^'

*Terminant son café, Oseki était un peu déçu mais peut-être était-ce mieux ainsi. Le restaurant n'attendait que deux duos pour ouvoir fermer, non? Et quand serait-il des deux filles de Youko? Oseki avait été des plus égoistes en désirant la garder pour lui seul tout ce temps, mais il ne regrettait pas du tout. Cette fois, il posa sa main un court instant sur celles de Youko, avant de faire un petit signe comme quoi il était prêt à payer l'addition.*

Ce fut une ravissante soirée, Youko-chan. Vous me voyez heureux de pouvoir profiter de ces quelques heures en votre compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Mer 9 Jan - 0:43

Hihi ohh vous croyiez que je ferais cela! ^_^ Voyons!

En quelques instants, vous avez affiché tant d'émotions diverses et contradictoires, et pourtant, il était si facile de voir ce nuage de crainte qui a monté en vous comme un vent de panique, perdant en un instant, tout le focus sur les autres détails. De quoi avez-vous si peur, Oseki-kun? Vous pouvez prendre ma main, je ne compte pas m'enfuir.

* Voyant qu'il acceptait le geste, Youko dégagea l'une de ses mains et la posa sur la sienne, pour la capturer entre les deux avant qu'il ne l'enlève. C'Était symbolique tout simplement. Il avait une crainte.. qu'elle parte? change? le rejette? et elle voulait le rassurer pleinement. Les deux étaient tout aussi troublés par l'ambiance qui se jouait entre eux durant la danse, et c'Était propice à faire des étincelles, mais tout comme le désir que cela évoquait à Youko, elle ne voulait pas laisser ces émotions entraver leur relation. Elle n'entendit pas que cette menace au niveau du chapeau de paille, riant oui de celle-ci, mais surtout, souriant avec coeur d'entendre l'invitation en retour. Les deux étaient-ils donc tout aussi impatients de se revoir? C'était le genre de phrase, et de moment précis, où la directrice ressentit quelques palpitations, à la fois d'excitation et de tendresse. Elle garda ses yeux dans les siens, permettant aux siens de briller un peu plus que prévu. *

Vous savez.. j'adorerais réellement voir votre serre, alors n'allez pas oublier cette invitation, ne? ^_^ J'ai beaucoup aimé ma soirée également, je.. j'aurais préféré qu'elle ne se termine pas! Aahh Arigato pour le souper... je vous devrai le prochain =^_^= !!

Chaque moment passé avec vous est encore plus agréable que le précédent... je ne devrais pas m'emballer de la sorte, mais je ne peux m'en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 11 Jan - 21:09

*Avant qu'il ne puisse retirer sa main, Oseki était forcé de constater qu'il était tombé pile dans l'ouverture tendue par Youko et que celle-ci n'allait pas le laisser s'enfuir sans une marque d'affection de sa part. Oseki baissa les yeux sur leurs mains, se laissa sourire puis remonta son regard dans celui de Youko.*

En effet, c'est pourquoi vous allez me cuisiner un petit quelque chose, lorsque j'irai chez vous vendredi, ne? Cette soirée m'a beaucoup plu à moi aussi, Youko-chan. Vous êtes d'une compagnie fort agréable.

*Bien qu'il avait dit à Youko de ne pas lui apporter de chapeau de paille, cela allait de paire avec le fait qu'il faudrait lui apporter un cadeau d'hotesse lorsqu'il irait souper chez elle. Serait-il capable de choisir autre chose qu'une paire de lunettes, pour l'amuser? Oseki fit un petit sourire amusé. Il se leva et profita de sa main entre celles de Youko pour la tirer debout à travers celles-ci, laissant assez d'Espace pour ne pas qu'elle se frappe sur la table quand même. *

Je n'oublie pas les invitations... ni celles que j'offre ni celles que je reçois. N'oubliez pas la vôtre, alors ^~ 

Il y a un certian plaisir à découvrir une nouvelle personne, Youko-chan. Mais ce plaisir est toujours accompagné d'une série de craintes. Vous aussi, vous avez certaines craintes alors... je crois que je m'y sens plus à l'aise. J'ai l'impression...non, ce doit être une illusion. Un jour vous changerez d'idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 11 Jan - 21:18

* Forcée de se lever, Youko le fit machinalement, et fit quelques pas, car elle réalisait quelques raideurs qui venaient de cette danse et porter ces souliers toute la journée. Elle sourit à son partenaire, reprenant sa main pour replacer sa jupe. Ensuite elle reprit son manteau, le repliant sur son bras. Elle leva ensuite les yeux sur Oseki et lui fit un petit sourire en coin. *

Ooh, je croyais que vous commenciez à me connaître que plus ca, Oseki-kun ^_^ Je n'oublierai certainement pas!

Je crois qu'une partie de moi aurait préféré ne jamais terminer cette soirée mais je.. pourrai me permettre d'avoir de beaux souvenirs de celle-ci quand je fermerai l'oeil ce soir. A chaque occasion, je me vois confrontée à de nouveaux côtés de vous, et même si vous sembliez croire que j'étas supposée être effrayée.. vous êtes surement l'homme en qui j'ai eu le plus confiance depuis si lontemps...

* Enfilant son manteau, Youko regarda partout alentours du restaurant, faisant le plein d'images de cet endroit avant qu'ils ne quittent. Elle attendit ensuite que son compagnon soit prêt, pour commencer à marcher à l'extérieur avec lui. Elle lui offrit un beau sourire reconnaissant, et se permit de le remercier à nouveau une fois à l'extérieur, ressentant la brise fraîche de la nuit sur sa nuque *

Votre compagnie m'est aussi des plus agérables.. Je vous remercie de tout mon coeur de m'avoir amenée ici. C'était délicieux, et le repas, le gout comme nos discussions, l'ambiance. Tout m'a vraiment plu. Arigato =^_^= !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 11 Jan - 21:54

*Oseki prit le temps d'attendre que Youko replace sa jupe avec un petit sourire, prenant aussi son manteau et une fois les deux prêts, ils sortaient a l'extérieur jusqu'à sa voiture. L'espace d'un instant, le deuxième remerciement lui laissait croire qu'ils ne reprenaient pas la voiture ensemble. Oseki échangea un regard avec sa compagne de la soirée, l'écoutant décrire tout ce qui avait été mémorable de leur soirée et sentit son coeur s'emballer quelque peu. C'était surement parce que la brise était plus fraiche que prévue. Il s'avanca pour ouvrir la portière du côté passager à Youko.*

Ce fut un plaisir pour moi aussi, alors ne me remerciez pas de faire ce qui me plaît ^^' J'apprécie votre politesse, et que vous me laissiez vous en offrir.

*Fermant la porte une fois que Youko serait installée, Oseki se rendit de l'autre côté et prit place côté conducteur. Une fois les deux attachés, il partit la voiture. Il partit le chauffage légèrement, croyant que c'était la brise extérieure qui lui avait donné cet étrange sentiment.*

Je n'avais pas osé demander avant, parce que je ne voulais pas perdre mon occasion de poursuivre cette soirée mais... vos filles se débrouillent seules, en votre absence?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 11 Jan - 22:05

* Appréciant la galanterie et la politesse de l'homme qui l'accompagnait, Youko lui sourit au passage, et boucla la ceinture avec un sentiment de confort agréable. Elle appuya sa tête contre l'appui-tête quelques instants et ferma les yeux, mais fut vivement ramenée à la réalité par Oseki, et elle se tourna vers lui pour lui faire un petit sourire amusé. *

Oh, mais oui ^^ ! Ayane a seize ans, et elle savait qu'elle était en charge ce soir. Je peux être certaine qu'elles auront bien mangé leur souper, et que Ayane aura tout nettoyé sans ne laisser une seule trace. Nous avions convenu que je serais assurément de retour pour minuit. P-Pas que je croyais que la soirée durerait aussi longtemps, mais.. je m'étais dis que.. peut-être je.. finirais mes travaux apres votre départ.. ^^'

Ahh je n'aurais pas dû dire cela comme ca! Après tout... j'avais quand même planifié vous demander de souper avec moi.. j'espérais.. hm.. mais vous l'avez fait avant, alors.. j'étais prête... J'aurais sûremnt dû éviter de parler du couvre-feu. Ma fille a seize ans et c'est moi qui a des règles de sortie.. quelle surprenante vie! J'admets... ressentir probablement plus d'Excitation encore que lorsque j'étais justement une adolescente qui rêvait de sorties, exactement comme celle-ci..

* Joignant ses mains sur ses genoux qu'elle serra ensemble, elle détourna le regard, un peu rouge vers l'avant, regardant le chemin vers le lycée avec toute la beauté des lumières de la nuit, mais une certaine nostalgie. En même temps.. elle ne pouvait cacher complètement le petit état d'enchantement dans lequel elle était. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 11 Jan - 22:26

*Si Youko était mal a l'aise de comment ses mots pouvaient être interprétés, Oseki ne raterait pas l'occasion de lui rappeler. Il laissa un petit rire remplir la voiture et jeta un regard furtif a Youko avant de ramener ses yeux sur la route.*

Oh? Et que se passerait-il si je vous retenais plus tard que minuit? Est-ce que votre voiture se changera en citrouille ?

Vous aviez averti vos filles que vous n'alliez pas rentrer plus tard que minuit... c'est bien. Mais cela veut dire aussi que vous pensiez que j'allais vous inviter à souper, n'est-ce pas? Vous aviez déjà calculé. Vous êtes... certainemnet très réfléchie et structurée, Youko-chan.

Je m'attends à ce que vous me laissiez un soulier en souvenir, au moins. Sinon, comment vais-je vous retrouver?

*Malgré le fait qu'Oseki n'avait eu que deux fils, et Eiki aussi un, Masashi avait écouté tous les classiques et ... bon, indirectement eux aussi. Sans etre un grand connaisseur de Disney, Oseki connaissait quand meme l'histoire globalement et était bien amusé de jouer avec ces références. Il secoua un peu la tête. Dire qu'il n'avait pas osé parler de ce sujet avant parce qu'il ne voulait pas que Youko change d'idées en s'inquiétant pour ses filles. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 11 Jan - 22:42

* Éclatant de rire, Youko vit immédiatement l'analogie avec la princesse de disney qui se sauvait de sa soirée enchanteresse en perdant un soulier. Avec celui-ci son prince la retrouverait. Elle se cache derriere une main, visibleemnt amusée par ceci et se pencha vers l'avant, tournant un peu un pied pour regarder ses souliers qui étaient bien lacés à ses chevilles. Elle ne pouvait pas réellement en perdre un, non? *

Oh là.. j'imagine que si je n'avais pas à conduire jusque chez moi ensuite je pourrais vous laisser un soulier comme souvenir mais cette fois j'en ai besoin pour ma voiture... Mais vous avez raison ! Quand sonnera minuit tout de cette soirée aura disparu, alors il faudrait que je laisse une trace quelque part pour vous comme quoi elle s'est réellement produite, ne?

Je crois que je me sens un peu comme cette princesse en effet... Vous avez à la fois tout et rien comme un prince charmant. Et comme les moments où je vous reverrai ne seront pas tout de suite.. je crois que je me plais à ce que vous gardiez quelque chose pour vous rappeler, vous aussi.

Voyons, que pourrais-je oublier volontairement dans votre voiture, hm?

* Il y avait du vrai dans cette analogie au point ou cela était des plus amusants et Youko se mit à chercher ce qu'elle avait en surplus. Elle passa ses mains sur ses chevilles, mais les rubans ne s'enlevaient pas de ses souliers. Ses bas, c'était hors de question, rien sur sa jupe, sur son manteau, dans ses poches, pas particulièrement un bijou sur ses bras, ou sur son sac à main. Elle remonta à ses oreilles, une boucle? Elle hésita. Il y avait également cet accessoire qu'elle avait passé à ses cheveux, mais la symbolique était peut-être trop forte. Elle prit quelques instants pour choisir. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 11 Jan - 22:54

*En parlant du coup de minuit, Youko avait d'bord était la première à faire l'analogie et Oseki était encore amusé de ceci. Puis, celle-ci mentionna qu'elle devait laisser une trace pour ne pas que cette soirée soit disparue. En cherchant ce qu'elle pourrait oublier volontairement, juste la phrase fit réagir Oseki et il regarda son tableau de bord pour cesser le chauffage sur le champ. Ce faisant, il en profita inconsciemment pour regarder la femme à ses côtés. Il observa attentivement ce qu'elle portait des pieds jusqu'à la tête, poiur voir ce qu'elle pourrait en effet lui laisser. Toutefois, en la regardant ainsi, sa trajectoire dévia légèrement et la voiture dans la voie suivante les klaxonna. Oseki ramena alors rapidement son regard sur la route et reprit la trajectoire sans donner de coup de volant, mais il se doutait que Youko aurait quand meme ressenti le petit mouvement latéral.*

Mmmm ...

... Que faites-vous? Vous allez vraiment... ? Mmm non, vous cherchez ce que vous laisserez dans ma voiture? V-vraiment? Aah mais que faites-vous avec vos mains- oh! Vous m'avez complètement distrait! Aah et je n'aurai presque plus l'occasion de pratiquer cette danse avec vous...

Ah... hmmm et si vous ... me laissiez simplement votre rouge-à-lèvres? Mmm non trop personnel. Boucle d'oreille?

Près de votre cou...et de votre chevelure... celles que vous portez aujourd'hui sont très jolies, je ne peux promettre que je voudrai vous la redonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 11 Jan - 23:09

* Comme Youko était elle-même distraite par sa recherche, elle ne s'attendit pas à la légère déviation et au coup de klaxon. Elle releva les yeux, mais c'était déjà terminé. Elle regarda distraitement par la fenêtre pour voir ce qui se passait, mais retourna à sa recherche immédiatement après. Après tout, elle avat montré à Ayane à conduire... les klaxons ne l'effrayait pas. Elle releva les yeux sur le conducteur et ne put cacher un petit sourire qu'il lui propose des items à "oublier" pour que lui aussi ne puisse pas.. "oublier". Elle enleva l'une de ses boucles d'oreille la regardant dans le creux de sa main. *

Mmm ce serait d'un grand classique certainement. Un petit objet, facile à échapper. Vous l'avez choisie parce que c'est une fleur? Très bien...

* Serrant les doigts sur la boucle qui représentaient des fleurs qui allait bien avec son ensemble, rouges pour le tangos, et qui était de quelques centimères de long. Elle s'avanca dans la voiture et la déposa dans l'espace pour les lunettes ou des petits objets justement, sur le dash, en haut de la radio. Elle se rassit ensuite en ayant l'impression d'avoir commis un délit et rougit avec un mélange de plaisir coupable d'avoir fait un tel geste. *

Je suis vraiment heureuse... que vous apportiez à notre soirée, autant d'importance que moi. J'espère que vous y repenserez cette semaine. Que vous la laisserez ici ou l'amènerez avec vous... j'espère qu'elle vous fera sourire.. et vous donnera hâte à la prochaine fois.

Oh maintenant, vous ne pouvez pas remarquer qu'il m'en manque une, c'est compris? =^_^=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 11 Jan - 23:26

*Bien content dde ne pas se faire mentionner son erreur de conduite alors qu'il avait lui-même jugé la conduite de Youko, Oseki entendit les mots de celles-ci et le son alors qu'elle déposait sa boucle d'oreille. Mais ensuite, c'était un peu plus difficile d'Entendre. Y avait-il quelque chose uqi faisait assez de bruit pour couvrir la voix de sa compagne? Oseki avait senti un petit sourire et une ceratine rougeur s'installer lorsque Youko avait parlé que cette boucle d'oreille était une fleur et il n'allait pas démentir cette ifnormation. Mais sur sa jupe aussi il y avait des fleurs alors...il ne pouvait pas dire que dc'était l'argument, n'est-ce pas? *

Hmm? Pardon, je ne vous ai pas bien entendu...?

Je crois que vous avez dit que je dois jouer le jeu et prétendre que je ne sais pas que vous avez laissé cette boucle d'oreille... mais qu'est-ce que ce bruit répétitif qui résonne dans mes oreilles?

*Secouant la tête dans l'espoir de chasser ce qu'il croyait être une sorte de bourdonnement d'oreilles, Oseki fit un petit sourire en comprenant les mots de Youko à retardement. Devait-il laisser ce bijou ici? Ou l'avoir avec lui en tout temps? De nature possessif, il avait de bonne chance qu'Oseki choisisse de la garder avec lui, ou personne ne pourrait la lui prendre. *

Alors, vous sentez-vous rebelle, madame la directrice? ^~ 

Parce que... moi oui. J'ai l'impression que vous entretenez mon coeur d'adolescent, Youko-chan. Je crois...que vous aimez bien ce côté de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 11 Jan - 23:38

Aah! Voyons que racontez-vous? Mmm.. bon je vous l'accorde.. peut-être un peu =^_^= !

* Rougissant sur son banc, Youko aurait bien voulut taquiner Oseki en retour mais en fut incapable. Elle posa ses mains ur ses genoux, brassant un peu le froufrou de sa jupe. Est-ce que c'Était l'effet de ces petites folies, d'avoir l'impression d'être une directrice rebelle, parce qu'elle agissait comme une adolescente, ou bien tout était la faute de son partenaire, à entretenir ce charme qu'il exercait sur elle, de par son attitude, autant dans la danse, au souper.. avec chacune de ses pensées à son égard. Cette fois elle n'osa plus le regarder, souriant sans être capable de s'arrêter et pinca les lèvres ensemble, ne pouvant plus vraiment rajouter quelque chose. Elle ne pouvait se permettre de vouloir que ceci mais... ne venait-il pas d'accepter un souvenir d'elle? qu'est-ce que tout ceci signifiait? Elle était peut-être même trop sous l'effet pour y songer. *

Je ne sais pas si oublier la boucle volontairement.. et prétendre que non est la vraie rébellion. Je crois que c'est d'avoir réellement envie que vous pensiez à moi. A notre souper, à nos plans, à nos rires ensemble et aussi.. à vos mains sur mes cuisses, sur ma taille, entre mes seins. Ces choses qui sont tant plus rebelles que cette boucle et pourtant elle les représente tous.

Oh... Mmm Oseki-kun.. vous venez de passer tout droit devant Sakuraba... ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Ven 11 Jan - 23:51

Oh ! Aah... vous avez raison ^^'

... je me dirigeais chez moi. J'imagine que subconsciemment je voulais voir si nous allions approcher minuit? ...

*Prenant la sortie suivante, Oseki opta pour passer dans la ville pour retrouver le campus de l'école. Il connaissait assez la ville pour être capable d'avoir son chemin, mais il n'aimait pas etre confronté à une autre erreur d'inattention en compagnie de Youko. Toutefois, il semblait évident qu'elle n'En était pas intimidée du tout, car elle affichait un sourire plutot magnifique. *

Je crois que je viens de décider ce que serait votre cadeau d'hotesse, lors de notre prochaine rencontre. Je suis certain que cela va vous plaire.

...Pratiquerez-vous les mouvement splus difficiles, seule? Les jeux de jambes... c'est assez difficile de pratiquer une danse seul. Et vous, penserez-vous à moi ? La dernière fois, je m'en suis assuré en vous laissant cette impression au niveau de votre cou... n'est-cepas?

*Bien que leur trajet serait partiellement allongé, ce n'était malheureusement pas un très grand détour. Oseki n'avait pas beaucoup de temps pour trouver quelque chose a lui dire qui serait juste assez dérangeant pour qu'elle y pense jusqu'a leur prochaine pratique, et juste assez correct pour ne pas qu'elle lui dise qu'il avait dépassé les limites, comme elle lui avait dit plus tôt lorsqu'ils avaient choisi le nombre de pratiques restantes. Un choix qu'il regrettait encore, d'ailleurs.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 0:06

Un cadeau d'hôtesse..? V-Voyons vous n'avez pas à faire ca!

* Amusée, Youko tenta de reprendre aussi ses esprits. Elle profitait de quelques minutes supplémentaires en compagnie de cet homme qui lui plaisait vraiment beaucoup, et aurait vraiment voulu qu'en fait il la dépose chez elle, pour ne pas avoir à faire le lien avec sa propre voiture et perdre encore plus de temps en sa compagnie. Mais s'il l'avait reconduit jusqu'à sa porte, jusque là.. aurait-elle vraiment pu juste dire au revoir? Comme une jeune fille remplie d'espoir, elle aurait sûrement attendu un baiser sans l'obtenir. Alors il ne fallait pas y penser. Il ne fallait penser qu'à la prochaine fois. Elle posa une main sur sa joue. *

Vous pensez vraiment à tout, ne, Oseki-kun? Je vais tenter de vous recevoir à la hauteur de la soirée que vous venez de m'offrir, mais c'est tout un défi =^_^= ! Un cadeau d'hotesse ... je répète que vous n'avez pas à faire cela.. vous m'avez déjà tant offert je ne sais pas si je pourrai accepter!

Ce magnifique souper oui, mais votre présence, votre support, vos confidences. Ahh il faut que nous arrivions.. je ne veux pas mais il le faut... car si ce trajet se poursuit encore un peu... je vais souhaiter ce que je ne peux pas espérer.

* Ne sachant pas que le conducteur avait peut-être laissé son coeur battre un peu trop vite, Youko ressentait très bien le sien. Elle était consciente qu'il ne fallait pas qu'il s'embale autant, mais comment l'arrêter, et comment cesser ces sourires qui dominaient ses lèvres? Elle voulut regarder par la vitre, parce qu'elle était gênée, mais choisit finalement de tourner légèreent la tête vers Oseki pour l'observer une dernière fois. Son maintien était-il aussi révélateur que le sien? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 0:19

... Vous me regardez, ne? ... Je vous vois légèrement, sur le côté. Vous ne cessez de sourire... et je ne cesse de vouloir le regarder.

*Tournant les yeux à quelques reprises vers Youko, Oseki finit par tourner juste légèrement la tête dans sa direction mais ceci ne faisait qu'augmenter sa vitesse respiration. Il répondit d'instinct avec un sourire, parce qu'il lui était impossible de ne pas sourire en voyant celui de Youko, mais ressentait toute la nervosité du besoin de parler pour combler cet instant. *

Oh ne soyez pas trop... hmmm ne vous attendez pas vraiment à un cadeau classique. Une pensée, tout simplement. Pour vous amuser ^^'

*Arrivant par l'arrière au stationnement de Sakuraba, Oseki alla placer sa voiture juste à côté de celle de Youko afin qu'elle n'ait pas à marcher pour s'y rendre. Il mit la voiture sur park et attendit que Youko se détache, en gardant son sourire au visage et sa main sur le pommeau de contrôle de la voiture.*

Textez-moi quand vous serez arrivée à destination. Vous avez pris au moins deux consommations ce soir, et il se fait tard.

Je vous aurais reconduit chez vous mais... je crois que ca aurait été une limite de trop, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 0:28

Mais ce sont les plus beaux cadeaux, ceux-là, justement ^^

* Regardant davantage Oseki que le stationnement qui arrivait, Youko fut forcée d'arrêter quand elle sentit le petit mouvement de la voiture sur park. Elle se retourna sur son banc et sourit à nouveau, cette fois un peu plus gênée encore de l'avoir autant observé, et maintenant ressentant le regard sur elle. Elle rangea une mèche derrière son oreille et puis prit son sac à main d'une main hésitante et sembla rechercher la prochaine étape. Elle fut un peu maladroite, et décrocha la ceinture, la rangeant correctement sur le côté. *

... Nous y sommes. Qu'est-ce que j'attends? .. voyons...

Je croyais terminer mon ouvrage mais vous avez raison.. je le ferai demain matin. Je vais.. retourner chez moi maintenant. Merci encore pour la magnifique soirée, Oseki-kun.

* Son coeur battait réellement rapidement dans sa poitrine et encore plus en réalisant qu'elle attendait quelque chose qui ne se produirait pas. Elle ressentit un frisson traverser toute sa peau sous son manteau et sourit avec une certaine résilience. Il ne fallait pas espérer comme ca, c'était même difficile de parler. Elle se tourna une dernière fois vers lui, tendant une main pour caresser délicatement sa joue, une très courte fraction de secondes, pour lui dire merci, avec un dernier sourire, qui se voulait accepter la fin, mais encore rempli de reconnaissance. Elle ne resta pas longtemps ainsi, car elle devait partir, et ouvrit la portière pour aller retrouver sa propre voiture, cherchant ses clés dans son sac à main. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 0:46

*Acceptant que la soirée se terminait et que chacun devait partir de son côté, Oseki avait observé Youko prendre son temps entre chaque étape de l'arrêt. Lorsqu'elle s'apprêtait à partir, il n'avait pas cru qu'elle se retournerait vers lui à nouveau et encore moins qu'elle allait passer une main à sa joue pour la caresser. Heureusement, le mouvement fut trop court pour qu'il puisse y réagir assez rapidement, car comme il levait sa main pour empêcher le bras de Youko de rompre le contact, celle-ci était déja en train de sortir du véhicule par la portière. Oseki observa alors plutot sa compagne de la soirée qui cherchait ses clefs dans son sac à main, à l'extérieur, avant de ramener ses yeux sur sa main qui n'avait rien attrapé d'elle pour la retenir.*

... qu'est-ce qui m'a pris? Pourquoi est-ce que je l'aurais retenue... je ne suis quand même pas cruel à ce point, non? ...si ? On dirait... on dirait qu'elle attendait que je la retienne.

*Refermant sa main en poing, Oseki se redressa et ensuite passa cette main dans sa chevelure. Si habituellement ce geste se faisait naturellement lorsqu'il essayait de reprendre ses esprits, maintenant il en était teinté tout comme Youko l'avait été de mettre une main à son cou. Il entendait à nouveau dans son subconscient cet instant de la soirée où elle avait parlé de comment avoir ses cheveux détachés était similaire à la mettre à nu. Oseki cessa ce mouvement habituel, détachant son manteau et posant ses deux mains sur le volant, le tenant fermement entre ses mains. Il attendit avant de partir. Il attendit que Youko soit dans sa voiture. Il attendit que celle-ci parte la voiture... et continua de lui sourire en tenant son volant pour s'assurer de ne faire aucun geste qui lui ferait davantage penser à elle d'une facon autre qu'une amie.*

Ce soir... vous avez le dernier mot, Youko-chan. Je m'en rappelerai, à notre prochaine rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 1:03

* Trouver les clés n'avait rien de facile, et encore moins ouvrir la portière, et Youko le fit d'une main tremblante, ne sachant pas réellement ce que Oseki attendait pour partir. Elle l'ouvrit finalement et fortement, déposant son sac à main sur le siège passager de son vus. Elle ouvrit les lumières une fois assise, démarrant le moteur et posa ses mains qu'elle glissa sur le volant, de haut en bas lentement en reprenant son souffle, réalisant qu'elle avait cessé de respirer de tout son temps dehors. Elle ferma le syeux un moment et puis mit la voiture sur reculer. Elle se tourna pour voir l'arrière et nota qu'Oseki n'était pas encore parti. Elle Lui fit un petit sourire avec un signe de la main... mais elle ne pouvait pas voir dans sa voiture, avec les vitres teintées, que ele n'avait pas. Elle sursauta ensuite en réalisant qu'elle ne s'était pas attachée, et le fit avant de conduire hors du stationnement, s'éloignant de ce lieu de leur rencontre dans la nuit. *

...Il faut croire que.. c'était exactement ce que c'était. Un souper adorable entre amis. Je... J'ai laissé mon coeur s'emporter comme je ne lui avais pas permis depuis longtemps mais... ce départ répond à mes espoirs n'est-ce pas? Je le savais avant d'accepter votre invitation, je le savais au plus profond de moi mais... à chaque instant vous étiez de plus en plus charmant. J'ai cru... ahh je ne sais pas ce qui m'a pris.

* Dans un mélange d'excitation entrecoupée par de la déception, Youko se permettait les réelles émotions qui refaisaient surface après une telle soirée. Sa conduite était distraite, mais il y avait peu de gens sur les routes. *

J'ai espéré de tout mon être que vous me reteniez. Comment ai-je pu? Et pour quelle raison? ...Je n'ai pas voulu que vous m'embrassiez.. je n'ai pas voulu.. j'ai vraiment voulu... mais.. ahh au moins vous avez gardé un souvenir de moi. J'espère... juste que vous penserez un peu à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 1:21

*Voyant les lumières de l'autre voiture s'allumer, Oseki fit un petit signe de la main lui aussi, oubliant que ses vitres étaient teintées et que Youko ne pouviat pas le voir. Il sortit du stationnement, mais sa direction était opposée à celle de Youko et c'était peut-tre mieux ainsi. Plutot que de conduire rapidement, Oseki respectait quand même généralement le code de la route...sauf que parfois il déviait un peu, s'il avait trop bu. Ce soir, ce qui l'avait distrait avait été autre chose que la boisson. Tout le long du trajet, il ne fit que mettre de la musique afin de garder son esprit ailleurs. Il ne devait pas penser à ce moment de silence avant de partir, à cette main délicate sur sa joue et cet étrange sentiment qui l'avait habité. Il n'avait pas plus hâte à la prochaine pratique de danse que ce qu'il devait. *

... je ne croyais pas... hmm je m'en suis trop permis, Youko. Je pensais que j'avais amplement le dessus sur vous, et me voilà incapable de cesser de penser à vous. Aucun des moments passés avec vous n'est déagréable, et tous sont mémorables. Lors du dernier retour en train, mon fils était un peu en retard et m'a questionné sur notre amitié, Youko-chan. J'étais content de lui dire que je me faisais une nouvelle amie. Mais voyez-vous... je crois que je me retrouve dans une situation plus similaire à la sienne que je ne l'aurais cru.

*Une fois de retour chez lui, Oseki ne croyait pas devoir d'explications à personne, et croyait aussi que les deux autres habitants de la demeure dormiraient respectivement dans leurs lits. Il avait du travail à faire pour ce soir, alors s'arrêta au bahu pour se servir un verre de gin sur glace pour l'amener avec lui au bureau, une boucle d'oreille dans sa poche gauche où il gardait sa main en prenant son verre de l'autre.*

Tout est différent, mais ... vous n'en savez rien, n'est-ce pas? Vous n'avez rien capté des deux moments ce soir où j'ai failli poser mes lèvres sur vous, n'est-ce pas, Youko-chan?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahiki Youko

avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 1:40

* Une fois stationnée dans son entrée, Youko poussa un soupir en retournant dans la réalité qui était sa vraie vie. Elle rentra à l'intérieur silencieusement, retirant ses chaussures lentement, frissonnant à la sensation fraîche de la céramique sur ses pieds couverts uniquement des bas de nylon. Elle les regarda un moment en tentant d'oublier le jeu de jambes, comment ils étaient un peu trop haut, comment un d'entre eux aurait pu être oublié comme souvenir. Elle les déposa un boîte à chaussure, qui allait avec la paire et la rangea parmi de multiples autres boites similaires. Elle trouva Fuyu au salon et la chasse aller se coucher, et alla souhaiter une bonne nuit à Ayane à sa chambre. Celle-ci jouait à sa console portative sur son lit, et Youko savait qu'elle irait se coucher à une heure raisonnable. Elle attendit alors d'être rendue à sa chambre et d'en fermer nerveusement la porte pour sortir son cellulaire. Elle le lanca sur son lit. *

"Je suis arrivée, bonne nuit? " Je ne sais pas.. devrais-je le remercier à nouveau? Je ne l'ai jamais véritablement texté et en même temps... pourquoi suis-je aussi nerveuse à l'idée d'envoyer une phrase aussi simple? Je suis certaine qu'il n'y aura aucune réponse, ou peutetre simplement un "bonne nuit à vous aussi". Ahh il sera charmant a ce point-là, assurément. Mais... cela ne me donne pas plus le droit d'espérer davantage de sa part.

* Incertaine de son message, Youko entreprit d'enlever son veston, et puis détacha sa camisole de son cou, libérant celui-ci d'un ruban. Elle s'assied ensuite sur le rebord de son lit et prit son temps, et relevant sa jupe pour enlever le bas de nylon, glissant ses doigts sous l'élastique le long de sa jambe elle ferma les yeux. Elle le relâcha, replié à sa cheville et défit ses cheveux de sa pince, glissant ses deux mains dans ceux-ci, les libérant de leur prison contre sa tête. Elle rouvrit les yeux et regarda son téléphone du coin de l'oeil. Elle hésita à nouveau, se mordit les lèvres, et puis se lanca. Elle le saisit et texta rapidement pour ne pas avoir de regrets. *

" Merci encore pour la soirée, Oseki-kun! J'espère que vous êtes arrivé sain et sauf aussi, bonne nuit et à bientôt ! "

* Mais dans la demeure d'Oseki, une seule de ses assomptions était véritable. Si Deokin dormait dans sa section, Eiki n'était pas entrain de sagement dormir dans son lit. Après tout il avait comprit le "je risque de revenir tard" mais ne s'Était pas attendu à une discrétion de la part d'Oseki. Ayant initialement pris une tisane, Eiki avait attendu son retour dans la salle à manger, y rédigeant son journal. Il avait allumé uniquement la lumière de la table, et maintenant s'était endormi sur son journal, crayon encore en main. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 11:31

*Faisant valser son alcool dans son verre, Oseki avait bien des choses en tête et contemplait le silence dans la maison. Du moins jusqu'à ce qu'il entende son téléphone sonner une petite mélodie habituelle. Posant son drink, il sortit son téléphone et regarda le message d'arrivée de Youko avec un petit sourire.*

"Je suis arrivé aussi. Merci à vous aussi, j'espère que cela aidera votre sommeil au moins pour ce soir. "

*Bien qu'il n'allait pas répondre un roman ou poursuivre une conversation par texto, Oseki était assez poli pour répondre et remercier à nouveau. Avant de ranger son téléphone, Oseki choisit une autre sonnerie pour Youko qui ressemblait à un tango et baissa le son, le remettant alors dans la poche de son pantalon. Il prit tout son drink et déposa le verre vide sur le bahu avant de s'enligner vers son bureau. Il y travailla une bonne heure avant d'etre coincé dans l'avancement des projets. Il alla donc prendre une douche en vue d'aller se coucher ensuite, et s'arrêta dans la salle a manger pour prendre une gorgée d'eau alors qu'il ne portait qu'une serviette enroulée à sa taile quand il apercut Eiki endormi sur la table. *

... Qu'est-ce que tu fais là, comme ça? D'habitude tu écris ton journal dans ton lit, Eiki, pour ne pas que tu t'endormes comme ça. Allez, je t'amène.

*Poussant la chaise, Oseki se pencha pour bien forcer et passa ses bras sous Eiki pour le soulever de son emplacement et le tenir un peu en mariée pour l'amener à son lit. Il lui ramenerait son journal ensuite, et le fermerait sans le lire, bien sur.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 11:48

* Youko avait recu la réponse assez immédiatement et avait été plutôt ravie de celle-ci, malgré tout. Comment omettre toutes ces politesses en se disant qu'il traiterait n'importe quel ami de la sorte? Elle opta pour terminer de se changer, alla aussi prendre une douche et passa de longs instant dans un peignoir à démêler ses cheveux en pensant aux semaines à venir. Peut-être que de temps à autre, elle aurait des nouvelles. Peut-être que non. A ce point ci, elle ne pouvait pas demander plus, alors il fallait se résilier et accepter sa position comme elle l'avait fait avant de débuter la danse. pourquoi alors rendait-l le tout encore plus difficile à chaque fois ?

Chez Oseki, Eiki avait tout laissé un peu de travers. À table il y avait sa tisane, son journal, son téléphone. Ce n'Était meme pas un endroit où il avait l'habitude d'aller, et il n'écrivait que rarement en dehors de sa chambre. Et malgré le chanegment de localisation, les derniers mots n'Étaient pas si faciles à écrire. La derniere page répondait quand même au questionnement sur son changement de place, sur son attente et aussi sur son inquiétude, mais les mots se formulaient beaucoup plus mal quà l'habitude. Il ne s'éveilla pas immédiatement après la prise dans les bras de l'autre homme, mais lentement, quelque part en chemin, car il n'Était pas habitué à être ainsi transporté. Ses yeux fatigués tentaient de comprendre un peu ce qui se produisait, mais ne voyait en fait que la peau nue de celui-ci. Il sentait la fraîcheur, et son savon habituel, effacant ainsi tout indice, toute trace de sa journée. En arrivant dans sa chambre, clairement Eiki avait laissé la lumière de son bureau allumée, là où il laissait son journal parfois, et ses crayons, quelques documents utiles. Juste avant d'arriver au lit, et possiblement durant le processus d'être déposé, il posa une main hésitante sur le torse d'Oseki. Il lui aurait été plus facile s'il portait un chandail, parce que son réflexe était surtout de l'agripper. *

..Okaeri, Oseki.

Quelle heure est-il? je ne me souviens pas... me suis-je endormi là-bas? Viens-tu juste de revenir? Tu ne reviens jamais aussi tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 12:02

*Ne sachant pas s'il désirait ou pas qu'Eiki s'éveille, Oseki était sur le point de le déposer lorsqu'il entendit celui-ci s'éveiller légèrement. Il frémit en sentant sa main a son torse, recocnnaissant la gestuelle comme une tentative d'agripper son chandail. Souriant doucement a Eiki, Oseki termina de le déposer avant de passer une main dans la chevelure du plus jeune. Il resta assez près à le regarder.*

... rendors-toi, Eiki. Confortablement cette fois...

..Pourquoi m'attendais-tu, Eiki? ... Je ne suis pas venu te voir en arrivant, c'est vrai. Je croyais que tu dormais, et j'avais un peu de travail a faire. ... Qu'est-ce que tu attends de moi, Eiki?

*Dans leur relation complexe, il y avait beaucoup de non-dit..et ceux-ci ne faisaient qu'augmenter plus la relation se complexifiait. Ils étaient meilleurs amis. Ils habitaient ensemble, dans des chambres bien distinctes. Ils couchaient ensemble...et assez intensément. ET le deux dernieres fois apres le Temple du Feu, Oseki avait bien eu l'impression que quelque chose avait changé en Eiki, mais ne pouvait pas dire quoi exactement. Il avait admis qu'il aimait la sexualité avec lui, mais y avait-il un autre message sous-jacent? S'il était arrivé a quelques occasions qu'Oseki revienne le soir et s'impose dans la chambre d'Eiki... ou même l'y réveille, ce soir il avait été discret et n'avait pas cherché à obtenir une faveur. Il ne pouviat pas savoir que ceci dérangeait Eiki.*

Je vais ramener ton journal ici et le fermer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 12:16

* Écoutant la commande de se rendormir, Eiki la ressentit comme étant particulierement froide, et ce malgré la main qui se passait dans ses cheveux. C'était similaire à la deuxième nuit au temple du feu. Si la premiere avait été chaude, la deuxième, beaucoup plus froide. Au temple, il l'avait également attendu, et Oseki était revenu relativement saoul. Il était revenu vers lui pourtant. POur que le lendemain, à nouveau la distance redevienne la norme. Et c'était la même chose, non, c'Était après une "pratique de danse". Eiki le regarda longuement près de lui, le détaillant quelques peu des yeux, mais surtout recherchait son regard. Il reprit ses propres mains et hésita, ne sachant pas exactement quels mots employer. *

Arigato, j'apprécie...

Je n'aurais pas dû me mettre sur ton chemin. Je savais que tu m'éveillerais en arrivant. Je voulais voir si ce serait tard.. je voulais savoir comment tu serais. Pourquoi c'était si long... je ne sais pas vraiment où tu étais, Oseki.

* Il voulut prononcer d'autres mots mais en fut incapable. Il allait disposer moins de quelques instants où celui-ci irait chercher son journal pour trouver la bonne question, la bonne phrase, si elle existait. il y avait pensé, plusieurs fois, avant de s'endormir. Mais n'Était pas arrivé à quelconque conclusion satisfaisante. Il en avait obsédé sur plsuieurs pages de journal. La derniere, en s'endormant, arborait un large trait de plume, parce qu'il avait tombé de fatigue. Néanmoins Oseki ne lisait jamais son journal. Il n'en avait pas besoin pour lire a travers lui, comme s'il savait au delà des écrits. Ainsi Eiki le regarda quitter sa chambre pour retrouver son précieux journal, et n'eut comme réflexe que de ramener une main sur sa poitrine. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 12:26

*Il était bien plus facile pour Eiki de noter les changements de comportement ou d'attitude d'Oseki qu'il pouviat l'être pour lui-même. Celui-ci caressa encore quelques instants la chevelure du plus jeune et lui offrit un doux sourire avant de se lever pour aller chercher son journal et sa plume. Meme s'il ne lisait jamias le journal en question, Oseki nota le long trait qui semblait concorder avec le fait qu'il s'était endormi. Il brossa ses doigts sur le journal sans y porter attention aux mots.*

... ton coeur, livré en mots dans ce tout petit journal. Avant, je savais vraiment tout de ce que tu pouvais y écrire. Tu écrivais les soirs où nous ne pouvions pas nous parler, mais la majorité de tes écrits.. je lse connais sans les lire. Et maintenant, sur quoi écris-tu, Eiki? J'ai toujours respecté ton indépendance, tes limites, tes distances. ... Es-tu en train de réaliser à quel point cela peut être difficile, en retour? J'apprécie ton attention, mais je ne te dois aucune explication, moi non plus.

*Bien qu'il aurait pu passer ses émotions fortes sur le corps du petit Anahiki, Oseki n'en avait pas été capable les deux fois suite à la pratique de danse. Il ne voulait pas mêler la séduction joué dans la danse à celle qui existait entre Eiki et lui de facon naturelle. De retour dans la chambre d'Eiki, Oseki y déposa le journal sur la table de nuit et posa la plume par-dessus le journal fermé. Il passa a nouveau une main dans la chevelure du plus jeune avant de glisser sa main le long de l'angle de sa machoire.*

Bonne nuit, Eiki...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jeu de jambes
Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fabrication demies jambes d'armure
» Les jambes sans repos
» Là où nos jambes nous emmènent, c’est là que nous allons
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Fais moi rentrer... S'il te plait. [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Centre-Ville :: Lycée Sakuraba-
Sauter vers: