Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-17%
Le deal à ne pas rater :
Game & Watch Super Mario Bros System en Précommande
49.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

 Nature's breeze

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
AuteurMessage
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2639
Date d'inscription : 14/12/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 0:02

Bien sur qeu ce n'était pas dans mes habitudes d'être calme et d'accepter un refus. Je n'accepte pas du tout les refus et tu le sais très bien. Si tu me refuses, je vais trouver une facon que tu ne puisses pas le faire...et c'est exactement ce que j'ai fait. Je t'attendais. Je t'ai laissé faire le tour comme tu en avais besoin. ... Comme si ca ne me faisait rien que tu refuses. Je ne sais pas à quoi Tsubasa à penser ou à quoi il s'attendait, mais moi je n'aurais pas toléré qu'on se mette là. ... est-ce ce que tu voulais dire par "inversé" ? ... si c'était moi qui se retrouvait dans ta situation... erhmm... c'est plutot impossible. Oui forcément tu vuex dire si Tsuabsa et moi étions aux rôles inversés.

*Il y avait visbilemetn beaucoup de malaise en lien avec cette situation d'interruption d'intimité. C'était tant mieux car cela avait vraiment dérangé la dynamique de Tsuabsa et Eiki, et de plusierus facons. Oseki eut un petit rire de se rappeler comment il avait l'air si étrange avec deux chocolats et sans boite. Il avait beaucoup trop peur de droguer dangereusement Eiki. Une seule portion serait amplement suffisante. Il avait exposé à Akio que c'était une petite personne qui n'avait rien consommé et qui était relativement fragile médicalement, pour s'assurer que le dosage soit sécuritaire. *

Oui Eiki. Tu étais déjà dans mon piège... oui repenses-y. Repenses à tout ce qui nous a rapproché, physiquement... sexuellement. Je t'attendais Eiki. J'avais hâte de te retrouver, de te voir, de te serrer, de te toucher, de t'embrasser... et de faire ce que nous avions entamé. Tu y pensais Eiki. Tu y pensais alors que tu as accepté de mettre un pied de plus dans mon piège. Eiki...Korin avait raison, ne? Eiki...je veux être ton pêché interdit pour toujours, et toi le mien.

*Reprenant momentanément le journal où il écrivait, Oseki y nota l'importance du sentiment d'interdit et de culpabilité, et comment cela étaient des facteurs excitants de part et d'autre. Plus ils s'éloignaient l'un de l'autre et plus ils voulaient se récupérer et se rapprocher. Il y avait assurément un besoin d'être toujours le plus important et le plus central dans la vie de l'autre, et à chaque moment où cette position était remise en doute, il y avait des actions de possessivité qui s'inscrivaient dans leur vécu commun. Comment Eiki avait remis ses inhibitions à plus tard et participer à l'enterrement de vie de garcons, et cmment la nuit s'était finie était un mystère. Comment ils s'étaient rapprochés avant la nouvelle parentalité d'Oseki, après, avant celle d'Eiki et après à nouveau. Comment à chaque événement où Eiki s'approchait de Tsubasa, Oseki contre-attaquait pour s'assurer de garder sa place. C'était un combat perpétuel où ils poussaient une coche plus loin à chaque fois.*

Hmmm j'aime comment tu savais qu'il y avait un piège, et tu voulais le découvrir avec toute la culpabilité de le désirer. Ce n'était pas tant la culpabilité de savoir qu'il existait un piège, mais de ressentir que tu écoutais ton désir de t'y risquer...
Revenir en haut Aller en bas
Eiki Anahiki

Eiki Anahiki

Messages : 2083
Date d'inscription : 24/11/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 0:26

Journal je ne sais plus exactement ce qui s'est produit. J'ai des souvenirs et des sensations. Mais il me manque des éléments. C'est encore plus diffiicle que toutes ces années de coma à me rappeler. Le corps ne ment pas. Je ne sais pas ce qui est arrivé... il y avait Tsubasa qui me disait que c'Était évident que j'avais plus aimé ca... il y avait une couverture, le lit d'Oseki, Oseki nu sur celui-ci, plusieurs querelles, et des mots que je ne me souviens pas d'avoir prononcé. Deokintsu est venu me chercher, il a choisi que j'habiterais avec lui, tout est fini journal. En m'éveillant pour la seconde fois, cette fois sur le divan dans la chambre de mon fils, j'ai compris ce que j'avais fait. J'ai trompé Tsubasa avec Oseki... et il est venu me trouver, me chercher et me confronter directement dans son lit. Tout est fini journal... tout est fini. C'est surement pourquoi je pleure autant. Je suis un imbécile d'avoir voulu, de regretter, et de ne pas regretter. Journal je voulais savoir, et même si mes souvenirs sont flous, je sais. Je sais.

Je n'ai pas le courage de demander à Oseki si ces images sont vraies, ou si elles représentent des fantaisies que j'ai eu à son égard. Est-ce la réalité? était-ce même possible? Journal, les baisers, la chaleur, cette impression que je ne contrôlais plus rien, s'est-elle vraiment produite? Voila que je gîs allongé à me sentir que tout mon corps a été transpercé, et mon seul souvenir est d'avoir tellement aimé. Une impression d'avoir été plus rempli que ce que je pouvais supporter... et cette impression de mains sur mes hanches, ces traces sur mes cuisses et comment mes fessent et mon dos me brûlent. Il y des marques circulaires sur mes poignets et mes cheveilles, il y a des morsures sur mes épaules. Il y a ce gout sur ma langue, que je reconnais, et que j'aime...

Journal est-ce vraiment possible? Je ne sais pas si je suis prêt à entendre ce que j'ai fais.. qu'est-ce que j'ai fait..? Est-ce qu'Oseki me ferait toutes ces choses? Peut-être que mon corps ne pouvait pas le supporter.. vais-je marcher à nouveau... j'aimerais m'en souvenir. Non je ne veux pas. Peut-être un peu. Juste un peu. Non... pas du tout. Journal.. journal... je suis coupable. J'ai pêché et je me suis lancé tête première. Je suis allé à l'encontre de l'amour que j'éprouve depuis que je suis adolescent. Comment ai-je pu faire cela? Comment ai-je osé écouter les parties de mon esprit que je n'avais jamais écoutées avant? J'ai toujours su résister à ces envies si mal que juste d'y songer et j'en méritais ma punition. Alors qu'ai-je fait? et pourquoi ne puis-je me résoudre à aller effacer les souvenirs que je n'arrive pas à me rappeler? Je voudrais sentir et comprendre pourquoi chaque endroit qui me fait souffrir se sent ainsi. Pourquoi ma voix est aussi rauque. Mais journal j'ai terriblement peur de ce que j'apprendrais. Alors je vais tenter de taire ces images, et oublier ces marques. Cet événement je ne m'en rappelle pas vraiment, et les conséquences sont graves. J'ai mal de penser à ce que j'ai fait. J'ai mal de penser que je n'ai pas accès au souvenir comme je l'aimerais. Un jour... j'aimerais le connaître. Un jour je serai prêt à savoir. J'espère que tu me diras, Oseki. Dis-moi si le Eiki que tu avais dans tes bras était décevenat. Dis-moi s'il était le vrai Eiki. Dis-moi.. si tu l'as toujours su. Oui un jour tu me diras. Parce qu'un jour j'aurais fait le deuil de ce que je ne suis pas, et j'accepterai ce que je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2639
Date d'inscription : 14/12/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 17:51

*Après avoir eu 12 ans à n'avoir aucun souvenir, de quel droit Oseki le privait-il de ses sens de la sorte? Pire encore, qui donc avait laissé Tsubasa entrer dans sa demeure? Il y avait eu queqleus distractions oui, car tout le monde était sur la trace constante d'Eiki. Mais Oseki n'allait pas laisser les autres l'empêcher de faire son plan et d'avoir le uke qu'il avait maintenu en vie tout ce temps. *

Je te voulais tellement que je n'avais rien à faire des bonnes manières, de la patience, et de tout le reste. Je te voulais plus qu'il ne disait t'aimer. Tu le voulais autant que moi, Eiki, sinon tu n'aurais jamais pris ces chocolats. Tu le voulais et tu me voulais... oui je t'ai dit d'aller confesser tes sentiments à Tsubasa... mais je ne pensais pas que vous alliez coucehr ensemble. Dormir ensemble. Que tu serais devenu sien et que je t'aurais perdu... de tellement de facons en même temps. Je refuse. Je refuse et je suis hanté par cette sensation. Je veux que tu refuses de me perdre de la même facon, Eiki.

Mmm une impression d'avoir été plus rempli que ce que tu pouvasi supporter... avec le seul souvenir d'Avoir aimé cela autant. Aaah quel magnifique souvenir, Eiki! Ces traces, ces brûlures, ancrées dans ton esprit et sur ton corps. Ce gout sur ta langue...tu le reconnais encore? Oui Eiki. Oui c'est vraiment possible. Ce qui nous unit toi et moi est plus fort que tout et défit toutes les autres relations, défit tout ce qui fait du sens. Tu m'appelais à toi, et je suis venu te récupérer, Eiki. De quel droit appartenais-tu à quelqu'un d'autre? J'aime que tu te sois senti aussi rempli... c'est évident comment tu décrivais tes relations avec Tsubasa. Il manquait quelqeu chose. Il ne te prenait pas avec cette possessivité, Eiki, avec ce désir de te remplir.

*Dévorant les mots comme il avait dévoré Eiki sous l'effet de cette drogue, Oseki se rappelait comment le petit uke s'était agenouillé à lui. Il était aussi pressé que lui de faire cette pratique réellement, ensemble. Il se rappelait des sons de celui-ci et de son impatience de le sentir. Ses lèvres souriaient et se mordaient en revoyant comment il l'avait pris sur le bureau, penché contre celui-ci. Il lisait comment Eiki se sentait à la fois coupable d'avoir blessé Tsubasa et coupable d'Avoir aimé ce qui lui avait été fait. *

Quelle punition, Eiki? ... tenter d'oublier. Parce que tu sais combien tu as aimé. Tu ne veux pas savoir à quel point tu as montré que tu aimais la sexualité, et pas n'importe laquelle. .. Un jour tu seras prêt à le savoir? Oui Eiki... c'est le vrai Eiki, celui qui a restreint sa sexualité toutes ces années et qui, une fois exposé, est complètement débridé. C'est le Eiki qui a dévoré mes pantalons, et qui faisait tout pour goûter mes orgasmes. Ca, c'est le vrai Eiki. C'est mon Eiki. Et il est tout le contraire d'être décevant! Il est tellement excitant qu'il me faut deux couches de vêtement pour ne pas venir trop rapidement. Ce Eiki... Acceptes-le. Je t'en prie acceptes-le Eiki.
Revenir en haut Aller en bas
Eiki Anahiki

Eiki Anahiki

Messages : 2083
Date d'inscription : 24/11/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 18:09

* Bien que plusieurs questions restaient sans réponse, et qu'Oseki pouvait lire les mots des souvenirs de Eiki, à la fois véritables et incomplets, la prochaine entrée ne suivait pas la même direction et décrivait un autre événement plusieurs jours plus tard. Apres avoir inscrit dans son journal les preuves de ces sensations corporelles intenses, et comment il s'Était senti épuisé apres coup, Eiki était resté quelques jours à dormir et à reposer les effets secondaires tout comme l'épuisement lié aux pratiques que son corps avaient subies. Il avait regardé dans la douche les marques d'attache à ses extrémités sans savoir comment formuler ses pensées à ce sujet, ou même à propos d'Oseki de lui avoir fait une telle chose. Il avait omis cet événement, se jugeant aussi coupable que le meilleur ami qui l'avait accompagné dans ce vice. *

Cher journal,
Aujourd'hui j'ai finalement pu recommencer à être utile pour mon fils. Je suis allé faire l'Épicerie, et j'ai nettoyé sa chambre. Je l'ai attendu aprèes ses cours. Le fait que ce soit son argent me perturbe, mais bientôt je recommencerai moi aussi, je trouverai un moyen de revenir comme j'Étais avant. Il faudra me perfectionner, reprendre des cours, refaire mes acquis, mais pour Deokintsu, pour cette deuxième chance, je vais le faire. POur mon fils et moi. Et lorsque j'aurai réussi, j'aurais finalement une maison pour nous. Et lui aura son chien. Oui même si c'est un homme je peux... bien... je ne peux pas être certain s'il voudra réellement habiter avec son père à son âge. C'est étrange. D'une certaine facon, Deokintsu est bien plus vieux et expérimenté que moi. Quelle honte.. quel père suis-je.

Alors que j'avais terminé la tarte au citron que j'avais préparé pour lui et Setsuna-kun, j'ai reçu la visite de Tsubasa, journal. Je ne m'y attendais pas, j'étais vraiment surpris. Il m'a amené un bouquet de fleurs blanches, et m'a demandé pardon. J'étais sidéré de l'entendre. COmment cela, lui qui me demandait pardon? C'Était à moi de m'excuser, pas à lui! je l'ai fait asseoir à la cuisine et je lui ai dis que c'Était moi qui devait être pardonné, que j'avais été horrible avec lui, et il a mit sa main sur la mienne et m'a dit que c'Était faux, que j'ignorais beaucoup de choses. C'est alors qu'il a dit qu'il serait honnête et m'a avoué que durant toutes les années ou j'Étais dans le coma, il n'y avait eu personne d'autre pour lui. Toutefois il avait développé une envie très forte pour l'observation. Il m'a dit qu'il était devenu passionné par regarder des jeunes hommes faire... toutes sortes de pratiques devant lui. Il m'assurait qu'il ne les touchaient pas, mais j'étais vraiment dérangé. Un spectacle alors? Mais il m'a dit qu'il les payait pour qu'ils exécutent ce qu'il voulait, et que ce pouvait être des différents, mais qu'il y avait des habitués. Il m'a dit qu'il préférait qu'ils soient jeunes, comme "nous" lorsque nous étions adolescents. Mais alors j'étais très dérangé. Combien jeunes? Il m'a parlé d'un garçon, du nom de Yenji, que je ne connaissais pas, mais qui travaillait pour Oseki et lui, du même âge que Deokintsu ou Masashi-kun je crois... et d'un autre jeune homme de cet âge. Journal! L'âge de nos enfants?!! Comme nos enfants? Journal la pensée m'était intolérable! Ce jeune homme n'Était-il pas un peu comme un enfant adopté? Mais alors.. alors... était-ce acceptable parce qu'il ne le touchait pas??? était-ce acceptable parce qu'il ne faisait que regarder son intimité?? Mais s'il avait regardé Deokintsu nu je m'en serais indigné! Que se passait-il journal, je ne comprenais plus rien! C'est là que j'ai compris journal... pourquoi Tsubasa était autant en colère contre Oseki d'avoir eu cette aventure avec l'ex-copine de Masashi-kun... et moi je trouve ces deux événements dégoutants alors pourquoi ai-je pardonné OSeki? Parce qu'il venait de perdre megumi et Matsuyo mais alors pouequoi cette nausée à ce que Tsubasa me décrivait? Ah journal!!
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2639
Date d'inscription : 14/12/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 19:27

*Il était plus que normal que des questions restent sans réponse, et ce n'était pas non plus parce que le lecteur souhaitait trouer quelqeu chose de précis que ca voulait dire que cela avait été noté par l'écrivain. Oseki réalisa tout de même comment il y avit un gap et aimait à lire qu'Eiki reprenait son rôle et son bien-être à ses propres intérêts. Cela le fit sourire et encore plus en voyant les projets de maison et de chien. Il secoua la tête, bien sur que Deokin voudrait habiter avec son père! Comment pouvait-il en douter? Cet amour familial entre eux était le plus beau et le plus fort qu'Oseki connaissait, personne ne pouvait en douter une seule seconde. Mais cette séquence se terminait sur le sentiment de honte qui s'emparait d'Eiki à nouveau et Oseki lissa ses doigts sur cette phrase. A lire les journaux, c'était loin d'etre lap remiere fois qu'il les voyait. C'était un sentiment récurrent qui hantait Eiki, la honte.*

La honte... tu en parles souvent dans tes journaux. A quel point as-tu des attentes élevées envers toi-même, Eiki? Donnes-toi la chance de revenir et de te réapproprpier ta vie. Tu donnes plein de chances aux gens autour de toi, mais tu ne t'en donnes jamais aucune. Pourquoi es-tu aussi sévère envers toi-même? Ets-ce que Deokintsu et moi te faisons sentir ainsi? Ou Tsubasa?

*Puis, la suite montrait un Tsubasa qui s'excusait et cette portion Oseki ne la connaissait pas tant. Qu'est-ce qui avait stimulé cette révélation? Parce que Tsubasa avait vu Oseki s'immiscer dans leur initmité, puis venir prendre Eiki, le droguer et le faire sien? Qu'est-ce que Tsubasa aviat vu? Dans le descriptif d'Eiki, Oseki en comprenait un peu plus que ce qu'il avait su, à vrai dire. Il avait cru que Tsubasa organisait des orgies, mais en fait il lisait que c'était bien plus du voyeurisme et alors, peut-etre que cela expliquait légèremetn ses réactions de ne pas avoir su quoi faire quand Oseki s'était mêlé à eux. Il pencha un peu la tête sur le côté.*

Oui j'ai pris Tara comme partenaire ... une jeune, une qui serait willing de tout et n'importe quoi, qui n'aurait aucune attache. L'ex de Masashi et la mère de ma petite-fille. Oui je sais très bien combien c'est wrong. Et pourtant... jamais elle ne m'a donné le sentiment d'interdit qu'Eiki me donne. Et c'est certainement bien plus wrong la mère de ma petite-fille >.> ... il n'y avait pas d'attirance particulière non plus. En plus, Tsubasa observait Yenji, son frère. aah mais je doute fort que Tsubasa uarait regardé Deokin.

Mais moi aussi je me suis demandé pourquoi moi tu me pardonnais, alors que j'avais réellement commis le geste, et lui non, alors qu'il n'Avait qu'observé. Parce que c'était moi et que tu m'Aurais tout pardonné? Parce que c'était lui que tu aimais et lui ca te dérangeait, mais pas moi? Parce que j'ai été franc et direct dans ma manière de le faire, plutot qu'evasif et indirect? Mais ironiquement, tu m'as pardonné. Ca, et aussi la drogue. Comme si tu en étais aussi fautif que moi, Eiki.
Revenir en haut Aller en bas
Eiki Anahiki

Eiki Anahiki

Messages : 2083
Date d'inscription : 24/11/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 19:41

TSubasa m'a dit plusieurs autres choses à propos de ces soirées ou il regardait les jeunes hommes, plein de jeunes hommes.C'était en fait un mini-bordel dont il était l'organisateur. POurquoi pas des hommes de son age? POurquoi aussi jeunes? Ahh j'en avais si mal au coeur journal. J'ai dis à Tsubasa que je ne pouvais pas accepter cette idée. Que j'Étais désolé mais que ce fait m'horrifiais. Je m'en veux journal, il est parti, et j'ai mal. J'ai mal d'avoir failli à notre relation, de ne pas avoir été ce qu'il aurait voulu, de ne pas être capable de l'accepter. Je m'en veux... Tsubasa était prêt à passer par-dessus mon affront et ce que j'ai fait avec Oseki, alors pourquoi n'étais-je pas capable de passer outre moi aussi? Parce que ce sont des jeunes? PArce que c'est presque un fils? ah je ne peux pas, je ne peux pas. Dans le même ordre d'idées, je trouve ce que Oseki a fait dégoutant aussi, c'est jsute que... je n'arrive pas... en fait il était perdu et triste, ce n'est pas son habitude. C'est une erreur mais il ne la refera pas, il me l'a dit...

Journal je ne sais plus quoi faire. Cette nouvelle vie m'Effraie tellement. Je ne sais plus qui est quoi. Tous ceux que j'aime ont tellement changé! Toutes ces choses qu'ils ont fait, qu'ils n'auraient jamais fait... Je ne sais pas si je peux le supporter. Ni mes crimes, ni les leurs. Je vais.. je vais.. je ne sais pas ce que je vais faire. Je ne pense pas pouvoir vraiment parler de TSubasa à OSeki.. et comment pourrais-je parler à Oseki normalement maintenant? Dois-je me confier à lui.. de lui? Journal. Qu'est-ce que je dois faire? j'ai rêvé pendant seize ans à un amour magnifique avec Tsubasa, et il a été détruit deux fois plutôt qu'une déja.. sans vraiment avoir de chances.Et maintenant.. comment même est-ce possible de réparer ceci? je ne peux pas accepter.. gomen gomen Tsubasa... comment faire, j'aimerais tellement.. j'aimerais avoir un coeur aussi grand que le tien, et t'accepter comme tu m'acceptes.. que faire... j'aimerais tant.
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2639
Date d'inscription : 14/12/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 20:26

*Lire ces contradictions de personnalité était difficile pour Oseki à assimiler de son frère, et imaginer comment Eiki s'téait senti lui paraissait encore plus complexe. A quel point tout avait changé, à ses yeux? Il avait bien lu comment Eiki appréciait Tsubasa et comment les deux se comprenaient dans des heures de silence. Si Tsubasa avait véuc ces mini-bordels, il n'était plus du tout comme Eiki. Il était très loin en fait, car oui c'était un peu comme un fils, Yenji. Celui-ci travaillait auprès des Hikaru et surtout de Masashi, en contre-partie Tara n'était jamais avec eux. Ce passage était particulièrement intéressant parce qu'il révélait beaucoup des émotions difficiles à gérer d'Eiki. Que faire, quand les secrets de tous étaient exposés? En meme temps, il était bien que les deux Hikaru exposent aussi leurs secrets, maintenant que ceux d'Eiki étaient exposés. Apres tout, Masashi et Deokin avaient lu les journaux et Tsubasa aussi...alors en révélant leurs secrets, n'étaient-ils pas tous égaux?*

Je ne sais pas ce que j'aurais fait, a ta place, moi non plus. Bien sur que je t'aurais cru en priorité sur tout... mais je crois que tu es celui qui a les idées les plus rigides entre toi et moi. oui j'étais perdu et oui j'étais triste... mais ce que je voulais vraiment, c'était que tu me vois ou m'entendes. ... je ne sais pas, qu'est-ce qu i fait que tu ne pourrais pas me parler normalement? Parce que nous avons couché ensemble? Parce que je t'ai drogué? Parce que j'ai couché avec Tara? ... oui moi aussi je souhaitais que tu conitnues de te confier à moi..et je pensais que tu n'y arrivais pas justement parce que tu avais besoin de te confier de moi donc tu ne pouvais pas le à moi.

... je ne pense pas que ta relation avec Tsubasa était ou est réparable. Parce qu'elle n'a pas ce type de racines-là, Eiki. Elle est douce, délicate, fragile et superficielle. Vous l'aimez ainsi. Aucun de vous ne s'y est brûlé, même si la flamme s'est allumée un court instant. Tsubasa a choisi d'etre honnête avec toi, mais cela a causé une brèche dans vos valeurs, alors que c'était votre point fort en commun. ... mais nous Eiki. Toi et moi. Et si tu étais capable de m'accepter avec toutes mes erreurs, comme tu le fais depuis toujours?

*Songeant que si Tsubasa acceptait les "affronts" d'Eiki comme celui-ci les nommait, c'était parce qu'il l'aimait sincèrement, Oseki commencait à comprendre la force d'accepter ceraines choses par amour. Il comprenait aussi qu'Eiki n'avait pas été ccapable d'accepter Tsubasa. Et lui, avait-il quelque chose à accepter d'Eiki? Et s'il acceptait l'amitié un peu plus tendre qui existait entre Eiki et Tsubasa, est-ce que cela rendrait Eiki plus heureux? Ou moins, car il se sentirait moins prioritaire pour son seme? Oseki fit un petit sourire en coin à cette pensée. Penser à ce qu'il désirait faire, accepter, ne pas accepter lui donnait envie de prendre des notes. Il choisit de continuer sa lecture encore un peu, car il était plutot convaincu que c'était le moment où il passait chez Eiki (et Deokin) à son tour et venait toucher Eiki à jeun, cette fois.*

Si tu es prêt à t'engager avec moi... Eiki. Trouvons les conditions te sécuriseront, qui me sécuriseront.
Revenir en haut Aller en bas
Eiki Anahiki

Eiki Anahiki

Messages : 2083
Date d'inscription : 24/11/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 20:38

J'ai choisi de continuer à penser à tout ceci, et je me suis dis que peut-être avec le temps,j'arriverais à faire du sens de ces mini-bordels, que j'arriverais à demander d'autres explications à Tsubasa. Je venais de sortir ma tarte du four, que j'ai recu un appel d'Oseki. J'étais nerveux journal, parce que je pensais justement que j'Avais envie de me confier. Comment a-t-il su? Il était comme d'habitude en plus mais cette fois, sais-tu ce qu'il a osé demander? Il m'a demandé si mon corps était correct!!! Ah journal je lui aurais donné plein de coups! Ce coquin il me met dans cet état, et me laisse des jours sans pouvoir marcher et là me demande si je suis ok?! Il mériterait que je le secoue et que je le chatouille tout plein!

Il voulait que je réponde à toutes sortes de questions sur mes souvenirs et il n'en était pas question! Je lui ai dit que je n'Avais aucun souvenir et que c'Était mieux ainsi! Il insistait journal et je ne voulais pas repenser à tout ce que cette soirée m'Évoquait! Surtout pas apres la discussion avec TSubasa! J'ai chicané Oseki et puis j'ai raccroché. Journal, il n'a pas changé d'une miette, même quand il fait son incorrigible comme ca! Je voulais tenter de mettre tout au clair de ce qui s'Était produit, alors je suis allé prendre un bain journal. J'essayais de me détendre mais ces idées qu'Oseki me remettait en tête me dérangeaient. Je me suis observé, j'ai regardé s'il restait des traces de ce qu'il avait fait. Je me suis demandé quelles places il avait réellement touché, ce qu'il avait fait, ce qu'il avait aimé. Mais il ne fallait pas que je pense à cela journal!!! Surtout pas la! J'Essayais de me controler et de ne pas avoir toutes ces pensées. Et puis j'Ai entendu sonner à la porte. J'Ai crié journal de panique. Comment se faisait-il? Et puis de facon insistante la personne a sonné et sonné. Je me suis levé en panique, et j'ai enfilé ma robe de chambre. J'étais tout mouillé journal. J'ai demandé qui c'Était et devines qui?!!! Oseki bien sur d el'autre bord de la porte, mais que faisait-il la àa faire un vacarme à en réveiller tout le campus?!! Bien vite j'Ai overt la porte et je l'ai tiré à l'intérieur pour qu'il cesse cette cacophonie!
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2639
Date d'inscription : 14/12/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 21:11

Incorrigible... oui j'aime ce mot qui me qualifie. Tu me disais toujorus que je l'étais; incorrigible, tanant, taquin, coquin. J'aime quand tu me reproches d'agir d'une facon qu'en fait tu aimes, mais tu refuses d'avouer. ... Youko aussi m'a appelé comme ca. Cela me rappelait comment tu me le disais, et comment je voulais que tu continues de me le dire. ... >.> Il ne faudrait pas que Korin entende cette pensée, mais j'aime être le tanant de ceux qui me sont proches. On dirait que cela me valorise... Alors être appelé ainsi, ca me rapproche de la personne qui l'emploie. C'est comme si on me disait qu'on était fier de moi. ...aah et plus je lis ici, plus je suis fier oui ^^ !

*Ce n'était pas un hasard si l'autre personne qui avait attiré Oseki était Youko, c'était bien parce qu'Elle avait des traits et des agissements qui rappelaient un peu Eiki. Lire comment Eiki le chicanait à nouveau lui fasait du bien, et Oseki secoua la tête. Il ne voulait pas être un "brat" comme Korin, mais il aimait bien se faire "réprimander" aussi naivement. C'était juste une excuse pour porter le blâme de ce que les deux concernés désiraient, et lui était celui qui avait le guts d'agir ou de parler, simplement. Il laissa un grand sourire se tracer sur ses lèvres alors qu'il imaginait Eiki dans le bain qui ne pouvait s'empêcher de penser à tous les endroits touchés par Oseki. Pensait-il qu'il y avait des endroits intouchés? Ayant un petit rire d'imaginer Eiki qui criait, Oseki se rappelait ne pas l'avoir entendu. Il avait insisté. Il ne savait pas que celui-ci était dans le bain et avait voulu absolument u'il lui ouvre et lui réponde. Mais uq'il ouvre en robe de chambre et le tire à l'intérieure, c'était très imprévisible!*

Je ne t'ai pas souvent vu en robe de chambre... j'avais vraiment envie de la détacher et de te faire bien des atouchements... Tu devrais en mettre plus souvent. Ca me rappelle tes pyjamas et comment je peux percevoir tes pointes sous le tissu doux et lisse. L'entrée est facile entre deux boutons, alors avec la robe de chambre c'Est encore plus facile.

Tu aurais dû m'en vouloir. Pour plusieurs raisons. Et pourtant tu me tirais à l'intérieur. Tu me voulais... mais tu n'étais pas encore prêt à te l'admettre. Combien de temps, Eiki? Combien... j'étais prêt à être patient mais... cela a été plus difficile quand Tsubasa a choisi de revenir à l'attaque et que c'était difficile pour toi de choisir. Mais ce jour-là quand tu m'as amené à l'intérieur... je crois que tu savais ce que tu voulais et moi aussi. Tu voulais que je te touche en ayant toute ta tête et ta conscience. Tu voulais sentir combien je te désirais, Eiki. ~
Revenir en haut Aller en bas
Eiki Anahiki

Eiki Anahiki

Messages : 2083
Date d'inscription : 24/11/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 21:29

Journal je ne comprends pas comment je me suis mis dans une telle situation! Oseki venait me visiter, était-ce ma colère de plus tôt au téléphone qui l'avait amusé à ce point qu'il voulait continuer à me taquiner? Il me regardait comme s'il ne m'avait jamais vu ainsi mouillé et dans la robe de chambre et j'en étais terriblement gêné. Je me suis croisé les bras et tenté de me cacher et l'ai encore chicané d'être venu à l'improviste ainsi. Il me disait qu'il voulait vérifier si j'allais bien et de toute évidence oui. Il avait l'air véritablement heureux journal, et moi j'étais très gêné. On aurait dit que ce n'Était plus le même Oseki maitnenant. Que pensait-il vraiment de moi? Il me posait toutes ces questions sur ce qui était arrivé et que je ne me rappelais que partiellement, et moi je n'arrivais pas à poser celles qui me brulaient les lèvres. En fait je n'arrivais même pas à regarder Oseki dans les yeux!!

Oseki m'a prit par le menton et voulait que je l'embrasse journal mais je lui ai dit que je ne pouvais pas. Il m'a questionné pourquoi et je lui ai dis pour ce qui venait de se passer avec TSubasa. Il m'a immédiatement serré contre lui. Il a compris je pense... pour quelques minutes. PArce qu'aprèes, il a passé sa main dans mes cheveux mouillés et m'a demandé ce à quoi je pensais dans mon bain. Quelle question! Je n'allais pas lui répondre !! J'ai tenté de me sauver de lui et de protester mais il me tenait et c'Est là que j'ai réalisé que je ne m'Étais toujours pas calmé de ce qui me hantait dans le bain. J'étais tellement mortifié journal!! J'aurais voulu me cacher! Je voulais me sauver de lui, mais comme lorsqu'il me chatouille, OSeki a de si longs bras. Je lui ai dis que j'allais le mouiller si je restais aussi proche et il m'a dit que c'Était ce qu'il voulait...

Journal je ne sais pas ce qui m'a prit, mais je tentais de me sauver, et Oseki lui a trouvé une facon d'entrer sa main dans ma robe de chambre. Sa main a glissé entre mes cuisses, et moi j'ai bien cru que je glisserais entre les siennes. J'ai voulu m'agripper à lui, à son chandail, de toutes mes forces je l'ai retenu. Je me suis cahcé contre son torse, et sous le peignoir je l'ai senti remonter, sur ma peau humide, et venir s'entourer là ou j'en avais mal de me retenir. J'ai senti la force quitter mes jambes, et l'autre bras d'Oseki me maintenir contre lui. Son mouvement vif, et sa main qui me couvrait en entier, j'Avais l'imrpession qu'il commandait à mon corps de pulser entre ses doigts. Journal j'Étais si coupable.. en plein milieu de l'appartement de mon fils. J'en sentais l'unique vêtement qui me couvrait et ce n'était pas assez pour cacher tout ce qui se produisait. Venir entre les mains d'Oseki comme ca, qu'Est-ce qui me prenait? Comment avais-je osé? C'Était si mal alors pourquoi était-ce si bon? Et pourquoi me fallait-il réaliser que je pouvais le repousser seulement une fois que l'humidité descendait le long de mes cuisses? journal... je ne sais pas ce qui s'est produit.
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2639
Date d'inscription : 14/12/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 22:08

Colère? ... je ne me rappelle pas qeu tu étais vraiment en colère. Tu m'en voulais, mais je ne jugeais pas que tu étais en colère. Moi j'étais heureux de t'entendre, de t'entendre être toi bien normalement et j'avais envie de te voir. Je voulais te voir, je m'ennuyais de toi et je voulais m'assurer de l'état de ton corps, oui. Je pensais qu'en te posant mes questions, j'évoquerais quelques bribes de souvenirs en toi. Je pensais... je pensais que cette drogue devait diminuer les inhibitions, pas effacer la mémoire. Faisais-tu semblant de ne pas te rappeler? Tu ne voulais pas y penser alors tu essayais d'effacer les souvenirs. Et moi je voulais qeu tu y penses. Je voulais que tu le ressentes partout en toi...puis j'ai bien vu que tu y repensais, maintenant.

Je voulais t'embrasser, et tu me refusais. Pourtant tu m'avais déjà embrasés deux fois..sans compter ce jour-là avec la drogue. Je sais que tu ne voulais pas. Je sais que tu voulais te sauver et réfléchir... mais je n'ai pas ta patience Eiki. Certainement pas! Et quand je t'ai senti... j'ai pris ma chance. Tu ne voulais pas de mon baiser, mais ma main à ta masculinitié tu ne la refusais pas. Finalement, si je ne t'embrassais pas, je pourrais t'entendre. C'était un bon compromis. Je me suis rapidement excité et emporté, j'avais tellement envie de t'entendre que j'allais plus vite que ce que je me savais capable de faire. J'aime quand tu t'agrippes et que tu ne sais plus si tu veux me tirer ou me pousser....

*Oseki lisait combien c'était mal mais bon avec un sourire des plus macho. Il aimait cette manière d'écrire d'Eiki, et comment il mettait l'emphase sur le fait que c'était mal. C'était mal, mais il aimait tellement. C'était mal, mais il le désirait profondément. C'était mal...et c'était toujours bien plus érotique que les mentions d'activités avec Tsubasa. Oseki se mordit les lèvres. *

Ce n'est qu'après le pêché réalisé que tu voyais combien tu y avais été victime, ne Eiki? Pourquoi est-ce si mal de faire ce que tu désires? ...mais peut-être le désires-tu autant parce que c'est mal? Et s'il fallait que cela reste "mal" pour que tu l'apprécies réellement? Alors que moi je m'obstinais à vouloir faire de nous quelque chose de "bien", et par là je veux dire comme un couple, toi tu t'excites du fait que nous soyons si "mal". Alors... il faut que nous restions "mal". ... comment rester "mal" et rester aussi liés, Eiki?
Revenir en haut Aller en bas
Eiki Anahiki

Eiki Anahiki

Messages : 2083
Date d'inscription : 24/11/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 22:16

Comme Deokintsu allait rentrer d'une seconde à l'autre journal, j'ai fini par me sauver d'Oseki et je lui ai dit qu'il était trop tanant et qu'il devait quitter! Que si Deokintsu l'attrapait chez lui il était cuit! Mais pour qu'il parte j'ai dû lui promettre d'aller chez lui à nouveau sous peu... et journal l'idée m'emballait et m'effrayait tout à la fois. Je suis retourné dans le bain, accablé par ce que je venais de faire. Il allait falloir nettoyer tout cela. J'Étais si gêné journal, cette fois.. cette fois Oseki venait de me toucher, mais lui qui aime les femmes... et ce qu'il avait fait... Je sais que ce soir-là il m'a fait toutes sortes de choses.. mais je n'ose pas y songer. Mais quand je serai de retour chez lui, ne verrais-je pas que cela? Son bureau, et ce que nous y avons fait. Sa chambre. Les attaches. journal je ne peux pas! Ahh dans quelle situaiton me suis-je mis encore? Tout est complèetement fou! Fou!

J'ai besoin de réfléchir, et j'ai peur que si j'y pense trop, journal, mon fils va m'entendre et me suspecter. JE ne sais pas que faire, ni quoi penser. J'ai de la peine pour ce qui est arrivé à Tsubasa, et Oseki vient me mettre toutes sortes d'idées en tête et me toucher de la sorte, sans que j'en comprenne la signification. Journal je ne suis pas prêt pour ceci! Que vais-je faire...


* Cette section du journal se terminait et poursuivait avec des entrées sur la vie quotidienne. *
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2639
Date d'inscription : 14/12/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 22:46

*Ayant un petit rire malgré lui à l'idée que Deokintsu lui feriat la peau, Oseki voyait bien que plus ça changeait et plus c'était pareil. Deokin avait tojours une occasion ou une raison de lui en vouloir. Oseki se rappelait d'Avoir fait du chantage pour obtenir d'Eiki la promesse qu'il viendrait le voir en échange de partir maintenant rapidement. Il ne voulait pas être séparé de lui longtemps, mais aimait l'idée de forcer ainsi Eiki à nettoyer ses propres preuves répandues sur le plancher, chez son garcon. C'était prendre conscience de ce qui venait d'être fait, de son appréciation, et de justement combien "wrong" c'était. Lire les craintes d'Eiki de retourner dans la maison aux 4 sections, Oseki fit un petit sourire en coin.*

Tiens cette fois c'est toi le coquin, Eiki. Tu t'en souviens. Assez bien même, ne? Pourquoi ne te donnes-tu pas la permission d'y repenser? Tu as aimé, ne? Tu écrivais que c'était tout ce dont tu te rappelais, mais finalement tu t'es rappelé autre chose, je vois bien.

Oui... oui je sais bien que j'aime les femmes. Et alors? ... Est-ce que le fait que j'aime les femmes fait en sorte que j'aime moins ce que je fais avec toi? Toutes les fois, j'ai toujours éprouvé un fort désir pour toi Eiki, parce que le fait d'etre toi m'Excite bien plus que peu importe ton genre. Mais j'admets... j'admets éprouver un sentiment de supériorité de voir mon meilleur ami, ce doux et petit homme indépendant, être sous moi, être mon uke, me laisser le pénétrer corps et âme de la sorte...

*Feuilletant la suite, Oseki trouvait des jours plus normaux. Il alla vérifier la dernière entrée de ce journal-ci, pour voir la période qu'il couvrait. Il savait déjà qu'il ne pouvait pas lire le dernier journal, et alors la majeure partie des difficultés s'y trouvait. Par contre, il ourrait ensuite lire sur lorsqu'ils étaient plus ensemble, lorsqu'Eiki était venu habiter ici et toute leur histoire d'amants.Deja ce jour et soir, Oseki avait lu et compris plusieurs autres détails. Il voyati aussi les thèmes récurrents dans les écrits, les émotions plus faciles à comprendre, plus difficiles, et celles tellement bien écrites entre les lignes que c'était difficiel de comprendre qu'Eiki lui-même ne les avaient pas comrpises.*
Revenir en haut Aller en bas
Eiki Anahiki

Eiki Anahiki

Messages : 2083
Date d'inscription : 24/11/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 23:03

* Et la dernière entrée du journal allait comme suit. Il ne fallait pas oublier que les journaux de Eiki n'Étaient pas nécessairement un recueil de pratiques dévergondées. *

Cher journal,
Je commence enfin à maîtriser le graphisme sur ordinateur. Faire tous ces cours en accéléré pour retrouver mes capacités n'est pas ce qui est le plus simple mais je me sens jeune à nouveau. J'ai l'impression que mes journées sont bien remplies et j'ai hâte d'Avoir un projet sur lequel appliquer ce que je sais. Par chance, quelques contrats me sont tombés dans les mains que je peux remplir malgré mes techniques plus contemporaines. C'est un plaisir que de retrouver la gestion de mon nom et ma compagnie, d'avoir enfin un compte de banque avec quelques dollars à l'intérieur! On dirait que je sors de l'université à nouveau journal, alors que mon fils est entrain d'y graduer! Avec Setsuna-kun je suis allé revisiter le campus de Sakuraba, pour comparer à l'Époque ou nous y étions. Je me souviens de l'austère département de commerce ou j'allais voir mes amis. C'est un endroit si moderne, si riche en architecture, que nous en avons passé des heures à admirer ce qu'ils ont fait du lobby! Il y a des jours ou je m'émerveille de ce qui est créé et parfois je réalise que je suis dépassé et que même si je le veux, je n'arriverai jamais à rattraper les années qui me manquent. Il y a tant de nouvelles modes et de nouvelles technqiues et me voila loin derriere. Je n'aurai jamais la chance d'avoir une carriere vétérante. Tout est à recommencer, et on me dira que je suis vieux-jeu toute ma vie. Mais journal, avec Deokintsu qui n'a pas besoin de moi, qu'est-ce que j'ai, si je n'ai pas mon métier?

Quand j'ai revisité la faculté d'architecture, j'ai reconnu un ancien sensei, Watanabe-sensei qui m'avait enseigné.Journal j'Étais si ému, il m'a parlé sans savoir ce qui m'Était arrivé, me demandant ou j'en étais et ce que j'avais opté comme direction de carriere. J'étais un peu embarassé de cacher quelques aspects de la vérité, mais quand je lui ai parlé de mes gouts et des projets anciennement réalisés et que je m'en cehrchais des nouveaux, il m'a proposé de venir assister en tant qu'assistant professeur pour me permettre de trouver de nouveaux horizons et me faciliter avec les nouvelles technologies. Ah journal! Je l'aurais serré dans mes bras! Je suis vraiment excité de travailler avec lui et d'avoir la chance de retrouver ma passion, de la mettre à jour! Je sens que je vais à nouveau passer mes journées dans la bilbiothèque que j,aimais tant, mais je ne croyais jamais revenir, journal!
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2639
Date d'inscription : 14/12/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 23:33

*Bien sur Oseki savait que les journaux ne servaient pas qu'a écrire les événements dévergondés. Il lisait quelques sections plus particulières, oui, mais c'était surtout parce que cette sphère était celle qui lui était la plus mystérieuse. C'était là où il comprenait et prévoyait Eiki le moins, alors il espérait en fait que l'écrit lui serve de piste pour ce qu'il n'avait pas su comprendre avant. Il s'accrochait à mieux vaut tard que jamais sans réellement savoir si c'était vrai, mais Oseki avait besoin de s'accrocher à une forme d'espoir. La dernière entrée n'était pas sur des moments obscènes, et s'il n'avait que de l'intérêt pour cela, il ne l'aurait pas lu. Toutefois, lire sur comment l'aspect personnel et professionnel venait renforcir son sentiment de bien-être et d'autonomie, Oseki était content. Il aimait lire et revivre des accomplissements dans la vie d'Eiki, et ce même s'il connaissait les grandes lignes. Il y avait encore quelques détails qui étaient différents. *

Ah! C'est donc ça ton contact! Tu m'Avais parlé d'un ancien professeur qui t'avait invité à etre assistant, et je trouvais que c'était une excellente idée poru toi. C'était plus permissif que d'etre directement professeur, et cela te replongeait dans la réalité de la nouveauté du milieu. C'était une très bonne idée après tes cours, oui. C'est beau de pouvoir lire ta bonne humeur dans ces mots, Eiki, et dans tes exclamations. J'ai l'impression de voir ton sourire et de ressentir toute sa chaleur... cela me manque. ... quand reviendras-tu, Eiki? ... je voulais qeu tu prennes du temps pour toi oui, mais je ne voulais pas que tu partes.

...Assistant-professeur...alors il devrait y avoir un autre journal entre celui-ci, et le dernier le mauve. Je crois que le mauve je lui ai donné avant notre premier voyage dans le cadre du OHU, mais je ne sais pas quand il a commencé à l'utiliser... je sais que c'est celui qu'il avait pour le deuxieme temple.

C'était le bleu royal avec un motif noir sur le dessus et un qui était son opposé, sur le dessous. Comme tu étais bien auprès de Masashi et que c'est la couleur uqi lui va le mieux, j'ai pensé que tu t'y sentirais à l'Aise. Masashi aussi est professeur à l'université...bien que pas du tout dans la meme faculté. Avez-vous lunché ensemble? ...

*Ayant hate de revoir Eiki, Oseki regardait son cadran et se demandait s'il pouvait faire avancer le temps. Il savait qu'il ne devait pas, qu'il avait encore à lire et écrire et acquérir des connaissances. Mais il voulait cruellement entendre et voir Eiki et le tenir contre lui. Il voulait qu'il pose sa tête sur ses genoux et se confie, se confesse, et le pardonne. Oseki retourna dans la chambre d'Eiki pour récupérer le prochain journal, l'amena à lui et attendit un instant. Il contempla d'écrire à Eiki, commenca des mots, puis s,arreta. Il effacait et recommencait*

"Je m'ennuie de quand tu mettais ta tête sur mes cuisses" ... non. "t'ennuies-tu de poser ta tête sur moi pour te confier?" ... non. "J'aimerais passer ma main dans tes cheveux présentement" ... mais peu importe ce que je lui écris, en ce moment, je ne crois pas que ces mots lui feraient plaisir du tout... je dois être patient. Je dois... laisser un peu la distance. Je le sais, rationnellement, c'est que... je n'aime pas la rationnalité. Je n'aime pas...être séparé de toi, Eiki.
Revenir en haut Aller en bas
Eiki Anahiki

Eiki Anahiki

Messages : 2083
Date d'inscription : 24/11/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptyVen 26 Juin - 23:43

* Le journal bleu couvrait la fin de l'été, le party SM, la séparation de Masashi-kun, l'Halloween et la maladie de Deokin jusqu'à quelque part au milieu du cosplaycon, endroit ou Oseki avait opté pour donner à Eiki le journal. Il le lui avait donné en plein milieu de la réunion avec trimâle, et alors qu'il n'était pas pratique de transporter quelque chose. C'Était un miracle que Eiki ne l'Avait pas perdu au courant de la journée et avait pu lui donner autant d'amour qu'à tous les autres.

Même si Oseki espérait lire des moments particuliers, il n'était pas le héro de ce journal qui se concentrait beaicoup plus sur Deokin et comment Eiki était triste et désamparé par la situation. Autant que le déménagement chez Oseki lui avait fait du bien et il était reconnaissant, il n'En restait pas moins que toute son attention était donnée à la maladie de son fils et il n'y avait pas eu beaucoup de place pour autre chose.

Comme d'habitude, Eiki était relativement ingrat envers ceux qui lui donnait beaucoup, spécialement Oseki. Il n'avait pas été émotionnellement apte à lui donner toute la gratitude qu'il ressentait ou à profiter de la vie commune, du retour dans sa demeure. Apres tout elle survenait aussi une fois que Eiki finissait par trouver un équilibre et une paix dans son quotidien et était à nouveau complèetemetn chamboulé. Au cosplaycon Eiki avait été content de retrouver ses amis et comme fidèle à son habitude avait négligé son meilleur ami pour ses plaisirs personnels, résultant en multiples conflits supplémentaires. Il n'en avait écrit que les grandes lignes de ses tourments. *
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2639
Date d'inscription : 14/12/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptySam 27 Juin - 0:13

*En fait, Oseki ne cherchait pas à y lire d'etre le héro des journaux d'Eiki. Il savait fort bien que celui-là arbitrait les tourments en lien avec la maladie de Deokin et c'était pourquoi il n'aviat pas débuté la lecture non plus. Eiki n'était pas ingrat, il avait priorisé la maladie de son fils et avec raison c'était central! Oseki était un type envahissant et Eiki avait son fils en priorité, puis il avait aussi de forts liens avec Trimâles. Si Oseki avait donné l'autre journal à Eiki à ce moment-là, c'était justement une tentative un peu désespérée de s'immiscer dans sa vie et dans ces moments avec ses amis. Il ne voulait pas perdre son importance, son rôle, sa place, et s'efforcait de l'imposer et le rappler à Eiki. *

Ici... c'est l'Halloween entre autres. Je sais très bien ce qui s'y produit... la séparation plus qu'officielle avec Tsubasa, et la maladie de Deokintsu... je suis égoiste, Eiki, mais je... avant de m'arrêter pour ce soir, j'aimerais... lire ce qeu tu as pensé, après l'Halloween. CEtte fin, officialisée pour la 3e et dernière fois, pourquoi n'a-t-elle pas été la fin, finalement? ...est-ce que pour toi il y aviat un début de nous? ...je sais bien que si c'Est la fin de Tsuabsa et toi, ce n'estp as logique que ce soit le début de toi et moi. Mais cela faisait quand meme trois événements problématiques entre vous...

Mon impatience... et mon égoisme font en sortes que j'attends constamment des réponses à mes questions, directes comme indirectes. Mais comment pourrais-tu répondre à ce que je n'ai pas su prononcer et te demander directement? La où j'attendais que tu me parles, moi-même je ne t'ai pas parlé. Je veux savoir ce que tu as compris de cette "rupture" avec Tsubasa. Était-ce a l'Halloween que c'était la rupture, à tes yeux? ... J'accepte mes torts Eiki... Pourquoi était-ce une rupture avec Tsubasa? Comment l'as-tu réellement senti alors que j'ai insisté à nouveau pour te montrer que je voulais être là, que je voulais être tout cela pour toi? ... J'aurais dû te le dire très clairement. "Eiki je veux être ton meilleur ami...mais aussi ton amant, et ton partenaire. Je veux être tout pour toi." ... Je ne sais pas si tu aurais accepté. Cela va contre ton indépendance, non? Comment se fait-il que tu sois autant indépendant et moi... aussi dépendant de toi?
Revenir en haut Aller en bas
Eiki Anahiki

Eiki Anahiki

Messages : 2083
Date d'inscription : 24/11/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptySam 27 Juin - 0:32

* Si l'on feuilletait pour trouver la bonne section parlant de l'halloween, celle-ci n'Était pas si longue, parce que le lendemain Eiki avait eu le choc pour la chirurgie de Deokin, et était resté plusieurs soirs avec Oseki en fait, complèetement inconsolable le temps que son fils était à l'hopital. A nouveau c'Était déplacé et exagéré de sa part considérant que Oseki venait de perdre son fils, mais Eiki n'avait pas toute sa tête et était inquiet pour l'opération et le mot cancer quand même. Ainsi il avait écrit quelques détails sur l'halloween beaucoup plus tard, utilisant le même code couleur pour signifier que c'Était un événement passé. Il faisait un grand hommage au temps passé avec Setsuna, particulièrement. Son gendre qui était devenu un ami pour lui, un membre de la famille comme plusieurs n'avaient pas pu se former de place avant, Eiki avait accueilli Setsuna à bras ouverts, mais aussi l'aimait pour tout le rayon de soleil et l'énergie qu'il était. Souvent il n'avait pas besoin de Deokin pour le voir, et la section qui parlait de lui était longue et éloquente. Toutefois concernant le père... *

C'était un choc de voir Tsubasa porter un costume d'une telle extravangace devant tous. Je n'aurais jamais pensé qu'il aurait osé porter un tel costume, lui qui est si droit et si froid! C'était à crier au scandale, et voila qu'il s'affichait avec Seiken-kun au bras, ce beau jeune homme que Masashi-kun fréquentait. Ca en était trop pour moi. Je ne savais pas comment gérer cette vision, le fait que ce jeune homme a l'âge de Setsuna-kun, ou comment cela me faisait sentir. J'ai compris journal, ce que Tsubasa aime, et ce que je ne suis pas. Tsubasa aime être séduit, par un bel homme, capable de se mettre en évidence, d'exprimer ses désirs, d'inspirer la sensualité. Il aime quelqun de beau à regarder, un beauté qui se déshabille, une énergie sans pareil. Tout le contraire du gamin que je suis, dans un costume pouffi avec des manières qui ne connaissent rien à rien. C'est pourquoi le regard de pitié qu'il m'a fait en venant me parler journal, j'avais tellemetn honte d'être habillé comme je l'étais, et honte d'être ce que je suis.

Tsubasa m'a abordé sur le Eiki du passé et celui du présent, et le Tsubasa du passé et le Tsubasa du présent. Journal je ne sais pas si je m'attendais à cette discussion, cette conclusion. Tsubasa mettait clairement en mots comment je ne le satisfairais jamais, et de le voir venir me parler et me le dire me faisait si mal. J'en avais déjà fait le dueil mais pouruqoi devait-il venir me le répéter? Je me sentais si humilié d'être si petit et ridicule devant le beau et grand homme qu'il était. Je voulais oublier que je l'avais déçu, et qu'il préférait eclui qui était mort, celui qui avait dicté toutes ses fantasiies, que celui qui était vivant. J'ai regretté d'Avoir attendu ma premiere fois avec lui. A quoi bon alors? Pourquoi m'Étais-je autant retenu.. que signifiait cet amour si finalement il n'y avait rien de compatible? J'ai supplié Tsubasa d'oublier le pathétique Eiki depuis mon retour. D'oublier toutes ces choses que j'avais faites qui l'Avait décu. Je lui ai demandé de ne garder que le souvenir de notre premiere et unique vraie nuit. Et puis je lui ai souhaité beaucoup de bonheur, je voulais qu'il parte. Comment aurais-je pu encore placer un mot?

Son départ m'a permit de pleurer à mon aise, et je me sentais à la fois tellement mal dans ma peau que j'avais envie de l'arracher de mon corps. J'avais envie d'être autrement, une autre personne, quelqun de fier, et qui ne décevrait personne. Mais même si je me couvrais de honte, je me sentais libéré d'un poids. Libéré de ma culpabilité. Libéré d'avoir trahi Tsubasa alors que de toute facon, rien ne fonctionnait entre nous. Cela fonctionnait si mal qu'il n'Était pas dérangé de ce qui était arrivé avec Oseki en bout de ligne. C'Était à ce point que c'était moche... que j'étais moche. Journal, je sais que OSeki a voulu être gentil et me dire que ceci était faux, mais je n'Avais pas le gout de l'entendre. Qu'il se taise. Je voulais avoir le droit d'un moment avoir de la vraie peine sans culpabilité, de vivre mes émotions, mais déja on essayait de les modifier encore. De me faire penser autrement. Je me sentais envahi dans mon intimité, dans ma tête. Je savias qu'il m'imposait une image qu'il a de moi, et non pas ce que je suis réellement. C'est la que j'ai compris journal, que l'attachement de mon meilleur ami, tout comme l'amour de Tsubasa n'Était qu'une image qu'il se faisait de moi. Et qu'un jour la déception le rattraperait lui ausssi. Un jour je lirais dans ses yeux la même déception, le même dégout, le découragement. Un jour, quand une femme viendra voler son coeur et lui montrer la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2639
Date d'inscription : 14/12/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptySam 27 Juin - 0:55

*Il n'y aviat en effet qu'un seul soir à écrire avant que la nouvelle pour Deokin ne tombe. Oseki l'avait entendu du jeune lui-même, et c'était surement pourquoi il avait voulu rasusrer Eiki aussi rapidement ce soir-là. Il était maladroit dans sa manière de faire, parce que ses méthodes de surmonter les blessures étaient différentes de celles d'Eiki et son réflexe était de lui montrer ou de lui proposer les siennes. C'était ainsi dans tout, car c'était bien aussi ainsi qu'Oseki avait parlé de plusieurs domaines vec Eiki. Il exposait ce qu'il aimait et demandait à Eiki ce que lui aimait, comme si c'était ainsi qu'ils apprenaient à se connaitre l'un et l'autre. Bien qu'il avait souvent été l'oreille d'Eiki, Oseki l'avait rarement vu être démoli ainsi et avait probablement mal formulé ses mots. Le plus jeune écrivait qu'il avait tenté d'etre gentil, mais Oseki comprenait aussi qu'il avait dû un peu trop envahir l'espace, l'intimité, les émotions qu'Eiki éprouvait. Ce n'était pas nouveau, et cela faisait partie de son comportement envahissant, mais ceci était un exemple de moment où c'était de trop. Toutefois, il avait voulu exprimer que là où Tsubasa le trouvait moche ou décevant, lui en était particulièrement excité. *

... la honte qui revient à nouveau. Quand quelque chose se passe, tu prends beaucoup les situations personnelles, comme une atteinte à ton égo et à ta personne. ... comment aimerais-tu etre, alors? Si tu as autant honte de qui tu es, comment aimerais-tu etre, Eiki? Nous t'aimons tous comme tu es... Deokintsu, Masashi et moi en particulier.

*Tsuabsa était venu confronter Eiki sur le fait que c'était réellement la fin car lui ne voulait plus enchainer Eiki à lui. Pour son oeil habitué, il aviat vu la dynamique entre Oseki et Eiki pour la 3e fois et savait qu'il devait relâcher celu qu'il aviat aimé depuis l'adolescence. Peut-etre qu'il aurait pu insister et tenter quelques audacieuses demandes, mais ses désirs étaient maintenant plus difficiles à combler. Son amour par contre, n'avait pas changé. Cela expliquait aussi poruquoi il éprouvait beaucoup de difficulté à relâcher réellement Eiki et passer à autre chose. Puis, Oseki lisait la section où Eiki disait qu'il aurait voulu être quelqu'un de fier, qui ne décevrait personne.*

Eiki...décevoir personne, c'est complètement irréaliste. ... Moche? Non c'est parce que Tsubasa ne comprend rien à ton charme, Eiki. Ah? ... oui. Bon. C'est sur que dans ta tristesse et dans ton sentiment de honte, tu ne voulais surement rien entendre de ce que j'avais à dire. Modifier tes émotions? N-non. c'est juste que... bien.. peut-être. Je ne suis pas enchanté à l'idée que tu ressentes de la honte. La peine, c'est normal et je pense que tu avais besoin de la vivre oui. Comment ca, t'imposer une image que j'ai de toi? ... Déception, dégout et découragemnet? Non. Eiki ce n'est pas ca du tout! ... Merde. C'est exactement ce que tu ressens. C'est ce que tu penses que je pense, et puisque j'ai couché avec elle, c'est maintenant ancré dans ton esprit de manière rigide, tel comment tu as toujours fonctionné.

S'il y a une chose, j'aimerias au moins parvenir à te faire comprendre que je n'éprouve pas de dégout et de découragement. Et ce n'est pas de la déception non plus. J'ai été blessé, oui, mais ..toi aussi. et etre blessé n'est pas suffisant pour justiier mes actions. Mais cela ne veut en rien dire que j'éprouve du dégout ou du découragement!
Revenir en haut Aller en bas
Eiki Anahiki

Eiki Anahiki

Messages : 2083
Date d'inscription : 24/11/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptySam 27 Juin - 12:38

* Ce qui était particulièrement irritant de Oseki, c'Était combien il disait toujours "tout aimer" et "aimer Eiki comme il était" mais agissait tout le contraire. Il répétait comme une machine à quel point celui-ci n'Avait pas besoin de changer et qu'il était bien ainsi, toutefois il se permettait d'être blessé et d'assumer toutes sortes de choses négatives à son égard. En plus, il répétait combien "changer par amour" et "faire des compromis" était important pour une relation. Ces contradictions frustrantes, et continuelles ahcevaient de démontrer combien Oseki ne voulait pas s'admettre comment Eiki ne correspondait pas à ses critères, prétendant aimer un côté, puis dans son dos, lorsqu'il le tournait, se plaignait de douleur, de peine et de rejet secondaire à ces comportements qu'il disait aimer. A un certain moment Oseki allait devoir se rendre à l'évidence qu'il n'aimait PAS plusieurs comportements de la part de Eiki et espérait que celui-ci les change.

Bien sur Eiki était un borné et unn aveugle face à l'impact de ses comportements pour les autres. Il n'Avait fait aucun effort pour retenir Tsubasa et s'Était appitoyé sur son sort, et ce même s'il était le premier fautif dans leur histoire, en ayant désiré Oseki malgré leur jeune relation. Restant las et mou à attendre que l'autre agisse n'Avait aucun intérêt, et peu importe les justifications, ce type de comportement était ennuyant et irritant pour le partenaire, peu importe ses gouts. Il fallait espérer que perdre Tsubasa puis Oseki lui donnerait une bonne leçon une fois pour toute. Il fallait qu'il voit le sommet de son égoisme légendaire et qu'il puisse soit vivre avec lui-même et l'épave de ses erreurs, ou bien y trouver des pistes d'amélioration tout en espérant le mieux pour ceux alentours de lui.

Le journal ne racontait pas vraiment d'autres événements sur l'halloween malgré combien spécial c'Était, parce que la maladie de Deokin changeait tout. Malheureusement, le registre de l'aventure était donc incomplet. *
Revenir en haut Aller en bas
Hikaru Oseki

Hikaru Oseki

Messages : 2639
Date d'inscription : 14/12/2013

Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 EmptySam 27 Juin - 13:01

*Oseki avait beaucoup d'apprentissage sur ce qu'il disait et ce qu'il ressentait qui se contredisait et aussi sur les actions qu'il entreprenait. Il aimait Eiki tel qu'il était, mais espérait avoir accès à un droit privilégié de connaître une portion plus affective de celui-ci. Il avait vu cette portion être démontrée dans sa relation avec Tsubasa, avant qu'ils ne soient "un couple" et plusieurs fois l'avait vu pendant, à co-habiter avec eux. Il avait son idée préconçue de ce qu'était un couple et une portion de lui voulait qu'Eiki et lui s'y conforment, alors qu'une portion de lui ne voulait absolumetn pas qu'ils s'y conforment. CEtte contradiction était difficile à vivre et expliquer, et encore plus difficile à comprendre pour Eiki (avec raison!). Comme Oseki préférait apprendre à modifier ses propres comportements qui déplaisaient à Eiki, il croyait que cela était normal et une preuve d'affection, une preuve de vouloir être et rester avec l'autre. Il croyait aussi que de vouloir faire quelques changements pour que l'autre se sente mieux était en effet une preuve de l'importance de l'autre et de la relation, mais cela ne voulait pas dire que l'avis était partagé. Oseki avait bien lu et vu comment bien il était têtu, et qu'il avait manqué plusieurs occasions où Eiki avait tenté des changements ou des réponses pour être aux goûts de son seme. ET pour lui, cela faisait plusieurs preuves qu'Eiki avait fait son bout de chemin, et que c'était lui qui ne l'y avait pas rejoint. Il comprenait qu'il était le responsable de son propre malheur.

Prenant ces réflexions en note, Oseki passa en revue ces comportements problématiques et les blessures imposées indirectement et inconsciemment à Eiki. Il tentait de faire le lien de cause à effet Entre ses agissements, la peine faite à Eiki, la réponse de celui-ci, comment Oseki avait plus ou moins interprété et comment il s'en était ressenti. Apres otut, Eiki faisait une étape supplémentaire en écrivant ses sentiments dans les journaux. Il réfléchissait et identifiait ses émotions et leurs sources, alors qu'Oseki les vivianet et ne réfléchissianet pas assez au fondement et aux impacts. Oseki déposa les jouranaux récemment lus sur sa table de nuit, et écrivit de longues heures avant de déposer ce journal aussi, par terre avec le crayon, puis s'endormir aux petites heures du matin.*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nature's breeze - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Nature's breeze   Nature's breeze - Page 21 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nature's breeze
Revenir en haut 
Page 21 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Centre-Ville :: Parc-
Sauter vers: