Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Serment d'Hippocrate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Serment d'Hippocrate   Mer 9 Oct - 15:31

*L'heure était maintenant venu pour le futur médecin d'entrer dans la seconde phase de son éducation et de commencer à patoger dans le monde réel : les stages en hôpitaux. Jiyu avait été préparé, mais il était tout de même inquiet car il ne savait toujours pas quelle branche de la médecine l'intéressait davantage. Il avait eu un stage plutôt tranquille pour débuter le semestre et suite au party d'Halloween, il avait commencé son stage en psychiatrie, son deuxième. Comme à tous les jours depuis le début de ce stage, il se rendait à l'hôpital et côtoyait le personnel infirmier avant que son patron ne se pointe. Comme celui-ci n'était pas particulièrement à son affaire, il arrivait parfois en retard, ne savait pas quoi faire faire à son apprenti et lui laissait souvent les rênes alors que Jiyu ne savait pas du tout ce qu'il devait faire. Ce stage l'intéressait beaucoup, à cause de son propre trouble durant l'enfance et l'adolescence, mais aussi parce qu'il reconnaissait des traits de bien des gens de son entourage. Il espérait pouvoir se servir de ses connaissances pour mieux les aider et mieux les comprendre. *

*Aujourd'hui, il ne savait toujours pas ce qu'il allait devoir faire et attendait que son patron arrive pour lui donner les ordres. L'hôpital semblait plutôt calme, mais il ne fallait pas se fier là-dessus.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Mer 9 Oct - 20:39

* Plusieurs infirmiers s'affairaient et regardaient Jiyu du coin de l'oeil, la plupart se disant que c'était sûrement le nouvel externe et que comme tous les autres il avait l'air d'un idiot lors de sa première journée. Sous cape, 2 d'entre eux blaguaient que le jeune nouveau allait faire pleine de stupidités à se tordre de rire. L'infirmière assistante-chef, qui écrivait sa note, une bonne femme assez âgée avec des lunettes et corpulente, se déplaça vers Jiyu. Elle lui fit un sourire, mais eut l'air immédiatement très directe. *

Inf: Tu attends le Dr. Usagi je parie? t'es quoi, un étudiant? Rentres donc dans le poste. Assis-toi là.

* Dans le corridor, passèrent un autre psychiatre très volubile avec sa nouvelle externe, une jolie collègue de Jiyu qui serrait un dossier contre elle, partagée en avoir carrément trop peur des patients qui sortaient de leur chambre pour voir tout ce monde nouveau, et se retourner pour voir s'ils la suivait, ce que certains faisaient. Un patient en jaquette marcha en pas frottés sur le plancher vers le poste des infirmières. Il dégageait une odeur nauséabonde. *

Patient: euh.. est-ce que je retourne chez moi en fin de semaine?

Inf: C'est qui votre infirmière monsieur?

Patient: Je veux aller chez moi.

Inf: Allez demander à votre infirmière.

Patient: Est-ce que je peux aller chez moi en fin de semaine?

* L'infirmière-chef fit un visage découragé à Jiyu et ferma la porte du poste. Le patient se mit à répéter sa phrase de l'autre côté de la porte vitrée, sans plus que l'on l'entende, mas son regard insistant était quelque peu dérangeant. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Mer 9 Oct - 22:14

*Jiyu trouva la dame plutôt directe, mais il lui fit un doux sourire et obéit à ses ordres. Il voulut lui répondre mais fut légèrement distrait par sa jolie collègue qui semblait intimidée. Il lui fit un sourire puis l'odeur du patient le ramena à l'ordre. Jiyu était partagé avec les patients psychiatriques. Il se sentait désolé d'êter miantenant enfermé avec l'infirmière-chef et que le pauvre patient soit ainsi ignoré, et en même, il comprenait très bien pourquoi elle agissait ainsi. Son regard était troublant, mais le futur médecin n'avait pas peur de continuer de le regarder.*

Excusez-moi, est-ce un patient du Dr. Usagi? Peut-être puis-je le voir en consultation en attendant mon patron?

Tant d'émotions incomprises... est-ce que les employés prennent vraiment le temps et la peine d'aider ces gens qui ne savent plus la différence entre le monde d'ici et le monde extérieur?

*Jiyu regarda l'infirmière-chef, cherchant clairement quelque chose à faire. Il ne voulait pas rester là à se tourner le pouce pendant que des gens, des patients, se sentaient seuls et avaient envie d'être écoutés.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Mer 9 Oct - 22:50

Inf: Heyy tu as des guts mon garçon! On aime ça l'initiative nous ici! Mais sais-tu même ce que tu dois faire et à qui tu as affaire? Pourras-tu répondre à sa question? As-tu une idée de s'il peut recevoir son congé?

* Alors que l'infirmière mettait Jiyu au défi et l'observait, le trouvant très entreprenant, et que c'était de bonne volonté, le patient se mit à s'éloigner, marchant en se traînant les pieds sur le plancher pour faire le tour de l'unité. Une infirmière qui écrivait une note, se tourna vers Jiyu. *

Inf2: Il s'agit de M. Riuchiru. C'est un patient de 35 ans connu par le Dr. Hanabi depuis près de 12 ans. le Dr Hanabi est le docteur que vous avez vu passer avec l'étudiante. C'est un docteur très érudit.

* L'infirmière assistance-chef quitta Jiyu pour aller répondre au téléphone qui sonnait. Dans le corridor passa un patient qui tournait alentours de l'unité. Il était carré et bâtit comme un soldat. Il portait un bandeau de ganster sur la tête et lancait des regards méfiants aux autres patients. Il ignora les salutations d'un préposé. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Mer 9 Oct - 22:57

*Jiyu se sentit coincé par l'infirmière-chef et cela le fit sourire. Il aimait bien qu'elle lui réponde ainsi. Il s'excusa, puis écoutal a deuxième infirmière. Il acquiesca à ses propos avant de la suivre du regard et de croiser ainsi l'autre patient. Bien qu'il avait l'air dangereux, lui aussi semblait l'interpeler. Jiyu avait l'impression d'être entouré de gens un peu comme lui, qui avait simplement besoin d'être aidé. Il voulait pouvoir agir, pouvoir leur être utile et leur faire comprendre qu'ils n'étaient pas seuls. En même temps, il savait qu'il devait établir une distance thérapeutique et ne pas s'attacher aux patients. Il leva les yexu sur l'infirmière toujours présente.*

Excusez-moi, mais savez-vous si le Dr.Usagi sera bientôt là? Y a-t-il quelque chose que je puisse faire en l'attendant, s'il vous plaît? J'aimerais vraiment me rendre utile...

*Le futur médecin observait les patients qui rôdaient autour. Chacun semblait avoir sa particularité et Jiyu se sentait déjà émerveillé par le monde de la psychiatrie. Il avait un sentiment étrange comme si cela ramenait en lui certains souvenirs ou peut-être même une certaine nostalgie.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Mer 9 Oct - 23:07

Inf2: Oui, il finit toujours par arriver. C'est vous qui êtes trop d'avance.

* Quelques secondes après, un homme de petite taille portant de grosses lunettes carrées à large monture entra dans le poste des infirmières en laissant la porte ouverte.*

Inf: Dr Usagi, la pharmacienne fait demander si vous avez fait des changements à la prescription de Risperdal pour Mme Suzumi et vous devriez rappeller l'hôpital de jour.

* Il se dirigea de manière préoccupée dans le fond du poste et demanda à l'infirmière au téléphone si elle avait les papiers pour la travailleuse sociale concernant une patiente avec un nom plutôt compliqué. L'infirmière fit non de la tête, mais sembla peu affectée par le fait de devoir écouter 2 personnes à la fois. Le docteur prit un dossier, consulta la page des prescriptions, puis le plaça sur le bureau. Il en prit un autre, le mit sous son bras, puis s'avança vers Jiyu. *

Dr: Vous êtes l'externe? Comment vous appelez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Mer 9 Oct - 23:16

*Jiyu regarda la scène sans s'interposer, il ne voulait pas déranger le médecin qui venait d'entrer, surtout qu'il allait être son patron. Lorsque celui-ci s'adressa à lui, Jiyu acquiesca puis fit une révérence tout ce qu'il y a de plus poli.*

Oui c'est moi, Dr.Usagi! Ravi de faire votre connaissance. Je m'appelle Jiyu Reijiro. J'espère être un bon externe et vous être utile, Docteur!

*A la fois direct comme un soldat et excité de finalement rencontrer son patron, Jiyu voulait avant tout montrer son respect et son professionnalisme. Il se tenait bien droit et attendait les ordres du docteur. Il essayait de tout comprendre ce qu'on lui avait dit jusqu'à maintenant, espérant s'en rappeler au moins jusqu'au soir où il pourrait étudier tout ce qu'il aurait entendu de nouveau dans la journée. Il sourit à son patron et semblait prêt à faire tout ce qu'il faudrait. Il espérait ne pas trop intimider le médecin avec sa grandeur et surtout sa carrure, aorès tout, il avait un visage assez doux qui diminuait l'effet de son physique imposant.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Mer 9 Oct - 23:24

Dr: M.Jiyu, bon venez avec moi à mon bureau, j'aurais quelques papiers à vous donner sur comment rédiger des notes en psychiatrie. Il y a des sujets que vous devriez connaître absolument. J'ai des photocopies d'un livre excellent publié par un psychiatre Français, le Dr Marselais, qui se spécialise dans les dépressions majeures.

* Le docteur quitta le poste des infirmières et se mit à marcher en direction des escaliers pour quitter l'étage sur lequel ils venaient de se recontrer. ila ssumait bien sur que son externe le suivrait comme un chien de poche. Les infirmières soupirèrent car le Dr n'avait pas vérifié la prescription, et ne rappelait pas l'hôpital de jour. Alors qu'il allait franchir la porte des escaliers, un patient avec la bouche ouverte interpella le docteur qui s'arrêta. *

Patient: Bonjour Dr Usagi

Dr: Bonjour M. Reibori. Qu'est-ce que vous avez là?

* Le patient tendit une mauvaise herbe au docteur. *

Patient: J'ai arraché ça sur la terrasse. Yen a qui pourrait essayer de le fumer, vous savez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Jeu 10 Oct - 18:27

*Comme le docteur l'avait prédit, Jiyu le suivit comme un chien de poche. Il garda tout de même une distance respectueuse et ainsi il ne le percuta pas lorsque celui-ci s'arrêta. Jiyu cligna des yeux à quelque reprise puis regarda l'herbe en question et comprit que ce n'était absolument pas dangereux. Il était touché par le patient, car il voulait protéger les autres patients, au fond. Il fit un doux sourire et voulait dire à ce M.Reibori qu'il était gentil de veiller au bien des autres, mais peut-être qu'il abusait un peu trop aussi alors l'externe décida de se taire et d'observer ce que son patron allait faire. Même si celui-ci n'avait pas fait ce que les infirmières avaient demandés, Jiyu n'avait pas oublié ce que c'était. Il devait être attentif car peut-être ce serait à lui de faire ces tâches sous peu. Finalement, Jiyu décida d'oser addresser la parole à ce patient.*

Bonjour M. Reibori, c'est un plaisir de vous rencontrer.

*Bien entendu, il était bien plus excité à l'idée d'interagir avec des patients qu'à lire des bouquins de médecins célèbres. Mais son patron semblait vouloir qu'il fasse de la lecture pour débuter le stage et Jiyu pouvait comprendre. Il espérait quand même lire des dossiers de patients réels plutôt que l'histoire d'un médecin.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Jeu 10 Oct - 18:58

Patient: Vous me connaissez?

Dr: C'est mon externe, un étudiant en médecine.

Patient: Bonne chance avec vos études.

Dr: Au revoir M.Reibori.

* Le docteur se remit à marcher vers les escaliers et le patient se remit à marcher sur l'étage comme si de rien n'était. Il n'avait plus la plante et ne se souvenait pas non plus qu'il l'avait eue. Une fois la porte des escaliers franchie, le docteurse mit à monter les marches en s'adressant à son externe. *

Dr: M. Reibori est un cas intéressant. Cela fait des années que je le connais. Il est arrivé ici en 2001. C'était un jeune homme brillant qui étudiait en gestion à l'université. Tout allait bien jusqu'au jour où il a ocmmencé à s'isoler et il était convaincu que chaque chiffre qu'il écrivait faisait partie d'une équation visant à détruire l'univers, en ajoutant ou soustrayant des jours. C'est un bonhomme sympatique, je vais vous le présenter un jour. Remarquez comment la maladie a progressé. L'affect plat, l'absence de réactivité, le jugement diminué....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Jeu 10 Oct - 19:09

*Jiyu fit une révérence courtoise au patient, mais sans trop insister. Il suivit son patron et dès que celui-ci se mit à parler, il était tout attentif. L'idée de sombrer ainsi comme cet homme lui faisait un peu peur, car il connaissait ses propres antécédents. Il étiat content de savoir qu'il allait le revoir, et espérait bien en apprendre sur son cas. Même s'il étiat d'accord avec ce que le médecin disait, Jiyu ne savait pas exactement de quelle maladie il était question. Il acquiesca tout de même.*

Et avant, il était un jeuen homme comme les autres, non, brillant même. C'est... dommage. Ca fait donc 12 ans qu'il est ici? Je comprends que la maladie a progressé, je vois les signes dont vous parlez, mais je ne crois pas être en mesure d'établir de quelle maladie vous parlé, docteur. Excusez mon ignorance. J'espère pouvoir rapidement combler mes lacunes.

*Jiyu se sentiat bel et bien comme un étudiant en quête de savoir alors qu,il ne pouvait pas parler d'égal à égal avec son patron sur l'histoire de ce patient. Il aruait bien aimé pouvoir le faire, et espérait en avoir l'occasion dans un futur proche. Il sourit légèrement à son patron. Il avait appris à toujours faire de son mieux, mais surtout, être honnête. Il n'y avait pas de mal à dire qu'il ne savait pas, c'était beaucoup plus prudent que de vouloir se montrer intelligent et avoir l'air d'un idiot.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Jeu 10 Oct - 20:32

* Le docteur s'arrêta sec, et se tourna vers Jiyu, baissant les lunettes sur son nez pour regarder le jeune homme. *

Dr: Épargnez-moi ces sottises et soyez un peu conscient de vos forces et de vos faiblesses. SI vous saviez tout alors vous n'auriez pas besoin de faire ce stage, correct?

* Le Docteur ponctua fortement ses mots, histoire de couper court à la tendance dévalorisante de son externe. Certes si à chaque erreur ou ignorance de sa part il donnait un speech d'excuses ils n'auraient pas fini! Et certainement que le jeune homme coulerait son stage dans la mention "Capacité à gérer les critiques". Le docteur tourna ensuite le dos à Jiyu et se remit à marcher vers l'étage qui était sa destination. *

Dr: Vos hypothèses seront pourries au départ. Vos diagnostics ne vaudront rien. Mais avec l'apprentissage que vous ferez, vous allez vous developper et pouvoir répondre aux questions dont vous ne savez pas la réponse. Si vous ne pouvez pas répondre ou trouver le diagnostic, alors vous saurez quoi étudier ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Jeu 10 Oct - 21:11

H-hai. Oui, Docteur.

*Jiyu se sentait étrangement toujours bien petit malgré sa grandeur et sa carrure, lorsqu'il était devant ses patrons. Il avait déjà vécu un autre stage alors il savait un peu comme cela allait se produire, mais chaque discipline était tellement différente... Il venait à peine de se commencer à se sentir à l'aise que déjà c'était la fin et il quittait pour débuter la psychiatrie. Il se rappelait des critèrse d'évaluation et biensur, il ne voulait pas être dans de mauvais draps. Toutefois, les premières journées, il était toujours craintif. Même s'il n'y avait pas réellement pensé avant, Jiyu pensait bien aimer la psychiatrie et s'y sentir à l'aise. Il espérait donc être plutôt performant, si jamais cette spécialité s'avérait être au centre de ses intérêts. Il sourit à son patron et acquiesca.*

Merci, Docteur Usagi. Je me demandais... lorsque nous croisons des patients, comme M.Reibori, est-il préférable que je me taise, ou que je m'introduise?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Jeu 10 Oct - 21:23

Dr: Comme vous l'entendez. Soyez plus certain de vous-même, M. Jiyu. Si vous avez envie de vous introduire, faites-le. Vous et vous seul vivrez avec les conséquences. Je n'irai pas vous dire quoi faire. Ce n'est pas la maternelle ici.

* Le docteur était resté calme et serein, même s'il donnait la remontance à Jiyu. Il était habitué, tous les externes étaient pareils, sauf quelques narcissiques. Mentalement, il cherchait déjà un moyen de modifier dès le départ ce manque d,assurance. Il amena Jiyu juqu'au secrétariat de la clinique externe des troubles relationnels. Il se tourna vers son externe et le regarda en plein visage. *

Dr: Vous manquez d'assurance, M. Jiyu. Nous allons partir là-dessus dans votre apprentissage. Nous sommes à la clinique des troubles relationnels, ou plus précisément, la clinique des troubles de la personnalité. Savez-vous quel trouble de la personnalité est l'emblème même de la dévalorisation chronique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Jeu 10 Oct - 21:48

*Jiyu n'aimait trop l'idée de se faire juger ainsi alors qu'il voulait seulement être poli. C'était la réalité de la psychiatrie et il devrait s'habituer à être observé, jugé, classifié, par son patron et par les autres employés de l'hôpital, et peut-être même par les patients. Il était vrai tout de même que son côté poli pouvait passer pour un manque d'assurance et il se disait que ce n'était pas ainsi qu'il voulait être perçu. Il devait répondre à la question, ou du moins faire de son mieux.*

Je crois que c'est le trouble de la personnalité limite, Docteur. Ces gens ont des pensées en noir-et-blanc extrêmes, instabilité dans les relations, de l'image de soi, de l'identité et du comportement conduisant souvent à de fortes dévalorisations émotionnelle ou physique et à une impulsivité.

*Bien qu'il n'était pas certain de sa réponse, Jiyu voulait montrer qu'il avait des connaissances. Il se rappelait avoir appris les troubles de la personnalité, et se souvenait aussi d'avoir pu identifier quelques traits de chacun de ces troubles chez des gens qu'il connaissait. Maintenant, il allait apprendre s'ils souffraient d'un trouble de personnalité, ou s'ils n'en avaient que des signes. Ce serait plutôt intéressant, en fait.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Jeu 10 Oct - 21:58

Dr: En effet. Vous avez parfaitement raison. Nos personnalités limites génèrent de fortes réactions de contre-transfert de la part des médecins. Ils vont utiliser le clivage et l'identification projective pour tenter de nous éloigner d'eux.. alors qu'ils désirent se rapprocher.

* Le docteur, satisfait de la réponse de son externe, entra dans le bureau, où la secrétaire le salua, mais il ne répondit pas, trop absorbé. Il ouvrit une armoire et la désigna à Jiyu. *

Dr: Voici tous les dossiers des patients de la clinique externe que nous verrons cette semaine. Cette après-midi, vous observerez des TPL. Nous aurons 3 patientes. J'aimerais que pour le reste de la matinée, vous vous familiarisez avec ce trouble en consultant les dossiers. Lisez ceux de Mme Horiuchi, 57 ans, une ancienne avocate maintenant sur l'aide sociale, Mme Takesho, 36 ans, serveuse, et Mme Ngo-Ngtoc, une chinoise nouvellement arrivée au pays de 26 ans. Rejoignons-nous ici vers 13h. Vous aurez donc 2h pour consulter les dossiers. Sentez-vous libre d'en faire davantage et de consulter davantage de dossiers. Il me fera un plaisir d'en discuter avec vous. Vous pouvez vous installer dans le petit bureau d'entrevue, à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Jeu 10 Oct - 22:09

*Jiyu étiat soulagé d'avoir raison et sourit. Il nota bien ce que le patron lui disait, que les patients tentaient de s'éloigner d'eux alors qu'ils désiraient se rapprocher. Cela lui rappelait que Sojih avait bien des traits de ce type de personnalité et il repensa à la soirée d'Halloween, la dernière fois qu'ils s'étaient vus, et comment elle cherchait toujours à s'éloigner de lui. Voulait-elle, au fond, se rapprocher? Jiyu ne répondit pas à la secrétaire non plus, absorbé aussi. Il acquiesca aux divers dossiers.*

Hai! Merci Docteur Usagi! Je lirai ces dossiers... au fait, allez-vous faire ce que l'infirmière-chef vous a demandé, tantôt, à propos de la prescription de Mme Suzumi et de rappeler l'hôpital de jour?

*Bien qu'il avait peur de se faire dire "pour qui tu te prends, l'externe? Je sais très bien faire mon boulot", Jiyu préférait se faire insulter ou être un élève trop conscienceux que de laisser cette patiente et l'hôpital de jour dans l'ignorance. Il s'avança devant les dossiers pour chercher les trois dossiers dont son patron parlait. L'un des dossiers, celui de Mme Takesho, était particulièrement volumineux. Jiyu en fut même bien étonné. Il était très curieux à ce sujet, et espérait que ces lectures l'aideraient avec les rencontres de cet après-midi.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Jeu 10 Oct - 22:20

Dr: Ah oui c'est vrai! Je me demande ce que me veulent l'hôpital de jour...

* Le Dr alla emprunter le téléphone de la secrétaire pour faire l'appel sur le champ. Il ne sembla pas du tout insulté que Jiyu lui rappelle ses tâches, car tout le monde lui rappelait ses tâches, y comprit les secrétaires, les infirmières, les préposés, tout le temps! Alors il ne s'en faisait pas du tout. Alors que Jiyu pouvoir consulter les dossirs, la secrétaire s'approcha de Jiyu pour ranger quelques dossiers. C'était une dame dans la quarantaine qui machouillait une gomme. *

Sec: Bienvenue dans la grande bordure mon garçon! C'est ici qu'on les ramasse toutes, les TP de l'urgence dont personne ne veut! Bonne chance parce que la moitié des psychiatres sont pas capables de tolérer une TP plus que 10 minutes dans leur bureau! Alors imagines une heure chaque toute une après-midi! Fiou!

* La secrétaire parlait un peu à elle-même, autant qu'à Jiyu. Elle rangeait les dossier dans l'armoire désignée par le docteur. *

Sec: On en reçoit de toutes les couleurs ici! Nos grandes borderlines sont pas toutes des assistées sociales tu sais. Hier on avait une vieille professeure et une jeune championne de gymnastique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Jeu 10 Oct - 22:29

*Jiyu était content que son patron en soit pas insulté. Il le regarda alors faire son appel sur le champ et chercha les deux autres dossiers alors que la secrétaire en apportait des nouveaux. Il l'écouta et déjà trouvait qu'elle jugeait beaucoup en classifiant ainsi les patients, mais c'étiat surement plus pratique ainsi. Il espérait ne pas devoir référer à ses patients en les appelant par leurs pathologies. Puis, il sembla choqué par le fait que les psychiatres ne pouvaient pas tolérer ces patients... pourquoi étaient-ils donc en psychiatrie, alors? Mais le réel choc arriva lorsque la secrétaire mentionna une jeune championne de gymnastique. Jiyu s'arrêta automatiquement et leva les yeux sur la secrétaire, notant inconsciemment l'endroit où elle était pour ranger ce dossier spécifiquement.*

Ah..oui? Vraiment? Donc même si elles ont des troubles de la personnalité limite, elles peuvent continuer à vivre une vie normale et ne sont pas confinées ici? C'est bon à savoir ^^' Vous savez, je connais quelqu'un qui a plusieurs traits de ce trouble, j'espère que mon séjour ici m'aidera à mieux gérer cette personne et apporter un sourire sur son visage plus souvent.

Il a bien dit que je pouvais regarder plus de dossiers, non? Ils sont tous là, à ma merci.... Non. Ce ne serait pas éthique. Je vias prendre ces trois dossiers et aller les lire de fond en comble. Pas question que je fouille dans son dossier médical. C'est personnel et je pourrais être retiré de la médecine si on apprenait que je me servais de mes droits pour fouiller dans la vie de gens que je connais. Oui mais... personne ne le sait, au fond, que je la connais, ne? Et si je fais vite, personne ne saura même que j'ai pris son dossier. ... Non! Non non non! Je ne suis pas comme ça. Je suis juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Jeu 10 Oct - 22:38


Sec: Ca dépend si t'appelles tenter de te suicider à répétition une vie normale. Si une vie normale c'est de se ramasser continuellement à l'urgence parvce qu'elles sont en crise et qu'elles sont tout le temps en crise. Elles se mettent tout le monde à dos. Pis quand elles ont pas eu une vie difficile, elles s'en crée une!

* La secrétaire aussi les épaules et retourna s'asseoir plus loin, à coté du téléphone libéré par le Dr usagi. Celui-ci termina son téléphone et quitta la pièce sans avertir. La secrétaire gromella, se levant et allant fermer la porte. Il fallait toujours fermer les portes, car les patients se promenant dans l'hôpital étaient imprévisibles. Le dossier psychiatrique de Sojih était en effet présent. Il était épais, et n'avait pas l'air différent des autres. De plus, il y avait 2 volumes. C'était moins pire que Mme Takesho qui en avait 4. Mais cette Mme Takesho ne souffrait pas que de TPL. Elle avait aussi un TDAH et avait fait des psychoses. Ce n'était pas exactement le cas de Sojih. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Jeu 10 Oct - 22:54

*Jiyu était un peu troublé par les dires de la secrétaire. Il reconnaissait tellement Sojih que finalement, il n'était pas surpris de savoir qu'elle avait un dossier. Il n'avait juste pas pensé qu'il était dans le même hôpital que son dossier. Jiyu alla s'installer sagement dans la pièce où le psychiatre lui avait dit d'aller et commença à lire le dossier de la chinoise. C'était le plus petit des trois. Après chaque phrase, il s'arrêtait pour s'assurer de bien comprendre, et tournait la tête en direction de l'endroit où étaient les dossiers. Il ne pensait qu'à ça. Il voulait focuser sur son travail et sur son code éthique, mais une petite voix à l'intérieur le tiraillait. Et si ces informations l'aidaient à mieux comprendre Sojih et savoir comment agir avec elle? Non, ce serait injuste. Ce serait une atteinte à sa personne, à sa liberté, à son intimité. Il retourna son attention au dossier de la chinoise et se disait qu'une fois qu'il aurait terminé les trois dossiers, il pourrait se poser la question sur l'éthique à nouveau.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Jeu 10 Oct - 23:03

* Mme Ngo-Ngtoc, 26 ans, arrivée au Japon en 2012 avec ses deux enfants, de 4 et 7 ans de 2 pères différents pour retrouver son nouveau conjoint qui venait tout juste d'être transféré au Japon. Elle est réceptionniste dans une compagnie de nettoyage mais ne travaille plus depuis 6 mois lorsqu'elle a consulté à l'urgence pour une crise de vie. Elle venait dire à son patron qu'il était un méchant salaud parce qu'il trompait sa femme et qu'il critiquait son travail parce que c'était un homme qui n'aimait pas les femmes. Elle lui avait craché dans la figure. Elle avait aussi de la difficulté à dormir, s'éveillant plusieurs fois par nuit. Elle souffrirait également de boulimie. Elle fume 15 cigarettes par jour, boit en grosses quantités lorsqu'elle va dans des partys et a consommé de la marijuana à plusieurs reprises. Elle consulte en clinique externe parce que sa vie va mal depuis que son conjoint l'a laissée parce qu'il n'en pouvait pouvait plus de ses sautes d'humeur. Depuis ce temps elle se sent vide et incomprise. Personne ne la comprend, surtout pas les psychiatres. C'est pas pour rien qu'ils ne lui donnent pas de médicaments. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Ven 11 Oct - 17:58

*Jiyu lisait le dossier de la chinoise et étrangement, ce trouble l'amusait. Il voyait vraiment Sojih à travers, et voyait toutes les similitudes ainsi que les différences entre cette femme et son ex. Ca ne lui donnait que plus envie d'aller observer le dossier de Sojih. Il secoua la tête. Tant qu'il n'avait pas terminé ses devoirs sur les trois dossiers, il n'irait pas regarder. Si le dossier était parti ou s'il ne lui restait plus de temps à ce moment-là, alors il saurait qu'il ne devait pas le regarder. Sinon... il allait devoir prendre une décision. Se sentant à l'aise avec cette entente qu'il venait de se faire avec lui-même, Jiyu poursuivit sa lecture. Jusqu'à présent, ce qu'il lisait lui rappelait Sojih, oui. Mais lui-même aurait pu écrire le dosseir de Sojih, à voir que c'était plutôt une description d'elle et de commment elle agissait et vivait. Ce qui l'intéressait, c'était comme faire pour l'aider, pour lui répondre, pour la rassurer. Bref, quel genre de traitement donnait-on à ce genre de personne? Et comment? Surement que la réponse, il l'aurait du moins partiellement cet après-midi lorsqu'il allait voir son patron et des patient(e)s vivant avec ce trouble de la personnalité. Jiyu débuta alors le prochain dossier, puis celui de Mme Takesho qui était de quatre volumes. Il se demandait comment une patiente pouvait avoir un dossier aussi épais. Il avait aussi remarqué que celui de Sojih était de deux volumes, ce qui n'était quand même pas rien. Il regardait l'heure avancée et souriait à lui-même, se nourrissant du défi qu'il s'était lui-même donné.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka

avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Ven 11 Oct - 23:53

* Les dossiers épais ne racontaient pas nécessairement plus d'histoire qu'un dossier moins épais. Parfois il y contenait divers papiers d'ordonnance, parfois c'était des résultats de labo plus fournis, etc. Les consultations médicales ne comptaient que pour une mince section, et souvent elles étaient difficile à repérer à travers le paquet de feuilles.

Mme Takesho était une étrange femme, elle était présentement serveuse, mais était une ancienne danseuse. Dès son jeune âge elle avait été suivie en pédopsychiatrie pour un déficit d'attention et d'hyperactivité, relié probablement au fait qu'elle avait commencé l'école bien trop jeune. Elle avait peu connu ses parents, étant toujours à la garderie car ceux-ci avaient de très bons emplois. Elle a lâché l'École en secondaire 4, se faisant mettre dehors par ses parents, et devant trouver comment survivre. Abandonnée par ses parents, elle avait développé un TPL et avait un historique de plus de 30 relations amoureuses tumultueuses. Elle s'était faite avortée près de 15 fois. Elle a un problème d'alcool qui s'aggrave avec les années, mais elle ne touche pas aux drogues. Elle veut venir en thérapie mais ne veut pas travailler sur elle-même. Elle est régulièrement amenée à l'urgence pour des micro-psychoses borderline à tendance paranoide. Les 4 dernières fois, la police l'avait amenée après qu'elle aie agressé des voisins par peur qu'ils l'agresse elle. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Sam 12 Oct - 0:04

*Jiyu était quelque peu soulagé que le plus gros dossier ne soit finalement pas aussi gros uq'il l'aurait cru. Il y avait bien des trucs qu'il ne comprenait pas ou qui ne le concernait pas, du moins pas pour l'instant. Il prit un peu en pitié la patiente, et n'aimait pas l'idée qu'elle se soit fait avorter 15 fois. Toutefois, il était difficile de ne pas rire en lisant qu'elle agressait ses voisins car elle avait peur qu'ils l'agresse elle. Terminant le dossier, Jiyu le ferma et prit une petite pause contre le dossier de sa chaise. Il regarda l'heure: 11h30. Il avait encore le temps de regarder pour le dossier de Sojih et pour dîner. Il hésita et décida d'aller porter les trois dossiers et de les ranger à leurs places. En les rangeant, il était constamment tenté par le dossier de son ex. Puis, il se demanda si lui-même n'avait pas un dossier ici, ou peut-être même d'autres gens uq'il connaissait. Mais au fond, ca n'avait pas d'importance. Le seul qu'il voulait lire était là, à sa portée. Jiyu observa autour de lui, toujours personne. Il prit le dossier de Sojih ainsi que deux autres, pour ne pas avoir l'air trop louche, et retourna s'asseoir pour lire. Il ne ferait que jeter un coup d'oeil, juste pour voir s'il y avait quelque chose qui pouvait l'aider ou qui fonctionnait pour qu'elle se sente mieux. Ce n'était pas méchant après tout, il souhaitait juste être bon et utile à Sojih, alors c'était une bonne action, non? Avec tout le poids de sa conscience sur les épaules, il ouvrit le dossier et commença à le feuilleter. Jiyu se sentait comme un adolescent rebelle, mais il ne pouvait pas s'en empêcher.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Serment d'Hippocrate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le serment d'Hippocrate
» Le Serment d'Hippocrate (PV)
» Le serment de Persée
» Le serment d'Aldburg
» Ceux qui prêtent serment [PV Evynne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Centre-Ville :: Hôpital-
Sauter vers: