Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé ...
Voir le deal
1 €

 

 Quand les émotions gagnent sur la raison

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15
AuteurMessage
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2875
Date d'inscription : 14/12/2013

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyMer 13 Fév - 22:50

Je ne sais pas si j'ai assez de patience pour attendre votre appel... la derniere fois, vous n'êtes pas plus entré en contact avec moi que l'inverse. Comment savoir, alors, si vous m'appelerez réellement? ... Je viendrai vous voir. A l'improviste.

~ N'en était-ce pas un, un appel, de vous voir enfiler ces bas ...?

*Si c'était conscient, Youko était assuréement la plus habile manipulatrice qu'il connaissait. Oseki avait plusieurs cibles en tête, et avec une robe qui exposait ainsi Youko, où devait-il poser ses lèvres? Elle n'avait pas relevé la poitrine, elle n'Avait pas mis de poids vers l'arriere pour la mettre en évidence. Elle n'avait pas détourné le regard. Elle avait simplement entreouvrit les lèvres. Il n'y avait pas beaucoup de distance à parcourir, et Oseki ne perdit pas une seconde de plus pour l'embrasser en imposant de profiter de la mince ouverture entre ses lèvres afin de bien prendre possession de ce baiser. *

Vous m'appelez depuis quelques temps déjà, non? .... a quels moments ne vous ai-je pas répondu, Youko-chan? ... La séduction... le flirt... mes taquineries avec vous et comment j'ai cherché vos réactions...et comment je ne sais m'éloigner de vous, depuis l'instant où vous avez osé faire un vrai geste dans ma direction, Youko-chan.

*Oseki se doutait que la jeune Fuyu serait surement de retour bientôt. Ou sinon, qu'ils ne pouvaient pas s'embrasser longuement comme il le souhaitait... mais au moins il pouvait reprendre un peu de cette luxure qui était en train de devenir si addictive qu'il ne savait pas s'il allait être capable de passer 24h sans. Juste de lui être lié ainsi à nouveau et il ne pouvait retenir un petit son de satisfaction de cette intimité partagée. Youko n'avait peut-etre plus son look de tombeuse en danseuse de tango parfaite, mais c'était son charme naturel qui avait attiré Oseki depuis le début, et son intérêt n'était pas que relié au tango...ce qu'elle comprendrait tôt ou tard. *
Revenir en haut Aller en bas
Anahiki Youko

Anahiki Youko

Messages : 1177
Date d'inscription : 22/10/2014

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyMer 13 Fév - 23:12

~ Mmmmnnnh...

* Comme elle mourrait d'envie de retrouver ses lèvres, Youko émit un long gémissement de plaisir, très doux en tonalité, témoignant de toute son envie, lorsqu'il la retrouva enfin. Elle en émit ensuite un second alors qu'il se permit d'entrer plus profondément et cette fois lui laissa entièrement le contrôle, profitant pleintement de chaque sensation, et les recherchant en s'avancant contre lui. Elle serra les genoux ensemble et hésita avec ses mains dans l'espace entre eux. Devait-elle les poser sur ses épaules, son torse, ses mains? Devait-elle l'entourer pour lui prouver combien elle avait voulu ce baiser? Comment le faire sans ne désirer plus encore? Elle émit un petite plainte, et finalement, posa ses mains sur celles d'Oseki, de chaque côté d'elle. Ses doigts se resserrent sur ses mains et en se dressant vers lui pour le rencontrer encore plus, elle s'abandonna davantage au baiser, allant quérir toutes les caresses qui la ferait frissonner de partout à nouveau. *

~ Est-ce ce que j'ai fait? Oseki-kun ? Vouloir garder votre oeil sur moi.. vouloir vos lèvres à tout prix... Vous avez répondu.. alors vous me remplissez d'un espoir qui me rend aussi excitée qu'une gamine... Vous êtes tout ce que je désire et me répondez?... ~ mmm alors je vous appelerai... encore.. et souvent... ~ quand la lune me sourira et que les rêves me rejeteront, n'ayant que votre souvenir imprégné partout sur mes couvertures... je soupirerai votre nom jusqu'à vous retrouver...

- Toc toc toc toc toc!!
- Maman! Maman on va être en retard!

...aahh O-Oui J'arrive!

* Regardant son amant avec un petit air coupable, Youko s'excusait qu'ils devaient partir, et dans ses yeux il pouvait aisément lire combien ce n'était pas ce qu'elle voulait. Elle attendit qu'il le libére pour qu'ils rejoignent sa fille, mais en regardant ainsi Oseki penché sur elle, elle voyait beaucoup mieux son cou... et levant une main elle glissa délicatement ses doigts sur l'endroit de son encolure où elle avait laissé une unique marque, et sourit à la découvrir, sans ne dire un seul mot.*
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2875
Date d'inscription : 14/12/2013

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyMer 13 Fév - 23:34

*Bien qu'il n'y avait pas de surprise à ce que son baiser soit accepté et lui soit retourné, Oseki nota comment Youko lui laissa amplement le contrôle de ce qu'il avait initié. Il se sentit frémir de l'entendre autant apprécier, comme si elle n'attendait que ses lèvres sur les siennes et avant qu'il ne puisse relever les mains pour les poser partout sur elle, Youko posa les siennes par dessus. Elle serrait ses mains et s'approchait de lui et cette fois ce fut Oseki qui lui répondit d'un son plus doux, témoignant de l'appréciation de ce rapprochement. Évidemment, ce moment n'allait pas durer et ceci était deja connu des deux amants. Oseki ne sursauta pas cette fois, relâchant les lèvres de Youko mais ne la quitta pas tout de suite. Il lui rendit son regard qui ne désirait pas partir, et alors qu'elle levait une main pour caresser son encolure, Oseki ne comprit pas ce que cette gestuelle signifiait autre que l'affection associée. Il leva une main a son tour et la passa délicament sur la joue de Youko avant de tirer celle-ci debout de l'autre main, avec la sienne.*

Allons-y, Youko-chan.

... nous sommes encore plus classiquement des opposés ainsi, ne? Votre belle robe blanche, votre air doux et irréprochable...accompagnée de votre délinquant décoiffé qui porte les mêmes vêtements qu'hier! Je vous en prie, n'ayez pas trop honte de moi, Youko-chan. Je vous promets d'etre plus a la hauteur, lors de notre prochaine rencontre.

... et si... hmmm .. nous pourrions aller manger, pendant que votre fille regarde ce film, ne? Je veux dire, vous n'allez quand meme pas juste me déposer et retourner chez vous attendre que le film soit terminé pour ressortir.

*C'était pourtant si normal de demander une telle chose, et lui qui avait déja invité Youko a manger en lui donnant l'ordre de venir avec lui, pouruoi etre nerveux de lui demander, maintenant? Ce n'était plus la même sitaution du tout. Et meme s'il n'avait pas aussi faim qu'il ne le devrait, ce serait une facon plus neutre de terminer leur moment ensemble que de se séparer si abruptement pour le film d'une jeune adolescente. Oseki ne laissa pas vraiment le temps a Youko de répondre qu'il l'amenait a sa suite vers les escaliers pour ne pas retarder Fuyu davantage. Il passa outre Ayane et Ryoko qui avaient a nouveau des manettes en mains. Il en avait aussi oublié que ses trophées étaient a l'air libre sur le siège passager.*
Revenir en haut Aller en bas
Anahiki Youko

Anahiki Youko

Messages : 1177
Date d'inscription : 22/10/2014

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyMer 13 Fév - 23:51

... Aller manger?! Vous m'invitez à nouveau Oseki-kun?! alors que nous venons de passer.. une journée ensemble? Est-ce... est-ce je dois vous laisser savoir à quel point votre demande me réjouis ?

* Suivant docilement Oseki en dehors de la chambre, Youko était soulagée que celui-ci le tire en dehors, car sinon, elle n'Était pas certaine qu'elle aurait réussi à le quitter, et à se séparer de lui pour aller porter les filles au cinema. Elle le suivit dans les escaliers à vive allure et en effet c'Était beaucoup mieux de ne pas commenter à Ayane et Ryoko, mais Youko ne pouvait pas, ne pas leur envoyer la main quand même. C'Était sa fille et son amie après tout. Et alors qu'elle réalisait qu'elle partait en plein milieu de l'après-midi et pour encore plusieurs heures, Youko songea au fait qu'elle n'allait pas vraiment être présente pour elles. Elle laissa aux plus jeunes le temps de metre leurs souliers et donna ses clés de voiture à Oseki, avant de s'enfuir visiblement vers la cuisine, les joues complètement rouges. *

C'est d'accord! je veux dire... j'aimerais.. j'aimerais beaucoup ! Hmm.. je.. je dois donner quelque chose aux filles. Attendez-moi dans la voitre, ne?

Fuyu: Bonjour Hikaru-san ^^ ! Je ne savais pas que vous étiez là?

* Si la plus jeune de Youko était beaucoup plus "normale" que Ayane, elle regarda Oseki avec gentillesse et ne se doutait de rien, visiblement. Son amie était tout aussi timide à côté d'elle. Toutefois c'était clair que Fuyu était la fille de Youko, car elle avait bien coiffé ses cheveux elle-même en une tresse avec un ruban et portait une robe de bonne fillette, quand même à la mode, mais girly sans du tout être sexy. L'amie avait l'air décolorée à ses côtés. Youko revint de la cuisine avec plusieurs paquets et alla déranger les adolescentes dans le salon, déposant deux petits sacs rouges sur la table, devant Ayane et Ryoko, s'agenouillant à côté de la table. *

Les filles! Ooh je dois vous déranger deux minutes, je sais qu'il est tard mais je voulais vous donner un petit cadeau de St-Valentin avant de partir porter Fuyu-chan au Cinema..

Ayane: Maman s'est levée vraiment tard et sera en retard au cinema. Le trajet dure 9 minutes, il lui reste 7 avant le film.
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2875
Date d'inscription : 14/12/2013

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyJeu 14 Fév - 21:19

... je l'ai vraiment fait cette fois, ne? Vous invitez, officiellement. Enfin, je veux dire, ce n'est pas exemplaire comme demande mais... au moins je vous ai réellement donner le choix. Alors ce n'est pas par obligation ou respect que vous acceptez, n'est-ce pas? ... "j'aimerais beaucoup" . ... "attendez-moi dans la voiture" qu'elle dit... aahh qui donc êtes-vous pour me donner cet ordre d'etre ainsi votre petit passager?

*Songeant aux choix de mots de Youko et comment il était très helpless, sans se laver, sans autre vêtement, sans porte-monnaie ni cellulaire (et encore moins une voiture), Oseki entendit alors la jeune Fuyu lui parler. Il baissa les yeux sur celle-ci et observa toute son innocence, ainsi que celle de son amie juste à côté. Les voir ainsi l'une à côté de l'autre, il était assez évident de savoir laquelle était la fille de Youko, même sans regarder ses traits. Oseki se permit un doux sourire, mais devait s'avouer un peu désarmé devant des jeunes de cette âge. Il n'y avait que Ryoko dans la famille et il n'était pas particulirement proche d'elle.*

Quelle étrange situation. Je ne sais absolument pas quoi dire.... vous ne saveiz pas que j'étais là?

Bonjour Fuyu, et amie de Fuyu ^^' . Oui je... suis resté dormir ici. Comme ton amie, et comme Ryoko, ne? ... vous...avez bien dormi?

*Dans le salon en train de jouer à nouveau, Ryoko ne savait pas comment vivre avec ce malaise et cette découverte. Youko avait ramené Oseki a dormir, ils étaient partis se coucher très tôt et clairement ils avaient passé plusieurs heures à faire autre chose uqe dormir. Puis ce matin, ils s'étaient levés très tard. Et en plus... ce n'éait pas n'importe quelle journée. Ryoko fit un petit sourire un peu timide à Youko et alors qu'elle s'apprêtait a la remercier pour l'attention, Ayane pointait l'évidence. *

Ryoko: Oh ehm... c'est pas grave, ya plein de pubs au début des films ^^' Merci pour l'attention Youko-sensei ! Ayane et moi on va s'occuper pour aujourd'hui, vous en faites pas. ... Profitez-en vous aussi, ne? Ehm... je veux dire, sentez-vous pas pressée de rev'nir.

Revenir en haut Aller en bas
Anahiki Youko

Anahiki Youko

Messages : 1177
Date d'inscription : 22/10/2014

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyJeu 14 Fév - 21:34

Aaah Ryoko-chan qui... me donne la permission? Oh mon dieu j'oublie à quel point elle n'est pas du tout comme Ayane! À quel point a-t-elle compris? entendu? Oh... Oh non... Ryoko-chan... gomen >_< !!!!

Oh que c'est gentil mon adorable Ryoko-chan! ^_^ ! Profitez bien de vore soirée aussi! Il y a plein de nourriture dans le frigidaire! Et vous aurez du dessert aussi maintenant! Profitez de la maison à vous!

Ayane: Ryoko et Ayane vont jouer à smash.

C'est parfait Ayane ^^ ! Hhmmm... Bonne St-Valentin les filles =^_^= !

* Comme Ayane jouait et empêchait relativement sa mère de lui faire un câlin, Youko se vengea en donnant un vif câlin à Ryoko, la serrant dans ses bras comme un toutou. Habituellement Ryoko ne repoussait jamais ses câlins comme Ayane le faisait, alors pouruqoi ne pas jeter son dévolu sur elle? Elle en profita pour lui murmurer à l'oreille qu'elle était désolée et qu'elle comptait sur elle pour veiller sur Ayane, tout en la tenant tendrement. PLus loin, la plus jeune, qui avait rencontré Oseki à Noel le reconnaissait bien, et écoutait sa mère et sa soeur, se disant que si elles ne partaient pas, elles seraient en rretard, partit en directement du garage en parlant à Oseki calmement. *

Fuyu: Ah non pas au début! Ryoko et Ayane arrêtaient pas de se battre! Elles faisaient tout tomber! C'est violent quand elles jouent à smash ¬¬ ! Bon allons à la voiture, sinon on va tout manquer et ca serait vraiment dommage!

* Ouvrant la porte du garage, Fuyu fit passer son amie, et puis attendit Oseki en lui montrant leur direction. C'était en effet une étrange situation, mais Oseki devait s'y attendre, Youko était après tout très proche de ses filles, qui n'Étaient pas si âgées que ca. Fuyu détailla l'Hikaru de la tête aux pieds en le regardant passer, se disant que dans ses souvenirs, il était un peu plus chic que ca. *

Fuyu: C'est la première fois que maman sort pour la St-Valentin. Elle passe toujours ces soirées-là toute seule à coudre. Hihihi!

Mari: C'est pas nous qui devraient aller au cinéma, c'Est eux Fuyu-chan ^^ ! C'est romantique!
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2875
Date d'inscription : 14/12/2013

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyJeu 14 Fév - 22:03

Ryoko: Bonne St-Valentin à vous ...deux ^^'

*Dans le salon, Ryoko n'avait pas su comment dire a Youko qu'elle ne leur devait rien. Maintenant que c'était plus qu'évident le type de relation qu'elle avait avec Oseki, la jeune Hikaru voulait souhaiter a la directrice de passer une belle St-Valentin avec sa personen spéciale. Puis, Ryoko reçut le vif calin de Youko et le lui rendit avec une grande douceur. Apres tout, elle aviat l'Habitude de serrer des gens vifs dans ses bras. Elle entendit les paroles de Youko et lui rendit le message de ne pas s'en faire avec quoique ce soit avant de la libérer. Elle ne savait pas exactemnet le type de relation qu'avait Oseki et Eiki mais... si Oseki et Youko faisaient l'amour si fortemnet chez Youko la veille de la St-Valentin... c'était plutôt évident, non? *

N-non, hm... ce n'est pas... exactement comme ça. ... Ha? Attendez, la St-Valentin?? .. C'est aujourd'hui??! Ahh c'est... c'est...

... moi qui croyait que l'une de vous avait une date, hm? ^^' Je ne dirai rien a Youko-chan si vous me dites à quel film je devrais l'amener ^~ 

Moi l'idiot je l'ai invité à manger si banalement alors que c'est la St-Valentin! ... Le saviez-vous? ... mais oui vous le saviez, qu'est-ce que je raconte. Sur quelle planète je vis pour ne pas avoir réaliser... La romance de la St-Valentin... OH! Mes trophées >.< !!

*Alors qu'il avait suivi les filles et escorté celles-ci jusqu'A la voiture, Oseki s'apprêtait bien sur a s'asseoir a l'avnat aupres de Youko et voyait bien ses trophées qui l'attendaient sagement au pied ud banc. Youko avait-elle barrée les portes hier? Il ne se rappelait pas. Il tenta d'ouvrir la porte pour aller les récupérer et les "cacher" Peu importe où. Oseki était dans tous ses états de réaliser qu'au-delà de tout ce qui venait de se produire dans les dernieres 24h, aujourd'hui était la fameuse journée de l'amour. Juste le mot le rendait anxieux. Il était aussi encore plus conscient de son look tout croche et peu rafraîchi. Il faudrait en parler a la principale intéressée. Et dans toute cette discussion, il en avait oublié que Fuyu avait mentionné comment violemment Ayane et Ryoko s'étaient battues.*
Revenir en haut Aller en bas
Anahiki Youko

Anahiki Youko

Messages : 1177
Date d'inscription : 22/10/2014

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyJeu 14 Fév - 22:22

Je ne pense pas.. qu'Oseki-kun s'en est plus rendu compte que moi.. hier j'y songeais... avant de le voir.. mais tout m'a sorti de l'esprit et là les filles, le cinema.. Aahh mon dieu! La St Valentin! Et je viens de m'habiller en blanc! Et cette invitation.. s'en est-il rendu compte? Devrais-je agir différemment? Aurais-je dû refuser ...non en fait.. je... je suis encore plus excitée maintenant! aahh je suis vraiment comme une adolescente! Ryoko-chan c'est à ton âge qu'on est supposé se sentir ainsi, non? Pas au mien!!

Arigato, Ryoko-chan =^_^=

* Resserrant son emprise sur la jeune fille vivement, Youko la tint ainsi un bon moment, puis la relâcha et la regarda dans les yeux, ses joues se couvrant de rouge et pincant les lèvres à travers un sourire sincère et de très belle humeur. Elle était radieuse, c'était évident. Elle partagea un regard qui se voulait demander à Ryoko complicité et secret. Son coeur était honnêtement rayonnant, même si c'Était surement une situation difficile à expliquer. Elle s'étira pour poser un tendre baiser sur le front de la petite blonde et caressa le bras de sa fille avant de s'enfuir en trottinant rapidement vers le portique pour aller chercher son manteau, qu'elle noua rapidement à sa taille, et se saisit d'une boite mauve dans le garde-robe, enfilant de charmants souliers à talons mauves avec quelques straps en croisé sur sa cheville. Le talon était un peu plus large que ceux de la veille, sans toutefois l'être trop. Elle refit un petit signe de la main aux ados, et partit presque à la course vers le garage. *

Mari: Une date, oh non non.. psst Fuyu est-ce qu'il le sait?

Fuyu: Ssshh shhh Mari-chan! >_< ! Hm Hm. Hikaru-san, Maman aime beaucoup les films romantiques, surtout s'il y a des belles robes! Choisissez celui avec un temps un peu ancien, ou un qui a un bal dedans! N'allez surtout pas voir le film avec Hibiki Hiranose..

Mari: Aaah il est tellement beau! C'est nous qui allons voir celui-ci ^_^ <3

Fuyu: Et Maman n'aime pas du tout les films avec des policiers, ou des enquêtes policieres. Ou les pompiers. Je sais pas trop pourquoi.

* Les filles s'attachaient en arriere et ne remarquaient pas du tout ce que Oseki faisait en avant. On pouvait entendre plein de giggles de jeunes filles qui se disaient plein de secrets à l'oreille l'une de l'autre et Fuyu se tut quand la portière s'ouvrit et que Youko se dépêcha à entrer dans la voiture. Elle chercha premierement du regard ses effets laissés là de la veille, dont son sac à main, son téléphone, mais rougit d'y voir son partenaire tout près et se fit plus timide, s'attachant sagement après avoir donné les sacs de St-Valentin aux deux filles en arrière. *

Oh gomen les filles! Je me dépêche à vous amener! J'espère que ca vous fera me pardonner ^^
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2875
Date d'inscription : 14/12/2013

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyJeu 14 Fév - 22:49

*Ryoko ressentait toute la nervosité et l'excitation de Youko dans ce calin plus fort que les autres qu'elle avait déja recue de celle-ci. Lorsque Youko s'éloigna juste assez pour que leurs regards se croisent, elle vit facilement son air timide et enjoué et n'eut que plus envie de lui donner toute son approbation. Ryoko était surement la pire pour tous les secrets, alors elle accepta sans un mot et espérait avoir l'occasion d'en parler un peu avec Youko, a un autre moment. Une fois les quatre autres partis dans le garage, Ryoko passa une main sur son front et fit un petit sourire a Ayane.*

Ryoko: ... wow ta mère Ayane... ca parait que c'est sa personne spéciale ^^'''

*Dans la voiture, occupé à s'assurer qu'il avait tous ses trophées et qu'ils pourraient les garder, Oseki eut un petit rire devant l'évidence des deux jeunes. C'était encore pire, taquiner des enfants! C'était si facile de savoir leurs réelles intentions. Meme si l'amie ne disait pas que c'était le film qu'elles allaient voir, le "n'allez surtout pas voir" était assez clair. Oseki enregistra les informations recues, et bien uq'il était tres intéressé de savoir pourquoi Youko n'aimait pas les policiers ou les pompiers, celle-ci arrivait alors il ne posa pas la question. Il fit plutot office de bon garcon en se redressant sagement. Il tourna la tete pour regarder les deux tanantes derriere et leur offrit un sourire et un clin d'oeil.*

Merci les filles ^~ Oh et ... Fuyu-chan, tu peux m'appeler Oseki-san. Hikaru-san c'est un peu trop impersonnel. Allez Youko-chan, vous allez devoir conduire rapidement ET sécuritairement. Il ne faudrait pas manquer l'heure de départ des films, ne ?

Que vous aimiez les bals et les temps anciens, je peux tres bien comprendre. Mais pourquoi ne pas aimer les pompiers et policiers? Les bons classiques d'Harumi... ha! Hahaha! ... je pourrais vous amener dans cette catégorie mais... je préfère vous offrir du bon temps, Youko-chan.

*Ramenant sa tête a l'avant, Oseki regarda sa conductrice de bas en haut et se laissa sourire de belle humeur. Puis, il rougit un peu et regarda sagement droit devant, laissant sa main se poser dans l'espace entre les deux bancs à l'avant.*

... Joyeuse St-Valentin, Youko-chan...
Revenir en haut Aller en bas
Anahiki Youko

Anahiki Youko

Messages : 1177
Date d'inscription : 22/10/2014

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyJeu 14 Fév - 23:08

* Si Ayane regarda Ryoko qui regardait sa mere partir, Ayane se questionna quelques instants à savoir comment Ryoko avait eu la confirmation. Mais elle ne posa pas la question car elle s'intéressait peu à tout ceci, car tout lui était si logique et explicable en une ligne qu'elle préférait jouer à smash. Elles avaient la maison pour elles seules, et Ayane ne semblait pas prête à être une tanante comme tous les autres l'étaient. Dans la voiture, les giggles des filles augmentaient et Fuyu acceptait bien d'appeler l'homme en avant de cette facon avec un gentil sourire. Youko pressa sur la manette du garage, et attendit en se tournant que la porte s'ouvre, notant le regard de son amant sur elle et rougit encore plus. Aujourd'hui elle était beaucoup plus nerveuse qu'elle ne l'Avait été la veille, car c'Était une ambiance tout à fait différente. Puis à son tour il tournait la tête et rougissait également et elle en fut agréablement surprise. Jusqu'à ce qu'il dise ces paroles, et Youko crut bien que son coeur sauterait un coup. Ce n'Était pas comme sa taquinerie usuelle, juste avant. *

O-Oh.. J-Joyeuse St-Valentin à vous aussi.. Oseki-kun =^_^=

Vous.. venez de vous en rendre compte aussi? Et pourtant vous ne retirez pas votre invitation.. ni votre regard de sur moi... Aahh Oseki-kun que faites-vous de moi? m'inviter le soir de la St-Valentin... me faire l'amour toute la soirée de la veille... m'offrir votre regard ainsi... je me remplis d'un espoir que je croyais jamais vivre...

* Toute cette excitation qui se bâtissait en elle était nouvelle, et appréciée. En fait elle se laissait profiter de cette douce réalisation, du plaisir que créait ce regard sur elle, sur le bonheur inespéré de voir que son intérêt était possiblement mutuel, qu'il y avait plus que cette attirance.. mais qu'elle aussi, était toujours présente. Oseki se questonnait sur les policiers, et Youko elle se laissait séduire par le délinquent, à chaque instant encore plus. Elle ramena son regard sur la route, voulant montrer que sa conduite pouvait être exemplaire aussi bien que rebelle, comme la veille. Et pourtant elle n'avit pas toute sa concentration. Subtilement, elle tenta de déposer sa main droite sur sa cuisse. Youko voulait vraiment que ca paraisse très naturel, et ne songeait absolument pas à tous ces attouchements faits la veille dans l'auto. Et même si malgré elle elle souriat de plus en plus, elle fit ce qu'elle put pour déplacement lentement, très lentement sa main sur le côté, hésitant un insntant, mais passa son petit doigt par-dessus l'index de l'homme à ses côtés, s'y accrochant tout délicatement. *

Les filles, savez-vous combien de temps surent votre film?

Fuyu: Deux heures, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2875
Date d'inscription : 14/12/2013

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyJeu 14 Fév - 23:30

*A l'intérieur de la maison, Ryoko prit vivement sa manette et se promit de challenger Ayane le plus sérieusement possible. Elle se sentait drôlement de bonne humeur d'avoir vu Youko aussi radieuse. Dans la voiture, Oseki nota comment les deux filles embarquaient facilement dans son petit jeu. Il n'avait pas voulu être trop direct et poser sa main directement sur la cuisse de Youko...pour plusieurs raisons. La présence des deux jeunes étaient meme tres bas dans la liste des raisons, tellement il y en avait d'autres. Il n'avait pas osé regarder celle a qui il adressait la parole en mentionnant ainsi subtilement qu'il venait de réaliser la journée qu'ils étaient. Oseki était un peu craintif que Youko savait déja la date et comment celle-ci venait compliquer les choses encore plus, ou bien qu'elle croyait qu'il avait utilisé cette date a son avantage. Il ne savait pas s'il devait changer ses plans ou retirer son invitation... mais n'avait vraiment pas envie de le faire. Il entendit sa réponse et sans le contrôler, ses lèvres tracèrent un petit sourire timide alors qu'il laissa ses yeux regarder en direction de Youko. Rougissait-elle? Se pincait-elle les lèvres? Quand pourrait-il les ressentir sur les siennes à nouveau? Puis, il remarqua comment elle descendait sa main sur sa propre cuisse et attendit, observant comment ceci allait évoluer. Oseki n'avait pas tourné la tête vers elle, il ne regardait que du coin de l'oeil. Il ne voyait pas son sourire, ne suivant que ses doigts du regard, mais ce fut plutot lui qui se sentit trahir un grand sourire au contact de son petit doigt avant qu'il ne s'en pince les lèvres.*

!! Vous y pensez! Aahh peut-être que c'est à l'hotel que je devrais vous inviter ~ ! ... Aah voyons Youko-chan, aujourd'hui c'est la St-Valentin. C'est l'heure de romance et de séduction, pas de toutes ces perversions dont vous vous éprenez ~ 

*Permettant a son index de se faufiler entre son annuaire et son petit doigt, Oseki répondait a son toucher sans en mettre trop non plus. Il ne pouvait s'empêcher de sourire d'avoir vu son hésitation, son désir de le ressentir et commetn elle avait aisément vu qu'il attendait sa main, dans cet espace entre eux. Cette fois, il tourna la tête pour la regarder. *

...Y a-t-il un endroit où vous aimeriez aller, pendant ces deux heures, Youko-chan? Initialement, je pensais à prendre une bouchée avec vous mais... nous pourrions aller voir un film, nous aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Anahiki Youko

Anahiki Youko

Messages : 1177
Date d'inscription : 22/10/2014

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyJeu 14 Fév - 23:47

Un film! Oh.. Oh là.. je crois bien que cela fait... d'inombrables années que je ne suis pas allée au cinéma... Et.. Et vous? Vous ne m'apparaissez pas du style à y aller souvent...

* Amusée par la question, Youko se permit de répondre tout à fait honnêtement, ne cachant nullement que c'était une idée intéressante. Oseki proposait toutes sortes d'activités et elle avait bien envie de dire oui à chacune d'entre elles. C,était à la fois une invitaiton à la volée et une occasion romantique, non? Ni l'un ni l'autre ne l'avait planifié ainsi, mais maintenant.. c'était une situation tout à fait différente de ce qui s'était produit la veille, mais avec son partenaire de danse, Youko savait que chaque instant prenait une tournure captivante, peu importe l'Activité. Elle vivait toute la joie d'être invitée par celui qui lui plaisait et lui proposait une date, près d'elle. Elle sentait ce battement si fort dans son thorax, qui augmentait à chaque fois qu'il parlait, et encore plus depuis que son doit s'était entouré alentours du sien. Contrairement à une main saisie, cette poigne affichait timidité... et ils s'entremêlaient comme lors de ces audacieux baisers qu'ils s'Étaient donnés. Des baisers comme ceux auxquels il ne fallait pas songer au volant. *

Je veux bien refaire l'expérience... mais il me faudra au moins une petite bouchée... je crains que sinon, je n'aurai plus aucune énergie...

Oseki-kun... la St-Valentin... un film.. vous êtes aussi gamin que moi! J'en ai envie... Je veux être avec vous... je veux voir cette lueur dans vos yeux, et ce sourire que vous affichez présentement sur vos lèvres.. encore.. et toute la soirée... jusuq'à ce que je puisse l'embrasser comme je le désire, le faisant mien d'une autre facon que de rêver que c'est moi qui vous fait afficher cette joie sur votre charmant visage...

* Ramenant son regard sur la route, Youko ne manqua pas le grand sourire qu'Oseki effectua après le rapprochement de quelques uns de leurs doigts. Si au début, elle avait pu croire que c'était l'attrait de l'interdit qui la rendait si fébrile, c'était évident que non, car même le plus adorable des gestes la mettait dans cet état qui était trop agréable et magique pour être décrit en mots *
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2875
Date d'inscription : 14/12/2013

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyVen 15 Fév - 0:11

*Ayant un léger rire, Oseki secoua un peu la tete d'entendre une réponse si vive. Il ne se rappelait pas non plus de la derniere fois qu'il y avait été, mais comme les deux filles avaient mentionné que ce serait romantique d'y aller, il avait été tenté. Juste de penser que ceci était sa justifiaction, Oseki se sentit un peu plus timide. Il caressa légèrement les doigts de Youko du sien, pensant à toute la comparaison de comment leurs langues s'entremêlaient de la sorte, de comment leurs corps se rejoignaient ainsi, et ajouta son majeur par-dessus une portion du petit doigt de Youko.*

J'accepte. Je n'ai pas vraiment mangé depuis hier midi non plus, alors je crois que cette petite bouchée sera bienvenue.

... je ne sais pas ce qui me prend. Je ne sais pas si je perds complètement la raison ou si en réalité, je la retrouve finalement après une année rocambolesque. ... Ne devrais-je pas être scandalisé, de vous avoir incité au vice la veille de la St-Valentin, de m'etre invité chez vous, dans votre lit, et de n'etre qu'un grand voyou aux côtés de la magnifique femme que vous êtes?

*Ce qui était surement évident pour les deux filles de Youko maintenant, n'était pas encore si évident pour les deux principaux intéressés. Oseki passa son autre main dans ses cheveux et tenta de voir son reflet dnas le miroir de la voiture, notant comment l'une des trois couettes rebelles se redressait a nouveau. Il tenta de la camoufler. Il pointa un restaurant juste a côté du centre d'achat où était le cinéma. Il ne fallait quand meme pas que ce soit un casse-croute.*

... allons manger juste ici, pendant que les filles regardent leurs films, ne? Il faut...absolument refaire votre énergie, Youko-chan. Je n'ai pas terminé ma tâche de ce matin, et vous non plus.

... j'ai cette pensée irrationnelle, vous savez, de simplement acheter quelques vetements et rester auprès de vous au moins toute la fin de semaine... que penserez-vous de moi, Youko-chan? Que je profite de vous? Que je vous utilise comme réconfort? ... Hier soir... je ne peux pas m'enlever hier soir de la tête un seul instant!
Revenir en haut Aller en bas
Anahiki Youko

Anahiki Youko

Messages : 1177
Date d'inscription : 22/10/2014

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyVen 15 Fév - 20:58

* Il était possible que Youko pense qu'Oseki profite de la situation, de ses sentiments, de son coeur, pour l'utiliser comme réconfort, mais elle avait ouvert une porte, et actuellement, préférait juste vivre la situation que se faire des craintes. En réalité, elle était si heureuse qu'elle n'Arrivait pas à s'en faire. Elle ne pourrait que constater les résultats après coup. Notant l'ajout d'un doigt entre les siens, Youko frémit un petit moment, serrant un peu les genoux ensemble. Comment ce geste si anodin était maintenant autant suggestif la faisait devenir un peu trop fébrile. Elle en oublia de tourner dans le stationnement, restant a la lumiere verte, attendant sans le réaliser, trop distraite par ce minuscule contact pourtant si osé. Il était initialement comme un baiser, mais maintenant il signifiait tout l'ajout des doigts de son partenaire a travers elle. Et par la suite, ces mots qui en disaient long sur ce qu'ils pensaient tous les deux. Youko adressa à son amant un regard qui démontrait un peu trop combien elle avait justement envie de terminer cette tâche, mais ce fut de courte durée. Elle finit par sursauter et faire avancer le véhicule, alors qu'elle remarqua la lumiere, en regardant distraitement le restaurant démontré par Oseki. *

Vous parlez comme si cette siorée allait à nouveau se terminer dans mon lit, Oseki-kun... Quel genre d'espoir semez vous en moi? ... Que le minuteur qui débutera avec le film de Fuyu... ce moment qui sonnera celui où je devrai vous reconduire... se transforme en celui qui signera votre retour dans mes bras?

Oh ce restaurant là? J'ai en effet entendu de bonnes critiques! Je voulais l'essayer justement ^^ ! Hm dans ces circonstances.. je doute que nous n'ayons le temps d'aller au cinéma également.

* Bien que sa priorité était surtout de passer ce laps de temps avec Oseki, Youko devait s'admettre être un peu décue de ne pas pouvoir faire cette activité avec lui. C'était surement bien enfantin de sa part, mais l'énergie passait en premier.. a ce point ci. Ce changement dans sa voix ne passa pas dans l'oreille d'une sourde, et sa plus jeune fille se tourna vers son amie, lui murmurant en quelques giggles à nouveau à l'oreille. Et puis elle prit une petite pose toute sage en arrière. *

Fuyu: Maman! Je me disais.. si tu veux sortir au cinéma apres le restaurant.. Mari-chan et moi on pourrait aller voir un 2e film si tu nous donnes un peu d'argent de plus !

Un deuxieme film?
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2875
Date d'inscription : 14/12/2013

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyVen 15 Fév - 21:23

*Initialement, Oseki avait posé sa main en terrain neutre pour y attirer la main de Youko à la sienne. Le simple doigt et son croisement, bien sur il pensait a comment leur langue venait s'entrecroiser de la sorte. Il avait aussi pensé a lorsqu'il avait croisé ses doigts avec ceux de Youko, sur son lit, et combien cette gestuelle si innocente comparativement a tout ce qu'ils faisaient, lui avait fait un effet idfférent. En ajoutant un doigt à leur contact dans la voiture, Oseki savait pleinement ce qu'il faisait et ce qu'il cherchait à provoquer chez sa partenaire. Il démontra fierement l'agrandissement de son sourire de la voir autant réagir, sentant sa respiration s'accélérer de la voir frémir autant. Puis, Youko trahissait si habilement son désarroi de ne pas pouvoir aller au cinéma avec lui que Fuyu avait déjà pris la relève. Oseki la félicita mentalement, notant qu'il allait devoir un petit bonus a sa fille.*

Une opportunité pour vous comme pour elles, ne?

Merci, Fuyu-chan... bien que je commencais a désirer autre chose que manger et voir un film... nous pourrions organiser cette journée différement. Nous sommes déjà en plein milieu de l'apres-midi... ni vous ni moi n'allons faire autre chose de cette journée, n'est-ce pas? ... la St-Valentin. Un samedi en plus. ... Acceptez. Demandez-moi de rester. En fait vous... n'avez qu'a ne jamais me ramener, ne? Youko-chan, hier soir quand vous avez serré ma main... c'était banal et pourtant... pourtant... quand vous l'avez embrassé...

*Serrant légèrement ses doigts sur ceux de Youko, Oseki était un peu plus nerveux mais ne voulait en rien le démontrer. Il ne pouvait pas lui demander de rester chez elle une soirée de plus. Il ne pouvait pas s'inviter ainsi, spécialement ce soir. Il ne pouvait pas non plus se sauver de ses responsabilités... non? Oseki avait a la fois envie de tout dire a Youko, et en meme temps rien du tout pour pouvoir profiter de tout l'attrait de cette euphorie qu'ils vivaient ensemble.*

... moi aussi j'avais envie d'aller au cinéma, en toute franchise.

En réalité, je me fiche bien du film...et je crois que vous aussi. Si nous aimions le cinéma, nous irions plus souvent. C'est une question de principe. Cela fait partie de l'attrait de notre petit jeu de bonne fille et du voyou, ne? ... Je ne sais pas. Je veux surtout passer du temps en votre compagnie, Youko-chan.
Revenir en haut Aller en bas
Anahiki Youko

Anahiki Youko

Messages : 1177
Date d'inscription : 22/10/2014

Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 EmptyVen 15 Fév - 21:50

* Inconsciemment, Youko savait bien qu'une partie d'Oseki l'utilisait pour éviter ses responsabilités, mais elle préférait, en l'absence d'avis contraire, continuer à penser qu'il voulait de son plein gré, et avec son coeur, passer ce temps avec elle. Ce fut pourquoi, en stationnant la voiture, elle releva lentement le regard vers lui, le regardant à travers ses longs cils, et retenant un peu un souffle, constatant que ces mots, qui admettaient ce désir, avaient tellement plus de signification que ce qu'ils disaient au premier degré. Elle lui offrit un sourire rempli d'espoir, avant de sentir la main de sa fille sur son bras qui attendait impatiemment le surplus d'argent. Youko secoua la tête, distraite, et s'excusa à sa fille, sortant son porte-monnaie et lui remettant un peu aveuglément, un 40$ supplémentaire. *

Fuyu: Merci Maman! T'es la plus cool ^^ ! Je vais te texter après les films! A tantot! Bon resto et bon film à vous aussi! Amusez-vous bien Oseki-san !!

Mari: Arigato pour le cinéma! A tantot !! ^-^

* En coup de vent les jeunes filles sortirent du VUS et partirent à la course jusqu'au cinéma et Youko eut le reflexe de s'avancer par panique qu'elles ne regardent pas en traversant la rue, mais au loin déjà eles rrentraient dans le building sans incident. Elle poussa un grand soupir et amena sa main qui était sur le volant sur sa poitrine pour témoignr de toute son inquiétude de parent. Elle eut un petit rire mal assuré d'elle même, et se disait qu'elle ne se sentait pas plus mature que sa fille de douze ans en ce moment. Elle tourna lentement le regard vers Oseki à nouveau en s'appuyant de facon plus calme contre son dossier, s'enlignant ainsi plus de côté, vers lui. *

Accepter sans réfléchir à la demande de ma fille, juste pour avoir l'excuse d'être plus longuement près de vous... de quoi ai-je l'air maintenant? J'ai toujours fait passer mon rôle de parent en premier... et maintenant c'est moi la jeune, l'immature qui ne sait comment dire à celui qui l'intéresse qu'elle veut vraiment passer la St-Valentin avec lui... Peut-on vraiment passer autant de temps avec la philosophie d'un adolescent en étant un adulte? Dans vos bras j'ai le droit d'être à la fois une mère, et la femme que j'avais oublié que j'étais... Peut-être que je me révèle un peu trop.. peut-être qu'après cette après-midi, vous aurez fait le tour complet de moi, sans ne plus avoir de secret pour vous mais... je n'arrive pas à contrôler toutes ces émotions qui me prennent lorsque je suis à vos côtés..

Nous y voici.. Oseki-kun. Devrions-nous... aller directement au restaurant? Il semblerait que Fuyu nous aie acheté deux heureus supplémentaires..

(suite au Cinema)


Dernière édition par Anahiki Youko le Sam 16 Fév - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Quand les émotions gagnent sur la raison   Quand les émotions gagnent sur la raison - Page 15 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les émotions gagnent sur la raison
Revenir en haut 
Page 15 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Centre-Ville :: Lycée Sakuraba-
Sauter vers: