Forum Sakuraba

Une re-création d'un forum qui a une histoire de 10 ans...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Retour dans le passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
AuteurMessage
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 1803
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 31 Mar - 20:06

Miyuki: Il a toujours fait cet effet aux filles.. mais là il doit être pas mal content de faire ca aux mecs aussi, ne?

Nishiko: C'est deux choses différentes >_< ! Tantôt Ryo dansait comme un ace, là, c'est juste de la provocation avec son Masashi-kun!

Miyuki: Ha! Ca te provoque pas mal, en tout cas!

* S'il y avait un effet qui plaisait à RYoku, c'Était de voir combien Masashi était victime de l'ensorcelement effectué à son égard. Il ne semblait avoir aucune envie de s'éloigner et le faisait à regrets, avec difficulté à contrôler sson désir de se jeter sur lui. Et Ryoku, lui, était beaucoup plus en contrôle. Il offrait un regard ardent à son amoureux, effectuant les mouvements de danse de son côté alors que Masashi était plus loin, et se voulait faire encore plus attirant, dans le but de le faire flanchir, ce qui était un peu le but de cette chanson, qui affichait toute la torture d'attendre, de prendre les choses lentement, ce qui n'Était jamais leu genre, les deux toujours prêts à aller plsu vite, plus loin. *

Even though I've only got your perfect body in mind... and making it all mine... I feel like everything is possible... if I could i'd dance all night... dance all night for your eyes, until we can no longer wait, and join in heat again...

* COmme le jeu avait une tendance à faire imiter les vidéoclips des chansons, celui-ci comportait aussi une courte portion au sol, où le personnage de Masashi restait un peu plus sur les genoux, comme s'il était roi et ou celui de RYoku effectuait un peu les mouvements des danseurs de Kylie, avant de venir s'approcher de lui, comme s'il tentait de se l'approprier, de l'amener vers le sol avec lui. Il fallait un peu se déplacer mains et genoux au sol, et arquer le dos, avant de laisser ses mains monter le long du corps de son partenaire pour le regarder, probalement avec un regrd langoureux mais ceci n'Était pas requis. Et c'était une portion qui était des plus faciles pour Ryoku, après tout, il aurait été un bien mauvais uke s'il ne savait pas prendre les position les plus sexy, ses quatres membres au sol, ne? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 1781
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 31 Mar - 20:35

*Jiyu ne parvenait pas à échanger de regards avec les deux filles, mais il laissa un petit sourire se tracer sur son visage. Elles se nargaient, l'une était une ex de Ryoku et les deux semblaient indécises sur lequel était le plus sexy. C'était à la fois comique et étrnagement rassurant pour lui. *

Jiyu: J'aime mieux les voir comme ça qu'en conflits. Ils sont chauds et ils oublient tout le reste, c'est assez dérangeant, mais c'est impossible de remettre leur amour en question dans ces moments-là.

*Masashi était conscient que Ryoku était bien plus en contrôle que lui. Il était conscient de tout l'effet que son amoureux lui faisait et avait sur lui... et il était bien aise de se laisser lui être victime. Yasunari le traiterait surement de bon uke, mais Masashi s'en fichiait bien. Son amour et son attirance pour Ryoku n'avait pas de rôle attitré. Et son contrôle, sa passion, ses talents de danseur... étaient toutes des parties de Ryoku que Masashi aimait et dont il désirait encore plus. Lorsque la chorégraphie les amena vers le sol, Masashi avait l'impression de sentir toute l'augmentation de sa température, car en descendant il sentait la fraicheur du sol. Mais rapidement, apercevant Ryoku qui se déplacait à quatre pattes vers lui, Masashi se sentait comme une flamme, émanant toute la chaleur que son amoureux lui faisait ressentir. C'était atrocement difficile de ne pas se jeter sur lui pour lui enlever son costume et le faire sien. Mais C'était exactement la chanson, et ce qu'ils devaient faire. C'était une torture des plus plaisante, et Masashi flanchait de plus en plus aux mouvments de son propre corps plus que ceux du jeu. Il devait s'efforcer pour être parfaitement dans les temps et réussir le plus de bons coups possibles car ce score déterminait leur performance. L'aidant à se relever en capturant ses joues, Masashi devait ensuite glisser ses mains le long du corps de son partenaire, faire un mouvement de bassin contrôlé ensemble avant d'aller se mettre dos à dos contre Ryoku. Bien sur, les avatars n'étaient pas autant collés mais ca rendait la danse encore plus sexy, non?*

I wonder... does it make you feel like a seme? ...do you feel all the power you have over me? ... do you want this to last forever? Do you... enjoy dancing again? ... aah will I ... be able to stand this long enough for you to truly keep this dancing love?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 1803
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 31 Mar - 20:52

* Les deux connaissaient la chanson, connaissaient les mouvements, et surtout, connaissaient leur chaleur mutuelle. Ils n'avaient qu'à transformer le tout à leur image pour donner un spectacle captivant et sensuel, et d'ailleurs, avaient résussis à s'accumuler une petite masse de spectateurs. Certains un peu scandalisés, mais D'autres ne retenant pas leurs sourires. Et dans tout ce tourbillon d'audace, Ryoku appréciait particulièrement leur complicité, la facon qu'ils se rejoingnaient, ressentant les même tensions, étant complètement sous le charme l'un de l'autre. Alors que Masashi glissa ses mains sur son corps, il n'y avait pas une parcelle d'hésitation, et Ryoku frissonna, cette fois perdant un peu de son contrôle légendaire, fermant les yeux avec un petit soupir, entreouvrant les lèvres pour se donner du courage, ressentant un étrange sentiment, un peu comme le jour de leur premier baiser, alors qu'il attendait en Shuichi dans le faux ascenceur, n'attendant que les lèvres désirées de son sexy professeur...

Lorsque Masashi accola son dos au sien, il ressentit le choc dans tout son corps, et maintenant chaque mouvement ajoutait un nouveau frisson, et il savait que ses désirs commencaient à le trahir, car maintenant exécutant les derniers mouvements de cette danse brulante dos à dos, en même temps, et assez bien sur les temps, car dans les airs, leurs mains se rencontrèrent, leurs pieds se croisèrent, leur dos se penchèrent aux mêmes instants. Et pour la grande finale, ils devaient se retourner, au même moment, et s'agripper mutuellement avec passion pour échanger un regard rempli d'envie, sur le veille de s'embrasser sans le faire, alors que le personnage de Masashi, prenait celui de Ryoku, qui entourait ses jambes à sa taille. (du hardcore dance gaming!) POur Ryoku ce fut probablement le gest le plus difficile, car lorsqu'il se tourna vers son amoureux brulant et l'Amena contre lui de facn des plus convainquantes, il dût tout faire pour ne pas l'embrasser sauvagement et s'abandonner à lui maintenant, surtout qu'ils avaient toujours si aisément réussi ce porté, beaucoup plus facile que celui de la veille au concours, lorsque Ryoku nouait ses jmabes contre la taille de son amoreux, avec la seule envie qu'il l'emporte plus loin. *

You are all I want and need... oh please be mine only forever... I love you so much, Masa..

* Aux côtés de Jiyu, Nishiko se ventila et posa une main sur son front, se demandant comment elle était supposée survivre à ceci, et Miyuki souriait bonnement. C'Était troublant, car dans le passé, elles n'avaient jamais vu RYoku ainsi, mais elles étaient forcées de constater que lui et son amoureux avaient comprit la définition du mot "hot" *

Nishiko: POurquoi on douterait de leur amour? Ils sont clairement fous l'un de l'autre!

Miyuki: Ben non, clairement rien ne peut les séparer! De quoi tu parles, Jiyu-kun?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 1781
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 31 Mar - 21:12

*Masashi était impatient de commencer cette finale avec Ryoku car il la trouvait très hot et généralement ils se laissaient emporter par celle-ci. Mais ce coup-ci, même s'ils se désiraient bien plus que les autres fois où ils avaient joués, Masashi avait envie de garder cette belle torture et de rester dans le mood "interdit" du jeu. Ainsi, en les retournant brusquement et s'emparant ainsi de Ryoku, il parvint à acter à perfection le geste brusque mais arrêté juste avant qu'ils ne s'embrassent. Il pouvait ressentir le souffle chaud de son amoureux contre lui, et sans aucun doute, ce serait réciproque. Leurs corps se connaissaient si bien que la position et le semi-porté étaient bien facile à exécuter. Lorsque la chanson s'arrêta, Masashi était complètement essoufflé mais aussi visiblement très "on". Il était fou amoureux de Ryoku et malgré les cris et les applauddissements autour, il n'enlevait pas ses yeux de ceux de Ryoku. Tranquillement ses traits montrèrent un sourire de satisfaction.*

Aah... the hardest part is to not place my lips on yours~ ...

I'm torn... I want you to keep on dancing like this and yet... why do I feel the selfish need to ask this only for myself? I want the world to know you're the sexiest and yet, you choose me. You choose me despite everything. You are completely crazy, Seiken Ryoku... and I'm totally crazy about you~

*Jiyu savait que la finale était leur point fort et retint presque son souffle, les regardant résister à cette envie plus qu'évidente de s'embrasser et de passer à autre chose sur le champ. Il eut même une légère note de rire, rougissant, baissant les yeux et applaudissant alors qu'ils terminaient. Il secoua un peu la tête et haussa les épaules.*

Jiyu: Oh c'est ce que je souhaite aussi, mesdames.

*Tout comme elles, il était juste vraiment heureux de voir Ryoku retrouver son étincelle. Il n'allait certainement pas ramener de mauvais souvenirs, ne voulant pas risquer que celui-ci entende ou se fasse de mauvaises idées. Il sourit fièrement, un peu comme si Ryoku était son petit frère.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 1803
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 31 Mar - 21:33

~ Aahh... I want to... I want to so much....

* Bien qu'il y avait des applaudissements, des commentaires, et un écran à libérer, Ryoku n'arrivait à enlever ses yeux de Masashi, et peinait à se retenir à ne pas succomber à son désir pour lui. Il gémit doucement, parce que c'était une torture, alros qu'il regardait toujours son amoureux, avec tant d'amour et d'envie dans ses yeux qu'il aurait été prêt à l'instant même pour s'abandonner à lui. Si bien qu'il n'allait certainement pas faire un seul geste pour se défaire de lui, resserrant son étreinte, incapable de contrôler son envie d'être si prêt de lui. C'était bien la torture d'être devant autant de monde, de devoir faire la part des choses, la balance entre le désir et le bien paraître. Ryoku laissa son regard se fondre dans celui de Masashi, ses yeux brillant de toute l'excitation de cette danse, de partager ceci avec lui, et de devenir aussi brûlant dans ses bras, et lui offrit son sourire le plus reconnaissant, et en même temps, tellement séduit, qu'il lui donnait le champ libre pour décider de faire ce qu'il désirait de lui. Un peu plus loin, les filles prenaient encore de l'eau froide, et commencaient un peu à se détendre après autant de tension entre les deux. Ils avaient faire monter la température de quelques degrés, c'était certain! *

Nishiko: C'est mortel ces deux-là T_T à les regarder, on se sent à moitié comme Ryo, ayant envie de se jeter sur son très attirant boyfriend, qui sait clairement se mettre en avantage, et ce, genre tout le temps, et l'autre moitié, on fond devant notre Ryo, qui est comme le synonyme extrême du mot tentation!

Miyuki: Dans le temps, Ryo n'Était clairement pas aussi chaud que ca.. c'Est l'influence de Masashi-kun. Ne, Jiyu-kun, depuis que tu le connais, je suis prête à parier qu'il monte en intensité, ne? Toi aussi tu dois bien avoir vu le changement, ne, remplacant de nous??

* Bien qu'elle aurait pu avoir l'air un peu jalouse, Miyuki le cacha habilement en ayant un sourire taquin. Elle était quand même curieuse face à ce garcon qui avait prit leur place auprès de leur petite vedette sexy, dont elles avaient prit soin pendant plusieurs années. Maintenant il avait éclot, et s'Était complètement sexualisé, ce qui était probalement le bon travail de Masashi, mais quand même! Durant ce temps, Nishiko gardait son regard sur les 2 boys, se demandant s'ils allaient revenir vers eux ou s'Éclipser non pas en douce, mais non-subtilement pour aller non-subtilement se donner à l'autre *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 1781
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 31 Mar - 21:51

*Ressentant toute la tension entre Ryoku et lui, voyant et entendant son fidèle uke être le bel uke qu'il connaissait et désirait, Masashi voulait vraiment juste s'enfuir avec lui. Ce serait surement mal poli pour les filles, déplacé pour la foule, et impossible de trouver un coin tranquille, mais Masashi ne savait pas comment s'en empêcher. Ses lèvres tracèrent un sourire séduit et qui reprenait son contrôle sur son amoureux. Gardant leur proximité, il déposa le pied de Ryoku au sol et prit sa main dans la sienne.*

~ Let's go somewhere.... now.

A part of me wanted to keep this going high and slow... but I cna't. You're just way too hot and I can't stay like this... I need you way too much!

*Mais en voulant l'amener plus loin, il devait dabord l'amener plus près de lui. Masashi ne savait pas résister et après à peine quelques pas, à peine sorti de ce bain de foule, il captura les lèvres de son amoureux dans un baiser impatient, quelque peu maladroit, rempli d'une forte sensualité alors qu'il le plaqua contre le premier mur qu'il trouva. Voyant la scène à quelque peu de distance, Jiyu se permit de sourire. Ceci était un classique auquel il était devenu habitué, et c'était soulageant de les voir ainsi.*

Jiyu: Mmm je ne sais pas si je dirais que c'est l'influence de Masashi, ou si ce n'est pas juste son désir de lui plaire, mais en tout cas c'est vrai qu'il monte en intensité au fil du temps! A chaque fois je me dis que j'aurais dû tenter ma chance quand on était coloc, mais lui et moi, ca a toujours été purement amical. Je ne pense pas être votre remplacant, en passant.... mais vous... vous avez bien dit "Arashi", n'est-ce pas? ...Avez-vous un père ou un frère chanteur?!

*Alors qu'il parlait et retrouvait ses esprits, Jiyu commen^cait à se rappeler d'où le nom d'Arashi lui disait quelque chose. Il avait déjà entendu Ryoku lui en parler, même si ca faisait bien longtemps, il avait quelqeus vagues souvenirs. Et changer de sujet face à l'amour et l'influence de Masashi était une bonne chose. Jiyu ne voulait pas trop en révéler au hasard sur le couple de son ami.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 1803
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 31 Mar - 22:22

* C'Était bien rare que les deux ne voulaient pas la même chose, bien rare que si l'un ne pouvait plus résister, que l'autre le pouvait. Ryoku se sentit emporter même s'il pouvait maintenant marcher. Il n'Avait de yeux que pour son amoureux. Son regard fondit sur lui, et il le suivit rapidement, puis, connaissant sa fidèle fébrilité, ne fut pas des plus surpris, alors que Masashi le plaqua au mur et l'embrassa avec une maladroite passion, qui l'excita encore plus. Il gémit dans le baiser, comme si celui-ci terminait une longue attente, et il appronfondit rapidement le baiser, s'agrippant à la taille de son amoureux, l'accolant vivement à lui, le serrant contre lui fortement, presque pêt à lui enlever sa chemise. Alors qu'il perdait la raison, un éclair lui passa par la tête et il rompit le baiser brusquement, ouvrant les yeux, émettant un petit son de protestation. *

Aah! No, we.. we can't.. Miaka!

* Les filles ne s'Étaient pas aperçues bien sur qu'ils s'enfuyaient sans leur progéniture, car elles étaient occupées avec Jiyu. Nishiko posa ne main sur sa taille et leva un doigt en l'air et eut un petit rire. *

Nishiko: Arashi, il y a bienun chateur de ce nom, mais ce n'est pas lui mon père! Mon père est par contre professeur de musique, et il a été le sensei de Miyuki, Ryo et moi-même ^^ et même de la mère de Ryo, avant qu'elle ne décède.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 1781
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 31 Mar - 22:33

*Discutant avec les filles, Jiyu avait bien vu les deux amoureux fous partir, mais il n'avait pas encore réalisé que Miaka était avec eux à la base. Alors qu'il discutait avec Nishiko et Miyuki, il aperçut Miaka qui regardait d'un côté et de l'autre. Il fronça les sourcils et se permit d'interrompre sa discussion pour récupérer la petite comme s'il avait l'habitude des enfants, ou au moins de celle-ci. Jiyu la saisit en avion avant de l'amener dans un calin réconfortant, surtout pour lui en fait, la ramenant avec lui aurpès des filles.*

Jiyu: Tu penses que tu faisais quoi là, toute seule, miss?

Miaka: Papa et Ryo sont partis faire des bisou =^-^= !

Jiyu: ... >.> oui je sais ... Excusez-moi, je ne pouvais pas la laisser toute seule ^^' Donc vous disiez qu'il est prof de musique, c'est ça? Je me souviens avoir entendu Ryoku en parler, Arashi-sensei. C'était définitivement un grand modèle pour lui... attendez, vous avez dit vous aussi? Alors c'est avec vous qu'il faisait sa musique, avant?

*Masashi était tellement dans son moment présent et épris de sensualité qu'il en avait été un père terrible et avait oublié sa fille. Lorsque Ryoku le ramena à la raison, tout s'arrêta pour lui et il fit de grands yeux à son amoureux. Il le quitta rapidement et marcha vers la foule qu'il venait tout juste de quitter, cherchant sa fille avec une peur bleue. Il avait souvent cru pouvoir la laisser aux autres avec eux, mais à quel point pouvait-il réellement faire ça? D'autant plus avec des "quasi" inconnues, du moins pour Miaka. Masashi tassa quelques personnes, un air apeuré au visage, sentant son coeur se débattre pour une toute autre raison. Ce n'était pas longtemps, pas trop loin, mais tout pouvait se passer si rapidement. Alors qu'il se sentait paniqué, il marcha rapidement vers les deux filles qu'il avait vu, ne réalisant pas que Jiyu était là et qu'il tenait Miaka, car il était plutôt de dos à l'arrivée de Masashi. Sa voix trahissait tout de son inquiétude et de son manqeu de responsabilité.*

Elle est avec vous, ne?? Ne ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 1803
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 31 Mar - 22:47

Nishiko: Relaxe Casanova, elle est juste-là, avec Jiyu-kun ^~

Gomen Miaka-chan!!!!

* Bien sûr, les horribles pères en avait encore oublié leurs responsabilités, mais au moins, cette raélisation les avaient un peu refroidis, et ils avaient réalisé assez vite pour ne pas avoir quitté trop vite, trop loin et que quelqun se soit emparé de la petite de Masashi. Au moins Jiyu était là, mais les deux garcons n'avaient pas pu le savoir. Fautifs, ils étaient tous les deux bien nerveux et repentants, et surtout, apeurés de la même facon, bien que couverts de sueur. En apercevant la petite dans les bras de Jiyu, Ryoku les entoura tous les deux et caressa la tête de la petite blonde et serra vivement son ami, pour le remercier. Bien sur, c'Était des actions physiques car il était simplement en mood physique en ce moment. Miyuki éclata de rire devant ce scandale et ne se tint plus. Elle n'arriva pas à parler pendant de longues secondes. *

Nishiko: T'as pas honte Ryo, toi qui a toujours été un grand frère exemplaire! Tu es devenu un beau-père rebelle! Ha, toi un beau-père, c'est drôle à dire!

>_> Aaahh je suis vraiment désolé... ce n'était pas supposé se passer comme ca...

Miyuki: En tout cas, ca a l'air d'être fréquent, parce que la petite savait exactement ce que vous faisiez ^^'

* Ryoku relâcha Jiyu et se tourna vers ses amis un air guilty au visage. Il ne fallait pas qu'il regarde Masashi car ils allaient vraiment se sauter dessus, toutefois il retourna à ses côtés mais n'osa pas le toucher tout de suite. Il se sentit d'autant plus coupable qu'il se disait que ce n'Était pas si mal de laisser Miaka dans la chambre d'Hotel pendant qu'ils prendraient la leur pour se "changer" de cosplay et en profiter pour se toucher tel que désiré. Et pourtant cette panique lui avait un peu refroidi les hormones. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 1781
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 31 Mar - 23:01

*Jiyu eut un petit rire à les entendre paniquer tous les deux, mais ne s'était pas attendu à ce que Ryoku vienne le serrer dans ses bras ainsi. Il gigota un peu parce qu'il ne voulait pas vraiment que Ryoku découvre à quel point il avait chaud, mais son ami avait l'air trop absorbé par sa peur pour réaliser. Masashi eut quasi envie de venir faire un calin à Jiyu aussi pour le remercier, mais se contenta d'un sourire. S'approcher de Ryoku était risqué. Lui aussi avait été plutôt refroidis par cette crainte intense et son coeur de Papa était juste trop soulagé et en même temps, inquiet de voir comment il avait pu si facilement oublier sa fille.*

Gomen... c'est ma faute ... père indigne et en plus j'amène Jude avec moi>.> Une chance qu'on peut compter sur des gens comme vous et Alvin ^^''' tu sors d'où toi?!

Jiyu: Je n'étais pas trop loin, et bon, j'ai reconnu votre chanson ... ^^''' ne, ne vous en faites pas trop, mesdames. Miaka a plusieurs anges gardiens, et surtout, elle apprend les bases de l'auto-défense avec bon vieux Jiyu, ne?

Miaka: Nounou Jiyu!

Jiyu : >.> Miaka, il ne faut pas TOUT faire comme Maeko-chan, ok?

Miaka: Oh... ok ^^' Nounou-sensei!

Jiyu : >.>

*Masashi les regarda tous interagir, s'nquiéter pour leurs habiletés de parenthood et voir comment sa fille était aimée et protégée par tant d'autres. Une partie de lui était content et soulagé, et une autre se remettait en question. Était-il un si mauvais père? Quant à Jiyu, il finit par fourrager les cheveux de Ryoku en secouant la tête.*

Jiyu: Et toi, coquin, t'étais beaucoup trop hot pour tes pauvres amis célibataires >.>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 1803
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Sam 2 Avr - 19:59

Nishiko: Mets-en! Parlons-en de ses pauvres amis célibataires ¬¬

* Alors que Ryoku riait de facon un peu gênée de sa conduite avec Masashi, il trouva Miaka adorablement mignonne de facon comme sa soeur et caressa sa tête quelques fois après sa mention de Jiyu-nounou! Mais c'était vrai que lorsqu'il était présent, il faisait office de nounou avec Miaka et Maeko qui ne le lâchait pas vriament. Mais il était vrai que sa soeur n'avait que 10 ans quand elle l'Avait rencontré, et s'y était particulièrement attachée.Maintenant à 12 ans, elle l'aimait aussi fort, mais était moins enfant en quête d'attention qu'avant. Ce que le reste des Seiken malheureusement, avaient pas mal tous gardé. Lorsque Jiyu mentionna qu'il était "trop hot", Nishiko rougit et regarda Ryoku et Masashi (voir sa réaction) et Miyuki fit un surire en coin, yeutant Jiyu pour le voir dire une telle chose. Quant à Ryoku, il prit plutôt bien le compliment, et afficha un regard tout innocent, qui ne l'Était pas du tout et se pointa en laissant entendre un petit son. *

..Qui moi ? C'était vraiment le fun, j'adore danser ^~

* Ryoku passa une main contre sa nuque et dressa un petit sourire winner avec un clin d'oeil à son meilleur ami, aimant bien le taquiner de la sorte. Et comme cette danse l'avait vraiment mit de meilleure humeur, il ne pouvait s'empêcher de le laisser transparaître. D'ailleurs, il ne tenait plus vriament en place, ayant vraiment envie de retourner danser, ou bien même d'aller tout de suite sur scène, faire leur spectacle de Richard et Asbel. *

I've let myself get swept away for an instant... For a second I had forgotten this feeling. I feel so guilty yet I can't get enough of this thrill. And yet part of me doubts. I know I shouldn't... Part of me wishes so badly that you've enjoyed watching me, yet I know that it's dancing together that turned you on. The eyes of everyone on us. Then why is that what I love so much, hurts me so, inside my heart?

Alvin, je te présente mes meilleures amies d'enfance! Elles viennent tout droit de notre village! Je suis le plus chanceux aujourd'hui, d'avoir leur visite surprise!

Nishiko: Dire qu'on venait pour le petite spectacle, on en a comme un en permanence!

Miyuki: Et comment tu t'en tires, Alvin? avec ces deux-là, toujours entrain de se sauter dessus comme ca depuis 1 an???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 1781
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Sam 2 Avr - 20:15

*Jiyu ne voyait pas de raison de s'empêcher de parler ouvertement de son amitié toujours teintée d'une certaine sensualité, avec Ryoku, vu que les deux filles étaient des amies à lui et qu'elles le regardaient de la même façon. Il regarda commetn son ami réagissait et secoua la tête en le voynat faire son "fake" innocent. Jiyu avait envie de lui fourrager les cheveux, de passer un bras amical autour de ses épaules, de le chatouiller. Il ne fit que rire, finalement, et baissa un peu les yeux, incapable de regarder cet air trop adorablement mignon et encore rempli de cette confiance trop sexy. Lorsque Ryoku lui présenta les deux filles, Jiyu acquiesca puis leur fit une petite révérance rapide.*

Jiyu: Oui j'ai cru comprendre ^^' On a déjà échangé quelques mots pendant que vous étiez dans votre autre monde ^^' Et Miyuki-san, comment je m'en tire... disons que je n'arrive pas à me proclamer 100% hétéro à cause d'un certain Seiken >.> Comment être indifférent devant autant de sex-appeal??

*Après avoir regardé Ryoku agir innocement alors que Jiyu et les filles le copmplimentait, Masashi avait laissé l'échange avoir lieu devant lui. Bien sur, il était d'accord avec tous les autres et affichait un beau sourire, visiblement encore séduit par Ryoku. Miaka était bien calme et Masashi commençait aussi à se calmer à ce niveau. Il donna un petit coup sur l'épaule de Jiyu, quelque peu irrité. En même temps, Jiyu était l'un de ceux de qui il avait le moins peur... même quand Tamafune essayait de lui mettre des idées dans la tête. *

Hey, woah là Alvin. C'est mon Jude! Ce sex-appeal, il l'utilise pour ME plaire, ne, Jude? ^_~ Et ça marche très bien... trop bien... Jude I... I'm tempted to see you dance again, but I'm afraid of not knowing how to stop my hands from touching you~ ¸

I would watch you dance like this forever... dance for me... let me see your body moves.. this sex-appeal... mmm ah, it really was no coincidence that I got you for Shuichi's role. He wasn't sexy, and yet... you were. He wasn't sexy, but it was my best chance at making you shine and getting to flirt with you, all under cover at first...at first... when I wasn't ready to admit that my feelings for you weren't just pure lust.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 1803
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Sam 2 Avr - 20:29

My friends.... your efforts are really adorable. Thank you so much...

Aww... whoa là, les compliments, je ne suis vriament pas aussi sexy que vous le laisser entendre! =^^= ... C'est peut-être juste que tu es trop sous l'effet du acting, mon Alvin, car Alvin ne peut s'empêcher d'en pincer pour Jude, ne?

* Ryoku pencha la tête sur le côté et fit un petit sourire innocent à nouveau, mais cette fois, était vraiment plus gêné. Il comprenait malgré lui que c'Était une mutinerie pour lui redonner de la belle humeur après ses deux ups and downs, et savait bien que Masashi avait dû passer le mot pour brosser son égo démolli. Et pourtant, il ne voulait pas trop s'en faire, même si cela le gênait au plus haut point parce que c'Était exagéré. Et Lorsque Masashi changea son accent pour sa tonalité anglais que Ryoku adorait, cette fois il osa enfin relever aà nouveau les yeux sur lui, et sentit son coeur battre de plus en plus fort dans sa poitrine. Comment se faisait-il qu'un simple regard et une phrase sexy le mettait dans un tel état? Il émit une petite protestation, posant ses mains sur sa taille, une main contre le bas de son dos, et l'autre contre sa hanche et s'approcha de lui. *

~ I have no clue how to refrain anything when you use that tone on me ...

* Nishiko se frappa le front en voyant comment à peine un moment passé, les deux n'Étaient pas capable de rester une seconde sans à nouveau se toucher et jouer à s'aguicher mutuellement de facon aussi flagrante. Clairement cela fonctionnait très bien, car Nishiko était 100% d'accord que la voix de Masashi en anglais était vriament sensuelle, et qu'en même temps, le regard supplicateur que Ryoku lui envoyait en ce moment était tel qu'on ne pourraitrien lui refuser. *

Nishiko: Seigneur! C'Est vraiment intense! C'était peut-être mieux quand t'étais déprimé Ryo ¬¬

Miyuki: Non mais moi je demande de quoi il s ont l'air séparés! Ils font tu juste se lamenter jusqu'à ce que l'autre revienne? Là on dirait que même une heure ils n'en seraient pas capable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 1781
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Sam 2 Avr - 21:12

*Bien que c'était compréhensible que Ryoku croit à une mutinerie, Masashi n'avait rien planifié de tout ceci. La seule chose planifiée avait été de le faire danser, un plan initié par Nishiko et lui. Certes, ils le complimentaient mais c'était surtout parce qu'ils savaient à quel point il était bon, et parce que les deux ne cachaient pas être amoureux de lui. Quant à Jiyu, il était particulièrement sensible au charme de son ami, encore plus depuis que sa vie de célibataire était bien peu comblée. Il apprécia la réponse timide de Ryoku, mais rapidement Masashi et lui reprenaient leurs airs trop sexy et Jiyu poussa un petit soupir avant de sourire aux deux filles, tapotant la tête de Miaka qui gigotait et dansait au rythme de la chanson des autres joueurs de Just Dance.*

Jiyu: Non c'est... mieux qu'ils soient ensemble. Surtout dans cet état-là. Et surtout pas... excusez-moi je crois que je ne me souviens pas de tout ce que vous m'aviez dit mais... c'est bien Arashi-san qui était l'ex de Ryoku, ne? Alors... alors vous... toutes les deux... vous trouvez que c'est Ryoku le plus beau, ne?

*Comme Masashi et Ryoku s'échangeaint des mots langoureux en anglais, Jiyu avait pris la chance de semi-questionner les filles. Même s'il avait l'air de peut-être les flirter, il devait vérifier. Il devait s'arruer de savoir si c'était ok si elles étaient seules avec Masashi ou s'il ne devait pas se méfier. Jiyu voulait protéger Ryoku en tant que grand/petit frère, et malgré lui, il voulait aussi s'assurer de ne pas donner raison à Tamafune. Pendant ce temps, Masashi n'était pas resté indifférent aux réponses de Ryoku à son égard. Il avait entouré son cou de ses bras et approchait son visage de celui de son amoureux, ses paroles se changeant tranqauillement en murmures.*

~ and I have no idea how to stop myself from touching you...from kissing you... when you turn me on like this...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 1803
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Sam 2 Avr - 21:27

Nishiko: A-llo ! C'est évident, non? Ca a toujours été comme ca! Mais ok ok j'admets que je trouve que Ryo a vraiment trouvé un bon match... aaahh >_<

* Nishiko rougit un peu et se tourna pour voir, évidemment, Masashi et Ryoku n'avoir de yeux que l'un pour l'autre, déjà de retour dans les bras de l'autre, comme s'ils n'Attendaient que quelqun leur propose un 10 minutes de gardiennage! Et pourtant, alors que Masashi l'entourait de ses bras ainsi amoureusement, sensuellement, ne murmurant que pour lui, Ryoku se sentait seul au monde, comme si eux deux seuls existaient. Ses yeux se fondirent dans les siens alors qu'il franchit un pas pour amener leurs corps l'un contre l'autre et de ses mains s'Agripper vivement à la taille de son amoureux pour sentir sa chaleur, et ses jambes contre et entre les siennes. Il ferma les yeux et tendit ses lèvres pour embrasser celui qu'il aimait tant, incapable de rester loin de lui, incapable de résister à ses paroles. Voir ces démonstrations de hotness était une véritable torture pour tous, et pourtant, Nishiko rougissait plus qu'elle n'en était frustrée et Miyuki lui frotta le dos en faisant un grand sourire, posant son regard sur Jiyu. Comme elle était tout aussi fan, mais moi affectée que son amie, elle prit la parole, tout en yeutant subtilement le garcon nouvellement arrivé. *

Miyuki: Ce que Nishi-chan essaie de dire, c'est que depuis qu'on le connait, Ryo est notre star, pour nous ca a toujours été le plus beau de tous les gars, et il n'y en avait pas un à sa hauteur! Pour toute notre gang! Aujourd'hui, deux ans plus tard, Ryo nous présente son boyfriend fièrement, et on est un peu forcées de constater qu'il donne la même "vibe" que Ryo... ce qui est logique vu qu'ils s'attirent comme des aimants, mais nous ca nous trouble un peu ^^'

Nishiko: Mi-yu-ki! Tcchttt! Fallait pas que tu le dises! >_<

Miyuki: Mais c'est vrai, non? Tu l'as senti tantôt aussi je suis sure quand t'as dansé avec... c'était pareil comme quand tu dansais avec Ryo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 1781
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Sam 2 Avr - 21:49

*Masashi laissa ses mains caresser la nuque de son amoureux et fourrager légèrement le bas de sa chevelure. Il émit un petit son de satisfaction alors qu'il prenait les lèvres de Ryoku avec les siennes, les scellant dans un baiser rempli de désir et d'amour incontrôllé. Son bassin répondit instinctivement alors que leurs jambes se fermaient l'une contre l'autre. Leur corps étaient fait pour se compléter, et Masashi ne se gêna pas d'approfondir leur baiser. Les bras ainsi autour de son cou et même sa jambe quasi relevée contre les siennes, il se sentait un peu moins seme que d'habitude et C'était partiellement dû à cette danse totalement en contrôle de Ryoku. Toutefois, Masashi dégageait sa "vibe" habituelle et exercait son contrôle sur ce qu'il souhtaitait que Ryoku fasse et comment il voulait le voir réagir. C'était juste une autre façon de le lui imposer. L'une de ses mains descendit pour caresser son cou et cherchait quasi à approfondir encore plus leurs contacts. Observant la scène et les filles, Jiyu secoua la tête et posa une main sur une épaule de chacune des deux filles. Sa voix se fit un peu plus sérieuse qu'il ne l'aruait voulu, mais il ne savait pas comment protéger Ryoku sans agir "bluntly".*

Jiyu: Non. Ce ne sera jamais pareil, Ryoku et Masashi. Il y en a un qui tient réellement à toi, qui se donne à 200%, qui a un coeur gros comme le monde... et l'autre, l'autre il est juste foutument bon acteur. Il a du sex-appeal, il est intéressant, mais c'est un égoiste fini. Il ne faut pas nourrir son égo.

*Bien que Jiyu ne voulait pas leur dire pour la séparation et pour le fait que Masash avait été atroce avec Ryoku, il ne pouvait pas risquer qu'un tel événemetn se reproduise. Il avait vu Ryo, il avait entendu Ryo...et il l'avait vu prendre et reprendre Masashi, alors uqe les deux fois Jiyu n'était pas d'accord. Son ami était intoxiqué par cet Hikaru, l'aimant malgré tout son égoisme et sa facilité à le blesser. Jiyu avait accepté que Ryoku retourne avec lui parce que celui-ci avait l'air de vraiment l'aimer et de ne pas arriver à être heureux sinon... mais il n'était pas question qu'il puisse le briser encore plus. C'était assez. Et ces filles-là avaient quand même l'air d'avoir une tête sur les épaules.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 1803
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Sam 2 Avr - 22:08

Nishiko: Oh. Oh ! Wow. Ca sonne vraiment jaloux. Genre x 100%. Écoute, je sais, je sais, je te comprends. Personne te comprends mieux que moi. J'ai sorti avec Ryo pendant deux ans, alors que dans le fond j'Étais rien que sa meilleure amie, et que ca irait jamais plus loin. Ca me brise le coeur de le voir comme ca, mais faut faire abstraction et voir à quel point ils sont un match l'un pour l'autre, regardes ca! C'est troublant et en même temps, on ressent vraiment leur passion!

Miyuki: Mais.. Nishi-chan, as-tu écouté ce qu'il a dit deux secondes?

Nishiko: Oui mais je ne le crois pas.

* Nishiko se croisa les bras tout en continuant à regarder Masashi et Ryoku qui ne pouvaient devenir plus intenses à s'embrasser ainsi, leur baiser devenant de plus en plus intime, comme s'il démontrait tout ce qu'ils avaient envie de se faire l'un l'autre en un seul baiser. RYoku laissa ses mains remonter le long du dos de son amoureux, s'Agrippant à lui désespérément alors que Masashi lui offrait son corps. Malgré une tenacité de fer, il était extrêmement vulnérable à la chaleur de son amoureux, et s'y abandonnait un peu trop facilement, tout son corps l'appelant, désirant s'assouvir avec lui, désirant faire sien son plaisir et se l'approprier au complet. Il gémit dans le baiser, une fois, puis une seconde, comme s'il tenait de dire à Masashi qu'il flancherait s'il osait encore d'accaparer autant de lui. *

...Aahh Masa... I really.. really can't hold on like this.... we are really in trouble now.. or we will be soon if you keep heanvenly kissing me like this...

* Jiyu n'avait probablement pas tord, Ryoku avait l'air quand même extrêmement intoxiqué par son amoureux, en redemandant comme si c'Était une drogue. Et pourtant tout laissait croire que c'Était réciproque. Miyuki fit un pas de côté en direction de Jiyu et lui adressa quelques paroles sous sa main. *

Miyuki: Moi ca m'intéresse ce que tu dis. Oublie Nishi-chan. C'est plus facile pour elle si Ryo a trouvé un boyfriend parfait, tu comprends?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 1781
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Sam 2 Avr - 22:33

*Jiyu avait voulu justifier à Nishiko qu'il était jaloux, oui, mais que c'était peut-être mal interprété. Il essayait surtout de protéger son ami, et essayait de justifier pour son bien, quelques qualités à Masashi. Jiyu comprenait un peu la réaction de Nishiko, et en la voyant croiser les bras et les regarder à nouveau, il se disait que cette bataille était surement déjà perdue. Puis, Miyuki s'approcha un peu plus de lui. Elle, elle avait envie d'en savoir plus, de comprendre adéquatement. Peut-être que si Jiyu lui parlait un peu plus, elle pourrait l'aider à surveiller Masashi et Nishiko.*

Jiyu: Oui... oui en fait je comprends très bien. Moi aussi je trouverais ça plus facile comme ça... mais Miyuki-san... ne la laisse pas seule avec Masashi. J'ai accepté de lui faire confiance parce que Ryo ne jure que par lui mais...

*Non loin devant eux, Masashi entendait les gémissements de Ryoku et s'en sentait complètement accro. Il en voulait plus, et en même temps, il ressentait que celui-ci essayait de lui dire qu'il allait perdre la carte. Masashi se sentait déjà assez hors de contrôle lui-même, ayant en plus été interrompu plus tôt. C'était très difficile d'utiliser son cerveau et de se convaincre que ce n'était toujours pas le bon moment. En plus, comme Ryoku et lui avaient eu un moment plus froid et plus difficile émotionnellement, ceci mettait toujours Masashi encore plus en manque. Il avait besoin de prouver son amour pour Ryoku et c'était, instinctivement, la seule façon qu'il connaissait réellement. Ca fonctionnait, ainsi. A bout de souffle, Masashi quitta les lèvres de Ryoku et alla placer les siennes près de son oreille, murmurant quelques paroles d'une voix sensuelle.*

~ I really want you... but it's still inappropriate... right?

I want you. I want to take you back to our room and make you mine in every possible way. I want you to feel all of my love and admiration for you, and just how much I desire you. I feel like we've been interupted every time we got closer, ever since this morning. Why do we need to act this way or that way? Or to be polite or whatever? They've got Miaka, they're talking, why should it bother them if we just go out of our ways a bit to solve this issue together? Aaahhh Ryo, I just ... dont want to stop...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 1803
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Sam 2 Avr - 22:48

* Une partie de lui se sentait coupable, et une autre, complètement au défi de trouver une solution pour mettre fin à l'interminable supplice qu'était le fait d'attendre sans se toucher l'un l'autre tel que désiré, sans soutirer le plaisir tant désiré l'un de l'autre. Ryoku frissonnait à vue d'oeil, alors que Masashi savait exactement comment le rendre complètement à sa merci, lui envoyant des sensations plus délicieuses les unes que les autres, frôlant la peau de son cou, et il le ressentait jusqu'en bas de son dos, et encore plus lorsqu'il prononcait des mots en anglais, lorsqu'il entendait le mouvement fait par sa angue contre ses lèvres. Ryoku ferma les yeux et poussa un soupir de plaisir. Bientôt, même cet endroit allait devenir approprié s'il continuait à faire exactement ce qu'il aimait le plus. *

~ ..I ... Know..but.. but.. technically -

Nishiko: Hey Ryo, ta soeur participe au concours de DDR, check check c'est elle en haut qui fait une chanson de Love live! Allez déniaisez les gars, c'est vraiment cool, elle est rendue en demi-finale!<

* Nishiko avait fait un pas en direction des gars et avait donné une petite tappe derrière la tête de son ami, alors qu'elle pointa Tamafune pour de vrai, qui était plus loin, en haut de la tour de DDR. On ne voyait pas grand chose, mais il y avait le tableau pointage au mur derrière qui semblait dire que c'Était les demi-finales. De là, on pouvait distinguer son costume mais pas tant elle-même. Cette phrase directement adressée à eux réveilla un peu Ryoku, comme les dizaines d'autres fois depuis qu'ils n'avaient qu'une seule idée en tête et il sembla un peu perdu de s'être fait dérangé ainsi. Son premier réflexe fut plutôt de regarder en arrière pour assurer la présence de Miaka, plutôt que chercher à regarder sa soeur. Durant ce temps, Miyuki fronca les sourcils et regarda Jiyu avec un drôle de questionnement dans les yeux. Elle regarda Nishiko qui achalait les garcons, puis ces deux amoureux être dérangés, puis regarda Jiyu à nouveau, le yeutant avec légère suspicion et curiosité. Elle lui chuchota d'autres mots. *

Miyuki: ... Ben la c'est quand même pas un agresseur?!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 1781
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Sam 2 Avr - 23:05

Jiyu: Non... parce que, comme vous l'avez dit tantôt, il est séduisant, ne? Qui ne voudrait pas de lui?

*Jiyu ferma les yeux en répondant à Miyuki. Il ne pouvait pas lui dire mot pour mot que Masashi était infidèle. Il ne pouvait pas non plus lui donner de meilleurs indices, non? Peut-être finalement que ca n'avait pas été sa meilleure idée d'en parler à cette fille-là. Mais malgré ses airs plus jeunes, elle avait l'air assez attentionnée pour comprendre. Jiyu rouvrit les yeux et vit bien où Nishiko pointait et où Masashi regardait dorénavant. Il était surtout soulagé que Tamafune ne soit vraiment pas sexy dans son costume d'Agria. Voir Masashi sortir de ces moments langoureux avec Ryoku pour aller passer du temps avec des filles le rendait toujours aussi nerveux. Il ne pouvat pas imaginer comment son ami devait se sentir. Masashi avait bien réalisé que Ryoku et lui se laissaient emporter, et pour répondre à la politesse de son amoureux, tel que déjà demandé avant, il devait se contenir. Juste au moment où il s'apprêtait à essayer de reprendre ses esprits, Nishiko leur lancait un mot. Le regard de Masashi vascilla de sur Ryoku à sur Nishiko et surement qu'elle pourrait apercevoir son air séducteur, car sortir de ce mood ne se fasait pas en une demie seconde. Il cligna des yeux mais ne relâcha pas vraiment Ryoku. Il leva les yexu pour voir où Nishiko pointait et remarqua la silhouette d'Agria qui était sur le DDR. Un peu craintif, Masashi n'était pas bien pressé d'Aller la voir et l'encourager. Il commencait a trouver qu'il y avait beaucoup de filles autour de lui et qu'il n'arrivait pas à prendre Ryoku comme il le désirait. C'était de plus en plus embêtant.*

... ah ouais c'est vrai ^^' Elle est pas pire à ca, Agria. Je comprends pas comment elle fait avec son costume...

...Ryo... we really need to .... you know... my body is heating up from everywhere and my mind... I can,t think straight at all. I'm afraid of getting TOO turned-on. It's dangerous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 1803
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Sam 2 Avr - 23:27

Miyuki: Ahh... c'est ca que tu veux dire...

* Miyuki avala un coup, se sentant stupide de ne pas avoir immédiatement comprit. Elle se tourna vers son amie et les deux amoureux, et vit celle-ci déranger les garcons, puis Masashi lui répondit, et Nishiko recula d'un pas, visiblement rouge. Alors ce Jiyu avait probablement raison. Autant que c'Était completement imprévisible, car depuis des années elle avait conservé son crush sur Ryoku, elle était également affectée par son copain autant qu'elle ne l'Était par lui. Non habituée à être séduite? ou en face de temps de sensualité? ou simplement parce qu'il avait les mêmes charactéristiques intéressantes que Ryoku ? Miyuki passa une main inquiète dans ses cheveux. Elle ressentit une nervosité qu'elle ne pouvait pas trop trop s'Expliquer. D'ailleurs, probablement que Nishiko ne pouvait pas s'expliquer non plus ce qu'elle ressentait, mais en comprenait que la chaleur des boys commencait a l'affecter plus qu'elle ne l'aurait crut, et vulait plutôt qu'ils arrêtent, ou se séparaent pour arrêter elle-même de se sentir ... turn-on par d'aussi beaux mecs. D'ailleurs, ce n'Était pas vriament plus facile pour Ryoku que ca ne l'Était pour Masashi. Ryoku n'avait pas envie d'être un bon frère et regarder sa soeur qui était toujours si méchante avec lui, et ce même si elle faisait du DDR pour le narguer et tenter d'être la meilleure, sur une chanson vraiment bonne en plus! Ses mains glissèrent le long de la taille de Masashi et se lièrent à sa chemise, sur ses côtés, ses mains toutes moites. Il était haletant, et avait les joues toutes rouges, et n'allait certainement pas se détacher de Masashi. Il appuya son front contre son torse un moment et tourna les yeux vers où Nishiko pointait et vit sa soeur se démener avec une rage hors du commun. Une vague d'orgueil monta en lui et il tira un peu sur son copain pour avoir son attention, puis glissa une main dans son dos jusqu'au creux de ceux-ci, vers son bassin, vers ses fesses *

~ The only one you're going to be watching dancing today is me!

Nishiko: Au moins l'un d'entre vous est poli ­_-

Im sorry Nishi-chan, you probably don't get this, but Tama... is set up straight on stealing my boyfriend... and I've lost all my capacities in making him look at me only. Now that I've got him under my skin, right now, there is no way I'll give him up to Tama or whomever... He's all mine!

* Il avait tellement chaud, et ne pensait plus vraiment a ce qui était "correct" de faire. Il tenta à nouveau de préserver l'Attention de Masashi avec un petit air supplicateur mais ce n'Était plus aussi facile alors toutes ces filles alentours et la foule qui sagitait ici et là *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 1781
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Dim 3 Avr - 0:00

*Jiyu remarqua bien la réaction de Miyuki, il voyait que c'était dur à avaler (littéralement) mais il ne voyait pas d'autre facon pour protéger Ryoku et éviter une istuation problématique. Même si Masashi ne faisait pas l'idiot, juste le fait qu'il soit seul avec cette ravissante femme pouvait être problématique. Il regarda Miyuki qui observait comment Nishiko interagissait avec les garcons.*

Jiyu: Je ne sais pas trop ce que vous savez et ce que vous ne savez pas...et surement que vous savez bien des choses que j'ignore... mais ce que je ressens, c'est que vous voulez protéger le coeur de notre Ryoku, tout comme moi. Et à le voir sourire comme ça, je dirais que vous faites ça à la perfection ^-^

*Souriant doucement, Jiyu voulait détendre l'atmosphère qu'il avait tendu. Il ne voulait pas que Miyuki soit constamment inquiète et qu'elle n'aime pas du tout Masashi... il voulait juste rester aux aguets que la priorité restait de protéger le coeur de Ryoku. Surement qu'il se mêlait de bien des choses qui ne le regardait pas, mais Jiyu voulait simplement jouer son rôle de meilleur ami comme il faut pour celui qui l'avait aidé dans ses moments difficiles. Auprès des deux autres, Masashi n'avit pas plus relaché Ryoku que l'inverse. En le sentant se coller à lui encore plus, Masashi ne savait pas trop comment revenir à la réalité mais n'était toujours pas convaincu qu'il le voulait, non plus. Puis, Ryoku se fit plus tentateur. Masashi réagit à la main de Ryoku contre son dos, puis son bassin et ses fesses. Il émit un gémissement audible, long, visiblement séduit et même que son corps trahissait dorénavant tout l'effet que les touchers de Ryoku lui faisaient. Rougissant et se camouflant dans le cou de Ryoku, embrassant celui-ci avec forte envie, Masashi ne savait pas comment contenir ce qu'il ressentait. Ryoku était rarement aussi entreprenant, convaincant et ce, malgré l'endroit public et même la présence très près d'une amie à lui. Il était aussi séduit par sa voix mais surtout... par sa jalousie. C'était plutôt évident, mais c'était terriblement séducteur et excitant, et Masashi répondait très bien à ce genre de comportement.*

Aaah gomen Tama, gomen Nishiko, but... I ... ~Ryo... he's so mine, so completely mine... mmmm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 1803
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Dim 3 Avr - 0:21

* C'Était terriblement évident, et Ryoku était réellement jaloux, mais d'une façon qui était aussi désespérément apeurée. Lui-même était fort conscient qu'il ne pouvait pas laisser son amoureux seul avec quiconque, et savait que c'Était une terrible réalité, mais il ne pouvait s'empêcher d'être complètement emportée par celle-ci, d'être fou de Masashi, et de ne le vouloir encore et encore. Son coeur s'accéléra considérablement, ressentant toute l'envie du corps de Masashi contre le sien et il passa bien près de lui répondre , surtout lorsque celui-ci gémit à son oreille, puis s'attaqua à son cou pour lui voler à lui également un fort gémissement, et il savait maintenant que c'Était peine perdue. Il n'y avait plus de solution. Ils devaient absolument s'enfuir. Maintenant. Maintenant avant qu'il ne se produise quelque chose, avant qu'ils ne soient séparés par quelqun de jaloux! Luttant contre ne pas flancher, Ryoku ouvrit les yeux d'un air épars et respira fortement. S'Accrochant au corps de son amoureux, il voulut se tourner pour demander service à Jiyu, mais les baisers de Masashi le distraya et tout ce qu'il put entendre, c'est Nishiko pousser un petit soupir, qui était cette fois vraiment louche. Elle se tenait dorénavant un peu plus les genoux serrés et avait les mains liées aux rebords de sa jupe. *

Nishiko: ~ Aaa.. je pense que c'est contagieux votre truc... Je.. Je dois aller a la chambre 5 minutes. On se texte... ok.. ok?

* Regardant le couple, et non pas Jiyu et Miyuki, Nishiko était toute rouge, et presque en sueurs. Bien sur, ce n'Était pas tous les jours qu'elle entendait autant de stimulation sexuelle juste à côté d'elle, et les réactions de Masashi cette fois plus volubile que RYoku, mais qui étaient typique de lui quand il avait un publique, avait tot fait d'allumer un peu trop la jeune femme qui n'Était pas dupe et se dit que les libérer aussi était une bonne idée. Elle recula d'un pas vers la sortie en les fixant toujours, puis un autre, serrant les cuisses, et poussa un autre coupir, montant une main à sa poitrine, alors qu'elle respirait de plus en plus fort. Et pourtant Ryoku ne la regarda pas partir. Lui-même était ensorcelé des baisers de Masashi contre sa peau, de son souffle si près, de son corps brûlant appelant le sien. Ses mains avaient possessivement rapproché le blond de lui, mais clairement devaient se retenir pour ne pas caresser ses cuisses de par le mince pantalon, et même, l'envie d'entrer à l'intérieur. *

Masa... I should be ashamed of what I'm about to you.. but I desire you so much i'll go crazy if I don't touch you.....

* Voyant la difficulté de ses amis, et comprenant les paroles du brunet, Miyuki s'Avanca vers le couple d'un pas. *

Miyuki: Yo les gars, 10-15 minutes c'est pas un drame. Alvin et moi on va jouer avec la petite, ok ? Allez vous calmer, on se revoit après ^^ Ne, Miaka-chan, quel jeu tu veux jouer? Montres à nounou Jiyu et Mimi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Masashi

avatar

Messages : 1781
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Dim 3 Avr - 0:39

*Masashi ne le faisait pas consciemment, réagir davantage lorsqu'il avait un public, chercher cette attention de plus, chercher... exactement ce qu'ils avaient provoqué chez Nishiko. Il entendit la réponse de Ryoku à son baiser et se sentait tellement demandant qu'il ne put même pas profiter de la réussite de leur spectacle et ne réalisa pas vraiment que Nishiko s'enfuyait par trop d'excitation. Il avait juste tellement besoin de Ryoku contre lui que rien d'autre n'entrait dans son esprit. C'était intoxiquant, complètement, et il ne faisait que progresser ses baisers dans le cou de Ryoku avec de plus en plus d'intensité et de gémissements associés. Il entendit vaguement la voix de Miyuki dire quelque chose à propos de s'occuper de Miaka. Masashi ne pouvait pas se défaire de Ryoku, car bien évidemment son corps trahissait tout de lui. Il tenta de repousser son amoureux vers ailleurs, ou au moins, plus loin. Il n'avait aucune idée de où il pouvait les amener qui ne serait pas trop public et pas trop dégueu non plus.*

~ Ryo...aahh mmm ~ I need you

*Regardant malgré lui la scène, et malgré son sérieux, Jiyu rougit à voir et entendre la réaction de Nishiko. C'était une belle femme et même si sa priorité était d'éviter une situation complexe pour Ryoku, il n'était pas de marbre devant un tel soupir émis par une femme attirante, et son air séduite. Fort heureusemnet pour lui, il avait une fille beaucoup moins sexuée à ses côtés, et une petite enfant dont il devait s'occuper. Il sourit doucement aux deux filles avec lui, essayant de ne pas trop penser au fait qu'il avait trouvé cette nouvelle inconnue plutôt attirante, et encore plus dans cet état... *

Miaka: Mmmmm ca! ^____^!

*Miaka pointa un jeu où il fallait s'asseoir devant un écran et le but était d'imiter le mieux possible la grimace fait par l'avatar. Jiyu eut un petit rire et passa une main derrière sa tête. Il haussa les épaules et regarda Miyuki en se disant que ce serait leur activité très comique pendant que les trois autres... mieux valait ne pas trop y penser.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Seiken

avatar

Messages : 1803
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Dim 3 Avr - 0:59

Miyuki: Désolée, nounou Jiyu, mais tu es pris avec nous! Autant en profiter pour s'Amuser ne? ne? Allez fais pas cette tête là! Je sais ben qu'elle est belle, tu y rêveras plus tard!

* Miyuki pinca Jiyu par l'oreille pour l'amener jouer avec elle et Miaka, mais c'Était doux, et surtout pour faire rire la petite fille, qui était étrangement bien peu affectée par les "bizous" de son père et son copain. D'ailleurs, après avoir remercié ses amis du regard, Ryoku ne s'était pas fait prier pour s'enfuir avec Masashi. Bien qu'ils ne voyaient pas nécessairement hyper clair, sans se lâcher et s'embrassant partout de plus bellle, ils ne pouvaient pas aller bien loin. Fort heureusement, la porte arrière de la salle de jeux menait vers un espèce d'arrière-scène, remplie de fils, et plongée dans le silence et dans le noir. Il y avait d'énormes blocs constituant soit de la ventilation, soit des boites de son, et d'autres, des articles pour monter une salle de spectacle, tous rangés dans d'énormes blocs. Comme ils n'avaient pas le droit d'y aller, personne n'y allait, mais ceci n'allait pas les arrêter, surtout pas maintenant. Ryoku avait l'impression que son corps cèderait, tellement Masashi le couvrait de baisers de meilleurs en meilleurs. Il gémit de facon de plus en plus sexuelle, et l'on entendit quelques pas, intéressés à leur comportement. *

- Allo, il y a quelqun?

* Rapidement Ryoku attira Masashi entre deux énormes boites de son, ce qui leur laissait assez de place pour être face à l'autre, et Ryoku plaqua Masashi contre cet énorme bloc pour aller sceller leurs lèvres ensemble, afin qu'ils n'attirent pas l'attention du staff, qui allait refermer la porte de ce backstage. Mais même s'il ne désirait pas évoquer les suspicions de ce staff, Ryoku fut incapable de contrôler son désir pour son copain, glissant ses mains à sa taille et n'Attendant pas sa permission pour vivement défaire sa ceinture de Ludger, et détacher ses pantalons, alors qu'il approfondissait son baiser avec lui avec une ferveur presque étourdissante tellement il désirait l'autre homme devant lui. *

... I don't care where we are... As long as we are far from all the others... You're mine, for a second, getting you all excited like this, I got so afraid of losing you, but no, I have you all for me... Masa.. I need you so much... I need you, I want you.. Im never letting you go... ~ Aahh... you're so hot, you're burning...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour dans le passé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour dans le passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Quête]Un bond dans le passé
» Retour dans le passé
» La 2DS, le retour dans le passé de Nintendo.
» Virée entre amis (retour dans le passé) ft. Zoe
» Retour dans le passé... [Connor & Lucy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Sakuraba :: Centre-Ville :: Restaurant-
Sauter vers: