Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un jeu de jambes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 12:44

* Chaque instant où Oseki était sorti de la chambre, Eiki entendait les secondes toquer de l'horloge affichée sur le mur. Il les entendaient comme un métronome hypnotisant, dans le silence de la nuit, attendant son retour en sachant qu'il devait débloquer la question le plus rapidement possible, s'il espérait quelconque réponse. Sinon, il lui serait impossible de bien dormir.. ou de dormir tout court à vrai dire. Il attendit son retour et le suivit du regard. Il ramenait le journal jusqu'à lui, ces pages qui tentaient de contenir tout ce qui s'agitait en lui, qui n'Était ni clair ni raison, mais en même temps, il n'aurait rien à se confier, si tout était si simple. Ses yeux détaillèrent chacun de ses mouvements et lorsqu'il passa sa main dans ses cheveux il frémit en fermant les yeux un moment, les rouvrant pour rencontrer les siens alors que sa main vint capturer la sienne contre son visage, la maintenant en place, ses petits doigts solidement agrippés entre les siens. *

La main dans mes cheveux Oseki... tu sais ce qu'elle signifie. Qu'essaies-tu de me dire? Pourquoi est-elle aussi tendre? Pourquoi le fais-tu si tu étais ailleurs? Je ne peux pas te poser réellement de questions, je n'a aucun droit de savoir. Je fais tout de travers Oseki, je ne savais pas où se situent tous les sentiments qui m'habitent, ni comment ils dictent mes actions... mais je croyais.. je pensais...

Tu as passé une belle soirée?

Une question.. une seule. Une qui ne peut demander aucun détail, mais répond à toutes les autres, si tu dis oui. Mais pourquoi dirais-tu non? Regardes, moi aussi je sais. Tu me fais de beaux et doux sourires, pour une fois tu n'as pas l'air préoccupé. Alors je connais la réponse, pourquoi je me force à l'entendre. Je ne sais pas ce que je fais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 13:06

*D'une façon, juste le fait qu'il soit doux avec Eiki avait en effet une grande signification, bien qu'Oseki n'en était pas si conscient. Il ne savait pas réellemetn comment se sentir face a Eiki, face a leur relation complexe, mais le confort de leur indépendance mutuelle permettait de ne pas ressentir trop de culpabilité. Généralement. Toutefois lorsqu'Eiki agrippa solidement sa main en voulant croiser ses doigts entre les siens, Oseki en ressentit toute la possessivité du plus petit, gardant son regard sur lui.*

... Eiki tu ne peux pas... je ne veux pas te faire de mal, aucunement. Et en même temps, tu m'as forcé à le faire en étant toujours collé sur lui. Aujourd'hui j'ai été un ami a Youko. Un ami charmant, mais un ami tout de même. Si tu n'es pas réellement mien, de quel droit... me tiens-tu aussi prisonnier que Megumi ? Ce regard... ce besoin que je ne sois bien qu'avec toi. ...

C'était une belle soirée, en effet.

...j'ai compris. Pardonnez-moi, Youko. Je n'entrerai en contact avec vous que la veille de notre prochaine rencontre.

... tu ne vas quand même pas dormir avec tes vêtements, Eiki?

*De son autre main, Oseki agrippa le chandail du plus petit et le remonta jusqu'A ses épaules. Il insista légèrement pour y déposer le chndail entre les levres d'Eiki, quite à lui ouvrir légèrement la bouche en utilisant ses doigts. Eiki pouvait bien garder l'autre main en otage contre sa machoire s'il le désirait. Oseki posa ses lèvres brûlantes contre l'abdomen du plus jeune juste sous son pectoral et remonta des baisers bien possessifs en faisant le contour, s'approchant d'une pointe qu'il caressa d'un coup de langue. Sa main nouvellement libre du chandail descendit pour tirer l'élastique et le haut du pantalon d'Eiki vers le bas.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 17:15

Mmmnngh ~ ?

* Surpris et à la fois troublé d'ainsi recevoir son petit chandail blanc dans sa bouche, Eiki se laissa pourtant faire et mordit celui-ci, forcé d'ainsi exposer son torse à son amant. Il avait attendu, cherché dans le regard de celui-ci quelconque profondeur à sa réponse, mais celui-ci préférait agir et Eiki n'allait pas particulèrement s'en plaindre. En fait il s'en ressentait plutôt désespéré. Il relâcha lentement la main d'Oseki contre sa mâchoire, un instant, osant donner un petit coup de tête pour se caresser dans celle-ci avant de répondre à ses attaques. *

Oseki.. est-ce comme ca que nous devons communiquer maintenant? Je n'ai rien demandé, Oseki, je n'ai pas le droit de le faire. Mais je ne peux pas nier ces affreux sentiments qui s'étouffent dans ma gorge à l'idée.. aux idées que... tant de choses qui se résument en te perdre!

* Fermant ls yeux, Eiki arqua un peu le cou, gémissant à travers le chandail, s'étirant ainsi en s'exposant légèrement plus sans le vouloir. Il courba le dos en réponse aux baisers qui le découvrit de facon ardente, laissant sur sa peau, un trajet aussi brûlant que les lèvres l'ayant touché. Il se plaignit légèrement en ressentant l'attaque contre sa faiblesse, si bien ciblée, et qu'il était forcé de montrer. Il releva les mains d'instinct comme pour se défendre et se soutirer à cette torture, mais à mi-chemin hésita, et plutôt que d'enlever son amant comme tel était son réflexe usuel, il posa plutôt ses mains sur ses épaules, l'encourageant à continuer. IL ne s'attendit pas à ce que son pantalon soit baissé aussi vite et retint son souffle, rouvrant les yeux pour suivre ce que ferait son amant. Cette fois il était prêt à accepter cette communication, peu importe ses impulsions, il savait qu'il devait être prêt à tout pour ne pas laisser personne d'autre voler cette place auprès de lui. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 17:37

*Si leur communication se faisait plus difficile par les mots et plus facile par leurs corps, Oseki ne savait pas s'il s'téait attendu à ce que Eiki accepte son approche, en soit surpris ou soulagé. Il nota d'abord comment celui-ci ne s'était pas débattu, bien qu'il n'avait pas réellement pu, puis comment plutôt que de se montrer "résistant", il se montrait vraiment plus "compliant". Ses mains sur les épaules d'Oseki encourageaient celui-ci à continuer et Oseki poursuivit de lui retirer son pantalon rapidement, ainsi que ses sous-vêtements. Toutefois, l'attitude différente de son uke ne le laissait pas indifférent.*

... tu m'incites à continuer? ... La dernière fois aussi, il y avait quelqeu chose de différent. Tu acceptais mon approche. Même si j'étais de mauvaise humeur. Je t'en voulais... et je t'en voulais de m'en vouloir. Et aujourd'hui...est-ce que tu m'en veux? Est-ce que tu es déçu? As-tu...peur? Je ne sais pas.. je ne sais rien. Je ne sais pas vraiment ce que je suis pour toi, Eiki, mais je sais qe tu aimes ma facon de te toucher.

*L'une de ses mains remonta contre la jambe d'Eiki, juste en haut de son genou et le long de l'intérieur de sa cuisse en laissant entendre son souffle contre la pointe nouvellement libérée de ses lèvres. La gestuelle lui fut plus familière qu'il en avait l'habitude de le réaliser, et sa main termina sa course en caressant la masculinité d'Eiki avec une certaine impatience. Il fallait se rappeler qui il était en train de toucher, et comment celui-ci aimait cela plus rough, imposé, et ne pas avoir le temps ou l'option de réfléchir à quoique ce soit. Ses baisers se faisaient de plus en plus insistants contre le thorax du plus jeune, se promenant partout sur sa peau et attrapant son autre pointe au passage a quelqeus reprises.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 17:53

~ Mmmmmnnh... mmnh!

* Rougissant vivement en détournant la tête, Eiki frémissant en se courbant vivement à cette attaque contre sa pointe qui se durcit et se dressa davantage en ressentant le souffle qui venait la taquiner. Il se plaignit quelques fois vivement, mais ne fit que s'arquant encore plus pour venir rencontrer les lèvres ou le corps de son amant pour calmer ce vif stimuler. Nénamoins celui-ci continuer de l'attaquer de baisers plus intenses et même se dirigeaient vers l'autre pointe qui se tendait d'impatience et Eiki mordit vivement le chandail pour tenter de controler l'Effet d'une stimulation aussi vive. *

Oseki.. toutes les marques que tu as laissées sur moi dimanche... elles sont toutes encore là.. le sais-tu? les vois-tu? Mes hanches, mon cou... Tu m'en voulais, et je ne comprenais pas pourquoi tu me touchais autant. Tu m'as dis que c'était une punition. Mais la punition n'est-ce pas ceci? Tu me décores de preuves de cette nuit-là, tu me fais répéter que je t'appartiens, et ensuite tu.. tu t'enfuis et tu vas voir ailleurs? D'accord c'est ma punition.. d'accord je.. je sais que je ne peux te retenir... mais aahh je ne veux pas! je ne veux pas que tu la revoies!

* Alors que Eiki frissonna de tout son être, impuissant face à comment son corps réagissait à la main de son amant, s'élevant à son contact, il se couvrit de honte d'être aussi désespérément jaloux, et pourtant d'autant aimer comment son meilleur ami le touchait et le faisait sentir. Si Oseki avait l'impression que Eiki avait changé la derniere fois, comment était-il vraiment différent dans l'automobile, l'entourant alors qu'il murmurait combien il lui avait manqué, après le temple de la foret. Et avant, à Noel? Masashi n'était pas abouti sur une scène où Eiki se débattait, au contraire il avait accepté et désiré d'ainsi monter sur son amant. Eiki répondait à lui de plus en plus depuis déjà quelque temps, mais Oseki n'y voyait que les méfaits de son comportement, et alors que le petit se rapprochait, lui s'éloignait. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 18:28

*Bien qu'il ne s'était pas encore passé une semaine depuis ces fameuses marques, le cheminement des deux impliqués était différent. Toutefois, Oseki n'était pas aveugle et voyait bien que les marques laissées étaient encore présentes. Cela ne faisait pas longtemps, et il avait été particulièrement intense et imposant avec Eiki. Il était plus qu'évident qu'Oseki aimait la sexualité aec Eiki, sinon il n'en aurait pas autant et pouvait se permettre de rechercher tout ce qu'il désirait. Eiki ne lui en voudrait pas. Il accepterait. Il accepterait peu importe ce que Oseki lui ferait, et il le savait. Avec Eiki, il y avait toujours eu une confiance mutuelle très forte, et maintenant il y avait aussi une attirance très palpable. Ils baisaient ensemble et ca faisait plus que juste bien connecter. Mais il n'y avait pas d'amour, et il n'y avait pas de sensualité. C'était en quelqeu sorte une manière désespérée de se l'approprier, possessivement et jalousement, et de le lui communiquer. Eiki était conscient de son rapprochement d'Oseki et en avait fait part, indirectement, a Masashi. Mais Oseki en contre-partie, ne réalisait pas qu'alors qu'Eiki s'approchait, lui était en train de s'éloigner, d'une certaine facon.*

Tu as accepté quand je t'ai demandé un baiser, la première fois. C'est parce que tu as un grand coeur, Eiki. Tu ne m'aurasi rien refusé. Je n'ai pas... eu le courage de te demander d'essayer de coucher avec moi, juste une fois. De toute facon, tu parles tellement peu de sexualité... mais même lorsque tu as su que je t'avais drogué, tu ne m'en as pas voulu. Comment as-tu pu? Puis j'ai compris que tu exprimais m'en vouloir d'une façon plus subtile. Mais contrairement a Megumi, je n'arrivais pas a t'en vouloir non plus. Je croyais, du moins, que je ne t'en voulais pas. Parce que la personne que tu aimais, c'était lui et pas moi, alors je ne pouvais pas m'attendre à ce que je sois celui que tu désires. Mais ... mais... moi j'ai eu des raisons de t'en vouloir, Eiki. Mais toi, de quoi as-tu peur? ...et surtout... pourquoi ?

*Des qu'il sentit le corps du plus jeune se dresser tout près de sa main, Oseki l'entoura vivement et débuta un rythme ferme mais lent pour faire grandir son plaisir et son impatience d'etre touché davantage. Il relâcha la deuxieme pointe et se servit de s deuxieme main pou retirer sa serviette et venir prendre place par-dessus Eiki. Il observa comment celui-ci réagissait a ses touchers, comment il s'était dressé rapidement. Sa main contre son intimité s'accéléra aors que l'autre permit a un doigt, puis rapidement deux d'entrer en vue de le préparer.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 18:57

* Le petit uke frémissait au rythme contre la main d'Oseki, ressentant son corps le demander vivement, se rendant réceptif à son vif toucher. Il se sentait devenir chaud et humide et gémit plus sensuellement, contre le chandail, ses joues toujours teintées de rougeurs, d'être ainsi dans cet état alors que Oseki l'observait de si près. Il se mit a respirer plus rapidement, dès que les doigts entrèrent et il reconnaissait la sensation maintenant, il savait si bien ce qui allait arriver. Habituellement, c'était particulièrement excitant parce qu'il ressentait ce puissant désir qui habitait son meilleur ami, et qui allait l'envahir jusque dans chacune de ses cellules. Mais ce soir, il n'Était pas comme les autres soirs. Il ne le taquinait pas, il ne lui disait même pas un seul mot. Il ne l'embrassait pas pour lui faire perdre la tête. Ou était passée cette chimie à laquelle il devenait accro? il ouvrit les yeux pour rechercher le regard d'Oseki et lentement libéra son chandail, qui se froissa au niveau de son cou, cherchant vivement son souffle. *

Oseki... si je te pose la question, arrêteras-tu? ...j'ai tout donné l'autre soir et maintenant.. as-tu encore envie de moi? J'ai l'impression que tu es ailleurs... est-ce que tu penses à elle? C'est parce que moi je t'ai décu... ce n'est pas assez.. ca ne le sera jamais... Comme j'ai décu Tsubasa.. comme tu as dis que je ne te décevrais jamais! Je t'ai cru Oseki.. Je t'ai cru...

* Respirant de plus en plus rapidement, Eiki se sentait perdre la bataille entre son corps et son esprit. Il avait l'impression qu'un fossé immense le séparait de son amant, lui, dont la chaleur l'envahissait si fortement habituellement. Il savait que s'il disait un seul mot, celui-ci arrêterait toute caresse, et il était désespérément à la recherche d'une solution. En tant que uke, avait-il même droit à une possessivité et comment l'exprimer? En même temps, son coeur ne voulait que le bien d'Oseki, il ne voulait pas le blesser, autant qu'il ne voulait pas le perdre. Brusquement, il se redressa sur coudes et plaqua ses lèvres sur les siennes, cherchant par un autre moyen de le retrouver avant qu'il ne soit trop tard. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 19:21

*Si physiquement le corps d'Eiki continuait de répondre au sien tel qu'a l'habitude, et le sien aussi d'Ailleurs qui se dressa contre la cuisse de son uke, Oseki ne s'attendait pas à ce que Eiki se redresse et vienne ainsi saisir son visage pour l'embrasser. Initialement surpris, Oseki répondit au baiser et se freya un chemin entre les lèvres de son amant pour s'imposer de sa langue contre la sienne.*

~ Nnnmmmmm ....

Eiki... Eiki... tu as raison. Excuse-moi Eiki...

*Cessant ses caresses a l'intérieur, Oseki remonta sa main pour tenir le haut du dos d'Eiki soulevé pour le garder dans ce baiser significatif. Tranquillement, Oseki se redressa a genoux sur le lit et lorsque'il ne put plus maintenir le baiser, il le cessa brusquement et amenait la tête d'Eiki vers sa masculinité. Sa main l'incitait fortement, mais allait attendre une seconde de plus pour l'observer, avant d'imposer son anatomie contre le visage de son uke.*

~ Prépare-moi... j'ai hâte d'être en toi... ~ 

~ Je n'ai rien perdu des pulsions qui m'habitent quand mon corps rencontre le tien, Eiki.... et toi non plus. Regarde-toi... tu es prêt à tout pour que je te prenne, ne? Pour que tout ce qui importe, soit notre sexualité, notre fusion, nous. Tu es jaloux....et possessif. Alors... qu'Attends-tu? Tu as accepté toutes mes punitions, ne? ... il est temps que je te récompense. Je te promets... de ne pas entrer en contact avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 19:40

* Il fut pour Eiki, un immense soulagement de ressentir qu'Oseki répondait à son baiser, tout autant que ses paroles, enfin. Il émit un son qui le témoignait, se laissant envahir avec une incapacité cette fois à ne pas répondre, courbant timidement sa langue contre la sienne. À peine eut-il débuté sa réponse qu'il se fit demander un autre type d'union pour cet endroit de son corps. Il regarda l'autre homme à genoux et rougit, frémissant au souvenir de la dernière fois. Si cette nuit-là l'incitation était tout aussi forte, l'envie de Eiki l'Était tout autant. *

Aahh! ~ Ca tu as aimé quand je l'ai fait alors? Laisses-moi cette chance, donnes-là moi complètement, onegai!

* C'était la meilleure circonstance pour se rattraper et Eiki eut l'impression que son coeur allait déchirer dans sa poitrine. Il n'y avait certainement plus de retenue entre eux. Cette fois, c'était lui qui n'allait faire preuve d'aucune hésitation. C'Était ce qu'il voulait, et en passant aussi près de le perdre, il en ressentait toute la valeur encore plus sérieusement. Son désir de lui plaire et de le ressentir tout à la fois prima sur tout le reste. Il saisit la seconde de retenue d'Oseki pour s'avancer et le prendre rapidement entre ses lèvres, sans attendre une seule seconde. Ses deux mains se plaquèrent sans hésiter sur les cuisses de celui-ci, l'attirant de tout son bassin vers ses lèvres, resserant son emprise comme il avait noté qu'il aimait la derniere fois, et débuta ses caresses comme il avait commencé à apprendre à le faire. *

~ Aahhmnn... Mmmm...

~ La dernière fois, tu es venu ici, contre ma langue.. et tellement fort en plus... j'espère que ca va encore marcher.. ~ ahhh je veux que oui... tu me fais toujours perdre la tête... moi aussi je veux faire ce que tu aimes.. je veux le faire moi... pas que tu aies besoin de quiconque d'autre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 20:02

*Si Oseki avait plutot eu en tete de laisser Eiki le réchauffer pour quelques instants dans le but de le prendre bientôt, son uke ne lui donnait pas beaucoup d'options d'accepter ses caresses. Oseki se sentit tirer vers lui et il percevait toute l'impatience d'Eiki, ainsi que son désir de satisfaire son seme. Baissant les yeux sur lui, Oseki se mordit les lèvres et apprécia tout du moment présent sans arrière pensée. L'impatience, le désir, le désespoir, le besoin. Les mains d'Eiki s'agrippaient a ses cuisses et Oseki laissa entendre un long gémissement de plaisir, fermant les yeux et arquant la tete vers l'arrière. L'une de ses mains supportait la nuque d'Eiki et suivait son rythme, l'autre cherchant a retrouver l'anatomie d'Eiki a son tour pour le caresser de sa main.*

~  Aahhhhh ....!

~ aaahh Eiki... ahhh ... si tu es pour me désirer autant, l'instant où je dépasse ta limite... aahh ce sera difficile de ne pas vouloir la stimuler a nouveau ~  aahh vas-y ~  montre-moi que tu es fier d'etre mon uke, Eiki. Montre-moi combien c'est important pour toi, Eiki. Montre-moi, onegai. Convaincs-moi.

*Bien qu'Oseki avait eu une bonne soirée avec YOuko, bien que la danse avait été aussi sensuelle qu'elle se devait de l'être, ca avait été le souper ensuite qui avait été plus dommageable. C'était du temps supplémentaire. C'était une attention particulière, et du temps de qualité où ils approfondissaient leur relation. Une relation qui avant n'appartenait qu'a Eiki. Mais si Eiki prenait de plus en plus la place de Megumi dans sa vie, il fallait quelqu'un pour remplacer l'ancienne place d'Eiki, non? Ou bien est-ce que Eiki restait Eiki, et Youko s'émiscait dans sa vie pour prendre éventuellement le rôle de Megumi? Les relations entre tous ces acteurs et tous ceux dans la sphère d'Eiki étaient des plus complexes, et ceci ne faisait que brouiller les cartes davantage. Mais peu importait le type de relation, il était plus qu'évident que la connexion sexuelle entre eux deux était a un niveau supérieur que tous les autres liens possibles.*

~ Mmmmm mmm~ aahhh d'a... d'accord... fais-moi venir ~ 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 21:32

* Eiki n'Était pas un uke actif. Il avait décu Tsubasa en ce sens, mais avec Oseki il avait toujours exécuté ses demandes, une fois dirigé dans la direction voulue. Ce n'Était pas une question de volonté, mais de connexion entre les deux partenaires. POur Eiki c'était facile de voir quel était le désir précis de son seme en ce moment, il lui indiquait exactement ce dont il avait envie, et Eiki, désireux de lui plaire au plus haut point, n'avait qu'à obéir ses commandes pour leur soutirer à tous les deux le plaisir recherché. Avant, il se sentait coupable d'ainsi attendre d'entendre les désirs de l'autre homme, de les vouloir pour lui, de les ressentir. Cette culpabilité l'empêchait de fonctionner, mais maintenant, la crainte de le perdre, le désespoir de ne pas réussir, et surtout, le désir dépassant la raison le faisait passer par dessus ces barrières. Ce fut pourquoi il n'avait pas hésité à poser ses mains sur Oseki, lui qui ne le touchait jamais réellement, sauf sur demande. Cette fois c'était leur envie à tous les deux... et cette poigne était agréable et addictive, autant que la pratique à laquelle il donnait toute son attention. Ses doigts remontèrent légèrement sur ses cuisses pour se permettre un meilleur angle pour agir plus rapidement encore. *

~Mmmmmhh ... ~ Mmmmh

* Entendant la demande d'Oseki, Eiki gémit encore une fois, plus fortement cette fois, l'amenant à lui en lui permettant d'user de la force dont il se servait quand il le prenait en bas. IL resserra son emprise, le caressant de sa langue avec une douceur toute timide, mais qui espérait le faire correctement. Il respirait avec difficulté tellement il tentait de le prendre profondément, mais se donnait tellement dans l'espoir de réussir et de lui donner cette apogée qu'il lui demandait. Il était si concentrtré qu'il ne s'attendait pas à ce que Oseki touche ses cuisses et émit une petite plainte, repliant ses jambes sous lui, la peau de celles-ci se couvrant de frissons. *

~Aahh Oseki .. je veux te faire venir moi aussi... si je vais vite.. si je te prends jusqu'ici... ~ Mmmmm aahhh ~ ! Si tu me touches je vais.. je vais perdre mon rythme.. tu sais que moi j'aime ca ~ mais cette fois c'est à toi d'aimer cela.. aaahh ce que je suis entrain de faire... est-ce permis de le vouloir autant..? je ne sais pas... ca n'a plus d'importance Oseki..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 21:57

*Comme Eiki repliait ses jambes a son toucher, Oseki en ressentait une sorte de refus mais devait surtout avouer que c'était bien difficile d'avoir accès au corps de son uke dans cette position. Eiki lui avait fait clairement comprendre qu'il avait envie de le faire venir ainsi et en tant que bon seme, Oseki devait lui donner sa récompense. Il amena alors ses deux mains a la nuque d'Eiki, caressant sa chevelure et le poussant vers son bassin alors que celui-ci prenait le rythme de plus en plus rapidement. Les doigts d'Eiki se tenant sur ses cuisses ne lui donnaient qu'Encore plus de motivation a bouger son bassin pour sentir toute la douceur de sa langue.*

~  Aaahhhhh...

~ mmmm tu y donnes tout, ne? ... la derniere fois, je te l'ai imposé et dans l'angle le plus difficile... cette fois... aaah~ tu as eu envie de le faire pour me faire plaisir, ne? ...Ca marche ~ 

*Au-dela des relations et des sentiments, il était évident pour Oseki qu'il pouviat obtenir toute la sexualité quil désirait et comme il la désirait avec Eiki. Comment avait-il réussi à en faire un uke aussi docile et dévoué? CE soir, celui-ci lui montrait qu'il était le sien et qu'il ne désirait pas partager son seme avec personne d'autre...mais c'était terriblement excitant comment il agissait pour protéger son "territoire". Oseki était complètement emballé par la maniere d'agir de son uke et comment celui-ci lui donnait tout son intérêt sexuel même si généralement il ne faisait qu'obéir. Il ne lui en fallut pas plus longtemps pour succomber aux caresses intenses et personnalisées a son égard, laissant sa voix plus rauque teintée la pièce, maintenant la tête d'Eiki en place avec ses deux mains pour ne lui laisser aucune chance de se sauver des preuves de cette victoire.*

~  Aahhhh mmmmmm~ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 22:16

Oseki ~ ta main dans mes cheveux... c'est cela qu'elle signifie...

* Dès qu'Oseki abandonna le bas de son corps pour se donner entièrement au plaisir qu'il ressentait, Eiki en comprit sa premiere victoire. Il gémit en guise de toute réponse, appréciant que les deux mains se joignent à sa nuque, parcourant ses cheveux pour l'amener rapidement et fortement à lui. C'Était après tout la partie la plus excitante, comment il le félicitait et l'encourageait tout à la fois, tout en lui donnant sa réelle récompense, qui était d'aimer cela de plus en plus. Eiki allait surement d'un naturel moins rapide que ce qui était désiré, mais son seme ajustait le tout avec ses mains, l'amenant à lui pour combler le rythme afin de l'approfondir et le rendre le meilleur possible. Eiki ne parvenait plus ni à respirer correctement, ni à avaler, mais ne s'en rendait pas réellement compte. Il était même victime de comment ses lèvres et sa langue dvenaient sensibilisées à chaque poussée, comme si ces endroits lui envoyaient des frissons à chaque fois. il ressentait la salive glisser jusque dans son cou, reflétant qu'il ne craignait plus les limites de sa culpabilité, et se donnait encore plus jusqu'au dernier moment. Il croyait bien devenir fou avec le son que cela faisait, et oh combien erotique c'Était, mais il n'Était pas le seul. Il reçut de plein fouet le sommet de son seme qui le maintint plus fermement encore afin de tout lui offrir et il frissonna en le goûtant à un point tel qu'il ne savait pas s'il pourrait tout le prendre. Ses mains s'entourèrent contre les cuisses de son amant pour ne pas perdre son balant et pour pouvoir en profiter au complet.. *

~ Mmmmnnphh ! .... mmmph.. ~ nnn

~ Aaahh Oseki oui! ...est-ce que c'est bon? c'est bien? ~ mmmmmm aahh tellement fort.. tellement... aahh comment vais-je tout prendre ca..? ...peu importe.. viens.. viens Oseki.. aaahh je crois que je le voulais encore plus que toi ~ ! j'espère.. j'espère que tu aimes ca autant que me le laisse entendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 22:37

*On pourrait spéculer qu'Oseki passait sa main dans la chevelure d'Eiki en arrivant parce qu'il pensait a ceci... ou pour toutes sortes d'autres raisons. Avant, Eiki était intimidé par toutes les choses érotiques qu'Oseki lui disait, lui faisait et surtout lui faisait faire. Mais de plus en plus, il acceptait et désirait ces actions. Oseki n'avait plus aucune retenue de sa maniere d'agir avec Eiki et c'était pourquoi il s'était permis de le retenir ainsi et se permettre de garder cette chaleur alors qu'il se libérait des tensions créées à travers la journée. Puis, il relâcha la nuque de son uke et se laissa retomber légèrement sur ses talons, un peu plus a la meme hauteur qu'Eiki que leur position initiale. Il laisserait a Eiki le temps et l'espace d'avaler et de respirer, mais n'allait pas quérir ses lèvres. Plutôt, il poussa le plus petit et le tourna brusquement pour qu'il soit face contre le lit et fesses en l'air, relevant son bassin a deux mains avant de mettre une main ferme contre la masculinité du plus jeune et instaurer un rythme rapide et ferme. Son autre main permit à 2 doigts d'entrer pour quelques mouvements, puis Oseki en ajouta un troisieme doigt. Il approcha ses lèvres et son souffle de l'oreille d'Eiki.*

~ Mmmmm c'était délicieux ~ aahhh Eiki ~  Je voulais tellement te prendre.... ne t'en fais pas... ca sera aussi bon~ 

~ Pour un nouveau dans le domaine, tu aimes ca ne? Et tu avais une technique tellement douce et dévouée... tres facile pour moi de juste ajouter ma vitesse et mon rythme pour que ce soit parfait. Je me demande...aaah si tu aimes ca autant que moi, ou si tu aimes ca...parce que j'aime ca... Eiki... personne ne peut te prendre comme je le fais... aahh tu pourrais me faire faire tout ce que tu voudrais, le réalises-tu? J'ai tellement envie de t'entendre gémir Eiki...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 23:00

* Ayant à peine le temps d'avaler et de reprendre une respiration haletante, Eiki amena sa main à sa bouche pour chasser un peu le surplus et n'eut à peine le temps de chercher le regard d'Approbation de son seme avant que celui-ci ne le change de position. Il avait voulu voir dans ses yeux si son impression était correcte, si en effet il avait bien réussi, si sa forte envie s'Était transmise à Oseki exactement comme il la ressentait. Les siens affichaient certainement tous les efforts qu'il venait de faire, car il était bien rouge, mais aussi sa fierté d'Avoir réussi, et tout l'impact de cette séduction. Cela n'avait duré que quelques secondes, et Eiki poussa un petit cri, plaquant ses mains sur le matelas pour absorber l'impact. Il n'eut pas le temps de se remettre de sa surprise, que déjà deux doigts pénétraient en lui, lui soutirant une plainte plus forte et sexuelle. Son bassin pressa vers l'avant, parfaitement dans l'autre main de son amant et il en ressentait comment toute son anatomie ne demandait qu'à être touchée tellement il était humide. Il gémit de facon incontrôlée, resserrant ses doigts, et se courba finalement en recevant un doigt supplémentaire. C'Était si naturellement qu'il arqua le cou vers l'arrière, atteignant parfaitement l'épaule d'Oseki, prêt à recevoir ses paroles ainsi près de son oreille, ce qui lui occasionna un frisson qui transperca tout son corps au complet. Sa voix d'abord enrouée retrouva graduellement le timbre qu'Oseki seul connaissait. *

~ Aah Oseki... je voulais tant.. je voulais ... ~ que tu viennes comme tu l'as fait... ~aaah.. ~aahhhmmnnn... aahh c'est... mmhnn..

~ Cette façon que tu as de me toucher... cette façon où tout ce que tu fais est ce que je désire au plus profond de moi sans me l'avouer.. que tu sais comment je vais aimer chaque seconde ... gomen ne Oseki.. je la veux tout pour moi... aahh je suis terriblement égoiste...

~ Hhhmmnn... je veux.. je veux t'attendre...

Ne la touches pas comme ca... ne la désires pas comme ca.. onegai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 23:18

~ Mmmm tu veux m'attendre? .... hm. Tu es demandant ce soir~ Tu pourrais... tu pourrais venir une fois, puis une autre enseuite, ne? Tu veux attendre que je sois capable de te prendre, ne? Ce n'est pas pareil si ce sont mes doigts... mmm très bien. Voyons voir si mes doigts sont si mauvais, Eiki.

*Ne pouvant aucunement savoir qu'Eiki avait encore plusieurs craintes face à comment il se rapprochait de Youko, Oseki ne pensait pas à avoir une soirée aussi torride avec l'autre Anahiki. Du moins pas pour l'instant. Mais n'avait-il pas souhaité à son tour qu'Eiki ne soit pas intimement avec Tsubasa comme il l'était avec lui? Meme si'il était celui qui avait "Volé" Eiki a Tsuabsa. Il ne cachait pas son sourire macho, mais Eiki ne pourrait surement pas le voir, alors qu'il répétait dans son esprit les paroles si sexuellement prononcées par son uke. *

~  aahh tu aimes ça quand je viens en toi, ne? ... peu importe où, tant que c'est à l'intérieur ~ 

*Accélérant le mouvement de ses doigts, Oseki se mit a élargir l'espace entre ses doigts pour préparer adéquatement son uke. Il y avait eu des fois où il le préparait mieux que d'autres, des fois où il entrait plus fortmenet ou plus rapdiement. Ce soir, il voulait le faire languir et surtout, il devait parvenir a se dresser a nouveau apres une forte apogée. Sa main a l'extérieur s'accéléra aussi, faisant exprèes pour que les doubles caresses plaisent a son uke et que ce soit difficile pour lui de se retenir...et parce qu'il savait que de le voir se retenir serait des plus excitants.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 23:33

* Même si Eiki disait vouloir attendre, Oseki ne lui rendait pas la tâche facile, augmentant ses caresses de toutes sortes de facons, si bien qu'il lui était difficile de restreindre la quantité de plaisir que son corps subissait en même temps. Il avait déjà été tellement excité par ce qu'il avait fait à Oseki juste avant, comment alors réellement écouter sa propre volonté? Il courba le bas du dos de facon répétée, recherchant le rythme des doigts de son amant. Ce n'Était pas exactement la même chose, mais ils étaient beaucoup plus ciblés aux endroits qui procuraient de vives sensations, alors il lui était impossible de ne pas aimer cela. Mais ce qui le faisait le plus réagir, c'Était combien Oseki lui parlait durant l'acte, l'accusant toujours d'aimer ce qu'il n'osait réellemnt s'avouer aimer. *

~Aaaahh! Aaahhmnnn Oseki..

* Le plus âgé ressentirait immédiatement l'effet de ses paroles sur le corps de son uke qui dut s'agripper davantage aux draps, se poussant et se tirant contre ceux-ci dans une tentative de contrôler le plaisir qui montait aux deux endroits en même temps. Il savait que sa masculinité glissait de plus en plus dans la main de son seme, recherchant sa poigne avec une vigueur qu'il avait terriblement honte d'avoir, mais ne pouvait s'en empêcher. Il répondit au rythme des doigts, recherchant aussi vivement les points les plus sesnsibles qu'il se sentait découvrir davantage à chaque seconde. La respiration d'Eiki augmentait rapidement, et il avait l'impression que tout son corps brûlait. *

~Aahh tu as raison... j'aime ca.. j'aime vraiment ca... Oseki ~ j'aime tellement ce que tu me fais... j'aime ce que je peux te faire... ~ aaahh et ca... j'aime comment tes mains me touchent... ~aah continues.. onegai....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Sam 12 Jan - 23:59

*Il y avait une certaine provocation a comment Eiki avait demandé d'attendre que son seme soit pret a le prendre pour venir, et comment celui-ci avait eu envie de voir si son uke tiendrait "parole" ou s'il allait succomber à un plaisir tout aussi agréable avec ses mains. Ce ne serait pas exactement la meme chose, mais Oseki pouvait bine se permettre cette exception. Il sourit tout près de l'oreille d'Eiki, caressant celle-ci de sa levre ce faisant alors qu'il ressentait bien qeu son uke réagissait à ses paroles et pas juste à ses mains. Il y avait plusieurs choses qui faisaient en sorte que leur sexualité était aussi parfaite ensemble, et Oseki se servait de son sens de l'observation bien aiguisé pour noter ce type de réaciton.*

~ ...alors... es-tu sur de vouloir... attendre... Eiki ?

~  Mmmm tu es tellement abandonné, complètement victime de ton propre plaisir, Eiki. Tu as vraiment aimé ça, me prendre dans ta bouche comme ca, ne? ... A quel point as-tu peur, Eiki? A quel point es-tu désespéré pour oser donner autant de toi-meme? JE prendrai tout. Je te ferai faire tout ce que je veux, et tout ce que je ne sais pas encore que je veux, Eiki. Juste pour t'entendre gémir encore plus. Gémis pour moi Eiki. Viens pour moi, Eiki.

*Donnant encore plus de rythme légèrement plus a l'intéreiru qu'a l'extérieur, Oseki n'avait aucune gêne à y aller fortement et profondément avec ses doigts, et meme le début de sa main, tellement il savait ce que Eiki était capable de prendre lorsqu'il était a son plus excité. Oseki se laissa haleter sur les marques qu'il avait laissé a Eiki dimanche dernier, en profitant pour abuser de la sensibilité et resserra sa main sur son anatomie a l'avant.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Dim 13 Jan - 0:11

~ Aaahh! Aahh ! ..je... hmm je voulais... ~aaah...

~Aah Oseki cette sensation.. je ne peux pas... retenir plus longtemps... aaahh~ c'est de plus en plus fort.. de plus... ahh tu le sais.. tu vas plus vite... ~ mmmn Oseki.. Oseki c'est bon... c'est bon .. aahh et cette fois en plus tu.. tu me regardes... non ne.. mmmnhh~

~ Mmmmmnhh... Mmmnh aaaah~ !! Aaahnn Oseki ~ !

* Luttant de toutes ses forces pour ne pas se laisser emporter tout de suite, c'Était impossible pour le plus petit de ne pas tomber victime d'une telle tactique. Son corps recherchait tant à être caressé par les mains de son seme qu'il répondait plus rapidement qu'il ne s'en rendait compte, gémissant à chaque entrée, pressant davantage dans sa main, sa masculinité tellement en demande qu'il en craqua une beaucoup plus forte plainte, le plaisir explosant partout en lui. Il se repoussa contre le matelas, creusant le dos et serrant du plus fort u'il pouvat les draps entre ses doigts, les agrippant à répétition. Sa voix révélait tout de son état avancé, et autant qu'il aurait aimé faire preuve de retenue, il en était incapable, haletant le nom de son seme quelques fois alors qu'il se laissait adorer chaque seconde de cet extase qui contiuait de monter et d'étinceler à l'intérieur de lui. Après tout, même s'il venait fortement contre sa main, l'autre ciblait encore et encore des endroits qui étaient délicieux, et rien, absolument rien de ce plaisir ne retombait et Eiki ne faisait qu'aimer cela encore plus. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Dim 13 Jan - 0:30

*Meme si lorsqu'Oseki le prenait, il pouvait aussi le regarder... cette fois, il semblerait que Eiki en était encore plus conscient. Était-ce parce qu'il était aussi près de son visage? Oseki fit un sourire macho non lui a l'entendre et captura vivement la peau de l'encolure d'Eiki entre ses lèvres. Il en ressentit le sommet qu'il atteignait, du moins a l'extérieur, et poursuivit ses caresses intenses le temps de laisser une autre marque au cou d'Eiki avant de libérer sa main a l'avant. Plus que de chercher a la nettoyer, il chercha a prendre toutes les preuves possibles et les étala sur sa propre anatomie.*

~ ... moi aussi j'en ai terriblement envie, Eiki ~ 

Peut-etre que Tsubasa était ton premier amour, et ton premier au lit. Mais Eiki, c'est évident que vous êtes un horrible match, sexuellement parlant. Tu ne le savais pas, tu n'avais pas d'Expérience...et moi je n'ai pas eu a en faire beaucoup que tu es venu dans ma bouche, la premiere fois. J'ai compris ce que tu aimais, j'ai compris comment tu aimais ca. J'ai compris que c'était un seme comme moi qu'il te fallait Eiki...alors... j'ai trouvé une facon de t'avoir. Regarde-toi, le regrettes-tu? Parfois je me demande si meme tu ne le savais pas, que j'avais drogué ces chocolats pour que tu acceptes cette sexualité que tu désires réellement.

*Retirant ses doigts et entrant de la moitié, Oseki se mordit les lèvres pour ne pas entrer d'un coup sec. Il ne voulait pas le déchirer ou lui faire mal, pas alors qu'il éprouvait autant de plaisir. Mais il n'attendit pas tres longtemps pour entrer au complet et poser fermement se sdeux mains moites sur le bassin d'Eiki. Se redressant legerement sur ses genoux, Oseki poussa un peu plus Eiki sur ses avant-bras et inclinait ainsi ses fesses vers le haut, lui permettant d'Entrer avec plus de profondeur et de mieux pouvoir diriger son bassin pour reprendre un rythme rapide, tel que ses doigts venaient tout juste de cesser.*

~ Aaaahhhh .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Dim 13 Jan - 0:51

* Haletant rapidement et à chaque inspiration laissant entendre une tonalité remplie de plaisir, Eiki cherchait à profiter de chaque instant de ces sensations exquises qui envoyaient des frissons à travers ses cuisses, remontant le long de son dos, même jusque là où les lèvres d'Oseki faisaient des siennes. Il gémit de plaisir en lui présentant son cou à chaque marque, frémissant de la sensibilité, se rappelant de la gesture comme étant celle qu'il avait établie comme étant la facon de lui appartenir pleinement. *

Aah c'était... fort... j'ai encore perdu la tête ne? ... Oseki.. aimes-tu chaque instant avec moi comme tu dis aimer d'habitude? ...tu m'offres des sensations trop intenses pour que j'y songe en plein jour, tu marques mon corps comme ta propriété et tu me regardes perdre la raison à chacune de tes caresses. Chaque fois que tu me fais venir, tu me prends la preuve que j'adore tout ce que tu me fais, alors... n'offre rien de ceci à un autre. Ce monde si mal mais si bon dans lequel tu m'amènes sans cesse... je ne veux pas le partager, Oseki...

* Venir mettait le corps du uke dans un état des plus délciieux, et il se sentit d'autant plus possessif de cette passion qui l'unissait à son meilleur ami. Émettant une plainte plus vive malré lui au retrait des doigts, car leur emplacement était particulièrement bon, Eiki retint son souffle, attendant son seme avec une impatience si vive qu'il ne se reconnaissait pas. Maintenant il comprenait les étapes, il attendait la prochaine, désirait la prochaine, en fait. Il le recut initialement un peu, puis complètement, et se tendit sur le lit, acceptant sa prise en remontant le bassin docilement vers lui. Il y avait une certaine douleur, mais aussi une envie insatiable de retrouver la sensation abandonnée par ses doigts. Ainsi Eiki gémit beaucoup plus sexuellement lorsque Oseki accéléra, recherchant ce plaisir pausé à nouveau. *

~ Mmmmnh.. nnnnh...

~ Aaahh tu sais toujours tout ce que je veux.. tout ce que j'aime... et moi suis-je capable de t'offrir ce que tu veux... comment aurais-je pu prédire que ceci... était ton désir? je n'aurai jamais cru que tu voudrais de moi.. alors... par ou commencer? .. Oseki je ferai tout ce que tu veux..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Dim 13 Jan - 22:43

*C'était toujours un peu risqué de cesser une technique de plaisir qui montait pour la substituer pour autre chose mais... Oseki n'avait pas pu s'en empecher. Il avait voulu montrer son point a Eiki avec ses doigts, mais n'avait pas nécessairement voulu ne pas lui donner ce qu'il avait demandé. Si le plus petit était inquiet de perdre sa place et son rôle auprès de son seme, Oseki avait déja eu ses craintes plus tôt dans l'installation de leur relation. Maintenant, il n'avait pas tant vu comment son amitié avec Youko était quelque chose d'angoissant pour Eiki ainsi, mais avec sa facon d'agir ce soir, il ne pourrait pas l'ignorer. Le voir être autant en demande, autant à l'écoute des plaisirs et profiter de chacun de ses rapprochements plaisait à Oseki et il prenait tout ce que son uke llui offrait.*

~  Aaahhh Eiki~ 

Pas exactement au même moment mais... tu comprends finalement la sorte d'obsession que j'ai à ton égard, ne? Ce besoin, ce désir insatiable d'unir nos corps, Eiki, tu comprends maintenant, n'est-ce pas? Tu le ressens. Tu ne veux pas le partager. Moi aussi tu sais. Moi aussi je pensais que tu allais préférer la romance à l'approche plus...directe. Mais derriere ton indépendance, en fait tu aimes ca te faire dire quoi faire... pire encore, te le faire faire, ne? Regarde-toi, prêt à me laisser faire tout et n'importe quoi de ton corps....

*Débutant un rythme assez rapide pour reprendre là où ses doigts avaient laissés, Oseki faisait juste assez attention de ne pas trop forcer au départ. Il accélérait et approfondissait son rythme à chaque nouveau cycle, pour prendre son aise et que ce ne soit que plus plaisant pour eux deux. Peu importait si la position était plus vulgaire ou exposée, c'était le meilleur angle et la meilleure poigne, alors Oseki n'y changerait rien.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Dim 13 Jan - 23:10

* Si Oseki qualifiait cette position de vulgaire, Eiki lui n'en savait rien. Il n'était pas particulièrement un être sensuel, alors pour aimer la sexualité avec lui, il fallait aimer ce genre de partenaire. Il avait toujours cru qu'Oseki l'acceptait tel qu'il était à cause de cette confiance indestructible qu'ils entretenaient et possiblement en était venu à croire que peut-être c'était exactement ce genre de partenaire qu'il aimait. Quelqun de timide et de vulnérable aux sensations, appréciant ce qui était demandé plutôt que demandant lui-même. Possiblement que cela se qualifiait de vulgaire... mais pour le plus petit, c'était la position qu'Oseki lui faisait prendre, et qui leur avait assuré le plus grand des plaisirs, plusieurs fois. Bien sur ses fesses restaient relevées pour accepter le rythme de son partenaire, et cette prise permettait une profondeur encore plus marquée. *

Oseki... tu me fais venir et tu le regardes arriver, qu'es-tu entrain de faire de moi? Tu entres en moi avec cette force qui me brûle et me rassure à chaque fois. Je veux te ressentir, ces caresses qui me font perdre la tête.. et quand je m'arrête pour écouter ton souffle et le plaisir que tu en retires, tout mon corps s'emporte, et j'aime tant.. chaque.. mmm ~ chaque sensation... j'ai envie de m'y donner encore à nouveau... mais je n'avais jamais eu aussi peur avant.

* Recevenant les va-et-vients avec une certaine impatience, Eiki laissait ce temps d'adaptation permettre à ses pensées de revenir, et ainsi exposé, n'ayant que le drap devant lui comme témoin de ce qu'il faisait, il réalisait comment ce monde interdit et exquis n'allait pas nécessairement exister et être possible pour toujours. Impuissant, et caressant le drap du bout des doigts, il ne pouvait espérer que de permettre à son seme de retrouver le même degré de plaisir que celui-ci avait l'habitude de lui offrir. Ainsi il haleta contre le matelas, se repoussant sur ses coudes, permettant à son bassin de se placer légemerent pour répondre à Oseki, répondre à ses hanches, à sa facon d'entrer si loin si vite. Il reserra un peu ses cuisses, ressentant le tissu du drap chauffer ses genoux qu'il maintenait en place pour absorber le rythme. S'il répondait, s'il essayait de supplier ces actions qui étaient si délicieuses, avait-il une chance de plaire à son seme, ou bien ne ferait-il qu'accentuer son propre plaisir? Car même s'il tentait d'être un peu plus actif, Eiki restait terriblement sensible et victime de comment les sensations dirigeaient son corps. *

~ Hmmmmn.. Mmn... Oseki...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Oseki

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/12/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Dim 13 Jan - 23:35

*Ce n'était pas la position la plus vulgaire, mais ce n'était pas la moins non plus. Les deux amants ne passaient pas pour des amoureux du tout avec leur facon de faire les choses, mais aucun des deux n'y accordait une pensée. Les mains d'Oseki sur le bassin d'Eiki se tenaient bien fortement et le guidait à lui avec toute l'intensité qu'il ressentait et qu'il désirait partager avec son uke, adaptant pour un rythme qui était parfaitement a son propre gout. Eiki n'était pas trop regardant du rythme en tant que tel, ce qu'il aimait c'était qu'Oseki agisse ainsi avec lui. La dernier efois, il avait un peu plus comprisce que Eiki aimait...car celui-ci avait été plus willing que les autres. Oseki ne voyait pas tout le cheminement de Eiki et comment garduellement il le gagnait a travers la sexualité. Mais d'ainsi être confronté à "tout perdre", Eiki était encore plus conscient de combien il aimait cette relation particulière, et l'intensité de leurs rencontres intimes.*

~ Mmmm mmm aahhh ~ 

...tu aimes ca comme ca, ne? Parce que je te l'impose. Tu aimes... ne pas avoir le choix, en fait. Alors...accepte. Et apprécie ~ 

*Qu'il réponde ou pas, Oseki imposait son rythme. Dans ce genre de moment, il était intéressé de voir si Eiki répondait ou non car ceci lui laissait savoir le degré d'impatience ou de plaisir incontrollé que son uke ressentait. Mais Oseki ne prendrait jamais personnel que son uke ne lui réponde pas, car il ne s'y attendait pas. C'était un bonus s'il le faisait, tout simplement. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiki Anahiki

avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   Dim 13 Jan - 23:53

~ aaahh c'est comme ca... comme ca c'est vraiment bon... mon corps commence à réagir tout seul... Oseki.. même si je ne trouve pas mes réponses dans cette facon de communiquer... ~ ne vois-tu pas ce que tu fais de moi? ... je ne peux retenir le plaisir... est-ce que ce que tu veux... de moi? je ne sais plus.. je ne sais...

* Resserrant sa poigne sur le lit en gémissant plus fortement, Eiki se sentait monter malgré lui. Il y avait pourtant toutes ces questions et ces hésitations qui venaient lui monter à la gorge, et elles n'empêchaient pas son corps de lui transmettre de délicieuses sensations. Elles auraient pu tout bloquer, mais Eiki était toujours vicitme des techniques de son seme, et quand même il essayait de se contrôler, le paisir remontait de l'intérieur vers son dos qui se creusait, jusqu'à sa nuque, parsemant sa peau de frissons. Il entendait sa propre respiration en écho alentours de lui, incapable de prendre un seul souffe sans gémir. *

~ Aaaah ! Aahhnnn~ mmnnhh ~ !

* Bien qu'il ressentait toute l'importance de reconnecter avec son seme comme il le désirait arduemment, il ne réalisait pas que leur point de vue différait. PLus de corps ils se rapprochaient, plus Eiki avait l'impression qu'ils étaient près l'un de l'autre, plus il ressentait la profondeur de leur relation, parallèlement à comment Oseki le prenait en réalité. Mais c'Était exactement ce rapprochement physique qui éloignait Oseki en ce moment, parce que le doute que cette sauvage facon de se toucher n'Était peut-être pas ce qui existait de meilleur... Eiki savait pertinemment ce qui se passait, mais avait appris sa sexualité avec lui, il avait appris que cette facon de s'abandonner à lui était ce qu'il aimait le plus. Qu'il aimait cette obéissance, cette facon d'Accepter tout ce qu'il aimait et non seulement de l'Accepter, d'en venir intensément à chaque fois. Alors pourquoi avait-il l'impression qu'il s'Attendait à quelque chose de plus de sa part? Que pouvait-il faire pour se racheter? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jeu de jambes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jeu de jambes
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fabrication demies jambes d'armure
» Les jambes sans repos
» Là où nos jambes nous emmènent, c’est là que nous allons
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Fais moi rentrer... S'il te plait. [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Centre-Ville :: Lycée Sakuraba-
Sauter vers: