Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Serment d'Hippocrate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sojih Kazutaka



Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Sam 12 Oct - 0:25

Consultation du 3 mai 2008 - Dr Takashi

ID: Jeune femme de 16 ans, étudiante en secondaire IV, célibataire, habite chez ses parents, gymnaste de compétition.

RC: Amenée à l'urgence par ses amis pour tentative suicidaire par étranglement.

ATCD psy: nil
ATCD psy familiaux: La mère aurait un TP
ATCD médicaux chirurgicaux: nil
Médicaments: nil

HdV: Pas de tabac, alcool: jusqu'à 25 consommations par occasion, occasion environ 2x  par semaine depuis 2 semaines, avant environ 1 fois par mois depuis 1 an. Drogues: THC 13 joints la semaine passée, habituellement 2-3x par mois. Ecxtasy 3x depuis 2008, Amphétamines qq fois depuis 2008, cocaine: 2-3 lignes par jour depuis 1 semaine.

HMA: La pte est arrivée à l'urgence en taxi, avec deux amis. Ils l'auraient trouvée dans la ruelle devant leur appartement en tentant de s'étrangler avec une chaîne. La patiente avait un score de glasgow de 12 et était semi-consciente. Elle aurait prit une quantité de cocaine indéterminée avant de poser le geste. La consultation en psychiatrie se fait lorsque la patiente est assez consciente pour parler.

Il y a deux semaines, la patiente aurait cessé d'aller à l'école et aurait fugué de son domicile sans que la police ne soit avisée. Elle aurait été victime d'intimidation, et refuse d'en dire davantage. Elle dit ne plus être capable d'en prendre, que c'est la dernière fois qu'on lui fait du mal, qu'elle veut mourir. Elle a encore des idées suicidaires actives et pleure lorsqu'elle en parle. Elle ne présente aucun symptôme maniaque, aucune hallucination. Elle verbalise des idées hétéroagressives sur un certain Anahiki. Elle raconte que tout le monde lui en veut, et explique qu'ils rient d'elle et donne plusieurs exemple. Elle acquiesce face à l'automutilation, refuse d'élaborer. Aucune évidence de psychose ou de symptômes schneideriens.

Examen mental: Jeune femme en jaquette, cheveux entremêlés, maquillage mal enlevé, bras avec automutilation, plusieurs piercings à l'oreille gauche. Activité psychomotrice ralentie. Posture en chien de fusil, aucun contact visuel. Pleure++. Tremble++. Peu de collaboration. Humeur triste congruente avec l'affect qui est non-mobilisable. Jugement altéré, mais autocritique superficielle. Idées suicidaires surtout et hétéroagressives présentes.

Imp: Dépression secondaire à Intoxication à la cocaine.
TP limite probable

CAT: Gardons sous observation.
Surveillance constante avec jaquette sans cordon
Seroquel XR 25mg PRN x3
Ativan 5mg HS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro



Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Sam 12 Oct - 0:41

*Jiyu ne comprenait peut-être pas tous les codes, mais il comprenait aisément ce qu'il lisait. Il ressentit un pincement. Toutes ces drogues, toute cette douleur... il posa une main sur son propre coeur.*

Sojih...

*Il savait que c'était mal de lire son dossier, il savait qu'il ne devait pas le faire, mais il avait une envie incontrollable de le faire. C'était comme s'il se permettait d'entrer dans le passé de Sojih. Il entendait sa petite voix intérieure lui dire que c'était mal et qu'il devait arrêter, mais ses mains continuaient de tourner les papiers et ses yeux continuaient de lire, clignant à peine. Il avait l'impression de renouer avec la Sojih qu,il avait connue, celle avec qui il s'était mutilé, celle avec qui il avait vascillé sur le toit. Jiyu sentait son coeur battre plus vite, comme si juste le fait de repenser à Sojih, à son passé avec elle, lui ramenait toutes les émotions et toutes les sensations associées. Il se sentait comme s'il avait seize ans à nouveau, et se rappelait ses propres troubles, et comment Sojih et lui avaient connectés.*

... Nous étions si proches, nous nous complétions à perfection. Pourquoi... qu'est-ce qui m'a pris? Pourquoi est-ce que j'ai fait ça? Pourquoi.. n'étais-je pas capable de dire non, aux avances de Momiya? Elle aussi, à cette époque, elle était suicidaire, non? Peut-être... que j'ai un faible pour les suicidaires. Je suis vriament le pire des idiots, d'avoir couché avec Momiya. En plus, je n'ai fait que renforcir son trouble, n'est-ce pas? Sojih... je voudrais tellement effacer le passé. Peut-être que si je l'étudie bien, je pourrai agir sur le présent et le futur? Non... c'est irréaliste... mais j'aimerais quand même pouvoir l'espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka



Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Sam 12 Oct - 1:17

Consultation du 28 août 2010 - Dr Yoshiubo

ID: Jeune femme de 18 ans aux études, habite chez ses parents, gymnaste de compétition.

RC: Tentative suicidaire par phlebotomie

ATCD psy: Hospit 1 mois en mai 2008 pour tentative suicidaire par étranglement. Suivi à la clinique des adolescents pour toxicomanie pendant 6 mois.
ATCD psy fam: mere TP
ATCD médicaux-chirurgicaux: intox cocaine même contexte
Médicaments: Paxil depuis 2008

HDV: Pas de tabac, Alcool 15 consommations par occasion, occasion 1x par mois, THC 2-3x dans l'année, Sobre de cocaine depuis 2008, amphétamines ~5x en 2010, ~5x en 2009. LSD 1x en juillet. PCP 1x début août. Café 1 tasse le matin, pas de boissons énergisantes.

HMA: Pte connue du pavillon. Risque de Fugue, Risque de code blanc.

La pte ne se serait pas classée lors des classifications pour le championnat mondial de gymnastique ce qui l'aurait soumise à du dénigrement de la part de sa famille. La pte se serait enfermée dans sa chambre et s'est lacéré le poignet droit avec un x-acto. Elle s'y serait reprise à plusieurs fois avant de faire une plaie profonde. Automutilation ++. Trouvée par sa mère qui voulait qu'elle vienne souper. La mère nous dit que sa fille a surement fait le geste pour éviter de rentrer à sa nouvelle école la semaine prochaine, Sakuraba, parce qu'elle était trop «stupide et comprend rien en classe». De plus, la mère dit que sa fille tente d'attirer l'attention et a commis une tentative pour que son père se culpabilise de lui vouloir de son échec.

La pte refuse de parler de son geste ou de ses parents. Elle demande qu'on la laisse tranquille et qu'on lui permette enfin de mourir. Elle me demande si on utilise les dossiers pour rire des patients. Elle me demande ce que les docteurs ont pensé de sa dernière visite. à toutes mes questions elle répond "à votre avis?". Patiente non-collaborante, mettons fin à l'entrevue.

EM: jeune femme en jaquette, tatouages aux bras, automutilation ++, agitée, ne veut pas s'asseoir, bras croisés, finit par s'asseoir, ne tient pas le regard. Pas collaboratrice mais attentive. Humeur anxio-dépressive, affect peu mobilisable. Discours minimal, répond par phrases dichotomiques. Pensée hermétique. Jugement diminué, autocritique pauvre. Idées suicidaires actives: parle de se phlébotomiser «partout ailleurs».

Imp: TPL en crise

CAT: Observons pour la nuit, congé demain
Suivi à la clinique des TP
Seroquel XR 50mg HS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro



Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Sam 12 Oct - 20:02

*Jiyu regarda la note suivante, datant de deux ans plus tard environ. Elle ne touchait plus la cocaine, ce qui était une bonne chose. Jiyu se rappelait que Sojih avait tentée de se suicider pas trop longtemps avant qu'ils se rencontrent vraiment, avant qu'ils se fréquentent. Bien sur cela lui ramenait des souvenirs et malgré les épreuves difficiles tant pour elle que pour lui, ca le faisait sourire. C'était juste avant qu'elle se rende à Sakuraba, le lieu où ils avaient passés tout leur temps ensemble. Peut-être que Sojih avait un trouble de la personnalité limite, mais Jiyu voyait au-delà. Il voyait que ce trouble ne venait pas de nulle part. Sojih avait souffert dans sa jeunesse, elle avait été constamment diminuée. Il était normal qu'elle réagisse ainsi. Sojih avait toujours demandé qu'on la laisse tranquille et qu'on la laisse mourir, croyant que personne ne l'aimait, que perosnne ne voulait d'elle. Si c'était vrai, personne ne l'empêcherait de mourir. Ceux qui l'empêchent, à part pour des inconnus du système médical, étaient des gens qui l'aimaient. De façon particulière peut-être, mais ils tenaient à elle. Quand Jiyu termina de lire la note et vu que la patiente allait être observée pour la nuit et remise en congé dès le lendemain, il grommela à lui-même et passa une main dans sa chevelure brune.*

Comment pouvaient-ils juste dire "bon on va la garder pour la nuit et la faire sortir demain" ?? Ils pensaient quoi, qu'elle n'était pas sérieuse? Qu'il n'y avait rien à faire? Qu'elle ne méritait pas plus d'attention? Pourquoi n'avait-elle pas de suivi, de thérapie, quelque chose, n'importe quoi! Rien. Ils ne faisaient que la retourner chez elle, comme si le problème allait se régler tout seul. Quel système merdique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka



Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Sam 12 Oct - 23:24

Consultation du 22 janvier 2012 - Dre Tanaka R4

ID: Jeune femme de 19 ans aux études, en couple depuis 1 an, habite en résidence scolaire, gymnaste de compétition.

RC: Jeune TPL connue du pavillon pour pauvre collaboration et menaces suicidaires chroniques a été amenée à l'urgence après s'être tiré une balle de fusil dans la cuisse.

ATCD psy:
- Dx de TPL avec menaces suicidaires chroniques.
- Hospit 3 jours en août 2010 pour tentative suicidaire par phlébotomie
- Hospit 1 mois en mai 2008 pour tentative suicidaire par étranglement.
- Suivi à la clinique des adolescents pour toxicomanie pendant 6 mois.

ATCD psy fam: mere TP
ATCD médicaux-chirurgicaux: intox cocaine 2010.
Médicaments: Paxil 2008 cessé en 2010. Depo-provera. AINS 1x par mois.

HdV: Pas de tabac, alcool 2-3 consommations par semaine, pas de drogues depuis 1 ans. Auparavant: THC, cocaine, amphétamines, MDMA, LSD. Café 2x/jour. Thé 1x/jour. Pas de boissons énergisantes.

HMA: Depuis 1 an, la pte serait dans une relation stable avec un garçon de son école. Elle aurait cessé les consommations de drogue et n'aurait pas eu envie de mourir depuis longtemps. Elle aurait diminué les automutilations à des coups de x-acto ou de ciseau uniquement, environ 1x par mois.

Hier la pte raconte que «son ennemi aurait tenté de lui faire accroire que son copain était homosexuel». Elle dit qu'elle l'a perdu parce qu'elle «n'est pas un homme». Elle était sous le choc. Elle a rappelé un vieux contact et s'est injecté de la cocaine intraveineuse. Elle se serait automutilé les bras ++. Sa colocataire l'aurait suivie et empêchée de consommer de l'alcool. Elle se serait ensuite rendue chez son ennemi pour le confronter et aurait prit son arme pour se tirer une balle dans la cavité pelvienne mais il l'aurait poussée et elle aurait atteint la cuisse. On note une impulsivité++ et une paranoïa++ probablement reliés à la cocaine IV. La colocataire et l'ennemi l'aurait amenée à l'urgence.

Présence d'impression de persécution, d'idées de dévalorisation, d'idées de référence et d'hallucinations auditives à caractère dévalorisant. Sommeil 7h/nuit avant la veille, et appétit normal. Pas de sx de manie ou de dépression avant la veille.

Examen mental: Pte en jaquette, bras sanglants, bandages à la jambe, sensorium légèrement confus, agitée, collaboration moyenne, distraite, pleure ++. Affect modulé peu mobilisable sur une humeur triste et angoissée. Elle se renferme à l'humour. Le discours est logorrhéique, revendicateur, haineux, désespéré. La pensée est superficielle, centrée sur les faits et fermée sur les émotions. Des idées suicidaires son actives: elle parle de s'injecter de l'air ou de voler des médicaments à l'hopîtal dès qu'elle en aura la chance. Elle mentionne vouloir mourir le plus vite possible, qu'elle aurait dû naître un homme et qu'elle n'en peut plus. Pas d'idées hétéroagressives. Jugement très pauvre. Autocritique superficielle.

Imp: Psychose secondaire à intoxication à la cocaine
vs Micro-psychose borderline

CAT
- Dépistage des drogues urinaires
- Bilan de base + Hepatites
- Risperidone 0.5 mg bid
- Seroquel XR 50mg HS + Seroquel 25mg 3x PRN si anxiété
- Surveillance étroite
- Aviser MD traitant Dr Usagi pour prochain RDV?
- Gardons sous observation, prévoyons Hospitalisation pour suivi intensif face à tentatives de suicide de plus en plus graves et élimination des signes de psychose.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro



Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Sam 12 Oct - 23:41

*Jiyu fit un petit sourire à la mention qu'elle était en couple, sachant que c'était avec lui. En lisant l'histoire de la balle dans la cuisse, cela lui rappelait des souvenirs, mais un peu moins positifs. Plus il lisait le rapport et plus il s'assombrissait. Il étiat content de voir que Sojih avait l'air mieux depuis qu'elle était avec lui, mais il savait que depuis cet événement, les choses avaient dégringolées. Jiyu nota quand même que maintenant le médecin était Dr.Usagi, et qu'il y avait un suivi plus étroit. Cela le mettait en confiance. Intérieurement, il commençait à se sentir nerveux de lire la suite. Il savait ce qui se passait, en fait. Il avait vécu ces moments-là avec Sojih. Il ne faisait qu'être confronté à la réalité. Maintenat qu'il était adulte et plus mature, il ne voyait plus les situations de la même façon, mais ressentait toujours le désir de sauver Sojih et de la sortir de cette spirale destructrice.*

Si seulement j'avais su ce qu'était un trouble de la personnalité limite à ce moment-là, si j'avais su, si j'avais été plus attentif pour mieux lui répondre, pour mieux la calmer et la rassurer, pour éviter de faire des erreurs stupides, et éviter au bout du compte de faire la pire erreur du monde. C'est vraiment la pire chose à faire à une personne avec ce trouble, n'est-ce pas? Qu'est-ce que j'étais idiot. Un adolescent stupide qui ne voyait pas plus loin que le bout de son nez. Sojih...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka



Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Sam 12 Oct - 23:58

* Puisque Sojih avait commis sa 4e et dernière tentative suicidaire pendant le congé d'essai de l'hospitalisation qui était décrite, il n'y avait pas d'autres feuilles de consultation pour celle-là. Il n'y avait que des notes de suivi. *

25 janvier 2012
La pte est admise à l'unité des psychotiques. Elle se dit effrayée par les autres patients, qu'elle n'est pas folle, qu'elle a simplement mal. Nous lui expliquons qu'elle doit récupérer des effets de son intoxication et entreprendre des suivis avec divers organismes pour contrôler sa suicidalité. La pte semble accepter. Elle demande si elle peut recevoir la visite de son copain. Il semblerait qu'ils se soient réconciliés et même fiancés. La pte est beaucoup plus collaborante depuis cette visite. Sx schneideriens toujours un peu présents.

CAT: pas de changement, support, intégration à Prev-Action.
Usagi MD
----------------

29 janvier 2012
La pte s'adapte à son nouveau milieu. Elle est calme, ne présente plus aucun symptôme. Elle a reçu la visite de son copain ce matin, et s'est liée d'amitié avec mon autre patient M.Itachi. Elle ne veut plus mourir. Elle a hâte de s'en aller mais accepte de rester histoire d'aller mieux. Elle commence à présenter de rares sourires.
Usagi MD
----------------

13 Février 2012
La pte est triste aujourd'gui. Pas de SX, pas d'idées suicidiaires. Elle raconte qu'elle n'a pas vu son copain depuis 1 semaine. Elle comprend qu'il est occupé et aimerait avoir plus de temps au téléphone. Elle demande quand est-ce qu'elle va sortir. L'intervenant de Prev-action trouve qu'elle est encore trop fragile pour quitter. La pte nous annonce qu'elle a une compétition le 20 février et aimerait pouvoir y assiter car elle s'entraîne même à l'hôpital, comme elle peut. Nous allons accorder un congé d'essai la semaine prochaine.
Usagi MD
----------------

20 février 2012
Visite à l'urgence médicale, la pte est arrivée en ambulance après avoir commis une tentative de suicide par coup de couteau à l'abdomen. Reconsidérons le DX de psychose secondaire à intoxication pour micro-psychose borderline. Je fais une demande de pouvoir la voir à la sortie des soins intensifs.
Usagi MD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro



Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Dim 13 Oct - 0:11

*Jiyu voyait bien que les suivis étaient plus près les uns des autres et lisait le dossier comme s'il lisait le document le plus importnat de sa vie. Il sourit en voyant l'effet de sa présence dans la vie de Sojih, mais il gardait un pincement car il savait ce qui allait arriver. Lorsqu'il termina de lire la note du Dr.Usagi suite à sa tentative du 20 février, il sursauta légèrement alors que l'une de ses larmes tomba sur la feuille du dossier de Sojih. Il déposa le dossier et posa ses mains contre son visage et il se laissa pleurer silencieusement, seul dans la pièce où il pouvait lire.*

Je savais comment la rendre heureuse, j'étias bon pour elle, elle allait mieux. Ca aurait fonctionné, nous aurions été bien, heureux, nous aurions pu nous marier et avoir une belle famille. Mais qu'est-ce que j'ai fait??? Et je continue à vivre ma vie, à poursuivre mes études, regrettant, mais ca ne change rien à ce que je lui ai fait. Elle, elle souffre encore. Juste de la voir à Halloween, je sais qu'elle va mieux, mais ... elle irait tellement mieux si je n'avais jamais fait ça. Tout serait différent. Je voudrais tellement pouvoir changer... Sojih...

*Jiyu s'essuya le visage avec le revers de sa main et avec son avant-bras. Il prit un mouchoir et regarda le dossier de Sojih à distance. Il hésitait. Le reste de son histoire ne le concernait pas, il ne faisait plus "partie de sa vie". Et pourtant... n'était-ce pas ce qu'il voulait savoir? Combien d'autres notes y avait-il par la suite? Il prit le dossier. Au moins, le Dr.Usagi était un bon médecin, et Jiyu espérait avoir l'occasion d'en apprendre beaucoup grâce à lui, avec lui.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka



Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Dim 13 Oct - 12:04

Clinique externe des troubles relationnels

25 mars 2012
1ere visite depuis la dernière tentative. La pte se dit fatiguée mais contente de me rencontrer, ce qui est une nouveauté. Elle mentionne qu'elle se sent plus confortable avec moi qu'avec les autres MD. Elle raconte spontanément sa vie dans le dernier mois. Elle serait épuisée des tentatives répétées de son «ex» de se rapprocher d'elle et de s'excuser. Elle dit que «s'il se sent si mal, pourquoi est-ce qu'il l'a fait?». Elle dit qu'il s'est mit dans plusieurs situations dangereuses pour tenter d'attirer son attention, tel qu'essayer de mettre le feu à sa chambre, arrêter ses Rx ou visiter son père criminel. TPL aussi?? Elle dit qu'à chaque reprise elle s'enfonce de plus en plus, pleure ++ et s'automutile toujours. Elle mentionne de fortes idées hétéroagressives à propos de la fille avec laquelle son ex l'a trompée. Elle dit vouloir se venger. Que c'est pire depuis que l'école les a placées dans la même chambre. Elle me promet de ne pas la tuer ou la blesser physiquement, qu'elle saura se contrôler. Quand je lui demande ses plans, elle parle tout de même de la droguer et de lui faire faire du chantage. Lorsque je lui dis que ce sont des raisons de mettre un état de protection sur la jeune fille, elle dit qu'elle ne passera pas à l'acte mais que les pensées hétéroagressives lui font beaucoup de bien. Ce serait une des seules choses qui la soulage de la douleur. Quand elle pense à comment se venger, et qu'elle torture mentallement cette fille, elle se sent plus calme et arrive à dormir. Sinon, elle dormirait que 4-5h par nuit, entrecoupé de cauchemars et de réveils en diaphorèse. Elle n'aurait pas consommé plus d'un verre d'alcool par occasion, environ 1x semaine depuis sa dernière tentative. Elle aurait toutefois consommé du THC avec un ami d'enfance dans les derniers jours.

Prescrivons Immovane au coucher pour aider à dormir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro



Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Dim 13 Oct - 23:17

*Jiyu était content de voir que ce médecin étiat bon pour Sojih, qu'elle l'appréciait et qu'il s'occupait bien d'elle. Même sans le connaître encore, Jiyu était très content de savoir qu'il allait être son patron et espérait sincèrement être un bon élève auprès de Docteur Usagi. Il se sentit un peu immature en lisant qu'il harcelait presque Sojih pour s'excuser et se mettre dans des situations dangereuses. Bien sur il ne l'avait pas fait de façon consciente, mais c'était bien vrai. En lisant "TPL aussi??", Jiyu fronça les sourcils, mais s'arrêta pour y penser. Il avait peut-être des traits? Il allait devoir insvestiguer sur son propre cas. Il n'aimait pas savoir que le fait qu'il s'approchait d'elle et insistait lui avait nuit, mais au fond de lui, il le savait bien. Malgré lui, il était tout de même amusé de voir comment Sojih se sentait mieux d'imaginer toute sorte d'agression qu'elle pouvait bien faire à Momiya. Après tout, Jiyu savait comment cette histoire s'était terminée par un désir de la posséder.*

Non seulement je l'ai brisé en la trompant... mais en plus j'étais tellement insistant. Je voulais qu'elle me reprenne, qu'elle me pardonne, et tellement vite en plus. Je n'avais aucune considération pour sa douleur ou quoi?? J'étais vraiment immature, irresponsable, égoiste... ... Et en quoi ai-je changé maintenant? TPL, moi aussi? Non je ne crois pas. Dépendant, peut-être. Je ne voulais pas être seul. J'avais tellement peur d'être seul que je ne voyais même plus la douleur atroce que je t'avais faite. Je voulais juste que tu restes avec moi, même pour les mauvaises raisons, même si c'était de la manipulation. Sojih... j'ai fini par essayer d'être plus mature et de poursuivre ma vie. En me rapprochant des Seikens, j'ai cru qu'il se développait quelque chose entre Tamafune et moi... mais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka



Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Dim 13 Oct - 23:37


Clinique externe des troubles relationnels
1er mai 2012

Aujourd'hui Mlle Kazutaka arrive de bon train et me mentionne d'emblée que «Momiya» est toujours en vie. Elle a même un sourire lorsque je la questionne à ce sujet. Elle m'explique qu'elle s'est vengée en la forçant à faire une vidéo osée. Qu'elle voulait se servir de cette vidéo contre elle. Elle me rassure immédiatement en me disant que finalement les choses ne sont pas revirées comme elle le pensait. Elle mentionne détester cette Momiya à un point qu'elle ne peut pas décrire. Spécialement lorsqu'elle voit qu'elle aussi a eu le coeur brisé par le même garçon. Elle décrit un sentiment d'identification avec la douleur de celle-ci. Elle ne comprend pas pourquoi, mais cette compréhension mutuelle de leur déception les a amenées à se battre puis à s'embrasser. Elles auraient ensuite eu une «chaude aventure». La pte raconte que c'était une nuit très «intense», même sans effet de drogue. Elle n'aurait pas consommé de drogue depuis 1 mois et n'aurait bu qu'une ou deux bières. Son sommeil s'est grandement amélioré avec l'immovane et elle a recommencé à s'entraîner plus intensément. Débutons de la psychoéducation sur l'attachement et la dépendance à autrui.

3 juin 2012
La pte arrive plutôt triste aujourd'hui. Elle ne sait pas de quoi parler. Son excitation de la dernière fois n'est plus présente. Elle raconte que Momiya est malade et qu'elle l'a laissée tombée. Elle mentionne qu'elle a appris que son ex s'occupe d'elle à l'hôpital et que ca la bouleverse. Elle se sent doublement abandonnée. Elle ne comprend pas ce qu'elle fait pour faire fuir tout le monde. Elle raconte avoir envie de s'évader. Elle a peur de refaire une intoxication, peur de déplaire à sa famille, peur d'aimer quelqu'un à nouveau. Elle dit qu'il y a des jours elle a tellement peur qu'elle resterait dans sa chambre. Elle n'aurait pas d'idées suicidaires actives, mais plusieurs idées de mort passives: elle dit que personne ne s'ennuirait d'elle très longtemps si elle mourrait. Elle finit par avouer qu'elle a peur que son ex n'essaie pas de la ravoir, qu'il cesse de regretter son geste, parce que s'il regrette c'est qu'il voit que c'était important. Débutons psychoéducation sur l'estime de soi. La pte est peu réceptive à l'idée de se forger une vie adéquate seule avant de le faire en couple.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro



Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Dim 13 Oct - 23:56

*Jiyu était partagé à chaque fois qu'il entendait parler de cette aventure entre Sojih et Momiya. Une partie de lui était fortement amusée, et une autre était profondément blessé.*

Si j'étais TPL moi aussi, j'aurais fait une crise, j'aurais paniqué à l'idée que mes deux ex aient une aventure ensemble... non? Si je comprends bien ce trouble-là... J'aurais assumé que c,était moi le problème... je ne suis pas TPL. Mais j'ai surement moi uassi un diagnostic psychiatrique...

*Poursuivant sa lecture, Jiyu trouvait étrange comment Sojih semblait allée mieux pendant son aventure avec Momiya. Puis, celle-ci était tombée malade et Jiyu se rappelait d'avoir été l'aider. Bien sur il n'y avait absolument rien entre Momiya et lui, et elle le lui avait rappelé plusieurs fois. Malgré lui, il sourit lorsqu'il lut la partie sur lui, et comment Sojih était malgré elle rassurée par le fait qu'il regrettait encore. Cela l'apaisait beaucoup. Malgré le mauvais état de Sojih et que les notes au dossier approchaient tranquillement du moment présent, il était content de savoir que Sojih, même si elle le trouvait fatiguant, elle était contente qu'il s'inquiète et s'en veule encore. Étrangement, ce passage lui donna encore plus le goût de poursuivre sa lecture et il ne voyait plus du tout le temps passé. Il était complètement absorbé dans sa lecture. Il voulait tout savoir. De façon complètement égoiste, Jiyu voulait tout savoir pour mieux comprendre, pour connaître ses bons coups et ses moins bons, et être en mesure de faire tout ce qu'il pouvait pour la ravoir.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka



Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 0:07


Clinique externe des troubles relationnels

Le 7 juillet 2012
Le 3 juillet la pte a participé à une réunion de groupe pour TPL afin qu'ils échangent sur leur expériences, et la pte n'a pas du tout aimé son expérience.Elle dit qu'elle avait l'impression d'être jugée par toutes ces autres femmes et qu'elle n'était pas à l'aise. Elle refuse catégoriquement de refaire l'essaie. Il faut se rendre à l'évidence qu'elle n'était pas encore prête.

Aujourd'hui la pte s'excuse d'emblée en m'avouant qu'elle a retouché à de la drogue et à l'alcool. Elle se serait laissé complètement aller, et aurait décidé d'aller au «Vertige» un bar très «sale» d'après elle. Elle y aurait rencontré son vieil ami d'enfance et ils auraient eu une aventure. Elle avoue avoir été à la clinque faire des tests par la suite, car cet ami n'Était pas «clean» selon elle. Elle nie toutefois des relations non protégées. Elle dit qu'ill'a fait sentir désirée et comme une «pièce de choix», ce qu'elle n'avait jamais ressenti auparavant. Elle dit que c'est un acteur, alors il a joué le jeu pour qu'elle se sente mieux. Évidence de ++ de dévalorisation. Elle raconte d'emblée se sentir coupable de me décevoir avec son comportement, qu'elle sait que c'est mal, qu'elle est impulsive. Elle mentionne que les drogues sont si bonnes pour s'évader, que «mes pilules ne feront jamais cet effet». Elle nie être tombée amoureuse de son ami d'enfance mais aimerait le revoir et n'est pas opposée à l'idée d'avoir d'autres aventures. Elle nie avoir oublié son ex, et avoue qu'elle aura autant d'aventures qu'il le faudra pour l'oublier.

Elle demande des trucs pour contrôler les envies d'automutilations. Explorons des pistes de solution ensemble.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro



Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 0:16

*Jiyu n'était pas particulièrement étonné du comportement de Sojih, mais un peu irrité. Il ne put s'empêcher de secouer la tête alors qu'il était écrit qu'elle croyait que Masashi la valorisait simplement parce qu'il était un bon acteur. Il grogna un peu en lisant "elle nie être tombée amoureuse de son ami d'enfance mais aimerait le revoir et n'est pas opposée à l'idée d'avoir d'autres aventures". Jiyu n'aimait pas l'idée que le médecin croyait que Sojih était tombée amoureuse de Masashi, mais il se rappelait que cela avait causé des frictions entre les deux hommes. Elle niait aussi de l'avour oublié, mais peut-être qu'elle l'avait oublié. Peut-être était-elle tombée amoureuse de Masashi. Après tout, ils avaient eu une autre aventure, récemment, non? Jiyu se sentait un peu irrité. Ceci datait encore de plus d'un an, mais la deuxième aventure entre ces deux-là datait de quelques mois à peine.*

... Peut-être qu'elle était tombée amoureuse de lui et qu'elle ne le savait pas encore? Peut-être qu'elle n'en est juste pas consciente? Peut-être que c'est vrai. Ils sont toujours l.un après l'autre. Ils se flirtent, ils se connaissent, ils se contrôllent. Ils pourraient très bien se fréquenter. Serait-elle vraiment capable d'être aveclui? Est-ce que parce que ce serait lui, elle aurait confiance? Ils se connaissent tellement, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka



Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 0:29



CETR
Le 4 septembre 2012

La pte me demande d'emblée ce que je crois qui est arrivé dans sa vie dans le dernier mois. Tentative suicidaire? Elle répond que non. Je la questionne sur Momiya. Elle répond ne pas savoir si elle celle-ci a été opérée. Je la questionne sur son ami d'enfance. Elle répond qu'elle a appris récemment que celui-ci a appris en sa présence qu'il avait une petite fille de 3 ans. Elle parle avec beaucoup d'affection de la petite Miaka. Elle mentionne que celle-ci l'a surnommée «Tante Sojih» et que simplement pour la revoir et jouer avec elle, elle se sent prête à surmonter la vie telle qu'elle est. Elle m'avoue avoir toujours le rêve d'être mère un jour, mais qu'elle ne veut pas avoir d'enfant. Elle explique qu'elle ne veut pas imposer à un enfant de se faire abandonner par son père. Elle est convaincue qu'elle ne pourrait pas parvenir à fonder une famille, que le père partirait de toute façon. Et elle est consciente qu'une famille monoparentale n'est pas l'idéal. Je lui dit que la plupart de nos patientes TPL vont beaucoup mieux une fois qu'elles ont des enfants. Qu'elles se suicident moins, qu'elles cessent de se blesser. La pte répond qu'elle préfère se blesser elle qu'un enfant. La pte refuse de rejoindre le groupe des TPL-mères pour avoir de l'information.

D'autre part la patiente dit avoir un peu abusé de l'automutilation. Elle raconte qu'elle a peur que son ami d'enfance Masashi, l'empêche de voir sa fille, ou encore qu'il trouve qu'elle est une mauvaise influence. Elle n'arrive pas à appliquer les techniques de contrôle de l'automutilation. Cela lui donnerait encore plus d'envies de le faire. Elle demande des anxiolytiques. Je lui prescrit des Seroquel 25 PRN pour le mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro



Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 0:38

*Jiyu sourit à la mention de Miaka, simplement parce qu'il sait que Sojih aime beaucoup les enfants. Il repensa encore aux noms d'enfants auxquels ils avaient rêvés ensemble, et au fait qu'il lui en avait parlé au party d'Halloween, il n'y avait pas si longtemps de ça. Les enfants sont magiques, spécialement pour de telles patientes il semblerait. Jiyu s'adoucit, malgré les mentions répétées de Masashi. Il n'aime pas que Sojih soit autant pessimiste face à l'idée d'avoir une relation stable et pourtnat, il est rassuré. Elle ne croit pas à ses chances d'avoir uen relation stable avec d'autres. Même s'il n'est pas mention de lui nulle part, il est convaincu d'être le seul avec qui Sojih pourrait s'établir sérieusement.*

Je n'ai toujours pas oublié le futur auqeul nous rêvions, notre maison, notre famille, notre chez-soi. Je me souviens de tous les bons moments que nous avons passés ensemble, Sojih. Si seulement... Je dois savoir. Je dois tout savoir. Je dois savoir comment ta pensée s'est modifiée, comment les différents événements t'ont marqué. Je veux tout savoir, je veux comprendre. Je veux t'aider... je veux..être celui qui sera là, je veux être celui avec qui tu pourras être stable, Sojih. Pourrais-je, un jour, l'être? Ou auras-tu toujours peur? Ce serait normal, non seulement à cause de ce que j'ai déjà fait, mais aussi à cause de ton trouble, ne? Je ne dis pas être facile à vivre, mais ... si je peux trouver une façon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka



Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 0:50


CETR
Le 20 octobre 2012

La pte m'arrive fatiguée. Elle a un affect terne, et semble ralentie. Elle raconte avoir eu un mois difficile à l'école, que les études sont plus difficiles qu'avant, et que jumelé avec la gymnastique c'est plus difficile que jamais. Son père n,es jamais satisfait, ses notes ne sont jamais assez bonnes, elle a échoué un examen. Elle ne voit plus de raisons de continuer à vivre. Elle trouve que chaque journée c'est difficile à comprendre pourquoi elle reste. Je lui mentionne Miaka. Elle a un rire inapproprié. Je lui demande de s'expliquer, je lui demande si Masashi l,a laissée tombée. Elle répond que non, que ca va bien de ce côté. Elle raconte plutôt qu'elle s'est rapprochée de la mère de l'enfant, Tara, et que celle-ci se veut séductrice à son égard. Qu'elle lui aurait mentionné qu'elle voudrait bien avoir une aventure. La pte craint qu'elle ne puisse plus voir l'enfant après, alors elle hésite. Elle en a envie. Elle est ambivalente quant à ce qu'elle devrait faire. Elle dit qu'elle trouve cela réconfortant d'avoir des relations intimes avec d'autres femmes. Qu'ainsi elle ne pense pas à son ex. Je lui demande d'expliquer pourquoi elle cherche toujours quelqu'un à se rapprocher, pourquoi est-ce qu'elle ne tente pas de se reposer un peu de tout cela. Je demande si c'est par libido. Elle répond que non. Elle n'a pas de problème de libido, et s'en sert plutôt pour ne pas passer toutes ses nuits seule. Je lui demande si elle répond «non» parfois. Elle hésite. Je lui demande de m'écrire une réflexion à ce sujet.

Pas d'idées suicidaires actives. Automutilation 3x. Alcool 5 occasions de 2 consommations maximum. Pas de drogues.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro



Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 0:58

*Jiyu note que l'écart est maintenant seulement d'un an. Il vit donc l'année scolaire avec elle au même moment. Il a un petit rire inapproprié lui aussi en lisant que Tara l'avait flirté, et que Sojih hésitait car elle vait peur de ne plus avoir accès à Miaka après. Ce n'était pas fou, ca pouvait être une sorte de test. En même temps, maintenant qu'il connaissait Tara il n'était pas trop surpris. Il n'aimait pas trop cette femme car il ne la jugeait pas apte d'élever un enfant, et Masashi non plus d'ailleurs. En lisant que Sojih est réconfortée par les relations avec les femmes, il se souvient de la voir partir avec Fenrir. Jiyu se sent troublé de lire que Sojih le fait pour ne pas passer ses nuits seules, et que possiblement elle est simplement incapable de dire non lorsqu'une personne lui fait des avances. Et qu'en est-il d'avec lui? Était-ce la même chose? Ou était-ce parce que tout ça venait après leur histoire? Jiyu s'impatiente de lire la suite, et de voir comment leur aventure du début d'année est venu tout changer. Puis sa relation avec Tamafune. Il commence à s'inquiéter un peu et passe une main dans sa chevelure. Avait-il donc simplement empilé erreur par dessus erreur? Il avait cherché une autre chance, il avait réussi à en avoir une lors de ce bal des Hikaru, et par la suite il sortait avec Tamafune. Comment est-ce que Sojih avait bien pu se sentir? Il nourrissait son TPL, comme s'il voulait qu'elle soit incapable d'avoir des relations avec d'autres. Cette idée lui semblait plausible, et très troublante. A ce moment, Jiyu se demanda comment le Dr.Usagi réagissait s'il lui disait qu'il était l'ex de Sojih, et qu'il avait lu son dossier. N'avait-il pas un dossier lui-même? Était-il ici? Ce serait à vérifier après la consultation du dossier de Sojih.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka



Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 11:48


CETR
Le 5 janvier 2013

La pte est habillée proprement et semble énergique aujourd'hui. Elle dit que beaucoup de choses se sont produites dans les 2 derniers mois. Elle mentionne d'emblée qu'il n'y a pas eu d'idées suicidaires, pas beaucoup d'automutilation, pas plus de 2 verres d'alcool par occasion et aucune drogue. Je la trouve assez loquace comparée à d'habitude. Elle raconte que son temps des fêtes a été mouvementé. Elle explique qu'elle a dû assister à un bal mondain et qu'elle était moins nerveuse que les autres années car sa tante revenait des USA. Elle s'identifie beaucoup à cette tante qui est sportive et peu intellectuelle comme elle. Elle raconte que son ex a refait une tentative de se rapprocher d'elle. Il l'aurait pourchassée au bal et ils auraient eu une petite aventure. La pte dit qu'elle a réfléchi à mes questions de la dernière fois. Que peut-être elle n'a pas été capable de dire non. Elle dit ne pas savoir ce qu'elle désirait réellement. Cette aventure l'aurait beaucoup troublée, et elle aurait aussi eu une aventure avec la mère de Miaka, finalement. Cela n'aurait rien changé à leur relation. Elle explique aussi que son ex lui a fait la promesse qu'il allait tout faire pour la ravoir, et elle mentionne qu'elle est peut-être maintenant prête à donner une deuxième chance à ses efforts. Elle ne voit pas pourquoi après tant d'efforts il ne serait pas sincère. Elle gesticule beaucoup en mentionannt qu'elle ne l'a pas pardonné, mais qu'au moins elle va arrêter de le détester, et se laisser démontrer qu'elle est réellement heureuse de sa présence.

Elle me remet 3 pages de notes sur sa capacité à refuser des avances. Elle me demande un autre devoir. Je lui en demande un sur le pardon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro



Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 11:56

*Jiyu sourit en regardant la date, sachant ce qui met Sojih autant de bonne humeur. Il est conscient toutefois de ce qui arrive par la suite, mais il décide de se laisser être heureux par ce moment où ca allait bien entre eux. Il est un peu troublé de savoir que son aventure avec Sojih s'est produite dans les mêmes temps que celle qu'elle a eu avec Tara. Jiyu se sent à la fois content et à l'envers de voir que Sojih était prête à lui donner une deuxième chance. D'un certain sens, il aurait dû en être conscient lorsque ca s'est produit, au mois de janvier. Comment les choses avaient-elles pu changer au point qu'il avait débuté une relation avec Tamafune? "Au moins elle va arrêter de le détester" et encore mieux "se laisser démontrer qu'elle est réellement heureuse de sa présence". Pour Jiyu, cela lui prouve que Sojih était toujours heureuse de sa présence, malgré elle. C'était juste que toute la douleur subit ne s'effaçait pas. Elle était heureuse toutefois qu'il soit là, qu'il continue d'essayer et d'insister, et de s'en vouloir, car il était ainsi conscient de la peine qu'il lui avait fait, et qu'il souhaitait pouvoir effacer.*

Est-ce que c'est toujours ainsi? Es-tu...toujours incapable de dire non? J'étias sur le bon chemin avec toi... comment ai-je pu ne pas m'en apercevoir? Comment ai-je pu décider de débuter une relation avec une autre? Je sais que nous ne nous sommes pas vus pendant un bon moment et Tamafune s'approchait et elle me faisait des avances. Oh. Et moi, est-ce que je sais refuser des avances? Peut-être que moi uassi j'ai des traits TPL? Un trouble?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka



Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 12:19


CETR
Le 2 mars 2013

La pte est arrivée d'avance aujourd'hui. Elle semble renfermée sur elle-même, et me salue à peine. Elle m'avoue ne pas avoir été capable de faire le devoir sur le pardon. Que le pardon c'est une ouverture pour se faire poignarder encore plus fort. Des larmes coulent sur ses joues. Je lui demande ce qui s'est produit. Elle dit ne pas vouloir en parler mais devant mon insistance, elle rompt le silence. Je lui demande si cela a trait à avoir avec Tara, elle répond que non. Avec Masashi, elle dit que non, que celui-ci a un copain, un jeune homme et qu'il est très heureux. Cela ne l'empêche pas de voir Miaka, elle est contente pour lui. Elle explique qu'elle était prête à se laisser charmer par son ex à nouveau, comme elle avait dit la dernière fois. Elle raconte qu'elle s'est mise à s'entrâiner intensément pour faire les auditions pour les jeux olympiques, qu'elle a travaillé sur son école pour remonter ses notes. Elle mentionne avoir attendu un signe de sa part. Elle ne l'a pas revu depuis le jour de l'an. Elle dit que la semaine passée, Masashi lui a appris qu'il avait une amoureuse de 14 ans. La pte lève le ton et serre les mains sur les barreaux de la chaise, mentionnant que c'Est ca que ca donne mon pardon. Qu'elle s'est faite avoir de manière complètement aveugle, que sûrement au jour de l'an, il avait juste besoin de sexe et qu'évidemment elle n'a pas réussi à le repousser. Elle ne comprend pas pourquoi il lui a demandé une deuxième chance s'il avait une fille en vue. Elle se lève, va à la fenêtre, serre ses bras, revient sur sa chaise.

Elle explique qu'elle ne peut pas se saouler à cause de son foie. Qu'elle voulait le faire. Qu'elle a prit du THC 2-3x avec Masashi. Qu'elle aurait prit tous ses prescriptions d'anxiolytiques dans le dernier mois car elle était trop impulsive le soir et ne voulait pas faire de connerie, mais que c'est de plus en plus dur à contrôler. Elle mentionne avoir pensé prendre toutes ses Rx pour s'endormir pour toujours. Je lui rappelle de venir à l'hopital lorsqu'elle est en détresse, mais elle ne veut pas voir d'autres MD, que ca lui rappelle son ex, le futur MD. Je lui refait une prescription de Seroquel, d'immovane, et je lui donne un numéro pour appeler en cas de besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro



Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 12:32

*Jiyu soupira un moment, et se frappa le front à répétition avec sa main refermée, mais sans trop d'impact. En plus, Tamafune avait 14 ans à ce moment-là. 14 ans. Mais à quoi avait-il pensé? Elle était beaucoup trop jeune, et même encore, elle n'avait que 15 ans. Jiyu s'en voulait de ne pas avoir fait plus de pas dans la direction de Sojih et qu'il voyait bien comment il lui avait compliqué la vie, encore. Au moment où ils avient eu leur aventure, Jiyu n'avait pas de fille en vue.*

Je me souviens... je croyais que cette aventure était pour toi une occasion de vriament mettre le "nous" derrie`re toi. Je pensais que c'était comme une sorte d'adieu, pour toi. Toi non plus tu ne m'avias pas donné de signes. J'ai cru qeu tu avais surement accepté pour que je te laisse tranquille après...

*En lisant la portion sur le fait que Sojih ne voulait voir aucun autre médecin, il était ému. Puis, il réagit au fait que l'ex de Sojih, lui, était un futur MD. Il commença à se questionner. Surement que dans le dossier, il était inscrit son nom. Surement alors que le Dr. Usagi savait qui il était.*

Ah non. Je me suis fait avoir! Il sait qui je suis, il le sait et il m'a envoyé ici. Il a fait exprès pour que la secrétiare me parle du dossier de Sojih et que je vois où il était. C'était un piège et moi je suis tombé dedans bien comme il faut! J'ai cédé à la tentation, j'ai fouillé dans le dossier de mon ex ! C'est sur qu'il le sait. Il va me critiquer, me dénoncer, je vais être expulsé du programme et en plus, il va surement dire à Sojih à quel point je suis une personne malhonnête! Je dois fermer le dossier, vite! Non... ca ne sert à rien il est déjà trop tard. Autant tout lire avant qu'il ne revienne. Vite!!! Je dois tout savoir, même si je perds ma carrière, Sojih... je.. si je peux ... tu es plus importnate que ça pour moi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka



Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 12:43



CETR
4 avril 2013

La pte arrive en retard et s'Excuse plusieurs fois. Elle explique que cela ne changera rien car rien n'est arrivé dans sa vie. Que chaque jour était une corvée et identique au précédent. Qu'elle s'entraîne de plus en plus, jusqu'à 5h facilement par jour. Le reste elle étudie. Elle ne veut plus aucun temps libre. Les dimanches elle garde Miaka pour la journée. Elle dit qu'elle est consciente que sa vie va se dérouler ainsi. Elle ne veut plus avoir d'aventures ou aller dans les bars. Elle veut être ce que son père souhaite qu'elle soit, ainsi au moins une personne sera finalement fière d'elle. Elle a toujours des idées de mort passives intrusives presque tous les jours. Elle prend ses Seroquels régulièrement le soir. Elle n'a pas reparlé à son ex. Elle sent que sa vie ne va nulle part. Je profite de cette courte visite pour lui montrer un graphique que j'ai fait avec son humeur. Je lui montre les fortes fluctuations. Elle semble apeurée. Elle me demande un Rx pour régler ça. je lui explique qu'il n'y en a pas, que le Seroquel aide. Elle est douteuse, car elle dit qu'elle prend le Seroquel et que le graphique n'est pas différent quand elle en prend. Elle me dit que ca lui fait de la peine que je l'analyse et lui montre qu'il n'y a rien à faire avec elle. Elle désire quitter immédiatement, je la laisse faire.

16 mai 2013
La pte annule le rendez-vous.

8 juin 2013
La pte annule encore le rendez-vous. Elle mentionne qu'elle sera présente au prochain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyu Reijiro



Messages : 274
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 12:54

*Jiyu se sent pris de culpabilité pour plusieurs raisons, autant par le fait qu'il lise le dossier de Sojih que par toute la douleur qu'il lui a causé, à maintes reprises. Il n'était pas conscient que cette aventure au nouvel an l'avait remise autant à l'envers, que ses débuts avec Tama avaient tout ruiné ce qu'il avait tant voulu reconstruire avec Sojih. Il passa une main dans sa chevelure, il s'était surement dépeigné assez pour que le Dr.Usagi n'aie plus de doutes sur son identité lorsqu'il allait le revoir, cet après-midi. Puis, Sojih s'absentait de ses rendez-vous. Elle avait peur, elle voyait qu'il n'y avait rien à faire. Elle ne voualit pas faire perdre son temps au médecin, surement, et ne voulait pas se faire juger. Il espère toutefois qu'elle allait revenir. N'avait-elle pas eu un copain? Kiba quelque chose? Et sa deuxième aventure avec Masashi, celle qui avait détruit le couple de Masashi, cette fois? Était-elle retourné voir le Dr. Usagi? *

Et en plus, ta famille et tes proches ont toujours été en ma faveur... c'est ... plutôt terrible pour toi, ne? Personne ne prenait en considération ta douleur. C'est injuste. Tu mérites tellement mieux, Sojih. Je n'ai fait que t'apporter de la douleur et de la misère...et pourtant... dans ces rapports, c'est lorsque tu étais avec moi que tu étais la plus heureuse, ne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sojih Kazutaka



Messages : 750
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   Lun 14 Oct - 14:13


CETR
8 juillet 2013

La pte revient finalement me voir. Elle ne me sourit pas, et semble plutôt méfiante. On voit qu'elle a clivé ma présence. Maintenant je fais partie des ennemis. Elle me dit qu'elle est consciente que je la trouve «folle, immature, décourageante» et je l'arrête avant qu'elle en rajoute. Elle finit par se détendre un peu. Physiquement elle a l'air d'avoir repris de la masse musculaire, et semble plutôt en forme. Elle dit qu'elle a hésité avant de revenir me consulter, qu'elle ne voulait plus être jugée par moi, que c'était douloureux. Pourtant son nouveau copain l'a encouragée à revenir. Elle dit qu'elle est avec un nouveau jeune homme depuis 1 semaine. Celui-ci aurait un passé difficile, et serait plutôt protecteur et possessif avec elle. Elle le trouve attachant et adorable. Elle a l'impression qu'elle peut arrêter de penser à son ex et sa jeune. Et pourtant ce nouveau copain ressemble terriblement à son ex. Elle le trouve tellement similaire qu'elle craint toutes les autres filles pouvant s'approcher de lui. Sa colocataire tournerait aussi alentours de lui et elle a l'impression que l'histoire va se répéter et que cette Kaori deviendra la prochaine Momiya. Elle sait que cela n'aboutira pas, réalistiquement, elle sait qu'il va se tanner d'elle et la tromper, mais elle est lasse de s'inquiéter et voudrait en profiter. Je lui demande si elle est amoureuse de ce jeune homme. Elle me répond que cela viendra.

Comme je l'ai suspecté, la pte a tenté de prendre toutes ses Rx au début du mois de juillet pour se «buzzer l'esprit jusqu'à la mort» mais n'aurait pas tolérer la surcharge et les auraient vomis par la suite. Elle aurait toutefois repris l'automutilation 2x durant l'été. Elle aurait le moral très bas et une mauvaise concentraiton tout l'été, et aurait dormi beaucoup sans se sentir rafraichie. Elle aurait moins d'appétit mais tout cela se serait amélioré depuis 1 semaine. Elle parait même excitée lorsqu'elle mentionne son nouveau copain et qu'elle n'a pas envie de le décevoir en n'Étant «pas bien».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serment d'Hippocrate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Serment d'Hippocrate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le serment d'Hippocrate
» Le Serment d'Hippocrate (PV)
» Le serment de Persée
» Le serment d'Aldburg
» Ceux qui prêtent serment [PV Evynne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Centre-Ville :: Hôpital-
Sauter vers: